Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Patrice Lumumba, 53 ans après l’assassinat : l’homme, son idéologie et sa succession

Ce 17 janvier 2014, cela fait exactement 53 ans que Patrice Lumumba, l’ancien Premier ministre congolais, a été assassiné (17 janvier 1961). De sa mort beaucoup a été dit et écrit. Aujourd’hui, les historiens donnent des éléments explicatifs solides sur les circonstances qui ont conduit Patrice Lumumba à la mort. Une fin intervenue dans la province du Katanga, planifiée depuis Léopoldville (aujourd’hui Kinshasa), Bruxelles et Washington. Et sur laquelle la justice belge a récemment décidé d’enquêter.

 

L’assassinat

Arrêté le 2 décembre 1960, l’ancien Premier ministre est exhibé à l’aéroport de Léopoldville, aujourd’hui Kinshasa, par Joseph-Désiré Mobutu, le chef d’état-major de l’armée congolaise. Le soldat qui le saisit par les cheveux et lui relève la tête pour le montrer aux caméras… L’image reste dans toutes les mémoires. Le vainqueur des élections de mai 1960 n’est plus qu’un trophée de chasse.

Le 17 janvier 1961, Patrice Lumumba et deux de ses partisans, Maurice Mpolo et Joseph Okito, sont conduits par avion à Élisabethville, au Katanga, et livrés aux autorités locales. Dans la villa où ils sont gardés avant leur assassinat, plusieurs ministres du gouvernement katangais s’y mettent à leur tour. « Le costume de Moïse Tshombe [président autoproclamé du Katanga, NDLR] était tâché de sang », dira le lendemain son chef de cabinet. À 23 heures, c’est l’exécution. Dans une clairière, un capitaine belge commande le peloton, composé de quatre Congolais. Tshombe est là, avec ses ministres. Et, comme si cela ne suffisait pas, quelques jours après la rafale mortelle, les corps des trois suppliciés sont découpés et dissous dans un fût d’acide sulfurique par deux policiers belges.

Lire la suite de l’article sur oeildafrique.com

Comprendre les problématiques africaines avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • ces noirs avec des prénoms latins et germaniques (Patrice, Maurice,..) me font pitié.

    vous parlez de "nationalisme" ..

     

    • C’est l’heritage africain, la colonisation fait partie de l’histoire du continent. La combattre ça n’est pas l’effacer. Et puis quels sont alors les prénoms convenable ? Et les "edouard" en france te font ils aussi pitié, sachant que c’est un nom Anglo saxon ?

      Ce qu’on peut remarquer c’est qu’ironiquement ce sont les personnes aux prénoms "Latin et germaniques" qui ont souvent été parmi les plus dignes, y’a qu’à voir : Thomas sankara, patrice lubumba.

      Et plus récemment laurent gbagbo remplacé par "alassane" ouattara. Alassane qui soit dit en passant est un prenom d’origine arabe. Et oui l’histoire du continent africain, on y revient.


    • Les plus digne ???? Le dernier en date était mouamar Kadhafi et personne d’autre.

      Je suis d’accord avec aiguilid, le colonialisme n’est pas un héritage, ni le notre, mais c’est votre œuvre.


    • @Blav

      mais il s’agit soit-disant de nationalistes opposés à la colonisation et néo-colonisation européenne ..

      comment s’opposer à une colonisation tout en adoptant entièrement sa culture ?

      de mon point de vue, c’est ce qui fait que l’Afrique ne se décolonisera jamais, et restera toujours pauvre et soumise.

      comment se décoloniser et combattre la domination économique européenne quand on s’appelle John, Bernadette et Georges et qu’on a pour langue officielle l’anglais ou le français ? et qu’on étudie tout en langue du colonisateur, et qu’on adopte son modèle en tout, y compris dans l’organisation du territoire, etc, ça crée une dépendance totale par rapport à ce colonisateur, et on ne reste qu’un marché pour ses produits bas de gamme, à la fois ses produits industriels, culturels, idéologiques, etc etc. ça ne permet pas de développer son propre modèle et ses propres produits, issus de son propre terroir, de sa propre tradition, etc.

      le développement de tout pays vient en se basant sur sa propre tradition et sa propre histoire, pas en imitant bêtement des pays qui n’ont rien à voir. aucun arbre ne pousse sans racines.

      ce qu’on voit là, c’est une branche issue d’un grand arbre qu’on a plantée à la place d’un autre arbre qu’on a déraciné, en espérant que cette branche poussera et donnera des fruits.


    • @TERU, personnellement, je ne considère pas Kadhafi, la Libye ou le Maghreb comme faisant partie de l’Afrique (même si lui, dans son ignorance post-coloniale, s’en revendique), le découpage des continents a été fait par des Européens, et d’un point de vue purement Européen, en considérant par exemple l’Europe comme un continent et non pas comme une partie de l’Asie, en se basant sur des critères ethno-religieux (l’Europe correspond à la Chrétienté au 16e siècle, au début des grandes explorations et du découpage du monde).

      et en considérant tout ce qui était au Sud de la Chrétienté comme étant l’Afrique, tout ce qui était à l’Est de la Chrétienté comme étant l’Asie, et tout ce qui était à l’Ouest comme étant l’Amérique.

      l’Australie et la Nouvelle Zélande ont ensuite été ajoutées comme étant un cinquième continent (l’Océanie), en les différenciant de l’Asie, là aussi en se basant sur des critères ethno-culturels (car elles ont été peuplées de chrétiens blancs), contrairement à l’Indonésie, et aux Philippines, etc, qui ont été gardées dans l’Asie, alors que ce sont des îles de l’océan indien, pas différentes de l’Australie et de la Nouvelle Zélande.

      et l’Europe est considérée comme un continent à part entière, mais le Moyen-Orient est considéré comme faisant partie de l’Asie.

      par ailleurs, Malte et Chypre, qui sont plus proches du Maghreb et du Moyen-Orient que de l’Europe sont considérés comme des pays européens, contrairement à la Turquie, je vous laisse deviner pourquoi.

      Bref, tout ça pour dire que le découpage actuel des continents est fait d’un point de vue purement Européen, pour des raisons historiques, et est totalement subjectif.

      Et en tant que maghrébin je me donne le droit de le refuser purement et simplement.

      Tout comme les Européens blancs et chrétiens ne veulent pas se considérer comme des Asiatiques, les Maghrébins blancs et musulmans ont le droit aussi de ne pas se considérer comme des Africains.

      Tout comme on considère l’Europe comme un continent, on peut aussi bien considérer le territoire allant de l’Egypte au Maroc, en incluant tout le Sahara et le Maghreb comme un continent à part entière, en se basant là aussi sur des critères ethno-religieux.


    • Comme Kémi Seba qui passe son temps à parler de panafricanisme, cracher sur l’ancien colon etc..alors qu’il ne parle aucune langue africaine et que toutes ces vidéos tournées sont en français la langue de l’ancien colon.


  • Mieux vaut mourir libre que vivre esclave !
    Il est évident que le regretté Patrice Lumumba incarne parfaitement cette assertion d’un célèbre et talentueux humoriste... Dieudonné Mbala Mbala, qui subit lui aussi une persécution des tenants du pouvoir aujourd’hui, persécution qui dépasse tout entendement -(Attention ! risque d’assassinat par quelqu’un qu’on n’hésitera pas à déclarer "fou" !)- Mon oeil !
    Mais on connaît déjà la leçon !

    Hier comme aujourd’hui, les tenants du pouvoir ont toujours eu peur des HOMMES LIBRES ET INTEGRES !

    Alain et Dieudo, il faut bien assurer vos arrières.
    Prenez garde !


  • le doc belge indispensable pour écouter les témoignages , mieux qu’un roman policier :
    https://www.youtube.com/watch?v=cOY...



  • En effet, en juillet 1960, Lumumba a demandé de l’aide des Soviétiques pour transporter ses troupes jusqu’au front katangais. Le 18 août, à Washington, le président Eisenhower a présidé une réunion du Conseil de sécurité nationale. Le directeur de la CIA, Allen Dulles, a plaidé pour l’élimination physique de Lumumba. « Il y eut un silence de quinze secondes, puis le meeting se poursuivit », racontera un témoin.



    Allen Dulles



    Allen Welsh Dulles (7 avril 1893 - 29 janvier 1969) fut le premier directeur civil de la Central Intelligence Agency, du 26 février 1953 au 29 novembre 1961, et l’un des sept membres de la commission Warren chargée d’enquêter sur l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy.




    http://fr.wikipedia.org/wiki/Allen_...

    En somme, un assassin chargé d’enquêter sur la mort de John Fitzgerald Kennedy.


  • Eeeet....oui ,cela fait 225 ans que les Haïtiens payent leur désir d’indépendance
    Eeeet....oui cela fait 32 ans que les pays africain payent leur "indépendance"* par le sida

    Le SIDA est une mutation d’un virus présent dans les reins de chimpanzés utilisé dans les vaccin de la polio lors de la campagne de vaccination au Congo Belge

    Par la vaccination ,il est possible de contrôler taux de personnes contaminés

    http://www.youtube.com/watch?v=_Hb3...


  • Merci E&R pour nous rappeler qui était ce grand Homme de l’histoire.


  • c’est toujours la meme lutte de l’intelligence(la défense de l’interet général),
    contre la bétise(la defense d’interets individuels,privés) ;
    la lutte de la lumiere contre l’obscurité:l’humanité a toujours vécu dans les ténebres par
    la faute de la connerie humaine ;