Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Éric Zemmour : "Viktor Orbán est désormais l’opposant numéro 1 à Bruxelles"

Voir aussi, sur E&R :

Le retour des nations ?
Lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Nous aurions un Orban en France si les élections législatives n’étaient pas truquées, c’est à dire si elles se faisaient à la proportionnelle mais le sioniste Zemmour ne l’avouera jamais car en ce cas les sionistes seraient balayés de l’Assemblée Nationale .

     

  • #1941102

    Le populisme n’est pas parti de Hongrie mais a commencé en Grèce, avant que Tsipras n’en devienne le fossoyeur.

     

    • Le populisme a commencé il y a 2000 ans avec Un et 12 personnes.

      Depuis, il est en constante progression.

      Partout dans le monde.

      Populisme , ça veut dire "catholique en politique".

      C’est ce qu’on lui reproche d’ailleurs :
      d’être catholique et en plus en politique.

      Trop tard !
      De 2000 ans !


  • Et on avait besoin de zemmour pour le savoir ?


  • Et oui, monsieur Zemmour, la seule crise en Europe est une crise de confiance, le reste est un plan de démantèlement organisé. Nous avons eu septembre 2001, où 3 tours en acier ont été démolies par deux avions. S’en sont suivies des guerres coloniales qui ont éparpillé les peuples. Puis en 2008 il y a eu le renflouement des banquiers escrocs de Wall Street.

    Depuis les peuples se réveillent contre ces fake élites, fake news, fake institutions, fake money et fake democracy. Comme le système électoral et le système judiciaire sont verrouillés et corrompus il vont être dynamités. Et ce n’est pas en lançant des luttes syndicales pour tenter de récupérer la colère sociale et détourner l’attention que vous pourrez reprendre le contrôle. Fallait pas mentir, voler et tuer. Maintenant, vous allez payer.


  • En 2005 c’était plus qu’un vent qui a soufflé sur l’Europe, une élection claire avec le rejet de cette machine à broyer les nations. Depuis quelques résultats d’élections font croire au grand soir, la Hongrie ne dit pas sortir de l’Europe, encore moins de l’euro. Simplement ne pas accepter les migrants, ce qui est tout à fait son droit. Donc cette euphorie de notre Zemour sioniste n’a pour argument que l’identité, or il est clair que l’aspiration des peuples va au delà, la souveraineté au sein de leur nation à travers tous les leviers aussi bien économique, politique, militaire(désengagement de L’OTAN). Il n’est plus possible de parler d’économie du marché libre et équitable, non. Les trust verrouille cet option aux peuples par la financiarisation et la domination sur les institutions via les politiques et autres petits rapporteurs de bonne conscience du genre Zemour et consorts, les tenants de la matrice à penser pour le peuple.

     

  • Orban est l’opposant à l’UE ? Alors pourquoi ne demande t-il pas un référendum de sortie ? Qu’il laisse donc les Hongrois trancher la question...mais je vous parie à dix contre un que ni les Hongrois ni les Polonais ne souhaitent sortir de l’UE : ils en vivent trop bien, n’est ce pas ?

     

    • Si ça se trouve l’idée est dans un premier temps de faire une Europe chrétienne sans migrants. Si ça marche mieux comme ça, c’est déjà pas mal. Hier soir un taxi kabil m’a sorti " ce que vous ne comprendrez jamais les chrétiens, c’est qu’il n’éxiste pas d’islam modéré. Il y a juste un islam qui fait la guerre et un islam qui soutien celui qui fait la guerre. Les modérés prient chaque jor pour que le guerrier l’emporte."


    • @Aldebaran
      Un taxi kabyle comme référence sur l’islam waouuuuuu on ne pouvait trouver mieux.
      Le chauffeur de taxi que j’ai pris la semaine dernière un français de souche m’a sorti qu’il était parfaitement normal d’envahir la Syrie frapper la Libye l’Irak le Yémen etc.... je l’ai laissé dans ses élucubrations par contre je l’ai laissé sans voix lorsqu’il a tapé sur la Russie et que j’ai rétorqué il s’agit de propagande et caricature que la France est bien en deçà de la Russie !


    • Avant hier soir un taxi chrétien m’a sorti "ce que vous ne comprendrez jamais, c’est qu’il n’existe pas de chrétienté modéré. Il y a juste la chrétienté qui vous a fait la guerre et vous a converti de force, peut importe quelle que soit la religion qui vous domine, pourvu que ce soit une des trois du dieu unique.
      Les racines de l’europe n’ont jamais été chrétienne, pour l’instant les religion du proche orient dominent, Orban est un con, doublé d’un sacré tourne-veste.


    • lapis lazuli

      Certes, Orban est une grosse frappe mafieuse, mais c’est bien le christianisme qui a historiquement fédéré l’Europe impériale, coloniale et xénophobe (destruction systématique de toutes les cultures traditionnelles du globe)..

      L’Oppression/Libération de la Femme, l’Immaculée Conception, le Martyre du Fils, l’Universalisme, le Royaume de Jérusalem, la Science, la Guerre, le Contrat Social, l’Égalité Tocquevillienne., les Lumières et leur Démocratie, vous les devez tous à l’Église.


  • Si les élections Françaises se faisaient de la sorte , on en serait pas là .L’histoire des deux tours sans la proportionnelle ne vaut rien et complètement antidémocratique .Tant que les élections en France se feront de la sorte, ce n’est pas la peine d’aller voter, c’est peiné perdue .Les élections en France sont des coups d’État masqués ,afin d’en réduire l’opposition au maximum .

     

    • Pour rétablir la proportionnelle et l’équité électorale il suffirait de supprimer le deuxième tour, en mettant un seuil de 5% pour éviter l’émiettement . Seulement les sionistes ont précisément supprimé la proportionnelle en 1958 pour empêcher les patriotes français d’être représentés à l’AN . L’AN est tout de même composée de patriotes mais ils ont ...israéliens - ou larbins d’iceux .


  • La Prusse et la France se sont fait la guerre ,ils se sont opposés frontalement

    La Hongrie est dans l U.E
    Elle est receveur net ,elle reçoit plus qu’elle en donne contrairement à la France
    Une bonne partis des 9 milliard d’euros que la France donne va dans la poche de la Hongrie
    La Hongrie se fâche parce que elle veut plus d’argent cad elle accepte de surveiller la frontière mais elle veut en échange plus d’argent ,mais comme elle ne reçoit pas assez elle se fâche.
    Il ne faut pas oublier aussi que la Hongrie est dans l’OTAN
    L’objectif d’Orban c’est de flatter l’Ego des Hongrois puisque il ne lui reste que cela pour légitimer la subsistance de la présidence.

     

    • Je me range à votre analyse.



    • L’objectif d’Orban c’est de flatter l’Ego des Hongrois



      Chutzpah. Vous vous contredisez. S’il y a un "égo" des Hongrois c’est qu’il y a un sentiment national donc une vérité patriotique donc une légitimité populaire. Et si le peuple Hongrois a MAJORITAIREMENT voté pour Orban n’allez pas me faire croire que ce serait un populisme déguisé voire un bourrage d’urnes. Soyons sérieux deux minutes et cessons 1) de minimiser le résultat d’Orban 2) de le faire passer pour du populisme 3) de dire que rien n’a changé en Hongrie. 45) que cela n’a rien changé à la zone Euro 5) ou qu’Orban est un agent du mondialisme. Encore une chose : cessez de penser que les politiciens sont vertueux. Ce sont des hommes de compromis et d’alliances. Le monde n’est ni blanc ni noir, il y a de nombreuses nuances de gris verticales et horizontales.


    • Je bosse en Hongrie dans une boite allemande, ce que recoit la Hongrie n’est que miette comparé à cette réalité :

      Salaire de l’opérateur machine en Hongrie : 540 net
      Salaire de l’opérateur machine au siege en Allemagne : 1300 net

      Pour produire exactement la meme chose. Donc encore heureux qu’on leur file quelque chose pour compenser cette injustice. Et ne me parlez pas de la différence du cout de la vie : je l’ai assez finement évalué à 60% du cout de la vie francais.


    • La France a aussi fait la guerre à l’Angleterre, à la Russie, à l’Algérie et même au Mexique...

      Quant à l’argent que verse l’UE à la Hongrie ce n’est rien en comparaison de ce que les entreprises allemandes ou françaises se font comme bénéfice sur le dos des travailleurs et consommateurs hongrois, d’ailleurs elles ne paient pas beaucoup d’impôts à l’Est.

      Il serait donc temps pour vous de réactualiser vos connaissances pour le moins parcellaires et de raconter n’importe quoi.


  • Dans la mesure où en France les juges vont souvent au delà voire à rebours des lois (prérogative qui ne leur a pas été donnée par la constitution) en instruisant, jugeant et condamnant en fonction de leurs opinions, préférences ou intérêts personnels, est-il honnête d’affirmer contre toute évidence que la France est un Etat de droit ? Il y a visiblement des limites que Zemmour hésite encore à franchir... Sans parler de la corruption d’un très grand nombre de juges qui acceptent des enveloppes servant à "huiler la procédure". On appelle ça en français traditionnel "graisser la patte"...


  • Le couple Franco-Allemand est de plus en plus isolé politiquement avec la montée des populismes à l’Est mais également au sud, ce qui pourrait expliquer pourquoi le salut de Bruxelles passerait par un projet fédérateur, genre une bonne IIIème guerre mondiale contre un ennemi commun, l’islamisme, sur fond droit de l’hommiste et afin de taper à l’extérieur de la zone €, en Syrie, d’abord, mais pas seulement.

    Bien sûr et pour se faire, May doit convaincre son opinion publique que le Brexit était une erreur et que l’intérêt supérieur de l’état passe par cette bonne vieille alliance OTANesque, Macron sera donc le bras armé de Merkel, cette dernière en profitera pour réorganiser l’Europe politique tandis que l’axe Atlanto-Sioniste se frottera face à l’axe Russo-Iranien et la Chine commencera à imprimer les bons de commande à la reconstruction du Moyen orient, voire plus si jamais le conflit s’exportait.

    C’est le tableau qui semble se dessiner et les exploitations politiques des derniers attentats, comme celui du Super U (40 millions de baptisés en France), laissent à penser que nos va-t-en-guerre €uropéo-atlantistes commencent à préparer les foules selon le scenario Hollywoodien "le monde libre face à l’obscurantisme des dictatures", pour le plus grand plaisir d’Israël qui n’en peut plus d’attendre la sortie de ce blockbuster.


  • Espérons que l’élection de Orban donne l’exemple de la démocratie, le courage et l’éveil à l’ensemble des peuples des pays ( Européen).Malheureusement, il n’y a pour l’instant en France que des politiciens corrompus. L’infiltration de la gangrène a anticipée la stratégie de l’aliénation des peuples.Les Merdias dominants sont bien présents et veillent.Il faudrait peut etre un Asselineau intelligent et cultivé avec des couilles... !


  • Il faut être vraiment naïf pour penser que Orbán, membre du PPE, est ennemi de l’UE.
    Il s’oppose quelques fois à la commission européenne, mais il est proeuropéen, proOTAN, c’est d’ailleurs son gouvernement en 1998-2002 qui a fait entrer la Hongrie la dedans. Il est fanatiquement pro américain et sioniste, grand ami de Netanyahu. Orbán est favorisé uniquement pour éviter qu’un réel patriote et nationaliste n’arrive au pouvoir, comme le néo FN en france pour barrer la route à un quelconque véritable mouvement patriotique et nationaliste.
    Orbán, Kurz, Kaczyński, Babiš, Pellegrini, Vučić sont soutenus par les sionistes pour éviter qu’arrivent au pouvoir de véritables opposants a l’UE et a l’OTAN et Israel, comme Aube dorée en Grèce, ĽSNS en Slovaquie, SRS en Serbie...
    Ouvrez les yeux arrêtez d’idéaliser ce vendu


  • D’abord un fait,cet individu qui monopolise éternellement ce fauteuil est un fait incompatible avec les règles de base du pluralisme,de la vraie liberté et de l’authentique démocratie. Il faut remonter à la Grèce antique pour trouver un cas,pas trop similaire,mais où le géant Socrate parcourait la cité,une vie durant,pour faire réveiller le citoyen,non par les affirmations péremptoires,qui n’engagent que leur auteur,mais par des questionnements émanant d’un génie et d’un sage qui restera gravé dans le cœur et la mémoire de l’humanité dans les siècles des siècles.
    Le second élément porte sur ce sinistre terme : "populisme". Il est employé, à dessein,en lieu et place du célèbre et glorieux terme : POPULAIRE. La manœuvre est tout aussi grossière que méprisable. Il est évident que ce beau vocable est associé,dans la mémoire collective
    des peuples,à tout événement pur,honnête,sacré qui naît,fleurit dans
    l’ame du peuple,ou qui vient d’ héros du peuple pour servir le peuple.
    Citons en un Glorieux événement,associé au terme POPULAIRE : Révolution populaire.
    S’agissant de notre sujet,le titre du thème : "Viktor Orbán est désormais l’opposant numéro 1 à Bruxelles." On peut dire,en substance et avec certitude : le peuple honore ceux qui l’honorent,et non Bruxelles,ou tous ceux qui opèrent en sous terrain pour le décapiter.
    Et en conclusion : ce qui est POPULAIRE,la fumée peut le cacher momentanément,mais il s’élèvera et finira par triompher.

     

    • Historiquement, il n’y a JAMAIS eu de révolution populaire, comme il n’y a JAMAIS eu d’application du concept de démocratie populaire au sens stricte, et encore moins étendu à une nation, à un continent ou au monde entier.

      La concentration (populations, institutions, services, ressources, productions) ne sert que la soif morbide de Pouvoir, pas les peuples là où ils sont nés et où ils vivent.


  • Mais arrêtez de mettre zemmour en avant ...

    Ce type n’est pas un patriote.
    Il caresse dans le sens du poil les victimes de l’immigration de masse et du libéralisme sans désigner les vrais coupables et dans le but de vendre des bouquins.
    Grâce aux petits bras ce type est devenu millionnaire.

    Pour rappel Zemmour est un membre de la communauté et attaché à celle ci. Il a épousé une juive, a été scolarisé dans un privé juif et je pense que ca a ete le cas de ses mômes.
    L’assimilation, la vraie, ce n’est pas pour lui.
    En cas de conflit sur le territoire nul doute qu’il ira se terrer en terre promise.

    Malgré sa condamnation pour racisme il a encore accès aux médias ...


  • Zemour parle de libéralisme, d’un marché libérale ou les banques domineront peu importe la version de ce libéralisme, il peut l’appeler comme il veut, ce système ne sera jamais équitable envers les nations et leurs peuples malgré l’adjectif qu’il lui colle.. Les tenants de ce pouvoir bancaire qui ne met jamais son rôle en avant dans nos institutions, se gardent de paraître avec leur méthode de voyou. Si ce rapport entre nation et banque n’est pas mis à la disposition des peuples en Europe, les populistes ou je ne sais quoi, iront toujours sous pression in fine à la gamelle.


Commentaires suivants