Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nouveau scandale : les aides européennes allouées à la France et non utilisées

Pour le développement rural...

Bruxelles a alloué 700 millions d’euros à la France pour le développement de projets ruraux, à dépenser entre 2014 et 2020. À un an de l’échéance, seulement 3 % de l’enveloppe ont été dépensés. Le reste pourrait bientôt être perdu.

 

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bien sur vous pouvez être certain qu’ils n’ont pas oublié de dépenser tout cet argent (qui auraient de toute façon été utilisé pour construire des ronds point et des centre s d’accueil pour réfugiés en milieu rural). Ça a été utilisé pour négocier d’autres choses qui n’avaient surtout rien à voir avec la ruralité, si ce n’est de la corruption pur et simple.


  • Les Forces du Mal parlent aux Français

    Françaises, Français, 

    Dans une période d’interrogations et d’incertitudes comme celle que vous traversez, nous, les Forces du Mal, devons vous rappeler qui nous sommes.

    A nos yeux la France est un pays comme les autres. Peu nous importe si chez vous, ceux qui travaillent financent les pensions des retraités ou bien si chez vous, l’éducation, la santé, la sécurité, la justice sont accessibles à tous indépendamment de la situation et de la fortune. Vous n’êtes pas plus libres que les autres de choisir celles et ceux qui porteront leur voix dans la conduite du pays, dans la conception des lois, dans les grandes décisions à prendre. C’est nous qui vous dictons, par l’intermédiaire de nos médias, ceux que vous devez choisir.

    Nous savons qu’en France, mais aussi en Europe et dans le monde, nos manoeuvres maléfiques que nous nommons "Démocratie" engendrent une grande inquiétude, mais aussi un grand trouble. Il nous faut mettre les choses au point. 

    Nous sommes hautement vulnérables face à votre violence parce que nous sommes une minorité et vous êtes une multitude. Nous ne l’acceptons sous aucune forme . Nous n’acceptons pas et n’avons pas le droit d’accepter la pression et l’insulte sur les élus du peuple qui sont les tenants de notre doctrine, ni sur les médias à nos ordres et leurs journalistes, ni sur nos fonctionnaires qui nous protègent. Si vous agressez tout ce monde, nous les Forces du Mal nous risquons de disparaître. Nous ne faisons pas le poids face à votre violence.

    Tant que vous restez dociles, il est facile de vous manipuler. C’est pourquoi afin que vos espérances dominent votre colère, nous proposons un grand débat national.

    Pour nous il y a une question interdite : les entreprises. Elles sont nos représentantes sur Terre. Nous les avons ériger en idoles, il faut donc leurs donner les moyens de se développer. Leurs fournir de la main-d’oeuvre doit être notre grande priorité. Quelle soit migrante ou locale peu nous importe.

    Nous avons décidé d’une nouvelle offrande aux idoles entreprises : la transition écologique. L’épuisement des ressources naturelles et le dérèglement climatique, qu’il soit vrai ou faux, ne nous importe peu. Les entreprises ne sont pas humaines. Elles ne se nourrissent pas des mêmes ingrédients que vous. Elles se gorgent seulement d’argent.

     

  • C’est de l’argent français, pas européen.

     

    • Exactement. Le premier scandale, c’est ça : présenter comme de l’argent "européen" (qui tombe du ciel, d’où les 12 étoiles ?) de l’argent pris aux Français et dont seulement une partie revient, la France payant plus qu’elle ne reçoit.

      Je ne me rappelle plus la proportion, mais Asselineau connaît ça sur le bout des doigts, faudrait faire une recherche sur le site de l’UPR (que j’ai la flemme de faire...).


    • Voici la proportion :
      La France contribue à hauteur de 16 à 20% du budget européen.
      Et on donne 21 milliards d’euros par an à L’UE, dont 14 environs nous sont rendus sous forme de subventions, notamment via la PAC.
      Mais attention, les chiffres sont peut-être plus élevés : durant le processus du Brexit, les britanniques se sont rendus compte qu’ils donnaient en fait beaucoup plus que ce qui était communément admis.
      Et avec le Brexit, la part de la France au budget européen va augmenter. Mais il n’y aura pas proportionnalité.
      Je m’explique : on passera d’une contribution de 16 à 22% du budget européen par exemple, mais cela ne veut pas dire qu’on donnera plus pour se faire prendre plus et recevoir plus. D’autant qu’on se ferait déjà plumer si c’est le cas car si on augmente notre contribution de 20 % par exemple, on passe de 21 à 25, 2 milliards, mais on reçoit 16,8 milliards au lieu de 14. Donc on donne 4,2 de plus mais on reçoit 2,8 de plus.
      Mais en plus, le Royaume-uni était un pays contributeur net. C’est-à-dire qu’il donnait plus qu’il ne recevait.
      Donc il faudra renflouer cela et trouver ce surplus, donc la France devra donner encore plus, proportionnellement à sa part dans le budget. On prendra le manque à gagner dû au départ du Royaume-Uni et on le répartira entre les états membres donc la France devra donner en plus de sa contribution en augmentation, 22% par exemple si on reste sur 22, de la somme perdue par le départ du Royaume-Uni.
      Si la Pologne était partie, il n’y aurait pas eu ce problème car c’est un pays bénéficiaire net.
      On a calculé par ailleurs que la France a donné des milliards à la Pologne (16 à 20% du montant global alloué au pays) et à la Turquie ces dernières années (même si cette dernière n’est pas dans l’Europe, on la finance via les fonds mettant en œuvre la mise à niveau préparatoire à l’entrée dans l’Union.)

      En espérant vous avoir aidé et renseigné.
      Bien à vous.


    • @ Commentaire : merci ! Ça, c’est de la contribution constructive...


    • Et ses gogoles du RN veulent que l’on reste dans une union qui nous ruines ? il est impératif que l’on sortent de l’UE.


  • Europe 1 qui diffuse l’info ! C’est bien, ils informent.... Mais avec les Grands Medias à la solde du "système" il faut toujours se demander pourquoi et comment ils diffusent l’info. Dans le cas présent, à 4 mois des élections européennes (délai standard pour réussir efficacement à manipuler les masses) on constate que la propagande pro-europe a désormais commencé sous couvert de révélation de scandale. La gentille Europe de Bruxelles a donné à la France 700 millions d’euros pour le développement rural. L’argent n’a pas été investi à temps. Les citoyens en général et les gilets-jaunes en particulier vont apprécier. Ce n’est donc pas la faute de L’ U. E bienfaitrice mais de l’Etat français incapable. Donc le message subliminal est : qu’est-ce qu’on serait mieux gouvernés si les États reléguaient une bonne partie de leurs compétences à Bruxelles. (c’est la prochaine étape du projet européen - démantèlement des États-Nations et naissance d’un État Europe de type fédéral à l’américaine). Et Europe 1 de conclure son annonce par : " La course contre la montre pour toucher les aides européennes ". Ce que ne rappelle surtout pas le journaliste, c’est que ces 700 millions c’est au départ l’argent des français versé à l’Europe qui nous revient en sachant qu’on reçoit en retour moins que ce que l’on verse. Par ailleurs, l’enquête ne révèle surtout pas où a été placé cette somme en attendant. Et qui bénéficie de ces placements.

     

  • Diabolique, ces instances meurtrières. En attendant des agriculteurs se suicide.


  • Tiens, je pensais qu’il y avait eu un débat ?. Ah oui, mais c’est vrai, il ne fallait surtout pas parler d’Europe..Les choses qui fâchent ,autant les occulter .
    Une preuve de plus que tout ceci est une mascarade .


  • Est ce que ces aides auraient pu empêcher certains agriculteurs de se suicider ? On connaît les raisons de la non-utilisation ?


  • En prenant le nombre d’agriculteurs recensés en France, soit 4530000 (environ) et cette allocation ça donne par agriculteur environ 1536€ sur 6 ans d’allocations, soit 256 € par ans... Je sais que mon calcul est simpliste et rapide.. Mais bon les chiffres sont là.. Alors comme je m’ennuie je compte...
    F&H
    G


  • Hula Hup, Barbatruc !


  • Dans son discours, Macron ne parle jamais de souveraineté, de frontières, de sortir de l’UE.

    Il va dans l’autre sens : donc il est dangereux.

    Nous n’avons pas un souverain à la tête de la France, mais un gestionnaire. On ne se comprendra jamais !!!

     

  • Quelqu’un pourrait il m’expliquer l’utiliter de nos armées de hauts fonctionnaires de Bercy payés 15000 euros par mois ?


  • Le plus simple serait de sortir de l’UE, comme cela notre argent resterait chez nous sans risque de se perdre dans des poches inconnues !

     

  • C’est dire la considération pour la ruralité chez ces gens là, et la déconnection des réalités .
    Il vaut mieux défendre un projet de gay pride dans le Bouchonoi si tu veux des aides qu’un plan de développement .
    Un projet d’intégration de migrants dans un village d’Ariège rapportera plus de subsides qu’une association dévouée au maintient de nos grands pères et grands mères , ou , pour venir en aide a toute une jeunesse perdue dans le grand chambardement de la mondialisation .


  • Malheureusement les normes qui changent sans arrêts, les restrictions, les obligations, les paroles jamais tenues, sont elles jamais oubliées
    Et notre boulot est devenu plus de paperasse , plus de rdv, plus de comptabilité, de couriers , plus de contrôles,que d’agriculture
    Un agriculteur aujourd’hui , une fois qu’il a payé ses charges, credits et tout le reste, c’est savoir s’il va pouvoir payer ses charges et tout le reste, l’année d’après
    C’est l’UE, la chambre d’agricultures, le ministre et ses sbires, plus la météo qui bercent notre si beau metier
    Ce devrait être incomprehensible, dans un monde normal, qu’un agriculteur toujours en plein air, loin de l’alienation des villes, prés de ses bêtes dans la nature, se suicide
    Une vie en sursis parfois, il y a bien un truc qui merde
    MSA (Atexa) cotisation « équarrissage », prophylaxie, bouclage, pertes, frais Véterinaire, contrat d’assurance pro Agricole, credits, foncier et habitat , mécanique, fioul , véhicule (bétaillère, tracteur) j’en passe des vertes et des très très mures
    Donc Bruxelles, l’UE, et tous ces enculés qu’ils cr................... puisqu’ils assassinent les nôtres


  • Ne le dites surtout pas à François Asselineau !
    Une aide hypothétique de Bruxelles qui devient un horrible poids.
    Merci aux nouvelles régions !
    L’état en cause, enfin tout ce que Asselineau trouve bancal.


  • Encore une affaire à la "donnez à l’arc" où les 3/4 de l’argent partent dans les "frais de fonctionnement" et le reste,dérisoire et quand il y en a véritablement ,va à l’objet de sa destination et perd alors de son efficacité.
    Un jour sera brandie une autre liste qu’"une liste noire à la Cohen" :celles de ceux qui se sont servis .


  • Une seule solution :

    le FREXIT.

     

    • Mais bien sûr !
      Et sans accord avec l’UE, enculerie comme sont en train de la subir le peuple anglais, et comme le propose Marine : il faut être con pour penser que les technocrates européistes ne vont pas tout faire pour se venger des pays qui osent quitter la plutocratie mondialiste !
      La seule solution, c’est bien le frexit, avec annulation de la dette contractée auprès de la racaille bancaire, et une quenelle en signe d’au revoir.


  • peu ou prou, le système de subventions c’est une façon d’aliéner ceux qui en bénéficient.


  • Tout ça est plannifie pour justement justifier que tout passe directement sous la gérance de l’Europe en eliminant les services et administrations nationaux. Créer le problème de toute pièce pour que les gens demande une solution. Propose la solution que personne n’aurait accepté de plein gré avant et le tour est joué

    Souvenons-nous que chaque fois qu’une si information passe sur un grand média c’est qu’elle sert l’élite. Ce n’est jamais par souci du bien être du peuple. Une fois qu’on a compris ça, on ne fait plus d’erreur, le discernement est plus facile. On gagne du temps et on peut se concentrer sur ce qui est vraiment constructif pour l’individu souverain que nous sommes.

    Les chiens aboient, la caravane passe.


  • Entre parenthèses, il n’y pas d’aides européennes. La France en tant que contributeur net donne beaucoup plus qu’elle ne reçoit, de ce fait l’aides prétendument européenne c’est une partie de l’argent français qui est redonné avec, énorme escroquerie, le drapeau de l’UE dessus ! C’est comme si je vous prenais 100 euros et je vous en rendais 60 et que vous deviez me dire merci pour ces 60 euros ! Alors qu’ils sont à vous et qu’au passage je vous ai en plus chouravé 40 balles !


  • Explication simple :
    Pile) Les 97% des 700 millions restent dans les caisses des banques
    Face) Bénédicte à du faire un crédit bancaire et paye donc à la banque des intérêts qu’elle n’aurait pas du payer.
    Pile je gagne, face tu perd !


  • " Pas un rond pour les bouseux, qu’ils crèvent, d’ailleurs y en a trop, nos nouvelles machines agricoles, si performantes, les remplacent avantageusement " .

     

    • Je pense, avec sérieux et raison, que c’est un acte délibéré pour "euthanasier"les français ruraux, en particuliers, et les français hors capitales régionales (pour faire large), en général.
      Ce sont des mondialistes qui veulent détruire tout ce qui fait le particularisme et la richesse d’une authentique nation, à savoir son Histoire et donc de ceux qui la porte, encore, comme un bleu à l’âme.
      Ces criminelles devront rendre des comptes pour les milliers de victimes de cet "autodafé social" : suicidés, dépressifs, chômeurs, divorcés, alcooliques, retraités agonisants, prostituées, handicapés abandonnés... : morts programmés.
      Je suis très pessimiste pour la suite des évènements, on pas fini de découvrir les horreurs de cette bande de mafieux et le peuple n’est qu’au début de sa colère.
      Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.


  • " les aides européennes allouées à la France et non utilisées"
    J’espère que c’est une façon de parler et non de penser car, dans l’absolu, ces aides n’existent pas puisque la France donne beaucoup plus ( au moins 10 à 12 milliards par an !)qu’elle ne reçoit de l’Europe qui elle ne produit rien ( sauf des technocrates).
    Et avec le départ de la Grande Bretagne, l’ardoise va monter chaque année.
    On parlera encore de milliards et non de 700 millions comme ses aides " françaises" redistribuées sous le drapeau Européen qui fait croire que l’Europe nous aide alors qu’en fait, elle nous vole si on pense en anti-européen comme moi .


  • Par contre les 100 millions pour la DILCRAH ont été versées en 15 minutes chrono je parie ....

     

  • Cette inertie confirme bien que cette âne de Muscovici, de la gueule dont tous les autres parlementaires se foutent pour sa nullité crasse et sa paresse affichée, passe plus de temps à s’assurer que les français payent la dette à ses maîtres banquiers qu’à éventuellement servir les intérêts français. C’est sa manière de nous remercier pour l’argent qu’il nous a volé déjà pour son inutilité et sa nocivité quand on avait le déshonneur de l’avoir ministre en France.

    Il faut penser à préciser dans les cahiers de doléances qu’on veut un grand coup de torchon à Bruxelles à l’occasion du Frexit !


  • Contrairement à ce que pensent beaucoup de gens il y a des infos dans la presse mainstream. Il faut savoir lire, traduire les euphémismes (exemple Carlos Ghosn aurait contourné le code de déontologie, traduction = vol, corruption, escroquerie, détournements de fonds etc.), savoir lire entre les lignes, et quelquefois une vraie info apparait. Ici on a l’impression que certains destinataires des fonds ont vendu la mèche à un pote journaliste...
    Mais dans la presse avoir l’opportunité de "dire des choses" ne signifie pas que vous serez audible. Si aucun autre média ne reprend vos propos, ils n’existent pas, noyés par le tsunami des billevesées et non-infos. Les médias fonctionnent en groupe, comme une meute ou un troupeau. Et on dirait que ce scandale ne fait pour le moment pas beaucoup de vagues... Songez, 700 millions d’euros non distribués pour cause d’impéritie des fonctionnaires à la France des petites et moyennes villes... précisément celle qui se révolte en Gilets jaunes, c’est peut-être pas le moment d’attiser les braises :)


  • Comme d’habitude les politiques s’en sont mis plein les fouilles avec, voilà pourquoi ils adorent l’UE.


  • Les aides européennes cela n’ existe pas.....puisque l’ Europe elle meme n’ existe pas.


  • je suis énervé après avoir lu cette article, nos agriculteurs se suicident, alors qu’avec cet argent que l’UE nous rend car c’est bien L’UE qui fonctionne avec nos contributions à nous car la France verse plus de 22 milliards et ces 700 millions en font parti, donc hollande est responsable et les députés et maires c’est obligé qu’ils ait été au courant ! j’ai capté ! ils ont sorti cet article pour les élections, c’est comme sur RT j’ai lu un article ou les étudiants français se battent pour que les étudiants étrangers payent la même somme qu’eux pour les inscriptions ? se pose t-ils la question de qui financent ces étrangers et leurs bourses ? encore les français ! non mais on dirait que les jeunes français pensent aux étrangers mais pas aux français, dans les autres pays comme le Canada, le prix des inscription est fois 10 ! le prix en France c’est pratiquement gratuit, en plus ils ont des bourses financer par nous encore ! le ministère va multiplier le nombre d’étudiants étrangers et tripler le montant de leurs bourses, et c’est encore nous qui payons, et je ne suis pas d’accord, non mais qu’ils ne viennent pas parmi les gilets jaune pour ça ! car ce sont eux qui vont payé sans leur avis,


  • Faux.
    FAUX.
    Totalement FAUX !
    L’argent non dépensé ne sera pas perdu pour tout le monde.
    Ne vous en faîtes pas.


Commentaires suivants