Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Marche des libertés antifascistes : Mélenchon enfariné par un "souverainiste"

Alors qu’il s’exprimait devant les journalistes à l’occasion de la « Marche des libertés » à Paris – plusieurs manifestations sont organisées ce 12 juin sous ce label afin de dénoncer, entre autres, la montée de « l’extrême droite » ou encore des lois présentées comme « liberticides » –, Jean-Luc Mélenchon a été visé par une attaque à la farine, le forçant à interrompre son intervention. (RT)

Celui qui a lancé le concept de dégagisme vient d’en recevoir le prix. En cybernétique, on appelle ça un feedback. Le populo préfère parler de retour de bâton.

 

 

Dans le domaine des attentats pâtissiers, il peut aussi y avoir de la provocation, des montages, comme dans le domaine des attentats criminels. Mais depuis la gifle reçue par Manuel Valls, on sent que la colère du peuple se rapproche de ses dirigeants, qui ne lui correspondent pas, c’est rien de le dire.

 

 

Plus la direction du pays sera coupée du peuple, plus la violence de ce dernier montera. Ce n’est pas un appel à la révolution ou à la sédition, c’est de la simple logique systémique. Les élections étant truquées chez nous, il n’y a plus de légitimité des dirigeants politiques officiels. À partir de là, tout devient possible...

On a retrouvé l’introduction de l’article de Plenel sur Mediapart, qui parle justement de cette nouvelle forme de réaction politique, et le moins qu’on puisse dire, c’est que le trotskiste n’a rien compris au film :

Giflé par un homme poussant un cri de guerre royaliste, le président de la République a appelé à « relativiser cet incident » ajoutant : « Tout va bien. » Non, tout va mal : ce geste exprime la violence d’extrême droite libérée par le cynisme et l’irresponsabilité du pouvoir macroniste.

Là où Plenel voit de « l’extrême droite », il n’y a que du peuple. C’est bien une réflexion de gauchiste. Il n’y a rien de plus éloigné du peuple qu’un gauchiste, qui ne s’en rapproche que pour le manipuler, en dénonçant, par exemple, les riches pour se mettre les pauvres dans la poche.

« Je comprends pas qu’il y ait personne qui s’énerve contre ces dirigeants de partis politiques […] des gros bourgeois qui parlent au peuple » (L’enfarineur)

Quant à l’analyse de Mélenchon, elle tape aussi à côté du réel : lui aussi voit de l’extrême droite partout... Et quand il parle de « menace de mort », on voit tout de suite de qui il parle : du clown Papacito ! On rappelle une chose très simple, en politique comme à la guerre : une vraie menace ne se dit pas.

« Il faut vraiment que dans le pays il y ait un sursaut, qui réponde à la situation que nous sommes en train de vivre, un déploiement violent de l’extrême droite qui menace de mort, qui frappe le Président, qui tient le haut du pavé dans une complaisance intellectuelle de toutes sortes de commentateurs. (...) La France ne mérite pas d’être perpétuellement submergée par le discours d’extrême droite. »

 

Mélenchon découvre, à son corps défendant, que le national-sionisme est en train de remplacer le socialo-sionisme avec la bénédiction des forces du pouvoir profond, représenté dans les médias par tous les éditorialistes que le leader de la France insoumise vise dans son discours.

Il y a deux jours, Zemmour donnait son avis sur Mélenchon au Figaro. Passons sur l’intro de l’animateur, qui estime que les propos de Mélenchon sur les attentats électoraux étaient « extrêmement choquants ». Si ça c’est extrêmement choquant, alors que dire des agissements des parents du procès d’Outreau ?

 

 

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Alors que la gauche s’apprêtait à défiler contre l’extrême droite dans les rues de Paris ce samedi après-midi, le leader des Insoumis a été visé par un jet de farine. L’enfarineur a évoqué « un geste de contestation, comme beaucoup de gens en font ».

[...]

Après François de Rugy, Jean-Luc Mélenchon

Au lendemain de l’enfarinage de l’ex-ministre vendredi à Nantes, le leader des Insoumis a connu la même mésaventure ce samedi après-midi à Paris. Alors qu’il attendait le départ de la Marche des libertés face à l’extrême droite depuis la place de Clichy (XVIIIe arrondissement), il a lui aussi été « blanchi ». Un jeune homme lui a en effet lancé de la farine alors que Jean-Luc Mélenchon répondait à la presse.

S’époussetant, le leader LFI a réagi calmement :

« Ça va tout va bien, je n’ai pris que de la farine », a d’abord relativisé le candidat à la présidentielle 2022, avant tout de même d’expliquer qu’« il y a une grande tension. Là, je ne sais pas quel était le motif de me jeter de la farine dessus… C’est vraiment un seuil qui a été franchi ». Et de poursuivre : « Si vous ne me voyez pas plus ému que ça, c’est parce que ça aurait pu être pire… C’est fait pour intimider (…) Même si c’est pénible, il ne faut pas reculer ».

Faisant ensuite référence à la gifle reçue en début de semaine par le président de République lors d’un déplacement dans la Drôme, Jean-Luc Mélenchon a poursuivi : « J’ai plein de raison d’être en colère contre monsieur Macron, mais on ne peut pas tolérer la violence ».

[...]

L’auteur présumé a ensuite été repoussé par le service d’ordre CGT. Selon BFMTV, il a ensuite été contrôlé par des policiers avant de pouvoir repartir libre. Peu après l’incident, il s’est présenté devant plusieurs journalistes comme un « souverainiste ».

[...]

Un porte-parole de l’organisation de jeunesse de LFI, David Guiraud, a par ailleurs affirmé que l’agresseur présumé était « un militant d’extrême droite », croyant le reconnaître sur plusieurs anciennes vidéos diffusées sur YouTube.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Le dégagisme, sur E&R

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Peut-on analyser ça de cette façon ?
    On multiplie les enfarineurs entarteurs en les etiquetant extrême droite, et par aversion des politiques de façon générale, ça guide vers Marine version 2.0 qui a vendu la boutique du père au diable.

     

    Répondre à ce message

  • un embryon de gifle ,de la farine ,ne vous plaignez pas messieurs vous savez pertinemment que vous méritez mieux.

     

    Répondre à ce message

  • #2744766

    N.B.

    "Extrême droite" c’est un mot de code pour dire "Français".

    La gouvernance républicaine reproche aux Français d’être Français au lieu d’être comme eux, républicains.

    Chez eux, être d’extrême droate" c’est honteux : c’est honteux d’être Français ; nous sommes "honteux" à leurs yeux.

    Evidemment, comme vous êtes "Français" (puisqu’on ne choisit pas ses parents) vous aurez beau leur répondre que vous n’êtes pas d’extrême droite, ils voient bien que vous êtes Français.

    Pour ne plus être d’extrême droite, donc Français, il faut être "Français repentant"
    Alias républicain mondialisé : "Citoyen-universel-du-monde-maçonné".

    Pratiquement, ça revient à renier son père et à mettre son fils sur le trottoir.

    A être lèche cul idéologique de Schwab et de Soros.
    Idolâtre de Marianne (la pute infanticide).

    C’est à chacun de voir quel avenir professionnel il souhaite donner à son fils.

    Je ne vous recommande pas de répondre à votre cousin qui va vous traiter "d’extrême droite" (d’être Français") :

    " je ne savais pas que tu faisais travailler ton fils au bois de Boulogne après l’école".

    Le raccourci sémantique serait trop rapide pour ses neurones.

    Prenez plutôt le problème à sa base en lui disant :

    "Extrême droite ça ne veut rien dire sauf si tu réalises que le système en a fait un mot de code pour dire "Français". T’es (encore) Français ? Alors, selon tes maitres tu es d’extrême droite : Nuremberg siège déjà pour toi et la corde anthropologique t’attend."

    Ne le laissez pas respirer et continuez :

    "C’est un peu comme l’avortement : toi, le pur produit de l’Educ naz et du totalitarisme sectaire de la république, t’es d’accord mais le principal interessé, ton âme française, qui est depuis 1500 ans sel et Lumière du Monde, non."

    C’est pourquoi je demande à tous d’être charitable envers le névrosé qui a enfariné le Judas maçonné de service, notre meluche antinational :

    - Comme Français le névrosé aurait voulu tuer Judas
    - Comme républicain, il ne s’est autorisé que la farine comme arme du crime.

    Comme ça son fils fera le trottoir mais ce sera pas de sa faute : il aura "tout fait" pour le sauver !

    C’est à cela qu’on sait qu’il est de gauche : républicain d’abord , Français ensuite.

    Et proxénète toujours.

     

    Répondre à ce message

  • Et ouai mon gros tocard de Mélenchon, mon gros bourgeois, sans les corps constitué qui font la retape pour aller à la gamelle, le souverainisme encule le mondialisme en 5min montre en main.
    Quand aux autres, mais putain soyez fier "souverainistes" , "complotiste" "extrême droite", "antivax" ?
    c est quoi votre projet "non non combien ça coute ?" comme dirait l autre, vous voulais finir comme la fille le Pen, une machine à distribuer des gages ?
    Et c est qui en face ? la charlosphére , les électeurs de macron, des journalistes de BFM ? la bien-pensance, les connards masqués dans la rue , les piquouzés ?
    Si à la moindre réduction ad hitlerum , vous foutez votre futal sur vos chevilles, vous aller pas tarder a vous piquouzés avec l update tout les 12 mois.
    Quant à notre révolutionnaire en peau de zob de merluchon l ancien trotskiste, frère la truelle et tout fier de danser sur ses damiers mon con, la farine dans la gueule ? Mais réjouis toi mon con, avec la tonne de merde que vous autres sales politicards de merde, nous avait déverser en pleine bouche depuis des décennies, nous sommes la clémence même.

     

    Répondre à ce message

  • Les gauchistes et Melanchon pour la marche des libertés ??
    Mais quelle liberté les gauchistes défendent ils ?
    A t on endendu Melenchon et la gauche se révolter contre les mesures liberticides du gouvernement ?
    Les gauchistes n’ont pas arrêté d’obéir et de se soumettre à la dictature mondialiste.
    Pourquoi ils ne rejoignent pas Philippot pour la vraie marche des libertés ?
    Les gauchistes sont des soumis au pouvoir profond !

     

    Répondre à ce message

  • C’est curieux mais les médias ne disent pas que la manif mélanchoniste a fait un bide...

     

    Répondre à ce message

  • Il est important que cela soit des colored qui enfarinent ces salopes socialistes (nom inapproprié, s’ils étaient réellement socialistes, cela ne seraient pas des salopes). Dissonance cognitive dans la tête de ces bons à riens. Pour les lrem, il faut du jeune branché et dynamique. Pour les droitards dégoûtants il faut que cela soit du fds avec raie sur le côté, chaussures bateau et pull sur les épaules.

     

    Répondre à ce message

  • Quel alternative au lancer d oeuf , de farine , de gifle ? Le vote républicain ?
    Mais personne en veut de leur république des loges, voter qui ? Marine le pen le sketch, on se laissera plus enfermer dans cette enculerie, qu’est la politique française. La solution n es pas politique, visiblement ils veulent passer en force sur tout les sujets, il nous reste quoi ? Aller piquouzé ses mômes, et dire merci ? Mais qu ils aillent tous se faire enculé tout debout.

     

    Répondre à ce message

  • Quand on aspire au pouvoir sous cette 5ème république truquée il faut d’abord se dire anti fasciste . MLP va se déclarer "antifasciste" avant 2022 .

     

    Répondre à ce message

  • Tout le monde est "antifasciste" aujourd’hui à part quelques tardigrades ou marginaux illuminés...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents