Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Manifestations anti-pass sanitaire : dans toute l’Europe, jusqu’en Turquie

Si 121 000 personnes sont descendues dans la rue en France, le 11 septembre a également été marqué par une large mobilisation dans toute l’Europe et en Turquie pour protester contre le pass sanitaire ou la vaccination contre le Covid-19.

 

Le 11 septembre a été une journée de mobilisation contre les restrictions sanitaires, le pass sanitaire au premier chef, dans toute l’Europe et en Turquie. De Milan à Vilnius en passant par Vienne, des milliers de personnes ont battu le pavé pour exprimer leur mécontentement commun.

À Milan, un cortège impressionnant a défilé pour protester contre le Green Pass imposé par le gouvernement de Mario Draghi, lequel s’est d’ailleurs dit prêt à rendre la vaccination obligatoire dès que possible. Des manifestations ont également eu lieu dans d’autres villes de la péninsule comme Turin, où il y a eu des tensions entre manifestants et policiers, ou encore Padoue, où des étudiants français se sont mêlés aux cortèges.

 

 

À Vienne, en Autriche, des rassemblements ont également manifesté leur opposition au pass sanitaire, nécessaire pour accéder à des lieux accueillant du public comme en France. Le journal La Croix indique qu’ils étaient 2 000 à défiler dans les rues, citant une source policière. Des revendications exigeant la démission du chancelier conservateur Sebastian Kurz ou des slogans appelant à « stopper la dictature » ou encore à « laisser les enfants tranquilles » ont ponctué la progression des cortèges. Pour rappel, l’Autriche a été l’un des premiers pays européens à instaurer un pass sanitaire.

 

 

À Vilnius également, capitale de la Lituanie, ce sont quelque 5 000 personnes qui se sont réunies pour protester contre l’instauration du pass sanitaire. Deux personnes en possession de produits pyrotechniques ont été arrêtées. Le mois dernier, une manifestation anti-vaccin ayant eu lieu près du Parlement a pris un tour violent, entraînant l’arrestation de plusieurs dizaines de personnes pour émeutes.

 

 

Hors de l’Europe, 2 000 personnes se sont rassemblées à Istanbul en Turquie, où le pass sanitaire est désormais aussi en place. « Les masques, les vaccins, les tests PCR vont peut-être tous devenir obligatoires. Nous sommes ici pour exprimer notre réprobation », a déclaré un manifestant cité par Sputnik.

 

 

En France, ce sont 121 000 personnes qui se sont mobilisées pour le neuvième samedi consécutif, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur. Des affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre, provoquant des échanges de projectiles dans différents quartiers parisiens, comme dans le secteur des Grands Boulevards ou place Wagram.

 

L’exemple français, sur E&R :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2807710

    Et partout la police aux ordres de la tyrannie martyrise la population ! pour un os à ronger ils tueraient père et mère si ce n’était déjà fait avant d’entrer dans la "Milice". Ils sont clairement une troupe d’occupation. Dans l’ancien monde la vue d’un Gardien de la Paix était rassurante, depuis quelques années à la vue des "robocop" c’est l’honnête citoyen qui craint pour sa vie et sa liberté. Ils peuvent être fiers d’être le pilier du terrorisme d’Etat.

     

    Répondre à ce message

  • Jamais de manifestations anti masques ! C’est quand même une putain de muselière anti respiration et anti lecture facial, en plus d’être le symbole absolu de tout cette supercherchie. Ni masque dehors ni dedans pour personne !

     

    Répondre à ce message

    • #2808166

      Vous avez raison. Depuis plus d’un an, l’existence du virus est uniquement matérialisé dans la vie de tous les jours par le port obligatoire du masque. Sans le masque sur la tronche, en 1 semaine toute la population ne penserait plus du tout au virus et la vie redeviendrait normale !
      Qui parmi vous voit les charrettes de morts ou même de malades hospitalisés autour de lui ? Qui voit autour de lui les gens cracher leurs poumons ?
      L’épidémie de tests est là pour avoir des "cas" (pour la plupart asymptomatiques !! ) et donc des chiffres à balancer dans la presse. Les masques sont là pour que vous n’oubliez surtout pas la "Pandémie".
      Quant à l’efficacité des masques qui soit disant protègent, c’est d’un ridicule !! Entre ceux qui les trifouillent sans cesse (un coup sous le menton, un coup sur le nez, puis dans la poche, puis dans le sac, puis suspendu à l’oreille, puis suspendu au rétroviseur de la voiture, puis sur la banquette etc... Et ça pendant toute la journée) et la grande majorité qui utilise toujours le même masque ; masques pour lesquels la notice d’emploi indique bien qu’ils n’arrêtent pas les virus !!!
      Le réel, le concret, c’est que depuis 9 samedis, pendant 3 à 4 heures dans une foule sans masque de 2000 à 3000 manifestants postillonnant "liberté !" je n’ai toujours pas chopé le variant delta réputé le plus contagieux !! C’est ça le réel ! Où sont les "clusters" qui devraient émerger dans plus de 200 villes de France où les manifestations ont lieux ? Les gens font-ils encore fonctionner leurs cerveaux ?

       
  • #2807721

    Incroyable comme Soral est un visionnaire il y a plus de dix ans, il a vu le truc venir.

     

    Répondre à ce message

  • #2807732

    Hier, 121.000 morts du Covid, c’était ENORME !
    Aujourd’hui, 121.000 manifestant c’est RIEN !

    Cherchez l’erreur !

     

    Répondre à ce message

  • #2807797
    Le 14 septembre à 06:43 par Il est où le soleil
    Manifestations anti-pass sanitaire : dans toute l’Europe, jusqu’en (...)

    Non mais depuis les prémisse d’internet et a son apogée en 2002 2003 sur les forums jusu’en 2012 ont n’annonçait ce putain de nouvel ordre mondial et tout ces gugusses n’y croit toujours pas...
    Nous avons a faire a des ahuris tout comme l’autre et son fameux * mais allons-y quoi * c’est désespérant a la fin.

     

    Répondre à ce message

  • #2807879

    Bojo renonce au pass sanitaire, cela devrait faire réfléchir Macron .

     

    Répondre à ce message

  • erdogan instaure la dictature sanitaire pour sa propre population tandis que les syriens d’idleb subissent la dictature de la milice pro turque hayat tahir al cham ex front al nosra.

     

    Répondre à ce message

  • #2807909

    Àhhh ... la bonheur !!!

     

    Répondre à ce message

  • A n’en point douter tous ces mouvements sont comme en france irremediablement divisés en patriotes,souverainistes et gens tout simplement attachés aux libertés naturelles d’un coté et de l’autre en gauchistes manipulés et manipulateurs au service de l’UE ,du mondialisme et de qui nous savons .

     

    Répondre à ce message

  • Pourquoi la Turquie ? A quoi joue Erdogan ?
    Est ce que tous les présidents souhaitent a ce point asservir leur population sous couvert sanitaire ?

    C’est comme si aucun dirigeant, qu’il soit du coté mondialiste ou non, ne voulait rater cette "opportunité unique" dixit Klauss schwab , de l’arnaque sanitaire qui sert a verrouiller le pouvoir contre les peuples et changer profondément la société .

    Et ces "vaccins" occidentaux , quasiment inutile contre virus n’ont-ils pas compris que c’était des poisons probablement à double, voir a triple usage ?
    Pourquoi vouloir imposer cela a leur population ?
    Évidement qu’ils le savent tous et on les moyens de le savoir.

    Ce cauchemar Covid a vraiment des aspects qui m’échappent complètement.

     

    Répondre à ce message

    • Pour le coup, je dois avouer que si je soutiens la posture d’Erdogan en matière de politique étrangère, là, il est difficile de lui donner raison. tous les grands médias à l’exception d’Ulusal Kanal (qui littéralement veut dire la chaîne de la nation et où est souvent invité Alexandre Douguine) et BBN, on y entend que des lèches-culs en rangs serrés répéter bêtement que, bien que vous resterez exposés et contagieux comme un non injecté eh bien il faut y aller.
      Du coup ce qu’ils appellent "débat télévisé" est encore plus risible qu’en France car aucun des "journalistes" (que j’ai vu) ne fait l’effort de s’abaisser au mensonge obscène selon lequel l’injection prémunirait des "cas graves" ça en devient encore plus risible qu’en France où, si on n’a pas le recul pour démasquer les menteurs professionnels on peut se dire que le ratio risques / bénéfices peut justifier de se jeter à l’eau. La, personne ne faisant l’effort de mentir sur la prétendue "protection des conséquences plus graves" je comprends qu’il y ait un rejet massif et, je n’apprends rien à personne un Turc qui manifeste ça n’a rien à voir avec un Français qui manifeste où ça ressemble plus à une promenade du Dimanche...
      Pour maintenant rentrer dans le détail, on n’est pas des Arabes mais on en a certaines habitudes comme le "téléphone Arabe", on est le pays du commérage et on voit bien ceux qui sont malades et qui généralement guérissent assez rapidement avec du simple paracétamol et les difficultés que traversent les "injectés" parce que, pour le coup, je me suis dit aussi qu’en Turquie cette histoire de campagne de vaccination c’était eu flan et qu’il s’agissait sûrement d’eau salée comme dans certains pays pour certaines populations mais non, plein de gens injectés reviennent avec des complications bien plus graves que ceux qui tombent malades et qui, je le répète, guérissent généralement assez facilement.
      Si un Kardeche est prêt à m’apporter la contradiction...

       
Afficher les commentaires précédents