Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Réédition des pamphlets antisémites de Céline : la DILCRAH dicte sa loi

Pamphlet contre les censeurs de pamphlets

Résumé de l’action extrait de la lettre dont L’Express a pris connaissance :

C’est une lettre qui pourrait faire du bruit. Selon nos informations, mardi 12 décembre, Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), un organisme qui dépend du Premier ministre, a écrit à Antoine Gallimard pour lui demander des « garanties » à propos de la réédition des pamphlets antisémites de Louis-Ferdinand Céline, annoncée quelques jours auparavant. La maison d’édition envisage en effet de publier Bagatelles pour un massacre, L’Ecole des cadavres et Les Beaux draps, en mai 2018, en un gros volume intitulé Écrits polémiques.

 

Il faut lire et relire cet article mainstream qui dit tout. La DILCRAH se mêle de littérature, donne son avis, tranche et détranche... pour un public infantilisé à mort. Comme si les Français ne savaient pas juger eux-mêmes la valeur et la portée d’un écrit de Céline, surtout 80 ans plus tard ! Que n’a-t-on besoin de ces précepteurs autoproclamés !
Qui va devenir antisémite à la lecture d’un pamphlet de Céline ?
Inversement, qui va devenir philosémite à la lecture de « l’appareil critique » que la DILCRAH est en train de dicter à l’éditeur ?

« La qualité de l’appareil critique qui les accompagne, et notamment sa capacité à éclairer le contexte historique et idéologique de leur production, ainsi que le décryptage des biais de l’auteur et des erreurs factuelles contenues sont dès lors déterminants. [...] Afin de lever les inquiétudes que fait naître à cet égard le calendrier serré annoncé, je vous serais très reconnaissant de bien vouloir m’éclairer sur les conditions d’élaboration de cette édition critique et sur les mesures prises pour en garantir la scientificité et la pluridisciplinarité. »

On croyait la nation française cultivée, historiquement adulte et capable de juger par elle-même... eh bien non. Un comité de censure se met en place de manière même pas insidieuse et évoque des « inquiétudes » à propos d’une lecture. Les inquiétudes de qui ? De quelle personne précisément ou de quel groupe de personnes ?
C’est là où l’oukase de la DILCRAH manque de clarté. On censure, mais on ne dit pas qui est « on ». Car « on » a peur de passer pour liberticide dans le pays de la liberté. Pourtant, c’est acté. Il n’y a plus de liberté de parole ou d’écrit dans notre cher pays. Ceux qui ont confisqué la parole (publique) ne veulent pas en laisser une miette tomber dans la France d’en bas : il leur faut tout.

« Il ne s’agit en aucun cas de s’ériger en censeur, mais uniquement de s’assurer que cette édition offrira toutes les garanties nécessaires, précise Frédéric Potier, contacté par L’Express. Nous avons été alertés ces derniers jours par des associations comme le Crif ou la Licra, qui nous ont rappelé que ces pamphlets étaient des textes de haine. Après consultation de notre Conseil scientifique, présidé par Dominique Schnapper et dans lequel siège notamment Pierre-André Taguieff, spécialiste de Céline, nous avons décidé de prendre contact avec Gallimard. Nous agissons en l’occurrence comme un lanceur d’alerte. »

JPEG - 163.4 ko
L’homme qui fait trembler la DILCRAH

 

Comme si la lecture ou la relecture d’un pamphlet antisémite pouvait relancer sur le champ la grande machine nazie en France ! Bref, Céline revient et la France sombre dans le pitoyable. Et quand on dit « France », on ne pense pas Français mais ceux qui ont pris la place d’une véritable élite et les postes de décision. Rien ne grand ne pourra être fait dans ce pays tant que sa direction corsètera la liberté d’expression. La crise – économique, politique, morale – vient de là, de cet interdit relativement récent, qui n’est pas l’interdit de l’antisémitisme mais tout simplement l’interdit d’exprimer autre chose que le catéchisme des Maîtres.

 

2017 = 1984

Espérons qu’on sera débarrassés un jour de ce tas d’imposteurs ni drôles ni intelligents et qu’on pourra re-penser et re-parler librement. Nous revoilà retombés en enfance démocratique, au temps où les gens se cachaient pour parler, tiens, comme en 1942, sauf que là, les rôles sont inversés.

Et quand on pense que le comité de censure est dirigé entre autres par le pitre Taguieff, qui se dit « spécialiste de Céline », on se dit qu’on changerait bien d’époque, car nous vivons des temps vraiment sombres, pour le coup.

Le flicaillon de la DILCRAH, qui sera balayé par l’Histoire, en rajoute une couche dans le grandiloquent de son hyperresponsabilité... une fonction dont personne n’a besoin :

« Dans un contexte où le fléau de l’antisémitisme doit être plus que jamais combattu avec force, les modalités de mise à disposition du grand public de ces écrits doivent être réfléchies avec soin »

Ah, ça sert donc à ça la résurgence de l’antisémitisme... On se disait bien qu’il devait y avoir un intérêt quelque part. Mais, au fond, et sérieusement, comment peut-on écrire ce qui précède ? Il faut avoir l’esprit bien torturé et torturant pour s’ériger en supracerveau des Français.

Il faudra des années pour purger le pays de ces tueurs d’intelligence, ces assassins de la joie et ces affamés du couperet. Cent millions d’euros pour dire que Céline « fo faire attation c pa bien », ça fait cher du slogan ! On propose aux dilcrados de ne laisser que les passages non antisémites, comme ça la réédition pourra se faire sans heurts et des pages de Céline expurgées pourront même être lues dans les écoles. Pas celle des cadavres, bien entendu.

À bon censeur, salut [1] !

Notes

[1] Un salut français, cela va sans dire.

Céline, une œuvre de son temps, et des temps suivants,
lire sur Kontre Kulture

 

Louis-Ferdinand Céline, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La réédition des pamphlets aurait l’effet d’une véritable déflagration dans le Landernau politico-littéraire, Israël sonnerait le tocsin et les innombrables "Moix" de l’hexagone entreraient en transe .

     

    • Pourquoi faire tant de bruit car on peut très facilement trouver les pamphlets sur le net en quelques secondes. Ceux qui sont intéressés de lire Céline l’on tous déjà fait. Ou est donc la nouvelle ?


    • Lucette Almanzor a dû donner son accord . On comprend pourquoi quand on voit dans quel état est sa maison . Elle avait pourtant affirmé qu’elle n’autoriserait pas leurs réédition de son vivant . Il faut lui rendre cette justice qu’elle ne s’est jamais permis la moindre réflexion négative à leurs propos . Quand on la voit on pense à ce que disait Céline à son propos : " l’héroïsme souriant " .


  • 80 ans après le seul fantôme de Céline n’a pas fini de leur flanquer la trouille, ils doivent se précipiter aux gogs ! Se battre pour occuper la cuvette, comme les collabos dans les chiottes du Löwen de Siegmaringen, dans "D’un château l’autre" !


  • La preuve par la dilcraDE que Céline est toujours vivant et que ses trois pamphlets sont toujours d’actualité .


  • #1862045

    D’ici à ce qu’ils demandent que les bénéfices des ventes leur soient intégralement reversés...


  • qui a un lien pour se procurer ces bouquins ?
    Bien à vous.

     

  • on s’ en fout......tous ceux que cela intéresse les ont déjà...ils sont partout sur le web (en pdf et en epub, ce qui permet de les mettre immédiatement en .mobi pour les liseuses.) finies les attentes débiles chez le dentiste en lisant un "femmes d’ aujourd’ hui " ou un "gala" vieux de 2 ans.



  • les gens se cachaient pour parler, tiens, comme en 1942, sauf que là, les rôles sont inversés.



    Je ne suis pas du tout d’accord avec cette réflexion ! En 1942, le pouvoir était assuré par des partisans de l’étranger et de l’impérialisme allemand et veillaient à faire taire les gens du petit peuple français qui s’en plaindraient.
    Aujourd’hui, ce sont d’autres partisans de l’impérialisme étranger qui ont pris la place et les victimes ... ce sont toujours les petites gens du peuple français que l’on essaie de faire taire par l’intimidation et le chantage.

    En fait, il n’y a que lorsqu’un pur populiste est au pouvoir, De Gaulle, que les gens se sentent libres et bien dans leur peau.

    Je ne sais pas s’il y a beaucoup de ponts communs dans la nature des censeurs en 1942 & en 2017 ; mais il est clair que le victimes sont toujours les mêmes.


  • Il y a vraiment du bourrin chez le censeur : à l’heure de la technologie numérique, moins sont celles et ceux qui lisent du papier pour trouver une fenêtre de voyages imaginaires par d’autres vecteurs et supports.
    Cependant, voilà qu’il est quelques comiques qui alertent soudainement au sujet d’écrits que n’auraient pas acheté nombre de Pierpoljacks aux éditions Gallimard et qui vont s’empresser d’aller les quérir gratuitement en *.pdf sur Internet.
    Et de les lire.
    Et de comprendre.
    Ce qui ne leur serait jamais venu à l’esprit sans la DILCRAH.
    Merci qui ?

    C’est comme le type qui vire sa femme sur le palier suite à une engueulade afin de lui mettre un coup de pression tactique, laquelle, bonne femme, s’en va sonner stratégiquement chez son voisin qui l’accueille : puis la butine, telle une fleur.
    Les chambres des deux appartements étant bien évidemment contiguës.


  • Tant qu’on nous garantis la scientificité et la pluridisciplinarité je me sens rassuré, tout vas bien. Aucunes raison de nous inquiéter, la DILCRaaaAH s’occupe de tout !

    Bientôt on auras des mises à jours sur nos ordinateurs et smartphones pour filtrer à la racine tout contenus incitant à la haine. Ils vont sauver les Français ces gens là !
    Je dis ça mais sur Facebook par exemple il y à déjà des filtres qui nous empêches de dire/propager certaines choses.
    Récemment deux fois j’ai été censuré (lien coupé) et postant un lien qui envoie directement sur un rapport officiel du parlement européen (sur leur site officiel) sur HAARP. Certain des gens qui ont partagé ma publication on eux aussi eut leur lien de coupé.


  • Et si on pouvait se procurer les écrits de Céline sur Kontre Kulture...

     

  • Dans la famille des écrits "haineux", l’ancien testament reste quand même haut perché sur la pile.... non... ?


  • Est-ce le retour des autodaphés ? Sale époque.


  • Quelle puissance !


  • Hors de question que j’achète un volume qui s’appelle "écrits polémiques" ! Çà ferait tâche dans ma bibliothèque ! Polémique pour qui ?!

    C’est ce qui s’appelle salir un artiste, sa mémoire, et son travail. Terminé Gallimard !

     

  • Trois ouvrages pacifistes, satyriques, ou antisémites, selon qui les définient. Mais qui les as lus depuis 1945 ? Personne ou presque.

    Pourtant, si l´on considère à juste titre que Céline est le plus grand auteur de langue française, il faut les lire. Bagatelles 1939, L´École des cadavres 1941, Les Beaux draps 1942 ; forment un tryptique de l´urgence, quand le dyptique du Voyage et de Mort à crédit formaient le roman de sa vie, le roman de toutes les vies. Ces 5 livres plus sa correspondance forment l´essentiel de l´oeuvre, le reste est moins essentiel.
    Urgence, car la guerre et la boucherie à venir semble inéluctable. Céline tente avec ses faibles moyens de s´y opposer.

    J´aimerais savoir pourquoi se veuve Lucette Almanzor - 105 ans ! - a autorisé, 67 ans après la mort de Céline, la ré-édition de ces livres en 2018. Mystère. La situation très calme de la France n´a évidemment rien à voir avec celle des années 1930, ces livres ne seront qu´un document d´histoire de plus...

    Pourtant, ces livres que personne ne lit sont au même rang que le Voyage au bout de la nuit, un complément essentiel d´une nouvelle nuit qui arrive. On ne donnera pas l´appareil critique a Maurice Bardèche, qui, bien qu´aimant ses livres, regrettaient la généralisation des Juifs avec les élites juives.

    Non, ce sera des " spécialistes reconnus " qui s´occuperont de présenter les livres. Je suis curieux de voir ce que Pierre Assouline, sioniste de combat, mais admirateur de Céline va écrire, le moins pire des spécialistes, les coms restent ouverts sur son blog... Je serai presque prêt à payer pour lire les 400 pages de notes si j´ai bien compris, qui vont accompagner le chef d´oeuvre. Car, si le texte est entier, même avec 10 000 pages de notes, je vois pas comment le saloper.

    Arrêter vos jeux vidéos, votre chichon, porno et autres alcoolisme - sujet abondamment traité dans ses satyres - et jettez-vous sur ces trois livres qui comptent environ 800 pages. Il y a a peu prêt tout sur tout ! Rien à rajouter de plus. 70 ans après.
    Je ne vois rien de plus urgent à faire dans l´existence.

     

  • Ces livres ne sont il pas déjà en PDF sur Internet ? Cela nous épargnera de devoir des "garanties" à la LICRA et le CRIF.

     

  • "Là où l’on brûle les livres, on finit par brûler des hommes."
    Heinrich Heine

    L’éternel retour, comme dirait un autre allemand...

    PS : en creusant un peu, sur le net, on trouve de ces choses....


  • Ce serait la caricature du "fléau de l’antisémitisme" alors...et avec des prétentions littéraires...
    Mais quand on voit des gens qui font condamer la locution "un rat" a des milliers
    d’euros d’amende ; donnant eux même la définition, et la validant du même coup, .... on peut trembler pour la littérature (quand à l antisémitisme,aux dernières nouvelles ; il ne se sent guère concerné).


  • J’propose comme simple avertissement ceci :" toutes ressemblances avec des gens existant actuellement ou ayant exister auparavant ne saurait être que fortuite"

    Le talent de Céline se lit,aussi,dans ses pamphlets et il transcende les époques !!!


  • L’école des cadavres décrit précisément ce qui se passe aujourd’hui, avec le métissage et l’invasion migratoire. C’est impressionnant.

     

    • Céline était un visionnaire, tout comme un certain Raspail qui décrit très précisément la France d’aujourd’hui dans le "Camp des Saints"


    • @Pascal
      Et que dire du "camp des saints", de Raspail ...
      Quand à M.Destouches, de là ou il se trouve, il doit bien se marrer...


    • @ Kantor

      Personnellement, je trouve ce livre drôle. C’est un vrai "relaxant" naturel.

      Par exemple :
      "Il serait temps peut-être que les Aryens, vendus ou non, qui ne désirent pas absolument crever dans l’inconscience au cours des prochaines hécatombes, se documentent un petit peu sur les raisons profondes de leur propre massacre. Il serait merveilleux aussi,mais c’est déjà rêver, que le prolétariat cesse d’idolâtrer, ne serait-ce que l’espace d’une grève,les vendus pourris, domestiques de gueule ou de plume qui lui servent d’oracles et se demande un peu d’où ils tiennent, ces devins, leurs vérités ? leurs mots d’ordre ? Ceci en tout bien, tout honneur, juste une petite minute avant que tout soit dit, que le déluge tout engloutisse. "


  • Que vive Céline !


  • Heureusement que vous êtes là car je ne vois pas grand monde monter au créneau pour pointer du doigt le fléau de la deal-crade et de toutes ces merdes.

     

  • Après le voyage et mort à credit et surtout au retour du Danemark il n’avait plus grand chose a dire qu’il n’avait déjà dit en mieux ainsi sa trilogie sur Sigmaringen ne vaut pour moi pas grand chose et je me suis forcé à la lire , en général un auteur donne un ou deux bon romans et parfois un chef d’oeuvre le reste c’est de l’alimentaire ,Céline ne s’en cachait pas.
    Pour les pamphlets il me semble les avoir téléchargé en pdf.
    A l’agité du bocal ( Sartre) m’a bien fait rire,surtout que Céline l’avait aidé à être joué sous l’occupation, mais qui lit Sartre et de Beauvoir aujourd’hui ?
    L’histoire est un terrible juge, ce "couple " est passé aux oubliettes.


  • C’est vraiment abusif de parler de pamphlets pour la trilogie Bagatelles/L’école/Les beaux draps.
    Qui colle les étiquettes ? Pas Céline en tout cas...

     

    • Oui, vous avez raison, c’est pour dénigrer, minimiser le génie de Céline.
      Un pamphlet est un petit écrit en prose au ton polémique.Les pamphlets de Céline : Bagatelles pour un massacre, L’école des cadavres et Les beaux draps sont loin d’être de petits écrits, la preuve, ils ont un retentissement mondiale, l’écriture célinienne fait l’objet de thèses d’université même à l’étranger.

      Quand à votre questionnement sur qui colle les étiquettes, la réponse est évidente.


  • J’ai chez moi les pamphlets en plusieurs exemplaires (je les ai acheté à Drouot) . Mais je ne les pas encore fait lire à mes enfants qui sont pourtant des adultes : je crains que cela ne leur cause du tort si les gens de leur entourage apprenaient qu’ils les ont lu ! Voilà où nous en sommes !

     

  • Mort à credit ,pour moi ,est le seul livre interessant
    Le reste est désagréable à lire ,à cause du style

     

  • Tôt ou tard ils demanderont le nettoyage du Nouveau Testament, dans lequel Jésus traite ce genre de pimpins de : "hypocrites", "cercueils blanchis", "engeance de vipère", "fils du Diable"...


  • Je n’ai jamais lu du Céline, par quoi devrais je commencer svp ?

     

    • Bonjour
      Voyage au bout de la nuit parcequ il ne pousse pas son style jusqu au bout et la srtucture reste classique
      Mort a Credit comme il est ecrit dans les commentaires il est tres drole et en dit beaucoup sur la France de la fin du 20e siecle. Il pousse son style unpeu plus loin
      D un chateau l autre. Tres drole aussi. Demande plus de comprehension du contexte de la guerre
      Entretien avec professeur Y . Tres drole et livre court. Explique son style et sa demarche
      J ai des gouts classiques en literreture. Et j ai eu du mal avec le style. Ecoutez Lucchini aide a comprendre comment le lire. Ca m a aide.
      Le rythme est important. La mort est une obsession chez Celine. Je n ai jamais trouve Celine noir et deseseperant comme il est bon ton de le dire
      Il est obsede par son enfance, la mort, la legerete, la grace, les contes et legendes folkloriques
      Amities
      Jacques


    • A part Rigodon qui est un texte posthume tout est à lire... commencez par le Voyage... car ça a débuté comme ça...


    • Bagatelles et puis regarder Céline et comment il s’exprime dans qq anciens entretiens sur yooo toob. A couper le souffle. Il y a bien une éditions récente de ce livre et vous pouvez l’acheter sur le site Ama-zon. Cette édition fut publié en irlande et je me posais la question déjà à l’epoque pourquoi pas en France ? Ce projet de censure est immonde.


    • Bonjour,
      Pour ma part, je vous conseille de commencer par la biographie de Frédéric Vitoux : vous ne perdrez pas votre temps, vous connaitrez la vie de l’auteur et ne lirez pas les fameux "pamphlets à la lumière de la désinformation historique ambiante.
      Ensuite, le Voyage peut-être ?
      J’ai commencé par un court ouvrage, dont j’ai oublié le titre, racontant sa nuit d’incorporation chez les Dragons, un livre tout fou... puis Bagatelles, et là ce fût dur car j’étais encore sous l’emprise de la religion de la Shoah... Repoussant le livre au bout d’une centaine de pages, un ami (qui me voulait du bien !) m’a alors confié cette biographie et, après sa lecture, j’ai repris celle de Bagatelle en me marrant du début à la fin car c’est effectivement très drôle, n’en déplaise à nos ennemis : nous n’avons effectivement pas la même sensibilité, et je pense pouvoir dire qu’à sa façon, Céline est un philosophe. Il est l’unique auteur que j’ai lu intégralement, inégal, cela va de soit, mais globalement génial, inspiré...Il est profondément français.
      Quant aux pamphlets, ils font sans l’ombre d’un doute partie de ses meilleurs romans et ne pas les lire pour satisfaire les censeurs serait vraiment regrettable.


    • Effectivement écouter Céline est toujours un moment de jubilation ! Quant à trouver les livres de Céline, boycottez Amazon, privilégiez les bouquinistes, ils ont souvent les pamphlets (qu’il faut leur demander...). Il existe également de nombreux sites de bouquinistes sur la toile... bonnes recherches.


    • et bien continuez sans le lire, ca ira tres bien comme ça.

      C’est un athée, donc un décadent lourd, à l’origine avec tous ses amis de sa génératiion, de la direction débile matérialiste qu’a pris la France moderne.

      Aucune profondeur, que de la débilité froide, comme chez tous les matérialistes du Système, dont il fait totalement partie, au premier chef, comme tous les vingtième-siéclards.
      Ceux qui ne le voient pas n’ont aucune analyse critique profonde, aucune logique philosophique, rien rien , ils ne font qu’adhérer infantilement et bêtement, comme des moutons, de la même façon qu’ils jouent à leurs jeux vidéos ou écoutent leurs rock et rap à longueur de journée.


  • Un jour ils finiront par brûler nos livres !

     

    • "Le Travail et l’Usure" de Ezra POUND, qui peut être comparé, selon feu Emmanuel RATIER, aux pamphlets de louis-Ferdinand CELINE, fût un des rares livres brûlé en autodafé aux E.U après 1945 ...


    • c’est déjà la cas, ça s’appelle la mise au pilon.
      Mais ne soyez pas dupe, détruire les livres est trop direct. Ils vont les interdire puis les modifier discrêtement, graduellement jusqu’à en faire de la soupe. Quand tout ceux qui avaient l’original auront disparu, on fera lire la version modifiée dans les écoles pour montrer à quel point la république est un régime de liberté et de tolérance. Quand un élève, qui aura un peu plus de bon sens ou qui aura un peu plus écouté sa grand mère que les autres, commencera à se poser des questions sur la supercherie, un bon prof de français, diplomé par nos maitres, lui rétorquera très honnêtement et sans sourciller d’un pil un truc du genre "A l’époque c’était choquant d’écrire ça, maintenant ça n’est plus le cas car la liberté d’expression est un des piliers de la démocratie"... Les ignorants ne transmettent que leurs ignorances.
      Voilà pourquoi il est très important d’enseigner l’amour de la vérité à nos enfants.


  • « Il ne s’agit en aucun cas de s’ériger en censeur..mais nonobstant le fait que nous vous considérons comme des raclures de capotes blindées de syphilis, on le fait quand meme".
    La kakistocracie devrait allouer un arrondissement entier pour la 17eme chambre. Rassurez vous, tout est téléchargeable


  • Quand on a peur de paroles ou d’écrits c’est qu’ils ont au moins une part de vérité non ?!


  • "Moi je m’en fous énormément qu’on dise Ferdinand il est fol, il sait plus, il débloque la vache, il a bu, son bagout vraiment nous écœure, il a plus un mot de raisonnable ! Quand vous prendrez sur l’avant-scène les joyeuses bombonnes d’ypérite, d’arsine, qu’on s’apprête à vous déverser, vous me direz si c’est raison ? Si le ciel vraiment vous estime à votre judicieuse valeur ? Quand on viendra vous dépecer, vous épurer individuellement par dissections à vif des membres…"

    Écrit juste avant la guerre... on aurait peut être dû l’écouter le père Céline...
    La vérité leur fait peur... la clairvoyance de Céline dans ses pamphlets était impressionnante. Plus que jamais d’actualité ! Ils feront tout pour pas qu’ils ressortent


  • #1863142

    La dilcrah et les autres organisent un nettoyage approfondi de l’histoire et de tout ce qui représente la France , parce qu’ils n’ont jamais eu pour jouet , un boomerang !


  • "Les critiques s
    e sont toujours

    inévitablement gourés.. leur élément c’est l’Erreur
    ... Ils n’ont jamais fait
    autre chose dans le cours des temps historiques : s
    e gourer... Par connerie ?
    Par jalousie ?... Les deux seuls plateaux de ces ju
    ges. La critique est un
    condé fameux des Juifs.. La grande vengeance des im
    puissants,
    mégalomanes, de tous les âges de décadence... Ils c
    adavérisent... La
    tyrannie sans risque, sans peine... Ce sont les rat
    és les plus rances qui
    décrètent le goût du jour !... Qui ne sait rien fou
    tre, loupe toutes ses
    entreprises possède encore un merveilleux recours :
    Critique !... Trouvaille
    inouïe des temps modernes, plus aucun compte jamais
    à rendre. Critique ne
    relève que de son propre culot, de ses sales petite
    s gardiens des plus
    fienteux égouts... Tout en ombres, baves, toxines,
    immondices, curées." Louis Ferdinand Céline "Bagatelles pour un massacre"

     

    • Aïe.... copié collé bien pourri !!!! Pas de problème je tape !!!
      "Les critiques se sont toujours inévitablement gourés... Leur élément c’est l’Erreur... Ils n’ont fait autre chose dans le cours des temps historiques : se gourer... Par connerie ? Par jalousie ?... Les deux seuls plateaux de ces juges. La critique est un condé fameux des Juifs.. La grande vengeance des impuissants, mégalomanes, de tous les ages de décadence... Ils cadavérisent... La tyrannie sans risque, sans peine... Ce sont les ratés les plus rances qui décrètent le goût du jour !... Qui ne sait rien foutre, loupe toutes ses entreprises possède encore un merveilleux recours : Critique !... Trouvaille inouïe des temps modernes, plus aucun compte jamais à rendre. Critique ne relève que de son propre culot, des ses sales petits gardiens des plus fienteux égouts... Tout en ombres, baves, toxines, immondices, curées..." Voilà c est mieux !!! "Bagatelles pour un massacre" Louis Ferdinand Céline


  • Céline est une bombe à retardement, les démineurs sont de sortie ! Il parait qu’ils sont spécialistes en tout et surtout spécialistes. L’avant garde messianique qui nous délivrera du mal. Amen.
    Le pognon.


  • Pour les maîtres de M. Potier, pour qui cette réédition fait naitre des inquiétudes, je leur répondrai en faisant un BHL de moi-même :

    "Des inquiétudes du point de vue de qui ?"


  • Pourquoi cette réédition des soi-disant « pamphlets antisémites » de Céline, sinon pour justifier la publication d’un appareil critique (entendre machin’e de guerre) ?

    Y mettre des digues, des sentinelles, des barrières en prévenant les lecteurs des futures générations que ce qu’ils vont lire suinte l’antisémitisme.

    Ils ne s’autorisent pas encore à modifier l’oeuvre, l’édulcorer dans le corps du texte pour le mutiler comme pour les Évangiles (eh oui ... !), alors ils vont y déposer des ajouts abondants très orientés afin de tenter de noyer sa substance.

    Que ça ressemble à du Céline sans en être vraiment puisque l’ouvrage sera encadré par des notes polluantes en vis à vis du texte original.

    Les censeurs veulent s’instaurer comme les guides de lecture encadrant l’oeuvre pour que des lecteurs potentiels ne puissent jamais y entendre la voix de Céline. Que la voie vers leur émancipation soit obstruée par un appareil critique. Il aura déposé en préambule ses virus. Ainsi, émasculer l’oeuvre à la marge, la minorer, la tirer vers le bas .....

    Comme ces éditions universitaires d’oeuvres classiques bourrées de notes en bas de page, de remarques, de longue préface, d’explications. À vous dégoûter de lire Rimbaud ou Baudelaire dans le texte ! S’approprier le texte, en recevoir l’illumination suprême dans la rencontre seul avec son texte devenu par la Grâce de l’auteur. Se dire là, j’ai vécu un instant lumineux parce que sa lumière était cachée en moi, il me l’aura révélée.

    Il y a les éveilleurs d’âmes tel Jésus. Ils vous révèlent et vous font renaître à vous même.

    Les surveillants du camp quant à eux, vous décèlent pour que vous continuiez à paître dans le pré carré grillagé qu’ils vous auront octroyé provisoirement.

    Les censeurs élus ne veulent-ils pas être les seuls intermédiaires entre Dieu et le Peuple ? Ça se confirme y compris dans la littérature. Comprenez ce que nous avons décidé que vous compreniez.

    Personnellement, je n’ai encore pu entrer dans l’oeuvre de Céline. J’ai écouté des entrevues. Commencer par sa biographie de Frédéric Vitoux comme conseillé par Joseph sur ces colonnes de commentaires me parait bien Justement, il figure dans le catalogue de la médiathèque de ma commune gérée par des trotskistes ignares :)


Commentaires suivants