Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marianne tient la preuve que "les analyses d’E&R sont consternantes de nullité" !

Après une démonstration aussi éblouissante, il ne nous reste plus qu’à mettre la clé sous la porte et à chercher du travail, un vrai travail, par exemple chez Marianne. Le 8 novembre 2019 est une date à marquer d’une pierre précieuse blanche dans l’histoire de la déconstruction des discours dangereux (on ne dit pas pour qui) : « Michaël Lainé a analysé et déconstruit le discours d’Égalité & réconciliation ».

 

D’un coup, tout s’arrête, 12 ans de luttes, de conscientisation, d’université du savoir, de coups pris et rendus, de courage éditorial et physique, la tour E&R s’effondre sous les coups de boutoir de Mika, auteur d’un travail de fourmi, dont nous serions les cigales, des cigales incapables de comprendre les vrais ressorts de l’économie, de la politique, des médias, bref, nous sommes des ânes. Le coup est vraiment rude, on ne s’y attendait pas en plus. Mika nous a cueillis au coin d’une rue d’un uppercut en plein ventre, en plein dans nos mensonges récurrents. Déjà, des centaines de militants E&R abandonnent la partie et rejoignent, la tête basse, les fourches caudines du Système. Nos sympathisants désertent nos articles et vidéos, il n’y a plus personne sur le site, on entend une mouche voler avec sur l’abdomen le portrait ricanant de Mika, notre ange exterminateur.

On n’a pu mettre toute la démonstration mikaëlique, mais il suffira, pour les plus courageux, ceux qui n’ont pas grand-chose d’autre à faire, de cliquer sur le lien en fin d’article pour avoir droit à la totale. On doit quand même avouer une chose avant d’ouvrir les vannes, c’est qu’on n’a pas tout lu. Oh, il ne s’agit pas d’hypocrisie ou de mauvaise volonté, mais c’est juste un peu trop à charge pour être juste, tout ce qui est excessif étant insignifiant, n’est-ce pas ? Quand nous relayons un article de Marianne qui nous semble intéressant, et il y en a, nous taisons de fait ceux qui ne nous intéressent pas ou nous semblent un peu à côté de la plaque, il y en a aussi, cela s’appelle la diversité des opinions. Et ça, on dirait que Mika ne le supporte pas. Il y a une opinion, la bonne, et c’est la sienne. La nôtre ? Eh ben elle est trop nulle :

« Au final, les analyses d’Égalité et réconciliation sont consternantes de nullité ; l’audience du site reste un mystère, sauf à considérer que le stade ultime de la société de consommation consiste à effacer la frontière entre la réalité et les croyances. En cette ère de dévalorisation de la vérité, la mission des intellectuels est plus urgente que jamais… »

C’est la conclusion, et elle est éclairante. Malgré toute son intelligence, malgré tout son travail de déconstruction, Mika ne comprend toujours pas d’où vient notre succès et, en creux, d’où vient l’impopularité (relative, hein, n’exagérons pas) de Marianne, et plus largement de la presse mainstream qui appartient à des puissances économiques. Ça, pour le coup, c’est pas du complotisme : c’est écrit noir sur blanc dans les bilans des dits groupes.

Il ne nous reste plus qu’à nous trouver une autre cause, peut-être qu’il faudra aller voir du côté des racistes de la LDJ, ou des communautaristes de la DILCRAH, sinon dans ces petites associations sans pouvoir que sont le CRIF et la LICRA, qui gèrent juste deux ou trois dossiers religieux ou associatifs...

Voilà enfin, après cette trop longue introduction – mais le papier est encore plus long – le texte fondateur de Mika. On vous aura prévenus : ça a la taille d’un roman d’un écrivain américain formé dans les usines à écriture.

Égalité & réconciliation, ou l’économie saisie par le mythe et une morale obsidionale

Ça, c’est le titre, tellement violent (obsidional est relatif au délire de persécution des assiégés) que notre stagiaire Samuel a vomi sous le choc. Lui qui croyait bosser gratos dans le 1er site politique de France... Puis vient l’intro, et enfin les pâtés de démolition. Un travail titanesque qui, on l’espère, a été payé au mot.

Ne rêvez pas. La contre-culture numérique est d’extrême droite. À moins d’avoir une solide charpente idéologique, vous risquez de trébucher sur un de ses sites quand vous essayez de contourner les médias « officiels ». À en croire Antoine Bevort, le site « Égalité & réconciliation », fondé par Alain Soral, est le site politique le plus fréquenté en France, loin, très loin devant ceux qui émanent des partis ou des institutions[1]. En 2016, il y aurait eu pas moins de 8 millions de visites mensuelles. Le chiffre vient d’Alexa, l’intelligence artificielle d’Amazon. Quoi qu’il en soit, la moindre vidéo d’Alain Soral est visionnée entre 150 000 et 600 000 fois. On aurait tort de ne pas le prendre au sérieux, sous prétexte qu’il a érigé un véritable business autour de sa personne, à 20 euros l’abonnement mensuel, à 3 et 5 € pièce les porte-clefs et affiches « Soral a raison », sans compter le service après-vente de ses prêches, « pour poser vos questions à Alain Soral : 0899 (…) » à 0,25 €/minute…Ce personnage qui revendique l’appellation « nationale-socialiste » pour la prendre au pied de la lettre, comme s’il s’agissait de l’alliance innocente du nationalisme et du socialisme, non sans faire l’éloge de Delaisi, auteur d’un courageux panégyrique d’Hitler en 1942 (période de « prise de risque maximum », ça ne s’invente pas), est sans doute l’un des hommes de médias les plus influents. Nous avons voulu comprendre les raisons de cette audience, et pour cela analyser son discours économique. Ainsi, nous avons lu et visionné la production de cette année, jusqu’au 1e novembre. Nous avons écarté les nombreuses reprises des médias professionnels (« Égalité & réconciliation » se contente souvent de relayer tel article du Monde, du Figaro ou de Russia Today, par exemple, au gré des propos ou thèmes abordés). Seuls ont été retenus la production propre du site, ainsi que celle des compagnons de route qu’il diffuse (TV Liberté, Pierre Jovanovic, les Éconoclastes – aucun rapport avec l’ancien mouvement étudiant).

Et ça, c’est juste l’intro ! La suite est ici. Si vous appuyez sur ici, c’est comme si vous marchiez sur une mine, un petit pas de rien du tout sur un point de terre et tout explose.

Par contre Mika a raison, on relaye trop d’articles de l’ancienne presse, il faut qu’on produise plus « maison ». Il a pas toujours tort, le gars ! Mais si les associations du Bien ne nous tapaient pas au portefeuille du matin au soir, on aurait les moyens d’engager toute une équipe de journalistes frais émoulus de l’ESJ Lille. On dirait que Mika n’a pas pensé à ça...

Si on ne nous emmerdait pas autant, on serait beaucoup plus gentils. C’est comme l’URSS de Staline : vous croyez qu’il aurait été aussi méchant à l’intérieur si les « démocraties » capitalistes ne lui avaient pas mis des bâtons dans les roues, afin de faire crever l’expérience socialiste naissante ?

 

JPEG - 111.9 ko
Oncle Jo raye ici d’un trait de plume les asociaux qui l’emmerdent et envoie Mika et toute sa tribu au Birobidjan

Le précédent avec « Patate », sur E&R :

 






Alerter

121 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Son article demanderait une réponse plus aboutie qu’un commentaire ironique.

    Ce genre d’article est à lire entre les lignes. Il se veut une analyse d’expert face à des bouseux. De plus, l’article est uniquement à charge.
    Donc déjà, la crédibilité est bien enfoncée.

    Ensuite, la méthode qui consiste à entrer dans des débats techniques et abscons est clairement utilisée pour noyer le poisson. L’auteur essaie de sortir des citations de leur contexte alors que les analyses d’E&R sont principalement des synthèses qui englobent les différents aspects du "Système". E&R n’a jamais prétendu être un site économique.
    Il est donc difficile de contrer la "pensée soralienne" par principe puisqu’elle correspond à une vision du monde. L’attaquer par un coin est leur seul méthode possible en tant que technicien-experts avec des oeillères.

    Sur la question du sens, le débat est plus intéressant. l’économie y est présentée comme une science, ce qui est à la base une escroquerie. Ce serait long de développer.
    L’économie est un outil utilisé par des gens qui le font à leur profit. C’est tout bête. Ils créent des concepts et outils qui permet à la société de fonctionner comme ça les arrange. Donc il est préférable que ces concepts et outils ne soient pas compris et maitrisés par la population, comme ça ils peuvent dormir tranquilles.
    Sauf que ce système est injuste (donc immoral !) et que ça commence à se voir et se sentir un peu trop !

    Que dire d’autre ?

     

    Répondre à ce message

    • Donner de l’attention à ces mange-m... c’est leur faire trop d’honneurs.
      Ils sont finis, et c’est un devoir de les achever... Comme quand ta voiture s’encastre dans un sanglier ou un cerf... Si tu as un fusil, je te fais pas de dessin.

      Cette presse sous subvention, est la dernière barrière informative du système, qui tient parce qu’il fabrique et sculpte ’’l’opinion publique’’ à son image.
      La pluralité, c’est l’avenir, ces gens sont convenus au possible... Ils ne méritent aucun égard.

       
  • #2318583

    Les gars vous auriez dû laisser Samuel lui répondre :p
    Ça lui aurait fait les jambes !

    Sérieux depuis quand les armateurs jouent avec les pros !

    Marianne c’est pour les fainéants (besoin de préciser bourgeois ?) qui ne décollent pas d’une intelligence de confort... bien balisée par le système

     

    Répondre à ce message

  • Le 12 Novembre 2005, le très très mal nommé "Marianne" publiait un papier révisionniste niant la tuerie de masse commise à Jénine par l’armée israélienne, dont voici un extrait.

    Faux massacre à Jénine

    " En avril 2002, le camp de réfugiés situé à Jénine, en Cisjordanie, fut envahi par l’armée israélienne . Des rumeurs accréditèrent l’idée d’un massacre quasi génocidaire dans l’opinion internationale. On parla de milliers de morts civils et de monticules de ruines mais il n’y a jamais eu de massacre perpétré à Jénine " (12/11/2005)

    Il est fascinant d’observer ces gens nier la réalité, alors qu’un nombre considérable de preuves irréfutables existe, alors que des milliers de clichés ont été pris de cette énième crise de démence barbare israélienne contre une population civile innocente et désarmée, alors que cette énième tuerie de masse sioniste a été filmée et diffusée sur toutes les télévisions de la planète. Un tel déni, présente deux aspects évidents. Le premier est du ressort des disciples traitant de l’équilibre mental, psychologie, psychanalyse... La spécialité la plus indiquée ici étant probablement l’ethnopsychiatrie la plus désespérée. Le second aspect pointe une crétinerie tribale portée à son paroxysme. De fait, ce déni parvient bien évidemment au résultat exactement inverse de celui recherché : il ne fait qu’entériner les présupposés sur lesquels ces gens pleurnichent à longueur d’articles. Mieux, quel que soit le sujet qu’ils abordent, ces "journalistes" ont perdu toute crédibilité. J’insiste : quel que soit le sujet qu’ils évoquent, sans exception aucune.

    Bref, si Marianne est l’hebdomadaire d’actualité politique le moins cher du marché, c’est qu’il coûte beaucoup plus qu’il ne vaut.

     

    Répondre à ce message

    • #2318942

      Évitez d’employer l’adjectif "révisionniste" dans le sens péjoratif qu’affectionnent les censeurs de l’histoire, SVP.

      L’histoire – comme toute science – est révisionniste par définition : aucune connaissance n’y est définitive. Robert Faurisson ne fut qualifié de "révisionniste" (avec une moue de dégoût, dans l’espoir que cela provoquerait une répulsion chez les faibles d’esprit) que parce qu’il se réclamait lui-même du révisionnisme littéraire ; en effet la littérature n’est pas révisionniste par essence, la précision était donc utile.

      Il est important de ne pas laisser dériver le sens des mots, surtout quand c’est au profit de quelques manipulateurs.

       

    • Évitez d’employer l’adjectif "révisionniste" dans le sens péjoratif qu’affectionnent les censeurs de l’histoire, SVP.




      N’importe quoi... Revisonniste ça signifie ce que cela signifie.... Péjoratif ou pas péjoratif qu’est ce qu’on s’en fout ?
      Faurisson est un revisioniste, il est où le problème ? Il est supposé tenir un discours qui est condamné par on ne sait qui pour on ne sait pourquoi. Comment définir le travail de Faurisson ? Moi je ne l’ai pas lus, je n’ai pas non plus lu les historiens officiels, mais je sais qu’il y a des désaccords et tant mieux ça prouve qu’il y a matière à la réflexion quoi qu’on ai comme opinion au préalable avant de mettre sans tête dans les bouquins pour avoir son opinion.

      Si Marianne écrit un article revisioniste concernant le massacre de Jénine, ça serait bien de pouvoir le dire comme il en est, sans que vous vouliez censurer l’utilisation de la langue française.

       
  • Marianne et les Intellectuels,

    Marianne nous parle de science à propos de l’économie,
    c’est ignorer le facteur humain fondamental,à moins de réduire
    la société à des réactions chimiques dont le catalyseur serait
    les fameux Intellectuels de la Communication et du pilotage
    des masses .Bref Marianne,fait partie d’un système dont l’inefficacité
    à combattre le Complotisme et le fascisme ,désespère une élite
    pourtant renouvelée financée par Qui ?
    Bref ce système,par essence propagandiste et mensonger,
    fait semblant de ne pas comprendre la réprobation qui grandit
    contre des méthodes et des interdits ,qui frappent les analystes
    sérieux , honnêtes ,et...indépendants !
    Marianne ou la fausse dissidence qui est pire que le système .
    On a l’habitude depuis un demi siècle .post soixante huitard .

     

    Répondre à ce message

  • Marianne est le symbole de la République, créature diabolique de la franc-maçonnerie et de la synagogue, pour détruire la Chrétienté, la nation et le peuple, par l’immigration de masse, le chômage et la dette.

     

    Répondre à ce message

  • #2318678

    De la part d’ un torchon qui a pondu un article le 24 septembre dernier "L’ hétérosexualité : une tare à combattre." vous devez vous sentir, à juste titre, plus que flattés.

     

    Répondre à ce message

    • Non mais attendez on va pas faire comme l’antifa de base, prendre une citation ou un titre et amalgamer un site entier à celle-ci ! Je trouve ce genre de commentaire caricatural et irrespectueux, pour une fois que quelqu’un arrête les anathèmes et fait un vrai travail en tentant une critique de fond (nous donnant matière à réfléchir et débattre)... A moins que, toujours comme l’antifa de base, tu préfères réfléchir par cases et étiquettes.

       
    • #2318937

      OK @JC je ne fais que reprendre un titre sans argumenter dessus. Et encore pire je n’ ai pas lu l’ article du tout. En fait j’ ai simplement entendu M. Ploncard d’ Assac des "Cercles Nationalistes Français" en parler dans sa dernière vidéo/conférence dont voici le lien :
      https://www.youtube.com/watch?v=ua-...
      J’ ai fait une erreur, l’ article serait daté du 27 septembre selon lui, et non du 24, et le titre exact est "L’ hétérosexualité : une nouvelle tare", page 20 du magazine, avec des perles comme celles-ci :
      - L’ hétérosexualité est avant tout un régime politique.
      - On ne nait pas hétérosexuel on le devient.
      - L’ hétérosexualité est une fiction politique en lien avec le capitalisme puisqu’ il permet de ne pas payer le travail de production...
      Vous trouverez le passage concerné à partir de 1h29mn10sec. de la vidéo.

       

  • Par contre Mika a raison, on relaye trop d’articles de l’ancienne presse, il faut qu’on produise plus « maison ». Il a pas toujours tort, le gars !




    Pas d’accord. A priori vous bossez anonymement et n’êtes pas professionnels et formés pour faire autre chose que de l’opinion, moi en tout cas je viens ici quotidiennement surtout pour la revue de presse, votre hiérarchisation de l’information, votre façon de faire les liens. Si vous essayez de façon trop insistante de faire de moi un mouton, de m’enfermer dans une pensée, je partirai chercher plus ouvert ailleurs, l’intérêt d’E&R c’est le relai synthétique de plusieurs idées et courants.

     

    Répondre à ce message

  • Moi, pauvre petit con esclave de l’élite qui nous dirige, je suis incapable de saisir toutes les subtilités et la complexité du monde. C’est pourquoi je dois faire confiance aux êtres supérieurs souvent payés 500 fois mon salaire parce qu’ils me valent 500 fois dans l’univers infini. Ils sont la pensée créatrice et je suis leur chien. Tout ce qu’ils font nous conduit vers le bien, le mieux, le supérieur. Merci à ces demi dieux et autres missionnaires intellectuels garants de la vérité. Merci à Michaël Lainé bien placé auprès de Zeus.

     

    Répondre à ce message

  • Cet article très poussif laisse à penser que :
    1) M Lainé maitrise bien mal certaines notions de création monétaire.
    2) N’ a fait que survoler de très très haut les analyses économiques d’E&R
    3) Rentre dans le lard d’E&R non pas pour y dénoncer des incohérences (toujours possibles) dans le discours mais juste par psittacisme, uniquement pour se situer dans le "camp du bien", celui de la fameuse bien-pensance et du politiquement correct.

    Je lui colle la note de 1/20
    On passe beaucoup de temps à lire un article très très long, pour au final ne rien apprendre, c’est assez consternant.

     

    Répondre à ce message

  • Que marianne, sorte ne serait ce que 10% de ce que dégage e&r comme taf et avec les mêmes moyens qu’e&r, aprés on pourra jugé, mais marianne n’y arrivera jamais parceque médiocre et envieuse.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents