Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Maxime Saada remplace Vincent Bolloré à la tête de Canal+

Les pleins pouvoirs sont confiés à Maxime Saada, actuel directeur général. Il est nommé président du directoire du groupe Canal+.

 

Changement d’époque au sein du groupe Canal+. Ce matin, le conseil de surveillance du groupe Canal+ s’est réuni pour acter un changement de direction. Vincent Bolloré, prend du recul, il laisse sa place de président du conseil de surveillance à Jean-Christophe Thiery. Mais, au niveau opérationnel, les pleins pouvoirs sont donnés à Maxime Saada qui devient président du directoire du groupe. Il sera secondé par trois directeurs généraux adjoints : Franck Cadoret qui dirige les activités en France, par Jacques Dupuy qui a la haute main sur l’international et par Didier Lupfer qui dirige les activités cinéma avec Studio Canal+.

En 2015, devant la chute du nombre d’abonnés et la dégradation des comptes, Vincent Bolloré avait décidé de dynamiter la chaîne cryptée. Il s’était fait nommer président du conseil de surveillance du groupe Canal+ et avait fait un grand ménage. À tous les échelons, il avait viré la plupart des cadres dirigeants du groupe à l’exception de Maxime Saada et de Jacques Dupuy.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

Médias et communautés, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants