Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Plus de 16 000 nouveaux chômeurs en janvier

D’après les chiffres données par Pôle emploi, le nombre de chômeurs de catégorie A (sans aucune activité au cours du mois) a baissé en janvier.

19 100 chômeurs en moins en ce début d’année, une baisse exceptionnelle, plus vu depuis août 2013 et le mystérieux « bug SFR ». Cette fois, aucun bug miraculeux, mais une hausse des radiations et une diminution des inscriptions, faisant passer le nombre de chômeurs de catégorie A à 3 742 000 demandeurs d’emplois (Outre-mer compris).

Autre bémol et de taille : si l’on prend en compte les trois catégories A, B et C (personnes ayant eu une activité réduite au cours du mois), le chômage augmente de 16 100 personnes en janvier et touche désormais 5 530 000 personnes (Outre-mer compris).

Cependant, Pierre Gattaz , le président du syndicat patronal Medef, et son syndicaliste de compagnie, Laurent Berger de la CFDT, ont salué la « bonne nouvelle de janvier ». Le patron des patrons du CAC 40 ajoutant sa petite touche libérale :

« Cela ne nous exonère pas de réformes structurelles ! »

Le gouvernement Valls mise sur 100 000 contrats aidés dans le secteur marchand, qui seront proposés en 2015 afin d’atténuer la progression du chômage dans l’Hexagone.

Voir aussi, sur E&R :

Découvrir une autre vision de l’économie avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1128703
    le 25/02/2015 par le corbeau
    Plus de 16 000 nouveaux chômeurs en janvier

    Les chiffres sont complétement faux , dans la même lignée que le nez rouge de BHL menaçant Poutine de sanctions , je me marre encore.


  • #1128715

    Encore une fois , les chiffres sont bidonnés ; ce sont des menteurs , c’est lamentable !
    Pas foutus de faire une simple soustraction …… mais je penche plutôt pour un manque d’honnêteté

    Décembre 2014 – Catégorie A = 3 496 400 chômeurs
    Janvier 2015 – Catégorie A = 3 481 600 chômeurs
    Donc : 3496400 – 3481600 = 14800
    La baisse n’est donc pas de 19100 chômeurs mais de 14800 chômeurs en catégorie A .
    La preuve ci-dessous ( chiffres officiels de décembre 2014 de la DARES - Agence gouvernementale du ministère de l’emploi chargée de comptabilser les chômeurs ) :
    http://urlz.fr/1DEX


  • #1128717

    Encore une fois , les chiffres sont bidonnés ; ce sont des menteurs , c’est lamentable !
    Pas foutus de faire une simple soustraction …… mais je penche plutôt pour un manque d’honnêteté

    Décembre 2014 – Catégorie A = 3 496 400 chômeurs
    Janvier 2015 – Catégorie A = 3 481 600 chômeurs
    Donc : 3496400 – 3481600 = 14800
    La baisse n’est donc pas de 19100 chômeurs mais de 14800 chômeurs en catégorie A .
    La preuve ci-dessous ( chiffres officiels de décembre 2014 de la DARES - Agence gouvernementale du ministère de l’emploi chargée de comptabilser les chômeurs ) :
    http://urlz.fr/1DEX


  • #1128859
    le 26/02/2015 par Docteur Prolo
    Plus de 16 000 nouveaux chômeurs en janvier

    Merci de nous informer comme de dignes clercs devraient le faire.

    E&R pourrait-elle aussi nous révéler ces chiffres simples suivants :
    - Combien de Français ont entre 18 et 62 ans ?
    - Combien d’ entre eux travaillent (au moins 30 h par semaine) ?
    - par déduction : combien ne travaillent pas ?

    Pas besoin d’ un doctorat en statistiques et démographie. Nous avons juste besoin de ces 3 chiffres que le pouvoir nous cache.
    Merci.


  • #1128926

    çà c’est comme les sondages ,on balance des chiffres qui ne veulent plus rien dire et complètement faux ,c’est comme le nombres d’immigrés en France , ces gouvernants si on peut les appeler ainsi ,navigue à vue ,ils ne savent même pas ou ils nous emmènent ,mais nous on sait parce qu’on subit leur incapacité ( des nulards ) qui viennent bomber du torse devant les caméras pour dire des conneries et nous faire croire à la poupée qui tousse.

     

    • #1128965

      Sur l’immigration , j’ai vu passer un chiffre officiel mentionnant 4,7 millions de musulmans en France. Sachant que dans la meme semaine , l’ambassade de France à ALGER signalait plus de 7millions de bi nationaux franco algériens , lesquels, à de rares exceptions près sont musulmans , et résident en France majoritairement .Si on y ajoute les ressortissants des autres pays du Maghreb et d’Afrique ....Quel est le nombre de musulmans résidants en France ?....15 millions ? PLUS ?


    • #1129145

      J’ai entendu dire que le compteur est cassé sur le chiffre des 6 millions d’allogènes.
      Ça fait bien 20 ou 30 ans que leur nombre n’augmente pas... malgré l’arrivé d’environ un million de plus sous chaque mandat présidentiel.


  • #1129120

    Je rejoins l’ensemble des commentaires sur le bidonnage des chiffres. Notre nullos élyséen, pour se représenter, avalise sa réélection sur la baisse du chômage. Or, Pole Emploi propose à ses chômeurs de s’inscrire à des organismes "partenaires de réinsertion". Les chômeurs optant pour cette offre sortent des statistiques du chômage tandis que le partenaire lui ayant l’obligation de placer le demandeur, feint et sait que peu retrouveront un emploi au vu de la conjoncture économique française puisque l’ensemble de son tissu a été détruit en 3 ans de mandat de l’idiot élyséen. Il faut, donc, copier le modèle allemand qui, post destruction du mur RDA/RFA, a rasé son tissu économique pour créer, au sein de sa population, 4 classes : 1. les puissants oligarques argentiers, 2. les cadres supérieurs (rétrécissant comme peau de chagrin), 3. la classe moyennes (cadre - employé - ouvrier) et la dernière les miséreux : celle-là gagnant à peine 450€/mois ne parvenant ni à se loger décemment ni à se nourrir correctement.

    C’est sur ce modèle que nous nous dirigeons avec de nombreuses victimes collatérales : abandon du modèle de santé, du socle social au profit de la première classe et des amerloques qui, eux, engrangent des dollars et vident nos caisses. Sous la mandature socialiste de voleur N°1 à partir de 1981, le PS a cédé l’industrie française (l’ensemble de nos fleurons) aux allemands => toute notre industrie est partie vers ce pays. Fin 90 - début 2000, avec l’entrée de l’euro, il fallait se débarrasser d’un autre secteur gênant : celui de l’agriculture. Celui-ci a été capté par les pays de l’Est et ibériques. Sarkozy rêvait d’avoir une France de Service seulement avec les projets TAFTA-Transatlantique, nos nervis politiques UMPS (notamment notre mortifère exécutif actuel) ont l’obligation d’éclater nos services rentables : notaires, profession libérales (avocat), les pharmaciens, les infirmiers indépendants qui seront voués à disparaître dans les années à venir. Enfin, nos EPIC (Ratp - Sncf) doivent entrer en concurrence dès 2020. C’est pourquoi, des structures privées se montent actuellement pour transférer certaines ressources humaines de RATP (EPIC) vers RatpDev même chose côté SNCF (soit la main sera prise par Geodis ou l’une des 4 autres branches de l’EPIC prendra le lead (SNCF voyageurs, Kéolis, RFF, CER régional-Effia). Quoiqu’il en soit ces structures disparaîtront. Bruxelles décide de notre avenir à tous : là réside notre malheur à tous.