Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Merde d’Artiste, contenu net 30 gr, conservée au naturel

En 1961, l’artiste italien Piero Manzoni crée la série des « merda d’artista », 90 boîtes de conserve sur lesquelles est écrit :

Merde d’Artiste, contenu net 30 gr, conservée au naturel

Aujourd’hui, ces boîtes sont détenues par des collectionneurs, des galeristes et les plus grands musées du monde.

Pensées par Manzoni pour être vendues au prix de 30 grammes d’or, elles valent actuellement le prix de 3 kilos d’or.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

105 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils aiment ça, la merde !

     

  • Tout va bien...


  • je cite un intervenant du reportage ""ce sont de beaux cadeaux , mais de beaux cadeaux qui sont à la limite des actes que certaines personnes ont réalisé ,ce sont des actes civiques en quelque sorte qui participaient à la constitution du patrimoine ....""

    l’art de dégénérés pour des dégénérés !

     

  • pour le coup je dirais plutôt que c’est un artiste de merde...

     

    • Pour le coup je dirais que c’est simplement drôle et que cet artiste ne fait que donner aux pédants de l’art contemporains ce qu’ils attendent vu qu’ils ont, pour la plupart, des goûts de chiotte.


  • L’avantage avec la bourgeoisie c’est quelle est tellement conne, inculte, déconnecté, qu’elle achete de la merde laissant les belles chôses au peuple. Dernièrement j’ai mis la patte sur un ouvrage rarissime aux enchères en belgique (armorial de chevalerie peint à la main) que j’ai pour que dal (700€), je leur laisse leurs petites boites de merde avec plaisir.


  • Ben oui, pourquoi s’embêter à acquérir une technicité artistique au prix de longues années de travail afin de produire quelque chose de beau et émotionnant ? Autant mettre ses déjections en conserve, c’est beaucoup plus simple…
    Ces riches imbéciles ont-ils seulement conscience du ridicule avec lequel ils se couvrent ? Sans doute c’était cela le plus drôle pour Manzoni, d’imaginer déjà ces décérébrés au portefeuille lourd se précipiter sur son "œuvre" et philosopher pendant des heures sur la symbolique…


  • He ! ben !.. on est pas dans la merde !............


  • Bande de dégénérés ! pathétique....


  • "Actes civiques en quelque sorte... de participer à la constitution du patrimoine..."
    Fallait oser la sortir celle-là !

    PS : ça vaut autant ce truc ? Je m’y mets dès demain !!!

     

  • y’a pas si longtemps, certains appelaient ça de l’art dégénéré n’est ce pas ?
    Quand j’entends le mot "kultur",je sors mon pistolet qu’il disait... qui pourrait lui donner tort en voyant cette soit disant "kultur" ?


  • Euh... c’est vrai cette histoire ou c’est un canular ? J’ai vraiment du mal à croire qu’elle se vend au prix de 3kg d’or, ou que des artistes en sont arrivés à ce genre de débilités, mais vu au point où nous sommes arrivés dans ces dernières décennies... ce n’est pas impossible.

     

  • « acte civique de participation au patrimoine »
    Tout est dit, chapeau l’artiste !


  • "Il y a dans l’être
    quelque chose de particulièrement tentant pour l’homme
    et ce quelque chose est justement
    LE CACA" (Antonin Artaud).


  • Je trouve que le geste de l’artiste est intéressant : en proposant de la "merde d’artiste" il dénonce précisément la superficialité dont peut faire preuve l’art et surtout les collectionneurs d’art. Dès lors, même si ce geste n’a aucun mérite "artistique" au sens du savoir faire, il est quand même porteur d’une critique et d’une réflexion sur l’art et son évolution.

    Le fait qu’aujourd’hui des gens se précipitent pour acheter ces conserves à des prix complètement indécents, valide la véracité de son message critique, donnant par la même une valeur à ces boîtes de merde car elles en sont le véhicule.
    C’est très paradoxal...

     

    • L’artiste n’est pas con finalement. C’est exactement ca. Je le trouve meme un peu subversif sur les bords.
      Par contre les mec qui on achete je suis partage pour les juger...
      Quoi qu’il en soit il y a la un message simple.


    • Sauf qu’il me semble que vous prêtez à cet artiste une réflexion qui n’est peut-être pas la sienne.
      Son "œuvre", ici, se fonde plutôt sur le fait que l’art est le produit de l’artiste, et que le produit le plus intime de l’artiste est... le caca !
      Rien de très intelligent là-dedans...


    • @polyglotte
      Oui vous avez peut-être raison. N’empêche que je m’imagine très bien l’artiste mort de rire et à demi-bourré, en train de chier dans ses conserves tout en songeant aux idiots qui iront acheter ça plus tard !

      Pour moi c’est une œuvre purement subversive, et je pense qu’elle produit exactement l’effet recherché par l’artiste : faire passer le marché de l’art et les collectionneurs pour des cons en révélant leur matérialisme superficiel et fétichiste.


  • art ou idolatrie de trés basse extraction ?
    je dirais foutage de gueule des spéculateurs de cacas ( de gens "connus"), ça fait plutot rire des exemples comme cela ,cela démontre sans grand discours le niveau de pas mal de collectionneurs compulsifs.
    c’est méme pas au niveau du veau d’or ...comme quoi l’époque actuelle sur certains points n’a pas grand chose à dire concernant l’évolution d’une certaine classe "d’étres".
    et en méme temps dans ce cas là la forme n’est méme pas au rendez vous pour justifier le "peu" de fond.
    qu’ils profitent bien du moment ou ils ouvrirons la boite pour fusionner avec leur acquisition .


  • #316306

    On se demande si l’artiste est extrêmement lucide et lâche une grosse blague à l’art contemporain dans une posture très gainsbourrienne (dans le livre "Evguénie Sokolov", Gainsbourg qui avait une culture classique, se moquait de ce que devenait la peinture en narrant l’histoire d’un artiste qui vend ses pets) ou bien qu’il est très sérieux et qu’il est de totale soumission aux valeurs dites "subversives" (entendre talmudique, tout ce qui est "subversif" dans notre société est complètement talmudo-compatible et vendu sous le terme de "progrès") en détruisant ce qui est un principe élévateur dans une civilisation, à savoir l’éducation au goût, au beau et au vrai qu’est l’Art.


  • Pour ceux qui s’intéressent à l’art contemporain et qui veulent davantage en comprendre le discours, les mécanismes, les enjeux, l’influence sur le monde... Je vous propose de lire : L’Art caché - Les dissidents de l’art contemporain d’Aude de Kerros aux éditions Eyrolles et du même auteur : Sacré art contemporain - Évêques, Inspecteurs et Commissaires aux éditions Jean-Cyrille Godefroy.


  • Et la seule question qui leur vient à l’esprit à cette bande de demeurés c’est "Est ce que c’est de la merde liquide ou solide ?"

    L’art c’est de la merde

     

  • L’Art qui contient sa propre négation et sa propre critique, ç’est du dernier chic. Sauf que le canular d’artiste impuissant a déjà été réalisé par Duchamp avec sa pissotière en 1914.Depuis 1914 défense de rire avec l’Art ; le dérisoire est une découverte pour l’homme libéré de son héritage.

     

    • Sauf que le seul qui ait compris vraiment l’oeuvre de Duchamp en détruisant à coup de marteau l’urinoir (Mr Pinoncelli), voulant par ce geste mettre fin à la bêtise, fut comdamné à 15000 euros de dommage et 3 mois de prison avec sursis. La bourgeoisie n’aime pas qu’on se paie sa tête.


  • - Y’a encore mieux que cette merde......
    La vraie Sainte merde de l’Abbé-HL , kasher et garantie hors terroir et sans antisémitisme....


  • #316317

    Vite Caroline, pond nous une belle merde ( à moins que cela ne soit déjà fait avec tes livres et autres emissions TV) pour agrandir la collection.
    PS : Bernard si tu lis ce post, ne te retient pas non plus, tu as ta place dans cette collection.
    PSS : Fredo, toi c’est pas la peine, tu en es déjà une de merde.


  • Cela doit être ça l’art dégénérée d’une élite artistique décadente.

    En cas de prochaine révolution on leur fait tout manger.


  • #316323

    Ces "merdes" ne datent pas d’hier. Elles sont des années 60.

    L’art a toujours été un marché. C’est le fonctionnement du marché qui foire.

    Il faudrait plus se demander POURQUOI on a détruit, ou se poser la question des tensions sociales dans la peinture (je rappelle que le Pop Art est de la même période).

    Dans le genre d’objet que l’on arrive pas à jeter, on a aussi "Air de Paris" de Marcel Duchamp. Mais ça, ça date de 1919...

    De toute façon, le peintre qui aura le plus marqué la France est Picasso, hélas !...


  • Pourquoi pas, après tout ?
    On a bien failli avoir DSK président, alors...


  • Zont d’la merde dans la tête ces gens là.
    Parasites de merde aussi tiens tant qu’on y est.


  • - à quand des photos d’Artistes montrant des hémoroïdes en gros plan, dans la galerie des glaces à Versailles ??? pour tous les trous de cul d’artistes bobo & dégénérés

     

  • Mais qu’est-ce que c’est... qu’est-ce que c’est que cette matière ? Mais c’est de la merde !

    Non non c’est kloug.


  • Bof là au moins y a pas tromperie sur la marchandise...


  • Ça me fait penser au sketch des inconnus avec les fientes de pigeon...
    Comme quoi la caricature ou la fiction sont souvent en dessous de la réalité.


  • Mangia la merdaaaa !...

    Pier Paolo Pasolini, "Salo, les 120 journées de Sodome"


  • #316359

    Les déchets !


  • Moi, quand j’ai la diarrhée, personne me filme...

     

  • Carrément choquant...
    on se croirait dans Salò ou les 120 Journées de Sodome de Pasolini : la décadence la plus totale de la bourgeoisie.
    Dire qu’ils sont riches... en numéraire... parce qu’à l’intérieur, c’est vraiment de la merde.


  • Ba en même temps de la merde d’artiste on en trouve partout à la TV, à la radio, au cinéma, dans les livres, de plus en plus dans les musées.


  • Eh eh eh....
    Et voici, pour la énième fois l’escroquerie de l’art conceptuel (le baratin sans la forme donc la maîtrise / le travail préalable / la beauté du geste / la légitimité)...
    Ça résume notre époque. Pour ma part, tout artiste qui n’est pas au minimum un honnête artisan n’a pas droit de cité.
    Bref, ces boîtes ou tout ce que fait Jeff Koons, c’est pareil : de la merde.


  • À mon avis la perte du sens dans l’Art c’est juste après le Néo-classicisme, récupéré par l’Académisme et le Romantisme début 19e... en fait la révolution industrielle chamboule tous les repères et les peintres commencent à faire dans l’émotionnel... Réalisme, Impressionisme, Cubisme, on arrive ensuite à Duchamp (1887-1968) qui dira "le grand ennemi de l’art, c’est le bon goût" ; jusqu’à aujourd’hui avec "l’art contemporain", le summum du moche : plus çà pue plus çà se vend ! Résistance !

     

    • Sans peut-être t’en rendre compte, tu suis le catéchisme de l’histoire de l’art officielle, et tu crois à ta manière(en la prenant en compte), la religion de la modernité.
      Ingres, c’est une sorte d’académisme toute personnelle nourrie de ses passions, Degas admirait Ingres, Cézanne parlait de "solide comme l’art des musées"... Au 20ème siècle, tous n’ont pas cru à la religion de la modernité.
      Bonnard, Balthus, Morandi, Lucian Freud, ce qui est officiellement occulté de De Chirico... Et tiens, Hopper, qui a fait le voyage à Paris jeune, a vécu dans le bouleversement "moderne" U.S., mais il s’est exprimé à travers la tradition européenne... Thomas Benton, Andrew Wyeth, pas mal d’américains, dont aujourd’hui John Currin, Lisa Yuskavage... Et la subjectivité introspective des noirceurs de Léon Spilliaert, Alfred Kubin.
      En commentant un tableau de l’actuel Michael Borremans, un important conservateur français s’est même désolidarisé de l’art contemporain en plaidant pour un retour à des valeurs. Impensable il y a quelques années... de la part de cette personne même...


  • On en est arrivé à un point ou les gens sont dégénérés. En tous cas pour acheter ça 220000FF, c’est tout une histoire de Bobos.^^. Si leur argent était à la hauteur de leur intelligence.....


  • Bruel a fait la même chose dans des cd audio et bhl dans des livres. Je vais essayer de faire la même chose avec ma feuille d’impots. Il est à combien le gramme d’or ? histoire de calculer combien je leur envoie.


  • Je crois bien que cest manzoni qui a inspire wim delvoye et sa machine a caca. lidee ultime. pour un artiste contemporain

     

    • Oui Cloaca.
      Ceci dit le procede employé par Wim Delvoye a au moins le merite d’etre elaboré, et meme pourrait-on dire, instructif (comment marche le systeme digestif etc.), meme si au final au bout il y a de la merde.
      Chier dans un bocal, c’est pas un projet...


  • Si c’est vrai (mais l’est-ce réellement ?) chapeau à l’artiste, enfin plutôt à celui qui a commis ça. Un mec qui a eu les couilles de ne pas cacher de vieilles croutes derrière un soit disant concept artistique génial, mais qui prend les détracteurs de l’art contemporain au 1er degré : ah vous nous accusez de pouvoir vendre de la merde aux riches ? Vous allez voir à quel point vous avez raison...

    Alors choquant oui, mais 1000 fois moins que les toiles de Ben, "artiste" capable d’écrire un truc du genre "le temps qui passe" en blanc sur fond noir et de vendre ça à prix d’or en expliquant que c’est plein d’art et de poésie.

    Sortons de l’hypocrisie et vive les boites de merdes pour riches !


  • #316489

    En parlant de M..., Carla Bruni a sorti un nouveau CD.


  • Pourquoi pas ? Bonduelle et Géant Vert ils font bien pareil...


  • Mac Do va surement deposer une plainte pour concurrence deloyale et manipulation du prix de leurs matieres premieres.


  • j’ai tellement d’argent que je ne sais pas quoi en faire... => en donner aux plus pauvres non ???

    Les gens achetant ces boites de merde, sont des merdes...

    si on veux de la merde en boite de nos jours, on peux aller en discothèque... et c’est moins cher.


  • Lucifer avec son joue joue argent va jusque là, en mettant ceci au rang d’actes civiques, on dirait du botule...


  • entre la deuxième minute et la troisième un intello raconte que sa participe à la construction du patrimoine d’un air très sérieux...ils se font chier tant que ça ?

     

  • une soupe à l’oignon, du choux,de l’harissa et de la moutarde, je peux leur faire une boite de 400g radio active si il veulent.

     

  • #316587

    Arte Povera , CoBrA , Art nucléaire...

    Une fois de plus une démarche et une réflexion sérieuse sur l’art et le statut d’artiste qui à l’origine était interessante a été récupérée et corrompue par les marchands du temple

    C’est un peu comme si un livre de Soral se retrouvait encensé etglorifié par BHL et Macias

    Voilà l’anachronisme


  • j’ai pas assez d’argent pour en acheter......merde


  • #316594

    Piero Manzoni



    “Etre est tout ce qui compte”



    collectionneurs, galeristes et plus grands musées du monde



    "Paraître est tout ce qui compte"



    Capice..


  • Côté artiste : la "prouesse" de l’artiste est d’être le premier à faire quelque chose. "Fallait y penser"... Donner de la merde à des crétins friqués est aussi un message assez subtile démontrant qu’ils ne méritent pas plus que ça.

    Côté esthète : la coprophilie est un trouble mental qui se soigne...


  • #316645

    Une façon de se repentir et d’avouer, que finalement, ces artistes contemporains sont de la merde.
    Comme si, dans un sursaut, monzoni avait voulu réveiller l’opinion, trop facilement acquise, en lui disant : hé ! .... Réveillez vous ... On vous vend depuis trop longtemps de la merde ...

    Le pis, c’est que certains tarés prennent encore la merde pour de l’art au lieu de ne pas prendre l’Art pour de la merde. Merde ! Je m’y perds ...


  • Et celle des SDF ou des chômeurs ça ne vaut rien ?

     

  • Pas besoin de mettre 140 000 balles dans une boite a merde opaque !
    On a tous au moins une télévision a la maison et la merde est visible !


  • Ce n’est pas une blague ???
    que quelqu’un me dise que c’est une blague je me sens mal ...
    je ne peux pas croire que ce soit vrai, si ces gens pensent vraiment ce qu’ils disent je vais faire caca et leur mettre la tête dedans jusqu’à ce qu’ils meurent étouffés.
    sérieusement je pleure là !

     

  • Les ravages du subjectivisme : "Rien n’est beau, rien n’est moche, rien n’est bien ou mal, l’art ça peut être n’importe quoi". Taper sa mère en chantant l’hymne à l’amour ça peut être de l’art tant que ça plait à certaines personnes ! Voilà les nouvelles théories qu’on entend souvent sur l’art. "Tant que ça plait" c’est de l’art ! Eh ben dis-donc ! C’est le seul critère ? Et si je te peins en sac de frappe, qu’on s’amuse moi et mon frère et que ça émeut ma mère disons du point de vue artistique, est-ce que c’est de l’art ? Mouahaha ! Allez, je la ferme :) ...


  • Ah l’art contemporain...c’est merveilleux !

    Lors d’un voyage à Madrid il était prévu la visite d’une exposition d’art contemporain dans des anciens abattoirs : le Matadero. Ambiance... en face de l’entrée (était ce voulu ?) au pied d’un immeuble, une voiture avec l’impact d’un corps sur le toit de la carrosserie, ensuite dans l’expo, le film Rosemary’s Baby en boucle, un immense drap maculé de rouge (sang ?), un fait divers réel et sordide comme expression d’art, un tableau représentant une famille, piétiné et détruit jonchait le sol (la photo du tableau initial sur le mur) bon, vous avez compris un peu le projet... Non, décidément j’ai un peu de peine avec l’art contemporain...

    Pourquoi une telle spéculation sur ces œuvres qui sont nulles ? Leur valeur ne repose que sur un concept, sur le discours qui va avec. Parceque c’est contemporain, on veut nous faire croire que c’est mieux, c’est avant-garde, c’est le progrès... Or, il ne peut pas y avoir de progrès dans l’art, (Mozart n’est pas mieux que Bach) contrairement à la science par exemple. Donc, c’est une grotesque escroquerie... !


  • #316697

    Pendant mes études de droit, j’ai suivi un cours de droit de la propriété intellectuelle.

    Non seulement ça se vend, mais il y a des droits d’auteurs là-dessus.

    Et il y a même des droits d’auteurs sur le fait d’ouvrir une boîte de Manzoni.

     

  • Notre monde est malade , il est schizophrénique , il mérite sa fin .
    On a atteint le paroxysme de la décadence ...vendre de la merde d’artiste en boite !!!

    C’est un fake cette histoire ??? ...non ?


  • Ces gens qui achètent une boite de merde 160 000 francs ne seraient peut-être même pas capables de donner un bout de pain à un SDF.
    Vite, vite, nous avons besoin de bâtir de toute urgence des hôpitaux psychiatriques.


  • Bof..BHL le fait depuis longtemps,"il sculpte ses matières pour en faire un arbre a connaissances".(Dieudonné)


  • Même les Inconnus avec leur parodie étaient en dessous de la réalité...
    http://www.youtube.com/watch?v=G0Wo...
    Monde de tarés...


  • Heureusement que son génie créatif s’est terminé à 29 ans !


  • Je réalise que je viens de me faire arnaquer.....je suis passé à la médecine du travail ce matin et j’ai du faire pipi dans un gobelet. Vous pensez que je peux encore envoyer la facture pour me faire payer ?


  • La boîte de Pandore !


  • On pourrait se demander s’il ne s’agissait pas par hasard d’un clin d’œil envers ceux qui, comme yo, pensent que tout l’art moderne est de la merde.

    Par exemple, il n’y a qu’à regarder les œuvres de Picasso. C’est du bâclé pour con argenté, mal peint, avec des coulures de peinture couleur merde sur les lignes. Je préfère de très loin Sandro Botticelli, et je crois pas être un vieux dinosaure qui a un très mauvais goût.

     

    • #317105
      le 30/01/2013 par Gégé John Schaefer
      Merde d’Artiste, contenu net 30 gr, conservée au naturel

      La Peinture ne consiste pas à remplir des cases sans déborder. Velasquez est un bon exemple, lorsque vous vous intéressez de près au "comment". La Peinture de Picasso n’est pas baclée, il est parvenu à son but et s’en est donné les moyens à chaque fois.
      Moi qui suis peintre, on m’a parfois opposé que le résultat est trop léché, c’est le même fond de connerie inculte, mais inversée. Botticelli a contribué à la mise en forme d’une conception esthétique datée (ce n’est pas péjoratif, mais factuel), il y en a eu d’autres avant, après, etc... Par delà les goûts et les époques, permettez-moi de vous intéresser vraiment à la Peinture, car c’est très amusant, instructif.
      Formellement, tout l’art moderne n’est pas de la merde, c’est le fond doctrinal, sorte de nouvelle religion, qui l’est.


  • les stars du show bizness et autres dégénrés sodomo-gomoriens, sont attirés par la matière fécale, les marais putrides.
    Beaucoup d’acteurs et d’artistes aiment le gout de l’anus, et certains se plaisent à manger de la merde MAIS : avec une petite cuillère en or, on est sodomo-ghomorien ou on ne l’est pas.
    Que ces âmes damnés brulent en enfer.


  • Autrefois ce genre de personnes parlaient pour brasser du vent, aujourd’hui ils brassent de la merda ! Ils sont si coupés de la réalité qu’ils en sont réduit à attendre ce genre d’évenement pour rire sans un rail de coke dans le zen...
    Le plus grave c’est que de nos jours même le prix du caca puisse subir une forme d’inflation ;-)


  • L’oisiveté est mère de tous les vices


  • Eh bien, je retrouve la trace de cet ignoble individu 15 ans plus tard !

    Ne vous y trompez pas ! Ce n’est pas du simple mauvais goût ! Voilà ce qu’il avait demandé de faire faire à la Mairie d’Issoire (Puy de Dôme) avec ses boites à m... ! (laquelle mairie n’avait pas donné suite) :

    incruster une de ses boites dans le sol pavé entourant la Basilique romane St Austremoine, et nec plus ultra : le faire à 3h de l’après-midi le jour du Vendredi Saint, juste à l’aplomb de l’ombre du clocher ... !

    Vous avez saisi le message ? comment douter que Satan l’inspire pour cracher sur le Christ Rédempteur ?


  • #317016

    Comme le disait Céline dans Bagatelles : "N’importe quel trou du cul peut devenir, bien enculé de publicité, un immense n’importe quoi..."


  • Dieudonné disait à propos de BHL "il sculpte ses matières pour en faire un arbre a connaissances".

    Moi j’ai mieux :

    "La merde a de l’avenir. Vous verrez qu’un jour on en fera des discours."
    Louis-Ferdinand Céline juste après la II° Guerre Mondiale


  • L’art comptant pour rien.


  • Je trouve le message très intéressant : Que les artistes chient dans une conserve ou créent une œuvre, ca revient concrètement au même aujourd’hui.

    Comment ? C’était pas le message ?

    Ben pour moi ca l’est :)


  • Cet art merdique est de la même veine que les jeans à une jambe de monsieur Attali : fait pour être vendu à des naïfs ...


  • Et l’autre dégénéré qui a beaucoup d’argent et ne sais pas quoi en faire ...
    Donc, il achète de la merde en boite !

    La merde, il l’a dans sa tête de veau ! La merde, c’est lui.

    Je saurais quoi en faire, moi, si j’avais du fric.


  • Je suis dans le milieu artistique et je peux vous dire que ce type de vidéo me désespère... Qu’il y en aient d’assez pervers pour se complaire dans leur merde, ça ne m’étonne pas, et à la limite, je m’en fous. Mais qu’il y aient suffisamment d’abrutis pour avaler cette merde et en redemander, ça me tue !Cette société a besoin d’un bon coup de chasse d’eau !

     

    • Bravo pour votre humour, nous sommes mille fois d’accord avec vous ! moi, ce qui me sidère, c’est le mépris manifesté à l’égard des ouvriers qui ont conditionné cette merde en boîte... imaginez leurs conditions de travail, alors qu’aujourdhui, on crie au scandale pour bien moins que ça... et bien sûr, ils n’étaient sûrement pas payés au smic !


  • Au moins, cet artiste de merde a fait de la vrai merde...

    Du caca en boîte pour illustrer l’ "art" d’aujourd’hui, on ne peut trouver meilleur symbole !


  • je suis peut être le seul mais pour moi cette boite à merde peut au contraire avoir pour but de mettre en lumière la faiblesse crasse de l’art contemporain.dans ce cas c’est plutôt bien vu.
    enfin dans notre sociète libérale,c’est la suite logique,plus de hiérarchie du beau et du moche,du bien et du mal,
    demain tu te coupes la bite en direct,eh ben,"bien présenté",ça sera de l’art !!!! hé ouai mon pote.rions en,c’est tout ce qui nous reste.


  • Les mecs débatent des plombes pour savoir si c’est vraiment de la merde. Je dis que lorsqu’on est capable de devenir accro à ces conneries (l’autre qui collectionne) alors autant en sacrifier une et ils seront fixés.

    J’adore le psychopathe qui nous lance que cette bêtise contribue au patrimoine culturel, que c’est un acte civique. J’ai cru à une erreur de montage. Je dirais même qu’on dirait une blague, genre une incruste d’un autre reportage tellement elle est forte !

    Ils aiment la merde ces cons, qu’ils sachent que je leur chie dessus !


  • Ces pseudos artistes de merde vont bien avec ce monde de merde !


  • On pourrait penser que c’est signé groland


  • Ce Manzoni est bien un génie. Transcrire l’air du temps et mettre à son insu la civilisation face à face avec sa déliquescence, si ça ce n’est pas de la quenelle..


Afficher les commentaires suivants