Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marche anniversaire de Pegida à Dresde

Un mouvement nationaliste revigoré par les migrants

Le mouvement radical anti-islam allemand Pegida, qui fête sa première année d’existence, a tenu un rassemblement d’anniversaire dans son fief de Dresde. Ce mouvement jouit aujourd’hui d’une grande popularité, en hausse sur fond de crise migratoire.

 

Depuis sa première manifestation le 20 Octobre 2014, qui n’a rassemblé qu’environ 500 personnes, Pegida ne cesse de rassembler plus de partisans, atteignant aujourd’hui des dizaines de milliers de personnes lors de certaines manifestations.

Le record a été établi lors des manifestations de solidarité à Charlie Hebdo, où le groupe a réussi à ressembler quelque 25 000 personnes. Ensuite, à partir du mois d’avril, la mobilisation a connu une forte baisse en raison des frasques de ses dirigeants.

Cependant, depuis septembre le groupe a recommencé à rassembler des milliers de personnes venues en réaction à l’accueil de centaines de milliers de migrants par le gouvernement allemand.

 

Le gouvernement allemand accuse Pegida d’incitation à la haine

Entretemps, l’Allemagne a fait face à une multiplication d’attaques à caractère raciste, notamment contre des foyers de réfugiés. Samedi, le pays a été secoué par une attaque à l’arme blanche. Habité d’une motivation raciste, un homme a poignardé quatre personnes, dont une politicienne locale impliquée dans l’aide aux réfugiés et proche de l’Union chrétienne-démocrate, le parti d’Angela Merkel.

Dans le même temps, le gouvernement allemand a accusé le mouvement d’un nombre croissant de crimes et de discours haineux à travers le pays. « Tous ceux qui suivent [Pegida] ne peuvent se soustraire de la responsabilité de leurs actes inspirés par la haine, pour avoir mis le feu à des maisons et blessé des volontaires qui aident les réfugiés », a prévenu Heiko Maas, le ministre allemand de la Justice, appelant les citoyens à ne pas se rendre à la marche.

Lundi, la chancelière allemande Angela Merkel a également demandé de ne pas suivre « ceux qui ont de la haine dans le cœur », en commentant la manifestation du groupe islamophobe prévue pour la soirée.

 

Pegida est pacifique, assure un des leaders

Ainsi, alors que peut être observé en Allemagne une hausse de Pegida et que les structures d’accueil de réfugiés ont subi un total de 500 attaques depuis le début de l’année, Tatjana Festerling, une des leaders du mouvement, qualifie le groupe de « pacifique » ajoutant qu’il représente « la seule façon d’exprimer ce type de résistance ».

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

Pegida, néonazisme, ou simple patriotisme ? Lire sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1296822

    Politique de la surenchère du pire :
    j’étendais un politique allemand au pouvoir qui disait qu’il fallait réussir l’intégration des migrants, ce qui dissoudrait de facto Pediga

    ils sont forts en chutpza pour garder la gamelle la-bas aussi


  • #1296854
    le 20/10/2015 par goy pride
    Marche anniversaire de Pegida à Dresde

    Les mecs n’ont rien compris ! Etre anti-islam c’est comme si des villageois dont l’eau était volontairement contaminé par le choléra par le maire et ses acolytes manifestait contre le choléra et non pas contre l’équipe municipale et ses agissements criminels ! Autre image similaire, c’est comme un chien stupide qui mord le bâton qui le frappe plutôt que l’individu qui tient ce bâton...S’en prendre aux effets sans s’attaquer aux causes ne fera jamais avancer le schmilblick !
    En fait cette attitude consistant à se focaliser sur les symptômes et non pas sur les causes est devenue habituelle chez les Européens. L’oligarchie leur balance des os à ronger et ils sautent dessus comme des chiens enragés !

     

    • #1296967

      Exact, la propagande, dirigée toujours par les mêmes, fait implicitement son oeuvre :
      - les mots islam et musulman accolés à migrant ou terroriste incite à une réaction défensive et collective,
      - alors qu’inversement les simples mots juif ou sioniste deviennent synonymes d’antisémitisme et incitent plutôt à l’auto-censure individuelle ! Donc on préfère ne pas ouvrir le débat de peur d’être taxé de raciste et autre !

      D’autre part les gens en demande de sécurité face à un avenir incertain (chômage, précarité) préfèrent se replier identitairement sur ce qu’ils connaissent quitte à sacrifier leur esprit critique, du moment qu’ils retrouvent un sentiment de communion, de sûreté. Mais effectivement ils se trompent, même procédé qu’avec le nazisme, les acteurs et la cible ont changé c’est tout, mais le peuple est toujours manipulé, donc les conséquences risquent d’être les mêmes malheureusement...
      L’ennemi que la propagande veut nous montrer du doigt n’est pas le migrant mais bien l’islam. (Alors que çà devrait être au minimum l’UE !)
      Donc d’un côté les gauchistes qui défendent les migrants (contre l’intérêt économique de leur propre pays au profit des banques américaines et de Wall Street), à droite les identitaires qui se soulèvent contre l’islam (favorisant l’opinion dans les guerres au Moyen-Orient au profit d’Israël), l’un dans l’autre on s’y retrouve : on est bien sur les deux axes du mondialisme bien compris - en omettant bien sûr toute réflexion plus approfondie !

      Je crains que tout çà se détériore : l’Empire laisse pourrir, avec le froid qui arrive, il va bien falloir les accueillir, mais en attendant d’autres arrivent, ils s’agglutinent le long des frontières de l’est, si bien que la réaction des peuples risque d’être brutale le jour où tous vont entrer en même temps.


    • #1296970

      C’est exactement ça. Avant d’éponger une fuite venu du toit, on répare ce toit.
      Mais va dire ça aux abrutis qui ont subi des décennies de propagande pro-judaîque, sans jamais réfléchir, sans jamais se demander qui était l’ennemi. Ils ne changeront jamais.

      Ils en sont prêt à croire que cette religion les représente eux, blancs Européens.


  • #1296872

    Au lieu de dépenser des milliards pour accueillir les "migrants" l’Allemagne ferait mieux d’adopter une politique résolument NATALISTE, avec prime à la naissance, constrution de milliers de crêches, enfin tout faire pour faciliter la tâche des parents . Mais les nazis étaient natalistes DONC les sionistes qui dirigent l’Allemagne sont malthusiens et ce pour faire disparaître ce peuple qu’ils haïssent, le peuple allemand .

     

    • #1296933
      le 20/10/2015 par Rahan Abitbol
      Marche anniversaire de Pegida à Dresde

      @ yaya



      l’Allemagne ferait mieux d’adopter une politique résolument NATALISTE,



      Mais c’est bidon, l’Allemagne n’a jamais eu besoin de main d’oeuvre...
      ... et les Allemandes de l’est sont largement assez fécondes pour assurer le renouvellement des générations !

      Les dirigeants européens sont dépassés par la croissance exponentielle de la population mondiale, qui va de plus en plus chercher à entrer en Europe, et par tous les moyens...

      Je me trompe peut-être ( alors que certaines études anglaises vont dans ce sens-là) mais j’ai l’impression qu’ils cherchent à mettre les "Migrants " face à la vraie réalité...
      ...qui est que l’Europe n’est plus du tout l’El Dorado qu’ils imaginaient et qu’elle est peut-être déjà pire que chez eux ( on est sur la bonne route en tous cas, hélas !)

      Les mains sur le cœur et les bons sentiments, dans six mois on en parle plus !
      Bientôt, plus aucun ressortissant des pays du Tiers Monde ne voudra venir en Europe, car elle ne vaudra même pas le quart de la moitié du prix du billet pour venir ! (en plus, pour eux, il caille à mort, ça compte aussi !)

      En attendant, ils ( les Ricains et le Mondialistes) auront réussi leur coup de broyer les peuples européens et leurs cultures (TAFTA oblige).

      Viva Poutine !
      Il a dit non à tout ça et l’écrit chaque jour en lettres d’Intelligence & de courage ...


    • #1296957
      le 20/10/2015 par Eloise
      Marche anniversaire de Pegida à Dresde

      La vague des migrants a ete orchestree par le Grand patronnat allemand pour supprimer le salaire minimum.


  • #1296953
    le 20/10/2015 par Yéti_déporté_au_Benêtland
    Marche anniversaire de Pegida à Dresde

    Chant du cygne ...
    Quand les peuples de l’Uroland auront été grands remplacés, l’UE=USbis se fera très facilement et TAFTA aussi.
    Un roi nègre encore plus corrompu remplacera Flamby comme 1er caniche et Ray Ban Rollex comme conférencier à 100k€... Mais sur le yacht de Bolloré il ne bronzera pas.

    "L’Uroland sera les US sans même leur Histoire de juste 3 siècles, sans sa puissance, mais avec des souchiens pas massacrés..." Seigneur Capitaliste anonyme


  • #1297017
    le 20/10/2015 par réveillez-vous
    Marche anniversaire de Pegida à Dresde

    C’est pas aux foyers d’immigrants qu’il faut foutre le feu...C’est au Bundestag...Mais ces milliers de goyims allemands n’ont toujours rien compris ...


  • #1297043
    le 20/10/2015 par Jaoram
    Marche anniversaire de Pegida à Dresde

    c’est l’oligarchie financière qui tire les ficelles de ces "migrations" en coulisse avec la complicité de nos dirigeants et cela dans quel but ?
    - faire chuter les salaires et calmer les revendications.
    - multiplier la délinquance par 20 ou par 30 pour pouvoir instaurer des lois sécuritaires car ces braves gens ne vivent pas d’amour et d’eau fraiche.
    - torpiller nos systèmes de protection sociale que nos aieux ont mis des décennies à batir.
    il n’y a pratiquement que des hommes parmi ces migrants,on met en avant des enfants pour faire pleurer dans les chaumières et attendrir la population qui se résignera à les accueillir.

     

    • #1297620

      Que des hommes pour l’instant. Le rassemblement familial fera le café.

      800 000 cette année multiplié par 3 ou 4 pour celles à suivre donc.


  • #1297058

    Avez-vous pensé que ce groupe PEGIDA aurait pu être créé par des leaders sionistes, vous savez comme l’histoire du pompier qui a mis le feu pour obtenir sa prime (je parle bien d’un pompier et non des pompiers). Il y a toujours des leaders, et ceux la sont les vrais manipulateurs, ils connaissent parfaitement la cause mais n’ont pas intérêt à l’éradiquer, vous comprenez, ils ont plutôt intérêt à attiser les gens contre l’islam pour que leur plans continue.


  • #1297526
    le 20/10/2015 par lukembagelindo
    Marche anniversaire de Pegida à Dresde

    A Rahan "Mais c’est bidon, l’Allemagne n’a jamais eu besoin de main d’oeuvre...". Je crois tu en plein délire toi. Je suppose que ton seul but a été de chercher à être originale. Les journaux allemands (tu en lis ?) ne parle que de mettre tous ces clandés au travail. Par charité ?

     

    • #1297644
      le 21/10/2015 par Rahan Abitbol
      Marche anniversaire de Pegida à Dresde

      @ lukenbagelindo



      Les journaux allemands ne parlent que de mettre tous ces clandés au travail.



      Désolé, je ne parle pas suffisamment bien l’allemand pour pouvoir le lire, mais si tu crois encore à ce que racontent les journaux, je ne peux rien pour toi, camarade !
      L’Allemagne qui manque de main-d’oeuvre avec 14 % de chômeurs en Allemagne de l’Est, excuses-moi mais j’y crois pas.
      De plus, la main-d’oeuvre sous diplômée, ça ne peut plus exister dans l’Industrie moderne, déjà que même dans le Bâtiment, il n’y a plus aucune place pour les arpètes de base !
      Les causes de cette ouverture aux migrants sont à chercher ailleurs, un peu de jugeote l’ami !