Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Miracle pour Schiappa : après Mamoudou le (bon) migrant, "Marie" la harcelée (par un Blanc)

 

 

Résumé de l’affaire qui secoue les réseaux sociaux et relance la guerre des sexes : Paris XIXe, un café, une jeune femme importunée par un homme, une caméra de surveillance qui capte la scène, la femme refuse les avances de l’homme, il la frappe, des hommes se lèvent dans le café (on est à Paris donc grande chance de tomber sur des bobos gentils), mais personne n’intervient au final.

 

 

La vidéo fait le tour de (la) France, les femmes sont horrifiées par la violence de l’inconnu et la lâcheté des témoins, les spectateurs de la vidéo font les fanfarons, moi le mec je l’aurais défoncé, patati et patata, et puis la grande Marlène s’en mêle. L’affaire devient politique, la presse retrouve la victime, et la victime s’exprime. C’est « Marie » :

 

 

Le petit fait divers, grand par sa symbolique, devient un débat de société. Le récupérateur fourre-tout des Grandes gueules s’en empare et ça donne une bonne grosse tartarinade :

 

 

L’affaire, partie de rien ou presque, est si rapidement devenue politique qu’on se pose des questions. Voici l’intro de l’article d’Europe 1 qui a reçu Schiappa, qui défend sa loi sur le harcèlement de rue :

« La secrétaire d’État à l’égalité Femmes-Hommes Marlène Schiappa espère que la publication de la vidéo montrant le harcèlement d’une femme à Paris pourra faire changer les mentalités. »

« C’est quelque chose de grave qui entrave la liberté des femmes, d’aller et venir dans l’espace public. Nous devons collectivement y mettre fin. Donc, je crois que cette vidéo fera changer le regard d’un certain nombre de personnes. »

Fabrique du consentement pro-migrants et anti-hommes (blancs)

À l’ère des élections truquées (démolition contrôlée de Fillon, poussée calculée de Marine Le Pen pour éliminer Mélenchon, et enfin victoire artificielle de Macron), à l’ère de toutes les ingénieries, des attentats sans commanditaires ni revendications, à l’ère de la propagande massive qui tue ses supports et des lobbies ultra influents qui ne se cachent plus, on ne peut pas s’empêcher de penser que l’affaire Marie tombe pile-poil pour la Schiappa. De là à dire, comme pour Mamoudou, qu’il y a eu préparation, il y a un pas que nous ne franchirons pas : nous craignons trop le regard acéré du bigleux de Conspiracy Watch pour ça. Rudy est sans pitié avec les théories complexes : le réel doit rester simple comme un JT de TF1 !

Mais ça fait quand même beaucoup de coïncidences. On verra à la prochaine loi si un fait divers vient fabriquer le consentement de l’opinion, selon l’expression du sioniste antisioniste Noam Chomsky...

Last but not least, la production de ce clip schiappique a trouvé le seul Blanc qui harcelait les femmes dans le très populaire et très coloré XIXe arrondissement ! Une chance ! Le pouvoir ne pouvait rêver meilleure bande-annonce pour les premières amendes qui tomberont contre les vilains hommes en septembre !

Question  : sachant que les migrants qui foutent des mains au cul des Parisiennes ne sont pas solvables, le gouvernement a-t-il prévu une aide financière pour que ces malheureux puissent payer leurs amendes ?
On imagine le pire : que Mamoudou se fasse choper par une caméra de surveillance en train de grimper sur Marie... Là c’est carrément le conflit système, le court-circuit intégral dans l’arrière-boutique du progressisme !

 

L’affaire Mamoudou et le consentement général, sur E&R :

 

Pour décrypter les arnaques politiques,
rien ne vaut Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

156 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comme si ce n’était pas déjà arrivé que Mamoudou grimpe sur Marie... sauf qu’ils en ont strictement rien à faire, il faut camoufler tout ce qui sort de l’idéologie remplaciste.

     

  • Et toujours pas de vidéos des clandos qui demandent aux habitantes de la porte de la Chapelles si elles sucent. C’est ballot, non ?

     

  • Ce qui me fait le plus réfléchir n’est pas le comportement tout simplement abject de l’homme qui la frappe, mais bien la réaction assez modérée de la part des hommes de la terrasse. On voit bien qu’on a affaire à des hommes dévirilisés qui ne sont pas capables à trois de lui mettre une bonne correction. Je suis persuadé que dans d’autres pays moins boboïsés, le type rentrait chez lui bien écorché. On l’aurait mis à genoux devant la fille pour implorer son pardon. Mais bon, on ne peut pas tout demander à des métrosexuels à la Macron.

     

    • @Vincesampras
      Le jour où vous verrez dans une grande ville quelqu’un bouger lors d’une agression...c’est pas demain la veille.
      J’ai vu une nana en pleurs se faire tirer par les cheveux par son mec en plein centre ville de Lyon à hôtel de ville ni la flicaille ni la populas n’a bougé excepté moi, même si la nana une conne finie qui a trouvé par la suite toutes les excuses à son mec.


    • Je suis d’accord avec vous.

      En fait cette vidéo cible directement l’homme blanc qui est ici l’agresseur, mais en creux elle met aussi en relief la lâcheté des hommes blancs qui assistent à l’agression de cette jeune femme sans réagir.

      Par un effet de halo, c’est donc un coup double pour le système qui dénonce à la fois l’agression commise par un mâle blanc et souligne dans le même temps, à l’attention des males allogènes, la dévirilisation des congénères de l’agresseur.

      Le message à l’attention des migrants est donc le suivant : vous pouvez y aller. Personne ne bougera et de toutes manières vous bénéficierez d’un traitement différencié de la part des médias et de l’appareil judiciaire.

      Maintenant, on peut aussi considérer que l’absence de réaction des hommes présents est la conséquence directe :
      1/ des campagnes de dénigrements du patriarcat blanc orchestrée par les féministes
      2/ de la féminisation de notre société qui condamne toute manifestation de virilité systématiquement assimilée à de la violence aveugle.
      3/ du travail d’ingénierie sociale qui promeut la fuite du réel au profit d’une virtualisation des rapports sociaux.

      Pris en tenaille par ces injonctions multiples à ne pas être ce qu’ils sont ou devraient être, mes semblables s’apprêtent à sortir de l’Histoire.

      La prochaine vidéo : un migrant qui sauve une une jeune femme blanche des griffes d’agresseurs blancs. Avec ça, la boucle sera bouclée et le grand remplacement sera l’oeuvre des blanches elles-mêmes. Soit la fabrique du consentement appliquée au métissage.


    • Il y a tres peu de temps, trois légionnaires qui sont intervenus pour aider une jeune fille qui se faisait voler son téléphone portable ont été condamnés en comparution immédiate pour coups et blessures volontaires.
      Ceci dit la justice n’est pas si rapide que ça, ils ont été condamné une heure ou deux apres que l’agreseur soit sorti du commissariat... libre !
      Vous avez raison on ne peut pas tout demander aux parisiens.


    • Il ne manquait que Benalla dans cette affaire ! Lui même sans casque et sans brassard police serait intervenu de façon vigoureuse , mais sans taper !! Un bon exemple de métrosexuel à la Macron non ? Lol


    • "comportement abject".De quoi parles tu mon garçon ?Tu n’as ni entendu ce qu’il lui a dit,ni entendu ce qu’elle a dit.Visiblement il a vu une belle femme jeune dans la rue,très court vêtue,il a tiré la langue et lui a témoigné son intérêt sexuel.Ca n’est pas du harcèlement.Ce sont des avances sexuelles.Vulgaires.Certaines femmes peuvent apprecier.Certaines femmes apprécient les mains aux fesses par exemple.Une majorité dit "ca dépend de qui elle vient".Mais les médias dominés veulent faire passer toute manifestation de virilité ou de désir sexuel masculin blanc pour du harcèlement et le criminaliser.

      Cette femme devant ces avances vulgaires a dit "ta gueule".C’etait peu féminun,et d’ailleurs elle a l’air très agressive.Il a mal pris sa réponse.Elle s’est arrêtée et l’a défié en l’insultant.Pour lui montrer qu’elle était la plus forte.Elle a fait ca non pas par courage mais parcequ’elle savait que les médias,la police,la justice étaient de son côté.Il y a 20 ans,aucune femme de cet age ne se serait arrêté en l’insultant.Elles auraient dit "pauvre con" et elles auraient continué leur route.

      Une femme ne doit pas défier un homme physiquement.Si elle le fait elle ne doit pas s’etonner si elle prend un coup.Il faut être un gentleman pour ne pas frapper une femme qui vous insulte et qui vous repousse.Cet individu n’est pas un gentleman,elle le savait dès le départ.
      De plus ils parlent de coup violent,au final elle n’a prit qu’une gifle.Elle a 0 jour d’ITT,il y a plus grave dans le monde qu’une fille en robe très courte et talons haut,qui insulte un individu dans la rue et le défie parcequ’il la désire et qui se prend une claque.

      Effectivement il est discutable de déclencher des érections en s’habillant comme ca et de reagir violemment quand quelqu’un montre un intérèt sexuel.On dit aux femmes "habillez vous comme vous voulez,vous êtes libre etc..."on dirait que l’oligarchie veut traquer les hommes qui se laissent aller à des réactions naturelles et utilisent pour ca les femmes.Elles s’habillent comme elles veulent mais il n’est pas étonnant que sur 100 hommes croisés,certains montrent leur intérêt sexuel si elles sont désirables.

      Pour ce qui est de l’indignation à ne pas réagir.Il n’a tué personne.Une chaise est une arme,le bobo qui voulait jouer les caids était ridicule.Par ailleurs pour "Bellecour" si un couple a une querelle dans la rue,il est stupide d’intervenir si la femme n’est pas en danger.Vous ne connaissez pas les gens.


    • Le commentaire de Calx est de loin le plus sensé que j’ai pu lire parmi tous les commentaires ici sur E&R.

      Contrairement à beaucoup lorsque j’ai vu la vidéo ce qui m’a frappé c’est la tenue et l’attitude hyper provocante de la dame (robe très courte, légère, ROUGE, talons hauts, cheveux longs au vent). Bien sûr qu’elle a tous les droits de s’habiller comme elle veut. Tout comme elle a le droit de ne pas ignorer comment fonctionne un homme et l’époque à laquelle nous vivons, dans une grande métropole avec toute la misère sociale et sexuelle qui y existe. Promouvoir le porno partout dans l’espace public (les pubs, le web, la télé) et s’habiller comme ça à Paris XIXème c’est comme traverser un zoo avec un gigot sanguinolent attaché au cou, faut être inconscient(e). Quand on joue avec le feu parfois ça brule.

      Quant au courage des mâles alentours j’ai trouvé pas si mal le gars à chemise blanche. Vous êtes exigeant, on est plus au Moyen-Age.


    • @Être et durer

      pourquoi vous y voyez un Blanc et non un con ?
      essayez de vous laver l’esprit de vos schémas de pensée...


    • Je suis bien trop respectueux de l’égalité homme-femme pour réagir et m’interposer, j’aurais trop peur de faire ressentir à cette femme tout le poids de notre société patriarcale qui considère les femmes comme de petits êtres fragiles. Vive l’égalité ! (Dans ton cul les féministes)


    • Camille, ce sont les féministes qui parlent de l’oppression du patriarcat blanc. Bien sûr que je vois un con, mais ce qui m’intéresse c’est ce que le système fait de ce fait divers et le travail d’ingénierie qui l’accompagne. Maintenant, il faut pas se mentir, les hommes blancs sont en sursis. C’est pas une question de schémas de pensée, c’est l’évidence même.


    • En même temps, nous sommes dans une société oú même les flics ne poursuivent pas les jeunes sans casque en scooter car si ces jeunes se blessent en fuyant, ce sont les flics qui sont responsables !
      Il y a aussi l’exemple des électrocutés dans le transfo !

      Tout est fait pour que le bon sens soit reprimendé ! Nous sommes réellement en esclavage psychique à mon sens.


    • @Calx, la logique implacable.


    • @Être et durer
      si tu fais des gosses, le sursis disparait.
      t’en as combien ?


    • @ Camille, j’en ai deux. Mais pour deux autochtones combien d’allogènes ? Tu compte inverser le déficit démographique à toi tout seul ou quoi ? En te lisant, je me dis que c’est peut être pas une bonne idée.


  • Si au moins cette affaire pouvait faire évoluer la loi sur la légitime défense, elle ne serait pas totalement inintéressante.

     

  • Harcèlement = acte RÉPÉTÉ.
    Victime de harcèlement PERSÉCUTION, j’ai eu droit à des agressions physiques dont un homme agent de sécurité à 2 balles voulant m’empêcher le passage sous un pont proximité gare Part-Dieu toujours dans le cadre de leur harcèlement scénario à 2 balles il a tenté de me bloquer physiquement automatiquement j’ai réagi et je l’ai contré physiquement moi sui suis une femme.
    Quand on vous êtes agressé physiquement c’est instinctif vous réagissez que vous ayez ou pas pratiqué les arts martiaux.


  • #Marie - "Peut-on m’expliquer pourquoi personne n’a bougé ? Je ne comprends pas, il aurait fallu lui mettre une danse." Le coup de gueule de Didier Giraud #GGRMC

    lui mettre une danse pour finir au tribunal et passer pour un voyou et payer 500€ tous les mois pendant 1 ans et 3 moins , j’ai donné .

     

    • Eh oui, c’est aussi çà l’égalité-parité homme-femme, mesdames ! Il va falloir vous mettre au Ju Jitsu ... ou à la course à pied !
      En effet, en des temps lointains, de preux chevaliers venaient au secours de damoiselles en péril, au risque de leur propre intégrité personnelle. Ils corrigeaient le coquin ayant eu l’outrecuidance de s’en prendre à gente demoiselle, icelle couvrant souvent d’un regard admiratif et extasié la bravoure de son sauveur (voire plus si affinités ...) !
      Aujourd’hui, Marlène ou Caroline ne rêvent plus que d’avoir le droit de se gratter les testicules en pétant pendant l’apéro tandis qu’Emmanuel ou Edouard s’inquiètent de ce que leur épilation pubienne n’ait pas donné les résultats escomptés au regard des vacances qui approchent !
      Comme le souligne Pat, en 2018, le preux chevalier finirait devant l’institution judiciaire (institution féminisée à 80%, au passage) et se verrait vilipendé par moultes jouvencelles, fraîchement issues de l’ENM de Bordeaux, pour finir cloué au pilori de l’intolérable patriarcat de la société française !
      Et bien démerdez-vous, mesdames ... et bienvenue dans le monde du réel ou de plus en plus d’entre vous vont être amenées à constater que 50 kilos "d’élégance et de grâce" ne pèsent rien face à 90 kilos de muscles !
      Il y avait bien l’éducation qui tentait d’apprendre aux hommes, avec plus ou moins d’efficacité certes, à défendre les princesses en péril mais bon, il paraît que ce sont des déterminismes culturels d’un autre âge !


  • Si t’es au RSA, t"as le droit, t’es insolvable aussi.

    Les limites de la dictature du juridisme ont été franchies depuis belle lurette.

    Depuis qu’il y a des millions de chômeurs non-indémnisés, la loi n’est plus rien.

    Ils pédalent dans le vide, les coyotes républicains . . .


  • D’accord sur la récupération politique, mais il reste que type en question est une merde.


  • ouais, , quand on regarde bien, le type a l’air d’un SDF et sa réaction a plus celle d’un psychotique violent que d’un harceleur normal qui en général en reste aux injures quand il est remis à sa place. on verra çà quand ils l’auront chopé, et si le type s’avère être un associal violent et perturbé mentalement, il aurait pu aussi défoncer un chien qui lui aurait grogné dessus et passer pour un tortionnaire d’animaux, ou égorger un passant qui lui aurait refusé une clope.


  • Il y a aussi les gendarmes qui ne sont pas intervenu au Bataclan... Mais ça, ça va.


  • Deux choses me viennent à l’esprit quand je vois cette vidéo : soit ce sont des acteurs, soit l’homme "blanc" est un etranger . La ficelle est trop grosse...

     

  • Il y a des gens qui ont cherché une agression commise par un Blanc parmi des milliers commises par des non-Blancs, dans une ville où toutes les femmes sont féministes.


  • Le saint principe d’égalité voudraient tout de mème que nous consiérions femme et homme égaux. Le mec qui la frappe ne fait que l’appliquer avec zèle. Devrait-on s’offusquer de voir un homme qui frappe une femme ? Et bien, non, les images, en réalité montrent 2 français.es parfaitement égaux qui règlent un différent avec violence.
    Condamnons l’usage de la violence mais saluont le respect de l’égalitarisme.


  • 1. On ne voit pas vraiment la scène. On voit ce qui ressemble à une claque, assénée par... ? quelqu’un de ni noir ni blanc, une sorte de vagabond sans visage, pourvu d’un gros sac de vagabond et d’une casquette à l’envers (cliché ?) désignant a priori un homme (mais qu’est-ce qui vous dit que c’est un homme ?) des basses castes, plutôt désinvolte.
    2. Marie n’est pas un pseudo adapté à la situation ni à cette personne aux yeux froids.
    3. Que reproche Marie au bonhomme ? Des "bruits" (comme Chirac le fit) et une gestuelle déplacée.
    Elle-même lance un message non verbal : je suis une jolie fille à belles jambes et belle gorge, avec de beaux cheveux épandus, qui ne veut pas qu’on ignore sa beauté. C’est son droit, et tant mieux pour l’agrément des villes inhumaines.
    Les bruits du bonhomme sont vulgaires, mais expriment une grossière admiration, adaptée à son niveau "basse caste", de même qu’une probable frustration. Il a droit de regarder, mais pas de toucher, et le sait. Il compense par le bruit.


  • Je pencherais pour un coup de "COM"....un petit montage , pour arreter de parler de monsieur " alexandre". L’affaire est trop bien venue et ficelée pour etre sortie de l’imagination , pourtant fertile , de madame le secrétaire d’état , ça vient de plus haut.

     

  • "Peut-on m’expliquer pourquoi personne n’a bougé ? Je ne comprends pas, il aurait fallu lui mettre une danse."

    Parce que si tu bouges, les magistrats te mettent en prison direct.
    Mandat de dépôt : hop ! bonjour la Maison d’Arrêt !
    Sous réserve que tu ne te sois pas pris un coup de lame pendant l’altercation.
    Parce que mort, à priori, ce n’est plus la peine.

    La réalité, ce n’est pas des fantasmes.
    Petit animateur radio, qui pousse un "coup de gueule"...

     

    • Tu joues les caids pour expliquer pourquoi tu ne fais rien quand tu vois une agression.Ils n’ont rien fait car ils voulaient jouer les héros mais ne se sentaient pas le courage.

      Dans cette situation il n’y a pas d’obligation à intervenir.La femme n’a prit qu’une gifle,et elle n’est pas en danger.Si une femme est en train de se faire agresser,frapper à coup de poings ou agressée sexuellement devant toi.La tu dois intervenir si tu en as les moyens sinon appelle la police.Et tu ne dois pas penser aux éventuelles conséquences pour toi.

      Intervenir ne signifie pas envoyer à l’hôpital le ou les agresseurs,cela signifie mettre un terme à l’agression et si tu en as les moyens physiques immobiliser l’agresseur en utilisant une force mesurée.Si tu t’acharnes comme un ane sur un individu evidemment le juge peut te condamner.Si tu fais un usage proportionné de la force pour mettre fin à une agression TU NE SERAS PAS CONDAMNE.Arretez de proférer des mensonges sur la justice Française pour justifier votre lacheté.La justice Française est contestable sur de nombreux points.Mais dans certaine situation ils savent parfaitement faire la part des choses.

      De plus si tu arrêtes une agression et que l’agresseur t’oblige à le frapper,le mieux pour ne pas perdre de temps,est de ne pas rester sur place une fois l’altercation terminée.Tu n’agis pas pour faire le beau,le but est de mettre un terme à l’agression.

      Si tu interviens lors d’une agression physique,tu prends un risque,si tu n’es pas prêt à assumer ce risque,couteau,adversaire plus fort physiquement etc...ne joue pas les héros mais ne met pas ton inaction sur le dos de la justice.


    • lol, @ Calx, du moment que ton clavier ne porte pas plainte...


    • @Calx, "Intervenir ne signifie pas envoyer à l’hôpital le ou les agresseurs,cela signifie mettre un terme à l’agression"

      Belle théorie que la bien-pensance aimerait qu’elle soit appliquée systématiquement sur le plan pratique, partant du principe que pour mettre un terme à l’agression, le mieux est que ce soit par un représentant de la force publique, assermentée de préférence, comme cela, pas de dossiers à gérer en légitime défense par la justice.
      Reste la possible bavure, c’est vrai.

      Lorsqu’un citoyen lambda décide d’intervenir sur de telles affaires, il y a un risque qu’il doit formaliser bien avant, comme celui de réfléchir à sa conduite à tenir dans le cas d’une effraction à son domicile.
      Car au risque de vous contredire, vous ne savez pas si la destination finale de l’agresseur ou de vous-même, sera l’hôpital ou la morgue.

      Combien de faits divers analogues se sont terminés tragiquement ?

      Souvenez-vous du jeune Marin, tabassé parce qu’il avait pris la défense d’un couple qui s’embrassait.
      Souvenez-vous du bijoutier niçois, Stephan Turk, pour qui la légitime défense n’avait pas été retenue.
      Certes, les militaires US avaient été félicitée pour leur intervention sur le Thalys Amsterdam-Paris, à contrario des trois légionnaires saqués parce qu’ils avaient eu la main lourde en défendant une jeune fille...

      La légitime défense est encadrée par des lois, certes, le problème est l’interprétation de la justice.

      Pour certains, Benalla, même en pleine irrégularité, car seulement observateur, a bien fait de taper du gauchiste qui s’en prenait aux forces de l’ordre, d’autres pensent que ceux qui n’ont pas ceinturé le gifleur de Marie, sont des couards.

      Benalla, symbole d’une virilité perdue, peut être, mais savamment entretenue par des magistrats qui ont horreur que le petit peuple se fasse justice lui-même.


    • Tu as l’air terrorisé par l’idée qu’on porte plainte contre toi palm beach.Je te comprends et tu es une illustration parmis d’autres du dysfonctionnement du système judiciaire.Mais ton argumentation qu’on retrouve très souvent en ligne est typique de procrastination victimaire engendrée par les médias dominés.

      Une agression durant en général moins d’une minute,y mettre un terme te prendra moins de 2 minutes,au pire 5 minutes.La police n’arrive jamais sur les lieux dans ce délai,tu as le temps de t’en aller après avoir été héroique.Dans le cas de figure de Marie,libre à ceux qui veulent se battre pour une fille habillée comme ca qui insulte et provoque un individu mal elevé.Moi je n’aurais rien fait dans cette situation.J’aurais simplement constaté qu’effectivement elle était désirable sexuellement et trop agressive dans le contexte.

      Si la peur des coups,des coups de couteau,des conséquences judiciaires etc...est trop forte,n’interviens pas.Laisse cela à ceux qui sont moins intelligents ou plus courageux que toi.

      Ni moi ni mon clavier n’avons jamais porté plainte contre personne.

      goyband
      Vous ne m’avez pas bien lu visiblement,je vous invite à relire."Benalla symbole d’une virilité perdue".Parcequ’il a cru devoir venir en aide à 5 crs plus forts que lui aux prises avec un jeune gauchiste de 70 kg qui se trainait par terre ?Quel courage et quelle virilité benalla….
      benalla est un individu lambda issu de l’immigration arabe dont les talents d’organisateur de spectacle plaisaient à macron.L’affaire benalla n’est rien.Ce n’est qu’un règlement de compte interne,et une diversion pour distraire le troupeau qui s’ennuie,en lui faisant croire que l’impunité n’existe pas y compris pour les proches collaborateurs de macron.


    • Calx, on dirait que vous utilisez des éléments de langage propres à la REM.
      Dérive individuelle, affaire d’été montée de toute pièce en affaire d’état.

      Quelle blague !

      Alors que Debouzze a avoué qu’il avait été approché pour être probablement secrétaire d’état ou quelque chose d’approchant, à mettre en perspective avec les promus Benalla, Mahdjoub ou encore Belattar.
      Cela dénote, à minima, d’une volonté politique probablement liée au projet de réforme de l’Islam de France et qu’il a fallu donner des gages à la communauté en amont de cette réforme, dans un donnant-donnant qui ressemble beaucoup aux méthodes de Jupiter.
      Forcément, ca ne plait pas à tout le monde, je ne vous fais pas un dessin.

      Quant au reste, je vous souhaite des interventions n’excédant pas 2mn et sans casse, mais prenez le temps, à froid, de vous poser les bonnes questions quant à la pertinence de ce risque hors question vitale, vous verrez, des priorités se dégageront naturellement et à vos yeux, sans forcément remettre en cause votre virilité.


    • Je ne regarde pas les journaux TV contrairement à toi.Je ne sais pas ce que disent ces individus.Si certains de ce "parti" aiment les pattes,ca ne veut pas dire pour autant que automatiquement les pattes soient mauvaises.Erreur de logique primaire.

      Ils ne sont pas un vrai parti politique.
      C’est un groupe fourre tout construit pour donner une légitimité à macron,ou vous pouvez trouver des droitards,des gauchistes ou n’importe qui souhaitant servir le pouvoir.Donc ils disent tout et son contraire.

      S’ils disent ce que je dis sur benalla,ils ont raison sur ce sujet.
      Il n’y a aucun rapport avec Debouzze.Debouzze qui porte bien son nom,est un élément médiatique de distraction,comme hulot,douillet,dati,amara etc...

      La communauté juive n’a rien à faire de benalla et n’a pas besoin que macron lui donne de gages.

      Je suis deja intervenu en 2 minutes sans casse plusieurs fois donc inutile de souhaiter.

      Plusieurs fois également je ne suis pas intervenu.J’ai vu des individus giflés une femme avec qui ils etaient dans la rue.Je n’interviens jamais.Ce n’est pas mon problème.Qui êtes vous pour intervenir au milieu d’un couple.Je n’interviens que si je juge que la femme est en danger.
      Une gifle ce n’est rien.Si je mets une main aux fesses à une femme très désirable et qu’elle me gifle,je ne la giflerais pas en retour,je vais sourire et je ne vais surement pas porter plainte contre elle.

      Je n’ai pas besoin de tes conseils mon garcon,si j’interviens contrairement à toi je suis prêt à affronter les couteaux,les coups et la police.Pose toi toi même toutes tes bonnes questions quand tu es en face d’une agression ca t’evitera de prendre des risques
      que tu ne pourrais pas assumer.Le temps que tu penses à tout ça.

      Ne jouez pas au héros dans la rue effectivement,prenez bien le temps d’envisager tous les risques potentiels.Si vous êtes trop faible physiquement ne prenez pas de risque.Si vous avez des enfants mineurs ne prenez pas de risque.Ca ne sert à rien.

      Maintenant si tu crêves goyband ou si je crêve ca n’empêchera pas la terre de tourner et les schiappa de jouir en faisant les 4 volontés de l’oligarchie pour se sentir dicter leur loi aux hommes.Pense également à ca quand le jour viendra.Pense que ta petite existence n’a pas forcément toute l’importance que tu lui accordes en particulier si tu as besoin d’une heure pour faire le tour de toutes les excuses que tu pourrais trouver pour ne pas prendre de risques quand tu juges que tu devrais en prendre.


    • Calx, Tout d’abord, les pâtes peuvent être bonnes. Comme elles peuvent être mauvaises, c’est de l’ordre de l’opinion.
      Une proposition, telle que vous la définissez, est vrai ou fausse en logique primaire.
      Or, comme nous sommes dans le champ politique et avec de tels individus, il faut toujours dépasser la logique primaire que tentent de nous vendre les journaux TV et afin de mieux focaliser sur l’opinion véhiculée derrière.
      C’est pour cela qu’il est toujours intéressant de regarder la TV, pas trop, je vous le concède, car elle peut rendre fou.

      Ensuite, je ne veux pas vous laisser penser que je vous critique pour le plaisir, d’autant plus que je ne suis pas certain de bien comprendre vos passages sur la REM, Benalla et cie et dans la discussion qui nous occupe.
      Si vos propos tendent à définir la REM comme une secte plutôt qu’un véritable parti politique, je ne suis pas loin de vous rejoindre, disons et pour faire simple, que la REM est un groupe de chiens de garde républicains, pour empêcher la France de basculer comme l’Italie.
      Par ailleurs, je salue à la fois votre courage et votre chance sur vos interventions courtes et sans casse, à ce que je comprends, pour autre chose qu’une simple femme giflée.
      En effet, il n’est pas rare que des superman auto proclamés se soient retrouvés en difficulté face à un couple soudainement uni contre lui, alors qu’ils se tabassaient joyeusement sur la voie publique 2mn auparavant.
      Nous sommes donc en phase camarade, sauf que moi, je ne suis pas prêt à affronter des guns, des lames et la police, sauf si pas le choix et ce dernier m’est personnel et ne saurait prétendre s’imposer à celui des autres.
      C’était le sens de mon propos et de ma critique de la prise de position de Giraud.

      Enfin, devant la mort, nous sommes tous égaux.
      La mort étant par nature ni tragique ni burlesque, sauf pour les survivants dont la majeur partie vous ignore totalement, vous comprendrez aisément qu’il m’est difficile de leur donner, en sus, cette possibilité de me juger post mortem de par un comportement inadapté à mes principes et dont je serais le seul responsable.

      Ce n’est donc pas un conseil que je vous donne, juste un élément de réflexion.


  • C’est pas parce que ça ressemble à un homme que c’en est un..
    CQFD


  • Elle fait plus que 22 ans, non ?

    Concernant "l’indifférence générale", ça va en faire grincer des dents : 90 % (à la louche) du personnel des crèches et des maternelles sont des femmes, la féminisation de nos garçons commence donc très tôt alors que dans l’ancien temps, ce sont surtout des prêtres hommes qui faisaient l’instrution. Et puis on a supprimé le service militaire et la peine de mort et pour enfoncer le clou, on a fini par donner le droit de vote aux femmes (je vote Macron car il est """ beau """). A la royauté, souvenir, souvenir ;)

    PS : le prénom de substitution "Marie" est très bien choisit.

     

  • Les milliers de femmes harcellées dans la rue devraient toutes faire des vidéos et les poster histoire de " compter " les blancs . Je me souviens de la jf belge qui avait filmé sa ballade à Bruxelles . Ca donnait déjà une idée réaliste du profil type mais ca n’a parcontre jamais inspiré de loi.
    Il faut croire que certain seront exonérés d-amande tellement la volonté politique permanante semble être de vouloir punir les Francais blancs uniquement.

     

    • Avec l’immigration de masse se sont démultipliés les viols et tournantes à caractère raciste dans les cités. Et beaucoup de femmes blanches ont trinqué de cette volonté d’humilier et de dominer l’autochtone.

      Cependant, quand elles contactent les associations pour avoir de l’aide et un soutien, celles ci leur demandent si ces "agresseurs" faisaient partie de leur entourage, et pour peu qu’elles répondent qu’elles les avaient déjà croisés, car habitant le même quartier ou la même ville, ces mêmes associations en concluent que "les violeurs appartenaient à l’entourage de la victime", sous entendant qu’ils faisaient partie de sa famille ou qu’ils étaient des amis proches de la famille, et éliminant ainsi de facto qu’il pouvait s’agir d’une "chance pour la France". Ceci a aussi pour résultat de faire dire n’importe quoi aux statistiques et de faire insidieusement porter le crime aux hommes blancs.

      Au tribunal, il est impossible de faire entendre un viol à caractère raciste, puisque les étrangers ou personnes d’origine étrangère ne peuvent être racistes.

      La pression antiraciste exercée uniquement sur les blancs a également empêché beaucoup de femmes de parler et de comprendre la nature exacte de ce qui leur était arrivé, car il s’agit dans ces cas là de bien plus qu’un viol, la volonté d’humilier est décuplée par ceux qui se sentent en situation de domination sur un peuple conquis, ce qui n’est pas sans rappeler ce que les vainqueurs d’une guerre infligent parfois aux femmes des pays vaincus. Le nombre aussi, car ces "agresseurs" aiment agir à plusieurs, terrifie littéralement la victime et la dissuade, par peur des représailles ou de subir d’autres humiliations, de parler. D’instinct, elles savent que dans cette société ces personnes sont clairement en situation de pouvoir.

      Pour toutes raisons, et aussi parce qu’il fait sans doute extrêmement plaisir à l’oligarchie de voir les blancs ainsi humiliés chez eux, sur leur propre sol, beaucoup de femmes blanches ont gardé le silence.
      Merci de publier mon commentaire afin de lever le voile sur cette réalité.


  • Mais, qui vous dit qu’il est blanc ? Il est peut-être moitié libanais. Ce serait bien qu’à un moment on s’interroge tous sur nos stéréotypes.

     

  • C’est étrange...face à des gens dans la rue, face à des gens qui, manifestement serait un peu désaxés, bizarres ou étranges quoi, surtout je ne répond jamais à rien et je continu ma route. (je suis un garçon) Elle... Non, elle dit "ta gueule" à quelqu’un qui n’a pas l’air très bien visiblement et pense que ça va passer...
    J’ai un peu l’impression qu’elle manque un peu d’instinct de conservation....pas que... ?


  • Qu’est-ce qui vous fait dire que c’est un homme qui agresse une femme ? Stéréotypes de genre, en 2018 c’est bien triste han ! Surtout de la part de Marie.e.s qui m’a l’air de vivre avec son temps, et soit-disant féministe ! Vous n’avez pas honte madamonsieurmoiselle.trans.nonbinaire.e.e.s ??


  • Ca ressemble un bidonnage, ce ne serait pas la première fois, pour balancer des lois contre le harcèlement des mâles blancs autoritaires , dirigistes à châtrer.
    La coup ne semble pas très violent de la part d’un type assez grand, normalement elle aurait du tomber au sol si le type eut été en fureur. de plus il prend le temps de causer aux bobos du bistrot assez calmement comme si l’adrénaline pouvait retomber aussi vite et surtout pas s’arrêter en chemin pour passer sur fesse de bouc. Un autre fake dans le même style celui de NKM avec un agresseur innocent qui n’en était pas un et rappelons nous le pseudo passage à tabac de carline fourest.
    Big sister Marlene watching you
    Fake , refake et dix de fake.

     

  • Je confirme mon avis après avoir vu la seconde vidéo. Ok, l’homme n’est peut-être pas très net, sûrement, moi qui flirte à tout va des que c’est possible, je tire pas ma langue dans la rue c’est sur... mais la femme évalue t-elle réellement les risques ? -ce qui, entre nous, est assez extraordinaire... -
    croiser une personne (homme ou femme d’ailleurs...) potentiellement instable, la majorité des gens n’aurait pas réagi aux agissements.
    J’ai travaillé en milieu psychiatrique, je sais qu’on ne parle pas aux gens quelqu’il soit n’importe comment comme on veut, elle, et c’est regrettable de le dire ainsi, fait fi de certaines règles élémentaires...
    Mais on peut voir encore une tentative supplémentaire d’incriminer l’homme moyen, celui de la vie de tout les jours...qui n’a pas les moyens d’oppresser la femme d’ailleurs.

    Un malheureux fait à la remorque du manspreading, du Mansplanning, du man.......


  • "On en parlera jamais assez tant que les mentalités ne changeront pas : ça passe par des lois, ça passe par la culture populaire", etc.. s’ensuit une liste bien définie des domaines où agir.

    D’une part, je constate que le discours de "Marie" (la vierge) est bien construit : après les faits, l’action (de l’Etat) ; d’autre part, la pornographie accessible à tous, n’est pas visée, or elle est bien la cause première de la dégradation dans l’inconscient de chacun de l’image de la femme, et certainement du changement de comportement des individus blancs ou étrangers.


  • Les médias : " Marie décide de de diffuser SA vidéo sur les réseaux sociaux".Ah ? Et c’est elle qui filme grace ses superpouvoirs ?

     

  • Didier Giraud n’est pas Benalla, ce dernier ayant justifié Contrescarpe par l’article 73 du code de procédure pénale "Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant puni d’une peine d’emprisonnement, toute personne a qualité pour en appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police judiciaire le plus proche."

    Or et à ma connaissance, le type qui gifle Marie n’est pas (encore) punissable par la loi d’une peine d’emprisonnement, certainement que Schiappa cherche à ce qu’il le soit dans un avenir proche, mais pour l’instant, c’est niet, par conséquent, il y a un risque d’intervenir physiquement dans ce genre de situations pour le citoyen lambda, surtout que la légitime défense est déjà chatouilleuse quant à la notion de proportionnalité de la riposte...

    Donc Giraud s’agite sur son tabouret aux GG, certes, mais il se trompe lourdement et distille un mauvais conseil en live et à ses auditeurs.

    Deuxième point, Schiappa s’empare politiquement de cette affaire, ce qui n’est pas une surprise, mais curieusement, on ne l’a pas entendu pour prendre la défense de la gauchiste molestée à Contrescarpe.
    Serait-ce que, suivant qui donne la baffe ou qui la reçoit, Marlène serait plus ou moins clémente ?
    C’est un vrai sujet.

    Dernier point, je suis surpris que la rédaction puisse asséner que "À l’ère des élections truquées (démolition contrôlée de Fillon, poussée calculée de Marine Le Pen pour éliminer Mélenchon, et enfin victoire artificielle de Macron".
    Si le coup d’état démocratique de Macron ne fait guère d’illusions, en revanche, Mélenchon contrôle la montée du souverainisme de droite et non l’inverse, même si mécaniquement, l’un contrôle l’autre et vice versa, ce qui arrange le système.
    Mélenchon est un pur produit républicain qu’il cache derrière un populisme de gauche anti capitaliste et altermondialiste, ce qui lui permet de ponctionner chez l’ex FN tout en étant le chien de garde de la République.
    Les transferts de vote sont bien plus importants de Marine vers Mélenchon que l’inverse, tout simplement parce qu’un gauchiste est pro migrant et donc ne votera jamais extrême droite.
    Ce qui explique les contorsions de la FI quant à la consigne pour le second tour, ne voulant pas perdre tout le bénéfice de sa stratégie, Mélenchon et Corbière ont préféré dire abstention ou blanc ou au pire, Macron.

    Jamais Marine.


  • La nana se prend un pain et fait un commentaire avec #metoo. Et après on s’étonne qu’aucun homme ne soit intervenu !

    Mais qu’est-ce qu’elles croient, elles cherchent à émasculer tous les mecs et après elles s’étonnent de ne pas être défendu quand elles croisent un homme des cavernes !

    Dieu se rit de ceux qui maudissent les conséquences des causes qu’ils chérissent !


  • La plupart de mes copines m’ont toujours dit que ce sont "les arabes" qui les emmerdent dans la rue, dans le métro, partout .


  • Aujourd’hui ce qui compte ce sont les fausses affaires montées en épingle par les médias, et ce qui ne compte plus ce sont les débats de l’Assemblée Nationale : ainsi la fausse affaire Benalla a été lancée pour ajourner le débat sur la réforme constitutionnelle, qui comporte l’introduction d’une dose de proportionnelle dont les escrocs sionistes ne veulent à aucun prix .


  • Comme toujours, le gros doigt focalise le regard de la masse qui ne se préoccupe pas de la lune.
    La question centrale à se poser, me semble-t-il est : Pourquoi les comportements violents et malséants envers les femmes se multiplient-ils dans des sociétés qui n’ont de cesse de s’auto proclamer modèle de civilisation ?

    Réponses hypothétiques :
    - Parce que cette société "civilisée", appuyée sur son progressisme hypertrophié et pathologique à transformé l’espace public en un lieu où la pornographie s’affiche comme n’importe quel comportement normal.
    - Parce que les femmes et leur obsession d’égalitarisme en sont arrivées à castrer les hommes d’une façon inquiétante et totalement délirante.
    - Parce que les femmes, toujours au nom de leur "émancipation" veulent pouvoir se balader déguisées en putes au nom du "mon corps m’appartient et je suis libre" (un certain nombre de femmes, s’entend).
    - Parce que la population devenue ethnicisée, les comportements culturels s’entrechoquent et l’intégration des us et coutumes du pays d’accueil ne se fait plus du tout.
    - Parce que le choix économique de l’hyper capitalisme détruit les hommes et l’on voit de plus en plus de loquedus paumés arpenter les villes en errance.

    C’est la déliquescence du savoir-vivre fondé sur une société saine qui génère ces comportements de violence. On ne parle même pas de la violence à jet continu offerte aux masse par le cinéma dans lequel femmes ET hommes règlent leur compte comme des barbares.

    Mais se poser les bonnes questions remettrait en cause tout le bla-bla féministe de dernière génération, alors forcément on va rester en surface et "surfer" sur les faits divers. Elle s’indigne quand Schiappa concernant les palestienniennes et les anonymes gravement violentées dans les 279 conflits armés perpétrés par l’occident impérialiste ?

     

    • "Pourquoi les comportements violents et malséants envers les femmes se multiplient-ils dans des sociétés qui n’ont de cesse de s’auto proclamer modèle de civilisation ?"

      Ou sont les stats qui confirment ce postulat ?
      Et encore, si elles existent, tiennent-elles comptent de l’inflation de la population ?
      Des affaires comme celles-ci, il en existait déjà en France et en Europe à la fin du XIXe, au XXe et bien entendu au XXIème siècle.

      C’est juste la caisse de résonance qui a changé.

      Les réseaux sociaux amplifient ad nauseam le moindre fait divers, les chaine d’infos en continu participent à ce climat d’une info catastrophiste et anxiogène.
      Je ne suis pas en train de dire qu’il faut taire ou minimiser les comportements violents et malséants, je dis juste qu’ils sont inhérents aux sociétés, même chez les papous, ce genre de dérives existe et cela se règle suivant la tradition et les coutumes de cette dernière.

      Pour ma part, je pense que c’est l’état de droit qui provoque #MeToo et cie, en voulant tout légiférer sous le prisme de l’égalitarisme le plus basique, on obtient une Schiappa en chienne de garde attisant la guerre des sexes, largement fantasmée par beaucoup.

      Pour le reste, la stratégie de la tension permanente sur le plan social et sociétal, les politiques multiculturalistes, la destruction du patriarcat consubstantiel à la désintégration de l’Eglise catho, l’anti nationalisme Attalien via la gouvernance mondiale et le nomadisme apatride du salarié ou de l’entrepreneur, ils renvoient tous et à la fois, à l’école de Francfort et au plan Kalergi.


  • Quand j’ai vu la vidéo j’y ai cru. J’étais révolté qu’on puisse faire ça à une femme.
    Je trouve que le type qui a saisi une chaise a eu une bonne réaction. Quand à mettre une raclée au salaud avec la justice pourrie qu’on a c’est direct les ennuis pour le redresseur de torts.
    Mais cet article m’a fait douter. Effectivement il y a quelque chose de bizarre.
    Cette femme juste après l’agression est rentrée chez elle, puis elle est revenue après au bar voulant porter plainte, elle a raconté qu’elle avait l’arcade sourcilière et la joue gonflées.
    Or le lendemain sur la vidéo où elle parle, on ne voit aucune trace de coup. Le maquillage peut-être ? D’ailleurs on ne voit pas le coup sur la vidéo, seulement la tête de Marie qui bouge.
    Ce qui m’étonne aussi c’est la robe rouge. Une femme qui est jolie et qui se fait embêter tout le temps ne va pas mettre une robe rouge comme ça. C’est exciter le taureau .
    Et puis comme quelqu’un l’a signalé ici, le prénom Marie est lourd de sens.
    Oui maintenant je doute de la véracité de cette histoire.
    C’est un peu comme cet incendie qui arrive comme par hasard juste la veille des grands départs et met d’un coup en difficulté la gare Montparnasse et un atelier de maintenance de la SNCF, sans parler de milliers d’habitants de Paris.
    Tous ces évènements sont bien étranges.

     

    • « C’est quelque chose de grave qui entrave la liberté des femmes, d’aller et venir dans l’espace public. Nous devons collectivement y mettre fin. Donc, je crois que cette vidéo fera changer le regard d’un certain nombre de personnes. »
      Moi je propose, de leur interdire de sortir plus loin que la cuisine et la table à repasser pour leur bien
      Merde quand même


  • Les femmes qui mettent leurs atouts bien en évidence, dans le style journée porte ouverte , seulement pour leur plaisir d’après elles et certainement pas pour allumer le mâle , c’est du harcèlement sexuel . Mais non bien sur , c’est l’homme qui est un monstre et il doit se maitriser . De mon point de vue l’homme est harcelé constamment et se retrouve comme un gourmant dans une pâtisserie ou il lui serait interdit d’acheter le moindre gâteau . Alors ne reste pour les plus faibles que le porno et le fantasme , la drogue ,l’alcool , et se tirer sur l’élastique .Cela est comparable a essayer d’éteindre un incendie avec de l’essence .

     

    • Humm..les femmes responsable de se prendre des pains (sans insulter ou quoi ce soit d’autre ce qui peut arriver à Paris avec l’abaissement du niveau ) ?
      Ce ne sont pas des femens decerebres qui se mettent à poils devant les gens dans la rue. Il faut faire la part des choses.
      Si on part la dessus alors c’est normal que les blancs se fassent taper par des africains comme pendant la coupe du monde vers bastille gratuitement.
      C’est normal que les chinois se fasse tabasser dans certaind quartier nord de Patis parce que chinois
      Etc ...
      J’aime bien voir les formes féminines dans les rues, naturelle, ça n’arrive que moins de la moitié du temps de l’année et c’est spontanée que les affiches et autres publicités dont on nous gave.
      Les gens qui disent que c’est la faute des femmes, ils préfèrent voir quoi dans la rue ?


    • Quand je me rends à la piscine , je n’ai pas le sentiment d’être provoqué sous prétexte qu’il a des femmes en maillot de bain. Arrêtez ces jérémiades de puceau . Faut-il que les femmes mettent une burka pour ne pas vous indisposer ?


    • Selon votre raisonnement les plages devraient être le lieu de tous les harcèlements. Les femmes sont très dénudées. Ce type est un abruti. Un cassos. Faut le fumer.


    • Aux dernières nouvelles en France, une femme a encore le droit de s’habiller comme elle veut, nous sommes en été, avoir une robe rouge est tout à fait normal, elle se balade pas non plus à poil, il faut arrêter un peu le délire.

      Le mec est juste un gros beauf, sans aucune éducation ni respect, de voir des gens prendrent timidement sa défense en jetant l’opprobre sur la femme qui a eu le malheur de s’habiller comme elle l’entend, c’est une honte.

      Je comprends aisément les femmes qui en ont plein le cul de se faire alpaguer toute la journée, surtout que pour l’ecrasante majorité, c’est de la drague lourde, sans finesse.

      A tous ceux qui trouvent des excuses à cet homme, allez donc faire un tour en Arabie saoudite, là où les femmes sont vêtues de la tête au pied, c’est juste incroyable de voir certains remettrent en cause le comportement de cette femme qui rentre tranquillement du boulot après une journée de travail et se prend une baffe dans la tronche.


  • Toutes ses amies se sont fait agressées ou violées ...
    Y’en a marre de ces pleurnicheries .
    Je propose qu’on leurs octroient un territoire ou elles pourront vivre entre elles, sans hommes ... enfin qu’elles nous fichent un peu la paix .
    On pourrait aussi faire la même chose avec les homos, les trans, les bis, etc ...
    Et puis un autre pays ou les hommes et les femmes sauraient qu’ils ne sont pas égaux mais complémentaires ... et que leur vocation n’est pas de se faire la guerre, mais de s’aimer tout simplement .

     

    • Quand tu te seras fait violé, tu viendras nous parler de pleurnicheries.
      Il y a un réel problème de société, et tout est entretenu pour.
      Arrêtez d’être dans le déni ou de vous victimiser, même s’il est vrai qu’il y a une chasse aux sorcières. Des victimes de ces viol-ences, il y en a véritablement et considérablement.
      Vous tomberiez des nues au vu des chiffres véritables du nombre de femmes maltraitées, violées, abusées ... et elles sont loin d’avoir des tenues que vous qualifiriez d’aguicheuses.
      Pour ma part, je témoigne qu’à Creil, ville au taux migratoire fort, je me suis faite agressée 3 fois et c’était par des blancs. J’ai une bonne étoile et je m’en suis tirée à chaque fois. Je ne suis pas du genre à prendre des risques, je veux dire j’évite de m’exposer à certaines situations et environnements. Ayant porter plainte j’ai du regarder l’affreux collector de visage de la police. On aurait dit que les gueules étaient aussi "sombres" que les âmes.
      Je n’ai pas envie d’étiquettes, de polémiques, ni de guerre avec vous messieurs, ni de territoire séparé.
      Bordel ! Quand est-ce que chacun lâche prise sur sa haine et arrête de faire payer l’autre ?


  • On veut donner (c’est l’été) à ce fait-divers une importance qu’il n’a pas...Autant que celle qui s’autorise à le récupérer politiquement pour,dans doute,faire un peu oublier l’affaire Macron/Benalla....

    Peut être,même,se met elle à la place de la victime par ressemblance physique !!!

    Une vidéo youtube et on en cause...Surtout si la camera de surveillance est bien placée pour filmer la scène comme sur Netflix... !!!

    Symbole de la société du spectacle urbain qui voit s’opposer deux mondes qui se croisent sans se fréquenter,un café bobo dans un quartier pourri,une femme libérée en tenue féminine et un SDF (qui,s’il avait été migrant,ne se serait surement pas contenter d’une claque) sur fond de chaleur estivale... !!!

    Les lois sont comme les oracles en médecine...Si on ne les appliquent pas,elles ne servent à rien sauf à se faire mousser à la télé....

    Où sont les flics ? Ben,chez Dieudo à Châtillon,tiens !


  • Bon en tout cas, il n’a pas eu à lui expliquer 2 fois


  • Considération, respect des un-e-s et des autres, nouvelle Carte Du Tendre, design musical, bref, l’exemple civilisationnel est à l’Elysée : 21 juin 2018, fête de la musique —>
    "...les femmes et la beuh, strictement verte, ne t’assied pas salope s’il te plaît...parce que je me suis fait sucer la bite et lécher les boules...je suis avec six mannequins et six bouteilles de champagne, quatre belvédères et la beuh partout, danse enculé de ta mère, danse, danse enculé de ta mère, danse…" —> pour la République et ses citoyens, au nom des Droits De l’Homme, de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, par l’orchestre et ses danseu-r-ses : " Fils d’immigré noir et pédé ".
    La Pléiade du XXème siècle comme dit M. Onfray.
    Ceci dit, la baffe, quand même.


  • ER,Foyer de Résistance et de Renaissance.

    Il y eut la Fausse Renaissance de la Réforme
    du Protestantisme et de la Franc-Maçonnerie.
    Il y a une vraie Renaissance spirituelle et
    sociétale dont ER,est un des centres principaux .
    La chute de l’Empire doit être accompagnée
    d’une refondation civilisationnelle .
    Soral est au cœur de cet objectif .
    Puisse-t-Il réussir !


  • Après plusieurs visionnage de la vidéo je trouve le déroulement étrange....La fille instinctivement peut-être, enfin plutôt par manque d’instinct dit qu’elle a dit ’’ta gueule" (sans réfléchir aux conséquences) le type continue son chemin elle aussi et puis tout à coup ils se retournent et reviennent l’un vers l’autre....On dirait un duel mis au point pour être filmé...Elle attend la baffe (qui a l’air forte au vu du mouvement de sa tête) et ne réagit pas ce qui n’est pas cohérent avec son attitude première. Durant ma vie j’ai eu pas mal d’occasion de croiser toutes sortes de gens : les dragueurs grossiers, les dragueurs sympas, les admirateurs émouvants, les gros tarés dangereux, les petits cons agressifs mais qui n’étaient pas à la hauteur...Mon instinct (et la chance sans doute aussi) m’a toujours fait avoir l’attitude adaptée...J’ai fait un concours de baffes avec un petit con pas à la hauteur il a commencé et arrêté le premier, j’ai croisé des mecs émouvants à qui j’ai dit merci en souriant, j’ai croisé des dragueurs grossiers (pas tant que ça) à qui je n’ai rien répondu car cela ne valait pas le coup, j’ai croisé des dingues et là j’ai fait profil bas en marchant très vite en sens inverse. Et je m’habille de façon adaptée à mon milieu. C’est sans doute malheureux mais le monde est ainsi : la violence est grandissante et on doit être prête, ne pas être entravée par des chaussures pour cocktail, pouvoir courir sauter sans montrer son cul ; de manière générale dans la vie s’habiller de façon adaptée est une preuve de savoir-vivre , on doit penser à son entourage et à l’activité projetée lorsque l’on s’habille pour ne pas être déplacée ou ridicule (cela vaut aussi pour vous messieurs) Kleider machen Leute...Elle dit elle-même qu’elle est sans arrêt enquiquinée par des mecs dans la rue ...Habille toi en conséquence ma grande pour la rue...Pas en tchador mais bon, plus sport. Les humains sont ainsi il faut vivre avec la réalité. Et tenter de changer ce réel par des actions en profondeur pas par une stigmatisation à la SCHIAPPA et compagnie pour la galerie. Enfin cette scène n’est pas cohérente à mon sens, si c’est la réalité ma foi... Les gens ont des réactions bizarres tout de même... Les témoins de la scène...Bon que pouvaient-ils faire ? Le mec met une beigne et se barre ...C ’est fini il n’y a plus rien à faire, surtout si c’est pour finir accusé par la justice. Tout à fait compréhensible.


  • C’est le hasard qui a placé cette caméra pouvant filmer préciser la scène de l’agression, comme c’est curieux.
    L’agresseur a été rapide pour lui fracturer l’arcade sourcilière etc...
    Je ne comprends pas pourquoi cette affaire a été montée en épingle.
    L’affaire Benalla est tombée dans les oubliettes, comme prévu et l’Etat continue à fonctionner comme il le souhaitait.
    Il est plus que temps d’arrêter de prendre les gens pour des demeurés.


  • Je ne comprends pas qu’elle se montre à la caméra devant des millions de gens : cette femme a un visage très masculin.

    Elle n’est pas au courant que l’apprentissage statistique permet par exemple de calibrer ce qui serait un homme efféminé ou une femme efféminé et détecte les homosexuel avec plus de 85% de certitude ? Imaginez si on couple le système à un robot tueur ... Bon il y aura 15% de dommages collatéraux, mais c’est presque négligeable. Par contre la société promet d’être vachement monotone ensuite, avec peu de diversité ... Oh mais attendez ... ce n’est pas ce qu’il se passe avec ces gens superficiels hommes qui disent qu’on ne peut pas dire qu’ils en sont, et qu’on doit leur donner une autre identification, et qui si on ne les appelle pas du tout vont provoquer jusqu’à qu’on soit obligés de leur donner un nom qui ne leur conviendra pas ?

    Bref l’ordre resurgit toujours, quoi qu’il arrive. Loi de modération, homéostasie, équilibre.


  • Une chose pour laquelle on peut remercier Alain Soral : on arrive tous à devenir instinctifs. Ainsi, quand j’ai vu la fille de près, je me suis d’abord dit "faut vraiment avoir la dalle pour siffler un tromblon pareil", puis je me suis dit "elle a quand même une sacrée gueule de féministe hystérique" (vous constaterez que les féministes sont toutes moches, il n’y en a pas une d’appréciable ou d’agréable à voir). Et puis j’ai écouté son discours : jamais elle ne parle d’agression, mais toujours de harcèlement. Vous remarquerez par ailleurs son calme olympien et l’absence d’ecchymose, alors qu’elle s’est mangée une bonne mornifle et qu’elle est censée être blessée à l’arcade et à la pommette. De plus, elle ne parle jamais du harcèlement qu’elle dit avoir subi ou subir au quotidien, mais parle d’une manière générale.
    J’ai alors tapé son nom sur google, et oh miracle : elle a un twitter. Je vous le livre ici et vous invite à le survoler, ma première impression était la bonne : c’est une féministe hystérique : https://twitter.com/may_lgr

    De ce fait, je deviens complotiste : je ne parlerais pas de mise en scène, mais c’est quand même étrange qu’elle mette elle-même en ligne une vidéo issue des caméras de surveillance de la ville de Paris. De plus, il y a une douzaine ou une quinzaine de témoins à la terrasse du café, l’identification du mec aurait dû aboutir à une interpellation très rapide.
    Je pose donc l’hypothèse suivante : elle l’a provoquée délibérément dans le but de se faire agresser.
    En tous les cas, il y a encore quelque chose de louche.

     

    • Un de ses tweets parmi des centaines du même genre :
      « Le chauffeur de taxi qui me touche et essaie de m’embrasser pendant qu’il conduit. Et mon cerveau qui freeze. #balancetonporc » (oct 2017)

      Je vous rejoins dans vos propos, la nana parle parfaitement bien devant les caméras et en plus c’est une féministe militante...
      C’est sans aucun doute une mise en scène.
      Comment faire croire aux gens que l’on a raison quand on a tord, la paranoïa mène à ça : vouloir faire coller le réel à son imaginaire délirant...ça rappelle les fausses agressions antisémites à répétition.


    • OULA ! Vous devez être entourée de déesses vous :) Sans parti pris phusiquement elle est attirante il me semble... Bon les goûts et les couleurs.... La question n’est pas là du tout je crois.
      Le lien vers son tweeter est en effet très intéressant. Elle est vraiment focalisée par cette question de harcèlement. Ce qui rend encore plus probable le coup monté.


    • - Vous êtes ravissante mademoiselle
      - ta gueule ducon


  • Je connais dans mon entourage quelqu’un qui s’est interposé dans un conflit entre un homme et une femme, le type battait sa femme alors il lui a collé une droite ce qui l’a calmé immédiatement. La suite est plutôt comique, l’homme a porté plainte, la femme a témoigné contre son « sauveur », bref maintenant il est dans la panade et s’interroge s’il a bien fait d’agir. Si s’avait été un « migrant », je suppose que maintenant il serait érigé en héros...


  • Déjà qu’à seulement 22 ans elle fait 32 ans, alors je n’ose pas imaginer son état à 45 ans ! Quand elle sera à un âge où les hommes ne se retourneront plus à son passage, quand elle n’aura plus droit à aucun compliment...elle se souviendra et regrettera amèrement ce temps bénie où elle attirait le regard des hommes ! Connasse !

    Entre parenthèses, l’autre jour dans la rue je tombe sur une bombe ! Une femme d’une trentaine d’années avec un corps de rêve, grande, habillé sexy...de la folie...j’ai été à deux doigts de la siffler et de lui faire des compliments...ce qui m’a retenu de me comporter comme crevard c’est le respect que j’ai pour ma femme...mais j’ai vraiment été à deux doigts de lui sortir le grand numéro ! Cela m’a marqué parce qu’en général je suis assez exigent et peu impressionné par les femmes que je rencontre au quotidien, mais là... !!!

     

    • Il lui a mis une claque sans aucun motif. Je ne suis pas d’accord avec l’engouement pour le féminisme actuel. Mais poursuivre une meuf en faisant des bruits de singe derrière et lui mettre une claque quand elle te dis d’arrêter. Je te jure que j’aurais été assis dans ce bar il serait pas reparti tranquillement comme il l’a fait. Ah et je vois pas ce qui vient faire son âge dans cette affaire. Elle voulait rentrer tranquillement chez elle et elle s’est faite agresser point. Rappelle toi également que les femmes n’ont la même résistance psychologique fasse aux agressions que les hommes.


  • .. si elle travaille au centre des impôts, c’est bien ce qu’il a fait,
    un beau geste pour l’humanité..
    puisqu’ils veulent vraiment qu’on ait la haine, autant qu’elle soit bien dirigée !


  • Le plan vise a semer la discorde entre les femmes et hommes autochtones . Les très agressives propagandes du féminisme et du métissage lobotomisent les femmes pour qu’elles soient follement attirées par les hommes noirs et forçé de constater que ça fonctionne à merveille . Les femmes blanches adorent les blacks et délaissent l’homme blanc . Votre pays est perdu et vous serez bientôt le " peuple de Kalergi " . Les couples mixtes et enfants métisses seront bientôt majoritaire en France ( si ce n’est déjà le cas ) . Vos femmes vous ont trahi et la France est défigurée . Le visage d’un peuple est sa première identité . C’est dur à admettre , je sais ...


  • ll y a un truc qui me dépasse dans la mentalité de certaines femmes d’aujourd’hui : pourquoi s’habiller de manière désirable, qui attire forcément le regard des hommes si c’est pour s’offusquer de manière hystérique dès qu’un de ces hommes fait un compliment, siffle... ? Si ces réaction sont incommodantes la solution est toute simple, il suffit de s’habiller avec élégance et sobriété. Je ne préconise pas le voile mais tout simplement une tenue vestimentaire sexuellement moins engageante. Et puis de toute manière il faut être d’une connerie monumentale pour ne pas retirer du plaisir à attirer les regards et les compliments du sexe opposé ! Et après ces connasses arrivé à 45, 50 balais, quand aucun ne voudront d’elles pleurnicheront et iront trouver consolation auprès de jeunes prostitués mâles en Tunisie, au Maroc... !

     

    • Parce que c’est un moyen pour certaines de castrer un peu plus les hommes, de manière consciente ou pas d’ailleurs. Cela signifie en gros « tiens regarde bien mon cul et mon décolleté parce que t’y aura jamais droit connard ».


    • @goy pride et beaucoup de camarades d’E&R...........les hommes seront toujours perdant avec elles, elles leur répondront-dans le meilleur des cas-c’est mon choix, c’est mon corps et j’fais ce que j’veux avec...boudins va !!....qui nous dit que cette connasse lui a pas manqué de respect en l’insultant et même en le brimant ( façon racaille ou cagole ) comme elles ont pris l’habitude de le faire dans une société inversée ou des connards d’hommes vont les défendre d’instinct, avant de pleurer un peu plus tard devant madame le juge qui lors d’un divorce, aura tout filé à leurs femmes, qui n’auront portant parfois été que des parasites à charge....les mecs qui valident ces lois de castration, ces députés de merde ont parfois femmes et maîtresses et s’appliquent à eux la loi " à l’ancienne "...quand ils ne sont pas metrosexualisés à outrance, çà va sans dire...grosse hypocrisie, si le type la croisait au volant d’une Porsche ou Ferrari, montrant ainsi un tout autre statut social, la pimbêche aurait tôt fait de le considérer d’un peu moins haut et l’idée même de harcèlement s’évanouirait , pouffiasse..si un jour elle rencontre de vrais méchants, là elle appelera l’homme à l’aide, si elle a le temps...et le pauvre couillon.....
      la galanterie, çà se mérite et les mecs ils veulent pas tenir le crachoir à des hommasses.....autres temps autres moeurs, on n’est même plus dans les années 70 ou 80, où déjà les femmes dégageaient une autre féminité et sensualité que la plupart des rombières de nos villes aseptisées !...tu veux t’amuser un peu, retrouver un peu de tendresse même et des " rapprochements " plus conformes à la Loi Naturelle ( donc plus émoustillants ) sans te voir opposer une ribambelle de lois et décrets toujours plus androphobes, en plus de ces mésaventures qui te pourrissent la vie, eh...la planète est vaste et s’accorder de temps à autre des pauses salutaires pour le corps et l’esprit ( se décrasser de l’ambiance pourrie qui sévit en France ) pour retrouver des relations simples, naturelles, c’est pas mal...petite croisière par exemple, séjours dans des pays un peu moins moisis sur la question hommes / femmes comme le Portugal, certains coins d’Espagne ( et je ne parle pas de bordels Catalans où l’on risque de rencontrer beaucoup de ces hommes frustrés de France ) ou d’Italie ( du Sud notamment ), de Grèce, d’Angleterre ( le Nord ) et d’Irlande ou d’Ecosse, terres et cultures magnifiques par ailleurs...courage à tous .


  • Envisageons la situation académique suivante : une femme est malmenée par un connard, et le connard en question se fait remettre en place par un camarade d’ER.
    Question : Schiappa relaierait-elle l’info ?

     

  • Cette loi contre le harcèlement de rue c’est simplement l’État qui remplace l’homme dans son rôle de protecteur de la femme, dans lequel il est devenu déficient.

    Cette vidéo en est la démonstration parfaite : plusieurs hommes se lèvent en réaction à la baffe mais aucun ne tente ne serait-ce que d’immobiliser l’agresseur (et non pas le harceleur, ne tombons pas dans le piège du système qui consiste à tout mélanger, dragueur, harceleur et agresseur).

    Normal qu’avec de telles fiottes et en parallèle des individus de plus en plus violents et sans limite, les femmes se sentent particulièrement en danger. D’un autre côté c’est vrai qu’elles ne font rien contre, les tenues surtout en cette saison sont difficiles à supporter pour les hommes. Alors on me répondra que c’est à l’homme de se contenir, mais non, on vit en société et il faut savoir aménager les sensibilités de chacun, au moins dans une certaine mesure.

    Bref, cette loi, c’est la conséquence de plusieurs logiques :
    - celle de l’individualisme égocentré : tout demander à la société sans jamais rien donner en échange (les femmes sont particulièrement touchées par cette logique),

    - celle de la dévirilisation de l’homme, qui perd voire s’interdit peu à peu tous ses devoirs et toutes ses prérogatives (notamment se défendre, défendre les autres, être respectueux),

    - celle de l’atomisation des relations hommes-femmes (pour beaucoup trop d’hommes, la rue est devenue le seul endroit où rencontrer des femmes, normal qu’ils tentent leur chance, c’est ça ou rien).


  • On est dans une société de malade car il y’a des malades partout, des djihadistes en puissance dans la nature, les banlieues qui ressemble de plus en plus à la Syrie, et pendant ce temps-là, des ministres du gouvernement pensent à raquetter des hommes qui seraient susceptible de complimenter maladroitement de pauvres femmes perdues.
    Faut pas s’étonner si Macaron s’écroule dans les sondages, c’est logique.


  • Combattons les nouvelles toxiques :
    En fait Marie s’appelle “Rachèle" Comme Michèle dans la chanson des Boeufs attelés


  • Du coup on ne sait toujours pas ce qui a provoqué la fureur du "mâlotru" ? Qu’est-ce qui a été dit précisément ? De A à Z ?

     

    • Enfin un commentaire qui demande ce qui s’est vraiment passé. L’a-t-elle traité de quelque chose ? Une injure, une baffe : ni élégant ni permissible, mais parfaitement compréhensible de la part d’un pôv type.
      Il revient sur ses pas, il explique quelque chose aux gus dont l’un a saisi une chaise. Que leur dit-il ? Que répondent-ils ?
      Imaginons :
      Eux : - Eh tu fais quoi, toi ?
      Lui : - Elle m’a traité d’enc... la fille !
      - Elle t’a dit : "ta gueule", t’avais qu’à pas lui parler.
      - J’y ai pas parlé ! J’me léchais les babines !
      - Tu la connais ?
      - Nan, pourquoi faire ? J’y fais une fleur, elle me dégobille dessus !
      - T’as pas à la frapper. C’est une femme. C’est fragile.
      - Elle a pas à m’injurier devant tout l’monde ! J’ai d’l’honneur, moi ! Jamais personne m’a enc... !
      - Bon, bon, tire-toi, espèce d’homophobiaque, mais ne recommence pas ! Y a des lois réservées aux hommes qui empêchent de saliver, maintenant.
      Par ailleurs, le gars apparaît pauvre. Elle apparaît petite-bourgeoise contente d’elle. Il peut la contenter plus encore, si elle veut ! Il rame, son gros sac est peut-être bourré de produits de récupération poubelle. La vie est une galère.
      Elle va pas l’insulter, en plus, cette allumette !
      Double provoc, quoi. C’est ainsi qu’il voit les choses.


  • Marie et Schiappa ont un visage assez similaire : face large, mâchoire puissante... marque du féminisme peut-être ?
    Un blanc lourd dans le XIX, sorte d’oiseau rare mais qui sert la cause.
    Pas comme dans la rue Pajol, Paris XVIII, où Caroline de Haas, autre face large, trouvait que les trottoirs étaient trop étroits et pas assez éclairés, lorsque les femmes blanches se plaignaient du harcèlement de rue. De Haas, écologue urbaine, hémiplégique pour les besoins du moment.

    Marie nouvelle égérie du féminisme, héroïne des réseaux sociaux, se verra proposer, peut-être, un poste au ministère des partisanes.

    Il est évident que je ne soutien aucun harceleur, quelque soit son origine. Mais cette histoire de couleur systématique pour dénigrer le blanc vs le noir victime, devient insupportable.
    Je pose donc la question : "si l’agresseur avait été d’origine africaine, cette affaire aurait-elle fait la une des gazouillis ?"

     

    • C’est ce que je me dis aussi, c’est bizarre ce sont toujours les boudins qui se font harceler et qui passent dans les médias, ce sont toujours les boudins que se revendiquent féministes.( Je parle du féminisme hystérique façon Fourest-Schiappa-FEMEN qui n’a rien à voir avec le vrai féminisme de Madame de Beauvoir par exemple ).

      Sans parler du "style" de certaines : cheveux teints en rose ou vert (ou les deux) , mode vestimentaire avec toutes les fautes de goûts possibles et inimaginables. Je pense qu’il y a une part de frustration sexuelle dans le féminisme moderne...Dalleux et quarantenaires mis à part ,qui voudrait une jeune fille ayant la vingtaine comme celle-ci ?


    • Oui, elles se ressemblent ! J’ai cru que c’était la Marlène au début. Simple coincidence ? C’est quand même troublant là.
      Parce que l’affaire pue le bidonnage à plein nez ! C’est trop bien organisé, cette fille faisait déjà partie du réseau "féministe" visiblement.


    • "Marie et Schiappa ont un visage assez similaire : face large, mâchoire puissante... marque du féminisme peut-être ? "

      C’est surtout la marque des femmes à haut taux de testostérone (le ’look trans’ naturel en quelque sorte). Avec toute la chimie alimentaire, et la pollution des eaux et celle de l’air, les profils hormonaux changent. Les hommes se féminisent physiquement et les femmes se masculinisent aussi dans leurs traits et leur corps. Voyez plutôt :
      https://heartiste.files.wordpress.c...

      L’homme a une expression très douce et un regard avenant. Même sa peau a l’air d’avoir un grain bien plus fin que le cuir de sa compagne. C’est elle qui a le regard droit et ferme de l’homme, et cette mâchoire ! Il a l’air inoffensif et elle a l’air d’un carnassier. Il y a une inversion des polarités sexuelles en cours dans les sociétés post industrielles. Et c’est laid, et très inquiétant.


  • Je sais pas ce qu’il lui a dit le gars, mais si elle lui a répondu ’’ta gueule’’ pour rien, alors elle méritait bien de s’en prendre une. Dire ’’ta gueule’’ à quelqu’un c’est un grave manque de respect, si un mec me dit ça je lui mets une droite sans hésiter.
    Beaucoup de femmes aujourd’hui se croient tout permis et sont très agressives et méprisantes.

     

    • Non désolée mais il doit répondre de façon mesurée. A un "Ta gueule" il aurait pu répondre autant d’insultes qu’il voulait. Pas la frapper. Nous commentateurs pouvons supputer sur la situation qui nous est montrée, et sur beaucoup de choses qui ne sont pas montrées et qui font partie du paysage pourtant où évoluent ces personnages et peuvent expliquer le résultat qui est cette rencontre fortuite ou pas (pas d’une machine à coudre et d’une table de dissection :) je ne me souviens plus des objets exacts) .., et aussi distribuer les circonstances atténuantes de part et d’autres, mais dire qu’un homme a raison de frapper une femme suite à une insulte (même si l’on peut tenter de comprendre ce qui l’y a poussé) est donner du grain à moudre à tous les anti-E&R primaires.


    • @Thurar.........." beaucoup de femmes aujourd’hui se croient tout permis et sont très agressives et méprisantes : "......très juste !...de plus, comme dit dans un com plus haut, elle représente quand même la petite bourgeoise et lui fait un peu galérien du quotidien, attention il faut toujours éviter de faire mal physiquement, mais elle, ne lui a-t-elle pas fait du mal autrement, et c’était peut-être pire que " ta gueule "...si çà se trouve elle l’a rabaissé par son statut social supposé ( racisme ) en le traitant de clochard, par exemple...c’est bien pire que " ta gueule "...en plus c’est quoi cette volonté de répondre à tout prix à un mec qui fait des bruits, elle peut pas continuer à tracer sa route cette cherche-merde, comme une fille digne et bien élevée qu’elle prétend être...non, au lieu de çà et sans doute parce qu’on lui a mis ce genre de merde en tête depuis lurette, elle-même s’est mise en tête de jouer à la passionaria féministe, alors oui le retour du réel çà fait mal, parfois...heureusement notre Marie saura faire résilience de cette infamie subie, en postulant prochainement qui sait via l’ascenseur féministo-social, à de hautes fonctions au sein ( pardon du jeu de mot sexisto-facho comme eût dit Rimbaud ) des armées de harpies luttant contre le Mâle absolu .


  • Je lit plein de sauveurs ici. C’est mal connaître la parisienne, je ne me serais sûrement pas salit les mains pour une c**asse qui m’aurait certainement méprisé si j’avais eu l’audace de lui demander un renseignement et qui doit passer son temps à cracher sur l’infâme homme blanc. Quelles se débrouillent seules. Procès d’intention, certe mais y’a assez de boulot à défendre les femmes que j’estime.


  • Le hasard fait bien les choses, j’ai été sur le facebook de cette Marie Laguerre (ça ne s’invente pas) et il se trouve que c’est une militante #metoo

    bref

    https://www.facebook.com/marie.laguerre


  • Cette affaire a été médiatisé tout simplement parce que "Marie" est une militante féministe. Si elle avait été une femme "lambda", on en aurait jamais entendu parler. Il y a des centaines d’agressions de femmes tous les jours qui ne font jamais la une des médias.
    En revanche, je ne cautionne en aucun cas l’attitude scandaleuse de cet individu. Siffler,insulter et frapper une femme est un comportement déplorable de racaille. En Europe centrale par exemple, les femmes sont habillées légèrement et elles ne se font jamais emmerder. Car elles ne sont pas confrontées à certaines populations.

     

  • Annonce de Schiappa de la mise en place de 10 000 policiers sur le terrain pour empêcher les agressions de rue.
    Encore une Fake News, à chaque fois pour calmer une tension ils nous ressortent le coup des 10 000 policiers et après psitt plus rien sinon nous en serions a plus de 40 000 policiers de plus sur le terrain depuis l’avènement de Jupiter

     

  • Avec la famille en marche , la propagande de
    persuasion s’organise très bien , sur tous les sujets , tout est à portée de main , bien préparés .

    Macron continue avec tous ses moutons suiveurs qui l’ont fait élire et pratique les mêmes méthodes de persuasion , avec beaucoup d’argent et des moutons ,
    en nombre tout peut être possible , la preuve , même
    la présidence de la république. On a pas fini de l’avoir
    sur le dos ce Macron , à ce train là , il pourra
    reconduire un 2ème mandat , Tout pouvoir et
    incultes soumis , ça donne ce résultat ...
    Pauvre France !


  • Un homme qui frappe une femme n’est pas un Homme... Peu importe la situation. Toutefois, quel foutage de gueule cette vidéo, c’est évident qu’il manque un situé capital pour mieux comprendre ce bout de scène balancé en place publique. Bref, de la grosse merde qui ne fera rien évoluer en terme de relation. Comme d’habitude...

     

  • bizzare tout de même cette caméra qui " détecte " le mouvement et qui suit le type jusqu’au moment de la claque...

    je n’y crois pas une seule seconde. ensuite l’interview a été bien préparé, cela se sent.

    bref, tout cet enchainement d’évênements, quel coïncidence.


  • C’est un coup des sionistes pilotés depuis Israël, c’est sûr ! Faudrait arrêter un moment votre parano de dingos et redescendre un peu sur terre… là où des femmes se font buriner la tronche par ceux qui ne sont rien de moins que de gros connards. Putain, même les anglais sont dans le coup pour prêter main forte (si j’ose dire) à la connasse de Schiappa.
    https://www.lematin.ch/faits-divers...

     

  • Moi, je drague plus de française, je les laisse dans leur coin et leur préfère des femmes plus charmantes, plus féminines, plus agréables...moins agressives, moins misandres...

    La Marie de la vidéo est bien une "française", c’est à dire une casse-couilles en puissance, sa façon de s’exprimer en dit long sur sa douce et agréable mentalité, un pur produit du système, au vrai sens du terme...Elle sent déjà le divorce à emmerdes...

    Pour le reste, "Marie" a eu son quart d’heure de célébrité, et elle n’a pas boudé son plaisir, elle a répondu à tous les interviews...mais bon, ne soyons pas taquin, il n’y’a pas une pointe de narcissisme chez la pauvre Marie...mais non...

    Je vous dis, la française , évitez si vous voulez pas d’emmerde !


  • Pour l’égalité des hommes et des connes. Le diviser pour régner, ça va on commence à la connaître celle là, mais diviser les hommes et les femmes (déjà comme si c’était 2 entités homogènes ce qui est débile) tout en faisant la promotion du LGBT .... c’est quoi le projet à la fin ? annihilation de l’humanité par une démographie proche du néant ? Un monde peuplé d’homos (de tous genres) a combien de décennies devant lui avant de crever de sa propre bêtise ? Si c’est tout ce que l’Europe a à nous présenter, je vais faire mes valises tout de suite.


  • La baffe n’était qu’un simple rappel au bon sens pour cette femme en mal d’autorité dépourvue de valeurs respectables ...

    La femme a toujours été complémentaire avec l’homme, sauf depuis que certaines bourgeoises rentières stipendiées par l’oligarchie ont jugées que la femme ferait mieux de voter pour des escrocs, s’émanciper de son homme en travaillant hors du foyer pour se rendre esclave d’un autre homme ainsi que de la consommation frénétique. Finalement, la femme dite "forte" et "égale de l’homme" n’est que le maillon faible flatté dans ses plus bas instincts par le système pour le système. Elle est le meilleur allié du capital dont l’émancipation n’est qu’une autre aliénation. L’émancipation subjective en poche, la femme se comporte désormais comme une veuve noire contre l’homme blanc, son semblable qui lui a lui même octroyé sa "condition de femme libre" dont celle ci use avec zèle par procuration pour se venger de celui qui lui a tout donné, comme l’enfant pourri gâté qui testerait papa pour connaitre ses limites.

    Avez vous remarqué le silence de ces dames pour désigner les "chounses pour la frounse", qui sont la majeure partie des emmerdeurs de rue dans le réel ? désigner le patriarcat qui règnent dans ces communautés n’est pas leur priorité non plus apparemment ! Alors, Mesdames, quelle est la raison de ce mutisme ? Est ce l’hypocrisie accompagnée d’un syndrome de stockholm ? la question se pose légitimement ...

    Vous encouragez la cabale politico-merdiatique contre l’homme blanc qui paradoxalement est la frange qui dans son ensemble est le + dôté d’un esprit gentlemen. C’est à se demander si le mépris de la femme envers l’homme blanc ne serait pas inversement proportionnel à l’autorité que celui ci exerce sur elle.

    Le comportement actuel de la femme serait un appel à porter ses couilles ? probablement !


  • Courage à Marie ! Franchement taper une femme de cette façon c’est vraiment honteux, dégueulasse, lâche, ce mec est une ordure, j’espère qu’il sera retrouvé, jugé et lourdement condamné, qu’on en fasse un exemple ! Petite parenthèse, je suis d’accord avec un commentaire qui disait en substance qu’en agissant contre cet individu on aurait d’un côté non assistance à personne en danger de l’autre une condamnation pour avoir défendu cette jeune fille de manière virile.

     

  • Au delà des apparences et des commentaires de surface, ce sujet ne sort pas pour faire avancer la cause du féminisme (public saturé), mais pour plaider en faveur de Benalla.
    La vidéo des grosses têtes est claire là dessus : la personne civile devrait être obligée d’intervenir quand elle assiste à ce genre d’abus dans l’espace public.
    La défense de Benalla est basée sur le même principe.
    Dans les deux affaires, Schiappa anime la défense.
    Psy-op, fellows.

     

  • La féministe a peut-être craché son venin verbalement à la face de l’éconduit, qui s’est senti humilié injustement et provoqué, d’où la baffe pédagogique.

    Il faut dire la vérité sur les relations homme-femme. La femme est passive, l’homme actif. Elle est dans l’abondance de propositions sexuelles, il est souvent dans le dénuement. Elle n’a besoin d’aucune qualité pour se faire tirer, il a besoin de courage et de compétences en drague (valeur symbolique, conversation, humour, argent, expérience...). L’homme choisit, la femme filtre. Elle est complimentée, il est éprouvé. Si le viol est aux hommes, le harcèlement sexuel passif (l’exhibitionnisme) est aux femmes. Il est naturel et obligatoire pour les hommes de faire le premier pas, c’est à dire de draguer, sans cela pas de sexe, pas de relation, pas de couple. Vouloir criminaliser la drague c’est supprimer le sel de la vie. Puisque pour une féministe se faire draguer est déjà une agression, certains jugeront alors qu’effectivement il ne peut malheureusement y avoir de relations homme-femme que dans la violence.

    Laissons Belmondo conclure magistralement :
    https://youtu.be/oEThdB1Ui3Q?t=5761


  • Mon idée : faire une caméra cachée avec une fille style Maïva Hamadouche (flic et championne du monde de boxe), habillée sexy, et marchant dans la rue en attendant qu’un malotru pite à l’hameçon.
    Une vidéo montrant un connard se faire péter la gueule par une nana, c’est un spectacle jouissif, et tellement pédagogique !

     

  • Je connais très bien ce genre de parisienne : chienne de garde, arrogante, mode de vie mal sain.

    Elles finissent en général par épouser un cuck mondaine fils à papa qui se tape dans les 4000 euros net par mois.

     

    • Le salaire moyen est de 1700€
      le nbres de travailleurs est de 20 000 000
      20 000 000 x 1700 x 12 = 34 000 000 000 x 12 = 408 milliards
      La circulation de l’argent ,l’immobillier , le profit ,la dette et les intérêt de la dette fait qu’on a un PIB de 2000 milliards
      Ex un garagiste facture la main d’oeuvre 60€ de l’heure à un client qui est lui-même garagiste
      Les deux garagiste sont payé 10€ net de l’heure
      Pour pouvoir se payer une heure de main d’oeuvre le client doit travailler 6 heures.
      Pour schématisé Le client étant garagiste devra rapporté à son garage 360€ pour pouvoir se payer 1 heure de main d’oeuvre et qui sera payé 10€ à l’autre garagiste
      On passe donc de 360€ à 10€ ,un taux de profit de 36 fois
      Mais quel est la chute ?
      Bah la chute c’est que les salarié femme travaille dans des domaine à faible taux de profit
      Ce qui veut dire que ce sont les hommes qui sont les plus exploités et pas les femmes
      Les femmes font des métiers subalternes qui ne sert à rien (aide soignante ,infirmière ,caissière ,femme de ménage,pédiatre ,nutritionniste ,coach sportive ,aide à domicile,avocate,coiffeuse etc..


  • Je sais pas vous, mais cette femme ressemble à un homme.

    Sinon pour la tarte qu’elle a pris, pas la peine d’en faire tout une histoire, il y a des milliers de vidéos ou on voit des mères tabasser leurs gosses et tout sle monde s’’en bat les couille, mais dès qu’on touche a un cheveu d’une femme c’est la fin du monde.

    Sinon les femmes ont eu ce qu’elles voulaient : l’égalité. Pourquoi ça serait plus grave de frapper une femme qu’un homme si elles sont nos égales ?

     

    • Je trouve que cette femme ressemble bien à une femme, personne d’ailleurs ne s’y est trompé, et qu’il est tout à fait normal de faire toute une histoire de ce qui lui est arrivé. Cette violence est parfaitement inacceptable et honteuse. Quelle lacheté de s’en prendre ainsi à une femme ! Les femmes ont voulu être égales en droits aux hommes, elles savent dans leur grande majorité qu’elles sont moins fortes physiquement et attendent des hommes la protection. C’est ce désir de protection qui leur fait rechercher , je pense, des hommes musclés ou riches ou les deux mais un homme courtois qui aime vraiment les femmes aura tout autant de succés. J’ai un copain qui, plus jeune, avant son mariage, bien que ni musclé, ni riche, ni beau était pourtant toujours entouré de jolie filles. La raison en était qu’il les aimait et savait leur parler. Il était courtois et en sa présence nous nous sentions vraiment femmes, valorisées. Comment pouvez-vous imaginer u’une femme réagisse positivement à la grossiereté ? Bien sur qu’il est plus grave de frapper une femme du fait de sa faiblesse physique, comme il est grave de frapper un enfant pour les mêmes raisons ( je peux comprendre la fessée d’un parent excédé, cependant).. Eh oui, voir des femmes se faire tabasser dans la rue c’est bien la fin d’un monde. Celui des hommes protecteurs, forts, bien élevés. Votre message m’a un peu mise encolère, j’espère ne pas avoir été trop confuse dans ma réponse et vous souhaite une excellente journée.


    • Ok, bah vous avez passer les 50 dernières années à émasculer les hommes donc ne venez pas vous plaindre maintenant.

      Les femmes veulent les mêmes droits que les hommes mais sans accomplir les mêmes devoir qu’eux. D’ailleurs elles ont pas à continuer à profiter des privilèges qu’elles avaient avant comme le fait de demander la protection des hommes ou d’être entretenu par eux. Et oui on peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, vous avez voulu être notre égale et être indépendante alors assumez le jusqu’au bout. Vous avez voulu qu’on vous considère comme notre égale et nous traite de sexiste dès qu’on vous fait remarquer votre difference, le fait que vous êtes moins fort.

      Sinon, entre hommes ont règles souvent nos problème à coup de savate, vu que les femmes sont maintenant égales aux hommes, je vois pas pourquoi on devrait leurs donner un traitement spéciale.

      Comme j’ai dit y’a pas de quoi en faire une histoire, frapper une femme c’est pas plus grave que frapper un homme, donc tout ce cinéma ne sert à rien juste à continuer à émasculer les hommes et faire passer les femmes pour des éternelles victimes.


    • bien sur que l’homme n’avait pas à la frapper...
      mais cette nana a 22 ans ? elle en fait 35 et elle a déjà des kilotonnes de haines dans sa vie.

      ce sont ces femmes la qui ont un physique si banal, voire ingrat, à qui ont ne propose que des plans culs qui en deviennent folle...

      son problème avec les hommes ne date pas cette gifle, il s’est construit dans sa vie et ces échecs sentimentaux depuis bien longtemps.


  • #2016015

    Qui vous dit que ce type est blanc ?
    Qui vous dit qu il s agit d un homme ?
    Cet individu est peut être une femme noire.
    Si je suis le raisonnement du féminisme que cette jeune femme défend, je ne vois pas en quoi ce type est un homme blanc. Et d ailleurs Marie est peut-être un homme Colombien.
    Bref au tribunal, ce sdf, pourra très bien utiliser les conneries féministes pour s en sortir avec les honneurs !


  • un mec se serait levé et aurait plombé la téte du crevard , et nos politiques auraient condamné la "violence" .

    c’est bien cela qui fait gerber à propos de ces blaireaux de la politiques qui prétendent parler d’émancipation des peuples et dans le méme temps vous désarme à la moindre agression.

    si dans ce genre de cas des mettages de téte à l’envers étaient autorisés , je vous assure que les crétins comme ce lache ne broncheraient plus.

    mais les lois sont telles que ces débiles légés sont en fait soutnenus dans le réel.

    là , il y a eu camera et ça buzz , mais combien de fois par jours ces tétes à claques se lachent et combien hésitent en cas de "distribution trop forte" et portage de plainte pour coups et blessures de ce paillasson

    telles est le réel de la question et on le sait tous.


  • J’espère que ce n’est pas Benalla qui a malencontreusement croisé Marie...


  • A une époque pas si lointaine, quand quelqu’un parlait de la montée de l’insécurité en France, de la hausse des agressions dans la rue, il se faisait immédiatement traiter de fasciste, de surfer sur la peur et les fantasmes des gens, et on lui répondait qu’il n’y avait qu’un sentiment d’insécurité.
    Il est à parier que, la bobocratie socialo-humaniste régnant hégémoniquement sur la ville de Paris, la grande majorité des femmes parisiennes subissant et se plaignant aujourd’hui du "harcèlement de rue" hurlait en choeur avec la meute antifasciste pour s’opposer à toutes sortes de mesures sécuritaires et votait en conséquence, étouffant ainsi sous leur montagne de petits bulletins de vote la souffrance des Français (et Françaises) qui s’en prenaient plein la gueule au quotidien.
    Et maintenant, le monde entier devrait être à leur chevet ? Il faudrait que l’Etat cogne à tout va ?
    Qu’elles assument leur responsabilité : quand on a sacrifié la sécurité pour la "Liberté", faut pas s’étonner que certains individus en abusent.

     

    • Et ce qui me fascine dans ce phénomène c’est que la moralité semble être : vous pouvez vous faire agresser ou harceler ce n’est pas si grave mais si vous vous faites agresser ou harceler "sexuellement" alors là c’est horrible ....Encore une catégorisation pour finalement diviser les gens.


  • S’il me venait l’idée malheureuse de mettre une targette à ce gabarit de Marie, pour sûr qu’elle n’apparaîtrait pas ainsi fringuante, sous les quelques jours qui suivent, pour une interview : même chose pour Didier Giraud ; ce qui confirme bien que c’est une grande gueule, à tous points de vue.
    Donc, entre la tafiole à double titre (et de frapper plus faible que lui, et d’avoir des bras de baltringue) et notre grande gueule qui n’aurait mieux fait que le panel de spectateurs mais qui attise, le cuI au chaud, depuis l’arrière de son micro, les passions de ceux qui finiraient en correctionnelle, on se demande en effet ce qu’il reste de bonshommes...
    Tiens, on attend d’ailleurs la vengeance chevaleresque (physique) du rōnin, Didier, lorsque la vindicte populaire, alliée à sa police, aura retrouvé le guignol à la main leste... pour voir.

     

    • Edit (eh, dites...)
      Tombant au hasard d’une pérégrination GPS sur ce titre :



      « Harcèlement de rue : les premières amendes pour l’automne - 90€ à 750€ »




      ... c’est à se demander, vu la réflexion précédente sur l’état du maquillage, après torgnole du guignol au milieu des grandes gueules, si l’on ne nous a pas fait vivre une cascade à la « Bêêê Belle » : toc toc badaboum (<=90€ dtc : dans ta caisse ; celle de l’État)...


  • Moi toutes ces grandes affaires médiatiques sont malsaines commencent à me faire chier. On voit une manipulation de masse. En fait on nous montre un bout bien choisi de l’affaire. Fake news. On sait pas ce qu elle a dit. Je prends pas parti mais on a jamais une vision objectif. Deux jours après on a une autre information et dans une semaine une nouvelle vidéo ou elle insulte le gars. Et on critique les dictatures et la propagande mais on vit en démocrature. Cette affaire est une promotion pour l’egalité des sexes. Comme elle veulent être égale il faut l être dans la douleur aussi. Honnêtement si je me fais insulter par une femme (vraiment) je sais pas si je me retiendrais une gifle.


  • Trop, gros, ne s’agit-il pas d’une « social experiments » filmée à dessein ?
    J’ai vécu ce genre de scène à l’arrêt d’un métrobus à Rouen. Me suis retrouvé sans le savoir, devant une compagnie de théâtre sponsorisée par la Mairie de Rouen en partenariat avec le Réseau Astuce de l’agglomération.
    Un jeune mec a demandé une cigarette à une nana en jupe rouge très courte : elle fumait. Elle a refusé. Il a commencé à l’insulter en lui faisant remarquer qu’elle ressemblait à une « pute ». Autour d’elle, deux femmes plus âgées. Elles commencent à trouver ça honteux de s’en prendre à l’aspect vestimentaire de la nana d’une vingtaine d’année. Le mec à quelques mètres continuait à maugréer et gesticuler.
    La plupart des voyageurs en attente du métrobus ne bronchaient pas.
    Les deux femmes plus âgées ont commencé à me parler ainsi que la nana en question qui s’est jointe à la conversation. J’ai vu qu’elles étaient toutes trois très remontées contre le mec. Elles tentaient de connaître mon opinion sur cette « dispute ».
    J’ai feint mon sentiment. Elles l’ont bien ressenti notamment la nana visiblement paumée en jupe rouge. Car je voulais pas m’en mêler. Dans ces histoires de drague, qui provoque qui en réalité ? Il y a les apparences et la réalité. Le mec, acteur de rue est venu ensuite me remercier d’avoir bronché, je suppose. Lui ai dit que j’étais MGTOW. En homme déraciné qu’il est, à savoir sans race, il m’a dit ignorer ce mouvement. Suis parti, mon métrobus arrivait. Rien de bien méchant : de la gauchiasse errante, des amateurs singeant la Vie.
    Revoilà donc, la schiappiste chargée de l’égalité femmes & hommes - oxymore - du haut de son officine ministérielle, agent cia des mœurs, en capacité de financer une telle opération de propagande « avec caméra impératif » probablement commanditée pour alimenter les réseaux sociaux, susciter ainsi des polémiques confortant subrepticement l’utilité de leur législation répressive à l’égard de la relation « homme-femme ».
    Ne s’agit-il pas de la dénaturer, la déstabiliser de son statut sacral ? Renverser la Tri-Unité, du Père, de la Mère et du Fils que chacun porte en soi = en germe ; dans le Soi divin, son âme. La nana se prénomme même Marie !
    Sous couvert« d’égalité », cette idéologie mortifère vise à rendre les hommes & les femmes identiques, les faire se ressembler unisexe, les tenues vestimentaires par la mode, le démontrent.


  • Malgré cette propagande anti-naturelle, l’effet contraire se produit ou se produira encore plus dans la population. Avec des effets tout de même positifs à savoir que les hommes sentant le danger vont renforcer leur identitié masculine, oser être eux-mêmes. Les femmes idem, moins infantiles, car retour au réel, pour elles aussi.

    Laissez-les mourir à eux-mêmes ces propagandistes lbgti et autres !

    Tant pis pour ceux & icelles qui n’auront pas compris à temps !

    Savoir que ces larbins du pouvoir, c’est toujours faites ce qu’on vous dit, faites pas ce qu’on fait.

    L’inversion autorisée, voire subrepticement injonctive, est le signe qu’il ne faut pas entrer dans leur jeu, et s’enraciner dans son ETRE car les réponses y sont : ils tentent de vous y détouner.


  • Impossible de dire si cette affaire est réelle ou est un Fake. Mais elle tombe à pic pour le gouvernement


  • Il faudrait avoir la version du mec aussi, et des témoignages objectifs pour savoir ce qui a réellement été dit. Personne ne doit lever la main sur une femme, il ne s’agit pas de l’excuser. Mais de là à croire les montages de BFM TV... Vu les rictus, le langage corporel et le langage de cette femme, je ne crois pas à la version de la gentille fille harcelée qui lève fièrement la tête face à la barbarie masculine. C’est un énième micro-fait divers érigé en affaire d’état pour des raisons politiques.

     

    • Absolument d’accord, je ne crois pas à la version de cette femme, les images montrent une autre histoire. Et je répète que cela n’excuse pas le fait de frapper une femme ou un homme d’ailleurs qui vous a seulement insulté. Contre une insulte il y a l’insulte ou mieux l’indifférence.Mais il existe dans notre système juridique et dans notre façon de voir les choses "les circonstances atténuantes".


  • Le problème de société que vous évoquez c’est que le "système" entretien l’utopie que les femmes sont libres et égales à l’homme ... ce qui n’est pas vraie et ne l’a jamais été.
    La différence avec autrefois ? C’est qu’autrefois elles le savaient .
    Et ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Non la femme n’est pas inférieure à l’homme !
    Mais la femme a besoin de protection . Elle ne peut pas, par exemple, se retrouver à moitié saoule, au milieu d’une troupe d’hommes excités sans prendre des risques .
    La seule protection absolu que peut proposer le "système" pour prévenir les débordements à caractères sexuels, c’est d’émasculer tous les hommes .
    C’est ce qui est en train de se passer ... c’est ce que vous voulez ??


  • #2016973

    Paresse intellectuelle ou torpeur consécutive à la chaleur de l’été ?

    Bref, résumons :

    On a une "étudiante", en quoi d’ailleurs, en pilpoul ?
    Elle se prénomme "Marie", ça fait goy bien de souche chrétienne.
    Elle se nomme "Laguerre", la guerre des sexes quoi !
    A vue de nez, padamalgame, plutôt une cousine de Schiappa.
    Un bar à bobos et son patron qui filme la voie publique. D’ailleurs, il serait intéressant de savoir la raison sociale de l’établissement "Le 9 b", histoire de connaître de quelle tribu est issu le gérant...
    Des images remises à la "victime" et non aux enquêteurs...
    Une "affaire" qui tombe à pic pour justifier d’un énième projet de loi aussi débile que celles qui le portent.
    Un emballement médiatique en république maçonnique d’ex-France suivi des mêmes effets hors des frontières, cela sent tout de même la préparation, non ?
    Une "victime" qui soigne déjà sa communication et sort un site Internet, à quand la déclaration d’utilité publique et la collecte de fonds ?

    Conclusion logique : bidonnage intégral !

    Alors, disserter sur la longueur de la jupe ou sa couleur…

    Pour rappel, l’immeuble à l’enfant tombé du balcon comme celui d’où fut filmé l’assassinat du flic de l’épisode des Charlots était peuplé de réparateurs du monde… Et pas des moindres dans le second cas.


  • Qu’est-ce qui vous dit que c’est un homme qui frappe ?


  • Il y a encore deux ou trois générations, il était enseigné à sa progéniture qu’il ne fallait pas frapper une femme, même avec un mouchoir en soie.
    Depuis, la lessiveuse féministe nous conduit au proverbe polonais suivant : "Malheur à la maison où la vache cogne le bœuf ! "

    Le problème est que beaucoup de femmes n’adoptent plus du tout l’attitude ad hoc , même face au mâle dominant physiquement et lors d’une altercation.
    En de telles circonstances, elles se sont "masculinisées" et utilisent trop fréquemment une rhétorique belliqueuse proche de celle gouvernant une querelle entre deux hommes et fatalement, apparait trop souvent la confrontation physique, à leurs désavantages la plupart du temps, alors qu’elles possèdent les outils d’expressions et de langages propres à leur fonctionnement psychologique interne et pour faire au moins jeu égal en temps normal, en désamorçant l’option physique, justement.
    Quoique sur ce dernier point, il est constaté un renversement de tendance dont les médias parlent encore trop peu et même si les dépôts de plainte pour violence conjugale sont encore en majorité écrasante signées par les femmes, c’est aussi parce qu’un nombre non négligeable de battus n’osent pas encore se rendre au commissariat le plus proche.

    Un tropisme qui pourrait sérieusement évoluer d’ici peu et si la propagande féministe continue d’émasculer les hommes, enfin surtout les blancs.

    Entre soumission totale et s’imaginer être l’égal de l’homme dans tous les domaines, il y a de la marge et je ne suis pas certain que l’enseignement de la self défense orientée femme contribue à cette prise de conscience, surtout que l’alcoolisme, les drogues et les médocs sont des facteurs directement liés à cette montée de violence.
    Si je ne nie pas que certains gestes sont utiles en phases critiques, mais pour une femme, le désamorçage en amont et par la négociation devrait représenter 70% de l’enseignement en situation de tensions.


Commentaires suivants