Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ni Belattar ni Livre noir !

La pleurniche de Jordan Florentin chez Morandini

Depuis que le général Delawarde a lancé son fameux « La communauté que vous connaissez bien » (en réponse au désormais légendaire « Qui ?! » de Claude Posternak) dans son émission, Morandini n’en finit plus de donner des gages nationaux-sionistes : après l’opération « Zemmour à Drancy », le voilà qui reçoit complaisamment la « victime » Jordan Florentin, journaliste pour le très zemmourien nouveau média internet Livre noir...

 

On a bien compris le message : réactivation du clivage droite-gauche sur un mode spectaculaire avec d’un côté les droitards identitaires façon Mila (donc macroniens via le lobby LGBT) et de l’autre les islamo-gauchistes façon Belattar (donc macroniens via l’humoriste « antiraciste ») !

 

 

À voir et à lire, sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2849453
    Le 23 novembre à 21:21 par Amazon Prime
    Ni Belattar ni Livre noir !

    Alors contre la dépendance à la cocaïne base je préconise la salvia x 10 par pipe à eau.
    Alors extérieurement ça sera pas beau à voir mais rassurez car vous ne verrez pas votre corps physique pendant les 5 minutes qui vous paraîtront 5 vies.
    Ensuite après ces 5 minutes indescriptibles , on se sent très bien, en accord profond avec soi même.
    Même au milieu des zombies cocaïnés.
    Un effet très intéressant c’est que chaque son entendu pendant les 5 minutes créé un nouveau monde indépendant de l’origine sensible du son en question, pareil pour chaque image et chaque pensée.
    C’est extrêmement intéressant, on y comprend rien , un rire ou une personne en mémoire se met à créer son propre univers indépendant du notre, lui même dans un univers indépendant mais pourtant en corrélation avec l’ensemble.
    Pendant ces 5 minutes on peut se dire mais pourquoi j’ai gardé la fumée en moi aussi longtemps, ensuite pourquoi je prend une télle gifle, ensuite pourquoi j’angoisse autant, et puis ensuite pourquoi peur, et puis ensuite tout devient trop violent et étrange pour l’ésprit , et en même temps tout semble bien plus naturel et à sa place que avant ces 5 minutes, en se demandant quand même si on sortira un jour de ces multivers impossible à appréhender dans leurs totalités. Et puis on en revient.
    Un peu plus humble. Beaucoup moins en colère envers qui se ce soit.
    Pour Bellatard ça l’aiderait peut être à se calmer sur le théâtre des autres dans son théâtre.
    Mais bon il aura pas les couilles de faire face à ses monde intérieurs pendant 5 minutes, comme tant d’autres.

     

    Répondre à ce message

  • #2849461
    Le 23 novembre à 21:40 par mourir avant de crever
    Ni Belattar ni Livre noir !

    On a traduit cette vidéo à un américain.
    Voilà le résultat

     

    Répondre à ce message

  • #2849473
    Le 23 novembre à 21:59 par village popaul
    Ni Belattar ni Livre noir !

    moi, entre un type qui se prénomme Jordan, et un autre Yassine, ben je me range du coté de Jordan, c’est comme ça , c’est de la solidarité ethnique...

     

    Répondre à ce message

    • #2849741
      Le 24 novembre à 12:15 par Surnom
      Ni Belattar ni Livre noir !

      Et moi qui m’appelle Mohamed, à ton avis ou devrais je me ranger ?
      Et donc on on se castagnera à cause de gens dont leurs intérêts n’est pas celui des français ou de la France, car ils le prétendent tous les deux !
      Honnêtement, t’es hors sujet en te rangeant dans un des deux camps de la même pièce.
      La raison, t’as une idée de son sens, celle qui nous sortirait la France et nous du merdier, elle se trouve en dehors de ces deux et ceux qu’ils représentent....

       
  • #2849499
    Le 23 novembre à 22:58 par rires et chansons
    Ni Belattar ni Livre noir !

    J’en arrêterais là mais c’est quand même une plante qui ne fait aucune graine, donc qui ne peut se multiplier que par bouturage d’après ce brave homme. Je me dis que pour qu’une plante qui a un effet si puissant sur la psyché humaine puisse être aussi répandue aujourd’hui sans faire aucune graine, c’est quand même qu’il y soit y avoir quelque chose de l’ordre du sacré a découvrir grâce à elle, vu son exceptionnel mode de reproduction.
    https://youtu.be/GAUr8Tqg__U

    Même si ça n’a rien à voir avec le sujet en apparence.

     

    Répondre à ce message

  • #2849500
    Le 23 novembre à 22:58 par Vigorem
    Ni Belattar ni Livre noir !

    Bellatar est un vil personnage donc ça m’étonnerait pas de lui.

    Mais à côté l’autre chaton en fait trop, il larmoie, on dirait une femme battue qui s’exprime enfin après des années de silence à subir les coups. Il essaie de jouer sur la corde du journaliste victime de faire son métier, comme si le gars c’était un caricaturiste de Charlie Hebdo menacé par des jihadistes ou un reporter prit en otage par les FARC. Alors qu’en fait il s’est juste fait retenir une ou deux heures par un clown qui a même pris soin d’appeler la police lui-même… On a vu plus menaçant.

    Puis ça y va l’hypocrisie, à l’entendre on dirait presque qu’il y est allé en tant que fan du personnage - et pas du tout pour faire un reportage orienté façon Quotidien (mais pas la même équipe, la version national-zemmourienne).

     

    Répondre à ce message

  • #2849544
    Le 24 novembre à 01:41 par Identit’E&R
    Ni Belattar ni Livre noir !

    Je vois bien Ken sur la photo, mais où est Barbie ?

     

    Répondre à ce message

  • #2849693
    Le 24 novembre à 10:42 par Pierre-Marie
    Ni Belattar ni Livre noir !

    J’ai regardé un "live" de ce jeune homme et d’une de ses collaboratrices. Ces deux-là ne cesse d’affirmer leur qualité de "journaliste", de parler de "leur métier". Le tout filmé à l’arrache. Scénarisation de l’underground dissident d’antan, quoi. Leurs enquêtes "coups de poings" dans des quartiers remplacés sont des provocations sous couvert de "militantisme". En réalité, la "doxa dissidente" est en phase terminale de récupération.
    Mais moi, Charles Gaves et consorts ne m’inviteront pas chez eux pour prendre le thé. Je n’aurai pas d’invitation pour voler jusqu’en Hongrie et tendre un micro aux VIP du droitardisme européen.
    Ces gens-là, tous, se servent de notre envie de dégager les racailles et autres migrants pour détruire notre "modèle social". Mais au bout du compte nous aurons toujours les racailles et ce sont les petits blancs qui vont payer avec leur chair. Il n’y aura pas de marche arrière. La France d’aujourd’hui et encore plus celle de demain, elle est définitivement multi-culti.
    Cette doxa pseudo-dissidente est à combattre.
    Je préférais les youtubbeurs amateurs qui sortaient des énormités, dans leur piaule, il y a quelques années. C’était tellement plus créatif et vivant que ces faces de petits-bourges pistonnés.
    Quand je vois ce mec tendre son micro à des "vendeurs de clopes" algériens qui baragouinent à peine trois mots de français, j’ai mal. Ce mec, il connait quoi de la rue ? Quoi de la galère ? Quoi de ce qui se passe dans la réalité quand tu n’as rien, ni formation, ni argent, ni culture. C’est inscrit sur sa face son "privilège blanc", ses pistons, le cocon familial etc.
    A choisir, je préfère le blédard.
    Cette "dissidence intégrée et récupérée", je commence à bien la vomir.

     

    Répondre à ce message

    • #2849850
      Le 24 novembre à 15:22 par Identit’E&R
      Ni Belattar ni Livre noir !

      @Pierre-Marie
      Des prolos comme nous on est plus que tu ne crois, courage camarade
      Force et honneur

       
  • #2849782
    Le 24 novembre à 13:20 par dupon
    Ni Belattar ni Livre noir !

    belatar qui fait 2 points godwins chez hannouna , castex qui accuse sa fille de l’avoir contaminer , alors qu’ils sert des centaines de paluches sans porter son masque en papier qui sert à rien .... le réél.

     

    Répondre à ce message

  • #2850168
    Le 25 novembre à 03:04 par LiliDesBellons
    Ni Belattar ni Livre noir !

    Bellatar est tellement teubê ! Une pauvre kaïra des bas fonds qui se prend pour un humoriste (!) et un "intellectuel engagé" (dans la plus profonde connerie !).. Encore un crétin qui ne se rend même pas compte qu’il joue à 200% contre sa "communauté" en étant, avec ce genre d’attitudes, le meilleur allié du Z et sa clique d’ados prépubères... Une sorte de Chalgoumi laïc... D’ailleurs pour être devenu dixit "le frère de Macron", à votre avis il a fait l’homme ou la femme ?.. ;-)

     

    Répondre à ce message

  • #2850189
    Le 25 novembre à 05:51 par Agriculteur tranquille
    Ni Belattar ni Livre noir !

    Après les révélations de la Lettre A, qui indiquait que les 300 000 euros prêtés par Charles Gave aux Amis d’Eric Zemmour ne pourraient pas être utilisés pour financer la campagne présidentielle du polémiste, le millionnaire proche de l’extrême droite a fait savoir au Point qu’il coupait les ponts avec Eric Zemmour. L’article de l’hebdomadaire invoque aussi, comme raison de cette rupture, un différent personnel entre deux proches du polémiste et Emmanuelle Gave, la fille du millionnaire, à qui ils avaient « soutiré quelques centaines d’euros […] lors de la campagne des européennes de 2019 ». Emmanuelle Gave, dans une série de tweets publiés le 19 novembre (effacés depuis), réglait en effet ses comptes avec Erik Tegnér, directeur de la rédaction du média vidéo Livre noir (à qui le presque candidat avait accordé un de ses premiers longs entretiens)
    Source Libération
    Du rififi chez les z’identitaires

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents