Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nouveauté Kontre Kulture : L’Imposture de Jean-Michel Vernochet

La notion de « Grand Remplacement », mise en avant par Renaud Camus, n’est pas un fantasme ; il n’est qu’à regarder autour de soi, dans le métro, les cours de récréation ou simplement dans la rue… un peu moins il est vrai dans la petite lucarne, sauf dans les films et séries par lesquels on veut habituer le Français à vivre dans une société multiculturelle et multiethnique. Mais à cette légitime réaction de résistance de l’autochtone sur sa terre, on oppose des accusations de frilosité, de repli sur soi, d’islamophobie – avec ce que cela rappelle de l’antisémitisme, pourvoyeur de mort sociale pour celui qui en est accusé.

 

Piégé dans son combat contre la destruction de son environnement social et culturel, renvoyé dans les cordes de l’extrême droite par la représentation médiatique, usé parfois par un quotidien parsemé d’agressions, tant physiques que verbales, le résistant oublie de regarder au-delà de la cause directe qui mine son existence et détruit son pays. Car derrière la flèche, il y a toujours un archer, et il est primordial de le démasquer.

La décomposition de la France est un processus de longue haleine, mais qui a pris de l’ampleur et de la vitesse depuis quelques décennies : lois, votées quasi simultanément, ouvrant la voie à l’avortement de masse et au regroupement familial, politiques d’accueil de plus en plus laxistes, régularisation des clandestins, instauration de l’Aide médicale d’État, subventions aux associations, interdiction des statistiques ethniques, naturalisations à tout-va, intégration dans un espace Schengen prohibant tout contrôle aux frontières ; l’oligarchie qui a pris le pouvoir a petit à petit tissé un filet qui enserre le pays dans un mal-être devenu aujourd’hui paroxystique, tout en assénant au peuple une injonction de « vivre-ensemble » dont il veut de moins en moins.

Parallèlement, la casse sociale voulue par Bruxelles et la mise en place d’un « gouvernement des juges » – nous imposant des « valeurs » qu’ils appellent universelles au nom des droits de l’homme – poursuivent plus profondément encore la destruction de la France…

 

Jean-Michel Vernochet est écrivain, essayiste et géopolitologue. Ancien professeur de l’École supérieure de journalisme de Paris et ancien grand reporter au Figaro Magazine, il est l’auteur de nombreux ouvrages relatifs à l’islam radical, l’Iran, la Syrie, l’Ukraine, le terrorisme ou la guerre civile idéologique. Il contribue régulièrement au site géopolintel.fr. et anime l’émission Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet sur ERFM.

 

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mais "les gens" melangent tout aussi..grand remplacement,immigration,islamophobie,racisme...si tous ces sujets sont interconnectes ca n’exclut pas de faire la part des choses...

    C est cette grande tambouille de "resistance" a "tout" qui finalement empeche tout debat.(et toute action coherente).
    En effet c est le meme principe que l antisemitisme..mais l echelle est tout autre..ca devrait appeler a un peu plus de discernement.


  • "Car derrière la flèche, il y a toujours un archer, et il est primordial de le démasquer."

    Piero San Giorgio a utilisé l’image du serpent balancé dans votre jardin. Mais ca revient au même.


  • J’en ferai l’acquisition puisque pour comprendre "les égarés" que je recommande chaudement, j’ai commencé par avaler une couleuvre en lisant “le plan sioniste pour le Moyen-Orient” d’Oded Yinon. Grâce à ces petits livres, je comprends mieux la géopolitique de cette partie du monde.

    M. Vernochet tout comme Mme Sigaut, a une fort belle plume ; c’est très agréable malgré les thèmes épineux soulevés dans “les égarés” et son livre sur l’Ukraine (saison1).


  • Le problème dans nos milieux c’est qu’il y a trop de gens qui sont dans la logique d’éponger l’eau qui fuit du tuyau sans colmater le tuyau lui même. Donc les mecs sont constamment à sortir les mêmes litanies "Les muzz !", "Le Grand Remplacement !"...autrement dit ils enfoncent des portes ouvertes sans jamais décrire les causes première de ces symptômes. C’est comme ci quelqu’un se plaignait constamment des moustiques et des piqûres provoquées par ces derniers sans jamais s’intéresser ni essayer de régler le problème à la source : un énorme trou sur la moustiquaire de sa fenêtre. Or il aura beau gueuler "Marre des moustiques !", pulvériser de l’insecticide...tant que ce putain de trou dans la moustiquaire n’aura pas été colmaté le problème ne sera pas résolu !

    Aujourd’hui parler d’immigration de masse, d’islamisation...est devenue une lapalissade ! C’est enfoncer des portes ouvertes ! La plupart des gens l’ont constaté, l’observent, en souffrent...en revanche là où les gens ont encore du mal c’est au niveau de la compréhension des causes premières, du pourquoi cette situation ! Tout ceci n’est pas accidentel, le fruit du hasard... mais le résultat d’une politique délibérée, parfaitement identifiable grâce à des décrets, traités, lois...qui ont été mis au point par certaines entités et adoptés par nos élus. Les théories du métissage, de l’immigrationnisme...ont été pensée par des individus identifiable...les associations chargées de faire venir des jeunes du Moyen-Orient et d’Afrique Subsaharienne sont financées par des gens identifiables, obtiennent l’agrément de nos autorités, sévissent en toute impunité dans nos frontières...tout ceci n’est pas apparu par génération spontanée ou par révélation divine ! C’est ça que les gens doivent comprendre en priorité, connaître et dénoncer avec force pour pouvoir adopter des stratégies de résistance pertinentes !

     

    • Vous vous fatiguez pour rien. Tout le monde parle des causes, mais personne ne veut ni ne peut les désigner. Pourquoi ? là est la question. Dans tous les problèmes d’ordre civilisationnel et d’ordre économique. problèmes d’ailleurs indistincts, c’est-à-dire des problèmes qu’on ne peut pas dissocier, les causes sont multiples et convergentes comme dira de La palice.
      Toute personne qui vous parlera de civilisation sans vous parler d’économie considérez-la commune un escroc ou une personne inconsciente, et vous n’auriez pas tort, (j’ai du respect pour Jean-Michel Vernochet, mais quand il s’agit de la façon de voir et de la plus proche d’une réalité, je préfère dire ma façon de voir). Si quelqu’un peut me citer une seule civilisation qui ne s’était pas basé sur une domination économique d’abord interne et en suite externe, je rends mon tablier de forgeron d’idées et j’arrête d’écrire. Je sais qu’une telle civilisation n’a jamais existé et n’existera pas.
      Mais les approches idéologiques sont universelles et servent à cacher et non pas à dire la réalité. Pourquoi une telle démarche est-elle universelle et pourquoi tout le monde l’adopte-t-elle avec une grande honnêteté et une grande probité le plus souvent ?Tout simplement c’est parce que c’est la chose à laquelle on croit et qui nous paraît en plus toute naturelle. Malheureusement cette démarche n’aboutit sur rien, elle masque les choses pour mieux les laisser se décomposer tranquillement ou les laisser se recomposer par elles-mêmes.
      je résume et je dis que tous les bouleversements sociaux que connaît la France ont leur contrepartie dans les bouleversements économiques. métissage économique, remplacement économique, désintégration culturelle économique, etc. . Et les acteurs sont les acteurs politiques français internes ou externes aux institutions.


  • "...sauf dans les films et séries par lesquels on veut habituer le Français à vivre dans une société multiculturelle et multiethnique."
    Non seulement, la multiethnicité est présent dans beaucoup de reportages (écoles, facs à l’exclusion de tout autre individu autochtone) et dans de très nombreuses publicités parfois de façon peu appuyée mais bien présente, exemple : la personne est représenté de trois quart, ou bien en groupe il y a toujours un représentant d’une minorité, black la plupart du temps.


  • Une très belle couverture de Marie, encore !