Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

On a envie d’être sexiste !

par Philippe Bilger

On s’enfonce et le ridicule ne tue plus : il massacre. Dernier exemple de ces péripéties dérisoires mais signifiantes qui montrent qu’une société s’abaisse quand elle croit s’élever.

Tous les carnets de santé remis aux parents dans les maternelles des Bouches-du-Rhône vont être réédités et cela va coûter 33 000 euros alors qu’on ne cesse de vouloir raboter, réduire les dépenses publiques inutiles et qu’on a raison (Le Figaro) !

Quelle est donc cette impérieuse nécessité qui contraint à un gaspillage de 33 000 euros ? Sûrement un incident gravissime, une provocation au crime, une apologie de terrorisme, un éloge de la pédophilie, un outrage à la France ?

Vous n’y êtes pas.

Le visuel de la première page de ce carnet a été jugé "sexiste" parce qu’on y voyait une fille inquiète pour son tour de taille et un garçon heureux de se mesurer. L’un et l’autre, en dehors de cette différence psychologique, ne se trouvaient pas dans une posture de nature à blesser l’un ou l’autre. Juste ensemble et différents. Ce n’était pas bouleversant d’originalité !

Ainsi, le simple fait d’oser renvoyer à une caractéristique qui, pour n’être pas fondamentale, est réelle dans la quotidienneté, a suffi pour jeter au pilon un carnet de santé qui avait été validé par le précédent exécutif départemental.

On tombe sur la tête.

On aurait figuré un garçon fier d’avoir minci et une fille béate d’avoir grandi, tout aurait été donc parfait, conforme, exemplaire ?

Faut-il à tout coup casser des représentations qui en elles-mêmes ne portent pas atteinte à l’égalité des sexes mais s’ancrent dans une spécificité qui ne permet pas, certes, de définir le féminin ou le masculin dans sa globalité mais n’en est pas honteuse pour autant ?

J’entends bien que les images, les magazines, les publicités et les photographies ont de l’importance et qu’ils peuvent favoriser, structurellement, des stéréotypes mais d’une part il en est qui n’ont rien de blâmable et d’autre part cette manière de poser la grosse patte de l’Etat ou d’un antisexisme dilaté et militant sur tout et n’importe quoi interdit l’élaboration personnelle, intime, familiale des configurations qui nous regardent.

Au nom de quoi récuser le plaisir que vous offre une petite fille déjà attentive à sa taille et un petit garçon investi par l’envie de grandir ?

Conviendra-t-il bientôt de s’excuser parce qu’on prononcera homme ou femme, qu’on s’obstinera à identifier de belles différences entre eux et que, loin d’être attristé par ces singularités riches et fluctuantes, on les mettra au contraire au crédit de l’humanité ?

J’attends les prochaines salves délirantes de ceux à qui la nature répugne. Et qui prétendent nous imposer une condition, une vision, une éducation qui ne relèvent que de notre seule responsabilité.

Une résistance à ce mouvement faussement progressiste et vraiment totalitaire doit se manifester et un coup d’arrêt et de bon sens survenir.

Et d’urgence.

Parce que sinon, par réaction, on aura tous envie de devenir sexistes.

Et 33 000 euros dilapidés pour rien !

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1168281
    le 22/04/2015 par chris 777
    On a envie d’être sexiste !

    C’est vrai que c’est une polémique pour débiles mentaux.

    Et que fait on pour les magasins de presses
    qui sont devenus des succursales des sex-shop les plus glauques qui soient ?

    Le fait que tu puisse trouver a moins de 50 cm du journal de winnie l’ourson ,"elle suce tout mais ne recrache rien" ,ça ne choque pas ces féministes de pacotille. Moi j’y comprends plus rien.


  • #1168290
    le 22/04/2015 par Mao
    On a envie d’être sexiste !

    Il parait qu’en 2è page, l’ancien président du conseil général y fait sa pub . C’est peut être cette 2è page qui n’a pas plu à son successeur, qui a mis les carnets au pilon .


  • #1168303
    le 22/04/2015 par La voix du nord
    On a envie d’être sexiste !

    33000€ içi , 1million pour le " flicage" ...et pendant ce temps 1 millier de salariés qui ont cotisé ( c’est leur pognon ) attendent depuis SEPTEMBRE 2014 : leur retraite de la carsat v.ascq ( nord ) . Bon nombre , sans revenu , se sont endettés - le directeur de la caisse leur a signifié qu’il réglerait le problème , pour la fin de l’année ...2015 ! Soit 16 mois sans ressources ! ...
    Le mutisme des syndicats devrait , peut être , faire réfléchir , ceux qui croient encore en cette société !


  • #1168315
    le 22/04/2015 par AUY
    On a envie d’être sexiste !

    Et encore si on suit le phénomène aux USA, ce n’est que le début.
    Le féminisme de 3ème vague est là-bas hors contrôles et amène à des situations purement ridicule et effrayantes.

    J’espère que la France a suffisamment d’ancrage culturel et historique pour éviter la catastrophe.


  • #1168330
    le 22/04/2015 par Robin
    On a envie d’être sexiste !

    Les magazines féministes sont les premiers à faire de la publicité pour des produits amincissants, à donner des conseils pour maigrir, à montrer des femmes et des petites filles aux tailles de guêpes en photos et elles osent se plaindre qu’on leur renvoie l’image de la femme qu’elles ont créée.


  • #1168331
    le 22/04/2015 par OTOOSAN
    On a envie d’être sexiste !

    Ca sent vraiment la fin d’une civilisation !


  • #1168336
    le 22/04/2015 par vigile
    On a envie d’être sexiste !

    Pour les élus seuls les Juifs sont des Hommes, seules les Juives sont des Femmes, il faut détruire psychologiquement les goyes qui auraient la prétention exorbitante de se dire homme ou femme . " Ils ne sont ni homme ni femme, ils ne sont rien du tout " .


  • #1168339
    le 22/04/2015 par vigile
    On a envie d’être sexiste !

    Chaque fois que les Y cherchent à mettre en doute notre virilité, ça me donne envie de retourner au radada , et je ne dois pas être le seul .


  • #1168346
    le 22/04/2015 par laurent
    On a envie d’être sexiste !

    monsieur Bilger me déçoit de plus en plus... non content de prendre des positions de plus en plus conformes et consensuelles ( au sens bien pensant du terme, BFMique quoi...suffit de lire son papier sur Francois Hollande il y a 2 jours), voilà maintenant qu’il s’étonne et s’offusque de choses parfaitement "normales" de nos jours en France : la connerie crasse. Heureusement que la majorité des lecteurs d’EetR sont un peu plus éveillés, sinon ils passeraient leur temps à pondre des éditos à la con.
    Par contre, monsieur Bilger n’est nullement titillé par le fait que de nos jours en France, on représente un petite fille inquiète pour sa taille sur un carnet de santé...ca, pas de problème, ca passe...n’y a vu que du feu le Bilgou...
    La santé , c’est démarrer un régime à 6 ans pour rentrer dans du taille 32 à 18 ans...bordel mais c’est le Grand Sommeil ou quoi ??

     

    • #1168868
      le 23/04/2015 par dupont
      On a envie d’être sexiste !

      laurent : faut arrêter de délirer sérieux. On parle d’une simple photo avec une gamine qui mesure son tour de taille et un garçon qui veut grandir ? Tu crois vraiment qu’une gamine de 6 ans mesure son tour de taille hein ? Et comme le dit Bilgers, TOUTES les femmes ou presque dans la vie de tous les jours parlent de leurs poids, y font attention, regardent leur tour de taille, ta femme certainement la première, elles font des régimes, etc... et voilà qu’il faudrait gommer, faire disparaître une réalité qui nous entoure ?

      Rentrer chez un marchand de journaux, ouvre les magazines féminins, on y voit quoi ? Des modèles maigres, des photos 100% retouchées PARTOUT, c’est bien simple, aucun modèle n’est pas retouché, autrement dit, 100% des photos que l’on voit sont retouchées. On a des articles sur des tas de magazines qui parlent de régime, de minceur, comment avoir un ventre plat, etc... Et il faudrait nier cela ? Une simple photo te met hors de toi ? C’est un carnet de santé, pas un appel à ce que les petites filles de 6 ans doivent tenir la ligne. Tu mélanges tout.

      Si tu as de la testostèrone à dépenser, dépense-là à critiquer et lutter contre tout ces magazines qui publient des photos de femmes fatales, canonissimes alors que le vrai cliché, non retouché, la femme a des vergetures, de l’acné, un peu de graisse par ci par là. TOUT EST FAUX dans les magazines. Ca tu peux t’y attaquer. Attaque-toi aux magazines pour adolescentes, on y lit des horreurs, "comment exciter les mecs puis leur tourner le dos", des articles écrits par des connasses sous prozac, qui n’ont pas de mecs, ou qui en ont mais qui se font larguer et se vengent dans leurs articles destinés à la jeunesse.

      Là oui il y a de quoi combattre. Pas contre une photo rigolote, qui caricature le monde.


  • #1168367
    le 22/04/2015 par Mythe
    On a envie d’être sexiste !

    haha, sur les 33 000 il y a surement une petite partie qui va s’égarer ;)


  • #1168401
    le 22/04/2015 par ouhm
    On a envie d’être sexiste !

    Soral avait raison avant tout le monde...
    Des minorités de minorités féministes ne supportant pas qu’un garçon ne soit pas une fille...
    33 000 euros dilapidés par des représentants de l’état..
    Plier sur ça c’est plier sur tout


  • #1168406
    le 22/04/2015 par paulo.b
    On a envie d’être sexiste !

    Tout a fait d’accord extremement ridicule. n’y aurait il pas un moyen de rebondir sur tous ces nouveaux standards que le système essaye d’imposer, en les faisant dévier et en confortant leur défenseurs comme Najat et ses amis a aller plus loin et par exemple les faire attaquer les corporates ignobles de l’industrie du luxe qui n’ont cessées de faire des profits durant les crises et nous tranforment en esclaves volontaires.
    L’image que leur communication , leurs produits, en fait tout ce qu’elles représentent, sont 100% sexistes. Donc Najat, peuple de gauche libertaire, nous sommes avec vous dans la lutte contre le sexisme, mais commencont par mettre a bas ces enormes corporates du luxe qui sont indécentes.


  • #1168421
    le 22/04/2015 par mitsuhirato
    On a envie d’être sexiste !

    C’est bien dit ! le délire d’interprétation de frustrées suffit à faire gaspiller 33000 euros et personne ne trouve rien à redire dans les instances qui ont décidées de l’édition de ce carnet de santé. On marche sur la tête, les priorités sont encore bien classées dans notre société ! Que du bon sens.


  • #1168544
    le 22/04/2015 par anonyme
    On a envie d’être sexiste !

    Monsieur Bilger,
    Je me suis demandé hier pourquoi le « rétablissement des clichés » sur les carnets de santé ne portaient pas encore sur les « ethnies »
    Par exemple vu,
    Les carnets de santé de 2013 à Valenciennes montrent une petite fille et sa maman, les deux de peau blanche.

    Bientot, d’autres socialo-dégénératifs demanderont un caractère « non discriminant » en une des carnets de santé, sans doute.

     

    • #1170261
      le 25/04/2015 par Soldat du Christ...
      On a envie d’être sexiste !

      @ anonyme
      C’est vrai, il n’y a pas de petit cheval non plus, sur les carnets de santé, c’est quand même discriminant pour Joey le petit poney...
      On se moque de qui là vraiment ?


  • #1168689
    le 22/04/2015 par milmul
    On a envie d’être sexiste !

    Pour une fois, pas du tout d’accord avec Philippe Bilger.

    Cette illustration apposée sur les carnets de santé pue l’eugénisme à plein nez, l’eugénisme émanant des représentations médiatiques, télévisuelles et publicitaires des multinationales.
    Le fait que le conseil général des Bouches du Rhône ait choisi de mettre cette photo sur tous les carnets de santé prouve sa complicité avec les multinationales et médias eugénistes.
    Le vrai scandale, c’est que la facture n’ait pas été envoyée aux précédents élus. Ce n’est pas au peuple de payer pour les fautes des élus.

    N’oubliez pas que dans le monde de Satan, nous sommes tous sensés nous rapporter à nous-mêmes en tant que valeur, à nous vendre sur le marché (du travail, de la séduction), la confirmité définissant la valeur, cette photo correspond exactement au système de valeurs satanique véhiculé par Hollywood, l’industrie de la mode, et les multinationales.

    Et à ce que je sache, un garçon, même petit de taille, reste un garçon, et une fille, même si elle a des kilos en trop, reste une fille. Prétendre le contraire c’est rejoindre la théorie du genre.

     

    • #1170439
      le 25/04/2015 par decallotin
      On a envie d’être sexiste !

      Il y a un côté puritain chez les féministes d’aujourd’hui, qui contredit totalement les féministes d’hier. Chez nous autres réactionnaires, la morale existe, mais sous forme sexuée, et non sous forme de clones sans identité, ou encore de privilèges qui maquilleraient les ratés de l’indistinction et du libéralisme sexuels.
      Je suis d’accord avec vous, l’ancienne photo était déjà critiquable d’un point de vue moraliste, et c’est sans doute cela qui a fait tiquer les féministes. Le problème, c’est qu’elles proposent une solution encore plus aliénante…


  • #1168788
    le 22/04/2015 par ocazphil
    On a envie d’être sexiste !

    Avant il n’y a pas si longtemps le carnet de santé était bleu fonçé avec écriT en blanc
    CARNET DE SANTE .c’était simple et clair.
    Cette société est devenue -folle. Infiniment corrompue à cause de la loi de décentralisation
    qui donne à de petits barons et leurs affidés des pouvoirs incroyables grace à nos IMPOTS.
    Encore quelques uns qui vont se faire un petit billet sur notre dos.
    Et pour l’occasion on va surement changer d’imprimeur, UN ’frere’ du président du conseil général peut etre ?


  • #1168974
    le 23/04/2015 par Pierre Ghi
    On a envie d’être sexiste !

    Difficile, pour tout parent normalement pédophile, de procréer dans un univers aussi pédophobe que matérialiste.
    Douloureux, pour tout être humanophile, de vivre sa vie dans une République universelle par son homophobie autant que par sa corruption.
    Choquant, pour qui est zoophile, d’être confondu avec un zoophobe.


  • #1169107
    le 23/04/2015 par Louis Delga
    On a envie d’être sexiste !

    Tout ce qu’il faut répondre à ces détracteurs que la Nature répugne (comme le dit l’article), c’est que nous, hommes et femmes, sommes différents et le resterons toujours ! Nous avons été créés pour être complémentaires et non identiques, et encore moins ennemis l’un l’autre. Ces imbéciles stupides voyant la discrimination partout, poussés par les dogmes lobbyistes malsains actuels, n’ont absolument rien compris au sens de la vie.
    Heureusement que le ridicule ne tue pas, car en ce moment ce serait une hécatombe !


  • #1169574
    le 24/04/2015 par ticheval
    On a envie d’être sexiste !

    Une fillette ne viendrait jamais à l’idée de mesurer son tour de taille (sauf si on le lui suggère sur le carnet de santé peut-être ?)
    Elle veut grandir elle aussi tout bêtement, et ses parents mettent des traits sur le mur de la cuisine avec le prénom et la date à côté.

    Parfois les graphistes sont carrément à côté de la plaque vraiment.

    Bref, cette couverture n’est certes pas très heureuse mais il n’y a pas mort d’homme.
    Solution moins onéreuse, les enfants auraient pu la modifier à leur goût à l’aide de feutres si elle avait été distribuée.

    Luxe de pays riche de jetter des brochures tout à fait utilisables (quitte à coller des auto-collants sur la couverture).


  • #1170419
    le 25/04/2015 par Aiguiseur de guillotines
    On a envie d’être sexiste !

    33000 euros. C’est exactement ce qu’il me faudrait pour me sortir des dettes et de la merde dans laquelle les politiques ont bien contribués à me mettre.


Afficher les commentaires suivants