Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Olivier Delamarche : "Si Tsípras avait des testicules, il planterait l’UE"

L’éconoclaste Olivier Delamarche fait le point sur la situation de l’endettement des pays du sud. Est-ce que la situation s’améliore ? Doivent-ils payer leurs dettes ?

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Olivier D. se contredit dans ses vidéos sur le thème de la dette en déclarant que si la Grèce fait défaut cela remettra le solde à zéro et les investisseurs viendront à la Grèce qui n’aura donc plus de dette.... Cela est-il compatible avec le fait que ne pas payer sa dette entraîne la défiance des investisseurs... ? À moins que dette envers l’Europe et dette envers investisseur soient 2 objets différents.... Qui peut me dire ?

     

    • C’est ontologique à la Grèce, elle n’a JAMAIS payé ses dettes, JAMAIS donc elle fera défaut (ce ne sera que son 7ème dans son histoire contemporaine) au moment où le FMI en aura plein le dos de lui prêter les sommes qu’elle doit rembourser pour faire croire aux prêteurs privés qu’elle peut les rembourser….


    • bonjour , l’exposition des banques françaises à la dette grecque est de 400 milliards et pour les banques allemandes de 100 milliards .
      sources : bloomberg , wallstreetitalia.com
      Les allemands veulent ponctionner 20 % sur les comptes bancaires des Italiens que fera l’oligarchie atlanto-germano-sioniste Française ?


    • si ils ne paient pas, les Tucs auront feu vert pour attaquer


    • Voici na thèse telle que je la comprends. Tsipras ne le fait pas car justement il ne peut pas le faire, il n’a pas les fouilles de faire ce qu’il dit donc c’est un lâche, donc c’est un traître. Maintenant au contraire d’autres pays, la Grèce n’a plus dette propre (ni à l’étranger.. ?) et pourrait s’opposer au fmi (?)


    • Delamarche s’est enflammé ! Il le dit lui-même : ne plus rembourser la Dette équivaut à ruiner chaque français qui détient un compte bancaire et un bas de laine ( livret A, par exemple)..
      Si vous avez 30 000 ou 50 000 euros, achetez plutôt des montres de colllection ( Cartier, Rolex) ou des lingots sur d’or ou d’argent, c’est plus sûr...


    • L’Allemagne prendra en gage les réserves de pétrole localisées au large de la Grèce...


    • C’est parce que vous pensez qu’il n’y a qu’une banque dans le village et si plus d’une , qu’ elles ne se font pas concurrence.

      Il y a des banques dans le monde qui n’ont pas prêté à la Grèce et souhaitent la mort des banques qui ont prêté à la Grèce.

      Par exemple, il y a plein de banques russes et chinoises qui accepteraient volontiers de prêter à la Grèce si la Grèce mettait une carotte à ses banques actuelles.

      Mais je pense que Tsipras a simplement été payé (grassement) pour ne pas "imaginer" cette solution.

      Le problème de la dette grecque peut être résolu de plein de manières différentes :

      - Tsipras peut quitter le pouvoir
      - la Grèce peut véritablement ne plus pouvoir payer quoi que ce soit, être un jour en état de faillite objective.
      - les banques créancières peuvent mourir avant la Grèce par un autre impayé que celui de la Grèce
      - la guerre peut mettre fin à la cavalerie
      - Aucune banque n’a de divisions de chars.

      La Grèce appliquera la devise des compagnies d’assurance IARD ’incendie, Accident, Risques divers) : payer le moins possible, le plus tard possible et si possible RIEN.

      Après s’être débarassé de Tsipras lequel a été payé non pour rembourser la dette mais l’entretenir.

      Car Tsipras n’est pas amputé, il est vendu.
      Et Judas a gardé ses boules jusqu’à sa mort.


    • quand il a été question de planter la dette tous les commenteurs ont dit que le lendemain les hopitaux n’aurait plus d’insuline en grece. Pourquoi ?
      les vrais propriétaires de la dette sont aussi les propriétaires de 9 plus grands laboratoire pharmaceutique du monde.
      le chantage est odieux mais il est sous nos yeux.

      Est ce qu’une émission de télé (le grand journal ou le petit, c dans l’air, ou special investion ou capital), un journal (le monde, libération, le nouvel obs, Marianne, le canard enchainé ) nous a-t-il un jour parler de Vanguard group, Blackrock, FMR, ou State Street ?

      Actionnaires principaux de la Fed, Monsanto, Apple, Google, Microsoft, IBM, Exxon, Mac Donald’s, Pepsico, Mondelez International (n*1 de l’agroalimentaire mondial), Paramount, Goldman Sachs, Bank of New York Mellon, City Group, Jp Morgan Chase, Honda, US Bancorp, Philip Morris, Imperial Tobaco, Bank of America

      Actionnaires de : Nasdaq, Facebook, Altice (Patrick Drahi), Yahoo, Wells Fargo, Deutche Bank, Banque Lazard, Morgan Stanley, HSBC, Lockheed Martin, Alcoa Inc. Altria Group, AT&T, Boeing, Washington Post, The New York Time, E bay, Amazone, Caterpillar, Coca- Cola, Pepsi co, General Electric, Rolls Royce, Trip Advisor, Unilever, Nestlé, Siemens, Allianz, General Motors, Ford, Renault, Daimler, Chrysler, Fiat, Bmw, V A G, Harley Davinson, Halliburton, Hewlett-Packard, BASF, Intel, Motorola, Nokia, Cisco, Xerox, 3M, Johnson & Johnson, Novatis, Merck & Co, Pfizer, Bayer, Roche, Teva, Sanofi, Procter & Gamble, Time Warner, Walt Disney, Viacom, CBS Corporation, NBC Universal, E-bay, Amazone,Samsung, Mitsubishi, LG, Vivendi, Nestle,Total, BP, Publicis, AirBus Eads, Axa, Bnp Paribas, Illiad, Havas, etc, et de la plupart des sociétés européennes cotés en bourse et des agences de notation. Il n’est pas possible de les dire toutes il y a en des milliers.


  • Quelqu’un peut-il m’expliquer en quoi un codevi est de la dette, alors qu’il est alimenté par des entrées d’argent fiduciaire mais quand même ?

     

    • Peut-être que la Dette est gagée par nos économies ( livret A, Codevi, assurances-vie...)


    • C’est très simple, l’argent que vous déposez en banque sur un CODEVI ou un PEL ou un CEL, ou assurance vie, est immédiatement replacé dans des emprunts d’état, et en premier lieu l’état français.
      Donc si l’état Français décidait un jour de ne plus payer sa dette, ce sont les Français qui seraient lésés.
      Ce qui serait, selon moi, très juste, compte tenu du fait que cet argent aura servi durant quarante ans à cautionner une politique qui a œuvré contre le peuple qu’elle était censée défendre.
      C’est pour cela que tous les retraités et ceux qui ont un peu d’argent placé, se sont empressés de veauter Micron, se plaignent aujourd’hui et mettent un gilet jaune sur leur pare-brise...
      Je sais que je vais m’attirer les foudres de tous les pleutres hypocrites, qui veulent gagner sur tous les tableaux en misant le minimum.


    • @tisario
      Du respect svp, ni hypocrite, ni pleutre !
      En quoi les français sont responsables de cette magouille ?
      Beaucoup de gens n’ont pas votre science économique pour imaginer un seul instant, le temps du bonheur à venir pour eux et leur argent si la France n’honore pas ses dettes à l’ombre des banques planquées sous les cocotiers. Par contre ils savent gérer leur quotidien dont l’hydrocarbure est une part importante, demandez aux banques.
      Ils iront manifester en gilet jaune, beaucoup sont comme moi, ni encarté et n ayant plus voter depuis des lustres.
      Par la même occasion, si M.Olivier Delamarche un imminent économiste comme vous qui n’avait rien d’un gilet jaune, pouvait nous proposer un système économique stable, sans étouffement de l’humain par la dette en plus de la production des biens et services sans concurrence par la valeur du coût du travail, je vous en serais très reconnaissant.


  • Se reporter aux magouilles qui ont fait entrer la Grèce dans l’Euro aurait été une bonne entrée en matière.

     

  • Cette analyse est intéressante, toutefois si Tsipras faisait défaut pour ne plus à avoir à régler les anciennes dettes, contrairement à ce que dit cet analyste, personne ne prêterait à nouveau à la Grèce par crainte de n’être pas non plus remboursé !!!
    A suivre .....

     

    • Si la Grèce fait défaut sur sa dette libellée en euros, elle plantera aussi les banques privées qui lui font crédit grâce à la "planche a billets (quantitative easing)" de la banque européenne (BCE), elle abandonnera aussi l’euro pour revenir à la drachme émise pas sa banque centrale. Elle sera en auto-financement... Et la Russie et la Chine lui proposeront des accords de Swap entre leurs monnaies respectives et lui proposeront aussi de rejoindre le système d’echanges interbancaires concurrent du systeme Swift sous domination américaine.

      Indicateurs objectifs de l’évolution de la situation :
      - le nombre (en hausse) de pays qui rejoignent le système d’echanges interbancaires concurrent du systeme Swift ;
      - le nombre de pays qui transigent le pétrole dans une autre monnaie que le dollar (euros ou or - bien des problèmes de l’Iran, la Lybie, le Venezuela viennent de là) ;
      - le nombre (en hausse) de pays qui vendent les obligations du Trésor américain pour acheter et augmenter leur réserve d’or. A l’exception notable de la Belgique (siège de l’OTAN et de l’UE) et de la France (Ouaf ! Ouaf !).

      Tout cela vérifiable par des articles publiés sur le net ces dix dernières années. Y compris sur E&R.


    • #2080119

      C’est faux. Tu trouveras toujours des crétins qui ne veulent pas bosser et qui préfèrent jouer avec les écritures dans les livres de compte pour faire bosser les autres à leur place.

      Donc, si tu ne rembourses pas, tu trouveras toujours d’autres pigeons, car les ramiers, les escrocs, les profiteurs, c’est pas ce qui manque.

      Les gens ne prêteraient peut-être pas si la monnaie était précieuse. Mais là, c’est juste de la fiction, des bits, des zéro et des uns sur des disques durs. Ça ne représente même pas un pouvoir quelconque. C’est de l’esbroufe. Donc tu peux dire adieu à a dette, l’important n’est pas là.


  • Dans le privé, quand une entreprise fait défaut et se met en redressement judiciaire, elle n’a plus droit au crédit bancaire ni au crédit fournisseur, elle est mise sous tutelle administrative "un peu comme la Grèce avec le FMI avec des différences soit, la gestion n’est pas la même, c’est un pays". L’entreprise peut se redresser à condition que ses clients paient leurs échéances et continuent d’acheter. En règle général dans le cas d’un défaut de paiement d’une entreprise, à moins d’avoir un monopole sur certains produits, ce sont les clients qui tardent à payer et qui finissent par faire couler la boîte...En fait, pour que la Grèce fasse défaut, il faudrait que les Grecs trop appauvris ne paient plus ni impôts, ni taxes et qu’ils consomment sous forme de troc...Cette situation est dangereuse car en cas de faillite, les créanciers font saisir tous les biens appartenant au failli. Quand il s’agit d’une entreprise, c’est du bien matériel et éventuellement les biens du dirigeant s’il s’est porté caution, pour un pays, c’est le Peuple tout entier qui subit la pression financière et la misère qui en découle, si ce n’est la guerre ou l’occupation du territoire par une armée étrangère. Je pense que TSIPRAS maintient son pays en lévitation en attendant la chute qui, me semble-t-il est inexorable...


  • Tsipras c’est exactement le Mélenchon de la Grèce ! Aube Dorée aurait eu les "testicules" eux !


  • Ca va piquer !
    Faire des bulles va nous faire buller.
    Question bulle, on se fait bien enfler.
    Ce que peut faire l’empire : empirer.
    La fausse monnaie fausse l’économie.
    L’usure s’use à nous user à souhait.
    Le capitalisme est une pathologie.

     

    • La Grèce s’est quand même bien mise dans la mouise toute seule, sans l’aide d’aucun méchant banquier occidental. Ce pays est plus connu pour son népotisme et son style de vie à la cool que pour son industrie lourde. Qui plus est, c’est une péninsule plutôt chaude et rocheuse qui a rarement connu à l’opulence. La situation actuelle n’est pas vraiment pire que sous les colonels, que lors des attaques italiennes ou allemandes d’il y a 70 ans, les incendies des turcs, la dhimmitude...
      Ils sont orthodoxes, il y a une certaine culture de l’entraide et du partage.

      Mais sinon, Tsipras est un homme de gauche, un vrai, donc un imbécile. Les hommes de gauche sont souvent des débiles - désolé mes gens mais c’est la vérité - et il n’a préparé aucun plan, absolument aucun, de retour à la drachme. C’était du pur bluff, il pensait qu’en jouant les jolis coeurs il convaincrait la Commission que nous pourrions tous nous concentrer à faire chanter les lendemains. Mais non, il a vite compris que les allemands, les finlandais, les hollandais tenaient mordicus à leur argent (et on les comprend).

      Résultat, il n’a pas fait grand chose. Un retour à la drachme, et bien c’est une politique qui se prépare très difficilement avec un programme sérieux. Même si Tsipras avait un programme en béton pour lancer ça, et bien ça n’aurait pas été bien agréable.
      Il est faux de dire - j’insiste, c’est faux - ou de penser que même si "les peuples redeviennent souverains" la vie sera belle et lumineuse, ce sera une épreuve de trente ou quarante ans dure (bien moins que celle qu’on vécu nos aïeux des années 20, c’est relatif) et douloureuse.

      C’est pas seulement du populisme - mot positif mal connoté - de dire que Tsipras irait mieux en sortant de l’UE, c’est faux. C’est faux sur le court terme. Le pays se redresserait sur une période de quinze, vingt ans, et peut être que la Nouvelle Grèce qui en surgirait rayonnerait. Mais cela serait après quinze ans d’austérité volontaire, imposée aux Grecs par les Grecs pour que les enfants vivent mieux.


    • #2080591

      Ils ont probablement dit la même chose quand Adolf Hitler est arrivé au pouvoir, et pourtant, il a permis le redressement du pays en moins de temps qu’il n’en faut pour aller pisser.

      Donc, les arguments sur lesquels se base ce genre de discours alarmiste, ça ne tient pas.

      Les banquiers, les rentiers, jusqu’à preuve du contraire, tiennent plus à leur vie qu’à leur butin. Qui l’eut cru chez Lustucrois ?

      Et en ce moment, ils doivent être nombreux à dormir avec des sueurs froides ces personnages repoussants . . .

      En même temps, se mettre à dos la terre entière, fallait oser. Personne ne les a forcé. Libre-arbitre ou pas ? Bah alors !


  • Seul oubli de Mr Delamarche : Tsipras a un travail "parce" qu’il y a l’UE.
    Donc "planter" l’UE ? Pourquoi faire ?
    What else ?


  • Comprends pas. Belle déclaration de suggestion d’autonomie faite à la Grèce et son Premier Ministre, traître, etc. Monsieur Delamarche lui, ne connaît pas l’histoire : tous les pays qui ont essayé et osé envisager leur autonomie, même de manière correcte, légale et morale, se font attaquer et déstabiliser, voire sont poussés à l’implosion dans les mois qui suivent ; militairement s’il le faut.
    C’est pas la Grèce qui doit régler le problème du monde, c’est la toute puissance économique - pensée, puis instituée en religion en 1789 - qui doit être abolie, maîtrisée, commandée, attaquée, régulée, sinon traînée en justice, ...


  • Ce qui est juste c’est de déclarer l’argent contre nature et de le rendre à celui qui l’a fabriquer avec sa tête pour vivre en humains dignes de ce nom, c’est à dire en gratuité par l’intelligence du coeur (dixit Jésus) !

    Sinon ça fait sourire le bon dieu d’entendre les gens se plaindre de maux dont ils chérissent les causes !...


  • Le commerce et son corollaire l’argent sont l’ effet de la pathologie d’abstraction égotique qui robotise l’humain, c’est pas pour rien que Céline à écrit dans voyage :
    " Cette répulsion instinctive qu’inspirent les commerçants à ceux qui les approchent et qui savent, est une des très rares consolations qu’éprouvent d’être aussi miteux qu’ils le sont ceux qui ne VENDENT RIEN à personne.

    La vie naturelle par l’intelligence du coeur installe la fraternité authentique par l’envie qui découle de l’acte concret de gratuité ; la vie artificiel par l’abstraction égotique pathologique (je ME pense donc je suis) amène le commerce, l’argent et l’usure et à besoin de la politesse vaseline imposé par le Devoir pour ne pas gripper = société de consommation matérialiste que Guy Debord avait baptisé la société du spectacle !...

    Ça fait sourire le bon dieu d’entendre les gens se plaindre de maux dont ils chérissent les causes !...


  • Tsipras a des testicules, le problème a résoudre est le suivant : plomb ou argent ?
    Certains Chevaliers de Malte ont pour spécialité de rendre visite aux dirigeants pour leur proposer ce choix. A la place de Tsipras, vous choisiriez lequel de ces deux métaux ?

     

Commentaires suivants