Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Philippe Val, ex-Charlie Hebdo, rejoint l’aile droite du Front national

 

 

 

 

Il y a une chose qu’on ne peut pas reprocher à Philippe Val, c’est d’avoir été de gauche. La vraie gauche, celle du Larzac, de Mai 68, de la libération sexuelle, de l’anticonformisme, de l’antimilitarisme, de l’anticléricalisme, et de tous leurs rejetons idéologiques. Dans les années 70, le comique met le catéchisme d’extrême gauche en chansons, et brûle les planches des cafés-théâtres avec son complice Patrick Font.

Un demi-siècle plus tard, Val ne connaît plus Font, passé par la case prison (pour pédophilie), avec qui il a fait les 400 coups, et il revient à l’occasion de la sortie de son livre C’était Charlie chez Grasset (la maison d’édition de BHL) dans l’émission Des Paroles et des actes, pour parler de l’islam, et enterrer son logiciel de gauche.

 

Que peut-on encore dire sur Val, lui a toujours affiché ses goûts en public (à part en matière sexuelle), dans des éditos hebdomadaires poussifs, et de multiples invitations télé ?
Eh bien que le bonhomme est passé de la gauche à la droite, de la gauche la plus intransigeante à la droite la plus extrême. On savait déjà, dans les années 2000, qu’il avait aiguillé Charlie, ce journal d’inspiration anarchiste, vers des rails néo-conservateurs (pro-américain, pro-OTAN, islamophobe, anti-FN, mondialiste), et qu’il avait sauté du train en 2009 avant qu’il ne déraille complètement, lors d’un attentat en janvier 2015. Comme s’il avait senti que ça ne sentait pas bon.
Avant le drame, les nez creux de la rédaction, dits les anti-Val, auront été virés ou seront partis d’eux-mêmes, ce qui leur sauva probablement la vie. On verra alors l’ambitieux pédant à l’université d’été du MEDEF, en bon patron capitaliste – mais sans le cigare et la bedaine (c’est de droite) –, qui partageait (c’est de gauche) avec ses coactionnaires les centaines de milliers d’euros générés par les caricatures de Mahomet. Une bonne affaire, mais à risques. Comme tous les braquages.

On ne sera donc qu’à moitié étonné du discours de ce revenant dans l’émission Des paroles et des actes sur France 2 le 16 novembre 2015, un revenant très fantomatique depuis l’après-Charlie (l’après 7 janvier). Beaucoup de sympathisants du journal lui en voulant d’avoir transformé ce canard en marchepied vers le pouvoir. Val, placé par le couple Sarkozy, ne fera pas aussi long feu sur France Inter : il sera débarqué en 2014, laissant derrière lui une autre traînée de mauvaise poudre.

« Les causes sociales, c’est bidon, faut arrêter avec ça ! La culture de l’excuse, c’est terminé ! Mais le monde prouve tous les jours le contraire. Et on voit bien que le milieu dont sortent certains terroristes sont des milieux très différents les uns des autres et il faut arrêter avec ça, on est face à un problème politique, et théologique, un problème religieux, depuis le début des années 80 il y a un partie de l’islam qui ne cesse de se radicaliser. »

Un discours néofasciste, carrément. Si le Val donneur de leçons des années Charlie (1992-2009) avait dû commenter ça, il aurait traité le Val 2015 de gros con, de salopard, et de fasciste. Toujours élégant dans le lyrisme, reliquat probable de ses chansons de cul pour tous les âges. Sauf que là, Val est devenu son propre épouvantail. C’est le lot de tous les opportunistes. Qui possèdent cette faculté que d’autres n’ont pas, de laisser la cohérence et l’honnêteté intellectuelle aux imbéciles.
Cependant, le paradoxe n’est que de façade : au fond, Val a toujours été un gros facho, dans le vrai sens du terme : croyant détenir la vérité, insultant et rabaissant ses adversaires politiques ou idéologiques, utilisant des tribunes montées par d’autres pour son propre avancement, sans aucun égard pour ses troupes. Il aura sauté du train Charlie en marche, dont il aura poussé la loco à fond, dans un esprit « après moi le déluge ». Cavanna, qui a été manipulé pour la reprise du titre, selon Denis Robert, avait remarquablement résumé le capitalisme avec sa phrase « socialiser les pertes, privatiser les bénéfices ». Philippe Val n’aura pas oublié la leçon...

 

 

Dans C’est dur d’être aimé par des cons, le film à la gloire du Charlie islamophobe, sorti en 2009, qui valut à une partie de l’équipe de monter les marches à Cannes, Val évoque le soutien de Nicolas Sarkozy, qui deviendra bientôt président de la République :« Le temps de cette bataille, nous serons alliés. Après, on verra. » Et quand un journaliste lui demandera s’il ne souffle pas sur des braises, le directeur de la rédaction rétorquera :

« Souffler sur les braises. Quelles braises ? Quelles braises ? C’est quoi les braises ? Les braises, c’est les ruines du World Trade Center, les braises. Les braises, c’est les ruines de la gare de Madrid. Les braises, c’est celles des attentats de Londres, c’est ça les braises, ça veut dire qu’on a peur et sous prétexte qu’on a peur on n’a pas le droit de se foutre de la gueule de ceux qui nous font peur ? Non mais attendez qu’est-ce que c’est que cette histoire, c’est insupportable, les braises, c’est comme si nous qui étions responsables de ceux qui nous terrorisent ? »

Lors du procès gagné par Charlie contre les représentants de la Grande Mosquée de Paris et de l’UOIF (l’Union des organisations islamiques de France), qui estimaient les musulmans diffamés à travers les caricatures du Prophète, c’est le gotha médiatico-politico-mondain qui défilera pour soutenir Val et son équipe : Lanzmann, Sarkozy, Badinter, Bruckner, Voynet, Lepage, ainsi que SOS Racisme, la LICRA, le Grand Orient de France et le SNJ (Syndicat national des journalistes)…

Aujourd’hui, on comprend mieux la dérive personnelle d’un Val. Si tout le monde a le droit de changer d’avis, et de défendre des avis successifs, voire totalement opposés, on remarque que le parcours de ce pseudo-moraliste est un chemin de croix : Font ne s’en est pas remis, Charlie non plus. Quant à France Inter, ils l’ont écarté avant le drame. C’est vrai que le navire amiral de Radio France a déjà son Val maison : Patrick Cohen.

 

Voici un extrait de C’était Charlie, diffusé dans Le Point du 4 novembre 2015 :

« Dans les années 80, un petit laboratoire clandestin laissait échapper la fumée de sa cabane du Quartier latin. On les appelait les rouges-bruns. Le rouge-brunisme, c’est la maladie d’Alzheimer de la gauche. À l’époque, ils étaient encore confinés. Certains grattaient à L’Idiot international, d’autres dans d’obscures revues révisionnistes, d’autres encore écrivaient des polars. Charlie était un rempart contre cette pathologie intellectuelle. Hélas, on était bien seuls. À part Didier Daeninckx et quelques rares vigies, personne ne voyait le danger. Ces rouges-bruns ont largement contribué à populariser cet « antisionisme » que Jankélévitch dénonçait déjà en 1978 : “L’antisionisme est la trouvaille miraculeuse, l’aubaine providentielle qui réconcilie la gauche anti-impérialiste et la droite antisémite ; l’antisionisme donne la permission d’être démocratiquement antisémite.”  »

 

Dans l’interview promotionnelle qu’il donne au même journal, Val ose une remarquable inversion accusatoire :

« La gauche antisioniste, anticapitaliste, cette gauche qui voit dans l’islam la religion des opprimés, est devenue majoritaire dans le milieu médiatico-intellectuel français. Pascal Boniface et Edgar Morin ont gagné. La gauche libérale, la mienne, est désormais minoritaire. »

Incontestablement, la voix de ses Maîtres.

 

 

Il y a 30 ans, le même homme chantait :

 

Philippe Val, devenu agent de l’Empire malgré lui, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Philippe Val, avec Font, faisait l’apologie de l’immigration et appelait au maintien des immigrés en France :
    http://www.dailymotion.com/video/xj...


  • Je ne suis pas charlie, même si charlie ce sont mes impôts...


  • Le problème des girouettes, c’est lorsque le vent soufle trop fort, elles peuvent se détacher du clocher et se retrouver la tête dans un gros tas de fumier avec à coté d’elles un coq qui chante à tue tête......


  • Je regardais l’émission hier soir, mais je n’ai pas eu le goût d’aller jusqu’à l’apparition de Val ; j’ai assisté à un spectacle pitoyable, une joute digne d’une cour d’école, particulièrement dans l’échange Mélanchon/Le Maire... Ceci dit, les brèves interventions de Conesa méritent d’être entendues par le plus grand nombre ! Pour en revenir à Val, je ne saisis pas en quoi il "rejoint l’aile droite du Front National"...


  • "Les guerres de religions, l’inquisition, ces choses horribles au nom du christiannisme .."

    Non M. Val, au nom du catholicisme (et du protestantisme). Le véritable christiannisme c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ..

    le fruit de l’Esprit quoi.

    Je rappelle les deux grands commandements "Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même." Matthieu 22

     

    • #1329365

      @Godefroi de Javron
      « Non M. Val, au nom du catholicisme » (lesquels crimes ?)
      Le Catholicisme n’a rien à ce reprocher !!
      Jusqu’à Vatican II ...
      Ne confond pas catholiques (faux, apostats, hérétiques, vatican II ) et Catholicisme (vous êtes très fort pour nous dire sur E&R… EI, Daesh, les djihadistes ne sont pas l’islam ou Tsahal, israel n’est pas le pauvre juif du quotidien par-contre Jean Paul II, Jean XXII, Benoit XVI, Torquemada, Arius, Jansénius, Schillebeeckx et Bergolio c’est le Catholicisme, la pédophilie c’est l’Église…)
      Les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre l’Église....
      «  ... L’Église n’est coupable de rien et vous payerez tous, vos insultes, le jour du jugement dernier !...  »
      Merci de ne pas censurer E&R je reste correct avec mes interlocuteurs...


  • #1321940

    la gauche libérale ? la gauche libérale ???! qu’est-ce que c’est philippe ? sérieusement philippe, qu’est-ce que c’est ?


  • Ouf. Quand j’ai lu le titre, j’ai cru que c’était vrai.

     

  • Raciste et opportuniste. Parfaite soumission à ces maîtres....franchement impressionnant...Hallucinant !! Affreux bonhomme détestable, sale tronche. Que pense-il maintenant de JML, cet abruti ??
    A qui le tour...BHL, Cohn-Bendit...



  • « La gauche antisioniste, anticapitaliste, cette gauche qui voit dans l’islam la religion des opprimés, est devenue majoritaire dans le milieu médiatico-intellectuel français. Pascal Boniface et Edgar Morin ont gagné. La gauche libérale, la mienne, est désormais minoritaire. »



    Ce mec est une synthèse ! Je sais pas il snif quoi, mais fallait l’oser celle là.
    C’est vrai que la gaucho libértaire (Valls, Fourest, BHL, Macron..) ont pris le parti socialiste par le haut. Et donc par la grande porte. Tout le monde se souvient du résultat de Valls lors des primaires socialistes (moins de 4%). Tous des antisémites !!!

    C’est aussi ça la nouvelle démocratie : "je prends le pouvoir et tu fermes ta g..."
    Comme le traité européen d’ailleurs (tu fermes ta g...)


  • C’est marrant, mais quand il parle du World Trade Center, de la gare de Madrid ou des attentats de Londres, mon petit doigt me dit qu’il commet une lourde bourde en insistant sur le commun dénominateur de ces "braises".

    Non qu’il n’existe pas, mais qu’il est sans doute tout sauf "islamiste". Et trahit un professionnalisme dont seuls quelques pays techniquement avancés sont capables.

     

  • Si j’ai bien compris Val est devenu sioniste islamophobe et porte parole de BHL.

     

    • Certes, mais il a toujours été con...


    • #1322164
      le 18/11/2015 par Manuel valls c’est tony montana à la fin de Scarface .
      Philippe Val, ex-Charlie Hebdo, rejoint l’aile droite du Front (...)

      Et moi si j’ai bien compris il n’a pas changé car il dénonce toujours les mêmes et protége toujours les mêmes. Il est dans la lignée du gouvernement Hollande . On va frapper la Syrie car c’est là-bas que ce trouve l’ extrémisme religieux, il est invité sur ce plateau télévisé pour donner un coup d’ accélérateur à la politique socialiste afin que les rafales bombardent l’ armée de Bachar el Assad.


  • Pour contrer la montée du FN, l’oligarchie met ses pions en place, infiltre le parti pour le contrôler en cas de victoire lors des prochaines élections.
    Avec Val, Collard et cie, le FN se discrédite en tant qu’alternative sérieuse.
    Le dernier parti d’opposition est mort.
    Le salut de la France ne viendra pas des urnes. C’est désormais une certitude.
    Une pensée pour Jean Marie Le Pen qui se sentir totalement trahi.

     

  • Mdr ! En voila une preuve de la soumission du FN !

     


  • "Val est devenu son propre épouvantail."



    La formule est géniale.

     

  • Infiltration politique : un pouvoir invisible au media qui place ses marionnettes au bon moment au bon endroit : le peuple vote pour un emballage rouge un jour, blanc un autre jour puis bleu enfin, mais le contenu reste toujours essentiellement le même ! C’est la démocratie marketing !


  • « la droite la plus extrême »
    « Val a toujours été un gros facho, dans le vrai sens du terme : »

    C’est regrettable de confondre le néo-conservatisme (qui est une arnaque pseudo-conservatrice à composante trotskiste) et la droite, tout comme de participer à la vision mensongère du fascisme.
    Je vois ce que le texte veut dire (et qui est juste), mais les mots sont importants.

     

    • Je suis d’accord avec toi à la différence près que je ne comprends absolument pas l’intérêt de ce texte, à part pleurnicher une fois de plus sur les "musulmans", tour à tour "dernier remparts contre le mondialisme", "boucs émissaires" et "victimes permanentes".
      Le padamalgamisme est de mise partout.


  • Si on fait abstraction de l’aversion qu’on éprouve tous pour ce type, il faut reconnaitre que le discours qu’il tient dans ce extrait est le même que celui de Zemmour, Onfray et bien d’autres.


  • Une girouette comme tant d’autres qui s’informe auprès de ceux qui décident de "ce qu’il faut en penser de tout ça" pour se positionner. Il se voudrait chef de fil des gaucho libertaires mais contrairement à ce qu’il avance c’est bouché de ce côté là par un tas de types préoccupés d’abord par leur libido leur compte en banque et leur compte tweeter.


  • Denis ROBERT ( le type de l’ affaire ClearStream ) a sorti dernièrement un bouquin " Mohicans", sur ce Val, dans lequel il dévoile la vraie nature de cet individu.
    Et selon l’Express, Me Georges Kiejman, avocat de Philippe Val et Richard Malka, a fait pression sur Editis, l’éditeur de Mohicans, avant la publication : « Je souhaite attirer votre attention sur la responsabilité qui serait la vôtre si, en tant qu’éditeur et diffuseur, Editis reprenait les allégations qu’il [Denis Robert] formule dans ses courriers à Monsieur Val et Me Malka. »


  • Philippe Val est un militant d’extrême-droite qui fait de la propagande néo-conservatrice sur fond de rhétorique islamophobe. Je n’ai aucun respect pour ce genre de type et ce qu’il représente. C’est ce genre d’individu médiocre qui participe à la montée des tensions communautaires en France, on ne devrait pas lui donner la parole.


  • Val, Valls.

    Les traîtres à la nation valsent.

    Jusqu’à quand ?


  • Ils ont tout perdu ,merdias ,gauchos,(experts ) tout ce petit monde c’est planté comme d’habitude ,l’effet charlie ne fonctionne plus ,alors on essaye de faire la même chose en annonçant l’unité national ,mais merde ça marche pas .En définitif c’est la FN qui avait raison sur tous les points ,et ça ils n’osent le dire mais très dur à cacher ,beaucoup de gens,les plus aveugles découvrent qu’effectivement c’est le FN qui a raison et c’est toute leur politique qui est remisent en question,et pou eux ,ils sentent le danger qui est à leur porte et qui je l’espère va être inéluctable.


  • Excellent le parallèle entre ces deux vidéos, édifiante, malheureusement l’évolution des choses, aujourd’hui certains français, mais surtout le monde intellectuel artistique, politique, tous pétrifiés, sincèrement ou non d’ailleurs, reprennent les discours et avertissements de LePen depuis..20 ans !Même leurs idées et mesures sont récupérées d’une manière incroyable, comme la déchéance de nationalité ou l’expulsion d’imams radicaux, qui, il y a peu encore horrifait toute la classe politique et intellectuelle de notre pays ! Il y a peu, la seule préoccupation était, souvenez-vous, faire barrage, au FN, dont il était "hors de question" de le laisser gagner une seule région..est-ce une comédie ou une tragédie que nous vivons ? La seule question que les français devaient se poser, c’est comment on en est arrivés là ?, la seule attitude à adopter, arrêter de pleurnicher, et restaurer la France, l’Etat, la souveraineté, et ses racines chrétiennes, comme le dit le Général Tauzin, trois mots : courage, confiance, calme ! Même s’ils n’en feront rien, au contraire, le "pouvoir" sera curieusement renforcé, les élections sauvées pour le PS et la présidentielle probablement aussi, un comble, que la plupart, tétanisés et entretenus dans une peur irrationnelle, dans la haine de soi et la culpabilisation, ne verront pas, l’heure la plus sombre, oui.


  • Amis de E&R
    Les commanditaires sont clairement identifiés.
    Comment se fait-il que personne n’ose posez les bonnes questions. ?
    Val est dans son rôle de larbin des loges.
    Ne varietur
    Lavrov


  • Il met les homosexuels avant les femmes.

    Il est vraiment très fort.


  • Oui, il a eu des mues successives. Dans les années 2000, ses grandes obsessions étaient l’anti-sémitisme et Internet. Il voyait des anti-sémites partout et le fait que tout un chacun puisse s’exprimer sur le Net le rendait hystérique : il était déjà bien parti.

    Le fait qu’il se mette à lécher des talonnettes ne m’avait pas surpris à l’époque. Son bombardement à Inter non plus, il faut bien récompenser les hérauts du système.

    Maintenant il grenouille dans le marigot zémourien, la philosophie à Bébert maquillée comme une vieille pute d’intellectualisme de comptoir. Quoi de plus normal, on ne peut empêcher un fleuve d’aller à la mer.

    Ils essayent de le remettre en selle, l’invitent dans les médias mainstream. Il doit déjà se voir en sinistre de la kultur dans le futur nabot-circus2.

    Heureux, il doit se contempler dans le miroir et couvrir son reflet de bisous et c’est bien le principal.

     

  • Je tente de le remettre quand même : Bobo soixante-huit’ ( trés) tard , Charlot des années qui suivirent , pour finir Kapo ( du système ) ! Ils sont un paquet à finir " gavé" par le " système " qui a su les recycler à souhait !


  • Les anarchistes sont des francs-maçons qui s’ignorent ... Dans leur cheminement, ils disent et font tout et n’importe quoi, pourvu qu’ils satisfassent leur ventre et bas ventre ! Ils n’ont rien de gauche et l’"extrême gauche" est un terme qui ne veut rien dire. Pour être vrai, il faudrait UNIQUEMENT parler de "communisme" et de "capitalisme" (le socialisme n’étant qu’un capitalisme socialisé ou un communisme libéralisé et l’anarchisme une fuite égocentrique vers rien !) ...


  • Cet article est maladroit et/ou trompeur : il n’est pas question pour Val de rejoindre le FN, et ce n’est pas ce qu’il a dit, bien entendu, il faut rappeler que la haine irrationnelle que voue et vouait Charlie Hebdo au FN est reconnue, avec les cathos, le FN et Marine Le Pen sont le plus violemment caricaturés, cet article ambivalent qui m’étonne entraîne apparemment une lamentable confusion dans l’esprit de certains lecteurs, ( je ne vois pas en quoi ses propos sont fachistes) quant à Val, il ne changera jamais en fait !

     

  • "...dans les sables mouvants, d’on ne sait quel Coran"
    en tout cas sur ça, il n’a jamais changé !
    sauf qu’avant c’était de la récupération d’immigré à condition qu’il se laïcise
    maintenant ça s’appelle désigner l’ennemi...


  • Dans le duo Font et Val, celui qui avait du talent c’était Patrick Font......


  • Il a la gueule desséchée d’un croque-mort.


  • Et pendant ce temps, la Maison France Inter s’emmêle les pieds dans le tapis de sa propre propagande ; ou comment modifier un article passé pour qu’il colle au mieux au contexte présent :

    https://www.youtube.com/watch?v=1-J...

    Messieurs-dames à carte de presse, votre profession est en voie d’extinction. Une reconversion dans la manutention me semble évidente. Celle-ci vous sera confirmée par votre futur référent Pole Emploi.


  • On peut dire que quelle que soit l’idéologie du moment à laquelle il se réfère, il y a au moins une constante dans ses discours : IL ADORE S’ECOUTER PARLER !

    Et ça en dit assez sur le personnage.


Commentaires suivants