Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

On achève bien les juments

Février 1963, une brune petite par l’âge mais grande par la taille, Annie Chancel, fille de Français moyens – son père vend des bonbons sur les marchés –, sort un disque sur l’école qui se classe numéro un. Son producteur (qui engloutira les droits d’auteur à la SACEM) l’avait rebaptisée Sheila, pour les besoins de la cause – commerciale –, l’air étant à l’américanisme.

 

Janvier 2001, une blonde un peu chevaline, rebaptisée Loana tout court pour les besoins de la production (elle s’appelle Petrucciani en entier), crève l’écran d’une émission dite de télé réalité. Le jeu consiste à enfermer onze célibataires dans un lieu et de les filmer 24 heures sur 24 en attendant qu’il se passe des choses. L’émission quotidienne diffusée sur M6 connaît un succès retentissant, et les tarifs publicitaires s’envolent, à l’égal des spots à la mi-temps d’une finale de Coupe du monde de football.

La chaîne du groupe RTL (appartenant au groupe Bertelsmann) dirigée par le brutal Nicolas de Tavernost, le cauchemar des dirigeants de TF1 (il fait plus de bénéfices qu’eux avec moins de moyens) gagne entre 200 et 300 millions de francs grâce à Loft Story, toutes activités confondues (publicité, merchandising, abonnements, téléphonie). Loana devient une star, elle passe ses vacances à Saint-Tropez, et les touristes se battent pour tenter de la voir depuis les murs de sa villa.

 

 

Entre-temps, elle aura abandonné sa fille à sa mère, répondu à des centaines d’interviews, fait l’objet d’études sociologiques, exaspéré les uns, subjugué les autres. Ses moindres faits et gestes sont observés, filmés : en réalité, elle ne sortira jamais du Loft, cette prison dorée. Elle goûte au whisky et à la coke, grossit, maigrit, regrossit, et devient une star déchue. Ses tournées de chanteuse en boîte de nuit virent à la tragi-comédie.

Sheila, star fabriquée mais chanteuse de vocation, connaîtra une carrière étonnamment longue, truffée de tubes et de tournées. Elle saura même passer le cap du disco, celui dans lequel disparaîtront la plupart des stars des années 60. Loana, sans talent particulier à part ses faux cheveux blonds et sa fausse grosse poitrine, fera des allers et retours en HP, jusqu’à ce jour maudit de février 2021, où son image s’autodétruira définitivement.

 

 

Invitée chez Cyril Hanouna, elle est désormais l’ex-star qui a chuté, comme un gagnant du gros lot qui aurait tout perdu par bêtise, vanité ou fièvre acheteuse. Le visage et la parole déformés par des problèmes neurologiques (les coups de ses « conjoints », selon elle) et la prise massive de stupéfiants, elle déclenche la pitié ou la dérision. Le produit qui aura fait gagner des dizaines de millions d’euros aux producteurs télé et à la presse people avec ses centaines de couvertures, ne vaut désormais plus rien. Elle peut juste vendre sa déchéance. Et après la déchéance, il n’y a plus rien.

 

 

Quelle leçon morale retenir de tout cela ? Jacques Essebag et Stéphane Courbit, à la tête d’Endemol France de 2000 à 2007, ont chacun, lors de la revente de la société de production audiovisuelle au groupe néerlandais Endemol, récupéré entre 180 et 240 millions d’euros. On ne parle pas de francs (un sixième d’euro) ni de shekels (un quart d’euro), mais bien d’euros. La fabrication et la diffusion d’émissions de télé réalité fondées sur la négation des valeurs chrétiennes (avidité, impudeur, violence, égoïsme, mensonge, vulgarité, ignorance) a considérablement enrichi les dirigeants de la profession. Au détriment, bien sûr, de la viande à canaux, ce dérivé de la viande à canons.

Loana, cette Française moyenne, ni très belle ni très brillante, a fait sienne ces antivaleurs pour finir échouée, exsangue, telle un globicéphale, sur la plage. Elle a été exploitée au maximum par cette machine à dévaloriser dans tous les sens du terme. La surexposition médiatique fondée sur le non-talent a un prix, et un prix redoutable. Côté public, la fascination pour le vide, pour l’abjection, pour l’exhibition de l’Autre dans sa nudité est devenue le cœur de la télévision. On n’apprend plus rien ou presque, on regarde l’Autre grandir ou chuter, si possible dans cet ordre, la viande télévisuelle se consommant et se rejetant de plus en plus vite, comme un hamburger au fast-food.

La destruction programmée de Loana, ce symbole et icône, annonçait la destruction programmée de notre culture, de nos valeurs, de notre singularité dans le monde. Aujourd’hui, vingt ans exactement après la naissance de Loft Story, la France est devenue à son tour un Loft Story géant avec confinements et couvre-feux imposés par la dominance mondialiste et répercutée par des dirigeants corrompus. Ce sont eux, les producteurs de chaos, qui vont gagner des milliards sur le délitement et la paupérisation de notre pays.

Loana, image du délitement et de la paupérisation, a été re-hissée sur la chaîne d’exhibition ce 9 février 2021, histoire de bien l’achever. Pour information, le riche Cyril Hanouna, animateur et producteur sur la chaîne C8 du groupe Canal+, appartient avec sa société H2O au groupe Banijay de Stéphane Courbit. La boucle est bouclée.

 

 

 

 

 

Cyril Hanouna, dernier venu dans la confrérie, est à la tête de plusieurs dizaines de millions d’euros. La fortune de Jacques Essebag, dit Arthur, est évaluée à 460 millions d’euros par le magazine Challenges et celle de Stéphane Courbit à 1200 millions d’euros. Loana, elle, est ruinée à tous points de vue.

« Je suis endettée. Je ne peux pas régler l’assurance de mon appart et de ma voiture. Je vais finir sous les ponts, sans un rond. »

 

L’épisode précédent sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

95 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2664098
    le 11/02/2021 par Laurent du velay
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Le début de la fin pour Loana

     

  • #2664103
    le 11/02/2021 par Contempor
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Loana est vraiment devenue un masque tragique.
    Merci a ER de nous rappeler ce qui s’est passé par la faute de ces sociétés de Prod type Endemol appartenant aux animateurs bien connus tels Arthur, etc...
    Je retiens dans votre article ....’’La fabrication et la diffusion d’émissions de télé réalité fondées sur la négation des valeurs chrétiennes (avidité, impudeur, violence, égoïsme, mensonge, vulgarité, ignorance)’’ !
    On peut rajouter la culture du viol sous toutes ses formes et tout est dit.
    Ce ne sera pas une fatalité, esperons le.
    Et voilà a quoi servent les redevances TV ?
    Gravissime !

     

  • #2664104
    le 11/02/2021 par Jean-Edouard
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Vous m’avez fait peur, j’ai cru qu’elle était morte.

     

  • #2664109
    le 11/02/2021 par pépé
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Elle a encore de très beaux restes . Devrait épouser un vieux qui en ferait sa légataire universelle, pour éviter de finir dans la rue .

     

    • #2664198
      le 11/02/2021 par mistermoon
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      Faudrait la voir en petite tenue , et ça ne doit pas être terrible avec toutes les cicatrices de chirurgie esthétique.
      Perso , elle ne me fait pas rêver.Rien que de l’entendre parler , on sent bien que les neurones ont subi un génocide.
      Pauvre fille ; elle n’a pas l’air méchante non plus.


    • #2664238
      le 11/02/2021 par Laurent du velay
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      Elle est trop vieille pour epouser un vieux riche


    • #2664321
      le 11/02/2021 par Le 2ème degré de Pépé...
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      Pépé, si votre ramage, euh pseudo, se rapporte à votre plumage, que n’allez vous postuler ? Quel vieux riche (ou assez câblé) va aller s’emmerder avec cette pauvre Femme, has been, qui va l’emmerder ?


    • #2664389
      le 11/02/2021 par pépé
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      Pépé répond au "deuxième degré de pépé" : évidemment faudrait la voir en pied . Il y a des femmes de 70 ans qui sont encore faites comme des mannequins . Vu le corps qu’elle avait à 20 ans, il y aurait sans doute encore de quoi se régaler pour un vieux . Elle n’a pas inventé la ficelle mais si elle est docile, soumise et reconnaissante... certains seraient prêts à lui payer un râtelier...


    • #2664476
      le 11/02/2021 par Le 2ème degré de Pépé
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      Cher Pépé, effectivement, vous avez raison, un sans-dent ne peut pas offrir de râtelier... Bien cordialement.


  • #2664110

    « Je suis endettée. Je ne peux pas régler l’assurance de mon appart et de ma voiture. Je vais finir sous les ponts, sans un rond. »

    Est qu’est ce que t’as fait depuis le début ,mis à part rien branler ? Il y en a qui se lève très tôt le matin pour aller bosser et qui ne peuvent pas se payer un loyer .Et il y en a même qui vivent dans leur bagnoles .Va te faire foutre .

     

    • #2664214
      le 11/02/2021 par Cécile
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      Pas trés chrétien.


    • #2664347
      le 11/02/2021 par Il Monte Bianco
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      En effet, elle doit commencer à travailler... même comme caissière, pourvu que le travail soit honnête.
      Elle a goûté les sept péchés capitaux.
      Il est temps pour cette cruche à réfléchir sur les sept vertus, si elle veut vraiment s’en sortir.
      La pauvre. On l’a roulé dans la farine car elle s’est laissé faire. Être idiote à tel point... Se droguer et boire , c’est le symptôme d’une lâche et incapable, c’est n’est pas par naïveté. Et, désolé, c’est n’est pas de la faute de Jacques Essebag ni de l’autre con. C’est elle seule qui s’est mise dans cette position.


  • #2664118
    le 11/02/2021 par Système
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    A quoi s’attendait -elle, vu qu’elle n’a aucune compétence ? Nabilla a l’air plus futée, et plus avisée quant à la façon de gérer les sous...

     

  • #2664121
    le 11/02/2021 par Gauthier Perlouze
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Elle se sera brûlé les ailes aux lumières miroitantes du show-biz comme bien d’autres...
    Néanmoins elle n’aura ici bas fait de mal à personne si ce n’est à elle mêmes si ce n’est à ses proches,mais c’est quasiment le mot de tous.
    Dieu l’a rappelée à lui.
    Peut-être par compassion afin de lui éviter les temps troubles et probablement eschatologiques qui viennent...
    RIP Loana.

     

  • #2664122
    le 11/02/2021 par frezog
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Elle me fait penser a dieudo dans "le drogué"

     

  • #2664133
    le 11/02/2021 par dongfeng
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    « Ses tournées de chanteuse en boîte de nuit »

    oui je me souviens étant ado que des gens plus agés que moi étaient très contents de sortir en discotheque pour loana.


  • #2664136

    La chaîne du groupe RTL (appartenant au groupe Bertelsmann) dirigée par le brutal Nicolas de Tavernost,



    plus pour très longtemps le groupe est à vendre. signes des temps.

    https://www.lesechos.fr/tech-medias...


  • #2664138
    le 11/02/2021 par gardener
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    C’est bien beau de faire porter la responsabilité sur le système, mais ont est (au moins partiellement) toujours le premier acteur de sa déchéance.

     

    • #2664234

      Je suis d’accord.
      La victimisation est l’excuse des faibles.
      Bien sûr, les prédateurs du haut ont des proies faciles, mais c’est avec toujours avec l’obéissance enthousiaste, l’assentiment ou encore l’accord tacite des foules et des individus qui la composent que ces personages ignobles règnent impunément et se gavent sans limites.


  • #2664141
    le 11/02/2021 par VIVACHAVEZ
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Même pas envie de m’acharner sur elle, plutôt de la plaindre.


  • #2664145
    le 11/02/2021 par Cadillac
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Elle incarna le pire exemple à suivre pour toute une génération de gamines... Voici le message qu’elle a envoyé :

    "Devient une fille facile, prend-toi une quenelle dans la piscine, devant toutes les caméras... et tu deviendras riche... tu seras une célébrité."

    Et je ne suis même sûr qu’elle en ait conscience, cette conne !

    "On m’a volé 800 000 euros"

    La simple idée que Loana fut sans doute millionaire... suffit à discréditer complètement le système Capitaliste tout entier. C’est déjà difficile à justifier pour un sportif de haut niveau (qui lui, bosse vraiment)... Alors comment y arriver pour la "blondasse de service" ?
    N’importe quel SDF en train de crever de froid ou de faim sur le trottoir, a plus de valeur et de dignité ; mais c’est elle qui pétait dans la soie...


  • #2664151
    le 11/02/2021 par Scipion
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Mais "Loana" était millionnaire il n’y a pas si longtemps, me trompé-je ?

    Comment peut elle etre "fauchée" ?

    Au bout d’un moment il faut assumer ses responsabilités. Se plaint-on des footballeurs de la NFL qui finissent fauchés 10 ans apres leur retraite ?


  • #2664152
    le 11/02/2021 par sundance
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Que dire, que dire ? être sous ces lumières là, c’est être cramé au bout du compte, c’est aussi clair qu’une claque dans la gueule !
    Même si le loft et Loana ça n’est pas ma tasse de thé, je ne veux pas de télé chez moi, je vais sur internet pour m’informer, le premier site sur lequel je me connecte c’est ER, ça résume la situation avec vérité et intelligence. Et puis, je lis. Revenons à Loana, c’est triste de voir une aussi jolie fille détruite à ce point, c’est clair qu’elle est basique niveau neurones, il y en a plein des filles comme ça, le stéréotype de la blonde ! La nature humaine étant ce qu’elle est tout le monde s’est servie d’elle au propre comme au figuré, on a usé de sa faiblesse, maintenant qu’il n’y a plus rien à gratter, elle est seule !
    Rien de bien nouveau.
    Ca me fait penser à Lolo Ferrari, elle n’aura pas fait de vieux os.
    Quand on est cramé comme elle, on ne revient jamais en arrière, la seule issue c’est aller au bout de sa déchéance et mourir !
    Bref, c’est triste, navrant et édifiant, voilà tout...



  • #2664153
    le 11/02/2021 par Paul82
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    "Loana, ce symbole et icone"

    icône ou iconne ? On sent de l’hésitation camarades d’E&R.


  • #2664172

    Loana c’est pas clara morgane qui pose au bord de la piscine avec "atlas shrugged" d’ayn rand ouvert a cote du transat...
    Peut etre qu’elle n’a pas eu de chance,a la facon d’un petit pays qui aurait du petrole. Peut etre aussi qu’elle a choisit.
    Une des rares choses qui ont encore de la valeur de nos jours c’est notre temps de vie que l’on passe sur la terre avant de mourir. Qu’en faisons nous ? contre quoi l’echangeons nous ? Avec qui le partageons nous ?
    Regarder loana lorsqu’on etait jeune etait ce un bon usage de ce temps ?bon quand on est jeune ,on ne se rend pas compte que ce temps est limite et precieux et qu’on peut en faire un excellent usage si on se donne,si on nous permet,si on prend les moyens se l’approprier.Tiens encore eu des nouvelles d’enfants de la famille qui emerveilleent leurs parents par la facilite avec laquelle ils apprennent a jouer d’un synthe quand ils sont petits...


  • #2664174

    Monsieur et Madame Danlapiscine ont 4 enfants : Jean, Edouard, Annick et Loana.
    _ :-)

     

  • #2664182
    le 11/02/2021 par Argiotalus
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Endemol est comme de par hasard une anagramme de "le démon "

     

  • #2664184
    le 11/02/2021 par Anticyclone
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Je lui souhaite de cesser de rechercher la rédemption, ou le sens de sa vie, dans les media et de focaliser son existence sur ce qui lui semble vrai et bon. A-t-elle détruit son poste ou pense-t-elle, conformément au titre de l’émission, qu’il ne faut pas y toucher ? Courage à elle !


  • #2664186
    le 11/02/2021 par on les aura
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Une gentille fille qui n’est tombée que sur des profiteurs et des tordus. Elle rebondira c’est certain, tout ce qui ne tue pas vous rend plus fort. C’est une belle personne il faut juste qu’elle le comprenne et qu’elle ne laisse plus personne lui faire du mal.


  • #2664191
    le 11/02/2021 par Je réfléchis 2 secondes
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Ce n’est pas une méchante fille Loana, je lui souhaite donc de trouver la force pour se reconstruire avec l’aide de Dieu.


  • #2664193

    Elle devrait épouser un des jumeaux Bogdanoff et partir vivre avec lui, tranquilles, à MENTON...

     

  • #2664197
    le 11/02/2021 par Fac73R
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Il me semble que la télévision est la première à expérimenter le revenu universel...


  • #2664200
    le 11/02/2021 par Nicolas
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Manufacture ou fabrique, péremption ou obsolescence, service après-vente, retour fournisseur, soldes, ristournes, rabais, le marketing culturo-mondain se confond clairement avec ce jargon. Et puis il y a la promo-canap ou le passage à la caisse, le donnant-donnant...


  • #2664201
    le 11/02/2021 par Pépé le Moko
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    " Ils auraient plus montrer beaucoup plus pire ... "

    Avec la syntaxe qui va avec ...


  • #2664206
    le 11/02/2021 par compatissant
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    " On achève bien les juments " ce n’est pas très gentil, "jument" c’est le terme employé par le Talmud pour désigner la femme qui n’est pas juive . La pauvre chérie n’a même plus assez d’argent pour se faire remettre des dents sur la mâchoire inférieure... Ce n’est pas moi qui lui jetterai la pierre . Victime de maquereaux probablement .

     

    • #2664249
      le 11/02/2021 par sundance
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      D’accord avec toi, pourquoi tirer sur des ambulances ? Je vois des commentaires qui se moquent d’elle, c’est une victime, pas besoin d’en rajouter.


    • #2664489
      le 11/02/2021 par Jésus
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      Les gens aiment transformer leurs frustration en moquerie de ceux qui souffrent,
      L’article parle vrai mais avec dureté, c’est comme ça, la vie est dure, si il est donc normal que Loana se retourne du côté des plus véreux, si tout les autres agissent comme ça avec elle.
      De ce que je connais elle n’a pas abandonné sa fille à sa mère, mais elle ne pouvait plus s’en occuper car elle est très vite tombée en dépression après Loft Story, ne supportant pas l’image qu’elle avait donné d’elle même et comment elle avait été utilisée surtout, pour si peu de gains comparé à tout ce qu’elle a rapporté. Je trouve dommage que l’article l’utilise juste pour faire un parallèle, certes réel, mais la majorité des français n’ont pas eu a vivre ce qu’ elle a vécu, y’a 20 ans ces mêmes français se branlaient tous sur elle dans Loft Story,, maintenant ils la traite de travellos, quels commentaires de gros fils de putes. C’est une fille normale, voir plus belle que la normale, avec ses complexes comme toutes les femmes, qui ont été utilisé pour programmer toutes les femmes à se vendre au plus offrant qui leur fait miroiter des rêves qu’elles n’atteindront jamais : des rêves de princesse qui rencontrent un prince charmant et dont tout le monde adulera le couple ultra riche ainsi formé... Programmation de fils de putes, pour pauvres gamines en mal d’amour paternel dont elles ont pour la plupart étée coupée, pour le remplacer par un étouffement dans une hypocrisie maternelle qui voudrait que la fille fasse tout ce qu’elle n’a pas osé faire... C’est toujours basé sur du mépris du père "pauvre" matériellement.
      Bravo tout de même à Loanna, qui est remontée ou du moins a survécu à un gouffre affectif dans lequel ceux qui la méprise seraient restés pour de bon si ils avaient été à sa place. Elle va chez Hanouna certes, elle a encore besoin de briller ce qui est normal et l’ennemi masqué en faux ami en profite, comme dit dans l’article tout est bon depuis 20 ans et même sûrement beaucoup plus pour faire un maximum d’argent avec la tv réalité des sentiments humains les meilleurs comme les pires. Maintenant c’est passé sur youtube, mais c’est toujours le même principe.

      Timothée 6:10

      Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux ; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments.


    • #2665374

      J’ai compris et n’ai retenu pour ma part qu’un parallèle très pertinent avec le fameux roman « On achève bien les chevaux » de Horace McCoy porté à l’écran dans un très bon film de Sydney Pollack.


  • #2664257
    le 11/02/2021 par Guillaume 64
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Loana bipolaire depuis quand ? La prod était-elle au courant de cette vulnérabilité psychique ?


  • #2664262

    Les intellectuels qui se pressent pour causer valeurs de république, n’ont pas été nombreux pour dénoncer cette merde innommable qu’est la télé réalité. Pas de pétitions ou de manifestations contre cette engeance pitoyable, cette pourriture de l’esprit.

    Tavernost : "Je passe mes journées à imaginer comment scotcher les familles françaises devant la télé et je passe mes soirées à gamberger comment en déscotcher mes enfants. C’est un vrai travail de schizophrène".
    Non, c’était un vrai travail de pute ton boulot.


  • #2664274

    Putain mais ce Hanouna excusez-moi mais c’est une merde intégrale, de l’inviter dans cet état là... Humilier une goy qui est depuis longtemps plus bas que Terre... Mon Dieu faites quelque chose...


  • #2664314
    le 11/02/2021 par Oeil ouvert
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Sordide !
    Ne vous leurrez pas Camarades. Cette (finalement) pauvre femme (où sont les féministes) est là interrogée par cette ordure d’Hanouna et sa clique, pour l’audience (malsaine). J’imagine : Elle est dans le besoin, on lui file 10 000 €, elle vient étaler sa déchéance, on la « brieffe » pour qu’elle soi « gentille » avec ceux qui l’ont amené là. La sympathie surjouée de BaBa (et pire à côté, le groupe faire-valoir). A vomir ! Pauvre femme...


  • #2664343

    Les difficultés d’articulations très visibles chez cette femme sont produites par la prise des antidépresseurs et autres anxiolytiques que prescrivent les psychiatres... ça attaque gravement tout le fonctionnement des réflexes autonomes et les neurones. La prise de poids est systématique sous ces drogues parfaitement dévastatrices à la longue.

    Loana, oui, c’est l’emblème, la synthèse de ce qu’ont fait les délirants et cyniques 68tards dont une bonne partie a orchestré le libertarisme et la sous culture yankee qui a fait de cette pauvre fille une amer loque...

     

    • #2666242

      Les psychotropes tout à fait légaux mélangés à l alcool lui ont flingué l élocution et le sens des réalités c est certain !!!!
      Quant à ses dents rongés et pour certaines manquantes ,,, ne vous cachez pas derrière votre petit doigt , il s agit tout simplement de prise de cocaine régulière qui s est inscrite dans la durée ( Delarue avait ce problème ainsi que les organes digestifs rongés comme Tapie et nathalie Delon )
      Je note que chez ces toxicos il n y a jamais de fric pour payer l assurance , la bouffe et le loyer mais il y en a toujours pour payer leur dose voire leurs 3 doses par jour dans certains cas et ce ! 7 jours sur 7 !
      Ce nest pas de fric dont cette cette personne a besoin mais d un sevrage sérieux et accompagné par des spécialistes
      La production qui l a bien utilisé et essorée jusqu au bout du bout peut bien lui payer un séjour pour la guérir de toutes ses addictions
      Cette fille n est pas idiote ! et quand elle voit comment finissent certaines vedettes du schow biz elle devrait savoir se reprendre


  • #2664370
    le 11/02/2021 par Robespierre
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Bon article.

    « Côté public, la fascination pour le vide, pour l’abjection, pour l’exhibition de l’Autre dans sa nudité est devenue le cœur de la télévision. On n’apprend plus rien ou presque, on regarde l’Autre grandir ou chuter, si possible dans cet ordre, la viande télévisuelle se consommant et se rejetant de plus en plus vite, comme un hamburger au fast-food. »

    Belle plume.


  • #2664403
    le 11/02/2021 par Patricia
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Loana n’est pas une méchante personne.
    Je lui souhaite de rencontrer le vrai bonheur en La Personne de Jésus-Christ.

     

    • #2664622
      le 12/02/2021 par Rimkus
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      Ça me rappelle une scène culte de Charles bronson qui demande à un dealer : tu crois en JC ? réponse du dealer : oui j’y crois et Charles bronson qui lui répond : tu vas le voir de près et boum 3 bastos !!!!


  • #2664431
    le 11/02/2021 par spirit
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Sheila, star fabriquée mais chanteuse de vocation, connaîtra une carrière étonnamment longue, truffée de tubes et de tournées.



    Désolé mais Sheila n’a fait aucune tournée durant sa carrière...Son prod faisait répondre à ceux qui souhaitaient l’engager que son agenda était plein. Elle a fait un Zenith vers la fin des années 80 début 90 et c’était la première fois qu’elle montait sur scène.


  • #2664442
    le 11/02/2021 par Le doc
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    La télévision est une machine à créer de la misère... Atroce vraiment.
    La nature humaine est quand même pitoyable.
    Pauvre jeunes attirés par la reconnaissance et l argent, bien souvent des jolies femmes, comme l autre mignonne des sitcom de tf1 à l époque, qui oubliai de mettre des culottes..
    Elle a fini sdf.
    Sûrement parce qu elle a refusée les avances de ses gros porcs de producteurs.
    Ce n’est pas ses femmes qu il faut blâmer.
    Elles sont certes naïves, mais ces hommes et femmes ultra riches et tout-puissants sont à vomir..


  • #2664468
    le 11/02/2021 par anthony
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Parfois on fait le mauvais choix, mais une chance nous sauve in-extremis .

    ça n’a pas été le cas de Loana. Le succès, il faut savoir le gérer.

    Ce sont les drogues qui sont venues a bout de Loana et lui atteint le cerveau. Elle est maintenant lourdement handicapée. Schizophrène et bi-polaire elle ne peut résonner, travailler et remplir les taches du quotidien comme une personne en bonne santé.

    Elle a été une pute, mais une pute qui a signé un contrat donnant droit a autrui d’exploiter sa personne, son corps et son image.

    Nous voila dans le monde d’après, tout est a déconstruire pour mieux reconstruire. Cela se fera entre croyant, c’est pour ça que nous devons travailler main dans la main avec les musulmans authentique pour re-batir un monde vertueux qui protège les faibles de ces monstres.

     

    • #2664644
      le 12/02/2021 par Riddick
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      " Reconstruire avec les musulmans"
      La j’ai du rater quelque-chose
      Pourquoi avec les musulmans ?
      Donc les détenteurs du vrai du beau et du juste
      Ce sont les chrétiens et les musulmans ?
      Si vous partez sur cette base pour reconstruire
      D’après moi et je n’ai pas la science infuse,ce n’est
      Qu’une opinion, alors on pourra vérifier encore une fois
      L’adage " l’histoire est un éternel recommencement"


    • #2664759
      le 12/02/2021 par vérité objective
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      "Cela se fera entre croyant, c’est pour ça que nous devons travailler main dans la main avec les musulmans authentique pour re-batir un monde vertueux qui protège les faibles de ces monstres."

      Sans la barrière de l’Islam, le Christianisme aurait atteint la Chine et tous auraient la même religion, déjà. Quand on parle religion, on parle pas de sociologie.

      Sinon, du pont de vue sociologique, tu t’allies à qui tu veux, c’est un autre sujet. Les gens, qu’ils soient musulmans ou non, ne se définissent pas que par leur religion.

      Mais le jour où les musulmans seront "main dans la main" avec les Chrétiens, ça n’arrivera jamais. L’Islam n’a pas été fondé pour ça, un "ange" n’est pas venu voir Muhammad pour ça. Cet "ange" avait d’autres projets, ça se voit, suffit de regarder une carte du 7ème siècle (la Perse tombait dans le manichéisme, elle aurait rejoint le Christianisme avec le temps, et les missionnaires chrétiens avaient déjà atteint l’Inde.)
      Mais, bizarrement, quelqu’un s’est dit qu’il valait dresser un cordon devant l’avancée de la foi, quelqu’un s’est dit qu’il fallait barrer la route au Christianisme avec un contre-courant, une nouvelle religion qui serait sa rivale. Si tu es croyant, je te laisse réfléchir à "l’ange" qui aurait intérêt à tout ça.


    • #2664861
      le 12/02/2021 par On les aura
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      @riddick. Le retour du Christ est très proche alors rassurez vous il mettra tout le monde d’accord, une seule vraie religion l’Amour tout le reste n’est que sectes perverses.


    • #2665029
      le 12/02/2021 par Riddick
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      @verite objective
      Déjà ça n’existe pas une. Vérité objective
      Et c’est exactement le noeud du problème
      Les religions
      Ensuite le seul anges que je connais
      Si on reste dans le cadre de la religion musulmane
      Venu stopper l’avancée des croisés c’est leur prophète
      Construire un nouveau monde sur la base de la vertu
      Et des religions chrétienne et musulmane
      La je dis qu’il y a contradiction
      Et c’est facile à démontrer
      Ce monde s’est bâti en grande partie sur les religions
      Et on en a encore la preuve dans les commentaires
      La solution
      C’est @on les aura qui l’a donné
      "Le retour du Christ" si ce n’est déjà le cas
      Mer++ encore une contradiction
      C’est donc vrai que toutes les vérités sont relatives ????


  • #2664545

    Elle a eu son heure de gloire puis elle en a payé le prix .La question reste : qu ’eût été sa vie si le destin ne lui avait pas fait ce cadeau empoisonné et aurait - elle gagné au change dans une existence plate et guettée par de maux moins glorieux mais tout aussi tragiquement ordinaires : mauvaises liaisons , faits divers , maladies , banalité déprimante du quotidien . . . ne jugeons pas : c ’ était son destin connaître le grand frisson puis disparaître prématurément .Paix à son âme .


  • #2664573
    le 12/02/2021 par rastamouton
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Elle se transforme en Bogdanoff


  • #2664576
    le 12/02/2021 par Antoine
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Qui sont les plus coupables, les producteurs de télépoubelle ou le public de télépoubelle ?
    Pour moi il y a des opportunistes dénués de scrupules et puis des crétins finis qui ne peuvent s’intéresser à autre chose qu’à de la m.rde en barre.

     

    • #2665202
      le 12/02/2021 par Cheunbaba
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      Effectivement et contrairement à ce que souligne l’article, j’ai peur que ce ne soit pas l’argent le problème. Et puis, pourquoi enlever à Loana sa dernière dignité : sa responsabilité ?


  • #2664581
    le 12/02/2021 par goy pride
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Voilà ce qui arrive quand il n’y a plus de religion et principes moraux solides pour guider les gens simples à éviter ces écueils. Par exemple avec des principes élémentaires de morale, instinctivement elle aurait eu une attitude salutaire de défiance à l’égard du "show baise"...Dans une société saine où des valeurs saines structurent les gens, elle n’aurait pas fait "go go danseuse" même si c’est mieux payé que caissière de supermarché...elle n’aurait pas accepté de s’humilier dans un show de télé-réalité...elle n’aurait pas succombé à la vanité...mais son physique lui aurait permis de trouver un homme pour fonder une famille car si elle n’est pas une beauté elle est indiscutablement très féconde, son physique rayonne de vigueur fertile apte à la reproduction et à attirer les mâles. Elle aurait pu être une mère de famille épanouie et heureuse... Quel gâchis !


  • #2664598
    le 12/02/2021 par Homme du Nord
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Cet article de E&R est vraiment très pertinent.
    On voit bien toutes l’ignominie derrière la télé-réalité, à quel point c’est une inversion totale de nos valeurs chrétiennes et sans surprise, la communauté non-chrétienne qui chapeaute tout cela en sous-main.

    Mais il y a aussi l’intelligence de souligner la participation active, le consentement de ces mêmes personnes qui se font broyer par ce système. Quand on fait un pacte avec le diable, a quoi donc s’attendre d’autre ?

    Le plus stupéfiant (ou déprimant c’est selon), c’est quand même de voir que Loana, répond qu’elle ferait exactement la même chose si elle avait l’occasion de recommencer.
    Comme quoi, certains sont leurs propres bourreaux.


  • #2664610
    le 12/02/2021 par Lutte de classe
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Tous des prolos.
    Pendant que la classe capitaliste ET ses larbins nous font TOUS les poches.

    Regardez le cas "Paris Hilton" : elle a été totalement maltraitée, exploitée et pire
    D’accord, elle a de l’argent.
    Mais quand elle dit ouvertement ce qu’elle a subit ... je préfère MA place.

    La société du spectacle capitaliste s’effondre.
    Et franchement ... il était temps.

     

  • #2664616
    le 12/02/2021 par Rimkus
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Le pire c’est que tout le monde sait comment ça se passe et beaucoup tentent le jackpot même si c’est la roulette russe !!!!


  • #2664681
    le 12/02/2021 par Ben & Fils
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Castaldi tout péteux à côté !

    On comprend mieux l’expression d’Attali devant Elkkabach : "les pays sont des hôtels", effectivement l’hôtel ou loft France où chacun est enfermé et filmé en permanence !

    Hanouna à la fin la réinvite pour continuer l’audience... quel enculé, et l’autre dit oui, je croyais qu’elle voulait s’en sortir ? Non elle y retourne la goy !

    Mallaury Nataf a bien fini SDF, comme Loana le redoute à raison... elle a aussi été réinvitée un temps, mais c’était pour l’audience !


  • #2664700

    1977, annee punk. Ceux qui cette année-là ont compris leur aliénation, la violence et le spectacle courent toujours.

     

    • #2665439
      le 13/02/2021 par sundance
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      J’ai connu la période punk j’ai 58 ans, je n’ai pas adhéré, l’hymne NO FUTURE a été pris au pied de la lettre car des punk de l’époque vivants ou en bon état, je n’en connais pas.
      Par contre le summum du punk pour moi c’est The Stooges !


    • #2665525
      le 13/02/2021 par Brigitte Pop and the Stooges
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      sundance
      Tu dois être heureux du coup
      D’avoir en première dame de France son chanteur


    • #2665619
      le 13/02/2021 par Barnabé
      Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

      Les puristes affirment que le mouvement punk c’est uniquement l’année 77,avec une sorte d’apothéose made in France avec le festival de Mont de Marsan à l’ été avec les Clashs,les Damned, Police, Asphalt Jungle, Kalfon,Bijou, Marie et les Garçons, et le dernier jour de l’année marque la fin du mouvement avec le fameux concert des Ramones à Londres qui sera enregistré sous le titre "it’s alive" ; En ce sens il est "no future" le mouvement punk puisqu’il ne dure qu’un an musicalement parlant...il est vite étouffé par la New Wave et ses synthés...
      Les Stooges c’est du pré-punk comme MC5 mais bon à ce compte là les Sonics c’est aussi du pré-pré-punk !
      Loana c’est de l’anti-punk !


  • #2665134
    le 12/02/2021 par dédé
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    enfin une invitée haut de gamme, pour remonter le niveau de TPMT


  • #2665320
    le 12/02/2021 par miles davis
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Je suis Loana


  • #2665327

    "Sheila, star fabriquée mais chanteuse de vocation, connaîtra une carrière étonnamment longue, truffée de tubes et de tournées. Elle saura même passer le cap du disco, celui dans lequel disparaîtront la plupart des stars des années 60." Loana ? Quel rapport avec Sheila ? Pourquoi pas Vartan, Hardy, et bien d’autres ?

    Star fabriquée ? Mais elles le sont toutes, ( et la dernière en date C.Jordana ) et c’est le talent qui fait la durée.

    Quant à Loana, elle est une victime du business qui l’a entourée comme beaucoup qu’on lâche dans ce tourbillon de célébrité, et dès que ça ne rapporte plus aux requins, on les laisse tomber dans l’oubli et leur déchéance, et d’autres requins ressortent " leur dossier " pour en faire un nouveau business.


  • #2665482
    le 13/02/2021 par François
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    20 ans après, purée quel gâchis.
    J’espère que son exemple servira de leçon à ceux qui sont tentés par ce type d’expérience ultra suicidaire et destructeur...
    .


  • #2665485
    le 13/02/2021 par Fist-in Ockrent
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Encore une grande intellectuelle... Ceci ne serait pas possible si les femmes étaient comme Carmen Daudet ou Claire Colombi et les hommes moins oisif et plus travailleurs, si l’école faisait son boulot correctement
    Malheureusement c’est pas le cas


  • #2665664
    le 13/02/2021 par mik ezdanitoff
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Sa fille doit être bien atteinte aussi. Le daron on ne sait pas où il est, la daronne, la voilà.


  • #2666223
    le 14/02/2021 par GERARD R.
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Tant qu’à faire la "pute" elle aurait du viser moins haut et la faire à son propre compte. J’en connais, qui sans jamais avoir atteint les sommets de la "gloire" que connut Loana, parviennent néanmoins à payer leurs assurances et le loyer. Simplement en louant leurs muqueuses. À leur rythme et surtout, sans le moindre intermédiaire ou parasite... C’est beau la gloire, mais c’est souvent éphémère...


  • #2666446

    Faut vraiment être la pire des merdes et n’ avoir aucun état d’âme pour afficher publiquement une nana totalement ravagée par la came et les " sels de bain " produits massivement et légalement dans nos laboratoires européens ( les fameux " RCs " pour " Research Chemicals " ) .

    Hanouna est pire que ce que je pensais, bien pire .


  • #2666457

    Elle ne peut plus payer son assurance ... Et travailler ? Elle y a pensé ?


  • #2668634
    le 17/02/2021 par Tulasensmaloana
    Nous sommes tous des Loana (1977–2021)

    Cette jeune femme, c’est la France et ce qui lui arrive depuis l’apres guerre. Aux yeux du monde, nous sommes Loana.


Commentaires suivants