Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mort de l’ancien président du Yémen : un revers pour l’Arabie saoudite ?

L’ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh a été assassiné. Il avait dirigé le pays pendant 34 ans – jusqu’en 2012, date à laquelle il avait été poussé à démissionner à cause des manifestations.

 

Après le président libyen Mouammar Kadhafi, il est donc la seconde victime du Printemps arabe, écrit mardi le quotidien Kommersant.

La mort d’Ali Abdallah Saleh résulte directement des événements dramatiques qui se sont déroulés ces derniers jours au Yémen, où les troupes sous son commandement se sont retournées contre leurs récents alliés – les rebelles chiites Houthis pro-iraniens contrôlant le nord du pays.

Un retournement aussi direct de Saleh, qui conservait une grande influence dans le pays malgré son départ du poste présidentiel, a été perçu par certains experts comme une défaite géopolitique de l’Iran et, par conséquent, comme une victoire de l’Arabie saoudite qui dirige la coalition combattant les Houthis depuis mars 2015.

Mais à présent, l’Iran et ses alliés semblent prendre leur revanche : la mort d’Ali Abdallah Saleh pourrait démoraliser les unités loyales et aider les Houthis à maintenir le pouvoir dans le nord du pays, étouffant dans l’œuf la « mutinerie » venant d’être lancée contre eux.

Les Saoudiens n’ont pas réussi à utiliser l’ancien président comme un « cheval de Troie » pour établir le contrôle de la capitale Sanaa et de ses abords.

La chaîne Al Arabiya, se référant à un représentant du parti Congrès populaire général que dirigeait Ali Abdallah Saleh, a été l’une des premières à annoncer la mort de l’ex-président. La chaîne émiratie Sky News Arabia a précisé que l’ancien chef de l’État avait été tué par des rebelles Houthis dans son village natal près de Sanaa. Une balle a touché Ali Abdallah Saleh quand il est sorti de sa voiture à cause de la fusillade qui avait éclaté. La chaîne a diffusé des images montrant des hommes armés inconnus portant le corps d’un homme ressemblant à l’ex-président en scandant des slogans victorieux. Une blessure est visible sur sa tête.

Le département de l’Intérieur de Sanaa, contrôlé par les rebelles Houthis, a confirmé le décès de l’ancien chef de l’État. D’après la chaîne Sky News Arabia, les rebelles ont aussi blessé et pris en otage Khaled, le fils de l’ex-président. Ils ont également tué Yasir al-Awadi, chef adjoint du Congrès populaire général.

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Ces valeureux guerriers qui redonne à la fierté arabe un sens !!!

    Un jour ils soumettront Ryad et le monde sera délivré du terrorisme...les sionistes devront alors chercher ailleurs...

     

    Répondre à ce message

  • Décidément que ce soit le Hezbollah ou les Houthis, les guérilleros chiites sont capables de prouesses contre des armées modernes.
    Comme disait la presse israélienne en 2006 pendant l’intervention désastreuse au Liban : Ils sont Titi, nous sommes gros-minet.

     

    Répondre à ce message

  • Ce n’est pas à proprement parler un assassinat quand les partisans d’Ali Abdellah Saleh ont déclenché les hostilités contre ceux d’ansarAllah ( les HOuthis) et leur alliés du parti du congrès général. Il y a eu des morts et l’ex-président en fait parti. Le parti du congrès général est resté un allié d’Ansarallah dans cette affaire.

     

    Répondre à ce message

  • Les inconscients. Une erreur magistrale. Un crime odieux. Consternation en Iran et au Hezbollah... Riyad jubile.

     

    Répondre à ce message

  • Le Yemen sera le Vietnam des saoudiens.

     

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,
    Le titre est trompeur. Ali abdallah Saleh a été exécuté par ceux à qui il avait ouvert la capitale Sanaa : les houtis et derrière eux les iraniens.
    Écoutez son dernier entretien, il a regretté l’alliance avec les houtis et a appelé à prendre les armes contre eux.

     

    Répondre à ce message

  • J’aimerais une fois voir un article sans parti du journaliste, Saleh a été assasiné par des citoyens Yemenite qui voient que ce dernier est entrain de trahir le pays. que les les Houthis soient chiites ou autre c’est pas la question. Tous les médias insistent sur ce point les houthis pro chiites avait assassiné Saleh. mais ces mêmes médias nous disent pas ce que Saleh était entrain de jouer contre les Houthis et contre son pays.

     

    Répondre à ce message

    • Saleh est aussi Chiite zaydi et alors ?? Les partisans de Saleh sont des républicains nationalistes qui ne veulent pas imposer tel ou tel islam à l’ensemble de la population composée d’obédiences différentes (sunnis, zaydis, duodécimains,...) tandis que les Les Houthis qui ont COMPLÈTEMENT PETER LES PLOMBS veulent détruire la République sociale pour la remplacer par un Imamat Avec Abdel-Malek Al Houthi (qui a pris le melon) comme Imam créant de facto une caste dont les Houthis serait La caste supérieure et de droit divin et tout cela en profitant de l’agression atlanto-saoudienne du Yémen et trahissant leurs alliés républicains nationalistes ! Le Yémen deviendrait une sorte d’Arabie Saoudite Chiite duodécimain car beaucoup de Houthis zaydi se sont convertis au Chiisme duodécimal à l’iranienne ! Y’a déjà pleins de vidéos qui circulent montrant comment ils apprennent aux gosses à s’autoflageller correctement !

      C’est comme si des Cathos tradi alliés des patriotes de tous horizons les trahissaient pour imposer une monarchie de droit divin avec Un Catholicisme d’état selon leur interprétation des textes alors q la France serait sous le feu nourri de l’Empire !

      Grave erreur stratégique de l’Iran d’avoir soutenu Les Houthis car je puis vous assurer q maintenant partout au Yémen l’assassinat de Saleh le Martyr est en train de faire l’unanimité contre les Houthis et donc contre l’Iran qui a fortement intérêt à faire comme le Hezbollah qui par la voix de Nasrallah a retiré son soutien aux Houthis ! La population enrage de cette trahison d’autant plus qu’ils ne supportent plus les Houthis qui se comporte comme une véritable mafia rackettant la population !
      Il y’a déjà pleins de pro-iraniens qui ne le sont plus !

       
  • Pétain en 1917 : " J’attends les Américains et les chars ". Les Houtis en 2017 : " Nous attendons les Russes et leurs batteries de missiles " .

     

    Répondre à ce message

  • Depuis au moins 1an, les Houthis se sont transformés en une véritable mafia sur place à Sanaa et ailleurs, pillant et dépouillant la population déjà dans la merde... à cause des bombardements et du blocus atlanto-saoudien ! Ils rackettent la population à tous les coins de rue au nom du "Sayed Abelmalek Al Houthi" dont ils veulent faire le Caliphe du Yémen en détruisant le régime républicain du Yémen pour en faire un Imamat sur le modèle saoudien ou iranien, exproprient, pillent, ont suspendu Les traitements des fonctionnaires depuis plus d’un an, organisent des fêtes gargantuesques alors q la population crève la dalle.
    La population en a marre du comportement de bandit des Houthis et AA. Saleh était un vrai patriote qui se préoccupait avant tout de l’indépendance de son peuple Depuis des mois déjà, il rappelait les Houthis et leur Chef Abdelmalik Al-Houthi à l’ordre caché En Iran pendant q l’autre traître Hadi est caché en Arabie Saoudite, le sommant de tenir ses troupes et De cesser de racketter la population mais rien y a fait !
    Même Hassan Nasrallah a clairement retiré son soutien aux Houthis et le Hezbollah se désolidarise d’Ansarallah.
    L’alliance des Patriotes De Mu’tammar (parti nationaliste De l’ancien président) et des Houthis a ainsi explosé en plein vol La semaine dernière ! Saleh a proposé il y a 4 jours à l’Arabie Saoudite d’ouvrir une nouvelle page à condition qu’elle reconstruise tout ce qu’elle a détruit et indemnise le peuple yéménite et ce afin de faire cesser la souffrance du peuple Yéménite et de permettre à l’Arabie Saoudite de se retirer sans perdre la face ! Les Houthis dont le but est la prise du pouvoir total pour ériger un Imamat chiite en lieu et place d’une République nationaliste arabe se sont retournés contre leurs alliés patriotes craignant de perdre leur influence déjà acquise !
    Il est stupide de qualifier Saleh De cheval de Troie de l’Arabie Saoudite Quand lui au moins est resté parmi son peuple sous les bombardements saoudiens contrairement à AM Al Houthi en sécurité avec sa famille en Iran !

    La vidéo est un montage des Houthis : en réalité, Ali A. Saleh est mort les armes à la main dans sa maison du quartier de Hadda à Sanaa alors que celle-ci fut bombardé par Les Houthis dont Un fragment de bombe à mortellement blessé Saleh à La tête comme le démontre sa blessure bien visible sur vidéo : ce n’est pas une blessure par balle ! Il voulait Un Yémen libre aux Yéménites ni à l’Iran ni à l’Arabie Saoudite !

     

    Répondre à ce message