Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Patrick Sébastien est-il victime de racisme antifrançais de la part de France 2 ?

C’est ce qu’on pourrait penser quand on lit son interview dans Le Parisien du 3 juin 2018. L’animateur producteur fait les frais de la réforme anti-vieux, anti-hommes et anti-Blancs de la direction de France 2, elle-même sous la coupe du ministre de la Culture Françoise Nyssen, qui relaye les diktats du roitelet Macron et de sa cour mondialiste.

 

L’homme blanc de plus de 50 ans est clairement dans le viseur (Leymergie et Tex ont déjà giclé), mais en plus de ces trois handicaps, Patrick Sébastien a le malheur d’être goy. Remarquez, l’inverse n’a pas sauvé Michel Drucker, puisque lui aussi se retrouve avec une réduction de voilure pour la saison télévisuelle 2018-2019. Sauf que Michel a 76 ans... alors que Patrick n’en a que 65. Mais ne pinaillons pas.

Quel est l’objet du délit ? Au-delà de la personne de Patrick Sébastien, ce gars du Sud-Ouest haut en couleurs qui n’a pas sa langue dans sa poche, c’est son émission mensuelle Le Plus Grand Cabaret du monde qui pose problème à la direction de la chaîne. Le Cabaret est-il un flop ? Non. Le Cabaret est-il antipopulaire ? Non. Le Cabaret est-il une émission raciste ou antisémite ? Non. Alors pourquoi le Cabaret est-il menacé, menaçant du même coup la boîte de prod de Patrick et ses employés qui bossent comme des malades ?

 

 

Parce qu’à l’unité, le Cabaret coûte 600 000 euros. L’émission est un spectacle vivant à elle toute seule, avec ses magiciens, ses jongleurs, ses danseurs, et son plateau de stars. Ça brille, ça paillette, dans le métier on dit qu’on voit briller le fric à l’écran, c’est-à-dire que la boîte de prod ne se gave pas avec le fric public. Ce qui n’est pas le cas de toutes les émissions... Pour exemple, le Divan de Marc-Olivier Fogiel engloutissait 50 000 euros à France 3 pour un décor fixe, deux personnages et trois archives. Et un flop d’audience récurrent. Oui mais Marc-O est très pote avec la directrice des programmes de France 3 Dana Hastier, qui accorde plein de documentaires à Gérard Miller... donc camembert !

« Je ne me plains de rien. Je suis un privilégié. Mais quand tu vois les commandes des autres animateurs… Nagui peut se permettre de faire des prime times à 5 % parce qu’il tient l’access. Moi, si j’en fais une à 5 %, c’est fini, je suis dehors. Ruquier le samedi soir fait 8 % et il va en continuer à en avoir plein. On m’a enlevé des soirées pour mettre ces gens-là. Il y a clairement deux poids deux mesures. »

2P2M, l’expression consacrée de Dieudonné...

Bref, le Cabaret c’est du cirque à l’ancienne pour France traditionnelle, et elle aime ça. C’est évidemment moins branché que Salut Les Terriens d’Ardisson – qui va sur ses 70 ans le 6 janvier prochain ! – ou Clique de Mouloud Achour, l’ami de la victime de la police fasciste Théo. Chez France 2, on se pince le nez devant le gros beauf Sébastien, mais on salive devant ses audiences. Le natif de Brive-la-Gaillarde n’a pas la carte du petit club de l’entre-soi parisien – qu’il nomme « le diable », voir plus bas – et ne l’aura probablement jamais. Pourtant, ses émissions plaisent à l’international, et son Cabaret fait un carton sur TV5 Monde.

Moralité : il ne fait pas bon incarner les traditions françaises. La gauloiserie n’a plus sa place sur le service public, on vous laisse deviner ce qui l’a remplacée... oui, il s’agit de l’hanounerie. Et encore, Hanouna incarne quelque chose d’encore trop gaulois, avec ses vannes de cul hétéro et son homophobie de bon aloi. Pour le reste, il coche toutes les bonnes cases. En parlant de traditions françaises et de gauloiseries, on se demande si la ringardise ne serait pas un axe de lutte contre l’invasion « culturelle » en cours... Un concept qui recouvre bien des choses intéressantes, la ringardise !

 

La théorie du coucou communautaire en télé

L’humour lourdingue est justement ce qui est reproché à Patrick Sébastien. Tex l’a payé de sa place – pour une seule vanne à caractère sexiste, aussitôt relevée par le ministre de l’Égalité, Marlène Schiappa, qui a sauté sur l’occasion en or – et la définition du « dérapage » à l’antenne s’est considérablement élargie... au grand bénéfice des responsables de la répression culturelle.

« Il y a des gens qui n’attendent qu’un prétexte pour me faire virer. Comme pour Tex. En revanche, Nagui peut faire des blagues de cul tous les midis sans qu’on ne lui dise rien. Et en même temps, je l’ai un peu cherché. Quand je chante Une petite pipe et au lit en prime time, ce n’est pas innocent. »

On dirait que le grand remplacement est en voie d’achèvement, dans la télé « française ».
Si Patrick se demande pourquoi il a tant de mal à imposer une émission populaire au service public audiovisuel, alors que d’autres animateurs font moitié moins d’audience et sont considérés comme inamovibles, la réponse est toute simple : sans le vouloir, Patrick fait de la contre-propagande en mettant en avant les valeurs traditionnelles de notre pays, ce qui va à l’encontre de la stratégie mondialiste qui tente de défranciser la France.

 

 

Son émission est un obstacle, un rocher au milieu du torrent de la déferlante libérale faite de LGBTisme, de sionisme, de gauchisme, d’américanisme, d’immigrationnisme, de féminisme et de maçonnisme. Patrick ne fait rien de mal, au contraire : le problème, c’est qu’il le fait bien !

Rappel

En 2016, après son embuscade dans ONPC chez Ruquier, Patrick Sébastien dénonçait le « diable » dans « les couches supérieures de ce pays » :

 

La grosse déconne bien gauloise est sur
Kontre Kulture

 

Patrick et son franc-parler, sur E&R :

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Je n’aime pas forcément tout ce qu’il fait mais force est de constater qu’il a l’air d’être un homme de grande qualité.

     

    Répondre à ce message

  • J’ignore dans quel monde de chatons fragiles vivent ces personnes, mais le commentaire-réaction de P.B. n’a rien à voir avec de la colère ou un pétage de plomb : c’est de l’honnêteté et de la virilité, ce dont on doit faire preuve quand on est chef d’équipe ou pour redresser une situation qu’on estime délicate ou "à chier"...

    ...à moins que ce soit pour orienter le téléspectateur...

     

    Répondre à ce message

    • Je me suis fait la même réflexion ! J’ai moi-même un poste avec ce type de responsabilités et lorsque l’on vient faire un truc qui n’a pas été négocié et accepté au préalable, alors que tout doit être huilé au moment T, je suis comme lui. Il ne pète pas les plombs, il dit juste que ce n’est pas ce qui avait été négocié et cherche une solution rapidos.

       
  • Lancer une web tv peut être une porte de sortie intéressante.

     

    Répondre à ce message

  • « Chez France 2, on se pince le nez devant le gros beauf Sébastien, mais on salive devant ses audiences. »

    Comme Louis de Funès que la critique de goâche culturelle mondaine n’aimait pas ! ... N’empêche que Louis de Funès s’en moquait parce que disait-il lui le public m’aime !
    Pied de nez à ces fanfarons de merde qui nous ont pourri la vie.

    Il en est ainsi de Patrick Sébastien. Un saltimbanque, un véritable créateur, plein d’idées et touche à tout !

    Les artistes français de talent n’ont plus leur place à la télé poubelle de propagande.

    Qu’on se le dise ! À la limite, passer à la télé c’est devenu ringard et signe de médiocrité. Un artiste salit son art en passant à la télé : il se prostitue plus qu’il n’exprime son talent d’autant que la censure est là !

    Alain Soral est contraint de filmer son entrevue pour la chaîne Arte pour éviter des coupures et un montage à contre-sens. Dieudo se verrait caricaturer où je ne sais quoi !

    Patrick Sébastien trop français dans sa démarche : le public va en être privé.

    Comme aussi, les émissions de Pascal Sevran d’une grande qualité pour la variété et chanson française. Elle n’a jamais été remplacée malgré les nombreuses pétitions envoyées.

    Tout ceci est dans la logique de la déclaration du macaron à rothschild : À Lyon ce dimanche 5/2/2017, Emmanuel Macron a lancé : « Il n’y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse  ».

    Donc, bien fini grandes émissions culturelles à la Pivot, les téléfilms français, l’Histoire, les dramatiques, le Théâtre. Tout est à l’INA et heureusement des français déposent des trésors sur YouTube.

    Nous sommes bien dans un gouvernement d’occupation étranger à la France. Il y a comme une fil conducteur nous menant de Pompidou à Macron ....

    Patrick Sébastien fait consensus une fois par mois : c’est ça qui les dérange et eux c’est le flop. Les français font de la résistance y compris les papys avec leurs petits enfants sur les genoux.

    Il y a de la vraie magie dans les spectacles de cirque où se sont formés les Chaplin, Buster Keaton, Laurel & Hardy, De Funès et Sébastien : chanter, imiter, rire, se grimer, trapèze, sketches, musiciens, chanson à boire, gauloiseries, faire le clown quoi !

    La secte aux pouvoirs se vautre dans la magie noire pour y sacrifier le peuple ....dans l’attente de leurre messie

     

    Répondre à ce message

  • J’ai un regard extérieur sur le sud-ouest vu que je suis normand d’ascendance bretonne mais j’ai bossé à Toulouse et vécu à une 30aine de bornes.

    Les karaokés, les petits bals de villages, les amitiés, la droiture, la parole donnée...franchement le sud-ouest (je connais bien la Corrèze aussi) c’est le paradis.

    J’ai pas lu le bouquin de P Sébastien mais je trouve qu’il représente parfaitement ce coin de France.
    Ça se voit rien qu’au visage, le mec il est droit, honnête et la parole vaut plus qu’un contrat pour lui, j’en suis sûr, ça se sent.

    D’ailleurs 600.000€ l’émission, comme dirait l’autre : à pô chère !
    Quant à Ruquier, j’ai presque honte d’être de la même ville que lui, on n’est pas comme ça ici, même carrément l’inverse.

     

    Répondre à ce message

  • PS, Patrick Sepastien est un animateur talentueux et multicasque... il est respectueux dans son émission et ses invités sont de toutes les classes médiatiques... il est visé car il n’a pas un père ou une mère pied noir, il a n’a pas de relation avec des lobbys dominants ni des communautés... ses émissions sont bien faites et dans le respect de tous... à mon avis des émissions phares telles le grand cabaret, Thalassa, question pour un champion, les amours, etc, doivent rester jusqu’à la disparition naturelle de leurs animateurs créateurs...

     

    Répondre à ce message

  • "le grand remplacement est en voie d’achèvement, dans la télé « française »."

    Aucune importance, la télé est en voie de grand remplacement par le net.
    Je connais de plus en plus de gens qui ne la regarde plus.

     

    Répondre à ce message

  • J’imagine que Patrick Sébastien est quelqu’un de très intelligent. En tout cas, à en écouter parler mon père qui l’a connu à l’école dans la mème classe, oui. Du coup j’aimerais vraiment savoir ce qu’il pense d’Alain Soral et d’ER. Lui qui est tellement investi dans la défense de la France traditionnelle, sait-il qui domine le monde, comment et pourquoi ?

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Belle chanson de Patrick : "Rendez-moi ma vie"
    Les paroles sont pleines de nostalgie, d’une société avec moins de règles et plus de respect...

     

    Répondre à ce message

  • Juste retour de bâton dans le museau de ce crétin dégoulinant d’humanisme feint.
    Il fut l’un des premiers à aboyer avec les chiens de meute contre Jean-Marie ou Dieudo mais quand son altesse a des ennuis, on découvre le poids des lobbies et de la pensée unique que l’on a contribué à installer.
    Sa dégringolade m’amuse à plus haut point.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents