Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marlène Schiappa et Nathalie Loiseau lancent un "pacte Simone Veil" pour les droits des femmes

En pleine tempête sociale, derrière la pseudo-recherche d’une égalité qui n’existe pas et qui n’existera jamais, puisque hommes et femmes sont différents, la Macronie joue la carte sociétale du vote féminin pour essayer de se sortir de la nasse. On peut prédire l’effet inverse de l’opération « Simone Veil » !

« Un dernier point – et ce n’est pas la moindre des anomalies : les femmes sont majoritaires en Europe, mais elles participent moins que les hommes aux élections européennes. Beaucoup moins, devrions-nous dire, puisque seules 36,8% des Françaises en âge de voter ont pris part au dernier scrutin européen de 2014, contre 48,5% des Français. Pourtant, elles ont tout à gagner d’une action européenne résolue pour prendre en main leur destin et bénéficier d’une Europe d’égalité, de liberté, de sororité, de protection et de progrès. Cette Europe ne changera pas sans elles. »

Les deux protagonistes du « pacte Simone Veil » – on pourrait croire que c’est une injonction à avorter ou à importer du migrant –, Marlène Schiappa et Nathalie Loiseau, ont largement fait la preuve de leur incompétence à leurs postes respectifs.

 

 

Mais justement, ces oiselles grillées peuvent encore servir à une ultime opération de ratissage électoral démagogique, sur ordre de l’homme qui se terre à l’Élysée chaque samedi et qui ne se déplace qu’avec une division blindée de gardes du corps. Un effet pervers de la popularité, probablement.

Il faut lire ce texte publié dans Le JDD où l’on apprend que les femmes sont « même » victimes « du dérèglement climatique ». À ce niveau de scientificité, on applaudit les deux clowns, ou clownes, histoire de satisfaire à l’égalitarisme sexuel sur tous les plans.

Dans la définition du poste de Schiappa, il y a un énorme paradoxe, sinon une arnaque : le principe de l’égalité sexuelle est un contresens puisque la sexualité est LA différentiation fondamentale.

 

Après le traité d’Aix-la-Chapelle et le pacte de Marrakech, le pacte Simone Veil est la dernière ingénierie euromondialiste de Macron

Marlène et Nathalie – on les appelle par leurs prénoms parce que ça énerve les féministes – s’appuient donc sur la figure tutélaire de Simone Panthéon Veil pour obliger les États européens en retard sur l’égalité femmes-hommes à augmenter leurs quotas de nanas dans les institutions, et à lutter contre les injustices faites aux femmes. Comprendre par là qu’il n’y a pas d’injustices faites aux hommes : l’injustice ne peut être qu’un concept féminin, un point c’est tout.

« La secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et la tête de liste Renaissance aux européennes y suggèrent “d’harmoniser par le haut les droits des femmes en Europe en incitant les États membres à introduire dans leur législation les mesures les plus avancées ayant fait leurs preuves” dans l’UE. Un principe qu’elles souhaitent également porter, dans le cadre du G7, au-delà des frontières de l’Europe. »

Ce genre d’initiative va sûrement intéresser les pays arabes, par exemple, que l’on sent visés dans le pacte de Simone. Mais en Europe aussi, il y a des retardataires sur l’agenda mondialiste, et nos deux clownes les ciblent.

« Depuis sa création, l’Union européenne est l’espace au monde où les droits des femmes sont les mieux protégés. Ailleurs sur la planète, les femmes sont les premières à souffrir des conflits armés, des inégalités économiques et sociales, de l’obscurantisme et même du dérèglement climatique. Les valeurs fondamentales de l’Europe, de la protection des libertés à la lutte contre les discriminations en passant par la justice sociale, ont vocation à servir la promotion des droits des femmes.
Et pourtant…
Et pourtant en Europe le taux d’emploi des femmes est inférieur de 11% à celui des hommes. L’écart de rémunération avoisine 16%. Les mères isolées sont surreprésentées parmi les travailleurs pauvres. Les violences, notamment conjugales, ne reculent pas. Leur orientation vers les métiers d’avenir n’est toujours pas garantie, en particulier dans l’économie digitale. »

On a déjà parlé du cas des mères isolées ici, sur lequel on ne peut pas avoir d’avis trop tranché, car la réalité est grise. La dernière phrase sur les métiers d’avenir laisse perplexe : qui a vu qu’en France les étudiantes étaient discriminées dans leurs choix futurs ? Qui a déjà vu un prof sous-noter une fille parce qu’elle était de sexe féminin ? Le féminisme outrancier mène à des impasses logiques fatales.

En outre, Marlène & Nathalie veulent exporter le magnifique catéchisme mondialiste à des peuples qui n’en veulent pas, qui tiennent à leurs traditions et à leur démographie. Elles ne se doutent pas qu’elles ne font qu’augmenter le niveau de résistance à leurs délires.

« Entre pays européens, les disparités restent fortes. L’IVG demeure totalement interdite à Malte, proscrite sauf dans certains cas en Pologne ou à Chypre, fortement restreinte au Royaume-Uni ou en Finlande. Tous les États européens n’ont pas encore ratifié la convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique ! C’est pourquoi la France mène une campagne pour son universalisation, dans le cadre du G7 qu’elle préside cette année. »

Malgré des décennies de matraquage féministe et d’appels à la parité, comment expliquer que les femmes s’intéressent moins à la politique et aux institutions ? Pourtant, personne ne les empêche de faire l’ENA, Polytechnique ou Sciences Po et de s’engager dans la vie politique. Où est le bug ?

« Seul un tiers des commissaires européens sont des femmes, 36% des députés européens sont des femmes, alors même que des pays comme le nôtre ont imposé une règle de parité stricte sur les listes de candidats. Malgré tout, dès 1979, le premier président du Parlement européen élu au suffrage universel était une présidente – et quelle présidente, s’agissant de Simone Veil. »

On voit alors très vite que l’initiative des deux clownes se révèle être une petite opération électorale à deux balles, qui s’appuie toujours sur le même levier, la peur du fascisme :

« Dans certains cas, les acquis des droits des femmes en Europe sont même menacés. Comment ne pas être inquiètes quand le parti d’extrême droite espagnol Vox met en cause la lutte contre les violences sexistes et sexuelles ou quand son équivalent estonien EKRE affirme qu’une femme de plus de 27 ans qui n’a pas eu d’enfant est un “déchet pour la société” ? »

 

On finira sur une pointe, les curieux et les curieuses (normalement les curieuses sont incluses dans les curieux) se feront une idée par eux-mêmes de l’opération Simone. Il n’est pas certain que cette manipulation électoraliste du féminisme soit du goût de toutes les femmes. Allez, deux perles parmi tant d’autres, pour la route :

« Aucun pays dans le monde n’a atteint l’égalité parfaite entre les femmes et les hommes »

« Ce Pacte inclura les droits sexuels et reproductifs, la lutte contre les violences sexistes et sexuelles ou les progrès en direction de l’égalité salariale. »

Le féminisme au secours du macronisme, c’est la bouée de plomb au noyé.

Schiappa & Loiseau se dépassent, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Les ayants droits de Simone Veil vont quand même toucher un petit quelque chose j’espère ? " Simone Veil " c’est une marque . Un million d’euros me semblerait raisonnable " .

     

  • Ouai, ça sent la moule avarié jusqu’aux pays d’à coté cette histoire.


  • Certainement un complément au "pacte Madeleine Albright (Marie Jana Korbelova)" pour les droits de l’Enfant.
    Faut bien partager les tâches, tout comme un autre qui aimait bien qu’on "partage".
    Pas échanger, non. Mais "Partager".


  • Surtout pas en mon nom, bande d’ordures satanistes menteuses et avorteuses !


  • Quant Marlène Schiappa annonce "Notre richesse c’est la compétence !", pour des raisons obscures, un seul domaine de compétence nous vient à l’esprit. Mais inutile de nous étendre sur le sujet, vous allez tous comprendre.

     

  • #2192099

    Même les femmes ne veulent pas voter pour des femmes. Intolérable !


  • On dit que les cons,ça osent tout...ça peut aller loin !
    Séances de rattrapage,forcing de dernière minute,quoi d’autres ?

    Hidalgochiotte,Loiseau de mauvais augure,Schiappa au bon endroit...
    Les parques du social,le cirque Pinder au milieu de ton jardin...
    De profundis macronibus et en voiture Simone.. !!


  • Elles n’ont vraiment rien d’autre à faire ces deux-là par les temps qui courent, grassement payées avec notre pognon en plus. Vomissons mes frères, Amen !


  • L’arnaque féministe actuelle se base sur la mise en évidence des inégalités hommes femmes de résultats . Tout en disant qu’elles souhaitent l’égalité de « droits » , alors qu’on a exactement les mêmes droits ( quoique les femmes ont déjà des privilèges légaux à cause de la folie féministe ) .
    Oser dire que les hommes seraient naturellement meilleurs dans certains domaines est une hérésie dans la pensée unique actuelle . Du coup elles veulent aboutir à une égalité parfaite de résultats dans tous les domaines , qui les arrangent bien sûr ( à quand la parité H/F dans les prisons Schiappa ? ) . Ce qui doit être nécessairement fait de manière artificielle et entraîne de la discrimination positive . On est déjà arrivé à obliger la parité en politique , ce qui je trouve est très grave . L’étape supérieure serait la parité parfaite dans les domaines scientifiques .

     

    • Certains ici confondent égalité de droit et différence de fait ! les femmes "normales" ne sont pas des féministes hystériques,
      Autant je suis une lectrice assidue d’E&R et des oiuvrages de Kontre-Kulture,autant certains commentaires dès qu’il s’agit des femmes me désolent.la réconciliation c’est aussi entre nous,hommes et femmes !


    • Je n’ai pas affirmé que les femmes « normales » y adhèrent forcément . Mais je trouve que mon commentaire résume la base même de ce qui rend le féminisme actuel mauvais .
      On peut résumé par cette citation de Soljenitsyne :
      « Les hommes n’étant pas dotés des mêmes capacités, s’ils sont libres ils ne seront pas égaux, et s’ils sont égaux c’est qu’ils ne sont pas libres. »


  • Merci pour cet article E et R.

    C’est le moment de se plonger dans les rapports du Parlement européen sur l’éducation sexuelle à l’école (y compris l’école primaire, sinon la maternelle et la crèche).

    Vous aviez publié d’excellents articles sur le sujet fin 2013 début 2014, peu avant les élections européennes de 2014 et encore d’autres par la suite, si je me souviens bien.

    Vous aviez relevé aussi les orientations (guidelines) du Bureau européen de l’OMS sur l’éducation sexuelle à l’école qui datent de 2010 environ mais qui ont inspiré de nombreux textes adoptés par la suite au niveau de l’UE ou des Etats membres.


  • Nous sommes beaucoup beaucoup de femmes à ne pas réclamer l’égalité . Nous sommes beaucoup trop différentes des hommes et c’est ce qui fait qu’on les aime. Ça nous va. Inutile de nous forcer à entrer en guerre avec nos « amis » les hommes. Bande de Diablesses qu’elles sont ! Ça ne fait aucun doute qu’elles ont un compte à régler avec la gente masculine.. Le féminisme est le Cancer de la Féminité. Point barre.

     

    • Je plussoie.

      Mes hommages Madame.



    • Nous sommes beaucoup beaucoup de femmes à ne pas réclamer l’égalité



      Est-ce vraiment ce que vous vouliez écrire ? Est-ce que vous pensez à des choses comme la renonciation au droit de vote pour les femmes par exemple ? ...

      Les différences (évidentes) entre les hommes et les femmes n’empêchent pas une égalité de droits...


    • Chère Lili, on dit "la gent". Masculine ou féminine.
      C’est un nom masculin, précédé d’un article féminin. La gente n’existe pas. Existent gent, gente comme adjectifs (gentil, gentille). La gent n’est ni gentille ni méchante, c’est juste un ensemble de personnes.
      La gent, masculin et féminin associés, ceci devrait faire plaisir aux deux palourdes, (masculin palourds ?).
      Je vote pour que Schiappa et Loiseau servent l’égalité entre les genres en allant monter des échafaudages de leurs bras puissants. On a besoin de flèches comme elles.


    • C’est ce qui fait que vous êtes des femmes surtout, ces différences.

      L’égalité h-f que nous vendent ces tarées (et on ne parle pas de Najat Belkacem qui continue sur la même voie ailleurs), sous-entend qu’il va falloir que vous renonciez VOUS LES FEMMES à votre nature féminine, y compris l’enfantement, le mariage, TOUT !...


  • Loi Simone Veil du 17 janvier 1975 sur l’avortement.
    Le plus grand génocide en France. A 250.000 avortements par an cela nous fait plus de 10.000.000 de Français en moins, nonobstant le fait que parmi ce nombre il y aurait eu postérité,donc on peut dire sans contredit honnête, un manque de population de 15 millions (j’invite les matheux et statisticiens à affiner les chiffres).
    On est là face à la fameuse 5e colonne, tant attribuée à d’autres, mais faisant partie de la présentation médiatique inversatoire, celle qui veut détruire la France, et qui va y arriver...


  • Schiappa, ... elle a pas mis ses gosses dans une école catho ?

     

  • "sur ordre de l’homme qui se terre à l’Élysée chaque samedi et qui ne se déplace qu’avec une division blindée de gardes du corps".

    Un "homme" à l’Élysée ? S’il y avait un homme à l’Élysée, on en aurait entendu parler, forcément......

     

  • Il est temps de tirer la chasse !

     

  • Le " pacte " nouveau mot à la mode apparemment ...

     

  • Elles ne savent plus quoi inventer...


  • ah cool, en cas de divorce les papas auront donc les mêmes droits :
    Garde partagée à 50% sans pension alimentaire ?


  • Les zélites lisent systématiquement les différences en termes de dominant/dominé. Le féminisme, comme les autres "luttes" sociétales, est un néo-marxisme.


  • De plus en plus souvent quand on met la télé on tombe sur deux ou même trois péronnelles qui parlent entre elles doctement de politique, ou même, ce qui est cocasse, de foot ! Et si encore c’étaient des bombes, comme en Italie, ce serait plaisant à regarder, mais là c’est juste agaçant, on zappe .


  • « Notre richesse c’est la compétence » - Schiappa

    Une phrase volée à l’Anne Hidalgo !


  • Ah Merde, mon commentaire précédent non retenu.
    La formulation je suppose. Alors, je fais synthétique.
    Préparation des esprits à la confirmation de la Loi bioéthique (donne ton organe et ferme là, ou refuse et soit fiché...) - Organes de France prévus pour d’autres (taper Veil organes dans la recherche).
    Ça va là ? Merci.



  • Pologne ou à Chypre, fortement restreinte au Royaume-Uni ou en Finlande




    Ces pays ont la capacité de résister aux chantages & aux sanctions économiques.


  • Dans une rue, à quelques encâblures de mon lieu de villégiature actuelle, bossent trois types de blacks : le Commorien qui s’occupe des tranchées, le Malien qui vit sa migration au cul du camion-poubelles et quelques Nigérianes qui, la nuit venue, nettoient les outils des S.D.F. (Sans Donzelle Fixe), parfaits clients d’une certaine misère affective, autre inégalité patente. Cependant, en terme d’égalité salariale, tu peux être sûr que les filles « gagnent » - à tout le moins « rapportent » - plus que leur autres collègues manuels, mais en tout cas, bien moins sur le plan social que leur consoeur Marie Minelli, alors qu’il est certain qu’elles avalent beaucoup plus de boulot que cette dernière et ont une connaissance du terrain et de la psychologie humaine, bien au-delà que cette petite oie blanche livrant sa plume.
    Déjà qu’il apparaît compliqué (en terme d’égalité salariale européenne), que la jolie Roumaine, diplômée, puisse un jour gagner autant sur ses terres, que la gazelle Niortaise (pour le clin d’oeil à Houellebecq) - le SMIC roumain étant de 446,02€ quand en France le RSA socle au 01/04/2019 est de 559,74€ -, on imagine mal la fille d’en-dessous du quarantième parallèle nord, hors Commonwealth et DOM-TOM, faire partie des revendications de ses deux gazouilleuses piailleuses qui ne pondent pas grand chose.
    Comme devrait le leur faire savoir, par une forme de téléphatie consensuelle, leur Sainte Patronne : le projet a d’ores et déjà avorté...


  • Bonjour, cela a commencé bien avant.
    https://www.yabiladi.com/articles/d...



    mis à jour le 04/10/2012 à 18:47
    Maroc - Première tentative avortée pour le bateau de l’IVG



    https://www.slateafrique.com/95699/...


  • Je cite cet extrait : "Ailleurs sur la planète, les femmes sont les premières à souffrir des conflits armés, des inégalités économiques et sociales, de l’obscurantisme et même du dérèglement climatique". Je ne vois pas le rapport. Donc j’ai bien ri.

     

    • Celle-là n’est pas mal non plus :

      " y suggèrent “d’harmoniser par le haut les droits des femmes en Europe en incitant les États membres à introduire dans leur législation les mesures les plus avancées ayant fait leurs preuves”

      Tous les pays vont devoir adopter l’écriture inclusive.

      En Allemand il y a trois genres, et en Polonais il en existe cinq (le masculin personnel, le masculin animé, le masculin inanimé, le féminin et le neutre), tandis que la langue turque n’a même pas de genre féminin.


    • Mais si c’est simple pourtant : les femmes c’est des victimes. Et le dérèglement climatique pose des problèmes. Donc elles en sont victimes.
      Mais qui a provoqué ce méchant dérèglement climatique déjà ? Ah oui, les Hommes bien sûrs, ces salauds. Ils font vraiment chier : ils s’octroient des salaires supérieurs, ils font la guerre, ils créent du chômage, c’est des violeurs qui frappent leur gentille épouse, ils sont racistes (surtout envers les femmes) et en plus c’est pas eux qui fait les courses et le ménage !
      Saluons le courage de ces 2 femmes qui ôsent défier l’hégémonie masculine. Nom d’une pipe.


  • L’inégalité entre H et F ne relève pas du simple fait que nous sommes différents. Elle est quantifiable, notamment sur le plan sportif où les records et les compétitions sont des moyens pratiques pour comparer nos difféences de niveaux. Sports physiques et cérébraux. Physiques, personne ne le conteste (quoique… voir la grotesque théorie de « privation de protéïnes » récente et peut être encore en circulation ) mais aussi cérébraux : Une femme (64°) –Chinoise- dans les 100 premiers joueurs d’echec, pas de femmes championnes du monde de Scrabble, dans le Bridge, comme aux Echecs elles concourrent dans des catégories à part.
    Dans l’ordre de la création scientifique : Moins d’une femme sur 3 dans le monde dépose des brevets,(18% au Japon, en Allemagne, en Italie, moins en A.S. plus en Chine mais dans des domaines différents et intégrées dans des équipes masculines…) 2 lauréates du concours Lépine en 109 ans (une qui a inventé Easy métro, le métro qui parle, connais pas. Une autre plus récemment : l’urinoir de rues pour femmes… Des inventions qui ont révolutionné la planête…)
    Alors ne leur reprochons pas de réclamer l’égalité et même plus, mettons les en devoir de la prouver ! La liste serait brève des métiers où les femmes réussissent aussi bien et même mieux que les hommes (je parle de réussite quantifiable) : dactylo, pontonnier, sage femme et infirmière (encore pour ces deux professions ne peut on pas « quantifier mais seulement apprécier ». Par contre la liste serait sans fin des métiers ou les hommes peuvent faire aussi bien et mieux que les femmes . Alors aux féministes qui réclament l’égalité nions la sans complexe ou lançons leur le défi de la démontrer.


  • En voilà un beau tandem sans selle .


  • « [...] l’homme qui se terre à l’Élysée chaque samedi et qui ne se déplace qu’avec une division blindée de gardes du corps. Un effet pervers de la popularité, probablement. » Joli. Vous m’avez bien fait rire.

    On écrit « clown·e·s » les gar·ce·s, code UTF8 : 00B7. À moins qu’il ne faille dire une « clownesse », des « clownesses » au pluriel quand il s’agit de mentionner ces deux parasites qui nous volent le produit de notre travail en prospérant comme des tumeurs.

    Vous devriez vous atteler plus sérieusement au progrès dans la régression.


  • Les féministes, encore une élite qui ne représente qu’elle même ! C’est une sorte de troisième genre...on ne peut pas être une vraie femme et être féministe c’est impossible !

     

  • Ces dames donnent entièrement raison à Lucien Cerise à son affirmation ; le pouvoir gouverne par le chaos , le gouvernement profond est derrière ces mises en scènes de dramaturges , or il faut comprendre que le vivant n’ait pas une machine , si ces personnes mettent en avant des chiffres qui relèvent du non-vivant en l’associant avec le vivant et dont ils savent que ça marche . Ils se servent du premier qui est une vérité comme appât et au bout de l’hameçon , le but est de faire un chantage dans les tètes des gens : si vous refuser de mordre a l’hameçon alors c’est que vous êtes contre l’appât, or le nazisme sert également d’appât au chantage à l’émotionnel . Chaos et chantage sont les mamelles du pouvoir profond .


  • #2192484

    "Ted n’avait jamais considéré les femmes qu’il tuait en tant que personnes, mais seulement comme des objets. Je faisais de même et trouvais que c’était un excellent moyen d’éviter tout sentiment à leur égard. Je les appelais mes "Kate", et c’était tout.
    On me qualifierait sans doute de sociopathe, maais bordel, nous avons tous nos petits défauts et en cela je ne suis pas différent des autres."

    "Elle était en fait à la merci d’un tueur fou qui ne se gênait pas de lui dire ce qu’il en était, et ce qui allait suivre dans les heures à venir. Les Kate ne voulaient pas croire qu’elles allaient mourir. Je suppose que c’est une réaction humaine, mais cela changeait tout d’un coup lorsque je sortais une pelle du coffre de ma voiture."

    Gerard John Schaefer, traduit par Nicolas Castelaux.


  • Vous rendez vous compte que des individus ont votés pour ces.... bref !
    RIP la France ou devrais-je dire la Fwance ou la Fronce...


  • Sur la page d’accueil déroulante de YOUPORN, il n’y
    a quasiment que des femmes.
    Enfin un site internet a l’avant-garde où la femme est majoritaire en représentation, même si on voit quelques sexes masculins (pouah, ça puire !)...
    Alors Marlène, elle est pas belle la vie ?


  • Féminismicide !
    (j’abandonne les droits d’auteur de ce barbartisme et le laisse dans le domaine public)


Commentaires suivants