Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marianne tient la preuve que "les analyses d’E&R sont consternantes de nullité" !

Après une démonstration aussi éblouissante, il ne nous reste plus qu’à mettre la clé sous la porte et à chercher du travail, un vrai travail, par exemple chez Marianne. Le 8 novembre 2019 est une date à marquer d’une pierre précieuse blanche dans l’histoire de la déconstruction des discours dangereux (on ne dit pas pour qui) : « Michaël Lainé a analysé et déconstruit le discours d’Égalité & réconciliation ».

 

D’un coup, tout s’arrête, 12 ans de luttes, de conscientisation, d’université du savoir, de coups pris et rendus, de courage éditorial et physique, la tour E&R s’effondre sous les coups de boutoir de Mika, auteur d’un travail de fourmi, dont nous serions les cigales, des cigales incapables de comprendre les vrais ressorts de l’économie, de la politique, des médias, bref, nous sommes des ânes. Le coup est vraiment rude, on ne s’y attendait pas en plus. Mika nous a cueillis au coin d’une rue d’un uppercut en plein ventre, en plein dans nos mensonges récurrents. Déjà, des centaines de militants E&R abandonnent la partie et rejoignent, la tête basse, les fourches caudines du Système. Nos sympathisants désertent nos articles et vidéos, il n’y a plus personne sur le site, on entend une mouche voler avec sur l’abdomen le portrait ricanant de Mika, notre ange exterminateur.

On n’a pu mettre toute la démonstration mikaëlique, mais il suffira, pour les plus courageux, ceux qui n’ont pas grand-chose d’autre à faire, de cliquer sur le lien en fin d’article pour avoir droit à la totale. On doit quand même avouer une chose avant d’ouvrir les vannes, c’est qu’on n’a pas tout lu. Oh, il ne s’agit pas d’hypocrisie ou de mauvaise volonté, mais c’est juste un peu trop à charge pour être juste, tout ce qui est excessif étant insignifiant, n’est-ce pas ? Quand nous relayons un article de Marianne qui nous semble intéressant, et il y en a, nous taisons de fait ceux qui ne nous intéressent pas ou nous semblent un peu à côté de la plaque, il y en a aussi, cela s’appelle la diversité des opinions. Et ça, on dirait que Mika ne le supporte pas. Il y a une opinion, la bonne, et c’est la sienne. La nôtre ? Eh ben elle est trop nulle :

« Au final, les analyses d’Égalité et réconciliation sont consternantes de nullité ; l’audience du site reste un mystère, sauf à considérer que le stade ultime de la société de consommation consiste à effacer la frontière entre la réalité et les croyances. En cette ère de dévalorisation de la vérité, la mission des intellectuels est plus urgente que jamais… »

C’est la conclusion, et elle est éclairante. Malgré toute son intelligence, malgré tout son travail de déconstruction, Mika ne comprend toujours pas d’où vient notre succès et, en creux, d’où vient l’impopularité (relative, hein, n’exagérons pas) de Marianne, et plus largement de la presse mainstream qui appartient à des puissances économiques. Ça, pour le coup, c’est pas du complotisme : c’est écrit noir sur blanc dans les bilans des dits groupes.

Il ne nous reste plus qu’à nous trouver une autre cause, peut-être qu’il faudra aller voir du côté des racistes de la LDJ, ou des communautaristes de la DILCRAH, sinon dans ces petites associations sans pouvoir que sont le CRIF et la LICRA, qui gèrent juste deux ou trois dossiers religieux ou associatifs...

Voilà enfin, après cette trop longue introduction – mais le papier est encore plus long – le texte fondateur de Mika. On vous aura prévenus : ça a la taille d’un roman d’un écrivain américain formé dans les usines à écriture.

Égalité & réconciliation, ou l’économie saisie par le mythe et une morale obsidionale

Ça, c’est le titre, tellement violent (obsidional est relatif au délire de persécution des assiégés) que notre stagiaire Samuel a vomi sous le choc. Lui qui croyait bosser gratos dans le 1er site politique de France... Puis vient l’intro, et enfin les pâtés de démolition. Un travail titanesque qui, on l’espère, a été payé au mot.

Ne rêvez pas. La contre-culture numérique est d’extrême droite. À moins d’avoir une solide charpente idéologique, vous risquez de trébucher sur un de ses sites quand vous essayez de contourner les médias « officiels ». À en croire Antoine Bevort, le site « Égalité & réconciliation », fondé par Alain Soral, est le site politique le plus fréquenté en France, loin, très loin devant ceux qui émanent des partis ou des institutions[1]. En 2016, il y aurait eu pas moins de 8 millions de visites mensuelles. Le chiffre vient d’Alexa, l’intelligence artificielle d’Amazon. Quoi qu’il en soit, la moindre vidéo d’Alain Soral est visionnée entre 150 000 et 600 000 fois. On aurait tort de ne pas le prendre au sérieux, sous prétexte qu’il a érigé un véritable business autour de sa personne, à 20 euros l’abonnement mensuel, à 3 et 5 € pièce les porte-clefs et affiches « Soral a raison », sans compter le service après-vente de ses prêches, « pour poser vos questions à Alain Soral : 0899 (…) » à 0,25 €/minute…Ce personnage qui revendique l’appellation « nationale-socialiste » pour la prendre au pied de la lettre, comme s’il s’agissait de l’alliance innocente du nationalisme et du socialisme, non sans faire l’éloge de Delaisi, auteur d’un courageux panégyrique d’Hitler en 1942 (période de « prise de risque maximum », ça ne s’invente pas), est sans doute l’un des hommes de médias les plus influents. Nous avons voulu comprendre les raisons de cette audience, et pour cela analyser son discours économique. Ainsi, nous avons lu et visionné la production de cette année, jusqu’au 1e novembre. Nous avons écarté les nombreuses reprises des médias professionnels (« Égalité & réconciliation » se contente souvent de relayer tel article du Monde, du Figaro ou de Russia Today, par exemple, au gré des propos ou thèmes abordés). Seuls ont été retenus la production propre du site, ainsi que celle des compagnons de route qu’il diffuse (TV Liberté, Pierre Jovanovic, les Éconoclastes – aucun rapport avec l’ancien mouvement étudiant).

Et ça, c’est juste l’intro ! La suite est ici. Si vous appuyez sur ici, c’est comme si vous marchiez sur une mine, un petit pas de rien du tout sur un point de terre et tout explose.

Par contre Mika a raison, on relaye trop d’articles de l’ancienne presse, il faut qu’on produise plus « maison ». Il a pas toujours tort, le gars ! Mais si les associations du Bien ne nous tapaient pas au portefeuille du matin au soir, on aurait les moyens d’engager toute une équipe de journalistes frais émoulus de l’ESJ Lille. On dirait que Mika n’a pas pensé à ça...

Si on ne nous emmerdait pas autant, on serait beaucoup plus gentils. C’est comme l’URSS de Staline : vous croyez qu’il aurait été aussi méchant à l’intérieur si les « démocraties » capitalistes ne lui avaient pas mis des bâtons dans les roues, afin de faire crever l’expérience socialiste naissante ?

 

JPEG - 111.9 ko
Oncle Jo raye ici d’un trait de plume les asociaux qui l’emmerdent et envoie Mika et toute sa tribu au Birobidjan

Le précédent avec « Patate », sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

121 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • on dit merci qui ? merci polony ! encore quelques lecteurs de plus

     

    • Exactement ! J’ai découvert E&R grâce au journal de France 2 ! Ils parlaient de la "fachosphère" en disant "si vous tapez égalité sur Google, vous tombez sur égalité et réconciliation, site politique diriger par l’essayiste très controversé Alain Soral."
      Du coup, j’ai tapé "égalité " sur Google ^^ ...
      Ps : je connaissais en revanche les vidéo d’AS depuis bien longtemps, mais je ne mettrai jamais intéressé à son mouvement.


    • Vous pouvez l’appeler Polosky, je vous gênez pas, ça ne changera pas grand chose et ça clarifiera la situation, comme ça il n’y aura aucune ambiguïté sur la personne.


    • addendum :
      "Vous pouvez l’appeler Polosky, je vous gênez pas, ça ne changera pas grand-chose et ça clarifiera la situation, comme ça il n’y aura aucune ambiguïté sur la personne."
      Il y a mieux, vous pouvez l’appeler Polonsky, ça rappellera quelqu’un et puis on reste toujours en famille.


  • Peut-être le seul numéro de Marianne qui se vendra un peu, mais c’est même pas sûr. Au début, quand je voulais en savoir plus sur Soral, j’achetais les merdias qui parlaient de lui, mais j’ai vite arrêté !
    Remarquez qu’en disant que Soral fait tout un business autour de lui, le brillant journamerde rend explicite qu’écouter du E&R, ça coûte (ce qui n’est pas forcément vrai, d’ailleurs) donc que les 8 millions de visiteurs paient ! Alors que plus personne ne veut payer les merdias qui s’effondrent.
    Honnêtement, je n’ai lu que votre intro, la suite de l’article est dans une fosse, j’y vais plus.
    Force et honneur à vous tous.


  • C’est qui Marianne ? Sa copine ? Et cette attaque, la vache Mika ! Dafuck j’y comprends rien, j’suis largué... J’vais encore boire pour oublier.

     

  • Ainsi, nous avons lu et visionné la production de cette année,

    Voilà la belle technique d’enfumage pour les mous du bulbes

    qui n’ont pas la force de percer le plafond de verre.

    Pour ma part c’est grace (ou à cause) de ce genre d’article

    que j’ai fait le pas d’aller écouter et lire par MOI-Même ce que disait

    Alain Soral ainsi que la Team ER.

    ça conforte uniquement le peu de lecteurs qu’ils reste à lire Marianne.


  • #2318074
    le 09/11/2019 par Le prophète est avec mon Q sur la commode
    Marianne tient la preuve que "les analyses d’E&R sont consternantes de (...)

    Pas besoin de Marianne :-)))


  • C’ Quoi Marianna !


  • J’ai survolé, Bof .....une soupe qu’on n’oserait même jeter dans ses WC de peur de le boucher..... Reste la mer bien salée (les démons n’aiment pas le gros sel) pour s’en débarrasser. :-)....


  • Le gars est docteur en économie .....
    CQFD
    Il n analyse rien du tout ! Sur la forme le niveau est un peu plus élevée que d’habitude sur le fond c est du niveau de BFM ECO .... j aurais dû lire seulement la conclusion .... niveau antifasciste primaire .


  • Marianne, Marianne...voyons voir... existe-t-il encore quelqu’un d’honnête et de sensé qui lit ce torchon ??! On se demande qui est vraiment consternant de nullité, mais on a tellement mangé d’inversion accusatoire chez les mainstreams que cela en devient grotesque, pitoyable... merci tout de même Marianne , j’ai bien rigolé !!


  • Je pense que le fayot va se faire virer par Polony, si elle en a le pouvoir.

    Par amitié pour ER que je ne connais pas, je me suis fadé tout l’article de Marianne. Et j’ai compris :

    En fait c’est un CV. Michaël fait sa promo. En interne et en externe. En premier lieu il veut faire croire qu’il est "économiste". C’est sur cette base d’affirmation douteuse que sa femme l’a quitté et que ses copains ne l’invitent plus. En attaquant Soral, il espère avoir un petit billet à l’approche de Noël. Natacha me dit dans le casque qu’il peut aller te brosser.

    Michaël ! Même pas certain, que l’entarté va te pistonner au Point.

    Good bye pour ta carrière !


  • Encore une belle rinçure de Mika Lainé. Ça sent la fin de Mariâne.

     

    • Au contraire C@t,
      Cracher sur E&R constitue le gage de soumission obligatoire pour :
      Conserver son emploi de propagandiste du système (le profond celui qu’on ne voit pas)
      Obtenir des subventions afin de pérenniser le support éditorial de la "bien-pensence"surveillée.
      Car Marianne est un support "résistant" autorisé, fondamental pour conserver un semblant de crédibilité de la diversité d’opinion existante, dans ce qui reste du pays.
      Cet organe contrôlé est vital pour le système, la symbolique même de son nom rappelle la création de la république.
      Une perle indispensable du collier qui nous enserre tous (ou presque).


  • Tiens, remplacez Thérèse par Marianne :
    - https://youtu.be/3D6b5ss1IRo?t=16s

    Les mecs ne comprennent toujours pas "l’audience du site reste un mystère", eh bah alors reste à Marianne !!!

    « La contre-culture numérique est d’extrême droite » et la contre-culture non-numérique, sous forme de bouquin ? on a le droit ?

    Quand t’es chez Marianne c’est que t’es républicain et que tu rentres dans le carcan imposé républicain gauche-droite. Citoyen Mika vous êtes une truffe ! Ou plutôt un chien-truffier ! Bref un troufion ! Soldat, rompez !

     

  • Marianne ne survit que par les subventions, le journal avait obtenu des aides publiques directes (à 250 000 euros), à quoi bon faire du business quand l’État paye la facture ?


  • « on entend une mouche voler avec sur l’abdomen le portrait ricanant de Mika, notre ange exterminateur. »

    Magique ! XD


  • Il faut voir toute critique que fait Marianne à l’égard de E&R comme un compliment.

    Chez Marianne, ils doivent être drôlement jaloux du succès d’E&R.


  • C est besucoup plus simple et moins dangeureux de démonter AS que ce zémour.
    Et oui certainement que ce numéro sera lu par des curieux.d ailleurs fallait bien qu il demonte ER marianne a embauché la fourest non ? En ce qui me concerne ça ne me dérange pas du tout que vous relayiez des articles du monde ou d autres journaux sytemiques.vous êtes un site d information et de réinformation sans subvention.


  • Rien que l’emploi du mot croyance pour dire croyance fausse ou croyance irrationnelle, ça sent la philosophie de mauvaise qualité.


  • Marianne appartient a un Tchèque du nom de Kretinsky ! C’est tout dire.
    Il a fait fortune dans une arnaque sur la revente d’énergie solaire à l’Etat. Un délit d’initié en définitive.
    Il est clair qu’il est en service commandé lorsqu’il rachète Marianne. La contrepartie pour une vie confortable.


  • Toutes les citations rendent les commentaires du journaliste fade. C est dommage de voir encorr des articles d’opposans pas au niveau.


  • Marianne est bien l’Effigie de la République, c’est même à ça qu’on la reconnait.

     

  • Je suis tombée sur E&R par accident ou plutôt c’est le ciel qui m’a montré le chemin en cherchant des articles sérieux sur le sujet de l’occulte et en lisant d’autre articles, là je me suis dit "Euréka, un site qui correspond à ma vision du monde.
    Quand à Marianne et pas mal de journaux du même genre (des copies conformes), il y a toujours eu un phénomène de rejet dès que je les lisais même en survol.... ; C’est grave docteur... ?


  • Hooo la belle pub !!! .
    Puis marianne quoi...ce torchon emplit de nullité a chaque page feuilleté,c’est pour dire.
    Bref du haut de l’organigramme jusqu’en bas du lecteur assidue de marianne,et je ne crois pas être le seul içi, : Je vous chie a la gueule.
    Signé : l’audience de E&R.


  • Par curiosité, ça vous coute pas trop cher chez ER ces page de pub dans mariane ?


  • On attend le même article sur BHL ( allez un peu de courage Marianne)


  • Quand meme , il a bossé , plus que les autres d’habitudes .
    C’est là qu’on aimerait des bons petits débats avec tout le monde , et où ça prend son temps et où il y a une suite .


  • "Nous avons voulu comprendre [...]" nous dit Mika.
    Ce n’est pas de la volonté qu’il te faudra pour comprendre, Mika, mais du courage. Et un peu d’honnêteté.
    Autant dire que c’est pas gagné !


  • Faut pas exagérer Marianne chez le toubib quand il n’y a plus de papier aux toilettes ça peut trouver enfin ça vocation.

     

  • Les cons lisent Marianne c’est même à ça qu’on les reconnaît !


  • Grâce à cet excellent journaliste, j’ai appris que la causalité était l’alpha et l’oméga en économie, et que la morale n’était qu’un épiphénomène irrationnel et dispensable.

    Quelle révolution ! si la causalité est identifiable et épistémologiquement conclusive dans cette science humaine qu’est l’économie (les "lois du foyer" en grec ancien), alors tout nos problemes peuvent etre scientifiquement et rationnellement résolu, à l’aide d’une logique nouvelle et invincible ! Dire que stupidement, jusque là personne n’avait essayé d’identifier des causes en économie-politique ! alors là, c’est une formidable révolution intellectuelle qui s’opère !

    Merci à vous cher journaliste, d’avoir offert au monde une méthodologie infaillible pour expliquer scientifiquement l’humain, une méthode d’autant plus fiable qu’elle est renforcée par l’observation empirique du monde économique... Enfin une vision rationnelle et humaniste purgée des scories de la morale !

    Dire que naïvement, je pensais que les interactions humaines avaient un petit rapport avec la désuette éthique.... mais en fait c’est la belle logique déontique que nos glorieux clercs et magistrats formalisaient jusque là dans nos beaux tribunaux qui doit prévaloir ! Il est logiquement approprié qu’un pauvre quitte son foyer puisqu’il ne peut pas payer son loyer ! ce blaireau a bien assez d’avenues pour se promener, le juge tranche du côté du rentier et la société triomphe !
    Voilà ce qu’ il suffit de faire : virer la morale et y installer la causalité partout ! c’est tout à fait logique de crever de faim si on n’a pas pu planifier une perte subite de capitaux, ou si l’inflation (mathematiquement et causalement prévisible) nous vole nos valeurs épargnées, puisque nos bons concepts le disent.

    J’en pleurerais de joie devant tant de sagesse et de considérations pour l’humain, cher journaliste ! Imbécile...


  • Marianne c est Khane qui defend dsk pour son troussage de bonne ???
    Quoi de plus credible...

     

  • Wow ! Quel courage ! S’attaquer à E&R ! Personne n’avait été aussi audacieux jusqu’ici ! Ce mika doit avoir du mal à marcher tellement ses balloches sont énooormes !

     

    • Ce n’est pas une "attaque" (évidemment il est obligé de mettre quelques phrases lapidaires sinon il ne pourrait pas faire tout ça) mais un gros travail plutôt respectueux et qui contient en son sein de subtiles critiques du discours dominant. C’est intéressant à lire et à critiquer aussi.



  • le site « Égalité & réconciliation », fondé par Alain Soral, est le site politique le plus fréquenté en France, loin, très loin devant ceux qui émanent des partis ou des institutions




    il a érigé un véritable business



    Le plus fréquenté en France, alors pourquoi il n’y a pas plein de pub dessus ?

    Le Gauchisme comme maladie mentale de dissonance cognitive entre réalité et idéologie.

     

    • Qu’est-ce qu’ils sont ridicules avec leur "véritable business" à 0,25 €/minute… Mais le business des Balkany est vraiment dérisoire à côté


    • On sait les autres politiques et les journalistes, philantropes : voilà tout...


    • "Le Gauchisme comme maladie mentale de dissonance cognitive entre réalité et idéologie"

      oui,j’ en ai déjà parlé dans 1 autre sujet...pour le gauchisme : l’ idéologie est la compétence !
      et ils confortent dans des certitudes citoyennes indépendantes du monde libre, par "effet de groupe"...si on y crois à plusieurs, notre rêve devient possible !
      l’ enseignement, la culture, le journalisme...ou maintenant la justice, ne sont plus disposés à la contradiction ou l’ évaluation fussent-elles scientifiques ; leurs paroles valent jugements et dévotions à la cause des gardiens de la laïcité intouchables dans leur pyramide de verre !


  • Grâce à oncle Jo j’en ai appris un max sur le Birobidjan.

    Merci oncle Jo !


  • Il a dû prendre des amphétamines pour écrire cet article, je me suis arrêté à l’intro, pas possible de continuer

     

    • Cet article de Marianne est en effet totalement indigeste et si abscons que l’on se demande bien à qui il s’adresse...

      L’auteur se regarde littéralement écrire en accumulant des figures de style si incroyablement ampoulées qu’elles ne conduisent qu’à annihiler son propos.

      Il faut vraiment faire preuve d’abnégation pour aller au bout de cet article, dont la pédanterie le dispute à l’inutilité. En résumé, de la bouillie littéraire insipide, la régurgitation consciencieuse d’un enseignement universitaire totalement déconnecté du réel.


  • Ils seraient bien content d’avoir autant de lecteurs... les vendeurs de soupe sponsorisée de la bien pensance de Marianne...JALOUX !!


  • Merci pour cette publicité Marianne, la gueuse de la République sert enfin à quelque chose.


  • « à 0,25 €/minute… » ; ils en sont à compter les centimes, ces crétins sont à peine ridicules. En revanche, les milliards envolés, cachés, dérobés par les élus ou autres associations d’inutilité publique, ça ils savent pas compter.

     

  • Ouf, la première citation de l’article fait déjà très mal à la tête.
    Entre l’horrible (et pourtant répandu) "au final", le classique poncif sur la si fantasmé "mission des intellectuels" et la culotté et ridicule réflexion sur la société de consommation, on tient déjà une sacré synthèse, comme dirait l’autre...


  • Alain Soral et ER, pour les éliminer, ont été attaqués en alternance suivant au moins deux stratégies bien précises au cours des ans : ce furent la stratégie de l’édredon (on n’en parle pas, ils n’existent pas) et la stratégie de l’anathème (antisémitisme, nazisme, fascisme, homophobie, misogynie, transphobie, handisportphobie, etc.). La première a échoué en raison d’internet, où M.Soral performe comme aucun autre (certains résument cela en disant qu’il "mouille le maillot" lorsqu’il est devant une caméra).

    La seconde échoue parce qu’elle n’a jamais réussi à retourner un authentique "soralien" de la base. Mais en plus, un peu à chaque fois, de la même manière que ne le fait n’importe quel banal spot publicitaire, elle incite toujours quelques personnes à aller voir plus loin, à s’informer. Or parmi ces personnes, il y en a toujours certaines qui sont finalement séduites par la vision du monde de M. Soral, et qui viennent progressivement élargir la base de ses sympathisants. Bien entendu, cette stratégie de diabolisation continue d’avoir un effet important, mais ce n’est qu’en tant que "renforcement" d’un auditoire déja captif...pour le moment.

    Merci Marianne et Natacha !

     

  • Parce qu’il y a une réalité derrière les apparences et que ce sont les causes réelles qui font bouger le monde visible, dans les réalités humaines, il y a des relations sociales qui sont invisibles mais non moins vraies.
    Ce qui veut dire, que la vérité se cache en négatif des apparences et que celle-ci est tout à fait perçue par un lecteur avisé.
    L’appel aux "intellectuels" stipendiés de cours, scribouillards, jaspineurs de la censure, distillat de bien pensance, dans un monde néo-liberal, n’a aucune leçon à nous apprendre, hormis le mépris et l’ignorance confondue, (leur monde à eux n’est pas notre monde à nous), nous rappelle les pages édifiantes et visionnaires de 1984.


  • Il ne démontre rien , aucun argument (J’ai tout lu), la seule chose qui ressort de sa diatribe, c’est son matérialisme et finalement il prétend opposer le rationalisme a la morale . Il est enfermé dans la prison mentale libéral libertaire de gauchiste profiteur . Mais il se prend pour un intellectuel et en appele a ses pairs pour lutter contre la pensée d’Alain Soral et le travail d’E&R . Mais pourquoi a-t-il peur puisque selon lui c’est incohérent ?

     

    • Le problème c’est que personne ne lira jamais cet article en entier, et justement plus il sera long moins il sera lu...Il s’agit là d’un texte sur un magasine qui va passer 20 ans sur la table basse d’une salle d’attente d’un dentiste, d’un médecin ou d’un coiffeur, (voir des 3 à la fois, si ce n’est plus... )Donc pas le genre d’article qui va intéresser le crétin de passage qui sait que dans 5 minutes il va hurler à la mort a cause d’une dent arrachée. Le mec va juste voir le titre, va se dire « Soral est une tafiole » (promis je me flagelle après), puis va gentiment lâcher 80€ à son dentiste...
      Effectivement si ce magasine était lu, on serait peut-être moins dans la merde tant les gens se rendraient compte de la fumisterie...


  • "l’audience du site reste un mystère, sauf à considérer que le stade ultime de la société de consommation consiste à effacer la frontière entre la réalité et les croyances."

    Ca fleure bon l’inversion accusatoire....
    Pour le reste, on sent que le Mika n’a pas les moyens intellectuels pour comprendre le travail d’E&R, à moins qu’il s’agisse d’une x-ième entreprise de démolition ? Si c’est le cas, ce sera un x-ième chou blanc.

    On peut ne pas être d’accord avec monsieur Soral, ou une analyse de son équipe sur tel ou tel sujet, mais c’est pas grave. Nous cherchons la vérité, avec du sérieux. C’est pourquoi je suis ce site depuis un bon moment déjà, et accessoirement j’ai arrêté de consulter fdesouche, le site nationaliste (?) pleurnichard depuis plus d’un an.


  • Ce qui est inquiétant c’est qu’au lycée il y a maintenant des cours pour apprendre à bien s’informer.Mon fils a même eu une conférence d’une journaliste disant que le seul média sérieux était le Monde. On les met en garde contre les Fake news et autres site complotistes. La réforme des lycées,du bac,c’est aussi cela. Très inquiétant. J’ai dit à mon fils de ne pas parler de notre adhésion à E&R,quand il sera adulte oui mais pour l’instant je pense qu’il y aurait des conséquences néfastes. On en est là...

     

    • Ça fait un moment qu’on en est la ! Déjà à l’époque mon père me disait de me méfier et de ne pas parler de sujets sensibles avec qui que ce soit autre que lui. Bon lui, il a fui une dictature.
      Finalement rien n’a changé depuis l’ère communiste, la vraie ! Je ne parle pas des pseudos trotskystes qui sont en majorité des bourgeois en mal de sensations fortes et surtout en mal d’intelligence politique, historique et sociale... Oui, en mal de réel quoi !
      Nous sommes en pleine dictature, à une chose près : celle-ci n’ose pas livrer son nom. Ah mais pardon, c’était pareil sous Ceaucescu !
      Bon y a rien à faire : des délateurs il y en a partout. Ils sont formatés jusqu’aux ongles. Et défendraient leur servitude avec la hargne d’une hyène en famine. Les esprits sont corrompus du plus bas au plus haut degré, et ce, dès la maternelle.
      La réinformation, ce n’est bon que pour les esprits vifs et éclairés, qui sentent que quelque chose ne tourne pas rond mais qui n’ont pas le vice pour en tirer profit. Autant dire qu’il y a plus de dents dans la bouche d’une poule ou pas de sperme dans la bouche d’Arielle.
      Bref, c’est pas à ce rythme qu’on va réussir à renverser la vapeur.
      L’étau se resserre mais il n’est pas encore complètement fermé. Il faut agir vite !
      Amitié à tous les patriotes travailleurs respectueux des valeurs chrétiennes non détournées, et puisse le bon sens et la vertu nous sauver des griffes de tous ces parasites et autres parvenus !


    • @Martin gale, vous avez sans doute raison mais quand j’étais au lycée ni les profs ni les élèves ne parlaient politique,ou très peu,la question de l’immigration,du voile ne se posait pas,il y avait la gauche,la droite et l’extrême droite déjà brandie comme un épouvantail,Soral était trentenaire,internet n’existait pas etc.Mon grand père avait été maire socialiste pendant des dizaines d’années d’une petite commune,mais le socialisme à l’ancienne,dévoué et sincère. Que s’est il passé en quelques années pour que nous soyons en dictature ?


  • Les sujets abordés par ER et leur lutte contre la folie du progressisme ultra-libéral libertaire existant rarement ailleurs prouvent que Marianne devrait changer de métier, voire arrêter de parler car ne réfléchissant déjà plus...


  • Merci a Marianne de m’avoir enfin ouvert les yeux... j’ai cru que le monde de la finance était de pourriture, j’ai cru que les rênes du pays étaient dans les mains d’un autre pays, j’ai cru que les politiques mentaient, j’ai cru que la justice n’avait rien de juste mais n’était qu’une arme dans les mains des envahisseurs... j’ai même cru que la télé ne disait pas toujours la vérité, tout ça a cause d’Alain Soral.

    Homme le plus influent médiatiquement selon marianne, quel exploit !

    Enfin je suis désenvoûter maintenant, grâce a Marianne la lumière est faite. Ouf !!

    Petite question : combien de lecteur de marianne viendront sur ER voire « le diable », et y resteront, comprenant que marianne mentait, avec tous les autres ?


  • Il serait intéressant de connaître les montants des subventions fournies pour financer ces torchons mainstream....sur le dos du contribuable gaulois !!

    Une enquête ER pour bientôt j’espère !


  • Ne soyons pas trop naïf, qu’attendre sinon un article à charge pondu par un "journaliste" répondant au doux prénom exotique de "Michaël" (Mika pour les intimes) membre des Economistes Atterrés dont : P. Askenazy, P. Abecassis, F. Boccara, R. Pérez, M. Montalban, D. Flasher, M. Montalban, , H. Sterdyniak, F. Orsi, D. Lang, T. Dallery, S. Issehnane, A. Orléan, C. Mathieu, D. Cayla, B. Coriat, J. Marie, E. Jeffers, E. Berr, O. Weinstein, que du beau monde.
    Avant même de lire un article signé par un Michaël, Jonathan, Cyrile, David ou autres...on zappe illico, c’est pas la peine de ce salir les méninges, on sait à l’avance à quelle sauce on veut nous assaisioniser.


  • Je lis « Marianne » chez mes vieux, le dimanche. Si vous vous demandez qui achète ça, ben ... mon père. Il est du début des années 40, hein ?... faut comprendre.
    Et donc je lis tout, depuis des années. Ma mère fait des chouquettes, mon père ouvre des bouteilles, il y a des amis, et pour libérer la table basse, faut ranger les derniers « Marianne », et c’est moi qui m’en occupe. Comme c’est dimanche et que le déjeuner c’est dans une heure, je lis, tout. Tu sais ce que c’est le problème, Michaël Lainé ? c’est que c’est pas au niveau, cette feuille. C’est flou, y a du jeu, ça manque de travail et de rigueur. Ton article, par exemple, c’est vite écrit et mal pensé. Égalité & Réconciliation c’est précis, c’est intelligent, c’est généreux en plus. C’est de gauche et de la vraie gauche. C’est toi qui est extrême, Michaël. C’est pas grave, on devine qu’il faut que tu manges. Tu nous fais un article sur la maçonnerie parisienne ? tu connais bien.
    Bon allez... tous ces gens sont ignorés, finalement. Et c’est très bien comme ça.


  • Après cette pub l’audience va exploser ! Merci à Marianne qui prend le relais de Valls ! On devrait se cotiser pour leur offrir un petit cadeau à l’un et à l’autre, ça leur ferait si plaisir !


  • Je donnerais raison au plumitif de Marianne sur un point :
    « le stade ultime de la société de consommation consiste à effacer la frontière entre la réalité et les croyances. » Comme dit Dieudonné dans un sketch (le journaliste, je crois), « si les gens étaient intéressés par la réalité ils éteindraient leur télé et regarderaient par la fenêtre ! ».


  • Vous remarquerez à quel point les ennemis de Soral l’accusent d’avoir monté un "business"...

    - Comme si c’était un problème en soi que quelqu’un monte son business, surtout si c’est clean.
    - Comme si les gens d’en face ne se faisaient pas plus d’argent que lui (surtout vu ses condamnations, les saisies sur salaires, etc.).

    Le petit Mathias Enthoven avait dit la même chose face à Chouard dans l’interview du Média : "Soral est un haineux qui se fait de l’argent, etc."

    On sent l’inversion accusatoire…

     

    • @LB
      Ils font tellement peur Qu’on leur enlève le pain de la bouche, et qu’ en plus ils ont trouvé À. Soral sur la route en train de manger mais pas dans la même gamelle .
      Ce n’est pas de la faute d’E&R si la mangeaille est avariée chez ’Marianne" .
      Ce n’est quand même pas la faute d’A. Soral si de plus en plus d’abonnés aiment les bons plats et en ont marre de bouffer de la merde .
      Chez "Marianne " ils ont du mal à comprendre que l’honnêteté intellectuelle a de plus en plus d’importance .


  • Et donc ce sont les gens qui font la promotion des transgenres et autre maladies mentales qui nous parlent de mélanger croyances et réalité ?




  • 8 millions de visites mensuelles. Le chiffre vient d’Alexa, l’intelligence artificielle d’Amazon.



    Rien que pour cette phrase il devrait se faire virer. A-t-il vraiment demandé à son assistant personnel vocal ? Quel rapport entre la fréquentation du site et l’intelligence artificielle ?
    Il confond avec un homonyme, j’hésite entre rire et pleurer.


  • La photo d’illustration est magnifique. Ce ne serait pas Yann Moix jeune qui aurait une fois de plus provoqué bêtement son père ?


  • Une autre pute qui tapine pour le système. Les médias français c’est vraiment le bois de Boulogne.


  • - 1 Marianne attend des retombées...
    - 2 Ils vont pavoiser leurs sérieux...
    - 3 Poligny se venge...
    Mais au final E&R Attirera encore plus de monde, pour une raison simple, la loyauté avec une rigueur envers ses sympathisants, les lecteurs de Marianne et d’autres merdiats subventionnés par notre argent se sentent pris pour des cons, de plus en plus à chaque numéro. Encore l’Obs, Libé, Le Monde, le Figaro...et d’autres beautés dans le même genre, avec des articles pareils et E&R sera la référence médiatique française dans le monde, inchallah.


  • L’équipe de Marianne, pense t elle, que c’est avec ce genre de demarche abject qu’elle réussira à devaloriser et à décredibiliser e&r ?
    Quel bassesse !
    Que propose marianne contrairement à la rédaction d’e&r qui sans aucuns support publicitaires ! gratuitement, nous fait CADEAUX de ses emissions, de ses conférences d’une trés haute qualités et je ne parle pas de celles qui sont payantes, au prix symbolique, d’un niveau que jamais vous ne pourrais atteindre même en rêve.
    Nous prenez vous pour des imbéciles ?
    Pensez vous, que nous ne sommes pas conscients des sacrifices et des heures de labeurs que Soral arrache pour réaliser SAPTR, ou Xavier, De Brague et les autres camarades de la rédac dégage comme boulot pour ex : faits & documents, on néttoie l’info ... et vous les craspouilles de marianne, à part vous baignez dans la médiocrité et d’agir par jalousie, que proposez vous ?...


  • Petit poney, petit poney, tu es tout gris et tout petit petit poney


  • Même sous la torture chers messieurs, je ne lirai point cet article infect sorti d’une fosse à purin !
    À moins que l’on m’arrache les ongles... J’en ai perdu un à cause d’un foutu marteau, ça fait un mal de chien.
    Les heures les plus sombres vous dîtes ? C’est en ce moment que nous les vivons...

    (Commentaire inutile)

     

  • Bien qu’il ne réussisse pas à masquer sa polarité 100% attaliste, l’article de Lainé a tout de même un mérite. Il relativise considérablement le procès en antisémitisme, l’outil éculé, pour fixer un débat un peu plus stimulant : morale versus causalité.

    Il écrit : « C’est moins le mythe de la conjuration qui est central dans [la pensée soralienne] que cette exigence impérieuse de sens, cet envahissement du domaine causal par la morale… »

    Or, cette analyse est juste. Il s’exprime bien chez E&R une volonté radicale de (re)construire du sens, et un sens qui se soutienne de valeurs morales revendiquées.

    L’opposition se joue donc entre travail sémantique et mécanique causale. Chercher du sens et chercher des causes, cela ne revient pas exactement au même, et il me semble assez juste de dire qu’Alain Soral produit davantage de sens par analogie que de preuve par inférence. La virtuosité et la culture (historique, sociale…) sur lesquelles reposent ces analogies font de son discours un bloc moral et conceptuel dont il ne tient qu’à nous d’apprécier la solidité et l’originalité.

    L’angle de l’article est de disqualifier le sens et la morale sur le terrain économique, ce qui ne paraît pas incongru ! Comme arbitre (ou garde-fou ?), il propose alors le formalisme causal. Le problème, c’est que malgré son rideau de chiffres, l’économie n’a rien d’une science déductive. Sa dimension incantatoire transparaît sans cesse, peut-être même à l’insu de l’auteur lui-même qui récite sans sourciller le mantra : « De toutes les façons, mieux vaut avoir tort avec le marché […] que raison contre lui. »

    Tout est là. Tout est dans cette petite phrase. Accepter d’avoir tort avec son dieu vaut mieux que d’avoir raison contre lui. Or, ceux qui cherchent du sens ne se satisfont pas de cet anti-axiome, qui n’est même pas tenable sur le fil de la causalité.

     

  • Ah, la "presse mainstream" …..
    Si elle n’existait pas depuis belle lurette, il faudrait vraiment l’inventer …..
    Ah, et si tous ces guignolos essayaient, au moins une fois dans leur vie, de présenter des arguments sérieux pour tenter d’étayer leurs "thèses", au lieu de nous refaire régulièrement le coup du : "Alain Soral et ses amis d’E&R sont des vilains" …..
    Chiche !!!


  • Eh bien j’ai lu l’article en entier. Il débute en introduction par cette phrase :

    « En fait, contrairement à ce que l’on entend trop souvent, c’est moins le mythe de la conjuration qui est central dans [la pensée ER] que cette exigence impérieuse de sens, cet envahissement du domaine causal par la morale, reflet d’une intolérance à l’incertitude, dont « la » théorie du complot n’est qu’une incarnation. »

    Mais, Michaël, s’il n’ y a pas de sens à rechercher, pourquoi alors faire de l’histoire ? Pourquoi même faire du journalisme (le degré 0 de la connaissance) ? D’autre part je n’ai pas l’impression qu’ER soit spécifiquement "moraliste", concept relatif effectivement non corrélé à la connaissance vraie.

    Vient ensuite une réquisitoire économique contre ER. L’auteur croit noyer son lecteur dans un paragraphe pédant de science économique mais il oublie l’essentiel car il n’a pas de connaissance historique, en particulier sur ce qu’était la monnaie avant la généralisation systématique du prêt à intérêt. Il ignore les dessous assez ténébreux des concepteurs du libéralisme économique notamment exprimés chez ceux que l’on appelé les physiocrates. Une écoute de Marion Sigaux lui serait profitable sur ce sujet... En outre je ne suis pas économiste mais je pense qu’il commet des erreurs grossières par exemple quand il écrit que « [...] ce sont bien les banques et elles seules qui ont privilège de création monétaire » phrase qui me parait fausse concernant les crypto-monnaies qui inquiètent justement le système parceque beaucoup d’entre elles, comme le bitcoin, sont totalement traçables, ce qui est un réel danger pour certaines opérations...

    Partout dans son texte, l’auteur accuse les écrits ER de moraliser toute causalité. Mais en réalité chez lui c’est la notion même de causalité qui est criticable. Il écrit par exemple cette phrase dénuée de sens : « [Soral se trompe parceque] même dans un monde peuplé de gens probes et droits, la spéculation ferait des ravages » : mais, dans un monde "peuplé de gens probes et droits" il n’y aurait pas de spéculation ! Il ne semble pas comprendre que l’histoire de l’homme ne s’explique pas par la morale, mais par des notions démiurgiques. Ce faisant, il confond moralité et démiurge.

    Du reste, la longueur de son texte parait artificielle, en voulant impressioner son lecteur par une avalanche de concepts décorrélés et amoncellés pour tenter de décridibiliser les écrits d’E&R, dont les lecteurs sont moins stupides que lui.


  • Les médias mainstream sont en chute libre en terme de vente et de fréquentation au profit du premier site de réinformation qu’est E&R et ils sentent le vent tourner. Ils appartiennent au passé et essayent par tous les moyens de sauver les meubles... en vain !


  • Il vous ignore, puis il vous moque, puis il vous combat sur les idées... Prochaine étape victoire des idées normalement. Bravo les gars, un livre pour vous tout seul.


  • J’ai regardé une couverture et feuilleté ce magazine c’est une horreur de propagande. A ne pas lire et à retirer de tous les lieux où vous les voyez.


  • Salvé amis de la rédaction d’É&R !

    "Égalité & réconciliation, ou l’économie saisie par le mythe et une morale obsidionale" Ah la vache ! C’est Marianne qui vous le dit dans la rubrique débattons et par l’entremise de Michaël Lainé. C’est lui qui a pondu ça avec le concours de Zombie Publiconseil l’équipe de publicistes, faiseurs d’opinions ratés, experts à deux balles de la phrase choc super discount 2.0 et 3/4.

    Depuis le 08 Novembre 2019 20:22 toute l’équipe des économistes-journalistes atterrants plus qu’atterrés est, soit en état de mort cérébrale soit dans le coma. Ils sont partis en surchauffe cérébrale le CPU a clamsé. Une hécatombe ! Ils ont parait-il visionné la production d’É&R de cette année, jusqu’au 1e novembre. Des mythos ils n’ont pas tenu une semaine c’était plié d’avance ! Un seul survivant Michaël Lainé alias Michou le mytho les banques sont des associations caritatives.

    Michael l’aîné bigot de ce journalisme mainstream s’est auto-propulsé Héraut du journalisme. Aller Mika tu pars au turbin tu défends le journalisme authentique (humour), éthique (re-humour) sauce mainstream et si t’es bon dans ta dissertation tu auras ta couronne obsidionale ! Promis, Juré c’est mémé Marianne en string sur le canapé qui te le dit. Fais gaffe quand même coco, t’es peut-être le "choupinou" à sa mémé, mais en ces temps houleux et révolutionnaires des médias sociaux le mépris, l’arrogance, l’excès de confiance ou prendre les gens pour des cons c’est finir comme Holopherne ou sur la roche tarpéienne duc.n ! 

    Enfin et au risque de me répéter un grand merci à la rédaction d’É&R pour le travail qu’elle fournit. Soyez tous sympathique avec Samuel le stagiaire qui en voit de toutes les couleurs ces derniers temps Papacito, Mika ... Courage à toi aussi Samuel ! Petit homme un jour deviendra grand ! Je lève mon verre à ta santé physique et mental ! Sans oublier bien évidemment M. Alain Soral sans qui le site d’É&R n’existerait pas.

    Salutations amicales et respectueuses

    Pax


  • "...une morale obsidionale."
    Hé bien, que le grand Crick me croque, voilà bien longtemps que je n’avais pas cherché un mot dans le dictionnaire....Merci Marianne.


  • En réalité , c’est une incitation à se connecter plus souvent sur E§R. Je ne sais pas si ce "journaliste" a peur de perdre son boulot, mais j’ai cette impression en le lisant. On a le sentiment qu’il est vraiment aux abois.


  • Un peu de pub, même de la part de ce torche-bal de "Marianne" ne peut faire que du bien à E&R.
    Aujourd’hui presque tout le monde à compris qu’il faut aller vérifier " l’info " à la source, surtout quand " l’info " essaye de nuire à un personnage.

    Donc tout cela est très bon pour E&R, merci "Marianne", continuez !


  • Je n’arrive pas à comprendre le fonctionnement du mental des gens qui souhaitent des subventions ou une promotion : soit ils passent par la case Israel, soit, faute de moyens,, cul-tereux qu’ils sont, crache sur Dieudonné, A.Soral ou E&R !


  • Merci encore pour cette publicité Michael, la diffusion mensuelle étant de 120 000 exemplaires, c’est pas si mal !


  • En complément à E&R, southfront.org (géostratégie en anglais) est un bon site selon moi.


  • ... pas chômeur le gars.


  • #2318468

    Personnellement je me sers du torchon judeo-gauchiste Marianne comme cale pour la table de ma cuisine, je dois dire que j’en suis très satisfait.


  • Cool le peu de gens qui lisent encore ce torchon vont migrer ( pour une fois le terme est positif ) vers ER ! Merci à Michaël Lainé.


  • Ils encensent le navet de Caroline Fourest et ils ne comprennent pas pourquoi ER fait tant d’audience ?


  • - "l’audience du site reste un mystère"

    Le type nous chie un roman pour finalement avouer qu’il n’a toujours rien compris. Il est à interner d’urgence celui-là.

    - "En cette ère de dévalorisation de la vérité, la mission des intellectuels est plus urgente que jamais…"

    La vérité passe forcément par les intellectuels ??? Il n’y a que les judéo-franc-maçons qui raisonnent comme ça (business oblige) et là, on rejoint directement le titre du journal : Marianne, égérie virtuelle de la république judéo-maçonnique. Le Mika est un branleur intellectuel, seule la guillotine peut le sauver de ce mal cérébral.


  • Deux choses.
    Premièrement je lis les commentaires avec plaisir. Ils sont au niveau et ça fait du bien. Michael est très en dessous , cela en dit long sur Mariane and Co et les journalistes qui tâcheronnent pour eux.
    En deux, quand je lis "la mission des intellectuels" je comprends que ce jeune homme (qui a fait quelques études en économie) se met dans le bon paquet et que les autres sont des cons, des suiveurs, des sans-dents, des complotistes, des gilets jaunes, des "qui ne réfléchissent pas", etc. Or, l’histoire montre que souvent le bon sens manque aux "intellectuels" rationalistes sans enracinement dans le réel. Cela me fait penser à certains philosophes d’aujourd’hui perdus dans leur monde de concepts irrationnels et émotionnels.
    Une dernière chose, le fait que vous citiez des articles d’autres journaux n’est pas un problème , c’est ça aussi la ré-information.
    Respectueusement,
    P.


  • Faut pas être trop dur les gars. Il parle de la video de Paul Grignon (qui a le mérite d’avoir été comprise par moi, c’est dire si elle est plus que limpide, cristalline), puis s’élance dans des contre-arguments desquels je n’arrive rien à tirer. Le problème, c’est que le public D’E&R est limité et que les lumières comme lui ont bien de la peine en matière de communication et de pédagogie. C’est triste pasque, on passe - peut-être - à côté d’un génie. Je m’interroge. Je suis ébranlé.


  • Merci Marianne...
    Moi non plus je n’ai pas tout lu, mais le début de l’article sur le monétaire et la banque, en voulant démonter les critiques faites au système, laisse une drôle d’impression contraire... Tout au plus, comprend-on que les bases du système étaient déjà viciées, ( ce qu’on peut accepter également...) et qu’une accélération des choses en forme de fuite en avant nous mène dans des incertitudes tout à fait inquiétantes...
    La contre critique est faible, broussailleuse, et donne envie d’y voir plus clair... sur E&R par exemple...


  • Bah, les premiers étant les derniers, Lainé est le cadet des soucis d’E&R !


  • L’impertinence des sujets de la rédaction, sera toujours perçue comme un caillou dans la godasse des smicards payés à la pige.

    Comment arriver à être aussi juste dans cette analyse sans justement passer par la case ESJ ? Telle est la question. Peut on se dire journaliste sans la carte, voilà le message qu’ils reçoivent en pleine tronche et qui déplaît !

    Les gars se rêvent en justicier, mais ne font que porter un masque, de la représentation, de la perception, un esprit féminin dans un corps de pseudo mâle même pas dominant. Surtout, point important, quand le combat, il est pour remplir ton frigo, c’est perdu d’avance ! A l’embauche c’est 20cm dans le fion et un peu plus chaque mois...

    Les gars en cœur... merci patron !

    Nous de notre coté, Merci E&R !


  • « Puisque le remboursement d’un prêt avec intérêts implique de détruire plus de monnaie qu’il n’en a été engendré au départ, "l’endettement global de l’économie n’a donc pas vocation à être résorbé, bien au contraire, son expansion est le gage de sa survie" (14/04). »

    J’ai beau relire avec prévenance, le gugusse semble n’avoir jamais rien compris à l’arithmétique élémentaire ni au principe du tiers exclu. Si on « détruit plus de monnaie » à la fin du processus « qu’il n’en a été engendré au départ », on réduit la masse monétaire. Ce qui, soit dit au passage, est l’opposé de ce que nous observons. En effet on détruit non seulement la monnaie créée lors de l’octroi du prêt, mais comme on en détruit « plus », d’après neuneu, on détruit aussi de la monnaie préexistante à l’emprunt. Et si la monnaie représente de la dette, la dette globale décroît. Le problème est surtout de savoir si monter des murs de parpaings durant 12 heures pour cent balles à la même utilité qu’écrire dans un livre de compte, en prenant cent balles d’intérêts pour se donner cette peine.

    Ensuite notre lumière centre le problème sur la spéculation et l’étalon-or. Bien sûr qu’un étalon-or n’empêche pas la spéculation ou les crises. Mais il est plus neutre que le dollar dont le privilège de fabrication et la réglementation d’usage appartiennent à quelqu’un. Si la Société Générale avait fait des affaires en onces d’or, l’ « Empire du Mal » — crève une deuxième fois Ronald — aurait éprouvé beaucoup plus de difficultés à appliquer l’extraterritorialité de son droit.

    « un banquier ne pourra pas créer la monnaie qu’aucun agent non financier ne lui demande ! » Souligné par Mika la Malice lui-même. Soit : un banquier ne crée de la monnaie que par la dette et l’intérêt.

    Le reste de la tartine est à l’avenant. Tout est déjà dans Gobseck de Balzac, inutile d’extraire la dépouille de saint Keynes et de jouer aux chaises musicales. Une reconnaissance de dette que l’on détient a une valeur variable sur les marchés. On peut céder ce titre de propriété, en faire des paniers que l’on découpe en tranches — valeurs dérivées — et qu’on revend de nouveau. Pourquoi pas des paniers de paniers. Quiconque s’intéresse à la finance connaît l’inventivité des financiers : trackers, or-papier, actions, oblig’, CBS, LBO... Le ciel n’a pas de limite, la terre n’existe plus.


  • Son article demanderait une réponse plus aboutie qu’un commentaire ironique.

    Ce genre d’article est à lire entre les lignes. Il se veut une analyse d’expert face à des bouseux. De plus, l’article est uniquement à charge.
    Donc déjà, la crédibilité est bien enfoncée.

    Ensuite, la méthode qui consiste à entrer dans des débats techniques et abscons est clairement utilisée pour noyer le poisson. L’auteur essaie de sortir des citations de leur contexte alors que les analyses d’E&R sont principalement des synthèses qui englobent les différents aspects du "Système". E&R n’a jamais prétendu être un site économique.
    Il est donc difficile de contrer la "pensée soralienne" par principe puisqu’elle correspond à une vision du monde. L’attaquer par un coin est leur seul méthode possible en tant que technicien-experts avec des oeillères.

    Sur la question du sens, le débat est plus intéressant. l’économie y est présentée comme une science, ce qui est à la base une escroquerie. Ce serait long de développer.
    L’économie est un outil utilisé par des gens qui le font à leur profit. C’est tout bête. Ils créent des concepts et outils qui permet à la société de fonctionner comme ça les arrange. Donc il est préférable que ces concepts et outils ne soient pas compris et maitrisés par la population, comme ça ils peuvent dormir tranquilles.
    Sauf que ce système est injuste (donc immoral !) et que ça commence à se voir et se sentir un peu trop !

    Que dire d’autre ?

     

    • Donner de l’attention à ces mange-m... c’est leur faire trop d’honneurs.
      Ils sont finis, et c’est un devoir de les achever... Comme quand ta voiture s’encastre dans un sanglier ou un cerf... Si tu as un fusil, je te fais pas de dessin.

      Cette presse sous subvention, est la dernière barrière informative du système, qui tient parce qu’il fabrique et sculpte ’’l’opinion publique’’ à son image.
      La pluralité, c’est l’avenir, ces gens sont convenus au possible... Ils ne méritent aucun égard.


  • Les gars vous auriez dû laisser Samuel lui répondre :p
    Ça lui aurait fait les jambes !

    Sérieux depuis quand les armateurs jouent avec les pros !

    Marianne c’est pour les fainéants (besoin de préciser bourgeois ?) qui ne décollent pas d’une intelligence de confort... bien balisée par le système


  • Le 12 Novembre 2005, le très très mal nommé "Marianne" publiait un papier révisionniste niant la tuerie de masse commise à Jénine par l’armée israélienne, dont voici un extrait.

    Faux massacre à Jénine

    " En avril 2002, le camp de réfugiés situé à Jénine, en Cisjordanie, fut envahi par l’armée israélienne . Des rumeurs accréditèrent l’idée d’un massacre quasi génocidaire dans l’opinion internationale. On parla de milliers de morts civils et de monticules de ruines mais il n’y a jamais eu de massacre perpétré à Jénine " (12/11/2005)

    Il est fascinant d’observer ces gens nier la réalité, alors qu’un nombre considérable de preuves irréfutables existe, alors que des milliers de clichés ont été pris de cette énième crise de démence barbare israélienne contre une population civile innocente et désarmée, alors que cette énième tuerie de masse sioniste a été filmée et diffusée sur toutes les télévisions de la planète. Un tel déni, présente deux aspects évidents. Le premier est du ressort des disciples traitant de l’équilibre mental, psychologie, psychanalyse... La spécialité la plus indiquée ici étant probablement l’ethnopsychiatrie la plus désespérée. Le second aspect pointe une crétinerie tribale portée à son paroxysme. De fait, ce déni parvient bien évidemment au résultat exactement inverse de celui recherché : il ne fait qu’entériner les présupposés sur lesquels ces gens pleurnichent à longueur d’articles. Mieux, quel que soit le sujet qu’ils abordent, ces "journalistes" ont perdu toute crédibilité. J’insiste : quel que soit le sujet qu’ils évoquent, sans exception aucune.

    Bref, si Marianne est l’hebdomadaire d’actualité politique le moins cher du marché, c’est qu’il coûte beaucoup plus qu’il ne vaut.

     

    • Évitez d’employer l’adjectif "révisionniste" dans le sens péjoratif qu’affectionnent les censeurs de l’histoire, SVP.

      L’histoire – comme toute science – est révisionniste par définition : aucune connaissance n’y est définitive. Robert Faurisson ne fut qualifié de "révisionniste" (avec une moue de dégoût, dans l’espoir que cela provoquerait une répulsion chez les faibles d’esprit) que parce qu’il se réclamait lui-même du révisionnisme littéraire ; en effet la littérature n’est pas révisionniste par essence, la précision était donc utile.

      Il est important de ne pas laisser dériver le sens des mots, surtout quand c’est au profit de quelques manipulateurs.



    • Évitez d’employer l’adjectif "révisionniste" dans le sens péjoratif qu’affectionnent les censeurs de l’histoire, SVP.




      N’importe quoi... Revisonniste ça signifie ce que cela signifie.... Péjoratif ou pas péjoratif qu’est ce qu’on s’en fout ?
      Faurisson est un revisioniste, il est où le problème ? Il est supposé tenir un discours qui est condamné par on ne sait qui pour on ne sait pourquoi. Comment définir le travail de Faurisson ? Moi je ne l’ai pas lus, je n’ai pas non plus lu les historiens officiels, mais je sais qu’il y a des désaccords et tant mieux ça prouve qu’il y a matière à la réflexion quoi qu’on ai comme opinion au préalable avant de mettre sans tête dans les bouquins pour avoir son opinion.

      Si Marianne écrit un article revisioniste concernant le massacre de Jénine, ça serait bien de pouvoir le dire comme il en est, sans que vous vouliez censurer l’utilisation de la langue française.


  • Marianne et les Intellectuels,

    Marianne nous parle de science à propos de l’économie,
    c’est ignorer le facteur humain fondamental,à moins de réduire
    la société à des réactions chimiques dont le catalyseur serait
    les fameux Intellectuels de la Communication et du pilotage
    des masses .Bref Marianne,fait partie d’un système dont l’inefficacité
    à combattre le Complotisme et le fascisme ,désespère une élite
    pourtant renouvelée financée par Qui ?
    Bref ce système,par essence propagandiste et mensonger,
    fait semblant de ne pas comprendre la réprobation qui grandit
    contre des méthodes et des interdits ,qui frappent les analystes
    sérieux , honnêtes ,et...indépendants !
    Marianne ou la fausse dissidence qui est pire que le système .
    On a l’habitude depuis un demi siècle .post soixante huitard .


  • Marianne est le symbole de la République, créature diabolique de la franc-maçonnerie et de la synagogue, pour détruire la Chrétienté, la nation et le peuple, par l’immigration de masse, le chômage et la dette.


  • De la part d’ un torchon qui a pondu un article le 24 septembre dernier "L’ hétérosexualité : une tare à combattre." vous devez vous sentir, à juste titre, plus que flattés.

     

    • Non mais attendez on va pas faire comme l’antifa de base, prendre une citation ou un titre et amalgamer un site entier à celle-ci ! Je trouve ce genre de commentaire caricatural et irrespectueux, pour une fois que quelqu’un arrête les anathèmes et fait un vrai travail en tentant une critique de fond (nous donnant matière à réfléchir et débattre)... A moins que, toujours comme l’antifa de base, tu préfères réfléchir par cases et étiquettes.


    • OK @JC je ne fais que reprendre un titre sans argumenter dessus. Et encore pire je n’ ai pas lu l’ article du tout. En fait j’ ai simplement entendu M. Ploncard d’ Assac des "Cercles Nationalistes Français" en parler dans sa dernière vidéo/conférence dont voici le lien :
      https://www.youtube.com/watch?v=ua-...
      J’ ai fait une erreur, l’ article serait daté du 27 septembre selon lui, et non du 24, et le titre exact est "L’ hétérosexualité : une nouvelle tare", page 20 du magazine, avec des perles comme celles-ci :
      - L’ hétérosexualité est avant tout un régime politique.
      - On ne nait pas hétérosexuel on le devient.
      - L’ hétérosexualité est une fiction politique en lien avec le capitalisme puisqu’ il permet de ne pas payer le travail de production...
      Vous trouverez le passage concerné à partir de 1h29mn10sec. de la vidéo.



  • Par contre Mika a raison, on relaye trop d’articles de l’ancienne presse, il faut qu’on produise plus « maison ». Il a pas toujours tort, le gars !




    Pas d’accord. A priori vous bossez anonymement et n’êtes pas professionnels et formés pour faire autre chose que de l’opinion, moi en tout cas je viens ici quotidiennement surtout pour la revue de presse, votre hiérarchisation de l’information, votre façon de faire les liens. Si vous essayez de façon trop insistante de faire de moi un mouton, de m’enfermer dans une pensée, je partirai chercher plus ouvert ailleurs, l’intérêt d’E&R c’est le relai synthétique de plusieurs idées et courants.


  • Moi, pauvre petit con esclave de l’élite qui nous dirige, je suis incapable de saisir toutes les subtilités et la complexité du monde. C’est pourquoi je dois faire confiance aux êtres supérieurs souvent payés 500 fois mon salaire parce qu’ils me valent 500 fois dans l’univers infini. Ils sont la pensée créatrice et je suis leur chien. Tout ce qu’ils font nous conduit vers le bien, le mieux, le supérieur. Merci à ces demi dieux et autres missionnaires intellectuels garants de la vérité. Merci à Michaël Lainé bien placé auprès de Zeus.


  • Cet article très poussif laisse à penser que :
    1) M Lainé maitrise bien mal certaines notions de création monétaire.
    2) N’ a fait que survoler de très très haut les analyses économiques d’E&R
    3) Rentre dans le lard d’E&R non pas pour y dénoncer des incohérences (toujours possibles) dans le discours mais juste par psittacisme, uniquement pour se situer dans le "camp du bien", celui de la fameuse bien-pensance et du politiquement correct.

    Je lui colle la note de 1/20
    On passe beaucoup de temps à lire un article très très long, pour au final ne rien apprendre, c’est assez consternant.


  • Que marianne, sorte ne serait ce que 10% de ce que dégage e&r comme taf et avec les mêmes moyens qu’e&r, aprés on pourra jugé, mais marianne n’y arrivera jamais parceque médiocre et envieuse.


Commentaires suivants