Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pamphlets de Céline : Serge Klarsfeld s’oppose à Édouard Philippe

"Le Premier ministre n’a pas lu une seule page de ces abjects pamphlets anti-juifs"

Le Premier ministre Édouard Philippe s’est prononcé dimanche en faveur de la publication des pamphlets antisémites de Louis-Ferdinand Céline, qui fait débat en France, mais à condition qu’elle soit « soigneusement accompagnée ».

 

« Il y a d’excellentes raisons de détester l’homme, mais vous ne pouvez pas ignorer l’écrivain ni sa place centrale dans la littérature française », a estimé ce féru de littérature.

[...]

Défenseur de la cause des déportés juifs de France, Serge Klarsfeld, qui réclame l’interdiction de la réédition de ces pamphlets, s’est indigné des propos du chef du gouvernement.

« Il est probable que le Premier ministre n’a pas lu une seule page de ces abjects pamphlets anti-juifs », a réagi M. Klarsfeld dans un communiqué. « Sinon il n’aurait pas utilisé l’argument de la "place centrale" de Céline dans la littérature française pour accepter la publication de ces pamphlets "soigneusement accompagnés" ».

« Il n’est pas envisageable que la société politique française accepte la diffusion de tels textes nocifs et talentueux d’incitation à la haine raciale et à l’extermination des juifs », a ajouté cet inlassable militant de la mémoire de la Shoah. « Nous ne laisserons pas republier de tels textes qui ont mené nos parents à la mort. »

[...]

Les trois textes antisémites, publiés entre 1937 et 1941, n’ont pas été réédités depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. On peut cependant les trouver assez facilement sur Internet, sans appareil critique.

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

Voir aussi, sur E&R :

À lire librement chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mr Serge Klarsfeld panique alors que les livres existent et qu’on peut les lire... Plus on cherche à interdire la diffusion des ouvrages et plus l’envie est grande de se les procurer... Je suis sûre que la réédition va faire un carton... Par son comportement, Mr Serge Klarsfeld est en train de faire "remonter" l’antisémitisme... tout en faisant de la publicité pour les éditions Gallimard...

     

  • "Soigneusement accompagnée" ça veut dire préface et postface...Et notes en bas de page...
    Nous prendrait on pour des cons ?
    Enfin même avec ces notes la teneur prédictive de ces ouvrages est hallucinante...
    C’est probablement le calcul de klarsfeld...on est à un point où les choses peuvent déraper très vite...

     

  • Je suis Suisse et j’encourage la réédition de ces écrits qui participent au rayonnement de la France (même si d’aucuns diront que de ce rayonnement ils ne constituent que la pénombre)


  • Etonnant Monsieur Klarsfled, qui affirme que Monsieur Philippe n’a pas lu une seule page de ces pamphlets anti juifs.

    Comment aurait-il pu les lire, et Monsieur Klarsfeld le sait très bien, puisque depuis très longtemps, ils sont interdits à la vente ?

    Donc, soit Monsieur Klarsfeld se moque du monde, soit il a la mémoire qui flanche.

     

    • Les pamphlets de Céline ne sont pas interdits à la vente, en tout cas pas encore. On peut les trouver chez les bouquinistes. C’est la veuve de Céline, Lucette Almanzor, qui pour respecter la volonté de Destouches lui-même s’est toujours opposée à leur réédition. Se pourrait-il que Gallimard ait enfin surmonté la résistance d’une dame de 105 ans ?


  • Dans quel pays un simple subventionné peut-il se permettre d’apostropher sans la moindre argumentation, un chef de gouvernement !


  • "Qu’ils soient soigneusement accompagnés" ! Il faut leur faire de la "pédagogie". La pédagogie (du grec παιδα γωγία, direction ou éducation des enfants) désigne l’art de l’éducation.

    Cette fameuse "pédagogie" ! Mot donc composé du mot grec "païdos", enfant. Nous sommes donc des enfants auprès des ces messieurs et dames, les grandes personnes. Les fameux "démocrates" impeccables se considèrent comme supérieurs hiérarchiquement aux enfants qu’ils gouvernent (gogeïn) et ont autorité sur eux. Nous sommes des enfants. Eux sont de grandes personnes sages, bien élevées et rationnelles.

    La révolution de demain sera areu ! areu ! pipi caca ! ou ne sera pas... ce qui nous ramènera à mai 68, qui était cela.

    Le stade anal de la politique.


  • J’ai lu tous les pamphlets dits antisémites de Céline, que je préfère qualifier d’essais antijudaïques, et je considère qu’ils font partie du patrimoine littéraire éternel de la France.Quant à S.Klarsfeld, qu’il prenne un aller simple pour Tel-Aviv, et qu’il y reste.

     

  • Moi qui pensais qu’il fallait lutter par tous les moyens contre la haine, voilà maintenant qu’il y a « d’excellentes raisons de détester l’homme » !!!


  • klarsfeld semble surtout furieux qu’un goy puisse profiter du marché lié à l’antimite, jusque là réservé aux "tusaisqui", surtout sachant que ce sont déjà des écrits facile à se procurer


  • Céline est dans la droite ligne d’Edouard Drumont, journaliste un peu fumeux mais génial, prophétique. C’’est dans "La France Juive" qu’a commencé à exister le personnage gigantesque, terrifiant, anxiogène et envahissant du "Juif" (qu’il voyait d’ailleur originaire d’Allemagne). et qui s’introduisait lourdement dans la société bourgeoisie française sous Louis Philippe et le Second Empire. .

    Il ne s’agit donc pas de dire que les "Juifs" sont coupables de quoique ce soit, évidemment. C’est grotesque. Il suffit de dire que le "juif" est devenu une sorte d’anti-héros de la littérature moderne, un personnage de roman, de science fiction, de démiurge, et que "les juifs" ont conforté naïvement cette image d’eux-mêmes. Comme le fait Klarsfeld en intriguant auprès des autorités.

    Céline a eu une vision littéraire et épique et a développé la puissance dévastatrice de ce personnage du "Juif" toutes classes sociales confondues à travers de la dénonciation de la guerre de 14 (Céline était pacifiste) et de la puissance juive américaine (il connaissait l’Amérique) alors que seuls les bourgeois français étaient au départ suffisamment cultivés pour mesurer le problème. .

    Maintenant, tout est foutu. "Poor Céline".

     

    • La littérature est sans pitié avec les nigauds.. Que des sionistes l’accusent d’être la crème de l’antisémitisme de l’époque fait mal au bide tout autant que les racialistes antisémites d’aujourd’hui, croyants avoir attraper un gros poisson !! La littérature de Céline c’est l’impression d’être perdu.. de ne plus appartenir à aucune époque puisque l’horreur et le laissez-faire sont partout..


  • De moi même, je ne les aurai pas lus, mais que s.klarsfeld exige l’interdiction m’a donné envie de les lire.

     

  • La question du "soigneusement accompagnée", s’entend-elle d’une critique à posteriori ou à priori : ou les deux ? C’est à dire, traitera-t-elle des causes ou des effets ? Ou des deux ?


  • En tout cas, on voit la différence avec Valls et sarko : valls aurait interdit cette réédition, en tremblant, et sarko, probablement aussi.
    Là, on a un 1er sinistre francais de chez francais, et il laisse faire.
    J’ai toujours dit que beaucoup d’européens n’étaient pas proches de la France, ni par le coeur, ni par l’esprit, ils ont d’autres valeurs, censurent facilement, ont un manque de hauteur, etc. Je les mets au même niveau que les étrangers d’autres continents.
    Sur Céline, il n’est central que parce que le XXeme siècle est le plus nul de l’Histoire, de loin ! Un siecle de merde. Au royaume des aveugles, il peut faire le roi.
    Mais si on le mettait en comparaison avec Racine, Hugo, et cie, pfffff, quelle rigolade... Il serait central dans la cour des bébés, avec sa tototte dans la bouche, ouais ;-)
    Et c’est pas 2 ou 3 merdeux adeptes de rock et autres débilités qui pourront me contredire : votre avis ne vaut rien, mettre Céline avec les Vrais Grands, c’est aussi débile et con que mettre vos rockeurs et rappeurs au niveau de Bach et de Mozart.

    Meme pas à la cheville des Vrais Grands. Vous entendez ? Même en sautant, il ne touche pas la semelle d’Hugo ou de Racine. ^^ il a dû voir leurs pompes de dessous, comme un ciel inatteignable :
    Céline : "c’est curieux, on m’a parlé d’Hugo, de Racine, de De Vigny, de Corneille, etc etc, on m’a fait tout un blablablablablabla sur eux, mais je ne les vois pas, dès que je regarde au-dessus de moi pour les voir, je ne vois que des semelles de chaussures, c’est bizarre. Il me faut des lunettes, peut etre ? Ou un observatoire astronomique ? "

    Mdrrr ^^

     

    • Lu de vous sous un article sur ce même sujet :
      « Ma critique était de dire que le modernisme était condescendant, méprisant, alliénateur, destructeur, et pour le dire, j’ai utilisé, à tort peut etre, les mêmes armes : insultes, vantardise, en effet. Dont acte »
      Et vous continuez donc de plus bel, en rajoutant encore une couche bien épaisse. Attention tout de même de ne pas donner raison à Céline à votre corps défendant. Mais peut-être est-il trop tard !
      https://youtu.be/7EEy-V4MO2o


    • @ Eric,

      Mais vous oubliez que ma position est plus subtile que je ne le laisse paraitre. Comme vous le rappelez, ma critique concerne tout le 20eme siècle, bien plus que Céline en particulier. Ainsi, je ne conteste pas du tout ses prophéties, sa description du monde moderne, etc, je dis juste qu’il chérit des causes dont il déteste les conséquences. (c’est peu, et énorme à la fois : ca veut dire qu’il baigne dans les gigantesques contradictions chères au monde moderne).
      Et puis, - et c’est personnel - je n’aime pas son style, ce qui le met hors de portée des Grands dont je parlais, à mon avis.
      Style inférieur + manque de poésie + erreurs philosophiques = position littéraire inférieure à celles d’Hugo, Racine et consorts.

      Mais je reconnais que je suis très très vache de le comparer à des Monstres inter-galactiques littéraires incomparables, j’ai la partie facile, quoi... C’est petit, quelque part, vous avez raison.
      Mais bon, comme certains ne voient pas les écarts, il est quand meme utile de dire les choses, meme maladroitement, avec une vigueur vulgaire, non pour m’encenser, mais pour encenser les Monstres du passé que j’admire sans limite...


    • Les limites c’est important, et il faut savoir s’en fixer. C’est peut-être là en effet où le bât blesse. Désolé mais je suis assez éloigné de trouver votre position subtile. Et je suis moi aussi un admirateur du génie littéraire de V.Hugo. Vous devriez veiller à ne pas vous prendre pour vos modèles, si glorieux soient-ils, mais aussi à sortir de comparaisons qui n’ont pas forcément lieu d’être. Ne le prenez pas mal car comme le dit Hugo, « le propre de la vérité, c’est de manquer de complaisance ». Vous ne pouvez donc qu’être d’accord :-)


  • Serge Klarsfeld veut faire un autodafé. Brûler des livres, martyriser des auteurs et terroriser la population, c’est son truc.


  • Et le Chant de Haine d’Ernst Lissauer, poète juif allemand, en 1914 ? N’aurait-il pas contribué à la mort de nos ancètres bien français, combattant et affrontant comme des fauves leurs ennemis, dans une apocalypse de sang et de courage.


  • #1875413

    Ce n’est pas à S. Klarsfeld de donner des leçons à la France. Qu’il balaye devant sa porte et devant celle d’Israël, avant de l’ouvrir. Sinon, interdisons l’édition du Talmud et de l’ancien testament qui prônent la haine, l’exploitation et le massacre des non juifs...La censure est un cancer de l’intelligence et de la culture...


  • Et il est tout aussi probable que Céline n’a jamais bricolé 30 ans après la guerre et tapi comme un rat dans un atelier minable, une mini bombe cachée dans un colis pour exploser à la gueule d’un ancien nazi  !

    Désolé Mr Klarsfeld, mais entre "le voyage au bout de la nuit de Céline" et le voyage au bout de l’ennui et de la chouine du vieux porc sioniste qui vous dévisage tous les matins devant le miroir, mon shoah est fait, ah ah ah !

     

  • "Le Premier ministre n’a pas lu une seule page de ces abjects pamphlets anti-juifs"
    De même qu’il n’a pas du lire une seule ligne du Talmud anti-goyim,serait-je tenté de rajouter .....


  • #1875448

    De quel droit voulez-vous décider de ce que j’ai le droit de lire et de ce que je n’ai pas le droit de lire ? Rentrez dans votre pays, car vous n’êtes pas digne de la nationalité française.
    Monsieur Serge Klarsfeld, je vous dis : « merde ! »


  • Le vent tourne, et les groupes de pression qui ne représentent qu’eux mêmes semblent à bout de souffle en terme de crédibilité en France !


  • Énième exemple qui démontre que jusqu’ au bout la communauté pèse et dicte...
    Dire qu il y a encore tant de crétins pour l ignorer, le minimiser ou jouer les scandalisés en vomissant l antisemitisme dont les meilleurs vecteurs sont pourtant et majoritairement issus de la dite communaute !


  • Moi, je suis entièrement d’accord avec M. Klarsfeld. D’ailleurs, quand on aura expurgé tous les écrits du Passé de leur antisémitisme, il sera beaucoup plus simple pour tout le monde d’affirmer que l’antisémitisme n’a jamais existé.


  • " Dans les université il n’y a pas de livres interdits " prétend Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur . Tu parles ! Il n’y a AUCUN livre de Céline dans les CDI des collèges, ni dans ceux des lycées, la censure veille . Essayer de trouver "Bagatelles" dans la bibliothèque d’une fac, impossible, tout autant que les livres de Faurisson .

     

    • Dans les CDI de lycée il n’y que des magazines gauchistes comme Libération, les Inrocks ou le Nouvel Obs, alors comment voulez que la littérature de Céline y trouve sa place ?

      Dans les facs c’est un peu différent car on peut y trouver de tout.


    • #1887779

      Pourquoi vous ne vérifiez pas, avant d"écrire ce qui vous passe par la tête ? C’est pourtant facile : sur la base SUDOC, on trouve "Bagatelles" dans une dizaine de bibliothèques universitaires françaises (y compris deux éditions originales). Je l’ai lu, j’ai trouvé ça aussi ch… que le "Voyage" est un chef d’œuvre. De toute façon, demandez-vous surtout ce que Céline appelait "les Juifs" (ou "les Chinois") ! Car il avait ses codes…


  • Klarsfeld avait réussi à faire retirer de la correspondance de Céline, publiée en Pléiade, la fameuse lettre à Paraz sur "les magiques chambres à gaz" . Mais Gallimard a une puissance beaucoup plus considérable que la boule de suif sioniste : tant d’intellectuels et d’écrivains dépendent de lui, ils n’oseront s’élever contre leur éditeur, et ils ont besoin de manger...


  • Ce que ce commerçant de Klarsfeld voudrait c’est qu’une partie du bénef de l’édition aille aux fils et filles des déportées de France, c’est du chantage . Macache, il peut se brosser, les Gallimard ont la réputation d’être des radins au coffre fort inviolable (voyez ce qu’en disait Céline...)


  • Que masque cette réédition ? Qui en a pris l’initiative chez Gallimard ? Qui a donné son feu vert à la Kommandantur ? Pas de réédition depuis 1945 et 73 ans plus tard, en voici une après des années de circulation sous le manteau ou à des prix exorbitants ? Étrange ! Rien au hasard, il y a toujours anguille sous roche ....

    Hormis l’aspect financier non négligeable, faire un buzz avec « l’antisémitisme » de Céline ! Tiens, tiens !

    Ne leur permettra-t-il pas de tester le lectorat français par le chiffre des ventes, organiser des débats autour de la promotion de l’ouvrage, de comparer le nombre de téléchargement pdf de l’ouvrage, de mesurer l’impact médiatique, de mettre encore plus la pression sur les journalopes du système afin de vérifier leur soumission, mettre le paquet en documentaires sur les chaînes publiques et magazines.

    Le personnage « Céline et son oeuvre » noyés dans une opération médiatique de récupération, captation, reconquête afin que « vous compreniez ce que nous avons décidé que vous comprendriez  »

    On n’sait jamais que le populo par la grâce de la verve célinienne, percute alors le pourquoi du comment de son génocide culturel dont il est victime depuis 1945 accompagné de sa déchristianisation.

    M. Klarsfeld et le premier ministre sont de mèche en réalité ! Le premier s’y oppose : il est dans son rôle. L’autre prend prétexte de grande littérature. En réalité, ils servent tous les deux la même cause à savoir réaffirmer dans l’inconscient collectif le caractère absolu de l’holocauste supérieur à tous les autres génocides, incomparables.

    Ressortir Céline à titre posthume dans une édition « soigneusement accompagnée  » n’est-ce pas endiguer la verve célinienne au cas où d’éventuels lecteurs français fassent l’amalgame avec la situation actuelle et celle des heures les plus sombres ? Pendant ce temps, le chômage continue de grimper, les acquis sociaux diminuent comme peau de chagrin, la misère partout, les déportés d’migrants, les lois liberticides, la surveillance généralisée !

    Étonnant non que la dictature en marche donne son approbation pour un tel projet alors que les médias aux ordres désinforment sur les sujets intéressants les français comme la sécurité, le pouvoir d’achat, l’avenir de leur pays !

    Céline créant encore polémique 57 ans après sa mort : incroyable Louis-Ferdinand.

    Quel tollé, emmerdements si une telle réédition eût été envisagée par les Ed. KontreKulture :)



  • Le préfet Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT



    Anti-raciste, anti-bip, anti-lgbt, et bah, ça en fait du boulot tout ça ma couille.
    Au moins,lui, il chôme pas.

     

  • "Le Premier ministre n’a pas lu une seule page de ces abjects pamphlets anti-juifs"

    Évidemment qu’il n’a pas lu une seule ligne, sinon le premier ministre ne serais pas aussi pro-sioniste et ne porterait pas kippa à la première occase !!!!!


  • Serge Klarsfeld s’est indigné des propos du chef du gouvernement.
    « Nous ne laisserons pas republier de tels textes qui ont mené nos parents à la mort. »

    C’est nouveau que les parents de Serge Klarsfeld sont morts victimes de la Shoah, ils sont toujours vivants, et ses grands parents ne sont pas non plus morts pendant la guerre (le père de Beate était dans la wehrmacht, il est devenu greffier après la guerre, le père de Serge a été déporté, mais on ne dit pas qu’il est mort en déportation.

    Cependant, on doit reconnaître que Arno Klarsfeld et ses parents ont beaucoup souffert.


  • Je vais en choquer plus d’un sur ce site mais Klarsfeld a à la fois tort et raison :

    Raison : ces 3 livres sont une abomination immorale ou le juif est dépeint avec tous les pires excès propres à l’image grossière que donnait de lui la propagande nazi de l’époque.

    Autant "Voyage" est un chef d’oeuvre que le style célinien des 3 ouvrages est haché et pénible à lire, donc Celine n’y a même pas l’excuse d’une grande littérature.

    Pour leur contenu comme pour leur style fait rarement que de quelques bonnes formules mais sur un fond glauque ces livres sont à rejeter.

    Celine avait raison de s’opposer à toute réédition, et en cela il faut aussi respecter la volonté d’un mort.

    Klarsfeld a tort : la liberté d’expression doit se situer au-delà de toute position partisane. C’est au lecteur de faire son choix et rien ne sert de le prendre en idiot en voulant lui dicter son choix ou de l’éduquer par la bien-pensance. Si on ne respecte pas ce principe alors on peut condamner la Bible d’imposer le monothéisme, le Talmud d’évoquer une préséance par la race, et les interdire.

    Donc, vouloir interdire Celine est aussi choquant que de valider le contenu de ses 3 livres !


  • C’est quoi edouard philippe à part une communication ambulante pour le sionisme sous une kippa ! #laic


  • Je suis en train de lire "Bagatelles". Je vais peut-être choquer des gens mais je dois à la vérité de dire que je crois que Céline n’éprouvait qu’une sympathie assez relative à l’égard des juifs. Aaah, je suis comme ça, moi, j’ai peur de rien. Quand faut balancer, je balance.

     

    • Vous ne balancez rien, vous répétez ce que tout le monde dit. Et en l’occurrence c’est tout à fait faux.. Car c’est d’une élite juive dont il parle : il parle spécifiquement de gens puissants pouvant imposer leur opinion. Il ne faut pas oublier que les horreurs nazies pousseront même Céline â qualifier rétrospectivement de bêtises certains de ses écrits. Alors qu’il n’en n’était rien : la littérature ne peut être responsable des idiots qui lisent.. Les idiots ne lisent pas et lorsqu’ils lisent, ils lisent mal.

      Il faut rappeler qu’à l’époque les israélites ne sont pas des « victimes » tout comme aujourd’hui ils ne sont pas des « victimes ».. et ils utilisent les pogroms dont ils furent effectivement victimes pour accroître leurs puissance qui comme chacun sait est également financière et bancaire. Et la liberté de ton (style) est à mettre en adéquation avec le sentiment que la vérité était (vrai ou faux) cadenassée.

      C’est au nom du peuple opprimé qu’il juge sévèrement l’hypocrisie de cette bourgeoisie juive... Même lorsque il rejoint dans sa fuite la clique Pétain Laval au château, il le fait en tant que médecin et fait une critique acerbe de ces compagnons d’infortune.. Sa fuite c’est pour récupérer l’argent qu’il avait mis de côté. Dans le théâtre et le cinéma nombreux sont ceux qui ont fait le show pour les allemands. Lui n’a même pas profité de sa malfaisante réputation auprès d’une certaines presse.. Chacun à le droit à un juste procès. Y’a t il falsification de preuves ?

      L’absence de réponse n’est pas significatif d’une absence de preuves..


    • @Peter
      Bon, je ne veux pas être méchant parce qu’en fait j’ai bien ri, mais "les idiots ne lisent pas et quand ils lisent, ils lisent mal", ça peut être vrai.


Commentaires suivants