Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"On va venir te chercher !" : des médecins chargés de la vaccination menacés

Les médecins qui incitent la population à la vaccination ne se rendent pas compte de la colère qui a été engendrée par un an de mensonges et de répression sanitaire.

Des centaines de milliers de Français ont glissé dans la pauvreté et, surtout, des millions vivent dans l’angoisse. Celle du lendemain, car plus rien n’est programmable à court ou moyen terme et ça, c’est vraiment de la faute des gouvernants, qui jouent avec le chaud et le froid.

Le chaud pour rassurer, le froid pour punir. Il est évident qu’à ce rythme, la frange la plus en colère de la population va chercher des responsables à sa mesure, ce qui n’est pas une solution (durable). Les médecins, même soumis à l’Ordre, ne sont pas responsables de la politique sanitaire, malgré leur silence coupable pendant des mois, ceux des premiers confinements.

On a bien senti que la situation, qui les remettait au pouvoir (médical), les arrangeait. Aujourd’hui, les choses se retournent, et les médecins appréciés par la population sont ceux qui ne suivent pas forcément les règles oligarchiques.

La violence n’est évidemment pas une solution. Mais que se passe-t-il quand il ne reste plus que la violence, tous les autres moyens d’expression ayant été interdits ? Les Français sont-ils les nouveaux Palestiniens ? Tomberont-ils dans le piège oligarchique d’une révolte qui sera matée dans le sang ?

– La Rédaction d’E&R –

 


 

« Ton p*tain de vaccin là… parce que toi, je pense que tu vas gagner du pognon [...] On va venir te chercher toi ! » Invité sur Europe 1 mardi 12 janvier, Jérôme Marty, docteur à Fronton, en Haute-Garonne, évoque les menaces ciblant des médecins qui se chargent de la vaccination.

 

Alors que la campagne de vaccination se poursuit en France, certaines personnes qui refusent de se le faire inoculer insultent et même envoient des menaces aux médecins qui s’en occupent, dévoile à Europe 1 Jérôme Marty, généraliste à Fronton, en Haute-Garonne.

« Les menaces ont tendance à se durcir, avec des caps qui sont franchis », a-t-il tenu à souligner.

« Les insultes sont devenues presque la règle »

Selon lui, « au départ, il y a eu beaucoup d’insultes. Les insultes sont devenues presque la règle. Et derrière, il y a eu les menaces ». M.Marty a proposé de faire écouter un message qu’il a reçu.

« Ton p*tain de vaccin là… parce que toi, je pense que tu vas gagner du pognon [...] On va venir te chercher toi ! », dit la personne au bout du fil. Le destinataire évoque d’autres messages avec des phrases contenant « balle dans la tête » et « corde qui [t’attend] ».

 

De plus en plus nombreuses

Le médecin ajoute que depuis le début de la campagne de vaccination, les menaces deviennent de plus en plus nombreuses. « Les gens qui prennent au pied de la lettre pourraient se dire : "Ces gens-là sont dangereux, il faut les châtier". » Jérôme Marty dit avoir déposé plainte à chaque fois qu’il a reçu des courriers ou des coups de fil menaçants. Il craint que certains puissent passer à l’acte.

« Il y a trop de désinformation autour du vaccin, il faut lutter en permanence contre les fake news », résume-t-il en refusant de se taire.

Campagne de vaccination en France

La campagne de vaccination contre le coronavirus a commencé en France le 27 décembre. Selon un sondage réalisé par l’Institut Elabe pour BFM TV et rendu public le 6 janvier, 66 % des sondés déclarent qu’elle avance trop lentement à leur goût. Quant à leur intention de se vacciner, seuls 38 % d’entre eux se déclarent prêts à le faire dans les mois à venir.

D’après un autre sondage de Harris Interactive pour LCI, publié le 8 janvier, 56 % des Français envisagent de se faire vacciner.

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

84 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2640903
    Le 13 janvier à 09:11 par Cerise sur le gâteux
    "On va venir te chercher !" : des médecins chargés de la vaccination (...)

    Et alors ! Eux vont bien chercher les vieillards en Ehpad pour leurs expériences vaccinales ! Un réservoir captif de cobayes !

     

    Répondre à ce message

    • Essayer le vaccin sur les vieux des EHPAD, c’est trop commode ! Ceux qui crèveront à cause du vaccin, on dira qu’il s’agit d’une mort bien naturelle vu l’âge des intéressés, lesquels, ajoutera-t-on finement, auront quand même eu une belle vie...
      Je signe : un vieux en EHPAD de 85 ans depuis quinze ans, en bonne santé, et qui a côtoyé plusieurs centenaires, dont une qui est allée jusqu’à cent deux ans.

       
  • Le plus effarant dans cette crise, c’est qu’on n’écoute plus certains médecins. Si leur discours ne va pas dans le sens du gouvernement, ils sont traités de fous, de complotistes ou de charlatans. Est-ce que vous vous rendez compte du mal qui est fait aux médecins, et à la science en général ? On laisse entendre qu’elle a dans ses rangs un paquet de gens particulièrement mauvais (étrangement peu de monde va voir du côté des conflits d’intérêts mais bref) et le pire c’est que la principale profession concernée, mis à part de deux ou trois qui sortent des rangs, mais sinon la majorité la boucle (encaissant sans doute au passage, avec le sourire, le bonus "covid" des consultations et autres)

    Si on commence à remettre en cause la parole de spécialistes qui jusqu’ici faisaient autorité (Montagnier, Raoult, etc.), alors "on" (les gens à qui il reste un peu de jugeote, car ici sur E&R on a déjà passé le cap il y a longtemps) devrait légitimement s’interroger sur pas mal d’autres "vérités" tenues par d’autres spécialistes, à propos du climat, etc.

     

    Répondre à ce message

  • Si les vaccins protègent les vaccinés, qu’ils aillent se faire piquer sans emmerder le monde.

    L’immunité collective ? S’il est prévu qu’on doive se faire vacciner à intervalles régulières (genre tous les ans comme la grippe, parce que le virus mute), cet argument ne tient pas.

     

    Répondre à ce message

    • #2641266
      Le 13 janvier à 17:36 par Je réfléchis 2 secondes
      "On va venir te chercher !" : des médecins chargés de la vaccination (...)

      Encore une qui a absolument rien compris... Caro, le vaccin tue les vaccinés !!!! Alors te faire vacciner tous les ans parce qu’il mute mais tu crois encore ce que la télévision te raconte toi, t’as pas compris qu’ils sont tous corrompus jusqu’au cou ?!!! Ooooh sors la tête de ta poubelle !

       
  • #2640943

    Y a beaucoup d’autres fumiers que le peuple doit aller chercher à coup de lattes ! Directeurs des grands labos , politicards et banquiers pourris jusqu’à la moelle, journalistes propagandistes menteurs et achetés par la finance. Cà fait beaucoup de monde ! mais si le peuple se rassemble pour une cause commune çà fait aussi beaucoup de monde , on a vu çà avec les GJ ! On sait entre de les mains de qui est le système de santé en France , comme tout le reste d’ailleurs ! Maintenant , c’est du sérieux ! c’est notre santé qui est en jeu et même notre vie et celles de nos proches , nos libertés aussi sont bafouées ! Voilà de quoi réagir , non ? !! Comme la chanson de Johnny ; ALLUMEZ LE FEU !

     

    Répondre à ce message

  • Le fils fabius qui conseille le gouvernement sur la vaccination et on devrait être rassuré ?
    https://www.mckinsey.com/our-people...

    A ce point, ils le font exprès ...

     

    Répondre à ce message

  • Méthode de désinformation pour culpabiliser les français qui refusent de se faire injecter des produits sortis des labos du lobby qui surf sur la magouille COVID depuis 1 an !
    Faire passer pour des délinquants, ceux qui n’ont pas confiance dans ce ramassis de menteurs au service des multinationales predatrices qui ont ordonnées l’interdiction des médicaments et des soins dans le pays, faisant mourir des dizaines de milliers de personnes, dans le but terroriser la population et la soumettre corps et âmes aux docteurs mabouls qui font du fric en injectant aux autres et seulement aux autres , des produits dont personne ne peut garantir les résultats !
    Préparation des esprits à de prochaines mesures liberticides sur les reseaux sociaux et fermetures des sites des lanceurs d’alertes , les mondialistes ont réussis à museler le président des USA, alors quelques résistants français éparpillés sur le territoire ne devrait pas poser trop de problèmes !
    Le lobby trouvera des milliers de Marty pour alimenter la peur et la haine des " refusniks " français !

     

    Répondre à ce message

  • Propagande satanique pour utiliser l’armée pour vacciner et rendre le vaccin obligatoire.

     

    Répondre à ce message

    • #2641287

      Un qui n’est pas dupe. C’est l’évidence même qu’on recevra tous de grés ou de force notre piqûre dans le fion un jour. Et ça sera les vaccinés pucés à qui on le fera demander par referedum du style préfèrez vous que votre fils ou votre ex marie conspirationiste soit enfermé à vie dans un camps ou bien qu’il soit piquousé avec la même merde que vous... Et là tout les altruistes qui nous entourent diront la même chose que quand ils font enfermé le mouton noir de la famille qui dérange leur moutonnerie : mais c’est pour ton bien...

       
  • tout ca pour un virus médiatique

    plein le cul de leur pièce de théâtre

     

    Répondre à ce message

  • #2641158

    Quand un médecin de plateau TV insiste lourdement et de manière inappropriée pour inoculer à tout prix ce vaccin inconnu.. il y a des gens habituellement calmes qui écoutent et qui réagissent lourdement et de manière inappropriée. Chacun est libre de choisir pas besoin de forcer.. Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup..

     

    Répondre à ce message

  • " La violence n’est évidemment pas une solution."
    C’est certes, "politiquement correct" de dire ça de nos jours, mais l’Histoire de l’Humanité est remplies d’exemples qui prouvent le contraire.... À commencer par la naissance de "notre République bien aimée".
    Et si la violence "légitime" était la seule solution ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents