Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Monument russe profané à Paris : manifestation de protestation

Des Français ont manifesté samedi devant le monument aux soldats du Corps expéditionnaire russe ayant combattu pour la France lors de la Première guerre mondiale, qui avait été profané le 7 février dans le centre de Paris par des sympathisants des punkettes russes Pussy Riot.

Une vingtaine de personnes portant des drapeaux russes et français se sont rassemblées samedi devant le monument pour déposer des fleurs, observer une minute de silence et exprimer leur indignation face à l’acte de profanation.

L’ambassade de Russie à Paris avait déjà envoyé une note au ministère français des Affaires étrangères et des lettres de protestation à la mairie et à la préfecture de police de Paris. Cet acte barbare "est un outrage à la mémoire des soldats russes qui ont combattu pour la France au début du XXème siècle", selon le chef de la mission diplomatique russe Alexandre Orlov.

Le 7 février dernier, des sympathisants du groupe punk-rock féministe russe Pussy Riot ont peint la statue en plusieurs couleurs et ont écrit "Free Pussy Riot" (Libérez les Pussy Riot) sur le monument. Deux des cinq membres du groupe Pussy Riot purgent actuellement une peine de deux ans de colonie pénitentiaire pour avoir improvisé une "prière punk" devant l’autel de la cathédrale du Christ Sauveur, la cathédrale principale de Moscou.

Inauguré le 21 juin 2011, le monument est consacré au Corps expéditionnaire russe dépêché par l’Empire russe afin de soutenir la France lors de la Première Guerre mondiale.

Le Corps expéditionnaire russe comprenait 45 000 soldats et officiers organisés en quatre brigades, dont deux, fortes de 20 000 militaires, ont lutté sur le front franco-allemand en Champagne, aux côtés de la France, en 1915-1918.

Les combats acharnés ont coûté la vie à plus de 5 000 soldats du Corps expéditionnaire qui a reçu le nom de "Légion russe d’honneur".

En 1917, année de la révolution russe, les brigades ont été dissoutes mais plus de 1 000 volontaires se sont engagés dans les troupes des Alliés.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faudrait envoyer toutes ces excitées combattre avec la France au Mali et tant mieux si elles sont prises par des alquaïdistes. Ils sauront eux quoi en faire.


  • C’est ciblé.

    Je veux juste revenir sur la derniere phrase de l’article :"plus de 1 000 volontaires se sont engagés dans les troupes des Alliés."C’était ça le bagne.
    A voir http://www.agoravox.tv/culture-lois...sur les mutins de la coutine


  • S’il y a bien une chose qui me fout en rogne, c’est qu’on dégrade les monuments dédiés aux soldats morts pour nous.

    Que cette guerre ait servi à quelque chose ou non n’est pas la question. Tous ces HOMMES se sont battus en croyant défendre leurs familles, dans un pays étranger. Tous ces HOMMES pensaient fort à leurs femmes et leurs enfants (qui ont fini par donner naissance à ces nanas) lorsqu’ils se prenaient des obus sur la tête.
    Et tout ça pour quoi, bordel ????!!! Pour qu’on crache sur leur mémoire ???! Pour que des dingues haineuses, nombrilistes et sexistes, aient le droit de dégrader le souvenir de ces soldats simplement parce que ce sont des HOMMES ?
    Ah, ça leur fait mal d’imaginer qu’il puisse y avoir d’autres souffrances que les leurs. Ou que les hommes puissent être autre chose que les monstres qui peuplent leurs délires misandres. Le mythe du "mâle privilégié" en prend un sacré coup dans l’aile quand on regarde ce genre de monument posté au sommet d’un gros tas de cadavres.

    Si un jour on me demande de faire la guerre, je penserai très fort à ce qui a été fait ici, et je dirai "allez vous faire foutre".
    Aller me battre pour finalement être méprisé et insulté une fois mort... très peu pour moi. J’ai bien retenu la leçon.

    Je ne protègerai que ma famille, mes amis, et les personnes dignes de respect (donc sûrement pas Hollande et sa clique... et encore moins les ordures féministes).

     

    • @ cintiq

      Je suis sûr qu’à leur libération, les Pussy Riots seront reçues, dans toutes les capitales, comme des Passionarias victimes des très méchants Russes.
      Bertrand, la mère de Paris, a presque réussi à faire de ces idiotes des citoyennes d’Honneur de la ville de Paris
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...

      C’est hallucinant !! Mais tout ça c’est l’inversion des valeurs, seconde nature de nos "élites"...


  • #334851

    Un grand bravo à cette vingtaine de bons français portant des drapeaux russes et français qui se sont rassemblées samedi devant ce monument sacré pour exprimer leur indignation face à cet acte de profanation. Il ne faut jamais oublier que le Tsar Nicolas II, tellement calomnié et ridiculisé depuis, a été parfaitement fidèle à ses engagements et loyal envers nous. C’est son engagement immédiat qui, en retenant à l’est une grande partie de la formidable armée allemande, a sauvé notre pays d’un désastre semblable à celui de 1940 et permis le sursaut de la Marne. Après sa victoire éclatante de 1871, l’Allemagne de 1914, celle de Guillaume II, voulait en finir "UNE BONNE FOIS POUR TOUTES" avec la France ! Mais on ne détruit pas la France : elle est éternelle (avec l’aide de ses bons amis Russes surveillés de près par Notre Dame de Fatima...). Avis aux amateurs !


  • Quel est le français qui sait que 20 MILLIONS de Russes ( qui ne demandaient qu’à vivre en paix ) ont perdu la vie au cours de la Seconde Guerre Mondiale ?

     

  • L’acte en lui-me n’est pas surprenant. Ces grognasses veulent de la provocation confortable et sans danger. Juste histoire d’insulter la mémoire de ceux qui sont le moins capables de se défendre : les morts. Elles restent cohérentes dans leur lâcheté et leur bassesse.

    Par contre, dans l’article ils parlent de "profanation". C’est un monument commémoratif à des morts, mais pas une tombe, ce n’est donc pas sacré, et ne peut être profané, mais seulement dégradé. Ou sinon, il faut admettre que les mémoriaux à la Shoah qui parsèment nos villes sont aussi des lieux sacrés.

    On oublie souvent que des étrangers ont donné leur vie pour la France depuis des temps très reculés. A ma connaissance, la trace la plus ancienne d’une aide militaire extérieur, c’est la Garde Écossaise, officiellement fondée au tout début du XVe siècle, mais remontant probablement à l’Auld Alliance. Puis il y a eu les Suisses, dont nombre de rues portent encore le nom dans nos villes. Au XVIIIe siècle, il y a eu des lanciers polonais, des hussards, qui souvent n’étaient pas que simples soldats mais aussi des nobles qui ont tout abandonné pour la France. Pendant la Révolution, attirés par l’idéal émancipateur, beaucoup d’étrangers ont rejoins nos armées. Plus récemment, ce sont les soldats issus des colonies qui ont donné leur vie pour protéger la patrie. Sans oublier ces russes, dont la mémoire a été lâchement souillée au nom d’exhibitionnistes dégénérées.

    Une pensée pour tous ces hommes qui ont cru en la France au point d’abandonner leur pays, leur famille, et de sacrifier leur vie. C’est une souffrance et une honte que la France aujourd’hui se montre indigne de leur sacrifice.

     

    • Je ne suis pas sûr qu’on ne puisse pas parler de profanation. C’est un monument à la mémoire des morts, tout comme une tombe, même s’il n’y a pas de morts en dessous. Bien souvent dans nos villages, le monument aux morts comporte une croix : donc c’est sacré (enfin je pense).
      Alors je suis allé sur wikipedia pour avoir une définition à peu près correcte du mot "profanation" et là, comme dirait Soral "on en revient toujours aux mêmes", le premier et seul exemple donné est la profanation du cimetière juif de Carpentras.... Faut pas demander qui passe son temps à écrire ce truc !


  • On n’a pas à dégrader des lieux , des monuments publics ,ces sympathisants de Satan bien entendu ne seront jamais inquiétés, pas d’enquête pas de condamnation ,par ce biais c’est une façon de s’attaquer aussi à la Russie de Poutine !
    Triste monde !


  • Ces salopes font d’une pierre deux coups : elles insutent les soldats russes et leurs frères d’armes Français, en toute impunité : "notre" gouvernement de sionistes les encourage car il déteste TOUS les patriotes, sauf quand ils sont Israeliens bien sur .


  • A qui profite le crime ?... C’est signé !


  • Incitation à la haine !