Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Obsédé par les juifs et la pénétration : quatre universitaires étudient Alain Soral

En résumé, Soral, enculé !

Un collectif anonyme a analysé les discours de cette sulfureuse figure de l’extrême droite. Entretien avec l’un d’eux, sociologue.

 

Nous ne prenons pas suffisamment au sérieux, dites-vous, le « cas Soral » ?

En janvier 2014, pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, des milliers de militants d’extrême droite de différentes obédiences ont défilé au cours d’une manifestation unitaire, intitulée « Jour de Colère ». Ils scandaient dans les rues de Paris des slogans que l’on croyait passés aux oubliettes de l’histoire, comme « mort aux juifs ». Alain Soral et ses suiveurs étaient là.

Selon une enquête de Mediapart, son portail Égalité & Réconciliation est le site politique le plus consulté en France avec plus de 8 millions de vues par mois. Il a eu des responsabilités au bureau national du Front national ; c’est lui qui a initié le virage du parti vers le social. Il est également un proche de Jean-Marie Le Pen et a écrit son discours de Valmy. Pour Soral, l’extrême droite institutionnelle serait l’équivalent de Londres pour les Résistants pendant la guerre, tandis que lui et sa mouvance représenteraient le maquis face à la « domination sioniste ».

 

Comment est né le projet de cet ouvrage ?

Nous sommes politologue, sociologue, spécialiste de l’extrême droite et psychanalyste. Nous sommes des chercheurs engagés dans des travaux plutôt fondamentaux. Il nous arrive de nous croiser, à l’occasion par exemple de réunions entre laboratoires, et d’échanger amicalement. Dans nos discussions, le phénomène Soral revenait souvent. C’est ainsi que nous est venue l’idée de lancer une véritable enquête scientifique à son sujet.

Malgré son rôle important dans le champ politique français, il n’avait fait l’objet que de livres de simple dénonciation, ou d’ouvrages consacrés à l’homme d’affaires – rappelons qu’Alain Soral a fondé une société d’édition florissante. Pour notre part, nous avons voulu explorer le matériau qu’il diffuse avec tant de succès sur le Net.

Nous ne l’avons pas rencontré, car il ne s’agit pas pour nous d’explorer le personnage ni ses éventuelles pathologies, mais de déconstruire son discours : montrer en quoi il appartient à l’extrême droite et à ses traditions, et comment s’articule son antisémitisme. Nous avons passé plus de deux années à visionner et analyser quelques 1 500 heures de vidéos diffusées sur son site entre 2011 et 2017.

 

Vous signez le livre « Le Collectif des 4 ». Pourquoi avoir choisi l’anonymat, qui n’est pas précisément un gage de sérieux scientifique ?

Alain Soral fédère une extrême droite radicale rouge-brun (lui parle de « gauche du travail, droite des valeurs ») qui ne craint pas de défendre ses idées à coup de poings. Du reste, l’éditeur du dernier livre paru à son sujet, Le Système Soral, a été l’objet d’agressions. Un débat qui l’opposait à Daniel Conversano, un suprémaciste blanc, avec Dieudonné, s’est terminé en rixe. C’est un fasciste au sens propre du terme, pour qui le rapport de force et la virilité conquérante témoignent de la vérité intellectuelle : le plus fort a raison et le démontre par la force physique. Instructeur de boxe, il affectionne le combat. Comme Jean-Marie Le Pen, qui revendique son passé de bagarreur, il se vante de casser la gueule des chauffeurs de taxis.

Soral considère qu’il incarne « l’idéal grec » : il prétend posséder à la fois la force physique, la beauté et l’intelligence. Ainsi, pour « réhabiliter le duel » et prouver la supériorité de ses idées, il annonce par exemple qu’il va se livrer à un combat d’art martial dans une cage contre l’un de ses concurrents du Net, Le Raptor dissident, un vidéaste d’extrême droite.

Nos armes sont celles de la raison et de la déconstruction critique, et nous ne voyions pas l’intérêt d’entrer dans le champ de la confrontation avec lui sur son terrain, celui de la violence. En revanche, comme le marxiste italien Antonio Gramsci, nous considérons que la bataille intellectuelle pour l’hégémonie culturelle est essentielle et qu’il faut contrer les idées de l’extrême droite.

Lire la suite de l’article (devenu payant depuis !) sur bibliobs.nouvelobs.com

 

Face aux persécutions du Système, votre participation est essentielle !

En lien, sur E&R :

Ce que « Le Collectif des 4 » ne peut pas comprendre,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

119 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • pas vraiment excitant cet article. Des idées pour contrer celles de Soral ? Soral nous montre la lune ils y voient son doigt. Bref, les charlots étaient quatre eux aussi.

     

  • On voudrait connaitre par curiosité les noms de la bande des quatre. Il est a parié que ça ne sent pas le français de souche, c’est même sûr et certain.

     

    • J’espère que vous n’entendez pas par là que tout Français de souche se refuserait à cette activité collaboratrice et de pure soumission ; pour ne pas dire de satisfaction authentique pour celui qui est certain d’être dans le vrai.

      Les pires ennemis du combat nationaliste sont ceux-là mêmes : les Français de souche qui se rangent, par milliers, du côté de l’occupant.


  • Avec un quadruplets de c...... dans ce genre là, bien courageux comme il se doit, "l’hégémonie intellectuelle" peut aller se rhabiller. Quant à la "bataille intellectuelle"... Parler de cela dans une feuillasse comme l’Obs. Allons, c’est pas sérieux tout ça.


  • Bref, ils critiquent les analyses de Monsieur Alain Soral à la lumière de leur idéologie non-scientifique et gauchiste.

    Qu’est-ce que ça prouve ?


  • Anonymes ? Ils font prout avant l’heure dites donc.


  • Nous sommes politologue, sociologue, spécialiste de l’extrême droite et psychanalyste.
    Tu m’en diras tant ??? le ridicule ne tu pas,, !,,,,,

     

    • Une grosse impression que les 4 comiques anonymes n’ont pas tout compris du discours d’alain Soral...ils ont en plus rajouter une lichotte de propagande...
      Bref,cela aurait pu être intéressant à lire mais finalement, c’était juste la grosse...... habituelle.
      À quand la suite ? Messieurs-dames les comiques a 2 balles.


  • J’ai vraiment eu du mal à le terminer cette article mais bon vers la fin en détecte bien le monsonge de la fameuse condanation dans l’affaire Binti


  • Nous sommes politologue, sociologue, spécialiste de l’extrême droite et psychanalyste (un CAP shampouineuse , un technicien de surface et un niveau 5éme CPPN en coiffure) . Nous sommes des chercheurs engagés (NPA, FdG, LDJ,) dans des travaux plutôt fondamentaux.(comme la congruence quenelles ,ananas, extrême droâte) Il nous arrive de nous croiser, à l’occasion par exemple de réunions entre laboratoires (sur la lubrification des gode-ceinture), et d’échanger amicalement. (devant la machine à café bio du centre scientifique de l’analyse du néo-nazisme-camerounais et de la Haine savoyarde) Dans nos discussions, (comme on se fait souvent chier à rien foutre), le phénomène Soral revenait souvent.(On sait dit que l’on pourrait se faire un p’tit billet nous aussi ). C’est ainsi que nous est venue l’idée (et c’est très rare) de lancer une véritable enquête scientifique à son sujet. Et là, on a contacté du lourd en matière de faits et de preuves (Kévin Poireau dans l’fion, Mathieu Glavio-Molard,Jonathan Mya-rat , Robin D’Angelure... bref StreetPress Investiga-SION) ,bla bla bla..............
    Et ça continue encore et encore c’est que le début d’accord d’accord


  • N’empêche, ce quarteron de tapettes anonymes met la puce à l’oreille du lecteur. Je m’explique :



    il se vante de casser la gueule des chauffeurs de taxis.



    C’est nul ! Il les aurait mordus, il était « en marche », pas emmerdé, sans procès.
    Plus sérieusement : Dommage que ce travail sorte maintenant, à l’automne, à la fin des barbecues. Il reste les chiottes, c’est vrai.

     

  • Bonjour à tous
    je ne savais pas que j’étais d’extrême-droite !
    Je suis gay et en total accord avec les dires de AS sur le sujet .
    Un collectif anonyme de 4 universitaires , quel courage !
    Chers universitaires vous devriez écouter Francis Cousin sur le cretinisme de l’université .



  • Nous sommes politologue, sociologue, spécialiste de l’extrême droite et psychanalyste



    spécialiste et psychanaliste ? ok , allez, couché, il n’y a rien à voir, fermez le ban

     

  • Messieurs les psychologues, sociologues et autres « spécialistes de l’extrême droite » (comme si Soral était d’extrême droite !) anonymes, voici un défi pour vous : proposez une critique de Comprendre l’Empire, puisque je vous rappelle qu’il s’agit de l’œuvre majeure d’Alain Soral. Si on prétend « déconstruire » les idées d’un écrivain, autant s’appuyer sur ses livres, non ? Une critique sérieuse SVP, c’est-à-dire argumentée et sourcée.
    Ah c’est plus compliqué tout de suite, n’est-ce pas ? Baltringues !


  • En parcourant rapidement l’article, voilà comment ces pieds nickelés se positionnent :

    Nous sommes des chercheurs engagés dans des travaux plutôt fondamentaux
    lancer une véritable enquête scientifique à son sujet.

    déconstruire son discours : montrer en quoi il appartient à l’extrême droite et à ses traditions, et comment s’articule son antisémitisme

    Conclusion, ils prétendent utiliser la rigueur scientifique pour mettre en lumière leurs obsessions idéologiques. totalement contradictoire.

    Peut-on définir scientifiquement l’antisémitisme ou l’extreme droite avec une totale impartialité ?.

    C’est des clowns.
    Meme BHL , qui croyait sincèrement quel e philosophe Botul existait, n’a pas osé être aussi grotesque que ces pieds nickelés

     

    • C’est exactement ce que je me disais : en science on part avec un objet d’étude que l’on étudie de la manière la plus objective possible tout en sachant qu’il y reste une part de subjectivité (cf. Einstein observer l’objet modifie l’objet).

      Ici nous ne sommes pas dans une démarche scientifique mais dans une diatribe. On part avec un présupposé et on essaye d’y adjoindre des éléments disparates pour prétendre à une analyse. Ils auraient mieux fait d’écouter leur prof de sciences, en eussent-ils un !

      À noter qu’on est à la limite du négationnisme (inversé ?) quant aux réseaux pédophiles.


  • ce torche-c** a été écrit par des lumières qui doit soutenir un pays ou l’armée est la plus morale du monde.

     

    • "Lire la suite de l’article (devenu payant depuis !) sur bibliobs.nouvelobs.com"

      L’obs n’entend même pas faire oeuvre "utile" en diffusant le plus largement possible sa diatribe, mais préfère la faire circuler aux seuls abonnés de l’obs, c’est à dire un groupe de moins en moins nombreux.

      On a déjà vu des croisés de la vertu davantage convaincu par leur mission...


  • La manif "jour de colère" et les prétendus slogans antisemite "mort aux juifs" répété mille fois par Haziza et puis par Valls pour en faire une vérité..
    Des centaines de journalistes sur place, des délateurs de tous bords , des policiers par cars entiers des RG et des dizaines de cameras de TV , mais pas un seul enregistrement de ces prétendus slogans si ce n est Celui ci "Crif la France n’est pas a toi " pour dénoncer la sensure du CRIF . une vidéo postée sur youtube par les proffesssionels de la manipulation qui ont soutitrés le fameux slogan en remplacant CRIF par Juif " Juif ...la France n est pas a toi " ..une énorme fake news qui n ’aura jamais été debunkée ni par décodex ni par les chasseurs d’hoax et pour cause c est un mensonge qui convient bien au systeme , qui n a aucune vérité a proposer pour argumenter sa fausse augmentation des actes et agressions antisémites.


  • Ils sont très loin les quatre mousquetaires, ici on à quatre lâches qui se cachent derrière des critiques bidons sans aucun argumentaire pour contrer les vérités soraliennes. Bon pour se torcher leur ouvrage qui n’apportera strictement rien au débat démocratique.


  • Pourquoi êtes vous anonymes ? Parce qu’on a peur !
    C’est déjà une piste !


  • Des anonymes, hein ? Donc, ça compte pour du beurre... sioniste !


  • 4 petites pxxales qui font caca dans leur culotte. Ils en mettent tellement partout qu’ils ont senti le besoin de s’essuyer les mains (pour par écrire autre chose) sur les pages de leur bouquin.

    Mais rassurez-vous , leurs commanditaires sauront les récompenser en les pistonnant pour une petite place de merde à l’Université en tant maitre assistant ou plus pour ceux qui y sont déjà installés.


  • Je l’achèterai, c’est dur de nos jours de trouver de bons livres a colorier pour enfants.


  • Le nom de ces tartuffes doit déjà trainer sur le net, et à mon avis, ils ne sont ni noirs, ni catholiques... Et ce qui est dingue, c’est que Soral soit si fascinant qu’ils prétendent, à quatre, avoir travaillé sur 1500 heures de vidéos... Mais n’y a t-il rien d’autre d’intéressant dans leurs petites vies ? Et se sont-il demandé pourquoi Soral est si intéressant, si beau, si intelligent (sont-ils amoureux ?)...

     

  • Article (insignifiant) signé de la journaliste Véronique Radier - ou Râtelier ?


  • On dirait qu’ils parlent d’un antisémite des années trente, centré sur l’Europe, or Soral élargit son champ d’investigation à toute la planète et sa grille de lecture couvre tous les parallèles et tous les méridiens .



  • En janvier 2014, pour la première fois (...) des milliers de militants d’extrême droite de différentes obédiences ont défilé au cours d’une manifestation unitaire




    Traduction : L’union du camp nationaliste est dangereuse pour le système.



    Alain Soral et ses suiveurs étaient là.




    Traduction : AS est un meneur dont il faut réduire l’influence car il favorise la convergence des luttes.



    Il a eu des responsabilités au bureau national du Front national ; c’est lui qui a initié le virage du parti vers le social.




    Merci de l’aveu qu’AS a fait quelque chose de bien, puisque le social vous en bavez toute la journée.



    Nous sommes politologue, sociologue, spécialiste de l’extrême droite et psychanalyste.




    Vous êtes des branleurs.



    Nous sommes des chercheurs engagés dans des travaux plutôt fondamentaux.




    Correction : plutôt fondementaux, c’est à dire du fondement, c’est à dire que vous cherchez la merde.



    l’éditeur du dernier livre paru à son sujet, Le Système Soral, a été l’objet d’agressions.




    Agressions ? Où, quand, comment, par qui ? Ca, vous ne le dites pas. Etrangement on vous entend pas lorsque AS est, lui, agressé.



    Un débat qui l’opposait à Daniel Conversano, un suprémaciste blanc, avec Dieudonné, s’est terminé en rixe.




    Oui, donc, en creux merci d’avouer qu’AS n’est pas suprémaciste blanc. Social... non suprémaciste... un type bien quoi.



    C’est un fasciste au sens propre du terme (...)




    J’en connais quatre qui sont fascistes au sens sale du terme : des fiottes vitupérantes planquées derrière un Pouvoir qui a tous les leviers.



    (...) pour qui le rapport de force et la virilité conquérante témoignent de la vérité intellectuelle : le plus fort a raison et le démontre par la force physique.




    Non, sinon ce serait justement le Pouvoir qui est le plus fort actuellement qui aurait raison.



    il va se livrer à un combat (...) contre (...) Raptor dissident




    Il n’a fait que répondre.



    Nos armes sont celles de la raison et de la déconstruction critique




    Déconstruisez-vous critiquement vous-même : la paille la poutre.



    nous ne voyions pas l’intérêt d’entrer dans le champ de la confrontation avec lui




    Au contraire, vous voyez beaucoup d’intérêt à entrer dans le champ de coton des vils et serviles esclaves du système.


  • Attaques sous la ceinture comme d’hab’, aucun intérêt, va falloir aiguiser vos lames intellectuelles, les 4 mousquetaires !


  • Alain, ils se sont donnés la peine d’ "analyser" tes concepts. Ce sont les prémisses de l’immortalité, rançon des valeureux et des émissaires de la Vérité.

    Le public soralien cherche à s’instruire, cultive l’irrévérence et jamais la violence, exerce son droit à l’esprit critique, bref il s’inscrit dans la tradition authentiquement française de penser le monde.


  • Si c’est vrai qu’Alain Soral était dans une manifestation avec des pancartes "mort aux juifs", il faudrait peut-être répondre à cela ? Il s’agit sûrement d’un raccourci pour attribuer à notre président un antisémitisme farouche, ce qui n’est pas le cas, ceux qui le suivent auront compris.

     

  • “Alain Soral fédère une extrême droite radicale rouge-brun (lui parle de « gauche du travail, droite des valeurs ») qui ne craint pas de défendre ses idées à coup de poings“.

    Propos diffamatoires quand tu nous tiens...

     

    • Alain Soral défend parfois sa vie à coups de poings contre les groupes ultra-violents de la ligue de défense juive, interdits aux USA et en Israël, qui s’entraînent au krav-maga dans les locaux de l’état, et qui ont surtout comme spécialité l’attaque à 10 contre 1.
      Les 4 charlots du collectif ont oublié de le préciser.


  • C’est quand même un peu faible.
    Déjà il y a le contexte, si on prend la période 2008-2018 il s’est passé enormément de choses, ce n’est plus le même monde.

    Les discours des uns et des autres prêtent souvent à sourire avec seulement 3 ou 4 ans de "recul " .(Même les discours les plus raisonnables).
    Tout a evolué, les gens,les discours, la technique, la situation .

    Enfin prendre tout au sérieux, les dérapages comme la provocation, c’est passer à côté de l’essentiel.
    Une vraie analyse devrait s’offrir le luxe d’ignorer tout le superficiel et le côté changeant des humains.

    On pourrait ridiculiser n’importe qui avec le genre de procédés qu’ils utilisent.
    Les politiques,les journalistes,les infuenceurs et tout ce qui "fait l’opinion" de près ou de loin ! .


  • Ha les cons ça osent tout !c est a ça qu on les reconnaît .....

     

  • Pitoyable, cette publication anonyme, qui révèle clairement le manque de courage de ses auteurs ..... Je suis sur qu’Alain Soral n’hésiterait pas quand à lui a accepter un débat public face à cette nouvelle "bande des quatre", comme l’on disait en Chine il y a quelques années !!!


  • "Nous sommes politologue (science molle), sociologue (science méta-molle), spécialiste de l’extrême droite (euh... moi aussi je peux le faire !) et psychanalyste (faux diplôme de fausse discipline puisque pour en être il faut simplement... s’être fait soi-même psychanalyser !)."

    Merci pour cet éclat de rire, ça n’était absolument pas prévisible !

    On devine de loin le fromage d’État pour universitaires "à louer". On peut dire que ça c’est des impôts bien employés ! Pour dénoncer quoi ? Alain Soral ! Je pense que s’ils poursuivent leurs recherches, ils vont découvrir qu’Alain Soral est à l’origine de seconde guerre mondiale, de l’assassinat de Franz Ferdinand, de celui Jules César, de la saint Barthélémy et que "d’après des sources sûres" il serait également le meurtrier d’Abel car ayant eu une très mauvaise influence sur Caïn !

    Au fait, avez-vous remarqué : les "spécialistes de l’extrême droite" sont des gens qui n’en sont jamais issus et n’y ont jamais milité ou même mis les pieds...

     

    • Comme les sondeurs ou autres « chercheurs » sont des affreux Jojo qui se disent et se définissent politologues, vagues interprètes - alors que le politiste se veut, lui, le chercheur authentique de la discipline politique -, je suis moi-même et comme eux, spécialiste de l’extrême centre, analogue (chercheurs en sociologie des trous du cuI) et, de par le fait, comme ma consoeur la poule, prêt à pondre tout et n’importe quoi : du 0 au 3, selon ce qu’on me file à béqueter et dans quel environnement.


    • Ils sont probablement juste bêtes, ou endoctrinés.
      C’est faire preuve de trop de générosité que d’avancer pour eux des motivations pécuniaires ou carriéristes.
      (Bien que carrière et endoctrinement..ça revient au même de nos jours.)

      Si quelqu’un veut décrire les idées promues par Soral, il peut le faire sans même faire de politique, une description froide,clinique, cela n’est jamais fait.

      On se défend de s’en prendre aux personnes, mais au détour d’une ligne on évoque toujours les tics de langage, le côté punk, le choix du vocabulaire...,la vulgarité et autre.
      Ce n’est pas sérieux..si ce langage parle à des millions de gens, ce n’est pas par sa simple forme...


  • C’est certain qu’ils n’ont aucun intérêt à aller sur le terrain de la bataille intellectuelle avec A. Soral ... Ils ont dû visionner l’interview avec Thierry Vincent :)) Et planqués derrière l’anonymat , c’est pas le courage qui les étouffe ! Et puis le spécialiste de l’extrême droite qui craint de rencontrer son sujet d’étude...Il bosse avec des tubes à essais le sociologue ? Hors du réel ou la définition des bobos de gauche.


  • Oui mais y z’ont pas dit qui c’est qui paye cette étude, car des politologues, sociologues, spécialistes de l’extrême droite et psychanalystes...ça ramone pas pour la suie...


  • « Souvent méprisé par la Critique, les médias et les intellectuels, Louis de Funès reste cher au cœur des Français, qui sont encore nombreux à se presser devant leur petit écran quand un de ses films est programmé. » L’acteur s’en réjouissait et ça emmerdait la Critique. Louis de Funès remplissait les salles où venait nombreux « le populo » ! Idem pour Soral !

    Plus de 8 millions de vues mois ça, ils ne comprennent pas ! Ne peuvent pas comprendre ; ils ne veulent pas « Comprendre l’Empire » !

    Alors ces quatre moustique-à-taire font dans le scientifique comme des entomologistes se pencher sur l’insecte soralien ! ça nous fait une belle jambe, celle qui manque justement au pantalon du même nom :) vendu par Jacob

    Non seulement ils ne veulent pas se battre, mais ni débattre ! Surtout pas aborder le fond du sujet comme au Tribunal.

    Ils avouent même « Nous ne l’avons pas rencontré, car il ne s’agit pas pour nous d’explorer le personnage ni ses éventuelles pathologies ».

    Alain Soral devient un personnage (?) et précaution de langage .... éventuelles pathologies. Toujours la même antienne, : verser dans le psychologisme, l’accusation a priori et pour aller vers la psychiatrie, pourquoi pas ?

    Ces quatre moustiques-à-terre ne font que ressasser des événements périphériques sans aucun intérêt. Ne donnent aucune définition de l’extrême-droite.

    Ils s’y mettent à quatre disciplines pour créer une sorte de jury inquisitorial dont le verdict serait l’expression de l’opinion. Manque de bol, les 8 millions de vues, la maison d’édition dont il semble jaloux à croire(?) (« société d’édition florissante »), les vidéos sur YouTube, malgré la censure larvée, les conférences, contredisent leurs propos.

    Rien sur le fond et toujours la contradiction « nos armes sont celles de la raison et de la déconstruction critique, et nous ne voyions pas l’intérêt d’entrer dans le champ de la confrontation avec lui sur son terrain, celui de la violence » pour justement ne pas aborder les questions de fond.

    Pourtant de la confrontation des idées et de la « déconstruction (?) critique » que peut naître un nouveau champ d’exploration, pas celle du personnage mais de ses idées, de ses arguments. Et qui parle tout de suite de violence ?

    Les quatre moustiques ne savent pas se servir ni de leur Droite, ni de leur Gauche, et ils se prennent pour des mousquetaires de l’hégémonie culturelle :)

    On voit ce que ça donne, on en a marre mais on s’marre !


  • Les 4 fantastiques !!

     

  • Des universitaires... ?!

    Décidément, l’université française tombe bien bas.

     

  • ... l’extrême droite française magnifiquement illustrée dès le début de l’article par une photo montrant un groupe de SS haineux : 2 blancs, 3 noirs et 1 magrébin (ou un métis).


  • ils parlent d’eux-mêmes ou de Soral ? C’est pas facile à dire...

     

    • D’eux-mêmes je crois, mais je peux me tromper.


    • Et donc en suivant le fil de leur "pensée" pseudo déconstructiviste qui prétend dénoncer des obsessions dans les thématiques du père Soral, à savoir la fistinière dans le fion du peuple par exemple ( la récente polémique d’Onfray dénonçant le doigt d’honneur comme un doigt dans le fondement du peuple, en est un écho tardif mais bienvenu aussi ), et donc ces 4 courageux s’ils ont l’honnêteté intellectuelle d’appliquer leur grille de lecture sur l’affirmation que " le geste de la quenelle signifie la sodomisation du peuple juif ", devrait logiquement conclure que le défenseur de N. Lelandais , Mr Jackubowitz, souffre également de graves troubles obsessionnels post traumatique probablement.
      Non ?


  • Cette analyse ne mérite rien d’autre que le « mot de Cambronne » prononcé par le Général de Division Pierre Cambronne lors de la bataille de Waterloo au Général britannique Colville.
    A savoir... MERDE !!!


  • Au moins Soral suscite des vocations, des sujets et fait vendre : la preuve !


  • Sociologue mon cul ! Soral n’est pas obsédé par les juifs. Ce sont eux qui sont obsédés par la France. Ils y sont au pouvoir. Soral défend la France ! Merde !

     

    • Nous sommes tous d accord, si cette interview devait être le "teaser"de leur pseudo ouvrage c’est pas très excitant.... Personnellement j’imagine que la plus belle quenelle que l’on peut leur glisser c’est de réaffirmer notre soutien à ER et Mr Soral avec un petit don ou quelques partages bien compris sur les réseaux (as)sociaux.N’oublions pas, cultivons nous, soyons exemplaires et relayons à notre niveau les incohérences, les infox et autres scandales.
      Bien cordialement à tous.


  • Le Nouvel Obs. Et dire que ce torchon déshonorait la table du salon chez mes parents. Je me souviens des articles décrivant une France née en 1789 et revivifiée en 1968. Je me souviens aussi des dernières pages consacrées à des agences matrimoniales juives et à des annonces immobilières de prestige. Mon père n’a pas eu le temps de connaitre internet. On se serait payés de belles engueulades autour de la soupière.

    Je ne sais pas ce qu’il restera de la non-oeuvre de ceux qui condamnent Soral tout en refusant de bosser pour le comprendre. Je suis certain en revanche que Soral est déjà dans l’Histoire pour ses analyses multi-niveaux et son courage.


  • Plus ces minables aboient, exercent de la pression , menacent, font saisir mobilier, extorquent de l’argent via jugements iniques rendus par des magistrats rouges et pourris, plus le Peuples Français, Belge, Suisse et Canadien se serrent les coudes et se soudent autour de Père Soral.



    .. obsédé par les juifs" ….



    Non, c’est eux qui sont haineusement obsédés par Père Soral…. et par les autres autochtones..

    Voici une vidéo, malheureusement d’une minute seulement, pour constater comment l’un de leur tribu ( tout comme ces 4 incognitos lâches ), obsédé par un autochtone ( N.D. Aignan) , crache tout son fiel sur ce dernier, tout en manifestant une sourde animosité.
    Ce vidéo est un document- type, un exemple de leur obsession malsaine à l’encontre de Soral et des autres soldats de la France.

    https://www.youtube.com/watch?v=JRA...



    …"obsédé par la pénétration"..



    Et alors ??? C’est nul comme accusation !! Rien de plus normal pour un homme psychiquement sain ! C’est une preuve pour nous que Père Soral a tous les qualités d’une personne équilibré .

    Sauf si… ils préparent un coup à Soral pour le discréditer, comme celui pour Brett Kavanough !! Plus j’y pense, plus j’y crois !

     

    • je reviens encore une fois :

      Rappel : L’affaire Binti  : Poursuivi pour "injure", "envoi réitéré de messages malveillants", "menace d’atteinte à la vie privée" et "harcèlement" contre Binti - une Africaine de 34 ans rencontrée sur les réseaux sociaux , Alain Soral a échappé à une peine de prison ferme . (car leur but était qu’on le met en prison)

      Vu le développement de la situation sociale actuelle avec le mouvement BalanceTonPorc, il se peut que ces 4 nuisibles, avec leur insinuation "obsédé par la pénétration " ( qui est exclusivement de l’ordre de l’ intime) mijotent quelque chose. C’est une expression calculée utilisée pour " préparer le terrain" . Accuseront ils Soral d’un viol ??

      Leur dernière victime de dénigration était Macron, mis expressément en situation avec des Noirs, dont l’un d’eux nous fait doigt d’honneur, afin que les français vocifèrent leur colère. En lui donnant une connotation gay-sexuelle sur les photos, cette affaire était bien plus calculée et malicieuse qu’on apparaisse. Macron, apparemment, n’obéit pas suffisamment à ses maîtres.
      .
      Leur avant-dernière victime était Nicolas Hulot, lui aussi diffamé, peu avant sa démission, dans une affaire de viol présumé. Car Hulot résistait plus ou moins aux lobbies anti-peuple.

      Sans oublier le calvaire du Juge Kavanaugh accusé à tort par une militante Démocrate financée par Soros.

      Grace à Marlène Schiappa, la chasse est ouverte. Tous ceux qui sont pro-peuple : politiciens, activistes, artistes, philosophes, seront détruites et le point de départ de cette destruction sera un scandale sexuel . Ainsi, ils pensent, que le fleuron des intellectuels et des meneurs populaires sera éteint, et que nous sombrerons dans l’obscurité, sans leaders.

      Soral doit porter plainte pour violation de vie privée et atteinte à l’honneur ( au Pénal et au Civil ) avant qu’on lui colle une fausse affaire de viol. Il faut faire vit. Sauf que, ces 4 dénigreurs cachent leur identité.


  • Attention les gars, on n’a pas affaire à des rigolos : ces messieurs sont SPÉ-CIA-LIS-TES, autant dire qu’ils tiennent le haut du pavé !... - Dis-donc, les diseurs de riens, ça fait belle lurette, pour ma part, que je ne tombe plus en pâmoison devant l’étalage de titres, en plus peut-être présumés.


  • Ça pue l’officine communautaire : la diffamation qui consiste à isoler des propos et de les coller à d’autres pour constituer des phrases jamais prononcées, les mensonges purs et simples comme la présence d’Alain Soral à des manifs antisémites, la dissimulation des auteurs pour interdire tout droit de réponse, la lâcheté camouflée derrière un paravent de faits détournés de leurs contextes...Tous ces traits caractéristiques de certains membres d’une communauté habituée à planquer ses méfaits comme les chasseurs israéliens derrière un avion de reconnaissance russe, faisant 15 morts, après avoir bombardé illégalement un pays qu’ils martyrisent. C’est signé.


  • Les spécialistes anonymes... on se croirait dans un sketch...


  • Bref, quatre chargés de TD en science molle d’une Université de Bordeaux décident de se faire quelques sous en publiant un bouquin sur un sujet porteur qui leur tient à coeur .
    Et ils le font de manière anonyme pour éviter de se faire moquer par leurs petits camarades .
    Bof !
    _


  • Quelle perte de temps ! Aucun argument remettant en cause sa sincérité. Les gars si vous êtes des chercheurs vous n’avez qu’à étudier le 11 septembre ensuite si vous croyez toujours en la version officielle et ne voyez pas trace de complots vous pourrez toujours prêter à Soral une "naïveté intellectuelle" mais vous passerez vraisemblablement pour des gros débiles devant la quasi totalité de la population française.


  • Une belle équipe de "collabos", sans doute bien payés pour défendre l’oligarchie au pouvoir, à n’en pas douter !


  • — C’est un client qui va voir son garagiste :

    « ...
    - Moi ça va. C’est elle qui va pas !
    - Ah, qu’est-ce qu’elle a ?
    - Au démarrage, elle broute. En palier, elle suce. En côte, elle tousse.
    À part ça, ça va.
    - C’est l’allumage, une histoire de delco, une plaisanterie, une broutille.
    ... »

    Poisson d’avril (1954)
    Dialogues : Michel Audiard

    Pour vendre un livre, pour faire carrière, par opportunisme, par lâcheté, pour un petit billet, certains et ces quatre là sont comme cette vieille bagnole.

    Jupiter. Maintenant Phaéton et le quadrige. Bobos & Racailles haut-bas inc. La Compagnie Nationale-Sioniste de la bande à Gargamel et Azraël.

    C’est l’offensive généralisée. Commence franchement à casser les Schtroumpfs ! Une sacrée bande de nazes (pour rester poli) !

    Courage à toute l’équipe d’É&R et surtout à M. Alain Soral.
    Avec mes salutations les plus sincères et respectueuses.

    Pax


  • C’est la valse des Pieds Nickelés qui agitent un torchon de merde ! Le fait de rester anonyme a tout de la farce grotesque. Imposteurs et guignols !


  • Lorsque je lis l’entretien, j’ai l’impression d’une récitation.

    Comme si il n’y avait aucune personne humaine pour répondre.
    Un robot, un enregistrement...


  • "Déconstruire son discours" ?

    Dans ce cas un débat d’idée aurait été plus honnête...

    Je ne dis pas que Soral ne se trompe jamais mais par contre le fait que personne ne veuille l’affronter dans un débat d’idées montre bien qu’il a des arguments valables...


  • Cela devient risible ce genre d’attaque ad-personam sur Alain Soral venant des lobbys judéo-sionistes téléguidant les anonymes (ces 4 machin) et/ou la justice et/ou les mass media. Toujours les mêmes à la manœuvre d’où la théorie du coq malade : "faire-faire par les autres ce l’on pourrait faire soi-même. La feinte et la ruse de celui ou ceux qui défendra(ont) le plus faible voire le handicapé, là en l’occurrence, notre coq malade." Cette communauté tire toujours au cul du camion pour œuvrer à son gré au mieux de ses intérêts.


  • "Nous sommes politologue, sociologue, spécialiste de l’extrême droite et psychanalyste. Nous sommes des chercheurs engagés dans des travaux plutôt fondamentaux. Il nous arrive de nous croiser, à l’occasion par exemple de réunions entre laboratoires"

    Quelle humilité.De ce que j’en lis ce sont des laches,ils sont 4 ils écrivent un livre et ils ne sont pas capables ni de mettre leur nom,ni d’aller interviewer l’objet de leur laborieuse étude et visiblement l’objet de leur fascination.Alors que concrètement ils ne risquent rien.Soral n’ira jamais s’en prendre à eux physiquement par peur de la prison.Si Soral faisait ce qu’il voulait il irait s’occuper de laziza.
    Ce sont des laches,des petits prétentieux qui se cachent derrière leurs titres mais concrètement vu le niveau de ce que j’ai lu,à charge uniquement,parti pris,caricatural,si ca ce sont des "chercheurs" le niveau de la recherche française des "sciences" sociales est comparable à celui d’un groupe post adolescent de l’UNEF.

    Un article vraiment pitoyable et je ne prends pas spécialement la défense de Soral,qui n’a aucun besoin de moi pour se défendre par ailleurs je ne pense pas comme lui sur beaucoup de choses.Il y a une seule chose qui m’ennuie dans cet article.Ils disent que Soral a traité les roms de pourriture.Si c’est le cas ce propos est méprisable.Les roms sont des individus comme les autres héritiers d’une histoire particulière qui fait qu’on les exclue particulièrement.Ils sont à la marge ou ils essaient simplement de survivre.


  • "Nous sommes politologue, sociologue, spécialiste de l’extrême droite et psychanalyste."

    L"intro qui tue.

    Alors déjà, sociologue = fumiste universitaire d’extrême gôôche, contorsionniste du réel.
    " Spécialiste de l’extrême droite" : c’est une spécialité universitaire, ça ?
    Et le pompon, "psychanalyste", soit enfumeur de première, fâché avec la science, et accro au pognon facile. Aucune formation, juste une psychanalyse soi-même, donc du bourgeois étudiant jusqu’à 30 ans.

    On parie, sans trop de risques, que ces avortons blafards boivent du thé vert, et qu’ils seraient incapables de foutre une baffe à un agresseur (la violence, c’est pô bien !)


  • Je suppose que l’avocat d’E&R est en train d’éplucher ce torchon, parce que les accusations calomnieuses sont légions !

    Sur le reste, c.a.d. le fond (si on peut dire) c’est toujours la même rengaine : extrême-droite, nazi, fasciste.. ; et maintenant pédé. Bref aucun intérêt.


  • "nous ne voyions pas l’intérêt d’entrer dans le champ de la confrontation avec lui sur son terrain, celui de la violence"

    "on se chiait dessus" c’est plus court et plus direct.


  • Ils savent même plus quoi inventer pour contrer soral. Ils sont vraiment grotesques !


  • Les mecs ont mis 2 ans pour pondre un torchon bâclé radicalement diffamatoire et mensonger, ce qui donne immédiatement une idée précise des auteurs : lâches, menteurs, sournois, dissimulés et fainéants.
    Si des abrutis peuvent être convaincus par d’obscurs " spécialistes", qui reconnaissent que malgré 2 ans d’épluchage des propos d’ Alain Soral, ils n’ont aucune compréhension de son succès, nous apportons la réponse : la vérité factuelle, l’exactitude, l’analyse conceptuelle rigoureuse que tout un chacun peut voir en sortant de chez soi et en connectant 2 neurones.
    Les 4 pseudo-scientifiques de broussaille qui ont pondu cet alignement de diffamations grossières, sont à rapprocher des invectives de botulévi, Valls, hollande, l’ex du crif, cohaine et sa liste noire, contre alain Soral, et qui laissent aux Français un pénible souvenir de trahisons, mensonges et haine des "sans dents".


  • J’estime qu’il serait grand temps que quelqu’un écrive la biographie du grand Soral. Je me pose même comme candidat !

     

  • Un pouvoir sans nom a appelé 4 de ses meilleures recrues, (politologue, sociologue, spécialiste de l’extrême droite, et psychanalyste) Il les a gracieusement payés en mettant tous les espoirs en eux. Et eux sont revenus avec un nombre d’arguments proche du néant absolu... Merde les gars vous avez dû vous prendre une sacrée raclée ! Ressortir du Binti fallait oser ! Ce livre montre en fait que Soral est difficilement attaquable je propose donc à Contre Culture de le rééditer. Parfois il m’arrivait de douter de sa bonne foi maintenant je sais qu’on peut lui faire confiance. Merci les gars, beau boulot !



  • Nous avons passé plus de deux années à visionner et analyser quelques 1 500 heures de vidéos diffusées sur son site entre 2011 et 2017.



    Purée, tout ça pour ça ! "Sociologie du branleur", c’est pour bientôt ?


  • La peur du combat physique transpire de ces gens-là. Ils n’ont pas encore compris (ou n’ont pas envie de comprendre) qu’en venir aux mains, c’est en dernier recours, quand la parole ne peut plus rien et que son interlocuteur est de mauvaise foi évidente. Finalement ça protège une certaine bonne foi et honnêteté, puisque si tu veux pas t’en prendre une t’es obligé d’être un minimum conciliant.


  • Tout ces pseudos collectifs avec leurs analyses bidons...cela sent la commande à plein nez. Ils ont du aller chercher des étudiants soumis, leur refiler un petit billet pour qu’ils pondent une "analyse" d’une médiocrité embarrassante !


  • Les mecs ils passent 1500 heures a regarder des videos pour pondre ca...
    En 4 heures n’importe qui peut pondre quelque chose de plus crédible.
    Ca doit etre des fonctionnaires...
    Ou des etudiants....Si ils ont un peu de lucidité je comprends qu’ils aient honte de signer ce pauvre texte.
    J’ai du mal à croire que ce soit sérieux
    Allez c’est des potes de Soral qui ont écrit ca pour se moquer de ses détracteurs
    Vous pouvez me le dire...


  • "C’est un fasciste au sens propre du terme, pour qui le rapport de force et la virilité conquérante témoignent de la vérité intellectuelle : le plus fort a raison et le démontre par la force physique.".

    Passage très intéressant, oui la "virilité conquérante" témoignent de la vérité intellectuelle. Le fort, ou du moins le noble, viril n’a pas peur de dire ce qu’il pense.
    Pas de stratégie de survie du faible chez lui, (sans porter de jugement de valeur sur la faiblesse) : Soumission, fuite, fourberie et tromperie.


  • Qu’il soit judéophobe et qu’il aime la sexualité, ça n’a rien d’exceptionnel au vu de son parcours et de ses lectures ainsi qu’au regard de la vie politique et médiatique. Pour le fait d’être judéophobe, le travail d’E&R ces derniers mois est assez conséquent en références pour que chacun puisse se faire une idée de l’ordre de priorité dans les luttes, et la peur ne mène au côté obscur que lorsqu’on se laisse dominer par la peur. Et pour la sexualité, l’article est plus dans le psychologisme et le procès d’intention que dans l’analyse rationnelle. Quelles que soient les névroses réelles, les habitudes et les histoires qui peuvent expliquer le vocabulaire, ce n’est que la forme, et pas le fond. Ces deux "arguments" sont donc physiquement doublement douloureux pour n’importe qui avec un minimum d’honnêteté et de logique.

    De plus, ils prétendent avoir vu 1500 heures de vidéo, et arrivent pourtant à ce résultat là. En autant de temps et avec un cerveau qui fonctionne (entendre => comprendre => stocker => assembler => déduire), on arrive forcément à certains points d’accord. Ils manquent donc certainement de notes de travail et/ou de performance dans un des domaines cérébraux. Ou simplement d’honnêteté et de courage quand il s’agit de mettre en balance la réflexion sur le long terme pour ses enfants et leurs enfants et quelques chiffres sur un feuille de paie qui vont de toute façon repartir pour plus de 50% à l’État, qui subventionne.

    Ford et Orwell n’auraient pas construit de meilleure horloge que celle-là :
    - on applique sur la trotteuse des forces molles vers l’avant et l’arrière pour qu’elle stagne et une force surpuissante perpendiculaire pour la briser
    - on fait sonner de force la cloche chaque heure pour faire croire que le temps de l’humanité avance et que tout va bien
    - on fait croire aux gens que la vraie liberté, c’est de pousser perpendiculairement...


  • Ah ils vont y arriver comme ça... De vrais cancres...
    Franchement vous pouvez donner vos noms. Personne ne vous fera le moindre mal, vous y arrivez tellement bien tous seuls.


  • Obsédé par les juifs... ?
    Et ceux obsédés par l’antisémitisme ?Par la chasse aux nazillons.

    Obsédé par la pénétration...ah ?
    Comme Dominique SK, Harvey W et Roman P par exemple ?


  • Le système ce ridiculise... Nul besoin deans dire trop.... Courage Mr Soral les petites gens derrière vous.


  • Pfiouuu ils ont sorti l’artillerie lourde !!! Ridicule.
    Ce qui m’etonne le plus, c’est le degré de malfaisance intellectuelle (mais pas etonnant venant de la part de l’Obs) : quand on se pretend etre un kador scientifique (Ca me fait penser au GIEC), et que l’on passe 1500h de visionnage, (et évidemment d’analyse sinon cela revient a de la lobotomie genre orange mecanique, et meme dans ce cas, a la fin on arrive a tirer quelque chose du sujet...), avec le degré d’analyse, avec tous les arguments sourcés, les preuves visuelles et ecrites, et qu’on met un peu le nez dehors de temps a autre, normalement, on sort grandi de cette séance et on dit merci de m’avoir ouvert les yeux ! Malheureusement, (j’extrapole un peu mais j’essaye de me mettre a leur place), quand on aborde un sujet avec la ferme intension de prouver son point de vue aussi erroné soit-il, il est tres difficile de porter un autre regard que celui de l’inquisiteur et de faire preuve de largesse d’esprit pour tenter de comprendre son détracteur (c’est comme ca d’ailleurs qu’on en arrive a toute forme de pugilat, étonnant pour des baltringues qui disent ne pas vouloir aller sur le terrain de la violence car en ce qui me concerne, la mauvaise foi n’a jamais rien suscité d’autre que l’envie d’applatir des joues... Mais effectivement, ils suscitent plus la pitié qu’autre chose !).
    Le pire, c’est qu’en réalité ils sont subjugués par le charisme et la virilité (clairement intangible pour eux) d’un des plus grands visionnaires de notre époque, et ils enragent intérieurement sans parvenir a se l’avouer, que cet être « malfaisant » aie détruit (d’où cette frustration et ce besoin de déconstruire coute que coute) ce qu’il restait de leurs rêves et de leurs fantasmes puérils.
    Tout ça, dans le cas de figure ou il s’agirait effectivement des 4 fantastiques innocents choqués, terrifiés, pétrifiés par le franc parler helleno-chretien de l’AS ! Bien entendu, il n’en est rien, c’est signé chez l’Obs, et grassement rémunéré par le budget trollage européen...


  • Nous ne l’avons pas rencontré, car il ne s’agit pas pour nous d’explorer le personnage ni ses éventuelles pathologies, mais de déconstruire son discours :

    Sur le combat des idées, ils n’apportent aucune contradiction, en DEUX ANS, et quatre étudiants ! Quelle honte !

    Pourquoi ce refus de débattre avec lui ??????
    J’ai lu l’article, ils explorent le personnage et ses éventuelles pathologies ; sexe, relations( dieudo, faurisson), comportement soit disant agressif.........Tout ce qui a déjà été fait par ses détracteurs !!!!!

     

  • En tapant sur le moteur de recherche Google : "sociologue spécialiste de l’extrême droite", on tombe sur :

    Jean Yves Camus ;
    Nona Mayer ;
    Erwan Lecoeur ;

    Parmi les quatre courageux responsables de ce livre à charge, il y a au moins l’un des trois cités.


  • S’attaquer à la personnalité d’Alain Soral mais dans quel quel but ?

    Contrer-les idées de l’extrême droite ?

    Parlons s’en :

    Les idées nauséabondes des classes dominantes préoccupent les Français, c’est aussi simple.

    Exemple :

    Le remplacement de la subordination juridique des travailleurs/chômeurs par la subordination économique (souhaitée par la majorité des classes dominante).

    Cela encourage les attaques :

    - contre le code du travail.
    - contre les conditions de travail.

    Cela encourage donc les systèmes hautements instables et vulnérables :

    - L’ubérisation
    - L’essaimage
    - Les pseudo-indépendants
    - Le RsA Bénévole (escroquerie intellectuelle basée sur une la dupérie de la raison d’être du chômage)

    En présentant des réformes comme modernes alors que c’est le retour à l’ordre d’avant le code du travail (laissé faire, laissé aller, pas de régles, enrichissez-vous).

    - Normalement le progrès technique doit s’allier au progrès social.

    - Normalement les conditions de travails devrait-être meilleurs.

    - Les progrès technique doivent libérer l’homme de la partie la plus contraignante du travail.

    - Le constat est qu’aujourd’hui le progrès technique libére totalement certains hommes du travail en les jetant au chômage.

    - De plus il asservit les autres avec des rythmes de travail qui deviennent complétements absudes et surtout rétrogrades.

    - On voudrait nous faire croire que travailler plus longtemps dans la journée et plus longtemps dans la vie, dans la semaine, dans l’année et ainsi de suite est un progrés !

    On se moque complétement de nous désolé, mesdames, messieurs les universitaires vous vivez dans un monde à part, vos attaques sont stériles en avez-vous conscience ? Qu’auriez-vous à répondre ?

    Le travail d’analyses d’Alain Soral fait appel à la conscience historique et à la logique : les sujets doivent-être pris en considération dans le débat public.

    Pour citer Alain Soral sur les idéologies :

    Les nazisme n’est pas une idélogie-monde et le judaïsme non plus :
    d’un coté c’est la race des seigneurs qui vous bottent le cul, l’autre c’est le pleuple élu qui vous explique que pour que la paix universel règne il faut que vous soyez leurs esclaves. Dans les deux cas c’est dur à vendre.
    fin de citation.

    Pouquoi mon commentaire ?

    J’estime que le peuple, les gens, nous les petits, subissons l’arnaque, la triche, les mensonges, le terrorisme d’une équipe de mondialistes malades et sans notre sueurs vous n’êtes rien, AS l’a compris.


  • L’hommage du vice à la vertu.
    Est-ce bien "scientifique" d’étudier, voire diffamer, quelqu’un qui vit et respire, sans donner son nom, donc sans donner de sa personne ?
    Le lecteur a le droit imprescriptible de vérifier scientifiquement que les quatre scrutateurs et discoureurs de dissidence allégués ont bien les diplômes et qualifications dont ils se drapent, et quels sont leurs engagements politiques.
    Parce que "La scrutation scientifique d’AS par ma concierge (ou le CRIF)" n’aurait pas grande chance de se vendre. On connaît leurs préjugés par coeur, dans l’immeuble entier.
    La bande des quatre n’existe probablement pas. Un criffard quelconque pontifiant et pontifé pond l’idée de base. Des scribouillards anonymes à leur solde, en nombre indéterminé, écrivent la chose en français correct. Une loge quelconque révise, corrige et traumatise : le criffard donne le la, son comité stipendié approuve.


  • c’est hallucinant de lire de tels absurdités. Déjà lorosque l’on fait une analyse, on se doit d’être dans une ligne "objective", hors là dès le départ, ces pseudo sociologues spécialistes autoproclamés se trahissent en disant "car il ne s’agit pas pour nous d’explorer le personnage ni ses éventuelles pathologies, mais de déconstruire son discours".
    Et je ne suis pas sociologue.
    Déjà on voit que dès le départ il y a un problème d’analyse et de démarche tant vertueuse que sincère.
    Rien que ça démontre qu’ils travaillent pour un intérêt tout autre que la vérité.
    Et en plus leur article est payant, qui a le nez long et cherche à gagner de l’argent par tous les moyens ?


  • C’est amusant de voir les efforts que tente le pouvoir pour empêcher le bon sens de Soral de « pénétrer » la conscience du peuple....

    Une phrase me vient à l’esprit :
    les cons ça osent tout, c’est à cela qu’on les reconnaît !

    franchement de qui se moquent ces piètres pieds nickelés !?


  • Bon allez, au diable mon humilité naturelle, je vous propose un « Rendez-vous des souvenirs ».
    Un article (Déjà à l’époque les pseudos intellectuels étaient casse-couilles) paru en 2013.

    https://www.egaliteetreconciliation...

    Parcourez les commentaires, j’avais posté un « Fuck » sous le pseudo LIB.
    Je pense que ma réponse de l’époque est toujours d’actualité.
    (NB : Il y a plein de commentaires « impecs », toute une époque)

     

  • Ou comment de la connerie naît la lumière...
    Le baratin (c’est signé) de ces anonymes (c’est signé) en bande (c’est signé) de psychanalistes (c’est signé) suscite une belle moisson de commentaires où l’intelligence affleure en même temps que la solidarité.
    Bel exemple de contre productivité


  • J’ai la conviction que ces baltringles ne se montrent pas pour s’opposer à Alain et ER parce qu’ils savent qu’ils mentent, et par conséquent ont peur d’afficher leur oppostion de peur de se faire casser la gueule par les autres étudiants universitaires.
    Si ils étaient sûrs d’avoir raison, ils ne se cacheraient pas. Ils ne sont pas crédibles


  • Ouf ! J’avais très peur qu’ils aient découvert le pire : Soral mange des enfants. Dieu merci, cela a échappé à leur sagacité et à tous leurs travaux et recherches de spécialistes !


  • Soral violent ?

    Et la violence du capital, la violence du prêt à intérêt qu’on accepte et valide en n’osant plus la critiquer ?
    Et la violence sournoise qui consiste à dénier à tous les peuples sauf un l’expression de leur identité ?
    Et la violence de nos " libérateurs" révolutionnaires ?
    Et la violence des luttes horizontales fabriquées par l’Axe du Bien ?
    Et la violence des guerres impériales au nom des droits de l’homme et pour la sécurité d’Israël ?
    Et la violence sournoise qui consiste dénier à Soral sa dignité d’interlocuteur ?

     

  • Ils ont dû s’y mettre à quatre !
    Quatre contre un.
    Soral, t’es l’plus fort !


  • Ils ont visionné 1500 heures et cela ne les a pas du tout fait réfléchir ??? Leur pensée gauchiste est sacrément incrustée.


  • #2059216

    et bah c’est que Mr Alain Soral est dans le vrai ! LOL
    et pour le vrai enculé en puissance cherchez donc beaucoup plus haut dans ce gouvernement satanique, allez je vous aide :
    J’adore prendre des photos avec des noirs bien montés et torse nu !
    Je fais croire au peuple que j’ai épousé une vieille pour mieux les entuber car en fait je suis homo, et j’ai même donné un salaire mensuel de 40 000 euros à la vieille pour bon mensonge rendu à l’état !
    Je suis... Je suis....


  • Mentez, caricaturez, exagérez, piétinez, il en restera toujours quelque chose !
    Difficile de faire pire que cette bande des 4 comme travail orienté à mort. Et le "grand public" mordra, comme d’habitude, à l’hameçon ("pas de fumée sans feu, blablabla).


Commentaires suivants