Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Philippot revient sur le débat du second tour face à un Cohn-Bendit "terrifié"

Au lendemain du débat du second tour de la présidentielle, Florian Philippot et Daniel Cohn-Bendit (soutien d’Emmanuel Macron) étaient les invités de l’émission On refait le débat sur LCI.

 

On refait le débat – Florian Philippot face à Daniel Cohn-Bendit :

 

Daniel Cohn-Bendit terrifié (à partir de 7’15) : « Marine Le Pen est un croisement entre Georges Marchais, Jean-Marie Le Pen et Trump ! »

 


 

Invitée sur BFMTV/RMC ce jeudi 4 mai 2017, Marine Le Pen est également revenue sur le débat de la veille.

 

L’heure du choix – Marine Le Pen face à Jean-Jacques Bourdin :

 

Seconde partie :

 

Voir aussi, sur E&R :

Bourdin et Cohn-Bendit ne défendent pas les intérêts du peuple,
lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

144 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Objectivement elle a été très nulle. Elle est passée pour une amatrice et une incompétente.

     

    Répondre à ce message

  • j’ai été très choquée par des mots violents utilisés par Macron pour blesser son adversaire : "indigne" (plusieurs fois et très appuyé), "parasite", "vous salissez"....
    Un homme qui s’adresse de la sorte à une dame, même en la haïssant et en plus devant de millions de personnes, me semble être quelqu’un sans scrupules et dangereux.
    J’avoue qu’il me fait peur.

     

    Répondre à ce message

    • Sans rire :

      Ma tata qui est une vieille dame "terre-à-terre" (& qui a souvent raison oui ) a peut-être émis l’avis le plus pertinent sur l’étonnant et inhabituel calme apparent d’E. Macron pendant le débat : Quelques "tranquilisants" avant la confrontation... (d’où peut-être cette salivation blanche étonnante pendant presque tout le débat ??? )
      Voilà pour ceux qui croient qu’on se débarrasse d’un Macron en le faisant "craquer" sous l’oeil des caméras : c’est éventuellement valable à l’impromptu, certainement pas lors de manifestations prévues de longue date.

      Post scriptum : ma tata a déploré que Marine ne se soit pas "montrée plus sérieuse", en ricanant moins, globalement plus " distinguée ".

      Moi Marine je l’avais trouvée bonne durant le débat, et même si elle en faisait c’est vrai peut-être un peu trop ... Alors "pas assez présidentielle " dit-on ! Mais c’est quoi ça l’allure présidentielle ?

      On se rabat les oreilles avec ça alors que cela n’est rien d’autre que de l’allure monarchique.
      Moi je me fous de l’allure monarchique, je veux pour Chef et pour mon pays quelqu’un que j’ai choisi pour ses idées et ses qualités (intelligence poigne bienveillance), et choisi en connaissance de cause, pas un dictateur fantôche qui croit qu’ "il le vaut bien" LoL

      Dimanche votez Marine et que pas une voix ne se perde !

       
  • J’avoue être très étonné par la plupart des commentaires qui estiment que MLP n’a pas été bonne. Je l’ai trouvé pour ma part excellente, j’ai l’impression que beaucoup sont dupes de leur propre esprit de sérieux. Ce qu’on appelle la dissidence, la pensée hors système ne doit justement pas s’accommoder des règles qui régissent le ronron habituel des gens de pouvoir. Je me demande ce qu’auraient pensé certains dissidents de l’attitude décontractée et provocatrice de Donald Trump. Marine n’a pas fait du Trump ce qui n’est pas son genre mais elle a fait "de la Marine" avec une volonté, une franchise, une aisance, un sens de la répartie que j’ai trouvé remarquables, et pour moi les retenues exprimées par nombre de dissidents me posent problème, il y a vraiment un problème jusque dans la "fachosphère" à assumer le foutage de merde qui devrait tous nous guider, même les antisystèmes restent des gens très formatés, rompus à cet esprit français, très sérieux et très fade. C’est assez décourageant !

     

    Répondre à ce message

    • Dans un monde "normal" oui !
      La masse de nos jours, pour reprendre Soral, la conscience réel c est :
      Hanouna, Hollywood, Guetta, BFM, le Dieu Nature ou Ikéa/Porsche, etc etc..
      N’oublies pas Hollande, il est passé et encore là !
      Il parait que c est mon président donc pour reprendre du Hillard, humainement c est plillé, c est foutu ?!l

       
    • #1719389

      Elle a été bonne dans l’offensive, dans la "punchline", hélas, ce n’est pas ce qu’on attend en 5ème république d’un chef d’État. On a le droit d’attaquer son adversaire (et contre l’imposture Macron, c’est même un devoir), à condition d’avoir l’air de maîtriser ses dossiers calmement, et prenant de la hauteur sur les questions de société (le communautarisme, la laïcité, le travail, sont des vraies questions philosophiques et non pas des anecdotes à reprendre sur le ton de la démagogie).
      La question n’est pas d’être pro-système ou hors-système, l’enjeu est de gagner des voix pour le scrutin, donc d’essayer de faire consensus.

       
  • Maintenant si Marine veut vraiment gagner (et qu’elle est honnête sur son amour de la france) il reste qu’une solution, celle qui tue : qu’elle mette enfin les pieds dans le plat et redonne vraiment le pouvoir au peuple :
    qu’elle propose aux français de reconstruire eux même la constitution (méthode Chouard) car si on ne change pas les règles les politiciens contibueront à nous entuber avec des programmes qu’ils ne tiennent jamais
    et ensuite faire un reférendum sur le choix de la France entre souverainisme et mondialisme. le seul choix idéologique pertinent.
    il faut qu’elle demande leur aide à tous les français, surtout ceux qui votent contre elle les musulmans, les insoumis et la droite catho et même les LGTB. Que tous se retrouvent pour reconstruire notre pays ensemble.
    un véritable acte politique et cela implique de changer de fond en comble le FN pour que ce parti devienne enfin le parti de tous les français qui veulent que les règles changent. (changer son nom bien sûr).
    Constitution écrite par les citoyens et référendum d’initiative populaire (la vraie démocratie, elle casse les codes et prend enfin le pouvoir pour nous le rendre.
    vous avez mieux ?

     

    Répondre à ce message

  • Cohn-Bendit ,Moi j’en peux plus ,et toi c’est quand que ça se termine avec toi ,dieu fasse qu’un jour je te rencontre dans la rue ,. je te dirai ma façon de pensée .

     

    Répondre à ce message

  • Le soucis est que je pensais voir un débat sur la France.

    J’ai vu un jeu de "à qui est le plus pro-juif, le plus pro-gay, et le plus anti-islam".
    Et ceci est un vrai problème POUR LA FRANCE.

    On n’a pas parlé de la France dans ce débat, on n’a parlé que des électeurs/consommateurs/employés français, comme des moutons à gérer.
    On n’a pas parlé de la France, jamais.

     

    Répondre à ce message

  • #1719290

    L’euro, c’est simple : Soit on dévalue la monnaie, soit on dévalue les salaires (et/ ou protection santé, sociale, ...). C’est ce qui se passe en Grèce, Espagne, Italie, Portugal, ... Soit un peuple pour une monnaie, ou une monnaie pour un peuple (et vous avez pas les mêmes peuples dans les deux cas ...). C’était compliquer à dire ? La dévaluation pèsera sur les plus riches qui ont des actifs libellés en dollar et sur le futur mark, ce que le système ne veut surtout pas. Les actifs français sur le territoire français, peut importe le nom de la monnaie n’auront pas de variation, car pas de différentiel.

    Pourquoi MLP est elle parti à expliquer le serpent monétaire et l’European Currency Unit, qu’elle ne maîtrisait pas et ce n’est pas grave car l’économie c’est de la politique son job, aux français.

    L’exemple des travailleurs de Airbus à St Nazaire et Toulouse de Macron : il avait tort et MLP avait raison. Sans l’Euro et en franc, les salaires français seraient plus compétitifs que les allemands. Et bing elle s’est fait retourner.

    L’exemple du paysan auvergnat idem. il avait tort et MLP avait raison. D’abord au niveau écologique, ensuite emploi et activité locaux. Elle aurait pu attirer de nombreux mélanchonnistes.

    Je vous préviens avec Macron, la France et les Français, et surtout les plus faibles, vont rentrer dans la FOURNAISE.

     

    Répondre à ce message

    • Oui, en effet.



      Je ne veux plus de l’euro pour la même raison que les africains ne veulent plus du franc CFA.




      Il me semble que c’est ce genre de formules, typiquement E&R, que le pouvoir ne veut pas entendre, car cela ébranle le paradigme droite/gauche qui est le socle de leur domination.

      Pour savoir comment taper là où ça fait mal, il suffit d’écouter les gens qui sont le plus censurés.

       
  • Cohn Bendit a, une fois de plus, dévoilé son caractère démoniaque, en voulant semer la zizanie lorsqu’il suggère a Philippot de s’insurger contre Marine Le Pen.

     

    Répondre à ce message

  • Carte blanche à Philippot,certains raillaient mon commentaire d’il y a une dizaine de jours.J’espère que cette parodie de débat vous aura au moins fait vaciller.Sinon modeste avis c’est à désespérer...

     

    Répondre à ce message

  • Comment se fait-il que, si Marine s’est « suicidée » politiquement (selon ses dires) Cohn-Bendit en soit si fâché ? Il devrait au contraire en être content. Et même être tranquille. Je ne l’ai jamais vu dans cet etat.
    Comment interprétez-vous le fait que Cohn-Bendit soit en colère et même un peu désespéré (notamment dans la toute première partie de son interview personnelle, où il a presque les larmes aux yeux). On le voit dans un état “limite”.
    C’est intéressant pour savoir ce que pensent des gens comme lui. Bien sur c’est un grand acteur, mais a ce point… Je pense qu’il nous révèle quelque chose. Mais quoi ?
    Mon interprétation est que, même s’il pense avoir gagné cette élection, il se voit déjà perdre les autres, ou même pire, qu’il voit, qu’il pressent son avenir comme fini, et même son passé comme ayant été inutile. A mes yeux, cela expliquerait un tel désespoir. J’attends vos analyses et avis, car c’est souvent dans des moment très tendus qu’on peut voir « au-delà ».

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents