Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Obligation vaccinale : l’un des principaux syndicats de pompiers dépose un préavis de grève nationale illimitée

Selon le syndicat FA SPP-PATS, le projet de loi qui prévoit également l’extension du pass sanitaire et rend obligatoire la vaccination des sapeurs-pompiers, des soignants et plus largement des personnes au contact de personnes fragiles, « porte atteinte à la Constitution ».

 

L’un des principaux syndicats de pompiers professionnels français, la FA SPP-PATS, a annoncé le 4 août avoir déposé un préavis de grève nationale illimitée à partir de lundi 9 août, pour protester contre l’obligation vaccinale des pompiers.

« Le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, qui prévoit notamment et sous peine de sanctions, l’obligation vaccinale pour les sapeurs-pompiers, porte atteinte à la Constitution », s’indigne le syndicat, qui espère que cette mesure sera censurée par le Conseil constitutionnel le 5 août.

« On verra (jeudi) quels seront les propos du Conseil constitutionnel et le bureau décidera des suite à donner », a expliqué à l’AFP André Goretti, porte-parole du syndicat.

La nouvelle loi, qui prévoit également l’extension controversée du pass sanitaire, doit entrer en vigueur lundi prochain.

Le projet de loi, adopté définitivement par le Parlement fin juillet, rend obligatoire la vaccination des personnels des hôpitaux, cliniques, EHPAD et maisons de retraite, des sapeurs-pompiers, de certains militaires, ainsi que des professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile.

« On ne mène pas un combat politique, mais il y a une remise en cause des fondamentaux qui va trop loin », juge le porte-parole du syndicat, qui précise que sa fédération n’est « pas opposée à la vaccination ».

« Si vous maintenez l’obligation vaccinale aux sapeurs-pompiers, alors nous exigeons de bénéficier des mêmes avancées statutaires et sociales que les soignants », avance le syndicat qui rappelle n’avoir « jamais demandé à être assimilé à des personnels soignants ».

La Fédération autonome des sapeurs-pompiers professionnels et des personnels administratifs et techniques spécialisés revendique 7000 adhérents et se présente comme la première force syndicale des Services départementaux d’incendie et de secours (SDIS).

À lire, sur E&R :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2779275
    Le 4 août à 18:18 par Oui mais non quand même !
    Obligation vaccinale : l’un des principaux syndicats de pompiers dépose un (...)

    D’accord mais UNE VRAIE GRÈVE et non un truc de pedale dégonflée genre un brassard avec marqué dessus « bouh, ouinn, pas content grève » et ils continuent comme si de rien n’était c’est à dire en faisant rigoler le
    régime du führer minuscule…

     

    Répondre à ce message

  • Soutenons les pompiers et que les pompiers nous soutiennent !

     

    Répondre à ce message

  • Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris leur positionnement. Que veut dire : « Si vous maintenez l’obligation vaccinale aux sapeurs-pompiers, alors nous exigeons de bénéficier des mêmes avancées statutaires et sociales que les soignants », avance le syndicat qui rappelle n’avoir « jamais demandé à être assimilé à des personnels soignants ».

    Veut-il dire que les pompiers accepteront l’injection de thérapie génique à certaines conditions et que leur action ne rejoint pas la Résistance qui grandit, mais profite du mouvement pour aller faire son petit commerce habituel ?

    Si un camarade peut m’éclairer, svp, car j’espère vraiment avoir mal compris.

     

    Répondre à ce message

    • Non, c’est juste une manière de jouer sur le rapport de force économique : les membres de ce syndicat n’ont pas du tout l’intention de se faire vacciner de force, alors ils soumettent des revendications dont ils savent d’avance qu’elles sont onéreuses et ne seront donc pas retenues par le gouvernement.
      Ça leur permet de rappeler qu’ils luttent depuis des années pour obtenir bien moins que ça (comme les soignants de l’hôpital public, d’ailleurs, écrasés à coup de tatanes par le dernier Grenelle).

      Donc : c’est une lutte syndicale avec des revendications professionnelles très officielles et motivées, et également des motivations de bon sens des individus qui constituent le syndicat.

      Mais voilà : ce n’est pas l’armée de la Libération qui a déjoué le complot mondialiste et va organiser la Résistance. Non, c’est juste un groupe estimé et non négligeable en plus dans la lutte contre l’obligation vaccinale et le passe sanitaire qui en dépend.

      C’est très bien argumenté au niveau du droit du travail, mais comme les énarques et les start-upeurs de Macron sont en roue libre de corruption et s’assoient allègrement sur le droit depuis au moins 18 mois, le droit n’est plus qu’un papier toilette pour que l’élite se torche après avoir ch....é sur le peuple.
      Le Conseil constitutionnel va valider tout ça, ou l’amendera de manière risible, pour la forme.

      Mais c’est sympa d’avoir les pompiers, ou une partie, avec soi - ça met du blé au moulin, en attendant la grande farine et la grande cuisson du Moulin qui vient.

       
    • ça veut dire : "si vous augmentez nos salaires on est d’accord pour se faire piquer."
      bref, ce syndicat fais juste le tapin.

       
    • Non, tu as bien compris ! Les syndicats vont "négocier " pour accepter la vaccination en échange de quelques avantages salariaux ou statutaires ! C’est bien ça, comme toujours avec ces vendus ! Faire rentrer les travailleurs au bercail après les avoir fait brailler et défiler dans les rues !

       
    • « C’est très bien argumenté au niveau du droit du travail »

      Sauf que les pompiers ne relèvent pas du code du travail...

       
    • Merci pour vos réponses. C’est inquiétant. Je comprends que les pompiers utilisent ce moyen comme 1ère réponse dans l’immédiateté mais j’espère qu’ils n’hésiteront pas à se dissocier des syndicats si la lutte devait se durcir.

      Force, Honneur et Courage à tous les Résistants. Merci E&R !

       
  • et chez les policiers il n’y a pas que des lâches et des abrutis.. qu’attendent ils pour se joindre aux pompiers ? serait ce parce qu’ils sont dispensés de vaccination et qu’ils craignent de perdre cette prérogative ?

     

    Répondre à ce message

  • Obligation illégale s’agissant d’un produit expérimental.
    Tous les syndicats devraient être sur la même ligne.
    A quand une grève générale ?

     

    Répondre à ce message

  • La grève générale ..seule solution ..en deux semaines c’est plié..

     

    Répondre à ce message

  • Conséquences de l’acceptation du "passeport sanitaire".

    2022 :
    "Messieurs, votre passeport indique qu’il vous manque la 4ème dose. Vous ne pouvez pas entrer dans le supermarché.

    2023
    "Monsieur, vous avez dépassé votre empreinte carbone pour ce mois.
    Même si vous avez la 5e dose, vous ne serez pas autorisé à acheter de la viande, ou de l’essence pour votre véhicule à carburant."

    2024 :
    "Monsieur, votre passeport indique que vous avez voyagé 2 fois cette année donc vous avez déjà trop pollué.
    Vous ne pouvez pas quitter la ville.

    (mais ca peut aller plus vite aussi)
    En Italie, ils ont été plus explicites et l’ont appelé GREEN-PASS dès le début.

     

    Répondre à ce message

    • Et pendant ce temps, la loi n° 2021-1018 du 2 août 2021 pour renforcer la prévention en santé au travail ajoute un nouvel article au code du travail instaurant le passeport de prévention :

      « Art. L. 4141-5.-L’employeur renseigne dans un passeport de prévention les attestations, certificats et diplômes obtenus par le travailleur dans le cadre des formations relatives à la santé et à la sécurité au travail dispensées à son initiative. Les organismes de formation renseignent le passeport selon les mêmes modalités dans le cadre des formations relatives à la santé et à la sécurité au travail qu’ils dispensent. Le travailleur peut également inscrire ces éléments dans le passeport de prévention lorsqu’ils sont obtenus à l’issue de formations qu’il a suivies de sa propre initiative.
      « Le travailleur peut autoriser l’employeur à consulter l’ensemble des données contenues dans le passeport de prévention, y compris celles que l’employeur n’y a pas versées, pour les besoins du suivi des obligations de ce dernier en matière de formation à la santé et à la sécurité, sous réserve du respect des conditions de traitement des données à caractère personnel prévues à l’article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.
      « Un demandeur d’emploi peut ouvrir un passeport de prévention et y inscrire les attestations, certificats et diplômes obtenus dans le cadre des formations qu’il a suivies dans les domaines de la santé et de la sécurité au travail.
      « Lorsque le travailleur ou le demandeur d’emploi dispose d’un passeport d’orientation, de formation et de compétences prévu au second alinéa du II de l’article L. 6323-8 du présent code, son passeport de prévention y est intégré. Il est mis en œuvre et géré selon les mêmes modalités.
      « Les modalités de mise en œuvre du passeport de prévention et de sa mise à la disposition de l’employeur sont déterminées par le comité national de prévention et de santé au travail et approuvées par voie réglementaire. En l’absence de décision du comité à l’issue d’un délai de six mois à compter de la publication du décret en Conseil d’Etat prévu au dernier alinéa de l’article L. 4641-2-1, ces modalités sont déterminées par décret en Conseil d’Etat. Le comité national de prévention et de santé au travail assure également le suivi du déploiement du passeport de prévention. »

      https://www.legifrance.gouv.fr/jorf...

      Un nouveau livret ouvrier ???

       
    • C’est exactement ce qui est prévu

       
  • Bravo et soutien aux pompiers...

     

    Répondre à ce message

  • le "président" de VSD vient d’ affubler des pires "noms d’ oiseaux" les "antivax"....visiblelent la "ouiouitude" (et son orchestre) perdent les pédales....c’ est pathétique.

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour, Je suis pompier depuis presque 32 ans et je tenais à dire que j’en ai marre de ces syndicats : Ils se servent tout le temps du bordel ambiant pour réclamer quoi ? du pognon, toujours du pognon ...Il croit qu’il va obtenir quoi celui-là avec ses exigences en carton, (avancées statutaires etc...) C’est pas le sujet !!! Faut jouer collectif et pas prêcher pour sa paroisse. Il pourrait pas plutôt dire qu’on a pas envie de se faire injecter un médicament expérimental toujours en test et potentiellement dangereux qu’ils appellent frauduleusement "vaccin" par exemple ? EXIGER plutôt que les pseudos journalistes et les personnages politiques arrêtent de distiller la peur et d’insulter ceux qui ne pensent pas comme eux ?!?! etc ...32 ans au service des autres et je suis un irresponsable, presque un assassin car non vacciné ? Mais non toujours ce vieux syndicalisme à 2 balles qui vendra son fion encore et toujours pour des clopinettes.... Merci de ne pas mettre tous les pompiers dans ce sac là.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents