Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Peut-on parler de "religion judéo-chrétienne" ?

Entretien avec Bernard Plouvier

L’enseignement de Jésus de Nazareth parut révolutionnaire à son époque. Était-il absolument original ?

Pas tout à fait. En son temps, soit treize siècles avant la naissance de Jésus et un siècle avant l’Exode des Hébreux mené par Osarseph-Moïse, Akhénaton avait révélé un Dieu unique, père de l’humanité. Moïse a capté l’idée monothéiste, mais a fait de son Dieu une essence sectaire, irritable, inspirant à ses ouailles des pratiques racistes et de multiples génocides, que l’Ancien Testament étale sans vergogne. À l’époque de Jésus, le souvenir d’Akhénaton était encore perceptible en Égypte, ayant été ravivé par les écrits de l’historien Manéthon, trois siècles plus tôt. En revanche, la notion d’un Dieu d’amour, père de l’ensemble de l’humanité, contredisait absolument les fondements de la religion juive, ethnocentrée.

Qui a condamné Jésus de Nazareth et pourquoi ?

Le sanhédrin de Judée l’a condamné à mort pour deux « sacrilèges ». Il avait parlé du Dieu des juifs aux goyim, contrevenant à un interdit de Moïse, et, en fin de procès, répondant à une question du grand prêtre, il avait déclaré être le Messie attendu depuis trois siècles par les juifs pieux.

Le préfet de Judée n’a fait qu’entériner le jugement et autoriser son exécution, non sans avoir tenté de gracier Jésus à trois reprises, si l’on en croit le récit d’un témoin auditif et oculaire, l’apôtre Jean (que la rédaction de son Évangile ait suivi de quelques dizaines d’années l’enseignement oral – qu’il donnait à ses propres disciples en la ville d’Éphèse ou ailleurs en Asie Mineure – n’est d’aucune importance, quoi qu’en disent les contempteurs du christianisme, d’autant que l’on ignore si, avant la rédaction définitive du texte évangélique, n’ont pas existé diverses versions écrites, aujourd’hui perdues ou inaccessibles).

Même à un athée, le débat sur l’historicité de la personne de Jésus paraît une insulte au bon sens. La chronologie de la semaine sainte adoptée dans ce livre, conformément aux usages esséniens et à la pratique juridique juive de l’époque, est très différente de la conception classique.

Peut-on parler de « religion judéo-chrétienne » ?

Sûrement pas. Le Dieu de Jésus, Dieu de parfait amour, père de l’humanité (ce qui implique la fraternité des humains, soit un message d’essence antiraciste), n’a rien de commun avec le Yahwé de Moïse, réservant ses faveurs (et quelques colères) à son seul « peuple élu », qui a entre autres devoirs celui de préserver « sa pureté raciale », les copulations entre juifs et non-juifs (les goyim) étant formellement prohibées. Les mariages mixtes et les enfants issus de ces unions étaient considérés par les juifs racistes comme autant de « souillures » pour le peuple d’Israël (consulter les livres d’Esdras et de Néhémie et divers autres, non repris par les Bibles juive et chrétienne).

De la même façon, le juif ne devait ni manger, ni boire en compagnie de goyim et ne devait pas les fréquenter en dehors de ses exigences professionnelles. Encore de nos jours, pour un puriste, n’est juif que celui dont le père et la mère sont juifs. La tradition rabbinique, née au IIe siècle de notre ère, est moins exigeante : seule compte l’origine de la mère pour déterminer l’appartenance ou la non-appartenance au peuple juif…

Que vous inspire l’histoire de Jésus de Nazareth après l’avoir étudiée avec autant de passion ?

Même pour un athée, elle est celle du plus beau (moralement et spirituellement) des fils des hommes, toutes époques et races confondues. Cette destinée humaine, cette aventure qui finit si tristement est singulièrement à méditer en notre époque matérialiste de déréliction, de consumérisme et de naïveté dans la propagande officielle confinant à la bêtise.

 

Bernard Plouvier est membre de l’Académie des sciences de New York et auteur d’une dizaine d’essais historiques.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #792770
    le 20/04/2014 par marlon branleux
    Peut-on parler de "religion judéo-chrétienne" ?

    C’est très bien tout ça (surtout de parler du lien entre YWEH & Amon-Rê : première tentative de monothéisme, née de l’Égypte), mais on sent quand-même une pointe de "Marcionisme" dans son propos.

    Plouvier semble oublier les prophètes qui se sont souvent opposés aux prètres. Jésus étant le dépositaire des prophètes de l’ancien testament. Douglas Reed en parle très bien dans la controverse de sion.

    Néanmoins, le propos de cet homme me paraît correct.


  • #792807

    Je suis étonnée par ce que je viens de lire ! C’est vraiment n’importe quoi. Je suis chrétienne, je reconnais Jésus comme mon seigneur et sauveur et évidement que le Dieu YHWH est le même Dieu qui a envoyé Jésus car Jésus lui-même observait la loi de Moïse. Il n’y a pas 36 Dieu ! Il n’y a qu’un seul Dieu qui a toujours été amour mais juste et qui sait se mettre en colère quand il le faut. Il y a eu une NOUVELLE ALLIANCE avec Jésus donc cela veut dire qu’il y en avait déjà une auparavant. À vous entendre il faudrait couper la Bible en deux et jeter l’ancien testament au feu ! Rejeter l’ancien testament c’est renier les grand prophète tel que Moïse et Élie qui je vous le rappelle sont apparu à Jésus dans le nouveau testament. Donc si vous rejeter YHWH vous rejetez le Dieu de Jésus...

     

    • #793033

      Excuse moi mais je suis musulman et en tant que tel j’ai du mal a comprendre certaine chose. Tu dis que Jésus est ton seigneur puis a la fin tu parles du dieu de Jésus.
      donc Jésus serais un sous dieu ou un truc comme ça ????


    • @je suis en grande partie d’accord avec vos propos !
      c’est du pur marcionisme !


    • #793173

      Oui Dieudonista ! Ce sont les hommes qui se sont appropriés la parole divine, et qui ont divisés les croyants en leur suggérant de choisir leur religion qu’ils ont eux-mêmes érigée en dogmes ! Il n’y a toujours eu qu’une vérité (et elle nous échappe encore en grande partie), mais il y a des milliers de menteurs qui manipulent les esprits pour avoir toujours plus de pouvoir, devenir des sur-hommes, et être calife à la place du calife !


    • #793528

      @aek, nom jésus n’est pas un sous-dieu ou un demi-dieu ^^ il ne faut pas confondre avec la mythologie grecque. Jésus est la trinité, le père, le fils et le saint-esprit (esprit saint) dans un homme, il est comme Dieu. D’ailleurs la Trinité se retrouve également dans l’Ancien Testament bien que pas explicite avec Abraham (le père), Isaac (le fils) et Jacob (le Saint-Esprit).


  • Bonjour, je trouve cet article à la fois peu argumenté et très insultant à l’égard de Moïse (paix sur lui).
    En effet, juifs, chrétiens et musulmans s’accordent à dire que Moïse fut un envoyé du Dieu unique, Dieu de l’humanité.

    Merci.

     

    • @ Anas

      Samuel Noah Kramer (juif) "l’histoire commence à Sumer"

      Problème , il y à un moise chez les sumériens (disparut 1000 ans avant les juifs) comme le prouve les tablettes vieilles de 3000 à 5000 ans retrouvées au cours des 2-3 derniers siècles.
      Il y a aussi chez les sumériens :
      - les premières écoles
      - les premiers délinquants (sèche l’école pour zoner)
      - le premier parlement
      - la première réduction d’impots
      - le premier "job"
      - le premier "cantique des cantiques"
      - le premier Noé
      - les premières lamentations
      - la première légende de résurrection
      etc....

      En tant que chrétien , je rejettes la thora : le christ s’est adressé à tout ceux qui voulaient l’écouter et croire en lui , sans aucune distinction de sexe , de race , de fortune...

      Pour moi , ma bible est composé :
      - le livre d’Hénoch
      - les évangiles
      - l’apocalypse de Jean

      Le patriarche Abraham et son père Terah sont originaires des environs de la ville d’Ur (terre sumérienne) , mais le peuple sumérien lui avait disparut depuis bien longtemps. Des petits malins ayant quelques connaissances ont utilisés cet avantage , mais Dieu à fait en sorte que des tablettes fussent épargnées et réapparurent pour bien montrer une certaine imposture.

      Amicalement


    • @ Dio

      Boujour Dio, puisque tu as l’air de bien connaître le sujet, pourrais-tu me renseigner : où trouver le livre d’Enoch dans sa traduction la plus fiable ?
      Merci d’avance.


    • @ 777

      Je les ait prise en pdf , et j’ai celle de Pierre Jovanovic : il y a plusieurs versions dans ses 2 bouquins.

      ps:ce livre pour moi conforte l’apocalypse de Jean de manière irréfutable.

      ps2 : tu connais le film pulp fiction ? c’est pareil pour l’apocalypse de Jean.... (mais chut !)

      Amicalement


    • @ Dio

      Merci mon ami pour ta réponse. J’ai réussi à avoir le pdf. Le livre de Pierre Jovanovic aussi (le premier : Le livre d’Enoch - dialogue avec Dieu et les anges) Me reste plus qu’à lire tout ça et à revoir Pulp Fiction :)
      Pour ce qui concerne la Bible "officielle" c’est vrai qu’a part le nouveau testament, les proverbes et les psaumes de l’ancien, le reste de l’ancien testament est à prendre avec une grande circonspection... 100% de ton avis.

      Amicalement 777

      Ps : du coup j’ai achété aussi Le mensonge Universel :)


  • Depuis quelques années, en France, seuls des bouddhistes ( exemple : Frédéric Lenoir ) ou des Juifs ( par exemple Marek Alter ) ou des athées ( Luc Ferry, Comte Spontville, Bernard Plouvier,... ) ou des musulmans modérés ou des chrétiens culturels ont le droit de parler du christianisme dans un média. Les catholiques-pratiquants, eux, doivent la fermer.


  • #792855

    Ce type n’a pas lu les bouquins de Jovanovic.
    Pour moi, la religion est le rachat de la parole divine par un groupe d’humains qui en fait une institution "religieuse", même s’il y a des gens de "bonne foi", ils ne mènent pas ou très rarement le combat christique ou alors çà reste marginal (exemple : l’Abbé Pierre, Mère Thérésa), et restent dans leur paroisse à endoctriner des fidèles, qui finissent l’air béat à répéter des chants qui ont perdu toute leur profondeur, ou à citer des extraits de la Bible en les sortant de leur contexte pour mieux les adapter à la messe du jour...
    Donc oui, d’une certaine manière si on peut parler de religion en tant que manipulation, alors il en va de même pour toutes les religions, et on peut associer sans difficulté judaïsme et christianisme.
    Car il faut bien comprendre une chose (enfin que moi je comprends comme çà) : c’est le même Dieu qui s’est adressé à Moïse, et plus tard à Jésus.
    Dieu a effectivement élu un peuple parmi les esclaves d’Égypte et nommé un prophète pour les conduire en lieu sûr, Moïse, afin de sauver une partie de l’humanité qui était alors en pleine débauche, dirigée par des Pharaons corrompus, incantant les mauvais esprits (polythéisme, paganisme). Une fois ce peuple mis hors de danger, il évolua lui aussi vers la débauche et perdu de nouveau la foi en pratiquant les rituels et les sacrifices, c’est pourquoi il fut nécessaire à Dieu d’envoyer un autre prophète aux hommes : Jésus, pour mettre fin à ces pratiques en étant lui-même le sacrifié ultime, puisque porteur de la parole de Dieu.
    Bref, seule la parole des premiers chrétiens est emplie de sagesse car non déformée, et peut être encore considérée, sûrement pas celle des soi-disant orthodoxes acutels, juifs ou chrétiens. Donc oui je crois en Dieu mais pas aux églises ni à leurs messagers ! La foi est un chemin personnel, mais que tout le monde doit emprunter, il en va du salut de chacun, c’est-à-dire du "lieu" il où sera affecté dans le monde supérieur, selon ses oeuvres...

     

    • @ chouardien



      Dieu a effectivement élu un peuple parmi les esclaves d’Égypte et nommé un prophète pour les conduire en lieu sûr, Moïse, afin de sauver une partie de l’humanité qui était alors en pleine débauche, dirigée par des Pharaons corrompus, incantant les mauvais esprits (polythéisme, paganisme). Une fois ce peuple mis hors de danger (...)



      Je te recommande les ouvrages d’ Immanuel Velikovsky , surtout "mondes en collision" et "le désordre des siècles".
      En résumé , il y a eut plusieurs cataclysmes cosmiques affectant toute la terre qui ont été décrits et racontés par tous les peuples sur cette planète (Amérique , Asie , Océanie , Europe , Afrique , orient ).
      Le peuple élu est un mythe : penser que Dieu qui à crée l’homme va créer délibérément un peuple favori est une pensée humaine voir sataniste (le 2 poids 2 mesures) , pour un Dieu de justice et d’amour. Par contre chez tous les peuples il y a des individus favorisés ou prédestinés.
      Bref vu qu’il n’y avait pas de contact entre les peuples des divers continents , il y a 3500 ans , c’est la chronologie la plus fiable qui existe selon moi.

      PS : si en tant qu’humain (càd avec mes faibles facultés) je devais créer la terre , je ne serais pas assez con pour créer un peuple élu sachant la merde que cela occasionnerais , alors tu imagines le créateur de toutes choses...

      Amicalement


  • #792858

    J’ai juste une petite question qui me "turlupine" pour mes amis les chrétiens. Enfaite je m’interrogeais, pourquoi vous appelez Jésus (sws), Jésus alors que ce n’est pas sont nom dans les textes anciens ? D’où sa viens enfaite ?

     

  • #792860

    Le mythe girardien du judéo-christianisme est mort !


  • Signalons que ce texte est en totale désaccord avec la Bible et l’enseignement de l’Eglise.

    Le "Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob" (celui de l’Ancien Testament) est le même que celui du Nouveau Testament. Et tous les prophètes sont des hommes de Dieu. Ils avaient à cœur de préserver dans leur peuple la révélation qu’il lui avait été faite.
    Et c’est la cause (pas très politiquement correct je l’accorde...) de ce non-mélange avec les peuples idolâtres.
    Dieu s’est choisi un peuple élu comme il s’est choisi la sainte vierge, pour être le "terreau" de son incarnation.

    Maintenant, il est certain que le racialisme juif depuis l’incarnation de Dieu n’a plus aucun sens ni raison d’être, et n’est plus qu’un racisme humain sans plus rien de divin...
    Le nouveau peuple élu est l’Eglise.


  • La religion Chrétienne s’est d’abord détachée du Judaïsme pour porter ce message d’amour (Jésus) à travers les Nations. Une fois devenue religion Impériale (Constantin) puis religion officielle de l’Empire (Théodose II), le Christianisme s’est institutionnalisé pour devenir LA puissance spirituelle de l’Empire. Il s’est alors re-judaïsé pour ne plus apparaître en rupture avec le Judaïsme historique mais en continuité (Jésus, messie des Juifs) et bénéficier ainsi de la légitimité d’une religion installée (Bible Chrétienne = Ancien + Nouveau Testaments)

    A son apogée (Moyen-Age), le Christianisme est même devenue une puissance temporelle (les Etats pontificaux) parfois rivale des puissances temporelles de l’époque (royaumes France et d’Angleterre principalement). Cette mutation du Christianisme originel avec les dérives que l’on connait (dont l’Inquisition) a quelque peu brouillé le message du Christ. Ce hiatus entre le message (les évangiles) et le médium (l’Eglise) explique largement son déclin progressif à partir de la période appelée Renaissance dans l’histoire officielle.

    On peut donc parler du Christianisme comme d’une religion Judéo-Chrétienne dans le sens où elle s’inscrit dans une forme de filiation avec le Judaïsme antique. Par contre, dire comme le font couramment les médias que les Occidentaux sont de culture Judéo-Chrétienne pour justifier l’alliance actuelle entre les Juifs modernes et les Chrétiens n’a pas de sens et ne sert qu’à justifier l’engagement (militaire, diplomatique et économique) des pays Occidentaux au profit d’Israel.


  • #792881

    Personne ne parlait de Judeo-Christianisme avant la 2eme guerre mondiale :
    https://books.google.com/ngrams/gra...


  • #792893

    En faite il serait plus exacte de dire "Suméro-Chrétienne"  ; 1) parce que la genèse a été recopiée des anciens textes sumériens et 2) parce qu’Abraham (patriarche des patriarches) est né à Ur, capitale ancestrale sumérienne, ce qui en fait plus un Sumérien qu’autre chose !

     

    • #793002

      Summero-chretien ? Dieudo dirait milliardaire-philosophe ou coiffeur-astronaute !!! La mythologie summerienne n’est rien d’autre qu’une tradition orale deformée par le bouche a oreille et le temps des faits anté-diluvien dont ils avaient gardé quelques bribes de souvenir depuis Noë et ses fils.
      Donc, en effet, on peut y retrouver les faits resemblants de loin à ceux rapportés dans la Bible. Heureusement que Dieu à fait par le don de ses écritures saintes, via Moïse, un rafaichissement des faits les ramenant a leur realité première.
      Sinon on serait tous a croire (comme beaucoup hélas) ces fables de henki et anunaki, et autres pseudo-divines balivernes où les Dieux sont a l’image des hommes, faineants esclavagiste, se battant entre eux et faisant travailler les hommes pour leur propre compte, alors que dans la Bible Dieu donne son fils pour sauver l’humanité !!! non mais vous rigolez pas un peu ! vous osez comparer l’or et le plomb !!!


    • "Un salaire minimum décent est une valeur républicaine", Laurence Parisot - VIDEO 20 MIN

      http://www.dailymotion.com/video/x1...

      Une républicaine face à un (...)

      Une républicaine qui n’a pas compris à quelle sauce s’est fait bouffer le me(R)def

      GoodBye France


    • @ triphazé



      La mythologie sumérienne n’est rien d’autre qu’une tradition orale...



      Ah ah ah ah ah ah !!!
      Samuel Noah Kramer "l’histoire commence à Sumer" ; ou les ouvrages de Jean Bottero

      Les juifs ne veulent pas ébruiter l’affaire, parce que tu comprends , Dieu qui fait ressurgir des tablettes qui prouvent qu’ils ont presque tout pomper chez les autres... c’est une certification divine (des tablettes de 3000 à 5000 ans) disant : "peuple élu ? et mon cul sur la commode" ??

      Pour Enki et le panthéon des Dieux sumériens , remet les choses dans leur contexte : on ne pensait pas il y a 5000 ans comme il y a 2000 ans. L’histoire et la pensée ne sont pas figées , les croyances évoluent et s’affinent en fonction de l’expérience et des manifestation divines.

      Amicalement


    • #793274

      Triphazé, je vous encourage à vous renseigner sur la chose, "tradition orale" .... c’est plus de 35 000 textes sumériens qui ont été traduits dont certains vieux de plus de 8 000 ans, les hébreux n’ont fait que repomper et traduire à leur sauce d’ailleur vous pourrez trouver un indice révélateur dans la toute première phrase de la genèse en araméen dans lequel il écrivent "Elohim", au lieu d’ Eloha, ce qui se traduit par "Les Dieux" car ces dieux créateur auquel ces textes font référence sont "Ninhursag et Enki" C’est Enki qui créa le premier homme appelé Adamo ....
      Ceci ne relève pas de traditions orales, mais ce sont les plus anciens écrits de la civilisation humaine !
      Et laissez moi vous être encore plus pénible, mais vu qu’Abraham était sumérien, son dieu était ..... une femme !


  • #792900

    Parler de religion judéo-chrétienne est à mon sens ridicule. La loi juive était très répressive, opprimante et surtout très raciste au sens concret du terme (voir les lois talmudiques qui sont un concentré de haine et de racisme au plus haut degré de la méchanceté humaine). Le christianisme n’a plus rien à voir avec les lois juives.
    Le christianisme fondé par Jésus le Christ et répandu par ses apôtres est un terme net aux lois juives et le début d’une nouvelle ère basée sur l’amour, la tolérance, l’ouverture d’esprit et la paix.
    Cette ouverture et appel à l’humanité entière quelques soit sa race, sa couleur, son statut à rejoindre Jésus et son message ont enflammé les juifs pharisiens d’orgueil et de haine, car le message de Jésus à mis fin à leur arrogance, leur méchanceté et leur intolérance vis-à-vis du petit peuple soumis et écrasé par les lois juives.

    D’où le combat à mort entre les pharisiens (Les responsables de la loi juive à l’époque, en résumé aujourd’hui les LICRA, UEJF, CRIF, LDJ, FEMENS…) et Jésus (et ceux qui le défendent/représentent aujourd’hui, en résumé les Soral, Dieudonné, Belghoul, chrétiens, musulmans…).
    Aujourd’hui plus de 2000 ans après, une campagne incessante de plus en plus violente et flagrante de diabolisation est menée par le système (médiatique, politique, financière) tenue par les sionistes contre tout ce qui affirme que Jésus est le Messie, à savoir le christianisme et l’islam. On assiste donc à une volonté de revenir aux lois juives, d’où l’avancée de plus en plus constatée vers ce nouvel ordre mondial et de remettre le goy (le non juif) dans une logique d’esclavage (par la dette, l’austérité, les conditions de travail de plus en plus difficiles, la destruction de son esprit…) d’où la prolifération de la télé réalité, l’hyper pornographie dans la société, les lois de plus en plus abjectes (mariage homo, PMA, théorie du genre), la pédophilie politique récurrente non sanctionné, les crises économiques crées de toute pièces par les goldmans sachs, lehmans broters…

    Le but est d’abrutir au maximum le goyim et le non soumis et de refaire en sorte que les juifs redeviennent le peuple guide de « ces brebis » que les sionistes eux-mêmes auront par tous les moyens tenté de détruire mentalement après leur avoir déjà retiré la famille, la religion et l’identité nationale. En espérant qu’un maximum de gens puisse comprendre le monde dans lequel nous vivons…

     

    • #793103

      Jésus n’a jamais fait de politique !

      Son ennemi reste le même, c’est à dire, celui qui nie ouvertement qu’il est le Christ et cela ne concerne pas que les juifs de l’époque qui ne l’ont pas reçut comme « Christ » mais aussi tous ceux qui aujourd’hui enseigne qu’il est égale à Marie, en l’ayant rendue médiatrice de la nouvelle alliance, ou encore ceux qui annonce que le seul prophète et dernier est Mahomet, et bien sur ceux qui nient carrément l’existence de Dieu !

      Jésus n’a jamais contester la Loi, après ce qui est une évidence les éminences religieuse de l’époque et le sanhédrin plus que tout, comme celles de nos jours, ont toujours tirées à leur profit cette Loi qui se veut avant tout pédagogue, depuis la chute en éden, pour la bonne entente entre la créature et son créateur rien d’autre.

      Vouloir sans cesse nier les racines Juives de la chrétienté « apostolique », qui est la seule à pourvoir se targuer d’être chrétienne authentique, dont toutes les religions dites chrétiennes prentedent découler, est un non sens et manque de culture évident !

      Paul est l’exemple suprême que l’interview est biaisé et que vous en répéter les conneries. Paul un juif plus juif que juif ayant diffuser ce qu’aujourd’hui vous allouer aux autres Dieudo Farida Soral ect... Vous en dira plus dans ses épîtres qu’une vidéo de Soral nous expliquant que Jésus fut en son temps, antisémite pouvant ainsi prétendre être celui du mois. Et pourtant il en dit des choses intelligentes parfois Soral, mais là désolé son interprétation est un poil trop orienté. Sinon pourquoi ce même Jésus aurait élu un Juif, pharisiens, pour être un des hommes le plus important aux nombres d’écrits majeur du nouveau testament ?

      Ne confondez plus le zelotisme et le christianisme apostolique, qui ne trouve plus trace nulle part dans aucunes religions institutionnelle de notre temps. Soral Dieudo peuvent être des outils de compréhension de pas mal de choses, mais n’en faisons pas ce qu’ils n’ont jamais prétendu être.

      Et arrêtons de croire qu’il n’y a que le juif dans les 1%.


    • #793397

      Le christianisme est bien lié historiquement, je dis bien historiquement au judaïsme mais il en est aussi sa totale annulation par la nouvelle alliance et éternelle que Jésus conclue non plus avec un seul peuple mais à tous ceux qui croiront en lui.
      Pour moi Saint-Paul met un terme aux lois juives et devient un des plus grands évangélisateurs du christianisme. Effectivement il insiste sur son passé de juif fervent ancien persécuteur féroce de l’église de Jésus avant de lui-même être touché par Dieu et d’être lui aussi sans cesse persécuté par ses anciens frères juifs qui continuent de nier Jésus et de démontrer leur haine sur quicquonque invoque le nom de Jésus. Après cela, comment peux-tu dire que ces deux religions monothéistes sont liées ? Ils sont leur total contraire.

      Soral invoque assez régulièrement le model de Jésus comme model de la lutte contre le sionisme. Pourquoi ? Parce que les BHL, Finkelkraut, Jacubowisz, Klugman, sarkozy, Valls, Thierry et elizabeth Levy, Lloyd Blankfein, Rockefeller, Rothschild, fabius, cohen bendit, Prasquier, klarsfeld, Peillon, strauss khan, ruth elkrief...ne sont qu’une bande de menteur et de manipulateurs vivant dans la détestation de ce qui est non soumis au lobby sioniste. On peut aussi facilement constater la détestation de l’Eglise de ces gens là. (Voir le traumatisme de bernard henry levy quand il apprend que sa sœur est convertit au christianisme où encore la haine vorace de peillon vis-à vis du christianisme et son amour éternel pour la franc maçonnerie).


  • #792907

    Celui qui a écrit cet article devrait se réinformer sur le cristianisme, on ne peut pas dissocier le judaïsme du christianisme. Il est bien écrit dans les textes sacrés que par la postérité de Abraham le monde sera sauvé, Dieu avait choisi Abraham ensuite Jacob (allias Israel) pour ramener le messi afin qu’il paye pour les pechés de tous les humains Jean 3:16, Roman 3:21-24.
    Donc il était normal que les juifs ne se mélangent guère avec les autres peuples afin de préserver leur intégrité et d’éviter qu’ils ne se détournent de leur mission. Oui les hebreux étaient bien les élus de Dieu, mais leur élection devait s’arreter à la venue du Christ.
    Donc parler de Dieu raciste ; c’est ne rien comprendre au christianisme.

     

    • Tout a fait d’accord avec toi. Quand on lit reellement la Bible, surtout l’ancien testament, Dieu enseigne aux Juifs de respecter les non Juifs, de considerer un non Juif qui rentre dans la maison d’un Juif comme un invite de grande importance, de le respecter mais de ne pas suivre les pratiques du non Juif qui n’etait pas en accord avec ceux que Dieu enseignait. De ces pratiques nous parlons de fetes paiennes, que beaucoup pratiquent encore aujourd’hui... ex : celebrer le soleil etc...
      L’arrivee de Jesus n’a fait que donner une chance aux non Juifs de laisser tomber leurs pratiques et se tourner vers Dieu et le suivre. Jesus voulait que tout le monde puisse etre sauve s’il avait reellement foi en Dieu, c’etait le plan de Dieu. Ce plan est un acte d’amour et pas de haine, ni meme un plan raciste. N’oubliez pas que jesus etait envoye par Dieu.


    • #793279

      Abraham n’a pas été choisi par Dieu en tant qu’Hébreu, il était araméen (de Syrie). Il a été choisi en tant qu’homme tout simplement. La descendance d’Abraham c’est la communauté des croyants, cela n’avait rien à voir avec la race. Ce sont les scribes hébreux mal intentionnés qui ont dévié le message en y insérant des interprétations raciales et nationalistes.

      Par exemple, chose intéressante, on se rend compte que les frontières du Royaume d’Israël, que DIeu soit disant délimite, changent en fonction des auteurs… tantôt jusqu’au Nil, ailleurs beaucoup plus loin… etc. hors Dieu ne se contredit pas.
      Donc ces frontières délimitées ont été écrites de main d’homme, en fonction des ambitions de quelques uns. Les textes ont été falsifiés.


  • #792908

    La religion des Juifs n’est qu’une pâle copie de la religion Egyptienne de l’époque d’Akhénaton. L’idée du Dieu unique leurs viens de là, tout comme la circoncision, dans la tradition égyptienne il n’est fait mentions des israélites qu’une ou deux fois, ce peuple étaient bien trop insignifiant à leurs yeux pour qu’ils puissent en parler.

     

    • #792998

      "une pale copie" ? une religion qui adore le createur du soleil comparée a une religion qui adore le soleil ? comparable au sage Moïse qui montre la vérité du doigt et l’idiot d’Akenathon qui regarde le bout du doigt de Moïse...


    • #793278

      @triphazé

      C’est là que tu te trompe, le soleil n’est qu’un symbole.
      Il n’y a pas de miracle, comme pour toutes les religions, il faut lire les textes mon ami, dans la religion égyptienne et bien avant Akhénaton, on parle déjà du Dieu unique...


  • #792913

    Pour nous les Musulmans, c’est simple (et logique) : Jésus (Issa) est un messager (majeur) d’Allah. Il est venu aux Palestiniens pour leur rappeler la Torah véridique, avec un message identique non perverti, l’Evangile. Dieu enverra plus tard Mouhammad, le dernier messager avant l’Apocalypse.
    Le concept "judéo-chrétien" est une invention des Judéens (au sens de "juifs talmudiques") pour opposer les Chrétiens aux Musulmans. Point barre. Comment penser autrement quand on sait ce qu’un Juif pense des Chrétiens ?

     

    • #793010

      Je te remercie awrassi, pour ce que tu viens de dire avec lequel je suis totalement d’accord, la seule chose avec laquelle je me pose des question, c’est quand l’auteur nous dis : " Moïse a capté l’idée monothéiste, mais a fait de son Dieu une essence sectaire, irritable, inspirant à ses ouailles des pratiques racistes et de multiples génocides, que l’Ancien Testament étale sans vergogne."

      En tant que musulman aussi je rejette totalement cet affirmations. Le Dieu de moise est le Dieu de Jésus et de Mohammed et de tous les autres messagers et prophètes. ce sont les judéens qui ont perverti le messages de Moise.


  • #792936

    oui C’est effectivement une aberration que de parler de religion JUDEO-CHRETIENNE.

    C’est explicitement écrit dans le nouveau testament :
    Epitre aux hébreux :
    13
    En disant : une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne ; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître.

    Et deuxième épitre de Paul aux corinthiens :
    6
    Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit ; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie.

    L’ancien testament est périmé et l’ancienne alliance est cassée.
    Jésus est venu pour instaurer la nouvelle alliance, celle de l’esprit, et remplacer l’ancienne celle du verbe.

    C’est un changement de paradigme profond qui était à la source de scission entre les juifs et les chrétiens.

    Et seul les mouvements hérétiques récents au sein de l’église catholique romaine renie ce changement de paradigme et essayent dans un vaine tentative encouragée par les juifs de réconcilier le christianisme et le judaïsme sous la bénédiction bien sur de ces derniers car cela leur redore un blason ternie et permet de se faire passer pour les grands frères dans cette histoire.

    Or non, Dieu en envoyant Jésus a brisé l’alliance de Moïse, et a instauré une nouvelle alliance. Ceux qui suivent l’ancienne se fourvoient dans des reliques du passé et d’une alliance qui n’a plus de validité.

    Donc soit chrétien, soit juif, mais intrinsèquement incompatibilité d’être les deux

     

    • #793011

      Jésus enseignait l’ancien testament le shabbat dans les synagogues, et c’est par le rouleau d’Esaie 53 qu’il a annoncé sa messianité et sa mission de salut de l’humanité...alors vous pouvez bien dire ce que vous voulez sans bien sûr avoir lu la Bible dans son intégralité (beurk l’AT c’est sale c’est pour les juifs), pourtant dans l’ancien testament la préfiguration et la prophétie de l’avènement de Jésus est partout : dans la genèse( la postérité de la femme qui est l’eglise) chez les prophètes messianiques, dans la structure du tabernacle, des temples, des rituels sacrificiels, des fêtes juives, dans le sacrifice d’Abraham, la victoire de Gédéon... et dans bien d’autres faits et endroits bibliques. Comment dissocier les 2 testaments après ça ? si ce n’est par un antisémitisme forcené, ignorant et mal placé ôtant a Jésus Christ son statut de sauveur préexistant a la création de la terre ! soyons honnêtes svp...


    • #793115

      On peut être juif et chrétien, juif n’a jamais était une religion !

      Mais par contre on ne peut être chrétien et juif pratiquant les ordonnances de la Loi mosaïque, Colossiens 2.14 est clair.

      Cependant ne tordez pas le sens des écritures car elles sont clair La nouvelle alliance a pu être, et avoir tout son sens par l’ancienne, vous ne citez que ce qui vous plait dans l’épître aux hébreux.

      Mais les versets précédent ce verset 13 du chapitre 8 sont plus qu’explicite.

      • Et le nouveau testament est clair il enseigne la partie qui fût invisible de La Loi ( non compréhensible sans L’Esprit qui en Est à l’origine et l’origine ) jusqu’à la venu de son Messie, dont la fin est « Christ » Lui même !

      « Car, si ce qui devait prendre fin a été glorieux, ce qui est permanent est beaucoup plus glorieux. Ayant donc une telle espérance, nous usons d’une grande liberté, Et nous ne faisons pas comme Moïse, qui mettait un voile sur son visage, afin que les enfants d’Israël ne vissent pas la fin de ce qui devait disparaître. Mais leurs esprits ont été endurcis jusqu’à présent. Car encore aujourd’hui ce même voile demeure sur la lecture de l’Ancien Testament, sans être levé, parce qu’il n’est ôté que par Christ. Encore aujourd’hui, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leur cœur. Mais quand ils se convertiront au Seigneur, le voile sera ôté. Or, le Seigneur est l’Esprit ; et où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. (2 Corinthiens 3:11-17 ) »

      Les juifs ont été aveuglés pour que nous, goyims, nous puissions aussi voir la gloire de Dieu, -----> Romains chapitre 11 ( à lire et à étudier dans son entier sans délai ! ), qu’ils interprètent comme leur appartenant à eux seul, et cet endurcissement à la vérité vient de Celui qui les à élu pour être ce qu’ils sont. Qu’y a t-il encore à redire à cela ?

      Il faut savoir faire preuve de discernement avant de les accuser sans exceptions nuit et jour, et enseigner ce qui est vrai plutôt que des balivernes qui décrédibilise la dénonciation de ce qu’il se passe réellement en ce moment.


    • #793285

      Triphazé, l’ancien testament est reconnu dans la chrétienté, de quoi parles-tu ?
      Comme l’a dit Jésus, il est venu non abolir mais accomplir la Loi. Si justement il a vécu sous la Loi judaïque de son vivant c’est pour la faire passer au travers de son sacrifice, donc de sa mort, de la lettre c’est à dire la logique littérale, à la nouvelle, celle de l’Esprit c’est à dire celle qui élève en se détachant de la matérialité (plus de sacrifices, plus d’interdit alimentaire… toutes ces choses qui sont alourdies de logiques si terrestres)..

      Au-travers de Jésus le judaïsme est devenu christianisme, ou plutôt c’est simplement que le judaïsme bien compris a changé de nom pour faire simple…Tous ceux qui ont suivi Jésus de son temps comme les apôtres et qui étaient juifs n’ont pas cessé de l’être en obéissant à son message… au contraire… ce sont plutôt tous les juifs qui n’ont pas reconnu Jésus qui auraient dû cesser d’être appelés juifs…
      Mais bon les choses se sont faite ainsi que ont continué à s’appeler juifs ceux qui ne l’ont pas reconnu.

      Bref l’ancien testament n’est pas nié, ni oublié, ni aboli. Il a été accompli et se trouve parachevé, transcendé dans le nouveau.

      Et lâche nous la grappe avec ton accusation d’antisémitisme… c’est pas un argument.


  • #792941

    " elle est celle du plus beau (moralement et spirituellement) des fils des hommes, toutes époques et races confondues. "

    pas exagérer non plus.

    tout ce que dit Jésus de bien (aimez vos ennemis, pardonnez, etc) ce n’est que de la sagesse universelle, que tous les sages ont toujours dit depuis que l’humanité existe.

     

    • #793024

      "tout ce que dit Jésus de bien (aimez vos ennemis, pardonnez, etc) ce n’est que de la sagesse universelle, que tous les sages ont toujours dit depuis que l’humanité existe."
      A la difference prés que Lui n’a pas fait que le dire, il l’a fait en donnant sa vie pour l’humanité !!!!


    • #793293

      Jésus Christ, s’il a prêché il était bien plus qu’un prédicateur. Il est l’Incarnation du Verbe Créateur (le Logos) qui préexistait au monde. (Jean : 1,1-14).

      Pourquoi demander à un athée de s’exprimer sur un sujet spirituel, qui visiblement lui passe bien au-dessus de sa réflexion ?


  • "Moïse a capté l’idée monothéiste, mais a fait de son Dieu une essence sectaire, irritable, inspirant à ses ouailles des pratiques racistes et de multiples génocides, que l’Ancien Testament étale sans vergogne."

    Pourquoi attaquer le prophète Moise ( paix sur Lui) ,Dieu a envoyé à travers les siècles des Prophètes ,envoyés à des communautés bien précises, en différents endroits..Les histoires des envoyés de Dieu sont emprunts de sagesse,de morale,d’enseignements pour les hommes.. !
    Pourquoi vouloir mettre le Messie( paix sur Lui) au dessus du prophète Moise ,pourquoi vouloir les comparer ..Chacun a eu une mission bien spécifique, chacun à leur époque..
    Il n’ y a pas à dire que celui là est mieux que celui là ;Ils ont fait ce qu’ils avaient à faire,ils obéissaient à Dieu dans un temps et un lieu donnés ,point final !

    Le Messie juif Yeshoua est dans la droite ligne de la religion mosaique,il n’est pas venu remmettre en cause la loi Mosaique,ses commandements.. c’est parce que le judaisme originel a pris une tournure désastreuse que le Messie est venu( entre autre ) remettre le judaisme originel au centre de la foi pure et sincère !

    Tous le prophètes ,envoyés ,messagers doivent être respectés, honorés !


  • #792985

    En lisant le titre, j’ai cru à une provocation. Mes excuses (et pas dans...)

    C’est presque un oxymore que de parler de religion "judéo-chrétienne" ou de valeurs "judéo-chrétiennes". Personnellement, je pète les plombs en entendant ça.

    "Même pour un athée, elle est celle du plus beau (moralement et spirituellement) des fils des hommes, toutes époques et races confondues."

    Ça fait une belle preuve de la divinité de NSJC (pour ceux qui auraient du mal avec le langage religieux) !

    IC XC NIKA


  • Évidemment qu’il s’agit d’une religion judéo-chrétienne mais pas "judéo" au sens talmudique, et bien sûr que le christianisme est l’accomplissement du judaïsme authentique ! Jésus le dit lui-même !

    Pour prendre conscience de ça il faudrait déjà comprendre ce qu’est le vrai judaïsme et ne pas croire que l’ancien testament parle d’un autre Dieu que Celui qui est le Père de Jésus, car si cela avait été le cas, Jésus ne se serait pas attribué les prophéties de l’ancien testament (et ce ne qu’un exemple parmi tant d’autres).

    Cette idée démontre une vraie méconnaissance des Saintes Écritures et vient de la pensée gnostique chrétienne qui est un leurre satanique.

    Il n’y a pas un Dieu des juifs et un Dieu des chrétiens, certains s’en sont peut-être éloignés mais il s’agit bien du même Dieu.

    "Il n’y a donc pas de différence entre Juifs et Grecs, ils ont un même Seigneur, fort généreux pour tous ceux qui l’invoquent. Celui qui invoque le nom du Seigneur sera sauvé, quel qu’il soit." Romains 10:12

     

    • #793340

      Merci pour ce message qui remet les pendules à l’heure en ce qui à trait à notre religion catholique si peu comprise sur E&R. Le mouvement sédévacantiste possède sûrement des allures subversives, mais cela provoque la division et crée un mouvement de division.


    • #794369

      Non, justement il n’est pas exact de parler de religion judéo-chrétienne, car la chrétienté englobe déjà le judaïsme puisqu’elle reconnaît, se réfère à l’ancien testament. Parler de judéo-christianisme c’est faire justement croire que le christianisme a besoin de se référer au judaïsme comme s’il se tenait à côté de lui, avalisant l’idée qu’il est en dehors de ses racines. Hors ce n’est pas le cas.
      Il ne s’agit pas d’un dialogue à proprement parler entre le christianisme et le judaïsme comme si c’étaient deux entités distinctes ! En fait la Loi ayant été accomplie, le christianisme EST le judaïsme bien compris…

      S’il s’agit de se définir chrétien nul besoin de se définir dans le même temps comme faisant partie du judaïsme car le judaïsme authentique est devenu le christianisme… et pire, désormais le judaïsme caractérise ceux qui ont rejeté le message du Christ. Donc se dire judéo-chrétien c’est se positionner à la fois dans l’acceptation et le rejet de Jésus. Cela n’est pas tenable.


  • #793005

    traduction :

    puisque tout n’est que compromis...

    - pour l’oligarchie : bien=judéo / mal=chrétiens
    - dans la vraie vie : l’inverse en se faisant systématiquement traiter d’antisémites (ce qui est plutôt bon signe, au final... ?)

    CQFD


  • Toujours interessant de lire un article qui ne connait rien aux athées et donc tente de les caresser dans le sens du poil. Ca marche uniquement pour les gens qui manque d’estime de soi et ont besoin de croire qu’un etre superieur les a créé, les athées ne marchent pas a la flaterie.

    Toujours interessant aussi les articles a propos d’un dieu incapable de delivrer clairement et de maniere univoque son plus important message a l’humanité.

    A moins que... nous aurait-on menti... ?


  • L’image de Moïse dans la bible est fausse ... On ment pour justifier des envies personnelles et c’est pour cela que Dieu leur a envoyé Jésus pour leur montrer leurs mensonges !!!
    Jésus comme Moïse comme Mohammed ... Ont fait la même chose , appeler a la religion de Dieu ...
    Cette histoire d’élection concerne les compagnons des prophètes à leurs époques parce que Dieu les a choisi pour vivre avec ses messagers !
    Si non , les musulmans peuvent aussi développez des théories racistes et une histoire d’élection : ( Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes) coran 3 : 110 et pourtant ils n’ont pas fait la même interprétation que les juifs !!!


  • #793083

    Faux, et ré-faux. Et pour le coup je suis d’accord avec le début de la réponse à @Van et @Négre !

    Pour commencer JAMAIS Jésus n’a contester La Loi de Moïse, car Il révèle clairement être venu pour l’accomplir comme aucun autre n’aurait pu, et n’a jamais fait. De faite ne conteste pas un iota de cette loi donné à Moïse car il prétend lui même la suivre, et même plus, être le seul Souverain sacrificateur à pouvoir l’accomplir, Il dit :

    « Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes ; je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Car je vous le dis en vérité, jusqu’à ce que le ciel et la terre aient passé, il ne passera pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre que tout ne soit accompli. ( Matthieu chap 5 verset :17, 18 )

    Pour ceux qui ont, réellement étudier les écrits saints, c’est à dire : l’ancienne alliance et la nouvelle alliance, il est clair qu’en aucun cas nous ne pouvons séparer la Personne du Dieu invisible, de son incarnation visible !

    En cela les écritures sont plus qu’explicite, j’en veux à titre d’exemple ces quelques versets à relire, étudier et à méditer avec leur contexte :

    « Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu ( ... ) Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père. Jean (dit le baptiste) lui rendit témoignage, lorsqu’il s’écria en disant : C’est ici celui dont je disais : Celui qui vient après moi est au-dessus de moi, parce qu’il était avant moi. ( Jean chap 1 verset :1, 14, 15 ) »

    « Moi et le Père, nous sommes un. ( Jean chap10 verset : 30 ) »

    « Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes en ce Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. Petits enfants, gardez-vous des idoles ! Amen. ( Epître 1 de Jean chap 5 verset :20, 21 ) »

    « C’est lui ( Christ )qui est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toutes les créatures. ( Colossiens chap 1 verset :15 ) »

    La nouvelle alliance, plus communément appelée « Nouveau testament » renvoie sans cesse à la notion « d’Election » autant que l’ancien testament dont la Torah est le tronc, et le passage le plus explicite sur cette histoire d’élection reste le chapitre 10 du livre de Jean où Jésus-Christ Lui même l’enseigne de sa propre bouche ! Comprenne qui pourra


  • #793104

    Mieux vaut faire le choix de la judéophilie plutôt que celui de la judéophobie qui elle, a préféré faire le choix de l’humanophobie au lieu de celui de l’humanophilie.
    La seule religion qui vaille la peine est celle par laquelle tu désarmes ton ennemi par l’amour que tu lui portes.


  • Quand on lit reellement la Bible, surtout l’ancien testament, Dieu enseigne aux Juifs de respecter les non Juifs, de considerer un non Juif qui rentre dans la maison d’un Juif comme un invite de grande importance, de le respecter mais de ne pas suivre les pratiques du non Juif qui n’etait pas en accord avec ceux que Dieu enseignait. De ces pratiques nous parlons de fetes paiennes, que beaucoup pratiquent encore aujourd’hui... ex : celebrer le soleil etc...
    L’arrivee de Jesus n’a fait que donner une chance aux non Juifs de laisser tomber leurs pratiques et se tourner vers Dieu et le suivre. Jesus voulait que tout le monde puisse etre sauve s’il avait reellement foi en Dieu, c’etait le plan de Dieu. Ce plan est un acte d’amour et pas de haine, ni meme un plan raciste. N’oubliez pas que jesus etait envoye par Dieu.


  • Rien à ajouter si ce n’est que parler de civilisation pagano-chrétienne est plus logique que parler de civilisation judéo-chrétienne, le paganisme d’Europe se situant entre l’universalisme Chrétien et le tribalisme suprématiste juif.


  • #793191

    La premiere question qu’on doit se poser.les premiers chretiens
    s’etaient qui ?qui a amene cette nouvelle religion en Europe,tout
    simplement les juifs,les premiers lieux de priere,les synagogue
    les lyturgies,les Rois ect..........et enfin une partie de l’ancien
    testament......JEAN 4:22...LE SALUT VIENDRA DES JUIFS.....


  • #793197

    Non, il n’y a aucune corrélation entre la religion chrétienne et ceux qui aujourd’hui s’auto-proclament « juifs laïcs » et soutiennent l’Etat d’apartheid d’Israël en PALESTINE, ces derniers ont dénaturé le judiaïsme qui, comme toutes les autres religions, prône l’amour de son prochain quel qu’il soit et d’où qu’il vienne (JESUS en est la preuve et les a combattu)... En réalité, ce sont des USURPATEURS... et ils le savent !!!


  • #793228

    la filiation par la daronne s’explique du fait qu’on n’avait aucune preuve du véritable daron


  • #793236

    Originellement, le concept de "judéo-chrétien" désignait la petite clique de juifs qui ont continué à pratiquer le judaïsme intégral après y avoir intégré le culte du Christ. Le père de ce courant est Jacques, le dit frère de Jésus. L’Église judéo-chrétienne de Jacques n’a pas duré, c’est l’Église de Pierre et Paul qui a gagné. Le concept de "judéo-chrétien" a été récupéré malhonnêtement et remis à la mode par la propagande anglo-américaine anti-nazie qui devait servir à convaincre le peuple américain que les nazis menaçaient toute la civilisation "judéo-chrétienne" et donc que les USA devaient impérativement entrer en guerre. Rappelons que le peuple américain était alors fortement opposé à la guerre, ils ont même élu Roosevelt précisément parce que durant sa campagne électorale il avait pas arrêté de leur promettre "il n’y aura pas de guerre" !


  • #793273
    le 20/04/2014 par laRépublique
    Peut-on parler de "religion judéo-chrétienne" ?

    Le terme "judeo-crétien" est une aberration, un oxymore.

    Juif est ethnico-religieux, Chrétien est universaliste.
    Moïse : oeil pour oeil, Jesus le pardon.

    Bref je suis sûr que ce terme ridicule a été inventé à des fins politiques. Puisque Jesus est un prophète de l’Islam, et non du Judaïsme, pourquoi pas utiliser le terme Islamo-chrétien alors ?


  • #793350
    le 21/04/2014 par Mik Ezdanitoff
    Peut-on parler de "religion judéo-chrétienne" ?

    Le christianisme est bel et bien une religion qui n’est pas indigène à l’europe,mais qui a su s’y adapter.Mais cela ne se fit pas dans la paix et l’amour.De Charlemagne jusqu’aux croisades Baltes,les Européens pure laine ont dû défendre chèrement leurs cultes originels Païens,qui vénéraient la nature,ne faisaient aucun prosélytisme religieux,et qui furent ensuite diabolisés sous un terme très populaire et très galvaudé :satanisme.Car oui,la représentation médiévale de satan est bien le dieu Pan grec,et j’en passe...


  • #793360

    Voici ma consideration perso.
    On peut considerer notre CULTURE comme d’ essence judeo chretienne.
    En effet, meme les athes ne croyant pas a la vie apres la mort font un truc qui me parrait absolument GROTESQUE , ils apprennent a leurs enfants qu’il ne faut pas tuer pas voler....Toutes c est "regles" sont directement issues des lois de l’ ancien testament. Pour moi la GENDARMERIE sont l’ emanation des pretres juifs d’ hier. Normalement quelqu’ un qui ne croit pas en Dieu et en sont jugement, ni en la vie apres la vie n’a normalement ,a mon sens ,aucune raison d’ observer c’ est regles de l’ancien testament.
    Pourquoi ce soumettent ils (les athes) malgré tout au pouvoir ? Je n’ai jamais compris ca.

     

    • #795288

      Je peux t y repondre simplement : etant athée moi même.
      Premierement parce que il existe une morale humaine qui transcende toutes les religions et qui existait bien avant elles. Cette morale interdit de tuer uniquement pour eviter les represailles et ainsi mettre en peril tout le clan. Dieu n ayant rien a voir la dedans.
      Deuxiement : Parce que si on tue ou vole on va en prison, sans la crainte de la prison et de la represaille on "tuerait" certainement sans se poser de question.
      Les pretres juifs d hier (levittes) etaient tout sauf des gendarmes puisque eux disaient que les juifs pouvaient tuer et voler les goyim puisqu ils’ étaient le peuple élu...
      Faut se cultiver jeune homme....


  • #793364

    Souvent les Chretiens ce felicitent que Jesus vienne confirmer la loi et non la detruire, et pense que cela valide l’ ancien testament.
    Mais serieusement, qui est dans l’ AMOUR, adhere totalement a ces regles, par contre il n’ y a pas plus anti-Christ que de proner ces lois pour faire la guerre.
    Pour moi le nouveau testament ne detruit pas l’ ancien mais l’ ancien c’est l’inverse du nouveau (comprene qui pourra, ou pas).


  • #793487

    Ceux qui se disent "judéos-chrétiens", ce sont les chrétiens les plus serviles, ils s’imaginent que ca les rend "un peu juif"... "Judéo-crétins" me semble une formule plus logique . Les pilotes des "forteresses volantes" et des Mosquitos qui allaient bombarder l’Allemagne en 43-45 étaient dignes du titre de "judéos-chrétiens", c’étaient en fait de dégueulasses larbins de juifs, traitres à leur race .


  • #793516

    Le commentaire de toto fait une synthèse juste de la situation .


  • #793529

    Ce monsieur a-t-il lu la bible ?


  • #793596

    C’est pour se dédouaner d’être juif dans ses croyances qu’on se dit juivo-chrétien ?

    Tout ce salmigondis indigeste nous est refourgué depuis des siècles ne finit pas de vous mettre d’accord sur ce en quoi il faut croire. Avec force images macabres de crucifié sur sa croix ou mignonnes avec la crèche et le petit enfant, on a du mal à croire que quelque chose de bon ait pu se passer qui nous serait transmis. Ou alors certains sommes imperméables...

    Quand l’auteur prétend qu’il n’y a pas plus belle histoire "même pour un athée" que celle du "fils des hommes", ce ne sont que syllogismes à l’américaine pour continuer à faire croire aux gogos dans l’église évangéliste que dieu leur parle dans le micro.

    Gardez vos rituels pour vous et laissez nos âmes et nos esprits en paix. Merci !


  • #793650
    le 21/04/2014 par franck benoit
    Peut-on parler de "religion judéo-chrétienne" ?

    On devrait commencer par distinguer la religion juive traditionnelle, de la religion "shoatique", culte laïque qui est le vrai ciment spirituel de la communauté juive contemporaine. Dans cette nouvelle religion, Hitler est en réalité un personnage central, sorte prête sacrificateur, dont le peuple juif est l’agneau mystique, le corps divin sacrifié. Le sacrifice du "prêtre" Hitler a réellement remplacé dans la conscience juive contemporaine, comme événement fondateur, le sacrifice d’Abraham à l’origine de l’alliance du peuple juif avec Yahvé. De la même manière, l’israélien se réfère inconsciemment a Hitler à chaque instant de sa vie - dans la mesure où il le considère comme la véritable puissance spirituelle qui a permis l’accomplissement de l’écriture - savoir le retour à la terre promise. C’est pourquoi la constitution et la loi israélienne sont, d’un point de vue symbolique et psychologique, une "imitation" de l’épopée luciférienne du IIIème riche. L’israélien pratique "l’imitation" d’Hitler à la manière dont le chrétien pratique l’imitation de Jésus-Christ. L’emploi du terme "Holocauste" est à cet égard révélateur, puisqu’il interprète la mort des juifs comme un sacrifice religieux - alors qu’en réalité les nazis n’avaient en rien cette conception, mais une idée purement hygiéniste puisque, selon leurs propres termes, les juifs étaient "écrasés comme des poux". L’image du soleil-ananas, pour la shoah, est une inspiration très juste d’un point de vue symbolique, puisque la shoah est réellement la "lumière" d’Israel, le référent ultime sur lequel on prétend avoir refondé la judéité moderne. La dénonciation de cette religion shoatique ne devrait donc pas être considéré part les juifs comme insultante, mais salutaire au contraire, puisque ce culte proprement diabolique les détourne aussi bien de leurs racines que de tout avenir possible au sein du genre humain.


  • beaucoup trop de d’ignorance et de mensonges dans cette article moise n’ a jamais dit que que Dieu n’était que celui des juif et n’a a aucun moment de sa vie transmis a des idées nationaliste et racialistes a son peuple au contraire moise a comme tous les prophètes appelés a la croyance d’un Dieu unique est l’égalité et l’unité des hommes ceci est une interprétation faite par des pervers par intérêt égocentrique ils s’exposent en tant que préféré et élue de Dieu en êtres supérieur et auxquelles l’humanités doit se soumettre voila leur ambition la domination et la servitude des autres peuples ce qui d’ailleurs expliquent le motifs des falsification des saintes écritures évangile et thora pour corrompre l ’humanité afin qu’elles ne suivent plus les commandements divin pour les trompé en utilisant l’illicite pour les asservir et les contrôler..Donc n’attribuait pas a moïse toute ces aberrations et idéologie criminels que des juifs ont inventés .


Afficher les commentaires suivants