Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Message de l’Auvergnat : "L’Occident à poil’’

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je crois que le problème n’est pas tant les religions qui disparaisse, mais les nouvelles religions qui commencent.


  • omplètement à poil et il fait froid. Je n’arrive pas à retrouver le passage de "la France contre les robots", où Bernanos nous prédit ce moment là. Il a dit aussi dans ce bouquin prophétique écrit en1944 !!, qu’un jour viendra où la cupidité ne fera plus rougir personne, et ça fait déjà un bout de temps qu’on adépassé la limite dans ce domaine.
    Ca fait rien je trouve une autre citation du bouquin (page 154)
    "L’europe Chrétienne s’est déchristianisée ....comme un homme se dévitaminise".
    à poil dans le froid et sans vitamines...
    joyeuses fêtes

     

    • #70416
      le 01/12/2011 par Raphaël Kaliyuga
      Message de l’Auvergnat : "L’Occident à poil’’

      C’est aussi à mon avis une œuvre visionnaire et lucide, ressortie il y a peu dans une édition assez jolie (autour de 30 euros). Indisponible en poche malheureusement, tout comme "sous le soleil de Satan", les deux livres les plus subversifs et les plus admirablement bien écrit de cet auteur trop méconnu... comme par hasard ! Un bel exemple d’authentique chrétien (vous voyez Monseigneur 23 ?... Bah rien à voir !).


  • #70070

    Oui l’Occident est à poil ...et il aime ça.
    Il est à poil d’un point de vue spirituel mais il porte d’autres formes d’’adorations matériels’ : Argent, porno, individualisme, ’démocratisme’, laïcisme, échangisme, hédonisme, ...
    C’est bien évidement des poisons pour les faits religieux (surtout pour ceux d’origine Abrahamique)...et ceux-ci ont plutôt tendance à se diffuser partout dans le monde et là je ne suis plus d’accord avec M. l’Auvergnat. La jeunesse de par le monde veut vivre à l’occidentale et les pratiques de la jeunesse d’aujourd’hui c’est le futur des pays concernés de demain ( dans une certaine mesure ....)


  • Oui, nous le sommes, et je vous remercie de le rappeler, malheureusement, dans cette France où l’Islam et le Christianisme sont diabolisés et vue comme des régressions à tout point de vue. Merci de rappeler que c’est bien la religion qui à en grande partie façonné nos identités et fait la grandeur et la richesse spirituelle, culturelle...... de notre civilisation. J’aimerais faire passer cette vidéo mais je ne vois pas vraiment qui dans mon entourage la comprendrait, étant donné le travail d’inversion totale et de destruction des consciences opéré par l’Empire. Mais je n’abandonnerai pas. Jamais. Merci à vous.


  • POur un travail de récupération de nos racines, je conseille un seul livre : 30 000 ans d’histoire des Européens de Dominique Venner. C’est limpide et tonique. Il explique ce qui à du prix à nos yeux et ce que nous devons nous réapproprier...si nous ne voulons pas mourir.

    Quels événements nous ont mené a cette situation et qui étaient derriere ces événements ?
    Pas des européens. Cfr le livre d’Alain Soral).

     

  • Mouais
    Honnetement , combien de séjour a t’il fait dans le "tiers monde" ?
    La vision de "l’autre" est complétement phantasmé ...on en voit que le meilleur.
    Je vis en Asie, pour les Asiatiques, l’occident c’est que des Voltaire, tout le monde est instruit, tout le monde est philosophe, a une reflexion poussé et des conditions de vie rêvés. Y a pas longtemps, un bouddhiste me disait qu’avec un bon karma, il arriverait peut etre à acceder à un plan supérieur et renaitre à l’ouest (attend que la crise soit passé mon pote !)

    Vue de la bas, ils ne voit pas la star ac, pas mac do...
    Et bien l’occident c’est pareil, tout le monde en est resté à Guenon et s’imagine que l’Asie du 21 em siecle, c’est celle du 19em. Grosse erreur les mecs. René Guenon, c’etait avant la revolution culturelle chinoise. Avant l’abolition des castes en Indes, avant la culture Manga, avant les bar girls de Pattaya , avant le genocide Khmer.
    Prendre un Cheikh et dire "voila lui il represente l’orient", c’est un peu comme si les chinois attrappait Soral ou Raspail en disant "voila l’occident sont tous comme lui" .

    Je vis en Orient, la plupart des gens n’ont strictement aucune connaissance theologique, ou alors quelquechoses qui pour nous paraitrait vaguement superflu (genre l’equivalent du "bon Dieu" chez nous, mais avec des vies antieurs à la place du paradis dans les nuages et un Bouddha qui aide si on prie pour un service)...La plupart adorent les trucs mondialisé, je n’ai JAMAIS entendu une critique du mondialisme ou de la perte d’identité, c’est TOUJOURS vecu comme un progrés par les chinois ou les indiens.Un petit bemol pour les japonais qui ont une tendance a penser "ethnique" sans pour autant qu’il y ait du spirituel derrière. A part quelques types qui sont chez eux aussi en marge de la societé que vous et moi en France (et encore, ils pensent presevation, mais adore le progres quant même).Les defenseurs de l’Inde millenaire dans un pays, du retour aux castes dans un pays ou tout les nouveaux milliardaires sont des Intouchables, vous imaginez comment ils sont perçus ? A la limite, on les laisse pointer les pakistanais du doigt et c’est tout (cest le job des identitaires chez nous)

    L’Auvergnat est cool, mais ne parle ici que de "groupe militants". C’est un peu comme si un chinois venait dire "en France, les Identitaires..." (d’ailleurs les identitaires ont les voit plus en France qu’on ne voit le Thai love Thai, le Khmer love Khmer etc)

     

    • Je suis assez d’accord avec toi, l’Auvergnat soigne ses discours mais a souvent une vision légèrement fantasmée du monde...limite bobo, l’attirance pour l’exotisme. Il défend des nobles causes mais surfe souvent sur des sujets que l’on connait bien ici et ne nous apprend pas grand chose. J’aimerais le voir étayer plus ses sujets à la façon d’une démonstration et non d’un "poème".


  • Dans sa grande sagesse notre créateur, dieu des chrétiens, juifs et musulmans, nous a toujours montré le chemin de la liberté et l’attitude a tenir pour la preserver !
    La religion de dieu est trés simple a comprendre !
    En créant l’homme, dieu lui montre que la seul dette reelle est la dette envers dieu, puisque tout vient de lui (subsistance,nature généreuse, univers au service de l’homme......) lire la suite

    bien entendu, ne nous pouvons rembourser cette dette, dieu nous demande simplement de lui dire merci par la priere et de reconnaitre que tout vient de lui (monothéisme) !
    Ce qui veut dire que si un homme se détache de sa terre nourriciere et de la religion (seuls garantes de sa liberté), il devient de fait esclave et alliéné a un autre etre humain et par conséquent endété envers une créature !
    Une certaine oligarchie s’est permis de prendre le role du createur (parceque trahissant le message de l’ancientestament en s’autoproclamant peuple élu) en créant de la monnaie fausse blasphématoire polythéiste sans contrepartie en nous priant de croire ce qui est marqué sur les billets, d’avoir confiance !
    C’est a dire que c’est une autre foi puisque nous croyone en cet argent créé par l’homme, c’est une croyance,le billet de banque a remplacé les livres de dieu, la bible ou coran, c’est une religion du diable qui veux que l’homme prenne pour dieu un faux dieu, c’est pour cela que la riba est une abomination !
    par conséquent puisque nous faisons confiance a la valeur de cette fausse monnaie, nous nous rebellons de faite contre le vrai dieu qui est le seul garant de l’economie reelle puisque c’est grace a son systéme(la nature) que nous subsistons.

    De par cette fausse croyance nous trahissons le créateur, l’economie reelle, et passant de fait de l’ésclavage bénéfique de dieu le vrai, a l’esclavage des créatures et de la fausse valeur valeur etc etc .

    La différence est que ces faux dieux ne nous demande pas uniquement que l’on reconnaisse que c’est grace a leur argent blasphématoires que nous vivons mais aussi que l’on doit abandonnés notre liberté en devanant leurs esclaves !

    Entre l’esclavage de dieu le clément, le misericordieu et le leur nous avons malheureusement fait un choix qui nous couteras cher !

    Donc vous avez raisons de parler de spiritualité comme solution !
    La liberté n’est pas celle que le diable veut nous faire croire !

     

    • La ou je trouve le bouddhisme plus interressant, c’est justement que la puissance creatrice joue un rôle secondaire dans l’objectif finale.
      L’homme travail pour lui même, afin de se debarrasser de ses propres defauts et faiblesses qui empeche sa propre conscience d’accéder à des plans supérieurs d’existence, mais il n’est pas débiteur des dieux.

      Je note personnelement que cette façon de percevoir la vie à conduit à beaucoup moins d’eccès et de conflit entre les hommes (ils se sont battu pour des nations, mais il n’y a jamais eu de croisade ou de Jihad bouddhique) que les 3 monotheismes.


    • voila bien dit reguibi !

      l illusion d iblis a marché avec succès pour égaré les créatures de dieu !
      sans qu ils s apercoivent de leur adoration pour mamon iblis et ses démons se félicite...


    • @Etienne

      C’est ce que je faisais remarquer et que Todd il me semble montre bien.
      En occident monothéisme, on s’est orienté dans un capitalisme de monopole (mono 1 Dieu).
      Au Japon boudhique, on a un capitalisme de corporation et coopératif (un peu plus Zen et naturel).
      En Chine, le PCC semble remplacer l’empereur, avec ses mandarins, ses royaumes unis...

      L’inde (continent) me parait intéressante, il y le triptyque indo-européen : guerriers + prêtres + travailleurs, avez chacun sa place (pas de mélange chou & carottes), ca donne quoi un capitalisme de castes ?


  • « Le vingt et unième siècle sera religieux ou il ne sera pas », Prophétique phrase de Malraux s’il en est. Il n’y aura pas de reconquête sans mysticisme. La loi du marché pompeusement appelé capitalisme n’en propose pas, puisque la dimension mystique implique le renoncement au consumérisme, l’acceptation de la morale, le retour a la vrai valeur, ce qui a pour résultat de rendre tabou la marketisation du vice, de la guerre et autres joyeusetés capitalistes. Il en résulte une volonté délibéré du pouvoir, inféodé aux fortunés, d’abêtir les masses et de détruire la morale pour que seuls les instincts élémentaires, donc rentables, survivent. (cf « Néo-fascisme et idéologie du désir. Mai 68 la contre révolution libérale » Michel Clouscard) Cette volonté destructuratrice s’acharne sur les fondamentaux institutionnels de la société : mariage, famille, religion, droit. Ainsi le mariage homosexuel et l’adoption par des couples de même sexe nous est présenté comme la panacée de la démocratie alors que c’est une aberration biologique et un réelle danger pour le développement psychologique des enfants. L’avortement est publicisé comme une liberté de la femme alors que donner naissance a un enfant déjà conçu est un devoir féminin, un acte de soumission a la nature et donc au divin, loin du droit a la jouissance, certes créateur du marché de la pilule du lendemain, loin du meurtre fœtal. La religion doit donc être tuée, et donc aussi le droit, puisque l’un n’aurait existé sans l’autre : l’aspiration a la justice universelle procède de la morale, donc du sacré ; le droit n’est, en principe, que la conséquence de ceux ci.
    A poil ? Oui le cardinal Zéro l’était, tout nu, dans sa bêtise, sa lâcheté, son dénie. Dans la pure logique d’un marché qui l’a probablement adoubé, parce que le pleutre ne l’ouvre que pour appuyer la destruction d’une religion qui est sensé défendre.