Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

Je suis tombé par hasard, dans ma bibliothèque municipale, sur un petit livre récent de Michel Onfray, Solstice d’hiver : Alain, les Juifs, Hitler et l’Occupation. Il s’agit d’une préface au Journal inédit du philosophe Alain, publié en 2018.

 

L’éditeur ayant refusé la préface d’Onfray, celui-ci la publie séparément. Onfray s’y vautre sans complexe dans la dénonciation de l’antisémitisme d’un homme mort depuis plus d’un demi-siècle. Transposez le personnage dans l’immédiat après-guerre, et vous imaginez le zèle avec lequel il eût participé à l’épuration, traquant jusque dans leur journal intime les antisémites cachés.

Voici pour commencer le texte de quatrième de couverture :

« Plus d’un demi-siècle après la mort du philosophe Émile Chartier dit Alain, paraît son Journal inédit. Ce gros volume rédigé entre 1937 et 1950 doit être lu d’un point de vue à la fois philosophique et historique. Jusqu’alors, l’auteur des Propos de politique se présentait comme un radical-socialiste ou comme un penseur de l’antimilitarisme. Régulièrement au programme du bac, professeur au Lycée Henri-IV, il a gagné sa place parmi les plus grands philosophes du siècle dernier. Que contient alors ce journal longtemps caché à la vue du public ? Des propos antisémites et même... des lectures enthousiastes de Mein Kampf et des éloges du Führer ! Il fallait Michel Onfray pour s’aventurer crayon en main dans ce journal qui, si l’on évite tout raccourci ou anachronisme, décrit une époque où la confusion de la guerre et de la politique l’a emporté sur la pensée libre. »

Quel est le propos d’Onfray ? Avertir le lecteur du journal d’Alain (tenu entre 1936 et 1950), que « ce gros volume contient des informations qui vont, me semble-t-il, définitivement ruiner la réputation du philosophe ». « Avec ce Journal, il risque de devenir un pestiféré. »

Comprenons bien qu’en réalité, c’est Onfray lui-même qui vise, par son petit brûlot, à déboulonner Alain, et qui se féliciterait si, grâce à lui, on débaptisait quelques rues et quelques lycées.

Car la moisson réalisée par Onfray des propos antisémites d’Alain est en réalité bien maigre. Les plus intéressants portent sur le jugement favorable que porte Alain sur Hitler et son livre Mon combat : Hitler, écrit Alain, est un « penseur extraordinaire », un « esprit invincible ».

« Tout ce qu’il pense a été essayé par lui avec un sérieux admirable et la conscience d’un homme qui assure chacun de se pas de façon à ne point tomber. »

Alain approuve ce qu’écrit Hitler sur l’importance de l’art oratoire (on dirait aujourd’hui qu’il soutient le « populisme ») :

« Je soutiendrais que les masses ne choisissent pas mal et Hitler m’en serait un exemple. »

« Je conclu provisoirement par ce que dit Hitler ; il faut savoir parler aux masses et les persuader ; c’est là le ressort démocratique. L’orateur est libre de ses développements, de ses sentiments, de ses mouvements et cela même nie le tyran en tout orateur véritable. Soyons donc orateur. »

Alain, il est vrai, est enthousiaste à la lecture de Mein Kampf :

« Aussitôt l’illusion anglaise se dissipait, ainsi que la puissance juive, toutes deux profondément liées par le dessous. Toute l’humanité prenait un autre sens. Je rassemble ces idées avec l’espoir qu’elles referont les nouvelles notions politiques selon lesquelles nous devrons vivre. »

Alain donne raison à Hitler sur « la question juive », qu’il traite « avec une éloquence extraordinaire et une remarquable sincérité », mais il lui reproche de ne pas aller assez loin dans son analyse : « Il remarque, écrit-il que la corruption du capitalisme a pour cause la puissance de quelques Juifs. D’un autre côté, Marx est juif, et c’est par là que le côté ouvrier et corrompu aussi… » Mais « il ne va pas aux causes ».

Alain se montre surtout insatisfait de l’approche trop racialiste d’Hitler et commente à ce sujet :

« On verra peut-être si, les Juifs éliminés de tout pouvoir, les choses vont mieux. Il se peut mais je n’en sais rien. J’ai connu plus d’un homme injuste, vaniteux, cupide et qui n’était pas Juif. »

Alain écrit en juillet 1940 :

« Il est remarquable que la guerre revient à une guerre juive c’est-à-dire à une guerre qui aura des milliards et aussi des Judas Maccabées. »

Onfray reproche à Alain son pacifisme, qui pourtant n’était nullement caché et n’est pas une nouveauté. Le 11 septembre 1938, Alain signait une pétition invitant les gouvernements français et anglais à traiter avec Hitler par la diplomatie plutôt que par la guerre. Giono figurait parmi les signataires. Le 15 septembre, Alain se félicite, dans son journal, de la rencontre entre Chamberlain et Hitler, estimant que l’effet de sa pétition « ne fut pas nul ».

Sur l’occupation allemande, Alain écrit, le 2 août 1940 :

« Je constate un effet de la guerre qu’on ne prévoyait point. C’est que la défaite est supportable aux vaincus. Et pourquoi ? Parce que les besoins inférieurs prennent le premier rang, et que le conquérant s’occupe de satisfaire de tels besoins. En sorte que la paix se fait par les lois de la nature sans éveiller de très vifs sentiments. »

Alain, selon Onfray, avoue son antisémitisme :

« Je voudrais bien, pour ma part être débarrassé de l’antisémitisme, mais je n’y arrive point, ainsi je me trouve avec des amis que je n’aime guère, par exemple Léon Blum. Je devrais oublier les remarques faciles. En réalité quand je lis avec indignation le mauvais style de Bergson, je n’oublie pas qu’il est juif, et en cela je me sens injuste. Il me semble qu’il faut être juif pour écrire aussi mal, et pour se présenter en même temps comme un bon écrivain. C’est peut-être qu’un Juif imite simplement le style ordinaire, je veux dire le style Boutroux, Jules Lachelier, etc., et arrive à faire aussi bien que ces messieurs ; il a la simplicité d’en être fier. »

En voilà assez, selon Onfray, pour « définitivement ruiner la réputation du philosophe », ce qu’il se targue d’avoir fait par ce petit livre facile. Regardez Onfray au milieu de cette orgie de journalopes et vous serez définitivement dégouté du personnage :

 

 

Bravo, Monsieur Onfray, encore un effort et vous aurez mérité votre fion de hamster. Vous avez trouvé le bon filon. Continuez d’éplucher les journaux intimes des grands écrivains. Je vous conseille par exemple celui d’André Gide. Vous y trouverez ceci, et sans doute bien davantage :

« Il me paraît que cette sorte de résolution de mettre continuellement en avant le Juif, de préférence, et de s’intéresser de préférence à lui, cette prédisposition à lui reconnaître du talent, voire du génie, vient de ce qu’un Juif est particulièrement sensible aux qualités juives. »

À mes yeux, votre petit livre a ruiné définitivement votre réputation.

Onfray le Zemmour de gauche, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2134543

    Nullité intellectuelle , dénué du moindre talent et donc bien obligée de débiner , salir des personnages de génie en flattant servilement la communauté dominante pour continuer à jouir en récompense d ’un statut médiatique totalement illégitime . Abjecte personnage .


  • #2134546

    Depuis que j’ai lu les propos d’Onfray sur le Christ, soi-disant une création historique, ce philosophe (?) est bon pour la poubelle ! Et je n’oublie pas ses propos scandaleux rapportés par Julien Rochedy (que je crois sur parole).


  • #2134557

    On ne lui aura pas pardonné en haut lieu sa charge contre Freud et la psychanalyse.
    Techouva !

     

    • #2134651

      Un autre qui cherche à se démarquer des "fachos" c’est Mélanchon qui vient de créer une "commission d’enquête sur les violences attribuées à des groupuscules d’extrême droite" : c’est la réponse qu’il donne à ceux qui le voyaient déjà marié à MLP .


    • #2135437
      le 30/01/2019 par Michelly58
      Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

      @Titi Et cette commission sur les violences policières elle vient quand ?


  • #2134559

    Dans certains films ou séries,le héros doit balancer un nom sous peine de se voir torturer à mort...Et c’est,souvent,le nom d’un mort qu’il donne.... !!!

    Est ce que le commissaire Botul s’en contentera ?
    Qui connaissait ce journal à part quelques érudits qui n’ont rien dit ?

    Alain,c’est pas Ferdinand qui détestait tout le monde,führer compris..
    Mais trouver des qualités au grand Jules est suffisant pour instruire un dossier à la 17e chambre aujourd’hui...Même les écologistes n’osent pas citer ses mesures inédites pour la préservation de la faune et la flore,c’est dire... !!

     

    • #2134774
      le 28/01/2019 par VIVACHAVEZ
      Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

      "Dans certains films ou séries,le héros doit balancer un nom sous peine de se voir torturer à mort...Et c’est,souvent,le nom d’un mort qu’il donne.... !!!"

      Dans l’excellent film de JP Melville, l’armée des ombres, Luc Jardie (Paul meurisse) meurt sous la torture après avoir livré un nom, le sien..........


  • #2134576

    Michel Onfray aurait-il quelque chose à se faire pardonner ?

     

    • #2135003

      Salut Vaillant,

      Il a quitté sa création l’UPC ( université populaire de Caen), suite à différentes opérations politiques dites de "mise de bâtons dans les roues" : sa dernière session de cours, avait lieu à Cabourg je crois !

      Tous les étés, ses cours étaient transmis sur France Culture, mais l’été prochain, fini !

      La direction de France Q a décidé le bannissement !

      Donc oui, s’il veut retrouver une petite place, il doit faire allégeance, et vous savez à ((( qui ))) !

      Dommage, certains de ses bouquins étaient bons, mais pour une vraie lutte, il n’a pas la carrure, de toute façon, ce n’est pas son problème à mon avis !

      Niveau pognon, il n’est pas à plaindre, il vend bine ses bouquins, donc ça va !

      A mon avis, il fait allégeance, car s’il avait continué, son éditeur auraiit pu le lâcher, et comme le monde de l’édition ( édit-Sion.... ?) est détenu en majorité par ((( vous savez qui ))), donc ça pouvait friser à la mort économique !

      Il manquait plus que quelques coups de fils, pour l’interdire de plateau TV.....

      A moins qu’il ait les coucougnettes pour passer vraiment en clandestinité.... ?
      Donc faut bien suver la gamelle non ?

      Adishatz

      H/


  • #2134582

    Je suggère à Onfray de publier un "Céline l’antisémite" pour qu’il soit reçu dans tous les médias, et puis ce serait drôle de voir ce pygmée s’en prendre à un géant .


  • #2134593

    Malgré les recadrages dont il a bénéficié de la part de Jean Bricmont il en remet une couche. C’est bon, le griffe a pris bonne note de tes efforts et tu continuera d’être invité partout pour vendre tes livres, mais c’est vrai que le passif du déboulonnage de l’idole était lourd.Donc, nous on n’attend plus rien de toi. A quand un livre à quatre mains avec bêchamel ?


  • #2134594

    « J’ai connu plus d’un homme injuste, vaniteux, cupide et qui n’était pas Juif. »
    La problématique ne fut et n’est pas tant celle-ci : démontrez qu’une personne est vaniteuse et selon la légitimité que l’auditoire vous accorde, elle sera considérée comme telle.
    En revanche, si cette personne est juive, quel que soit ce qui la relie à cette distinction et quelle que soit votre légitimité, vous serez accusé d’antisémitisme. Plus loin, si cette personne est juive et sioniste et que vous-même vous vous trouvez être juif, alors vous serez aussi accusé d’antisémitisme.


  • #2134596

    mazette !!!
    une perle à retenir dans les annales
    7’40"
    “c’est son pacifisme qui le conduit vers l’antisémitisme”


  • #2134602
    le 28/01/2019 par Un ploemeurois
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    Même France Culture de Alain Fienkielkraut, de Frederic Lerner, de MarcWeitmann, d’Alain Veinstein, de Raphael Enthoven, ..., semble ci-dessous, moins critique et expliquer (excuser ?) le Journal d’Alain.

    https://www.franceculture.fr/philos...

    Onfray me semble souffler le chaud et le froid.


  • #2134603
    le 28/01/2019 par Rusty James
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    il est temps pour le plus grand philosophe maudit de tout les temps de nous faire un livre sur Winston Churchill : great contemporaries, ecrit en 1936, ou y figure, en tete de proue, oncle Adolf


  • #2134609
    le 28/01/2019 par toto la ciboulette
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    Je pense que c’est d’autant plus dégueulasse, qu’il connait la puissance du lobby des êtres de lumières qui n’existe pas, pour en avoir goûté un avant goût d’excommunication


  • #2134613

    J’adore ces nantis dits de gauche.
    Bref, le type dans la Grande Librairie nous conseille de lire : il n’a cependant pas dit d’acheter... Alain, ou à l’autre.


  • #2134619
    le 28/01/2019 par culturovore
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    Doit-on refaire le procès des plus grands écrivains du XXe siècle ?

    Céline, Brasillach, Drieu la Rochelle, Rebatet et donc Alain partagent tous deux choses : l’antisémitisme et le génie littéraire !

    Avant de condamner les hommes, il faut replacer les choses dans leur contexte !

    Doit-on condamner moralement puis cesser d’écouter Montant ou de lire Malraux parce qu’ils ont soutenu le stalinisme qui fit autant de mort que le nazisme ?!

    Les écrivains ultra nationalistes ont haï Blum et son Front Populaire, voyant la France dévoyée par la Maçonnerie. Pour eux, c’est de là d’ou revient la guerre, par la banque d’affaires et l’industrie de guerre (Citroën étant juif) alors que la plus part avaient vécu la première dans leur chair, à l’épreuve du feu, voyant les coupables de leur peine dans cette haute bourgeoisie qu’accusa ensuite Hitler. Depuis 1936 ils hurlaient de voir la gauche maçonnique défiler dans les rues, apportant avec elle le bolchevisme et la guerre avec. Pour éviter la guerre ils jugeaient le colonel de la Rocque pusillanime de ne pas agir assez. C’était une époque.

    Toute la droite française était debout contre Dreyfus. C’est un fait. La gauche était maçonnique, 95% des membres du gouvernement de la IIIe république étaient maçons et nombreux juifs. Donc la droite s’en prenait aux deux. Cela fait-il d’un peuple un coupable ?! Non, c’était de la politique.

    Il est évident qu’Alain en lisant Mein Kampf était à mille lieux d’imaginer l’inimaginable, la politique eugéniste d’Hitler sur son propre peuple et les camps pour les autres, toute la monstruosité du nazisme.

    On a pas le droit de juger un homme en oubliant l’Histoire. Sortir les états d’âme d’un mort a posteriori pour faire le buzz c’est crapuleux. On ne lui laisse ni la chance de se justifier ni celle de se renier.


  • #2134635

    Il finira comme il est en train de vieillir : mal !

     

    • #2135030

      Et oui, ne pas avoir d’enfants..... Et de petits enfants n’aide pas à vieillir.
      Les regrets arrivent mais trop orgueilleux pour l’admettre ou même l’envisager.


  • #2134663

    Onfray, je le croyais intègre intellectuellement, mais je découvre un autre facette du prisme.. Pas d’enfant mais une héritière de ses droits d’auteur officialisée (post infarctus) par le sacrement d’un mariage aussi précipité que laïc et notarié, d’où peut être une soumission au lobby tout puissant clairement affichée afin de protéger ce pacte ? simple supposition.. . à défaut de certitude l’hypothèse d’ une malhonnêteté Botulienne risque fort de s’imposer dans les esprits les moins retors..


  • #2134674

    Onfray, à force de dire qu’il conchie les médias tout en continuant à s’y vautrer, révèle chaque mois davantage le fond de son esprit. Il a pigé, le pauvre bougre qu’on ne pouvait "exister" en ce bas, très bas monde qu’en acceptant la mise en scène grotesque organisée par les médias aux ordres de la doxa puante de notre époque.

    Il apparaît donc que ce gaillard peu souriant déboulonne méthodiquement tout penseur reconnu comme tel dans nos classiques et nos humanités nationales. On peut ne pas aimer du tout un type comme Freud mais tout faire pour déboulonner le bonhomme sans rien retenir comme scories intéressantes laisse perplexe quant à l’état d’esprit du déboulonneur....

    On pourrait presque en déduire qu’Onfray voudrait rester le dernier, l’ultime, l’authentique (bigre !) détenteur de la philosophie juste. Il croit, Michel, qu’un vrai philosophe vit concrètement philosophiquement et curieusement, il ne semble pas saisir que tout véritable philosophe commence par pratiquer la distance, la tolérance, voire le détachement...

    C’est exactement l’inverse que pratique Onfray. Il agit en soldat de la "vérité philosophique" qu’il assure détenir, part en guerre contre tout ce qui pourrait remettre en cause sa propre certitude d’être un homme simple, bon, juste et désintéressé. Il résume ça par son imitation Proudhonnienne du libertaire-anarchiste-fédéraliste et... socialiste bon teint.

    On attend qu’il dézingue, au détour d’une cuite normande, sa statue du commandeur de sa vie : Pierre-Joseph Proudhon !

     

    • #2134900

      sincèrement je ne vois pas ce qu’il y a à sauver chez Freud, toute sa réthorique ne concerne que la psychologie juive, les axiomes de la psychanalyse ne s’appliquent pas à un chinois ou un africain, les ethno-psychanalistes l’ont bien compris même s’ils noient un peu le poisson. la psychanalyse peut faire illusion pour les profils psychologiques de culture judéo-chrétienne (et non helleno-chrétienne quand on parle de profil psychologique) l’occidental, mais c’est déjà une imposture.
      De toutes façons, question théories psychologiques on est mal barrés entre la psychanalyse et le behaviourisme de l’école de Frankfort celui de l’ingéniérie sociale. le psychologue est un pillier objectif du système, toutes écoles confondues. que ce soit l’école du refoulement ou celle de la norme
      Quant à Proudhon, c’était bel et bien un antisémite carabiné, sauf qu’il ne s’épanche pas trop dessus, mais si on cherche, on trouve au moins autant que pour Alain.


    • #2135042

      non un vrai philosophe ne prétend nullement à la vérité "philosophique" mais à la sagesse qui n’est qu’une éternelle recherche. il faudrait que ce soit clair pour tout le monde avant de se servir de ce mot.
      cela nous permet d’en conclure d’ailleurs qu’Onfray n’est pas plus philosophe que BHL, mais que Marx était un philosophe en son temps (il se trompait et le reconnaissait) et qu’un marxiste dogmatique de nos jours n’est aucunement un philosophe


    • #2135051

      Tiens en pensant à Proudhon antisémite je suis allé faire un tour chez les anarcho antifas voir comment ils gèrent le problème :
      hilarant : s’apercevoir que son idole est antisémite, comme un goy qui se découvre juif, le mec il devient orphelin, il perd tout. il tente le deni, l’excuse.
      et le plus marrant est l’aveuglement de cette peur de l’antisémitisme qui fait zapper la correlation entre la finance la politique et les juifs auXIXème siècle. ils en inventent le concept de l’air du temps
      quand on parle d’aliénation idéologique, en voila un bel exemple, une tranche de vie de sociologie cognitive :
      https://www.pirate-punk.net/discuss...


  • #2134684

    Le petit opportuniste parie sur le mauvais cheval...
    Pour ma part j’ai toujours été pour la peine de mort en temps de guerre.


  • #2134690

    Avant le procès de Nuremberg, et le philosémitisme obligatoire qui en ressort, tout le monde est antisémite, pour la simple et bonne raison que l’antisémitisme n’est autre que l’effet miroir de la haine prônée par le judaïsme à l’égard du non-juif.
    Concernant monsieur Onfray, celui-ci défend son fromage de demi-dissident médiatique. Dénoncer un antisémite vous vaut les honneurs.

     

  • #2134699

    Il me semble qu’il faut être juif pour écrire aussi mal, et pour se présenter en même temps comme un bon écrivain.



    J’ai eu un pote en école de management qui était en mastère II qui m’a dit un jour : "la clef pour réussir, c’est de s’accaparer le travail des gens que tu cites en même temps que s’en attribuant le talent."


  • #2134719

    Je n’ai pas lu le livre, mais au final dans l’émission, en conclusion Michel Onfray encourage fortement la lecture d’Alain, et c’est intéressant d’ailleurs de l’écouter. Est-ce qu’au bout d’un certain nombre d’"antisémites" déterrés, on finira par se dire que y’a quelque chose qui cloche, ils doivent avoir raison d’une façon ou d’une autre, ils peuvent pas quand même tous se tromper ? Et au lieu de distribuer des étiquettes, on pourrait passer à l’étape d’après, analyse, explications... ?


  • #2134732
    le 28/01/2019 par pleinouest35
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    J’aime bien le personnage et je suis déçu. Comme une amertume. Peut-être joue-t-il sur les deux tableaux en même temps ?

     

    • #2134812

      C ’est un envieux en fait comme tout médiocre ; c ’est le fond du gauchiste de salir le génie à défaut d ’avoir seulement du talent . Sans style , sans physique et finalement sans courage il reste pour "réussir " dans cette triste époque la délation pour donner des gages aux Maîtres et assurer son train de vie .


  • #2134742

    Onfray,ou le régime oscillatoire instable
    d’un système asservi .

    Notre Star anti BHL et anti Chrétienne,
    donne en permanence des consignes contradictoires
    à son système de promotion médiatique visant un public
    diversifié "d’imbéciles ,de salopards et de pauvres types" .
    La réactivité nécessitant de l’amplification,et la stabilité
    de l’inertie,Onfray, en rajoute massivement dans les deux
    sens avec un déphasage savamment calculé ,évitant
    la sortie de route périlleuse .
    Manifestement ,Onfray,s’engage dans la voie de garage
    dorée ,sans risques d’instabilité dangereuse .
    Gilet Jaune un jour,Foulard rouge à la retraite !


  • #2134765

    Le 11 septembre 1938, Alain signait une pétition invitant les gouvernements français et anglais à traiter avec Hitler par la diplomatie plutôt que par la guerre. Giono figurait parmi les signataires




    C’est un signe !


  • #2134770

    Bonjour,
    dans l’émission :
    https://www.youtube.com/watch?v=Mjr...

    Comme très souvent, Onfray était excellent.
    Puis, tout d’un coup, patatras !!
    à partir de 12’ 50" : il trahit le peuple ; en disant que la "quenelle" de Dieudonné est un geste obscène et antisémite.
    Alors que c’est un geste de non soumission au ’"système ultralibéral".
    Alain Jakubowicz, est le personnage qui a décrété que la "quenelle" de Dieudonné était un "salut nazi inversé" et donc "antisémite".
    Mr Alain Jakubowicz, avocat, qui déclare que :"Le mensonge, en droit français, n’est pas un délit".

    Donc , il reprend, et en insistant, les inventions mensongères, diffamatoires, de Mr Jakubowicz ; et calomnie Dieudonné, ainsi que tous ceux qui le soutiennent (les gens qui ont compris qui est qui).
    Est ce par ignorant ?
    Ou était ce délibéré ?
    Je le laisse avec sa conscience.

     

    • #2135054

      Personnellement, il m’a fallu moins de 2 heures de recherches sur internet pour me confirmer que la quenelle n’est qu’un geste de provocation... Comme le bras d’honneur ou le majeur dressé, qui bien sûr par sa symbolique triviale est par nature obscène mais représente surtout un symbole de contestation et donc de résistance, et parfois revêt un simple caractère taquin sans aucune méchanceté ou au contraire peut s’ avérer très politique, très méchant voire très raciste. Tout dépend du contexte.
      Réduire la quenelle à un salut nazi est ridicule. Elle a les mêmes usages qu’un bras d’honneur ou un majeur dressé en ayant eu entre autre au départ un côté bien plus discret car réservé aux initiés. On pouvait en toute discrétion se faire prendre en photo en faisant une superbe quenelle en posant à côté d’une personne peu appréciée sans qu’elle comprenne le message ce que n’aurait pas permis un bras d’honneur ou un doigt.


    • #2136122

      pas besoin d’aller bien loin,
      merci E&R :
      https://www.egaliteetreconciliation...


  • #2134788

    Onfray plus le temps passe plus il est décevant et pathétique

     

    • #2134969
      le 29/01/2019 par France censurée
      Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

      Anti-nationaliste et anti-chrétien, et le type se dit philosophe ??!!!

      Quand on a son âge et qu’on n’a pas saisi certaines évidences, c’est qu’il fallait pas faire philosophe !


  • #2134802

    Qui peut avoir pris onfray pour un dissident ?? C’est un faux opposant, lisse et bien soumis. Pour preuve s’il en fallait le rond de serviette dont il bénéficie dans les organes du pouvoir. Cnews france inter etc....


  • #2134806
    le 29/01/2019 par PER CAPITA
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    Bon et bien si je comprends bien il va falloir en éviter quelques uns parmi les grands littérateurs de l’histoire, toute époque confondue :
    Shakespeare
    Schopenhaueur
    Chateaubriand
    Céline
    Goethe ...

    Et quelques centaines d’autres !.. Mais après tout, ne pas encourager à lire ces gens là, n’est-il pas la meilleure solution pour qu’ils soient lus ?..


  • #2134873

    Onfray dit commencer à soupçonner Alain d’antisémitisme lorsqu’il découvre sa critique d’Einstein.
    Puis il déclare : « Il ne sait pas lire Bergson parce que Bergson est juif. Il ne comprend pas la théorie de la relativité d’Einstein parce que Einstein est juif. »
    Ces affirmations d’Onfray sont tout simplement grotesques. Car il lui aurait suffit de lire Durée et Simultanéité de Bergson pour savoir que Bergson démonte totalement la théorie de la relativité restreinte d’Einstein.
    C’est donc Onfray qui ne sait pas lire Bergson. Alain, lui, a bien lu Bergson et n’a fait que suivre sa critique de la relativité restreinte. Mais sans doute que Bergson a lui aussi critiqué Einstein par pur antisémitisme.
    Onfray aujourd’hui a clairement atteint son seuil d’incompétence philosophique. Il ne lui reste plus maintenant qu’à lire et critiquer Botul.


  • #2134876

    Alain c´est le Onfray de l´entre deux-guerres, un vulgarisateur, qui dissertait sur tout, sauf qu´a l´époque la littérature et la philosophie en France avaient un autre niveau. Et on pouvait parler de beaucoup de sujets.

    Si les gens lisent dans 50 ans ils découvriront les livres de Onfray plein de poussieres, et personne ne les lira. Pas Alain.

    Aujourd´hui un vulgarisateur doit aller dans le sens du vent, vent hanounesque et bhelien. Naulleau et Onfray.

    J´ai lu deux livres de Onfray, sa BD sur Nietzsche, accusation de la famille du philosophe qui est antisémite et pas l´auteur qui pratiquait un anti-judaïsme philosophique. Et L´anti-manuel de philosophie. Chapitre Peut-on pardonner ? Exemple de la shoah, et réponse, oui, si on donne le pardon.

    "Il ya trois catégories d´antisémite, il y a les imbéciles, les salopards et les pauvres types." dit la fille sur le divan. Céline est le salopard, Alain le pauvre type. Nathalie Heinich, chercheur au CNRS.

    Si la libération jaune survient, ca sera les écuries d´Augias la France.


  • #2134919

    Magnifique article, bravo à la rédaction.
    Chapeau bas messieurs !


  • #2134928
    le 29/01/2019 par Gloria Lasso
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    Etonnant de la part d’un auteur qu avait été traité d’antisémite pour son pavé sur Freud... Il avait même dit on reçu des menaces... alors téchouva... ?


  • #2134929

    Ne pas hésiter à crier bien haut et fort partout que ce pseudo philosophe n’aspire qu’à un seul but : propager le national-sionisme.


  • #2135007

    Déjà avant sa maladie, il était sénile, c’est un valet de l’armée d’occupation, sans le moindre intérêt. Un philosophe de la marchandise.


  • #2135023

    Après Klarsfeld la relève est assurée .et il pense récupérer des bons points !!!! C’est une sorte de séduction . ça doit être chiant d’avoir le cul entre deux chaises !!..


  • #2135047

    Ouf ! Sauvé il va retrouver des salles pour ses spectacles et même quelques subventions , montrer patte blanche sur le dos des morts ne coûte pas cher et peut rapporter gros !
    La philosophie mène à beaucoup de chose à condition de savoir faire thechouva !
    Bientôt aux côtés de Luc ferry pour calmer les gilets jaunes , victimes de l’oligarchie ?


  • #2135066
    le 29/01/2019 par Francois Desvignes
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    Onfray est comme Laval : un maquignon en politique.

    Il vous dit ce que vous voulez entendre pour vous enseigner ce qu’il veut vous faire admettre.

    Laval était-il un con et/ou un salaud ?

    Non : c’était un bon maquignon.

    Il faut écouter Onfray avec 2 oreilles :

    - une pour comprendre ce que sa gamelle lui dicte
    - et une pour entendre ce que son coeur vous raconte

    Si l’on fait ainsi, on comprendra qu’Onfray est un antisémite soft : à la façon d’Alain.

    - Pour la gamelle, il vous dira qu’Alain était antisémite (mais à l’époque tout le monde était antisémite et rien n’était plus affligeant de banalité que de l’être).

    - Quoique son coeur le prie d’être antisémite , ce qu’il nous avoue quand il s’exclame " l’antisémitisme est né avec le Christ !".

    Non pour condamner le Christ.
    Mais pour justifier l’antisémitisme !

    (Notez bien la précipitation affolée du journaleux pour étouffer dans l’oeuf le débat)

    Avec Onfray, comme avec Laval,
    Il faut avoir deux oreilles.


  • #2135085
    le 29/01/2019 par Jean Pierre Adolphe
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    J’ai vu quelque part qu’Onfray était le fils d’un franc-maçon. Est-ce vrai ?? Tout fils de franc mac l’est d’office. N’oublions pas qu’il a fait une intervention à la GLNF.

    De toutes façon ce type n’est qu’un commentateur de philo. Rien d’original.
    Même sur Freud il avait été devancé par Jacques Benesteau qui avait fait tout le travail, et très complet, avant lui.
    Un seule question a se poser : pourquoi a-t-il encore son rond de serviette sur les plateaux TV ?
    Alors préface pour le philosophe Alain, et bientôt préface pour un autre Alain ?

     

    • #2135863

      J’ai vu quelque part qu’Onfray était le fils d’un franc-maçon. Est-ce vrai ??




      Non, Onfray est le fils d’un humble ouvrier agricole.



      Tout fils de franc mac l’est d’office.




      Absolument pas.



      N’oublions pas qu’il a fait une intervention à la GLNF.




      De nombreuses personnalités sont invitées chaque année à faire des interventions dans diverses loges sans pour autant en être membre.



      De toutes façon ce type n’est qu’un commentateur de philo. Rien d’original. Même sur Freud il avait été devancé par Jacques Benesteau qui avait fait tout le travail, et très complet, avant lui.




      Je doute que sa centaine de livres ne consiste qu’en un long commentaire de philosophie.



      Un seule question a se poser : pourquoi a-t-il encore son rond de serviette sur les plateaux TV ?




      Car bien qu’il ne soit pas totalement indexé sur la ligne ER (ça tombe bien, moi non plus), il n’en demeure pas moins un observateur attentif de la vie culturelle et politique française et un rhétoricien plutôt doué. Il ne se laisse jamais désarçonner par les journalistes.


  • #2135089

    Tant de monde se portent volontaire pour "lutter contre l’antisémitisme", et si peu contre "l’anti goyisme".
    Ce genre d’intellectuels sont un peu comme les investisseurs , ils ne placent leurs billes idéologiques que dans ce qui est porteur et sans risque.


  • #2135097

    J’allais dire, son livre sur Freud de 2010, il n’a pas pu l’écrire lui-même ; il a avoué avoir lu 6000 pages, il n’a pu que les survoler, il ne peut rien connaitre à la médecine.

     

    • #2135193
      le 29/01/2019 par MOUTET Lionel
      Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

      Je crois qu’ en fait, tout le problème est là. Oser s’ en prendre aux divagations de ce bon Dr FREUD relève du crime de lèse - majesté. Et pourtant...MOUTET


  • #2135257
    le 29/01/2019 par pleinouest35
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    IL est tout de même extrêmement agréable d’écouter Onfray face à une couenne épaisse et répugnante : https://www.youtube.com/watch?v=Mjr...
    (Gilets Jaunes : Michel Onfray s’exprime ! - C à Vous - 23/01/2019)


  • #2135284
    le 29/01/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    Le prochain livre-combat d’Onfray : Walt Disney fasciné par d’Hitler. Doit-on obliger l’empire Disney à afficher des avertissements avant chaque film et sur chaque DVD ?

     

    • #2135456
      le 30/01/2019 par Michelly58
      Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

      C’est tout de même étrange qu’ils soient plus scandalisés par l’antisémitisme de Disney que par le racisme de son film La Mélodie Du Sud(très bon film au passage), mais que fait SOS racisme ?


  • #2135365
    le 30/01/2019 par victorinix
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    une analyse très profonde du philosophe Allain :
    "on agit tous par intérêt"
    que ce soit mère thérésa ou onfray, quel que soit le sujet et la raison de l’action


  • #2135406
    le 30/01/2019 par Dure réalité
    Onfray, méprisable chasseur d’antisémites

    Le visage, surtout après 40 ans et en augmentant en âge, révèle tout.

    Les vices et les vertus. Quand l’œil se ternit, que les traits s’assombrissent, ce n’est plus une question de vieillesse, mais bien de mort de l’âme.

    Il ne reste plus qu’un visage malade de l’âme qui le porte, ou plutôt malade de porter une âme morte. Une âme athée s’enfonçant chaque jour un peu plus dans les ténèbres de l’arrogance et du dégoût.


  • #2136449

    Onfray reproche à BHL d’atteindre le point Godwin, alors que lui-même ne fait que çà à longueur de page. A chaque fois qu’il veut débiner un personnage ou un système, il affirme qu’il était "compagnon de route " du nazisme, soit qu’il était apprécié de Hitler, soit que lui-même appréciait ce dernier.
    Il se prétend censuré par les médias, alors qu’il y est omniprésent.
    Il a créé l’UP de Caen au lendemain des élections de 2002 pour rééduquer le petit peuple qui pense mal et vote mal, tout en faisant mine de reprendre à son compte des thématiques comme la critique de l’immigration, alors qu’il serait le premier à crier au retour du nazisme si celle-ci s’arrêtait ou s’inversait.
    Dans ses videos un peu anciennes, il reprend le principe du divan ou du fauteuil rouge, inauguré par Soral.
    Pour faire comme Houellebecq, il a emménagé dans un appartement moche d’un centre-ville au-dessus d’un supermarché (vu dans une émission de Léa Salamé).
    Ses décolletés de chemise blanche sont évidemment empreintés à BHL.
    Ce type court après le succès.
    Ce qui ne l’empêche pas de dire quelques vérités. Difficile donc de le rejeter en bloc, le réel n’est malheureusement jamais simple.


Commentaires suivants