Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Olivier Delamarche : "On ne vous paiera pas votre retraite"

Avec le système actuel, le paiement des retraites est très loin d’être assuré...

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2097626

    Ce n’est pas irrémédiable.
    - Sortie de la loi de 1973
    - Arrêt de l’immigration
    - Politique de soutien de la natalité

    C’est sûr que ça se fera pas avec notre classe politique actuelle par contre, il est urgent de faire émerger de nouveaux représentants patriotes.

     

  • C’est à l’état citoyen de payer les retraites, que deviennent les cotisations patronales et salariales par exemple, les fonds sont là.


  • #2097647

    Delamarche, Jovanovic, et d’autres sont extrêmement pertinents dans leurs analyses qui datent depuis... 2008 !

    Or le système trouve toujours quelque chose qui fait que leurs analyses deviennent caduques ;

    QE, taux négatifs, trahison type Tsipras, manipulation des cours des métaux précieux, apparitions des crypto-monnaies...

    Il serait intéressant d’interroger Delamarche, Jovanovic, Charles Gave sur cette capacité qu’à le système a se sortir d’affaire, relativement facilement depuis 10 ans.

    Je rappelle quand même qu’en 2008 le système aurait du sauter, que dis-je ? EXPLOSER.


  • Excellent comme toujours . . . mais quand Monsieur Delamarche va t il enfin évoquer le sujet des banques au fond et la fameuse loi de 73 ; son verdict est très attendu .


  • #2097652
    le 09/12/2018 par Manu, la sens-tu...
    Olivier Delamarche : "On ne vous paiera pas votre retraite"

    Enfin une bonne nouvelle pour terminer cette magnifique semaine en 2018 sous Macron-qui-va-dégager-bientôt !


  • #2097681

    Delamarche est dans le système, il raisonne comme le système.

    Dans le temps 1 travailleur permettait de faire vivre une famille sans problème. Pourquoi 30 millions d’actifs ne pourrait-ils pas faire vivre 30 millions de vieux ?

    Expliquez nous Mr Delamarche au lieu de dire "c’est impossible !"

    Le rendement d’un travailleur entre 1950 et 2018 a été multiplié par 10 !!! Donc il rapporte beaucoup plus et peut donc faire vivre 1 à 2 personne sans problème, si le résultat de son travail n’est pas monopolisé par les actionnaires financiers.

    Évidemment on ne pourra plus payer des retraite à 3000 euros pour que les vieux ailles se dorer la pilule au soleil. Mais des retraites au smic sans problème.

    Donc Delamarche raconte des conneries et il n’a pas envie de régler ce problème de société.

    Il veut une société libérale avec les pauvres qui crèvent de faim et les riches qui se goinfrent. Normal il est riche.

    Ne croyez pas tout ce qu’on dit. Si on le veut, on pourra nourrir et loger les vieux sans problème.

     

    • Le travailleur n’est pas seul à faire vivre une famille. Il est forcément associé à une épouse, laquelle soit le soutient dans son entreprise (secrétariat, vente, courses, compta, idées, encouragements, décoration...) soit fournit un travail domestique indispensable à la survie de la famille et/ou l’éducation des enfants.
      L’associé(e) non rémunéré permet au travailleur rémunéré de fournir un travail tout le jour. Il serait donc juste que le travailleur qui a une famille soit rémunéré au double, avec devoirs stricts envers le conjoint, ou que l’associé(e) soit rémunéré(e) à part, non par l’Etat mais par l’entreprise.


    • Parce que tu confonds la valeur et la richesse matérielle. La valeur est la ligne directrice impérative du capital dont le seul but est de se reproduire.


    • Exact pour votre notion de rendement.
      Et c’est avec cela à l’esprit que je viens de m’agacer aussi d’avoir passé 15 minutes pour zéro solution alors que la France (et d’autres pays) n’ont jamais été aussi riches au regard du temps où l’on payait les retraites sans frémir et sans faillir.


    • Delamarche ignore certainement que les retraites c’est un truc de pays "occidentaux fondés sur une idéologie individualiste" et que dans des pays comme la Chine ou l’Inde pour ne parler que des plus grands, il n’y a pas de retraites car il n’y en a pas besoin, ce sont les enfants qui prennent en charge leurs parents puisque c’est justement leurs parents qui les ont pris en charge quand ils étaient enfants dépendants. (d’ailleurs les enfants reversent TOUJOURS une partie de leurs salaires à leurs parents dès qu’ils commencent à travailler (et les parents s’arrangent pour économiser cet argent pour le futur) c’est comme ça que ça marche avec bien sûr des exceptions car il y aura toujours des ordures qui refuseront leurs responsabilités, mais pour ces cas exceptionnels (comme pour les vieux sans enfants) il y a les hospices et les temples.
      Notre problème des retraites est avant tout on problème civilisationnel avant d’être un problème économique (chez nous les enfants gagnent-ils assez pour s’occuper de leurs enfants et de leurs parents ? non mais ailleurs oui, cherchez l’erreur.


  • Olivier Delarmarche devrait préconiser un quantative easing pour renflouer les caisses de retraite.

    Comme ça s’est passé pour le grand groupe d’assurances américain AIG en 2008 et pour les banques européennes à hauteur de 2500 milliards d’€.

    Mais la banque centrale se trouve a Francfort en Allemagne ( donc au FMI à New York)
    Les larbins refusent d’en parler sur les plateaux télés à la botte du pouvoir


  • Avant 1973, personne ne pouvait s’attendre à la privatisation de notre dette tenue par la banque de France à taux zéro.
    Personne n’aurait prévue que le pouvoir des assemblées nationales finirait entre les mais de salopards de l’UE.
    Personne n’a prévu le déferlement des clandestins vers nos pays.
    Personne ne peut prévoir les retraites avec certitude en 2050, tellement le monde accéléra tout autant techniquement que socialement.
    Par contre certains préparent le terrain à certaines bonnes ou mauvaises prévisions dans ce domaine, de ça, j’en suis certain sans boule de cristal.

     

  • Un conducteur de train en France prend sa retraite à 50 ans et huit mois, en Allemagne à 65 ans, c’est à dire qu’il travaille 14ans et 4 mois de plus ! Il est évident que les Allemands toucheront leur retraite . Quant aux Français ils comptent que les racailles pillardes d’hier soir vont s’assagir, bosser et donc les entretenir : le réveil sera dur !

     

    • Tu oublies de dire qu un travailleur allemand aujourd hui doit cumuler les jobs pour assurer sa retraite,30% de working poors en Allemagne selon un doc sur Arte. Le dilemne est le suivant : soit on joue le jeu de l UE à fond et on fait la concurrence des bas salaires (plus de smic p.ex.) et des acquis sociaux avec l allemagne au nom de la competitivité soit on sort de l UE et on dévalue (le franc se depreciera tout seul via la spéculation financiere) pour booster nos exportations


    • #2098505

      La retraite des cheminots c’était à 55 ans ... Avant. Maintenant , ça doit être plus. En Allemagne ils font ce qu’ils veulent, mais moi je préfère un gars qui a tous ses réflexe et qui n’est pas trop fatigué. Donc des cheminots, pilotes d’avions ou autres de 65 ans... Non merci.


  • Il faudrait qu’Olivier nous explique ce que c’est qu’un actif et un dépendant.

    L’ingénieur en obsolescence programmée, le publiciste, le financier au service de l’usure, l’importateur de camelote chinoise seraient des actifs dont dépendraient les retraités qui conduisent leur gamins à l’école, supportent des associations, prennent soin de leur jardin et de leur maisons...

    C’est sur que si on raisonne dans le logiciel des usuriers qui considèrent que n’a de valeur économique que ce qui produit de l’intérêt, ce sera la crise.

    Les retraités ont une qualité de retraité et la retarite est le salaire de cette qualification. Ce ne sont pas des dépendants mais des citoyens matures enfin libres de décider de la valeur économique de ce qu’ils font. Reconaissons la valeur de leur travail et leur responsabilité.

     


    • C’est sur que si on raisonne dans le logiciel des usuriers qui considèrent que n’a de valeur économique que ce qui produit de l’intérêt, ce sera la crise.




      Je trouve excellent votre point de vu. C’est la façon saine de voir les choses.
      Le plus urgent, en effet, est de se débarrasser de nos chaines "invisibles", mentales, qu’on nous a imposés par l’éducation idéologique ("nationale") et les médias aux ordres ou de connivence protocolaire.
      Il faut sortir des carcans idéologico sémantique dans lesquels le peuple est enchaîné depuis un demi siècle.
      Il est urgent de RE-PENSER la situation présente de tout au tout, sans préjugés et sans à priori. Rien n’est "impossible" en économie, puisqu’il s’agit simplement de gestion.
      Par compte, la gestion est bien sur éminément po-li-ti-que : c’est le partage du "butin" collectif.
      Vivement la 6e République ou encore mieux, le Royaume de France.
      Ahrrr, les corrompus politicards... on entend vos dents grincer : deux siècles de lavage de cervaux infligé au peuple de France pour vous effacer de la page de l’Histoire ? OUI.

      Car encore quelques années de la sorte, et bientôt le point de non retour aura été atteint pour la France. Il ne faut surtout rien lâcher.
      Là, il nous faudrait un Trump (à la française, bien sur).
      A suivre.


    • Enfin un rayon de bonheur.
      On ne peut que se satisfaire que vous soyez passé par là et que l’on soit tombé sur la finesse de votre point de vue qui devrait faire fermer le clapet à tous les parasites (volontaires et conscients) de ce bas monde.
      Agacé par le temps perdu au visionnage de cette « analyse », je repars content grâce à vous.
      Et l’on dira que les gilets jaunes sont des casseurs : vous en êtes un par la réflexion et par la plume.
      Merci.


    • Il ne faut pas comprendre dépendant au sens "boulet pour l état" mais plus basiquement au sens le montant des retraites dépend du montant des recettes


  • #2097723

    Sous entendu de la vidéo : il faut faire rentrer des jeunes migrants pour relancer la natalité et payer nos retraites. Voilà notre futur les amis, à moins que l’on foute dehors tout les étrangers et que l’on relance la natalité blanche par une action politique.

     

    • @Aldébaran
      on relance la natalité blanche par une action politique.
      Laquelle, une prime à la naissance, des crèches gratuites, les femmes recevraient un statut social en restant simple mère foyer, bref, des mesures existent. Hélas, tout ça ne restera que des incantations, la modernité faisant avec son carcan d’individualisme, de nos jours on ne donne la vie qu’à certaines conditions matérielles, voilà le gros soucis. Une fois résolues les contraintes matérielles, se grefferont les acquis sociétales du genre "ma liberté d’abord" etc...En aucun cas, la plupart de nos compatriotes ne voient leur continuité par une natalité fertile et nombreuses, tout ça leur fait peur, et pour cause. La modernité leurs miroitent leur espérance de vie grâce à une science qui les fera vivre 178 ans, pourquoi ils vont s’emmerder à les gâcher avec des enfants à qui ils devront un tas de responsabilité et devoirs sans parler des inquiétudes diverses.
      Une seule solution peut s’avérer efficace, l’obligation et le contrôle des naissances, avec une explication claire sans détours, la disparition ou l’enfantement.
      .


    • à Saby

      Très bien vu.
      C’est malheureusement là qu’on se trouve.

      Au passage, il s’agit là précisément et exactement, de ce "mode de vie" qui est si cher à ceux qui le défendent et pensent ainsi pouvoir se défendre contre la déferlante issue d’autres cultures, avec des reflexes vitaux beaucoup plus traditionnels. Grosse erreur. Ce mode de vie, et l’idéologie "progressiste" qu’il en est la cause et la source, il faut s’en débarrasser. C’est vital.
      Il faudrait d’abord redécouvrir sa tradition dans ce qu’elle a de plus profond, ce qu’elle partage d’ailleurs avec toutes les autres traditions authentiques.
      Surtout, il ne s’agit pas là de revenir en arrière, mais de se vêtir des principes chrétiens, dans les actes et dans le mode de vie. Ce dernier est crucial. Le mode de vie "modern" et le mode de vie conforme à la religion, sont incompatibles.
      Votre mode de vie "à l’occidental" est dans ce sens votre pire ennemi. Donc, il s’agit d’un travail intérieur sur soi-même. Repenser tout le quotidien et des réflexes acquises qui vous poussent vers le bas et qui a terme va finir par éteindre par lui même votre race.


    • Économiquement c’est plus rentable de faire venir des migrants,
      Pas de crèches a construire pas d’ecoles maternelles, primaires collèges, lycées
      Facs... Et tu as du personnel prêt a bosser au black juste pour survivre
      et qui ne connait pas ses droits (au debut)
      Et en plus ca fait baisser les salaires des non migrants
      Le calcul est vite fait
      Sauf que la non integration et la desindustrialisation
      Mènent a la catastrophe
      La grece a servi de laboratoire
      Ils pensent pouvoir faire pareil en France
      Et ensuite ca sera le projet Apocalypse Virus Opportuniste
      Avec vaccin hors de prix


  • çà fait 40 ans qu’on entend çà dans le monde de la finance.
    Des employés bancaires disaient çà il y a 40 ans donc, et aujourd’hui, touchent leur retraite tranquille.

     

    • Sauf qu’il y a 40 ans la dette n’etait pas de 2000 milliards.. et que les interéts sont exponentiels. ça change beaucoup de choses !


    • Quidam : Pas vraiment, le gouvernement paye des coupons ou des taux sur les emprunts précédents. On n’emprunte pas _par dessus_ , on emprunte de nouveaux bons _indépendants_ - qui servent au passage à payer les 1.5 millions de fonctionnaires territoriaux titularisés par Mitterrand, réserve de voix du parti socialiste et parfaitement inutiles, et qu’on ne peut pas licencier à cause du statut que le monde nous envie mais que personne n’a copié - qui seront remboursés dans 40 ans. Le taux d’emprunt est fixé à la date t d’emprunt, il n’est pas aléatoire (enfin c’est comme ça que ça se passe en salle de marché).

      Résumé : ce n’est pas un gros tas de 2000 milliards sur lequel s’ajoutent des coupons qui font grimper les intérêts. Pas du tout, c’est plutôt un flux : des bonds payés hier et des bonds empruntés aujourd’hui.


  • C’est pas ça. La femme du boulanger qui n’a pas cotisé (mais qui est Française, bref) touche 500 € pour vivre. Mon voisin étranger a son Père venu d’ailleurs, qui touche 750 € auxquels on ajoute Aide au logement, Ame/CMU et autres, et carte bleue de circonstance et resto du Q, et priorité au logement...
    Mais bon, ça se règlera à un moment ou un autre.
    Delamarche (je ne suis pas aussi brillant que lui) m’agace. Il ne parle jamais de tourner le dos à la dette, de revenir à un système adossé sur l’or, de foutre au trou ou de décapiter les traitres à la Nation, et tout...
    Le Français peut souffrir, serrer la ceinture, si c’est « juste ». Ce n’est qu’un avis, d’un Français derrière son iPhone, mais on voudra bien ici respecter mon point de vue. Notons que je ne développe pas l’arnaque à la sécu pour ne pas froisser les amis de branche maghrébins. Notez aussi que je ne développe pas la future déferlante noire qui éradiquera la France, certes, mais aussi ceux qui sont restés « maghrébins » dans mon Pays (la montée de l’Afrique subsaharienne vers le nord sera pire que la montée maghrébine vers la France)

     

    • @Filou
      L’arnaque de la sécu de la part de maghrébins ou d’autres gens venus d’un ailleurs existent. De là à croire qu’ à elle seule suffisent pour atterrer la sécu, c’est qu’on est mal renseigné. L’industrie pharmaceutique est une championne dans le domaine, autant dans les médoc qui ne servent à rien, autant dans des produits de santé à destination des hôpitaux. A mon sens il serait bien plus judicieux d’arrêter toute fraude "légale" à travers des contrats avec ces grosses multinationales munis d’armada de conseiller influent sur tout le territoire avec des médecins compatissant moyennant quelques avantages en nature, je n’invente rien, c’est bien au delà du fameux trou de la sécu. Bien entendu, le lambda doit aussi mettre sa part dans un fonctionnement vertueux pour notre santé à tous, maghrébins ou autres. Des français de souches se permettent de changer par coquetterie des lunettes, pas les sans dents, les bien classés socialement.


    • Barrez-vous. Laissez les gauchistes avec les chances pour la France et fuyez en Asie, en Allemagne du Sud, en Alsace, en Europe de l’Ouest ou dans un coin blanc du Canada. Vous ferez survivre la culture française, vous serez mille fois plus précieux pour la civilisation française qu’en restant en France.

      La France a choisi le suicide, le socialisme. Donc fuyez, on ne peut pas réparer 40 ans de socialisme.


  • #2097820

    Bientôt on nous expliquera que le grand remplacement est nécessaire et même obligatoire si on ne veut pas travailler jusqu’à 80 ans pour toucher nos retraites. Je le vois gros comme une maison ! Mardi soir, après signature du pacte de l’ONU, on risque entendre les premiers intellos philosophes de la télé nous bassiner cette triste vérité qui pourrait pourtant se régler en augmentant les allocations pour la natalité française et en diminuant celles de la natalité africaine. Après, on peut aussi par référundum demander à tout les français, si oui ou non ils sont pour que 90% des gens de ce pays soient ne soient pas blancs. Si la majorité est pour, alors je fermerai ma gueule definitivement.

     

  • Il est pénible que les pseudos experts constatent mais que rarement ils ne proposent : les populations « active » diminuent et les anciens « retraités » vivent plus longtemps : CQFD → vos retraites ne seront pas payées. Il est sûr, sauf à trouver d’immenses quantités de pétrole au large de la ZEE française, que cette dernière n’aura pas de fond souverain (d’ailleurs elle n’a même plus de souveraineté). On a compris. Et alors ?
    À défaut de visionnaires, quels sont les chercheurs en mathématiques et autres pêchus en calculs de probabilités pour refiler des équations qui tiennent la route, autre que l’eugénisme pour remplacer le capitalisme spéculatif proposé par les prédateurs ?

    C’est aussi soaûlant que ce type qui n’a pas bu, au bout du comptoir et qui refait le préambule du match avec des « si », des « euh » péremptoires à la limite de la cuistrerie et de cyniques ricanements, au milieu d’un panel de gonzes, bourrés après la défaite.
    Vous faites chier !
    À la manière d’A.S., proposez vos putains de solution avant le match ! Quitte à n’avoir pas toujours raison ! Mais presque...


  • #2098162

    Une bonne analyse d’Olivier Delamarche, comme à l’habitude.
    Et pour tous ses détracteurs, que j’ai pu lire ça et là dans les commentaires, qui apparemment n’ont pas une vision globale de ce que propose Oliver depuis des années et des années, il est sous-entendu dans cette vidéo d’analyse "...si nous continuons avec ce système !". Évidemment qu’il y a des alternatives (comme l’a souvent souligné M. Delamarche) afin de ne pas tous nous retrouver en slip à 65 ans, mais pas dans l’état actuel des choses, pas avec des dettes colossales provoquées par des banksters, pas avec des bulles spéculatives financières et immobilières, pas avec une politique migratoire effrénée comme le laissent entendre certains (voir à contrario le grand remplacement en Europe...), pas avec une Europe technocratique aux décisions mortifères,...etc.
    Ses remarques au sujet des USA sont également toujours éclairantes, car ce pays en déclin absolu risque de peser lourd sur l’avenir de nos pays européens.
    Un avertissement pertinent est toujours salutaire.

     

    • Quel système ?
      Le seul « Système » à combattre est celui qui spolie les résultats du travail et de l’inventivité au profit de la spéculation et de l’optimisation fiscale d’une certaine clique : pas celui de répartition alors même qu’un type de 2018 offre dix fois plus de rendement qu’à l’heure où l’État payait les retraites sans faillir et sans sourciller. Depuis, la « Bête » a pénétré les rouages et veut se gaver à tous les échelons : c’est elle qu’il faut buter, ainsi que ceux qui n’en parle guère autant que ceux qui la connaissent et tendent à nous la masquer : tout en tenant leur petite rhétorique (publicitaire) de pseudo experts qui ont tout compris...
      Aucune proposition (à l’échelle de la base) à attendre de ses gens-là si ce n’est à envoyer les anciens dans le mur et à faire accepter, par leur ton faussement remonté, qu’il va falloir se résoudre à abandonner le mécanisme qui subvient aux anciens : que nenni, remboursez ! L’année prochaine que l’on crucifie les marchands du temple, et non l’inverse : l’on devrait vite voir quelques retraites : pas comme celles que l’on veut nous faire entendre, plutôt comme celle de Russie... Que l’on se prépare à tailler des croupières !
      Un avertissement dans le douillet cosi d’un intérieur, grassouillet et arborant Polo RL n’a rien de salutaire s’il n’est pas de haute lutte : vu ce qu’il y aurait à perdre !


Commentaires suivants