Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Nucléaire : l’ingénieur Jancovici (pourtant pro-climat) choque les bobos journalistes

Moment savoureux sur le SPA (service public audiovisuel, c’est la dernière fois qu’on s’emmerde à l’écrire en entier, et on met pas spa parce que c’est autre chose) avec la tronche de l’animateur falot de C Politique (du dimanche 11 septembre 2022) et des invités, quand Jean-Marc Jancovici dérape sur le nucléaire. En fait de dérapage, il ne s’agit aucunement d’un dérapage, puisque c’est la vérité scientifique, mais c’est un dérapage pour les esprits bornés (par la bien-pensance) des bobos présents. Et pourtant, le Janco, c’est le Monsieur Climat par excellence ! Un décroissant au petit déjeuner !

Engagé en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique, en particulier dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre, il milite notamment pour la taxe carbone et la production d’énergie nucléaire civile, positions qui lui attirent des critiques. Selon lui, le modèle des sociétés occidentales est voué à la décroissance, car leur système économique dépendant d’énergie provenant essentiellement des combustibles fossiles n’est pas pérenne. (Wikipédia)

Salomé Saqué ou « le droit d’être inquiets »

On admire comment Janco sèche la gauchiste – Salomé Saqué, de Blast – qui ramène sa fraise des bois...

Janco  : Pour Zaporijia [Ici on écrit à la française, NDLR], qui sont des réacteurs à eau pressurisée, si jamais y a un pépin sur place, ben ça ressemblera à ce qui s’est passé à Fukushima, donc vous aurez un problème local.

Le bobo inquiet : Ça, ça vous inquiète pas ?

Janco  : Ah bah en France il se passera rien, en France il ne se passera rien.

Saqué  : Ben il n’empêche que pour les populations locales quand même ça les concerne, on a le droit d’être inquiets.

Janco  : Si vous voulez supprimer les problèmes pour les populations locales, on détruit tous les barrages, vous savez la rupture, le plus grand accident de barrage qu’il y a jamais eu dans le monde, c’est un accident qui a eu lieu en Chine dans les années 70, il y a eu entre 20 et 100 000 morts. Rien qu’en Europe, un glissement de terrain dans le lac de retenue du barrage de Vajont Longarone en Italie dans les années 50 a tué 2500 personnes. Donc on supprime tous les barrages, on supprime toutes les usines chimiques, Bhopal, AZF, etc., on supprime toutes les voitures du reste, 1,3 million de morts par an, on supprime les sucreries, le Kinder Bueno que j’avais dans ma loge, enfin, on supprime tout !

Saqué  : On peut pas comparer du nucléaire avec un Kinder Bueno quand même, c’est pas la même chose.

Janco  : Je suis désolé, je suis désolé, l’obésité, vous savez combien ça tue de personnes par an ?

Et on serait tentés d’ajouter : et la connerie ?

Au fait, réponse pour l’obésité : 2,8 millions de personnes en meurent directement par an dans le monde.

 

 

Pan, dans sa face de baronne gauchiste sosie de Greta truffée d’idées écolos niveau collège.

Le drame du barrage du Vajont (1960)

La version anglaise non sous-titrée en français :

Cliquez ici pour voir le sujet de l’INA

 

L’autre intervention choque-bobos de Jancovici.

Il ramène la sobriété énergétique de Macron à un simple mot : pauvreté.

 

Conclusion

Les écolos aveuglés par leur positionnement antinucléaire radical ont donné un prétexte en or massif aux destructeurs du Great Reset pour mettre fin à l’indépendance énergétique de la France, ce qui va conduire à produire encore plus de pauvres qui vont claquer des dents, et après ça, ils vont nous parler de réchauffement. Décidément, le gauchisme...

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Comment peut-on poser la question de l’énergie et des ressources
    sans aborder en premier lieu la question de la masse de la population ?
    Parle-t’on des besoins de 50 millions de personnes ,ou de 500 millions ?
    ou alors de 15 milliards ?
    Il manque un terme à l’équation.

    Il apparaît que la variable d’ajustement la plus simple à contrôler
    c’est le nombre d’humains concernés.
    La techno-science actuelle est largement suffisante pour une population faible.
    Au contraire elle mène à la catastrophe pour une population élevée.

     

    Répondre à ce message

    • Punaise, je pensais pas lire ce genre de commentaire malthusien ici !!! Bill Gates, sors de ce corps !
      Tu es nouveau non ?

      La techno science n’est pas adaptée à une humanité élevée ? Alors supprimons la techno science. Pas les humains !
      On a de quoi nourrir 10x la population même avec du bio, mais c’est des choix à opérer et l’oligarchie n’en veut pas, elle veut contrôler et garder son confort alors elle met dans la tête des neuneus qu’on est trop nombreux et que les humains sont un cancer (mais ils ne parlent jamais d’eux parce qu’ils sont au dessus de tout ça... tous les gogos qui répètent ces fadaises ne parlent jamais d’eux non plus... ils ne vont quand même pas se suicider en direct. On est trop nombreux, répètent-ils, mais ils pensent aux autres qu sont de trop, pas eux bien entendu).

       
    • Ne vous inquiétez pas pour la diminution de la population, "ils" s’en occupent.
      Et "ils" cherchent justement à nous convaincre que nous sommes trop nombreux parce que c’est LEUR opinion.
      En réalité, le taux d’augmentation global (la dérivée seconde) ne cesse de décroître (même sans Covid). Car le développement conduit naturellement â une diminution des naissances.
      Le fait d’entasser les gens dans des villes leur donne cette fausse impression de surpopulation.
      Pour le reste, faisons confiance à l’ingéniosité humaine, à condition qu’elle ne soit pas désorientée par des tarés.

       
    • certes, soyons pragmatiques : si les neuneus, les gogos, et tous les parasites tous confondus ( je vous laisse faire la liste ) n’existaient plus, finalement, tout irait peut être mieux, non ? La vraie question n’est pas la quantité d’humains, mais la qualité. Et surtout, de savoir dans quel groupe on serait et surtout dans quel groupe, " ils" nous mettront.

       
    • @ leanjean : " Parle-t’on des besoins de 50 millions de personnes, ou de 500 millions ?
      ou alors de 15 milliards ? Il manque un terme à l’équation. "

      Il manque une localisation dans votre question.

      Parlez vous de quantité de personnes dans un département, dans une région, dans un pays, dans un continent, la terre entière ?

      L’écologie, c’est de ne jamais considérer les choses d’un point de vue général, global, bureaucratique, mais de les situer dans un lieu précis, dans un "ecos".

      Il n’y a pas de problème de l’eau en général, il y a des lieux ou il y en a trop, d’autre où il en manque, la Normandie, n’est pas le Gard, et les Alpes ne sont pas le Sahara, etc..

       
  • Bobos , idiots utiles de la gouvernance mondiale et du grand reset . Idiocratie dont l’origine remonte au moins à la première révolution de couleurs , j’ai nommé Mai 68 ,savamment préparée et organisée par la communauté dont on taira le nom ; Depuis , de générations en générations se perpétue la tradition bobogochiasse en l’empirant tant et plus : woke ,déconstructivisme , lgbtqazertyop , théorie du genre , apologie de la pédophilie , cancel culture , mariage pour tous et toutes et j’en passe .

     

    Répondre à ce message

  • #3028311

    Je n’aime pas Jancovici. Je l’ai lu pendant des années. Au début, ses graphiques et ses hypothèses sur le pic pétrolier m’ont semblé pertinents. Puis, à force de l’écouter, je me suis aperçu que son discours se radicalisait. Quand il a finalement percé sur la scène médiatique, j’ai compris qu’il avait vendu son âme à Klaus Schwab et à son acolyte, le Nouvel Hypocrite (l’acteur) : Charles III !

    Jancovici m’a toujours paru énervé, provocant, et surtout, il pense qu’il a toujours raison, que nous allons tous mourir. C’est un ingénieur, et comme tous les ingénieurs, il ne pense qu’en terme de système. J’en ai côtoyé plusieurs dans ma carrière. Les ingénieurs sont nécessaires. Mais là, on a affaire à de la politique et de l’idéologie. Que l’énergie nucléaire soit dangereuse, certes. Mais on ne peut tout de même pas penser que l’essor de la France dans les cinquante dernières années n’a pas été du exclusivement à l’énergie nucléaire. J’ai travaillé pendant 33 ans pour Hydro-Québec. Durant les années quatre-vingt-dix, les écolos prétextaient que l’énergie hydroélectrique était polluante. Maintenant, on est passé à un autre « bonhomme sept heures » pour effrayer les petits enfants, ceux qui refusent de penser par eux-mêmes ! Jancovici est ce bonhomme sept heures ! Il parle sans jamais faire de pause, sans jamais nuancer ses propos ; un vrai lobbyiste qui tente un « pitch » de vente auprès des grands industriels. Tous ces anthropoclimatocatastrophistes thunbergiens sont des hystériques (au sens de Freud) que je n’écoute plus. Je me concentre sur les personnes rationnelles (tous ceux qui ont été excommuniés des grands médias de masse lors de l’arnaque COVID) qui ne parlent pas pour faire le buzz.

     

    Répondre à ce message

  • Déjà la pseudo journaliste est intervenante sur Blast...plus gauchiste tu meurs hormis thinkerview...quant au roquet young leader jancovici c est jn escroc....on est sur des faux débats....à savoir comment on va décroître pour que le capitalisme se refasse la cerise...et non pas pour une pseudo raréfaction des ressources....tout est faux,spectacle...l énergie libre de Tesla on en parle quand ??

     

    Répondre à ce message

  • Nous nous sommes laissés dicter notre politique énergétique par Chloé 20 ans en fac de socio, et Justine étudiante en Histoire de l’art, à grands coups de manifs pour le climat.

    Nous payons maintenant les conséquences de leur petits caprices de jeunes bobos émotives.

    La récréation est terminée, il est temps que les adultes reprennent les rênes du pays.

     

    Répondre à ce message

  • On peut ne pas aimer la forme ou encore l’opinion de Jancovici sur le nucléaire et le réchauffement climatique, mais il y a une chose qu’on ne peut pas contester, c’est qu’il a un cerveau qui fonctionne bien. Et pour se le faire avec des arguments rationnels, il faut se lever très tôt, parce qu’il connaît son sujet bien en profondeur et n’hésite pas à démonter son adversaire.

    Un débat Soral - Janvovici, ce serait pas mal pour parler du réchauffement climatique et de la transition énergétique ^^

     

    Répondre à ce message

    • #3028645

      C’est vrai mais le problème justement c’est que ses contradicteurs ne sont pas à la hauteur. Ils sont complètement largués lorsque Jancovici balance des ordres de grandeur (justes) comme il sait bien le faire, et également largués lorsqu’il embobine son auditoire avec des raccourcis faux comme il sait également très bien le faire.

      Je l’ai par exemple entendu dire que s’il devait traverser l’océan il le ferait en bateau et pas en avion (à cause du bilan CO2) or c’est complètement faux, l’avion est bien plus efficace pour le transport de personnes (sans remettre en cause son obsession du CO2). Ce qui est valable pour des marchandises non périssables voyageant en container ne l’est pas pour des humains...

       
    • "il y a une chose qu’on ne peut pas contester, c’est qu’il a un cerveau qui fonctionne bien. Et pour se le faire avec des arguments rationnels, il faut se lever très tôt".
      Vous vous trompez......il vous aura probablement échappé que le gars intervient toujours en monologue ou face à des gens non qualifiés, alors forcément c’est plus facile. C’est ce qui laisse cette impression trompeuse que le gars doit forcément avoir raison, personne ne pouvant lui apporter la contradiction sur le terrain de la science.

       
  • Et comment va le comité d’entreprise d’EDF ?

     

    Répondre à ce message

  • Il a compris qu’il ne tirerait rien des dirigeants à lui tout seul, il se sert donc du réchauffement pour vendre ses BD et se faire un maximum de pognon.
    Une sorte de Laurent Alexandre du nucléaire.

     

    Répondre à ce message

  • Salomé Saqué qui il n’y a pas longtemps encore travaillait pour Blast notamment se ventant d’officier pour un média indépendant. Elle a tôt fait de rejoindre des médias mainstream. C’est plus stable et ça paie sans doute beaucoup mieux. Finalement peu de conviction chez cette jeune femme, une opportuniste comme tant d’autres...

     

    Répondre à ce message

  • #3028717
    Le 13 septembre à 09:38 par Poudre d’escampette
    Nucléaire : l’ingénieur Jancovici (pourtant pro-climat) choque les bobos (...)

    Jancovici roule pour Macron. Il est pronucleaire. Il est prodepopulation et si possible à la vitesse grand V en augmentant le taux d’avortement. Pour lui les gens doivent être soumis par la force parce qu ils n’iront pas d’eux mêmes vers les privations et sinon prophétise t’il ce sera "covid sur covid"faisant croire au passage que des virus très dangereux vont émerger des banquise réchauffées

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents