Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

Entretien du 6 octobre 2012

Présentation, synthèse du mondialisme, l’immigration au service du mondialisme, le messianisme juif, mise au point sur l’actualité...

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #244495

    Superbe entretien, mais je reconnais que ça peut être dur pour certains, ça va jaser.
    Je me rappelle qu’il y a quelques mois, certains étaient choqués car ppda avait dit que l’islam était une création juive, en réalité, il dit surtout que l’islam est systématiquement récupéré par les juifs pour aller contre le christianisme.

     

    • C’est drôle, mais pour moi, dans les faits les sionistes juifs utilisent la chrétienté contre l’islam. Vérifiable partout en occident (évangélique aux USA, les de souche catholiques ici en europe, sans parler des innombrables guerres occidentales en terre d’islam).
      Peut on en déduire que le christianisme est une création juive ? Il faut arrêter les délires.


    • #244650

      certains étaient choqués car ppda avait dit que l’islam était une création juive, en réalité, il dit surtout que l’islam est systématiquement récupéré par les juifs pour aller contre le christianisme.



      non, c’est bien ce qu’il avait dit.

      et il l’a dit a plusieurs autres reprises.

      et l’histoire des juifs de khaybar il n’a jamais entendu parler ?

      Et puis si l’Islam, l’authentique, était d’origine juive, faudrait m’expliquer pourquoi il reconnaît Jésus .

      Et pourquoi le Coran désigne les Juifs actuels comme maudits.

      que quelqu’un de si instruit que lui puisse sortir ce genre de contre vérité démontre que sur ce sujet il n’est pas honnête


    • #244847
      le 21/10/2012 par Jean-Pierre
      Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

      « Si l’islam était d’origine juive, faudrait m’expliquer pourquoi il reconnaît Jésus ».

      1) L’islamisme, en tant que religion, fondée sur le coran, ne reconnaît pas plus le Christ que le néo-judaïsme talmudique. En effet, les Juifs contemporains comme les Juifs postérieurs à l’époque du Christ n’ont jamais nié son existence historique, ils refusent de voir qu’il est le Messie pourtant annoncé dans l’Ecriture. De même les musulmans : ils refusent son caractère messianique, ils refusent sa nature divine. D’après la théologie catholique, Jésus-Christ est Dieu fait homme, le Verbe (Logos) incarné : pour les adulateurs du coran, comme ceux du talmud, c’est là un blasphème. D’ailleurs le coran définit négativement la foi en Dieu, en niant le dogme de la Trinité (une seule nature divine en trois personnes).

      2) Historiquement, c’est un fait que l’alliance islamo-talmudique s’est liguée contre la chrétienté : un seul exemple à donner serait celui de l’Espagne, très instructif. Les rois catholiques, après la Reconquête, ont été amenés à expulser et les juifs (1492) et les musulmans (1502). Ni les uns ni les autres ne souhaitaient s’assimiler à une nation européenne et chrétienne (ils vivaient en groupes cloisonnés) et s’entraidaient pour relancer la guerre par des méthodes subversives. Certains morisques expulsés furent d’ailleurs accueillis en France selon un décret d’Henri IV à la condition d’être catholique, sinon ils étaient reconduits en terre d’islam.

      3) Affirmer que certains catholiques français de souche sont manipulés par les sionistes contre les musulmans est un argument de mauvaise foi : les catholiques sont chez eux en France et peuvent rejeter l’islamisation de leur pays pour la bonne et simple raison qu’ils n’ont pas envie de changer d’identité. Avez-vous vu beaucoup de cathos s’engager pour le sionisme ? Je n’en connais pas. En revanche je connais beaucoup de protestants ou de musulmans qui le font.

      En conclusion, je dirais que la réconciliation de la gauche du travail et de la droite des valeurs est une ligne que j’entends très bien. En revanche, je ne vois pas de collaboration possible avec les israëlites ou les islamites. Je me situerais plutôt dans l’esprit européen et chrétien traditionnel et universel.


    • #245021

      @Jean-Pierre,

      Tout simplement d’accord.
      Donc, en toute humilité : merci !

      Bon courage à toutes et à tous.

      David.


    • #257293

      La loghorrée trinitaire et ses multiples combinaisons hélenofumeuses me semblent être, à la manière des dérives triangulaires du Talmud kabalisé, la cause de la perversion du message de Jesus (le non crucifié). Est ce un hasard si l’idée trinitaire est si fétichiquement développée par l’imposteur Paul. Dieu l’unique ne me semble s’être jamais aussi précisément manifesté dans la synthèse de sa grandeur et de sa misécorde qu’à travers les versets de la récitation. Les lettres des apôtres, toutes inspirées qu’elles soient, n’avaient pas la même prétention. Que les chrétiens ouvrent le livrent, comme moi tantôt, qu’ils passent outre leurs considérations ethnocentristes, ils y trouveront le miel, le chemin, la foi, les invocations et les avertissements, à n’en point douter.


  • #244497
    le 21/10/2012 par Godefroi de Javron
    Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

    Un sacré Monsieur Philippe Ploncard d’Assac.
    Physiquement et intellectuellement il me fait penser à Alain Soral avec 30 ans de plus, à quelque nuance près. C’est drole, je sens venir les commentaires belliqueux. N’empêche que ce brave homme est dans une démarche de réconciliation. Ne tombons pas dans le piège des sionistes

     

    • Dès la première fois où je l’ai entendu je me suis aussi rendu compte qu’il est à part. Intellectuellement, en ce qui concerne le courage et le coeur. Un français qui rend fier d’être français.


  • #244501
    le 21/10/2012 par franchecontix
    Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

    un des meilleurs reportage que j’ai vu depuis longtemps.
    je viens juste d’acheter un de ses livres.


  • #244568
    le 21/10/2012 par superdupond
    Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

    excellent entretien qui à le mérite de donner un éclairage catholique aux dangers du mondialisme. Les sources donnent également plus de poids au propos.


  • #244578

    A voir aussi son excellente et courte vidéo pédagogique expliquant la distinction entre patriotisme et nationalisme, notions souvent confondues.

    http://www.dailymotion.com/video/xq...

    Bon visionnage !


  • #244590
    le 21/10/2012 par chris de beaumesdevenise
    Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

    Très intéressant.. ce monsieur a beaucoup de connaissance.
    Mais pour ceux qui ont lu ou qui sont en train de lire "la controverse de sion" de Douglas reed ,a part concernant l’époque présente ,il n’y a apprendront rien de plus...
    Je remercie quand même la personne qui a fait cette vidéo ,mais si j’avais une toute petite remarque a faire ... Qu’il arrête de filmer avec ses pieds !!!!!!!
    Cette succession permanente de mini zoom avant est vraiment pénible !!!!
    A tel point que j’ai réduit la fenêtre dans le navigateur pour simplement écouter ...
    Sinon c’est très bien ^_^


  • #244594

    De Gaulle qui effectivement est un traitre en 40, si on analyse la situation de manière réellement objective, peut se faire valoir de circonstances atténuantes car finalement, il luttait contre l’ennemi "visible" de la France. D’autre part, et Alain Soral en parle très précisément dans Comprendre l’Empire, une fois qu’il a reprit la France, il a viré les américains, car il a compris qu’ils étaient l’ennemi insidieux contre qui il fallait lutter. Et sa tentative de sursaut à la fin des années 60, contre la Banque, prouve bien qu’il était dans le bon camp ou en tout cas de bonne foi pour son pays. Donc, pas un traitre et bien un patriote : l’humain n’est pas parfait, les erreurs sont possibles, non ?

     

    • #244967

      J’aimerais bien que M.Ploncard développe sur De Gaulle. j’ai un avis positif sur le grand Charles et avoir une critique construite m’intéresse.
      Il semble que De Gaulle se méfiait des ricains et anglish dés 1942-43 (voire avant) : cf l’épisode Giraud.
      Débarquement anglo américain en 42 ou 43 (oups) au Maroc : De Gaulle :"ils sont rentrés chez nous par effraction. J’espère que les gens de Vichy vont les foutre à la mer" mais en publique à la radio :"français, ne vous souciez pas des noms et des formules, aidez les américains. Seul le salut de la France compte"
      Puis De Gaulle à la fin de la guerre :"j’ai appris que les américains voulaient tailler dans les états (européens), qu’ils n’avaient aucune considération pour l’histoire, les peuples et les frontières de l’Europe : ils avaient par exemple un projet de création de la grande wallonie réunissant une bonne partie nord de la France et une partie de la Belgique." source DVD france 2
      A RomainD : "De Gaulle traitre en 40"=>tu joues la provoc. Cela me fait penser au discours de Guillemin sur Pétain qui serait un patriote désirant la défaite pour créer sa France idéale. distinguons les traitres n’aimant pas la France et les patriotes qui ont chacun un idéal de la France trahissant l’idéal du voisin.
      Bref, j’aimerais l’avis de Sosso plus en détail sur De Gaulle : surtout sur les Monnet et Schumann et le projet de traité d’union francobritannique. (Je cherche de mon coté)
      De Gaulle, militaire pragmatique désirant une France prospère n’a jamais ignoré "les sombres combinaisons et manigances" (y compris des ricains) mais des informations récoltées au fur et à mesure de son accession au pouvoir lui ont permis d’identifier la source du mal=financiérisme d’où discours sur l’or en 1967 + solution alternative au capitalisme et au communisme : la participation + nationalisations du CNR en 1945 + politique d’indépendance alimentaire et énergétique. D’accord avec toi Romain sauf sur ta provoc.


  • #244634

    Merci !
    Magnifique !


  • #244648

    très bonne vidéo..merci


  • #244649
    le 21/10/2012 par charles antoine
    Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

    Ce Grand Monsieur qu’est Philippe Ploncard d’Assac, explique parfaitement bien ce qu’est le seul véritable Nationalisme Français tel qu’il fut perpetué et incarné par Sainte Jeanne D’Arc :

    À savoir un Nationalisme monarchique fondamentalement Cléricale et anti-libérale, autrement dit un Nationalisme fondé sur la souveraineté de Dieu fait Homme et de son Eglise depuis le Baptéme du Roi Clovis, et absolument pas un "Nationalisme" ANTIQUE et PAÏEN qui rejetant dogmatiquement toute vérité révélé, est fondé sur la "souveraineté" d’un peuple qui prenant ses désirs temporels pour des vérités universelles dans un univers dont il ignore le POURQUOI, est offert en sacrifice à ceux qui depuis la révolution Jacobine et anti-cléricale de 89 peuvent désormais exploiter ses faiblesses en toute "liberté".


  • #244675
    le 21/10/2012 par Seb de Reims
    Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

    Merci pour la diffusion de cet entretien très pédagogique.


  • #244680
    le 21/10/2012 par le petit marseillais
    Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

    "Infiltration, Neutralisation, Déviation"

    Excellent, tout est dis.


  • #244692

    Bonjour, faites un effort pour la caméra, c’est vraiment perturbant tout les changements d’angles. Merci

     

  • #244693

    De Gaulle devenu coupable de haute trahison, apologie de la colonisation, "on peut coloniser" pour dire ensuite "la race blanche va disparaitre, je suis pour que chacun reste chez soi".
    Il fait une scission entre immigrés et français blancs de souche qui sont visiblement pour lui les seuls et véritables français.
    En tant que fils d’immigré non-blanc français patriote, j’ai du mal à prendre ce vieillard au sérieux, même si je pourrais le rejoindre sur d’autre sujets.

     

    • #244813

      Il n’a pas fait d’apologie de la colonisation, il a juste dit ce qu’aurai pu être une autre colonisation, à aucun moment il dit que c’est ce qu’il souhaite pour le futur, au contraire puisqu’il parle de peuples "maitres chez eux"

      Ensuite les Français blancs de souche sont les véritables Français (peut être pas pour Soral ou e&r qui ont l’air de penser le contraire, pour moi si, ce n’est que mon avis) il ne s’agit plus de nationalité etc.. ça va plus loin, la France (métropolitaine) est un territoire blanc, fait par des blancs, pour des blancs.., les blancs sont dans leur foyer civilisationel, sont autochtones, sur la terre de leurs ancêtres, j’ai jamais compris ceux qui trouvaient ça raciste ou qui n’étaient pas d’accord..

      Un Français blanc sera plus légitime qu’un autre chez lui, un Gabonais noir sera plus légitime qu’un autre chez lui, etc..

      ça fait du bien de dire ça à une époque où on nous dit systématiquement l’inverse partout


    • #245016

      @ouhm
      "chacun reste chez soi" pour 10 minutes plus tard dire "on peut coloniser", même si il parle d’une volonté de colonisation passée, cela reste contradictoire.
      Le problème est que ton idée ne sert à rien d’être pensée aujourd’hui. Le seul moyen de résoudre le problème est d’être dans une démarche d’égalité et de réconciliation.
      Un noir, français depuis 5 générations, patriote, serait donc moins français que toi de par sa couleur ? Il doit donc retourner chez lui ? Mais où ?
      Ce genre d’idéologie ne sert à rien, à part combattre du vent, ou faire passer le temps d’adolescents.
      C’est pas avec ces pensées chez E&R que l’on fera bouger les choses.


  • #244748

    Ces propos sur le mondialisme sont très intéressant. Mais par contre sa vision de la colonisation des peuples sauvages est à mourir de rire...
    Sans verser dans la victimisation, je trouve que ce bonhomme a une vision très arrogante du sujet.

     

    • #245130
      le 22/10/2012 par Jérémie D.
      Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

      Je comprends ton sentiment et je le respecte. Mais soyons honnête : lorsque une personne court plus vite qu’une autre, cela ne nous pose pas de problème de le reconnaître. De même quand un boxeur gagne un combat, même si ça fait mal. Alors pourquoi sommes-nous gênés lorsqu’il s’agit d’autres types de capacités ?

      Il faut bien reconnaître la supériorité technique occidentale sur les autres civilisations depuis deux siècles. La véritable erreur, à mon sens, est de réduire la valeur d’une civilisation à ses capacités techniques et militaires (même d’un point de vue très pragmatique). Ces capacités ne sont pas les seules nécessaires à la survie d’une nation. La réponse à faire à Monsieur Ploncard d’Assac est donc de mettre en valeur les qualités des autres civilisations pour montrer en quoi elles peuvent nous être supérieures.

      De nos jours, par exemple, la "déstructuration sociale" avancée de notre civilisation nous place clairement en infériorité vis-à-vis des civilisations juives, arabo-musulmanes, africaines ou asiatiques. De ce que j’ai pu en voir, la qualité du lien social, du sentiment d’appartenance COLLECTIVE au Moyen-Orient (individu -> famille (et ancêtres) -> tribu -> nation -> civilisation (= entre autres, religion)) est nettement supérieur au lien social dans les pays européens, et particulièrement français, chez qui il est de bon ton de mépriser son pays et délaisser sa famille (malheureusement).

      C’est notre faiblesse, la faille de notre armure, et nos ennemis l’ont compris, qui font massivement venir en Europe des populations dont le sentiment collectif ("tribaliste") est beaucoup plus fort que chez nous, donc potentiellement "dangereux" pour notre civilisation.

      Pour ne pas perdre une guerre, et même, tout simplement, pour entretenir des relations équilibrées et pacifiques avec les autres, il faut être conscient de ses faiblesses. C’est valable pour les individus comme pour les nations. Sinon "vae victis", malheur aux vaincus.

      Si l’Occident a colonisé l’Afrique et le Moyen-Orient c’est qu’il leur a été supérieur. Tout comme l’Empire nous est supérieur aujourd’hui. Pour s’en libérer, et rétablir des relations équilibrées - donc saines, pacifiques et, je l’espère, réciproquement amicales - il nous faut corriger nos faiblesses respectives. C’est en cela que la colonisation pourra avoir été une chance, et que la domination "judéo-protestante" actuelle nous offre la possibilité de nous améliorer. Soyons positifs !


  • #244752

    La pensée de PPDA est tout de même soumise à d’énormes contradictions :

    1. Comment peut-on être chrétien mais pas universaliste ? Ce n’est pas pour rien que Jésus a pris la parole en Palestine, au confluent des civilisations.

    2. Comment peut-on accepter à ce point le colonialisme (en en faisant un portrait dénués de mauvais points) et demander à ce que les "races puissent vivre chacune chez soi" ? On ne peut pas être pour l’ingérence et pour l’auto-détermination en même temps.

    3. Comment peut-on dire "Je ne suis pas raciste, mais les races doivent pouvoir vivre chacune chez soi" ? Ne voulait-il pas plutôt dire "les peuples doivent pouvoir vivre chacun dans une nation qui leur est propre" ?

    4. Si j’ai bien compris, il accepte l’idée que les immigrés soient responsables de l’état actuel de leur pays d’origine et qu’ils viennent en France pour l’envahir, tout en admettant qu’ils ne sont pas plus maîtres chez eux aujourd’hui qu’ils ne l’étaient avant la décolonisation. Je suis d’accord sur le fait qu’il faille se battre pour libérer le pays qui nous a vu naître, mais il faut bien comprendre que cette libération ne se fait pas en un claquement de doigts, et qu’entre temps, les pays colonisateurs peuvent, en toute conformité avec le message du Christ, accueillir ceux qui autrefois étaient les colonisés.

    Pour tout cela, je préfère quand même la ligne Soral/E&R, qui sait voir de manière froide les bons et mauvais points dans l’histoire des nations sans se sentir concernée par ce qui a été fait par le passé afin de mieux l’évacuer et tenter une réconciliation nationale.

    Ceci dit PPDA est tout de même sur la bonne voie puisqu’il prône un changement d’alliance en faveur des musulmans.

    Voilà, excusez-moi si j’ai mal compris certaines choses.

     

    • #244785

      Comment peut-on dire "Je ne suis pas raciste, mais les races doivent pouvoir vivre chacune chez soi" ? Ne voulait-il pas plutôt dire "les peuples doivent pouvoir vivre chacun dans une nation qui leur est propre" ?



      Le racisme se définit par deux choses essentielles :
      1) il faut reconnaitre l’existence de différentes races à l’intérieur de l’espèce humaine.
      2) il faut reconnaitre l’existence d’une hiérarchie entre ces races.

      Si le point numéro 2 n’est pas vérifié, la personne ne peut pas être taxée de raciste.

      C’est un mot utilisé à tort et à travers comme "facho", "islamiste", etc...


    • #244853

      Dans la franc-maçonnerie, universalisme veut dire cosmopolitisme.


    • 1. Le mot universel a notablement varié mais désigne littéralement la qualité d’être "unis vers", "versé à l’unité"
      - D’un point de vue strictement logique, tous les genres d’une même espèce peuvent être logiquement "unis vers" cette espèce, du fait qu’elles s’y rattachent. L’Être créateur, père de toutes les espèces créées est l’Être universel, vers lequel chacune des espèces est tournée. Cet Être premier, c’est Dieu, en théologie chrétienne.
      - D’un point de vue politique, l’universel caractérise les populations qui sont unis vers une certaine direction, dans une volonté politique commune : il marque une sorte de communion des coeurs et des appétits, une communauté politique de destin.

      Par conséquent, bien que toutes les créatures soient rattachées au Créateur, car elles sont toutes destinées à lui, ce qui est l’universel chrétien, il n’en reste pas moins que, d’un point de vue politique, les communautés de destin existent et qu’elles ont chacune leur propre chemin vers Dieu. En pratique, il y a des Nations, avec leur histoire, leur culture, leur langue, leur génie propre : elles sont comme autant d’arbres produisant autant de fruits.

      Mélanger le tout dans une grande tour de Babel, au nom, non pas de l’Être Divin, mais de l’essence de l’Homme, laquelle n’est d’ailleurs pas définie, c’est une faute politique grave, car ou les coeurs sont unis, ou il ne le sont pas, cela est vérifiable en pratique : l’ignorer aboutira à une discorde généralisée entre les hommes, et donc la damnation de chacun d’entre eux.

      L’universel chrétien n’ignore pas les nations : il les constate car elles sont, mais il va tenter de rendre harmonieuses les relations entre celles-ci.

      2. Il est acceptable qu’il puisse y avoir des influences de certaines nations sur d’autres, pour harmoniser les relations, mais mettre en place Babel, non.

      3. Historiquement, les termes races, nations, ou peuples étaient employés pour désigner la même chose : il est clair qu’un peuple a une patrie commune.
      Or, ceux qui sont du même père, ne sont-ils pas d’une même race ?

      4. Les immigrés ne sont pas plus maître de leurs pays, que les français ne sont maîtres de la France : C’est la clique des banquiers internationaux qui a pris les commandes partout (depuis 1789 en France). Le projet (satanique) de ces banquiers, c’est l’empire-monde, et ils prennent donc soin d’écarter toutes les nations qui pourraient s’y opposer. Il leur faut donc rendre toutes les nations ingouvernables, à l’image de Babel.


    • Je suis d’accord avec toi. PPDA est une mémoire de France qui décrit trop bien le fonctionnement du mondialisme et le dessous des cartes.
      En revanche sur la trahison du Général de Gaulle, à mon avis, c’est un peu fort de café. Ce jugement tranché révèle un peu d’arrogance, et il est tellement plus facile de critiquer les erreurs (éventuelles) de ceux qui sont sur le front en première ligne... on peut critiquer une décision, mais delà à juger les intentions d’une personne et de la qualifier de traître...je comprends pas la démarche !
      Quant au sujet sur l’immigration... l’analyse est simplificatrice, insultante...arrogante, bref passons sur la polémique.
      Pour reprendre Medhi77 j’apprécie la voie du changement de PPDA et sa volonté de dire les choses, mais il ne m’inspire pas confiance pour autant.
      @Godefroi : pour moi le mordant et la finesse de Monsieur Henri Guillemin est autrement plus proche de AS que PPDA.


    • #244955

      1) Il suffit de dissocier l’universalisme spirituel de l’universalisme idéologique.

      2) Son avis sur le colonialisme se pose en contradiction au discours de repentance permanente craché par la pensée unique. Ce portrait désastreux qui en est brossé appelle bien une rectification, que PPDA nous apporte là.

      3) Tu me sembles confondre les concepts. Reconnaitre l’existence des races n’a jamais voulu dire être raciste. Etre raciste c’est établir une hiérarchie génétique entre elles et appliquer une politique au regard de ce critère.

      4) Les "pays colonisateurs" ne doivent rien aux pays colonisés. D’une part les dirigeants et les dirigés sont deux corps distincts dont les responsabilités ne se mêlent pas et d’autre part ce discours est d’autant moins légitime maintenant qu’il est tenu 40 ans après la décolonisation et que ni les français ni les algériens d’aujourd’hui n’ont connu la colonisation et vécu ses conséquences.
      Le vrai travail serait d’entamer de s’attaquer à la Françafrique, à la colonisation maligne plutôt qu’aux modalités de la décolonisation formelle. Preuve s’il en est de la dissociation des tords entre dirigeants toujours au pouvoir en Afrique et dirigés qui n’ont depuis 40 ans plus aucun lien avec.


  • #244798

    Bonne conférence qui a le mérite de jeter les bases du Mondialisme de manière claire et pédagogique.

    Néanmoins, son contenu sera surtout utile aux gens qui découvrent le sujet et nettement moins pour ceux qui ont déjà creusé la chose.

    Le point faible se situe sur la fin avec l’évocation des pistes de modalités de lutte contre le Mondialisme ...

    Postuler qu’une libération de la Palestine entraînerait par effet domino un départ de France des musulmans me semble naïf et en tout cas pas au niveau du reste de l’exposé.

    Je le trouve très ferme sur les causes du problème mais moins sur les conséquences, les deux devant être combattues avec la même vigueur.


  • #244819
    le 21/10/2012 par le trou dans le bouquin
    Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

    "Et un jour le système va s’arreter, parce qu’il y aura de plus en plus de gens qui vont vivre aux crochets des quelques uns qui travaillent encore. Le jour ou la proportion ne sera plus vivable, le système sera bloquer et j’attend ça avec impatience"

    Moi aussi !


  • Point d’attitude belliqueuse ici, mais qu’est ce qu’on fait, nous, les jeunes français d’origine étrangère ?
    On fait les valises parce qu’on est pas nés au bon endroit et qu’on est juste un des éléments d’un projet machiavélique ?
    Je peux entendre la thèse de Mr Ploncard d’Assac et même, franchement, en être convaincu mais on fait quoi nous autres ??

    Ce qui me fait plaisir et qui confirme ma pensée est qu’il entrevoit une alliance avec le monde arabe qui ne peut être que LA solution à cette horreur de projet mondialiste.

    Merci monsieur Ploncard d’Assac pour cet exposé.

     

    • #245043

      Bonjour Sam,

      Naître quelque part, sans en être originaire, ne doit amener personne à l’indécision

      * Suis-je prêt à payer le prix de mon assimilation ?
      * Ai-je l’envie de vivre en France, en tant que Français "pur jus" ?
      * Ma culture familiale passe-t-elle avant celle de la France ?
      * Si ça pète en France, est-ce que je fuis au bled ou je me bats pour la France ?

      Imagine un instant, pour le propos, une situation radicale : tous les musulmans de France convertis au catholicisme.
      Où est le soucis alors ?
      La nouvelle puissance catholique :

      * impose la paix en France,
      * dégage à coups de pompes dans le cul toute la vermine cosmopolite,
      * et d’un point de vue politique rétablit la monarchie.

      Un Roi pour tous les Français qui gouvernent tous les Français : c’est la réconciliation !
      Le Mondialisme peut aller se rhabiller. La partie est terminée. Game Over.
      Car dans le sillage de la France, bien d’autres pays retrouveront leurs vertus !

      L’Histoire est un éternel recommencement.
      Le risque est de refaire les mêmes conneries car nous n’aurions pas retenu les leçons !

      La France, pays surnaturel à vocation surnaturelle. La France, fille aînée de l’Eglise, va retrouver son rôle de poil à gratter de l’Empire (cf conférence de F. Asselineau sur l’histoire de France).

      Quand on réfléchit globalement à notre situation intérieure (politique, éco, démo, militaire et sociale...) et extérieure, on comprend que la France ne pourra s’en sortir qu’avec la conversion des uns ou des autres, ou ce sera la défaite totale et humiliante des deux "camps" au profit de la religion laïque et maçonnique qui aboutira au noachisme ; donc à la victoire des Talmudo-sionistes, donc du Mal.

      Les musulmans les plus pervers peuvent penser "il n’y a qu’à attendre", puisque démographiquement parlant, la France "blanche catholique ou athée" sera en infériorité d’ici 40 à 50 ans.
      La France ne serait plus... mais ce serait leur propre prison ou cimetière à ciel ouvert.

      Quant aux athées dites-vous bien que cette merde mondialiste existe car il n’y a plus de contre-pouvoir faisant le poids. Que vous le vouliez ou non !

      Aujourd’hui, qu’est-ce que j’attends des Français musulmans ? Une décision.
      JE DECIDE D’ETRE FRANCAIS SANS RIEN REJETER NI DE LA CULTURE NI DE SON HISTOIRE !
      DE LA FRANCE, JE PRENDS TOUT !


      Et les athées ? Revenez à l’Eglise !

      Bon courage à toutes et à tous

      David.


    • #245121

      @sam...........tu es français, tu te sens français, ou mieux, c’est tellement une évidence que tu ne te poses pas la question et tu aimes ton pays sans injonction et sans contraintes ?...conclusion : tu n’as besoin du tampon de personne et encore moins de preuves à fournir, celà relève comme le véritable amour ou la vraie foi d’un sentiment sacré !...cordialement.


    • #246832

      Cher Sam,
      "Mais qu’est-ce qu’on fait ?"
      Rejoins-nous dans l’amour de la patrie et approprie-toi ses racines même si elles ne sont pas tes racines génétiques.
      Etudie son histoire toujours et encore, et crois-moi tu vas vibrer ! Envoie bouler ceux qui te jugent. C’est à toi qu’il incombe d’être français.
      Bien patriotiquement
      Un frontiste courant E&R


  • #244872

    200 000 immigrés par an ?
    Statistiquement 50 000 étudiants d’afrique,si on compte surtout les médecins du bénin et les cerveaux qui serait plus profitable aux pays d’origine,le reste sont issue de la zone shengen.Pour les magrébins issue de l’immigration trente milles ont quittés la france pour tenter leur chances aux pays du golfs.

    Quel moyen pour ne pas finir minoritaire dans son pays  ?Il ne répond pas,mais il aurait pu dire "il faut entreprendre une politique de natalisation,encouragé les français a faire des enfants ,c’est aussi simple que cela "
    Mais quand on voit les jeunes et leur mode vies consumériste ,il faudra du temps pour les faire changer de mentalité .Une ou deux génération .


  • #244888
    le 22/10/2012 par Seb de Reims
    Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

    J’aurais 2 questions par rapport à cette excellente vidéo :
    - devant le joueur d’échec que nous avons en face de nous, pourquoi adopter une opposition frontale. Ne devons-nous pas adopter des stratégies à 2ou 3coups d’avance ?
    - pourquoi ne pas appliquer la méthode de notre adversaire : infiltration, neutralisation, déviation. Commençons par définir des cibles ...
    Une fois la vérité démêlée, je pense que nous, patriotes et nationalistes, manquons de stratégie et que nous sommes trop isolés. J’espère me tromper en tous cas.

     

    • #245134

      Le point de vue de Philippe Ploncard d’Assac sur le colonialisme est indéfendable. Au XIXème siècle certains pays européens auraient pu faire bénéficier les peuples d’Afrique des progrès de la science sans les coloniser. Ensuite, il prétend que la France va sombrer dans l’anarchie la plus totale, comme en Afrique, si elle ne stoppe pas l’immigration. Il oublie de préciser que c’est justement à cause des Blancs que la gabegie sévit en Afrique (à cause de la Françafrique et du FMI notamment), et que ce ne serait pas le cas si les Africains étaient maîtres chez eux.

      Je suis d’accord sur le reste. J’ai appris une chose très importante : les Juifs n’attendent pas la venue du messie. Ils se considèrent comme un peuple-messie qui doit dominer les autres. Philippe Ploncard d’Assac rejoint Cheikh Imran Hossein qui parle de l’instauration imminente de la Pax Judaïca en remplacement de la Pax Americana.


    • #247373

      Il y a je crois une subtilité. Les jeunes israéliens chantent, dans le bus qui les ramene de l’école, des chansons implorant le retour du messih. Si le peuple juif se considère messih, c’est dans le sens où il devra passer devant dieu comme un seul homme au jour du jugement (une condition qui permet à Benny Levi de congratuler le séculier BHL, en tant que "vrai juif" car, malgré sa vie dissolue, détestable aux yeux d’Abraham, sa voix porte jusque chez les "seigneurs"). Aujourd’hui Israël attend instamment le messih, si l’on en croit les nombreux ravs kabalistes dont les vidéos essaiment sur Youtube. Ils l’attendent car jamais les conditions de sa venue fantasmée n’avaient été tant remplies à leurs yeux. Israël tient le monde entre ses mains, ses frontières égyptiennes étant sur le point d’être recouvertes. Une situation qui laisse espérer la venue d’un homme dont la seule mission consistera à entériner cette suprématie du peuple élu dans l’acceptation de tous les goyims. Ils ne voulaient pas du messih Issa, l’abnégateur, et ont préféré nourrir leur revanche sur dieu, quel mauvais choix. Hélas peu le savent


    • #248855

      certains pays européens auraient pu faire bénéficier les peuples d’Afrique des progrès de la science sans les coloniser.




      parfaitement !
      1 les pays qui n’ont jamais été colonisés : Siam Iran, sont plus modernes que bien des ex-colonies
      2 Dans l’antiquité les romains ont "civilisé" les barbares, ça été longtemps le paradigme et la justification qu’on avançait pour la colonisation. Or que voit-on ? les régions, nordiques et centrales, d’Europe qui n’ont jamais connu le joug romain sont plus modernes et ont plus profité de l’héritage gréco-romain que ceux qui y ont été soumis !
      3 la Gaule, dès avant l’invasion romaine (et ses milliers de mains coupées et d’yeux crevés, relisez la "Guerre des Gaules") avait commencé à frapper des monnaies à l’imitation des grecs, à qui elle achetait du vin, et si elle n’avait pas encore adopté l’écriture c’est seulement à cause d’un préjugé "sacré" de la part des druides.

      Bref , L’idée de la colonisation apportant la "Civilisation" c’est de la foutaise !


  • #245117

    En gros, et si j’ai bien compris, les sionistes, après des centaines d’années "d’infiltration, neutralisation, déviation" (même hitler et son régime via son financement), par les monothéismes, les politiques, les banques, etc... accomplissent des projets humains par tromperie, projets que Dieu seul peut accomplir avec Justice.
    Les sionistes se prenant pour Dieu, voici là la pire des rebellions contre Dieu (satanisme), le châtiment va être terrible.


  • #245315

    Epoustouflant, merci Seigneur pour Monsieur PLONCARD D’ASSAC et ER évidemment. NATION FRANCAISE héritière de CLOVIS, debout !!! on va gagner pour l’HUMANITE.


  • #245500

    Très intéressant, merci pour cette découverte.
    Nettement moins "punk" que Soral, certes, mais peut-être d’autant plus efficace !


  • #245510
    le 23/10/2012 par @JeanPierrrrr
    Philippe Ploncard d’Assac : "Le mondialisme"

    Bonjour camarades,

    pouvez vous donner des exemples lorsque PPDA parle "d avantages sociaux" que l’immigré a et que le "français de souche" n’a pas ?

    merci

    Jp

     

  • #245513

    Tiens, il parle d’Ivor Benson, lui.

    (à quand sur ER ? :))

     

    • #247355

      Dans un résumé du livre de Ivor Berson, zionist factor, j’ai lu que l’auteur opposait la vision de Sutton sur le financement d’Hitler par la finance cosmopolite de wall street, aux travaux de pool qui dit qu’au contraire c’est le rival d’Hitler qui était aidé financièrement. La deuxième version semble être accréditée par l’auteur. Des infos ?

      Dommage le livre est pas traduit de même que celui de sutton sur les skulls and bones et FDR.


  • Afficher les commentaires suivants