Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Oscars 2013 : de la propagande politique contre l’Iran

par Eric Granger

L’Iran est le grand perdant de la cérémonie des Oscars 2013. En décernant au film Argo, du réalisateur Ben Affleck, la statuette du meilleur film de l’année, l’establishment hollywoodien a posé un geste de pure propagande politique.

De plus, c’est la première dame des Etats-Unis, Michelle Obama, qui a annoncé la victoire des producteurs George Clooney et Ben Affleck pour leur film anti-Iran. Il est difficile de faire mieux en terme de propagande politique.

L’opération de propagande n’est pas très subtile et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, ce film ne méritait probablement aucune de ces nominations aux Oscars. Argo est un film assez bien fait, un thriller bien ficelé, mais pas un prétendant au meilleur film de l’année. Bien que l’auteur de ces lignes est parfaitement en mesure de faire une critique de qualité de ce film, voyez plutôt ce qu’en ont dit les critiques officiels des médias de masse, afin que le lecteur soit davantage convaincu.

Philippe Rezzonico, critique cinéma de Radio-Canada présentait les arguments suivants (très justes d’ailleurs) pour justifier le fait que ce film ne devait pas gagner le grand prix : « Des largesses scénaristiques, une réalisation convenue, aucun premier rôle masculin ou féminin en nomination pour l’Oscar et l’absence d’Affleck dans la prestigieuse catégorie du meilleur réalisateur ». Normalement, ces seuls éléments n’aurait pas permis à Argo de devenir le meilleur film de l’année.

Marc-André Lussier de La Presse est encore plus cinglant dans son analyse du film. Au sujet des personnages iraniens dans le film, il écrit : « Tous les personnages iraniens montrés dans Argo sont grossièrement dessinés. On en tire un portrait collectif répugnant. » Oui, monsieur Lussier, c’est ce qu’on appelle de la propagande anti-Iran et d’ailleurs, c’est ce que vous confirmez dans les derniers paragraphes de votre critique :

« Critiquer un régime est une chose ; insulter l’ensemble d’un peuple de plus de 75 millions d’habitants en est une autre. Il y a une vingtaine d’années, Jamais sans ma fille, aussi inspiré d’une « histoire vécue », avait suscité le même genre d’indignation. Depuis cette époque, l’Iran a officiellement intégré « l’axe du mal » dans l’imaginaire collectif occidental, gracieuseté de George W. Bush et du suave Mahmoud Ahmadinejad. Caution morale en main, Hollywood n’a désormais plus aucun scrupule. Ce constat est d’autant plus regrettable que Ben Affleck a visiblement pris soin de construire l’histoire d’Argo de façon crédible au départ. Tout ce capital est toutefois gaspillé par la mise en place d’un dernier acte complètement ridicule. Les fameux « faits réels » ayant pris le bord depuis longtemps à cette étape, les personnages – iraniens en particulier – semblent alors tout droit sortir d’une bande dessinée. Plus rien ne tient. On peut être insulté en tant qu’Iranien. On peut aussi être insulté en tant que cinéphile. »

Il n’y a pas que les critiques qui ont trouvé le film injuste pour les Iraniens (et pour les Canadiens de surcroît), il y a aussi l’ex-ambassadeur du Canada en Iran, Ken Taylor, véritable acteur de la véritable prise d’otage illustrée dans le film. Le 7 février dernier, il a affirmé devant des étudiants de l’Université Ryerson à Toronto que le scénariste Chris Terrio « n’a aucune idée de ce dont il parle ». Taylor a accusé le scénariste d’avoir inclus dans le film « une pléthore de libertés artistiques, incluant le fait de dépeindre le peuple iranien en « noir et blanc », des scènes montées de toutes pièces, ainsi que la suggestion selon laquelle il a été à peine plus qu’un simple observateur des actes héroïques de la CIA. » Selon Taylor, son personnage dans le film n’a qu’un seul talent, soit « celui d’ouvrir et de fermer une porte ». Pourtant, l’ancien président Jimmy Carter a affirmé à la télévision récemment que « 90 % des contributions aux idées et à la réalisation du plan étaient canadiennes ». Ce n’est évidemment pas ce que l’on voit dans le film.

JPEG - 9.6 ko
George Clooney devant le CFR

La deuxième raison qui nous pousse à croire (ou à tout simplement constater) que la victoire d’Argo aux Oscars n’est que pure propagande politique contre l’Iran, c’est la filiation politique qu’ont les producteurs George Clooney et Ben Affleck avec le plus puissant think tank mondialiste des Etats-Unis, le Council on Foreign Relations (CFR). On sait que Clooney est officiellement membre de cette organisation qui compte comme membres les hommes et les femmes les plus puissants des Etats-Unis comme la famille Clinton (la fille Chelsea incluse), la famille Bush, les Rockefellers et même le Canadien Paul Desmarais Jr. qui est sur la liste des Global Board Advisers du CFR.

JPEG - 12.1 ko
Ben Affleck à une conférence organisée par le CFR

Ben Affleck n’est pas sur la liste officielle des membres, mais il participe en tant que paneliste lors de conférence organisée par le CFR. De plus, Affleck est un proche de John Kerry (un Skull and Bones), le nouveau secrétaire d’état des Etats-Unis et membre du CFR. Affleck est également pressenti comme un éventuel membre du Congrès américain en tant que sénateur. Malgré qu’il ne se présente pas pour l’instant, la porte est bien ouverte pour lui. Lors d’une conférence organisée par le CFR à laquelle Affleck participait en compagnie de l’ancien président de la Banque mondiale, James D. Wolfensohn, un des membres du panel lui a dit : « je crois qu’il y a un siège du Congrès en Californie qui a votre nom inscrit dessus ». Tout le monde a applaudi et tout le monde a rit.

Faut-il donc s’étonner que Clooney et Affleck aient produit et réalisé un film qui se moque du peuple iranien, qui rend gloire à la CIA et qui traite le Canada comme une simple couverture médiatique ? Non, il ne faut pas s’en étonner, surtout au moment ou le CFR ne fait que publier document après document pour expliquer comment et pourquoi il faut tout faire pour renverser le régime iranien. Vous vous dites peut-être : ce n’est qu’un film voyons ! Non, c’est de la pure propagande politique contre l’Iran.

JPEG - 26.5 ko
Ben Affleck et John Kerry

Les médias iranien l’ont bien compris, car la télévision publique iranienne a qualifié la cérémonie des Oscars 2013 « la plus politique de tous les temps ». L’intervention de Michelle Obama pour présenter l’Oscar à Argo « renforce les doutes que la récompense du film avait des motifs politiques », selon la télévision iranienne. L’agence de presse Fars a qualifié Argo de « film anti-Iran » qui est financé par une « entreprise sioniste » en faisant référence à la compagnie Warner Bros.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #343508

    Il fallait s’y attendre, les organisateurs devaient sans doute être au courant de la conférence sur l’hollywoodisme tenue en Iran il ya quelque temps....quelques petites pressions de l’AIPAC sans doute vu la connection canadienne, le premier ministre canadien Harper étant le nouveau lèche-cul de BIBI.....


  • On dirait un avertissement pour tout les peuples/candidats à l’entrée du club des "amis de l’axe du mal"....Hollywood vous fera la peau plus mat que celle d’un nigérien...mais,oui,vous aussi les francaoui,vous y goûterez ,si l’envie de sortir de l’euro trillions dollars babies vous démange dans un quelquonque isoloir !!

    Otan en emporte le levant...l’europe et le monde aussi !


  • Par quel miracle parviennent ils à se regarder encore dans le miroir ?

     

  • Clooney membre du CFR, du coup les filles (intelligentes ?) ne vont plus le trouver aussi beau :/ (ce qui me laisse une petite chance, assez mince, mais quand même)


  • #343566
    le 28/02/2013 par Mirabeau:Dans ce monde, si l’on n’est pas fripon, on est parmi les (...)
    Oscars 2013 : de la propagande politique contre l’Iran

    J’ai le droit de préférer Mel Gibson ?

     

  • Encore une fois force est de constater qu’Alain Soral a été visionnaire, pertinents dans son analyse et que les faits lui donnent entièrement raison, une fois de plus. Dans sa conférence Vers La Gouvernance Globale en 2009 (son ouvrage Comprendre l’Empire n’était pas encore publié) : http://www.youtube.com/watch?v=6VRP...
    à la 46ème minute ’’les oscars la grand messe de la soumission à la société marchande mondialiste, on voit à qui on donne les prix, on aidera toujours un cinéaste iranien pour peu qu’il soit dissident [...] il y a aura toujours quelqu’un pour avoir le prix [...] si il est iranien, si c’est pour cracher sur la République islamique d’Iran devant toutes les caméras du monde [...]’’


  • Je trouve par contre que l’Iran est plutôt le gagnant de cet Oscar. En Occident de toute façon la propagande est quotidienne est après tout, la domination de l’espace médiatique et publique est telle que ça ne fait pas une différence. Par contre en Iran, la « classe moyenne » est beaucoup trop influencée par la propagande des médias occidentaux genre BBC Persian et VOA en persan (« La Voix de l’Amérique » !) et ce malgré l’aggression inouïe des blocus et des embargos. Or d’après ce que je vois autour de moi, le caractère politique non caché de ce prix a permis une petite avancée dans le sens d’une prise de conscience de la propagande à laquelle on est soumis et en Iran même ça, ça peut ouevrer en faveur d’une plus grande cohésion nationale face à l’offensive américano-sioniste.


  • De peur que le lecteur de cet article ne quitte cette page avec une image exclusivement négative de Ben Affleck, je tiens à rappeler ceci :

    http://www.slateafrique.com/100433/...
    http://www.jeuneafrique.com/Article...

    Bonsoir.

     

    • Raté. Clooney va au Darfour comme BHL y est allé, pour aider encore plus la minorité à se séparer de la majorité. Pour monter les africains entre eux. Comme si un Soudanais irait en Utah pour les motiver à déclarer leur indépendance, histoire de créer une instabilité et fragiliser le continent.

      En aucun cas les missions humanitaires de BHL, Kouchner, Clooney, Affleck, Angelina Jolie (et toute la clique People ou faux ministres ) ne sont dans un but altruiste, pour le bien de l’humanité. Il y a un enjeu plus important derrière et ce pour quoi ils se battent, n’aboutit jamais. BHL pour libérer la Libye ? Il l’a détruite. Kouchner pour sauver les affamés ? Il les a rendu encore plus dépendant, car en important massivement de la denrée gratuite il a tué l’économie locale. Clooney pour l’indépendance du Darfour ? Non, pour la scission du Soudan, un pays que n’aiment pas le pouvoir américain en place, trop imposant, trop de richesses, trop calme et trop proche des chinois.

      Un dernier exemple frappant, qui doit vous mettre la puce à l’oreille sur les vaccins. Bill Gates se bat pour vacciner des pauvres africains affamés, alors qu’il expliquait en 2005 environ que la population croît trop vite, et que c’est pas bon pour la planète... les vaccins qu’il propose rendent surtout le corps faible et l’habitue à des micro organismes étrangers sans qu’il les attaque.


    • #343808

      On devrait donc avoir une image plus "positive" de Mister Affleck après avoir lu tes 2 liens ? Si c’est de l’ironie c’est très drôle ! Sinon c’est inquiétant....

      "Ben Affleck a plaidé pour que les Etats-unis soutiennent un renforcement du mandat de la Mission de l’ONU"
      "A l’image de George Clooney pour le Darfour, Ben Affleck milite à travers son association l’Initiative pour le Congo oriental"

      Ils auraient pu ajouter BHL pour le Darfour, mais aussi pour la Serbie, la Libye, la Syrie....


    • mais c est toujours le même principe...on agit pour des petites causes pseudo-hummanitaires pour se créer une image d’honnête homme...et on sait ce que ces gens là font derrière...


    • Voudrais-tu également féliciter B. Haineux Levy pour sa demande express
      d’intervention en Libye ?
      Parce-que c’est le même rôle tenu par ces deux troubadours
      de « l’axe du bien ».


    • sauf qu’avec un travail photographique pareil (en-haut là), en aucun cas ce document ne présente une image
      "exclusivement" negative.


  • J’ai pas vu le film, mais une de mes connaissances, royaliste iranien convaincu, m’a confessé que c’était le genre de film qui lui donnait foi en la république islamique, tant le propos était historiquement mensonger.
    C’est dire le niveau d’absurdité de la propagande impériale.


  • Si Ben Affleck est réalisateur, je suis le nouveau Pape.
    Faut-il encore rappeler qu’à Hollywood, un réalisateur aussi ça ferme sa gueule et ça obéit aux financiers ?
    Avec "Zero Dark Thirty" (en Français : "La 7eme Compagnie au Pakistan"), l’auteur de l’article aurait pu enfoncer le clou et fermer le ban.
    Mazeltov !


  • Je l’ai téléchargé illégalement, et même gratuit, je peux vous le dire, c’est vraiment une merde sans nom. J’ignorais que le lèche-cul de Clooney était dans l’affaire.
    Oscar remis par Madame la présidente herself, c’est du grand n’importe quoi, même Staline aurait pas osé.


  • Hollywood et les Juifs : moteur, ça tourne !

    "J’aime beaucoup la cérémonie des Oscars à Hollywood : c’est la plus grande fête juive du monde" Woody Allen.

    "Les juifs contrôlent Hollywood" Marlon Brando.

    Est-ce que je rajoute quelque chose concernant cette industrie communautaire qui exècre l’Islam et le Catholicisme mais aussi les Etats souverains qui échappent à la main mise de l’Empire ?

    http://www.noemiegrynberg.com/pages...


  • Oscars des meilleurs films post-11septembre :

    2002 Un Homme D’Exception
    > Schizophrène ou non, un génie persuadé d’être un agent de la CIA luttant contre une imaginaire menace d’attentat nucléaire russe est forcément un type bien...

    2003 Chicago
    > Deux meurtrières prêtes à tout pour obtenir ce qu’elles veulent.

    2004 Le Retour Du Roi
    > Retour de l’élu sur sa terre, et triomphe militaire définitif du Bien sur le Mal.

    2005 Million Dollar Baby
    > Apologie de l’euthanasie ; dénigrement inouï de la famille.

    2006 Collision
    > Desunited colours of post-11septembre (détérioration de l’antiracisme US)

    2007 Les Infiltrés
    > Version américaine d’une apologie de la négation de soi : tout pour la loi (police), ou tout pour "la famille" (pègre).

    2008 No Country For Old Men
    > "On ne fait pas de vieux os" face au diable, alors autant le laisser faire...

    2009 Slumdog Millionnaire
    > adaptation d’un jeu télé (!) pour obsédés du fric, où les indiens sont dépeinds comme des rats.

    2010 Démineurs (The Heartlocker)
    > 1. On ne peut pas faire confiance à un arabe, même s’il a 11ans ; et 2. Les vrais américains font passer la guerre avant leur famille, et ils adorent ça.

    2011 Le Discours D’un Roi
    > Tout un film sur des cours d’orthophonie... pour lutter contre Hitler !

    2012 The Artist
    > régression anale extrême à l’âge d’or d’Hollywood. Récompense pour avoir saccagé la Lybie à leur place.. ?

    CQFD ?

     

    • #344004

      Bonjour, bravo et merci Thewlis !!! En plus, même suspicion que toi pour the artist (Pas vu et pas envie de le voir. Dujardiin ne me fait pas plus penser à Cary Grant qu’à bébel. Vos gueules les journalopes !!!) ...
      Et ne parlons pas de Haneke qui "rafle" toutes les récompenses pour justifier aussi l’euthanazie mais sous sa forme d’avortement de fin de vie (A ce que j’en sais. Pas vu non plus).
      L’oscar du meilleur film étranger est devenu celui du meilleur film apatride de propagande sioniste.
      Triste de ne plus pouvoir souhaiter "Bon cinéma !" ...


    • #344328

      Faire du " Le Retour Du Roi " un film sioniste fallait oser...


    • Faire du Retour du Roi un film sioniste sachant que Tolkien était un fervent chrétien et qu’il s’est inspiré de la Bible pour créer la Terre du Milieu et le Seigneur des Anneaux, faut le faire tout de même !


    • La question ici n’est pas pourquoi le film est fait mais pourquoi il est récompensé : il y a ce qu’il est et ce qu’on en fait...
      Ce n’est pas parce qu’un film est bon voire génial que ses thèmes sont vains. On peut l’instrumentaliser...

      Et le Retour Du Roi est produit... par... les frères Weinstein !


    • Euh, n’importe quoi. Déjà pour "le retour du Roi" c’est une belle connerie, quand on sait que Tolkien était chrétien, et le manichéisme n’est pas forcément sioniste, et ensuite

      2011 Le Discours D’un Roi
      > Tout un film sur des cours d’orthophonie... pour lutter contre Hitler !

      Ca n’a rien à voir ! déjà c’est basé sur des faits réels, et c’est des cours d’orthophonies pour qu’un roi arrive à faire un discours sans begayer. C’est quoi ce raccourci idiot ?

      Et là je ne cite que 2 exemples. Faut arrêter, au bout d’un moment, ça va trop loin


    • "Quand le savant montre la lune, l’imbécile regarde le doigt", ça vous dit rien ???

      Je le dis à nouveau : ce n’est pas l’intention première de l’oeuvre qui importe, mais son instrumentalisation. La preuve que vous tombez tous dans le panneau comme des Jean Robins :
      Je vois ici, et un commentaire plus bas, qu’on me reproche de décrypter de mauvaises intentions dans les pages de Tolkien [l’intention première], mais on parle du film ! Ce n’est pas Tolkien qui ADAPTE et RECOMPENSE le film dans les années deux mille ! [ce qu’on en fait]. Ce n’est pas parce que Tolkien était un homme bien qu’on ne peut pas souiller les intentions de son oeuvre après sa mort, bande de compas dans l’oeil ! Idem pour Cormac McCarthy, qui lui est de toute façon un très mauvais écrivain...
      Dans le même genre, je ne pense pas non plus que Bob Kane avait pour intention première de faire de son Batman la figure de propagande américaine ambiguë qu’en a fait Christopher Nolan [voir les articles E&R].

      Et je suis désolé mais "prendre des cours d’orthophonie pour pouvoir lire correctement un discours contre Hitler" = "prendre des cours d’orthophonie pour lutter contre Hitler". Point. Ce n’est pas de ma faute si vous n’aimez pas les raccourcis, ou si vous êtes mal luné...


  • Je suis content de ce que la ploutocratie ne fait plus mystère de son manque de scrupules. Tout, et vraiment tous les artifices cosmetologiques utilisés comme le prix nobel et autre bizarrerie de ce genre ne sont réalité que des instrument de dominatipn au service des interets inhumzins.


  • ceux qui ont saisi qu’ unHollywood n’est qu’une tentacules du mondialisme n’ont qu’à plus jamais regarder de films ou de séries tv, point final, ce qui est mon cas !

     

  • Si l’Iran n’avait pas pris en otage l’ambassade, au mépris de toutes les règles de diplomatie établie depuis l’empire romain, il n’y aurait pas eu de projet Argo, il n’y aurait pas eu ce film.

    Arrêtez d’inverser les problèmes constamment pour étayer vos conclusions.

     

  • Je l’ai vu il y a quelques jours.
    Dès les premières images , en effet, on se dit ca sent fort la propagande anti-Iran.
    Mais en fait, pas tant que ça car le film ne porte pas de jugement ni de critiques sur la révolution.

    Pour des spéctateurs avertis sur ces questions, on notera que Ben Affleck, a quand même glissé quelques quenelles. Notemment sur Hollywood, en gros il dit que c’est tous des menteurs, que c’est du cirque.Et cela à deux reprises.
    Et aussi sur le départ du shah, il dit que son avion a failli ne pas décoller tant il y avait loger de lingots d’or.


  • #344118

    après lecture des commentaires je me suis d’abord dit que j’hallucinai, mais non, pour la plupart vous faites le même travail que les journaleux imbéciles mais à l’envers, je m’explique : le commentaire sur les films de l’année aux oscars depuis 2001, donc par thewlis, tente de montrer que chaque film est une propagande américanosioniste, sans aucune prise de recul...

    preuve 1, plusieurs films adaptés de romans beaucoup plus vieux,
    preuve 2, le bi-partisme bien et mal n’est en rien une invention sioniste
    preuve 3, surestimation du pouvoir en place : la plupart des films sont d’abord fait pour rapporter du fric on sait bien que les films hollywoodiens sont pour la plupart dénués d’intérêts philosophique

    bonsoir a tous...

     

    • Tout est une histoire de point de vue et de comment on le rapporte. L’industrie hollywoodienne appartient à des gens qui prônent une idéologie dominante unipolaire, le libéralisme laisser-faire libertaire amoral anti-tout-ce-qui-ne-l’est-pas, au sein de laquelle ils sont bien sûr les gentils.

      1/ Tous les livres "plus vieux" peuvent être adaptés à l’écran avec cette grille de lecture et en véhiculeront l’idéologie.
      2/ c’est peut-être vrai, mais le sionisme en est un des plus forts porte-parole en 2013.
      3/ certes, cela dit, les réalisateurs sont commandités pour décrire une histoire et seront sélectionnés en fonction de leur point de vue affirmé ou implicite.

      Comment, par ailleurs, expliques-tu que Dieudonné qui remplit des salles et fait donc du fric, soit privé de publicité ?

      L’idéologie - ici la propagande - sont des armes très fortes car elles manipulent le peuple qui ne demandera pas de comptes pour une histoire qu’il a compris, acquis, assimilé, digéré et sait même recracher comme si c’était la sienne. Ca s’appelle de la manipulation et la pub en est l’instrument n°1, le cinéma, la télé, la presse etc.


    • Peter Jackson un idiot et Tolkien un sioniste ?
      Bilbo s’en va en fait en Israël à la fin du retour du roi ?
      (ouais, je tire le trait mais c’est ce que tout le monde fait ici...)


  • la cerise sur le gâteau pour moi a été la remise de l’oscar par la femme du président...c’est très symbolique ! Me faire croire qu’elle ne savait rien du gagnant avant d’ouvrir l’enveloppe... ! C’était certainement un concours de circonstances ... !


  • Enfin un article sérieux qui démasque ce film pour ce qu’il est. Quelle corvée de devoir argumenter avec la plupart des gens que ce film est purement propagandiste et complaisant. Seule chose qui m’étonne : Clooney avait pourtant co-produit Syriana en 2005, qui lui était d’une toute autre qualité, et y avait mis la face. Que s’est-il passé entre-temps ?


  • crispus t’es démasqué et le peuple t’as jugé !


  • #344559

    « Critiquer un régime est une chose ; insulter l’ensemble d’un peuple de plus de 75 millions d’habitants en est une autre.



    Cà fait 72 ans qu’hollywood chie sur l’Allemagne et son peuple de 75 millions d’habitants , mais on les entend pas beaucoup à ce sujet les critiques ciné
    Et puis vous vous attendiez à quoi ? Des miracles ? C’est Hollywood les amis...c’est vérolé


  • C’est marrant, mais Clooney a quand même participé à :

    Three Kings (les rois du désert), une critique de la première guerre en Irak
    Syriana, qui explique assez bien ce qui arrive aux prince arabes qui tenteraient de faire passer leur peuple avant les intérêts américains
    Good night and good luck, sur le Maccarthysme
    La chèvre du pentagone, qui montre bien les ravages des milices privées en Irak

    Sa participation à Argo n’est pas très rassurante, mais il est difficile d’être aussi catégorique sur son cas.


  • Je boycotte tous ces films qui puent la propagande à plein nez.

     

  • Georges clown toujours pour le sale travail,soudan Iran puis quoi encore Palestine !?ah non quelle gaffe ça ça ne rapporte pas d’oscars bien au contraire.


Afficher les commentaires suivants