Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Maurras, cet inconnu

Une conférence de Stéphane Blanchonnet

Partie 1 :


Partie 2 :


Un classique de Charles Maurras, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #482052
    le 02/08/2013 par herr_doktor
    Maurras, cet inconnu

    pourquoi, dans un contexte de guerre à mort aux nations menée par ploutocratie judéo-maçonnique assez palpable du fait de la crise économique incompréhensible des années 30, le grand intellectuel charles maurras était-il un antinazi ? si quelqu’un pouvait fournir une réponse à cette question...

     

    • #482205
      le 03/08/2013 par goy pride
      Maurras, cet inconnu

      Peut être parce que le nazisme fut la coqueluche de l’oligarchie industrielle américaine et européenne et que son ascension reçu le soutien matériel et financier de l’oligarchie ? Il faut avoir conscience qu’Hitler fascinait littéralement la grande bourgeoisie industrielle américaine, quant à la finance internationale elle a vu chez Hitler l’opportunité qui permettrait de faciliter la création d’un foyer national juif soit par l’aide active et direct des Nazis, soit indirectement en instrumentalisant les persécutions juives comme argument de la nécessité d’un foyer national dans lequel les Juifs seraient en sécurité. Dans un premier temps les nazis travaillaient à la recherche d’un foyer national juif, d’ailleurs les camps de concentration étaient des camps de transit en attendant que fut trouvé un lieu d’accueil dans lequel les Juifs pourraient être envoyés, ce qui explique la présence de théâtre, cinéma, bibliothèque, piscine, terrain de sport...dans ces camps...mais en dernière instance on ne laissa pas les nazis accompagner l’établissement d’un foyer nation juif, ce fut la seconde option de l’instrumentalisation des persécutions des juifs et la diabolisation des Allemands qui s’imposa.
      Mon propos n’est pas d’affirmer que les nazis étaient des collabos intégraux, ils semblent avoir été d’authentiques idéalistes porteur d’un projet de société sérieux auquel ils croyaient sincèrement, mais ils furent instrumentalisés par plus malins qu’eux ! Quand l’oligarchie réalisa qu’Adolf Hitler était vraiment sérieux et que sont projet final allait littéralement mettre à mal le totalitarisme financier on siffla alors la fin de la récréation et on anéantit l’Allemagne. Suite à cela on fabriqua le mythe d’un certain détail de l’histoire qui permis d’une part de jeter un voile sur les abominations que commirent les alliés sur la population allemande et d’autre part de trouver l’argument ultime à la nécessité d’un foyer national juif. Il a fallu créer de toute pièce quelque chose de si épouvantable que tout le reste, y compris Hiroshima et Nagasaki, allait devenir secondaire et serait oublié...de plus si la création d’Israël avait été accompagné par les nazis et ceci sans la terreur suscité par le mythe de l’ananas la plupart des Juifs seraient revenus dans leur pays d’origine dès que les choses se seraient calmées. Il a fallu un traumatisme pour susciter la volonté d’un grand nombre de juif de partir et rester en Israël.


    • #482210
      le 03/08/2013 par thibault
      Maurras, cet inconnu

      parcequ’il etait visceralement germanophobe, tout comme Daudet et Bainville...


    • #482381
      le 03/08/2013 par Mozinor
      Maurras, cet inconnu

      Peut etre parce que Hitler avait pour projet d’envahir la France, ce qui est clairement exprimé, et à plusieurs reprises dans Mein kampf.


    • #482469
      le 03/08/2013 par Matthieu Hague
      Maurras, cet inconnu

      Voici une petite explication (mais ne la prenez pas pour évangile) : Maurras était admirateur de l’Allemagne, mais reconnaissait le statut de ce pays comme concurrent de la France, en particulier dans sa publication de Mein Kampf, qu’il affirme comme un "livre que tout Français devrait lire" car il y est exprimé explicitement par Hitler que son objectif est de DETRUIRE LA FRANCE, de manière à ce qu’elle ne se relève jamais. Ce qui ne lui plaisait pas beaucoup.
      Ensuite, par humanisme, Maurras était opposé à la hiérarchie des races à la manière allemande : c’est-à-dire qu’il concevait que les peuples en terme de races différenciées pouvaient avoir des caractères spécifiques, formant par la suites des facilités ou des difficultés dans des domaines autant physiques qu’intellectuels, mais que chacun pouvaient dépasser ses limites et, par exemple, qu’un noir très intelligent était forcément plus intelligent qu’un blanc médiocre quand bien même la moyenne des races donnerait les blancs plus intelligents que les blancs. En somme, il était de son temps sur l’idée de races, mais plus avancé car il avait dépassé le systématisme (visible chez Jules Ferry), car il reconnaissait le mérite des personnes, comme moteur d’une action au-delà de la masse qui serait soumis à la pensée du plus stupide de ses composants (reproche fait la démocratie comme favorisant les médiocres). Or l’Allemagne nazie faisait de la masse son sujet capital : ein völk, comme ensemble unique et cohérent et pas comme lieu de possession de l’héritage du pays réel, on peut le voir dans la volonté de créer un homme nouveau pour Hitler, alors que Maurras préférait un homme héritier qui ajouerait au patrimoine commun national. La race était pour Maurras bien secondaire dans le processus historique.


    • #483688
      le 04/08/2013 par OLRIC
      Maurras, cet inconnu

      Parce qu’il était un patriote français herr doktor.


  • #482072
    le 02/08/2013 par machin
    Maurras, cet inconnu

    L’immigration sert à détruire la pays réel et à lui empêcher toute résurgence. Les immigrés ne devant leur présence en France qu’à la république et étant exclu par nature de la France traditionnelle s’accrochent à la république à laquelle ils lui doivent tout et feront tout pour empêcher à la France d’être elle-même.

     

    • #482230
      le 03/08/2013 par goy pride
      Maurras, cet inconnu

      Ce type de raisonnement est typique d’une certaine droite qui fantasme sur de prétendus velléités politique et religieuses des immigrés. D’abord j’ai l’impression que tu confonds immigrés et français issus de l’immigration récente. Les immigrés, c’est à dire des gens qui n’ont pas la nationalité française et de ce fait jusqu’à maintenant pas encore le droit de vote n’ont strictement aucune conscience politique. Ce sont juste des opportunistes qui profitent du fait que dans ce pays de dégénérés sodomites qu’est devenu la France n’importe quel loquedu qui est parvenu à pénétrer sur le territoire national obtient tous les droits des nationaux. Ces immigrés n’ont qu’un projet : mettre quelques centaines d’euros de côté par mois qu’ils renvoient au pays pour soutenir leur famille. Il suffit d’une volonté politique, lutte réel contre le travail clandestin et abolition des aides sociales pour les non nationaux, pour qu’ils disparaissent spontanément de France. Quant aux nationaux issus de l’immigration récente ils sont comme les autres français, c’est à dire d’une part ils n’ont ni plus ni moins de droit que les autres et d’autre part la majorité d’entre eux sont des gens sans aucune conscience politique structurée, ils sont dans la logique du profit immédiat. ils votent pour qui organisera dans le quartier la paëlla gratuite la plus géante, pour qui promettra un job minable planqué dans une administration, pour qui promettra l’obtention d’un nouvel appart’ flambant neuf dans une HLM...en d’autres termes les mêmes minables magouilles que l’on rencontre chez les Français de souche encartés PS, UMP, PC...il faut savoir qu’en France n’importe qui, sans distinction d’origine, peut profiter des magouilles en prenant sa carte dans un parti et en faisant un chouïa de bénévolat pendant quelques temps afin de faire quelques connaissances. De préférence prendre sa carte dans un parti un peu en difficulté...j’ai connu des Français de souche qui n’ont jamais eu de problème de chômage, qui ont toujours résolu divers petits problèmes uniquement grâce à leur carte du PS ou au PC...et en dernière instance les Français issus de l’immigration récente même s’ils constituent une grosse minorité ils ne pèse pas lourd dans l’électorat français. Quelle est leur influence ? Avoir permis à Flamby d’être président à la place de Sarkozy ? Sachant que l’un et l’autre c’est kif kif bourricot cela n’a pas d’influence particulière...


    • #482244
      le 03/08/2013 par Avis d’ailleurs
      Maurras, cet inconnu

      Mettre la république sur le dos des immigrés est très hypocrite.


    • #482493
      le 03/08/2013 par machin
      Maurras, cet inconnu

      Les immigrés pèsent suffisamment lourd pour faire passer la gauche aux élections. Notamment en Ile-de-France où les français sont minoritaires. Les immigrés pratiquent un vote ethnique comme l’explique Bernard Lugan et en France, ils votent pour ceux qui favorisent l’immigration et leur ethnie.

      Le Libre Penseur le montre dans une vidéo :
      http://www.dailymotion.com/video/x1...

      Et même en Italie où une ministre congolaise chargée de favoriser l’immigration dit qu’elle se sentira toujours congolaise et pas italienne ("on est africain et on reste africain toute notre vie") et qui à pour projet d’établir le droit du sol en Italie pour coloniser l’Italie ! Elle se considère comme une africaine de la diaspora (donc comme un agent congolais en Italie) et qui traite de raciste les lois italiennes et fait l’apologie de la différence des immigrés qu’elle appel richesse (en réalité communautarisme et cosmopolitisme). Son discours est rempli d’assertions racistes où elle parle de noir, de blanc, de lobbying dans son pays d’accueil (comme le lobby juif), de son pays d’origine. Elle se plaint que l’immigration n’est pas fixe et que les immigrés ne peuvent pas resté en Italie. Elle se plaint que les immigrés ne puissent pas s’exprimer, en fait elle veut que les étrangers puissent commander en Italie.
      http://www.youtube.com/watch?v=NM3z...


  • #482098
    le 03/08/2013 par Alexis
    Maurras, cet inconnu

    Très intéressant, merci.


  • #482434
    le 03/08/2013 par AlexSiobud
    Maurras, cet inconnu

    Brillant ! Suis-je le seul à lui trouver une ressemblance avec Pierre Hillard ? :-D

     

    • #482587
      le 03/08/2013 par francky
      Maurras, cet inconnu

      Exacte mais avec quelques années et kg de moins....