Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Plus un homme fait le ménage, moins il a de rapports sexuels

Plus un homme marié accorde de temps aux tâches ménagères comme la cuisine ou les courses, moins il a de relations sexuelles, affirme une étude américaine.

Et l’inverse est vrai s’il se consacre davantage à la voiture ou au jardin, assure l’étude de la Revue Américaine de Sociologie intitulée « Égalitarisme, travail ménager et fréquence des rapports sexuels dans le mariage » dont les conclusions « suggèrent l’importance des rôles traditionnellement dévolus à chacun des sexes pour la fréquence des rapports sexuels dans un mariage hétérosexuel ».

Selon Sabino Kornrich, chercheur à l’Institut Juan March de Madrid qui a dirigé l’étude, « les couples dans lesquels l’homme participe davantage aux tâches traditionnellement dévolues aux femmes font état d’un nombre moins grand de rapports sexuels ».

« De la même manière, les couples dans lesquels l’homme participe davantage à des tâches traditionnellement considérées comme masculines – faire le jardin, payer les factures, s’occuper de la voiture – font état de rapports sexuels plus fréquents », à une moyenne d’environ 5 fois le mois précédent l’étude.

« Il existe une sorte de scénario sexuel bien défini par le genre, dans lequel se conduire selon ce genre est important pour la création du désir sexuel et l’accomplissement de l’acte », ajoute M. Kornrich.

Mais les conclusions de l’étude, qui se base sur un questionnaire rempli par 7.002 personnes, ne doivent pas inciter les hommes à lâcher l’aspirateur : « Refuser de participer aux tâches ménagères provoque des conflits dans le couple et l’insatisfaction des épouses », elle-même liée à l’activité sexuelle, prévient le chercheur.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Encore une étude épidémiologique. Ce qui veut dire qu’on ne peut inférer de causalité au niveau des corrélations. Si les hommes qui font le ménage ont moins de rapports sexuels, c’est peut-être que les 2 travaillent ou ont plus d’enfants. Ce qui limite aussi les occasions de rapports. Inversement, c’est peut-être parce qu’ils ont plus de rapports qu’ils glandent plus dans le ménage.
    C’est une règle générale, étude épidémiologique => ne jamais inférer un sens de causalité au niveau des corrélations. L’étude a généralement raté un tas de variables.

     

    • #317886

      D’accord et il est important de démasquer ce genre de "pousse à la haine" car quelqu’un de toute bonne foi mais n’ayant pas le logiciel pour décrypter le stratagème va, forcément et malgré lui, créer du conflit sur cette base biaisée. Ceci aidera donc l’application la plus performante du système dominant : diviser pour mieux régner.


    • Votre commentaire est très juste, il faut penser à la corrélation de la prétendue cause avec d’autres causes plus fondées (travail des deux personnes, enfants, rythmes de travail differents,etc.).. Après je ne sais pas peut-être qu’ils ont tenu compte de cela si l’étide a bien été réalisée ! Tout ça pour dire qu’il faut prendre ce genre d’info avec recul !


    • Commentaire très juste, il ne faut pas confondre une prétendue cause corrélée avec d’autres causes plus fondées.. Mais bon si l’étude a été bien réalisée normalement ils auraient dû en tenir compte !


  • "Plus un homme fait le ménage , moins il a e rapports sexuels"....Mais quand il ne le fait plus, il n’en a plus du tout !...Il faut trouver l’équilibre !


  • C est ce que j ai toujours prôner et fait.... J ai deux enfants et ma femme est tres souvent de bonne humeur... Chassons le naturel par la porte il revient (toujours) par la fenêtre !!!


  • #317751

    ah ok ça doit être ça alors lol :)
    sinon rassurez-moi ces "études" (comme il y en a de plus en plus) ne sont pas financées avec de l’argent public ?? :(


  • Rien de plus excitant qu’une femme qui passe le plumeau sur les (hautes) étagères de ma bibliothèque...



  • « Refuser de participer aux tâches ménagères provoque des conflits dans le couple et l’insatisfaction des épouses »



    Faudrait savoir ! Soit on les aide & elle râle en disant qu’elles se sentent mal-baisées, qu’on ne leur fait plus assez l’amour, soit on les aide pas & elle nous traite d’égoïste...pffff !

     

  • Bjr,

    Pourrions nous déduire que les CHEFS ont peu d’appétence sexuelle ?

     

  • Encore une étude orientée dès le départ, du vent

     

  • N’importe quoi ces etudes ils ont rien a faire serieux.. Et les hormones dans tout ça ? L’attirance ? L’humeur générale ? C’est pas une question d’aspirateur. C’est des chercheurs ces mecs là ? Ils cherchent quoi faire enfait..

     

    • Bonjour,

      votre erreur est de confondre corrélation et causalité. L’étude montre qu’il y a une corrélation, et donc que dans les faits, plus un homme fait de tâches ménagères, moins il fait l’amour. Cela ne veut pas dire que l’un provoque l’autre. Bien que je demande à lire l’étude, par pur esprit de vérification scientifique, les résultats ne m’étonnent qu’à moitié, d’abord parce que le temps passé à nettoyer est du temps perdu pour le sexe, ensuite parce que l’image de l’homme de la maison change, est moins marqué par la virilité et donc influence les hormones de l’homme comme celles de la femme.

      Je crois que pour ceux qui adhèrent comme pour ceux qui réfutent, le plus simple serait d’aller lire l’étude... ;-)

      Bien cordialement

      Laurent


  • EnORME !!! donc participer mais pas trop en gros..


  • Qu’en est-il des invertis qui veulent se marier entre eux ?
    Lequel doit faire le ménage ?
    Bref, par les temps qui courent, pour ce qui est de faire le ménage, je pense à Hercule et les écuries d’Augias.

     

  • Moi je laisse l’aspirateur en marche, je supporte plus le cris des enfants ...


  • énième étude merdique qui infère un lien de cause à effet à partir d’une simple corrélation.
    _
    Mettons que les hommes qui fassent plus le ménage aient moins de rapports sexuels : ça ne prouve absolument pas que c’est PARCE QU’ils font le ménage qu’ils ont moins de rapports. Peut être, au contraire, c’est PARCE QU’ils ont moins de rapports qu’ils font le ménage (ils s’ennuient...). Ou peut être que c’est PARCE QU’ils ont un boulot crevant mal payé et que leur femme bosse de nuit que, d’une part, ils ont moins de temps qu’un DSK pour avoir rapports, d’autre part ils sont obligés de faire la cuisine pour les gosses le soir. Evidemment la liste peut s’allonger à l’infini.
    _
    Pour prétendre prouver ce que disent les auteurs, ils faudrait, par exemple, suivre l’échantillon sur un an, puis demander aux hommes qui faisaient le ménage de ne plus le faire, et inversement à ceux qui ne le faisaient pas, suivre encore un an, et comparer d’un an sur l’autre (en vérifiant que la situation de chacun, en dehors de ce pb de ménage/pas ménage, n’a pas changé d’une année sur l’autre).

     

    • Non cette etude est tout a fait logique et met en lumière une évidence. Une femme a besoin d’une image insconsciente viril d’un homme pour eprouver du désir envers lui. Hors les taches ménagère ne sont pas vraiment virils et devolrise l’image du mâle. Mais la préssion féministe de notre société fait, que l’homme des années 30 n’aurait aucune chance aujourd’hui, penser pouvoir passer toutes ses soirées au bistro et rentrer tirer sa femme n’est plus envisageable...
      Au final, il faut simplement un juste équilibre pour plaire aux chieuses de service :)


    • Bonjour,

      je vois que nous avons eu la même idée quant à corrélation/causalité. Cependant, sans avoir lu l’article, on ne peut pas savoir si ce sont les scientifiques qui parlent de causalité ou si ce n’est que l’interpretation du rédacteur de l’article, qui n’a peut-être pas été formé à la statistique et ne connait donc pas l’importance de cette différence quand on y est formé. L’erreur est humaine ;-)

      Cordialement


    • Lors d’une conversation, il n’y a même pas 2 heures je tenais exactement les mêmes propos que toi @charognard...

      100% d’accord.

      Je rajouterais que c’est dans la nature féminine de ne jamais être contente et sans pour autant sombrer dans l’obscurantisme, il faut malgré tout savoir tenir sa barque. Sinon à trop vouloir faire preuve de compréhension, on se fait bouffer, pour au bout du compte, finir par déplaire ...
      Après tout, on ne demande pas à une femme d’avoir une voix grave et de porter des parpaings de 50 kg... Ce n’est pas que l’on estime qu’elles n’en sont pas capables, c’est juste que cela nous plait pas, mais nous au moins on le sait...


  • #318153

    Le pire c’est quand t’es chômeur et que c’est madame qui ramène le blé et que donc tu te tapes les tâches ménagères et qu’en plus elle t’engueule en rentrant parce que c’est pas assez ceci ou cela. C’est hyper infantilisant, tu perds une première testicule en perdant ton taf ( et donc le pouvoir et le rôle de celui qui paie les factures) et tu perds la deuxième en te tapant les tâches ménagères et les remontrances ( car ce n’est jamais assez bien pour elles c’est connu). Moralité, tu perds ton rôle de dominant, de mâle et ce qui va avec (le sexe), perte de confiance en soi > effet boule de neige. Merci à bourgeoisie franc maçonne d’avoir libérer les femmes, elles peuvent bosser à présent (d’ailleurs souvent dan sles réunions d’entretien d’embauche que j’ai connu, ce sont souvent les femmes qui remportaient le poste car plus vouée à se faire exploitée je suppose), mais il n’y a pas assez de boulot pour tout le monde, de plus il faut deux salaires à présent pour faire tourner la baraque, et elles n’ont plus le rôle de femme affectueuse et "mère nourricière" mais sont énervées en rentrant et le dilemme c’est de se savoir qui va encore se taper le repas à faire et torcher le cul des mômes qu’il faudra penser à aller chercher chez la nourrice au lieu d’être élevé par leur propre mère. Mais bizarrement je ne connais pas de fille assez maligne et honnête pour accepter cet état de fait.

     

    • elles ont peu de recul mon ami, elles sont plus manipulable aussi, d’un point de vu Oesdipien, elle veulent plaire a un tierce (le PERE) qui peut etre le Patron liberal en l’absence de modele de Mari traditionel qui a ete ringardise et exclu de ce systeme pervers.
      Bien a toi,


    • .... t’as trop bien décrit le truc .... et jsuis une femme ! ....il ya clairement un lien entre masculinité-virilité minimal a conserver et le desir de sa compagne (si elle est a fond hetero !) ....j ai eu un compagnon avec qui on c etait vraiment trop pote-copine qu’au lit au bout d un moment jpouvais plus,plus dutout,c etait la galere,plus dutout justement cette fibre precise que comporte le sex et qui releve un peu du desir de possession,engloutissement,fusion avec l opposé,l autre.


    • je suis entierement d accird avec toi ! je suis plieee de rire avec ton histoire de 1 ere et 2 eme couille !! hahahahahahaahahaahahh j en puis plus !!lollllllllll


    • oups !! je veux dire d accord avec ton raisonnement !


  • L’attitude des femmes est étrange. Elles castrent les hommes d’Occident avec le féminisme et toutes les saletés de ce style, puis se permettent de se plaindre qu’il n’y ait plus que des fiottasses (et vont éventuellement faire du tourisme sexuel là où il y a encore des machos - Saint Domingue, Sénégal, Égypte, etc.). C’est complètement irrationnel. J’y vois même une forme de racisme envers l’homme occidental.

     

    • Quand ça sera le chaos en occident, je doute qu’elles seront encore fières d’avoir créée des générations entières d’eunuques... Le retour de bâton va être terrible.

      Sinon il y a bien d’autres paramètres qui ont castrés l’homme occident, la destruction du père, de l’autorité, criminalisation de tout ce qui est viril, criminalisation de la sexualité masculine, etc.

      Bref quand la société toute entière partira en couille elles devront admettre qu’il n’y avait pas de gagnant à ce petit jeu là mais que des perdants.


    • la "civilisation" des amazones camarade !


  • Il y a quand même des thèmes de recherche en sociologie qui sont aussi dérisoires et futiles que les ex-émissions d’ Evelyne Thomas "C’est mon choix" .Bientôt ils vont nous faire une étude sur le rapport entre la fréquence des masturbations et la réussite scolaire "


  • Je vis seul, je fais toutes mes courses et taches ménagères... et pas de sexe.
    Je ne savais pas que j’etais un rat de laboratoire.


  • Mais est-ce que ce n’est pas aussi inverser un problème. Je veux dire que les mecs un peu efféminé ou avec un taux de testostérone moins élevé, se tourne davantage vers les tâches traditionnellement féminine alors que les mecs plus virils se trouvent totalement rebutés par les tâches ménagères et ont en revanche plus de rapport sexuel.


  • Faux.
    Depuis mon mariage pour tous, c’est moi qui fais le ménage, et pourtant qu’est ce que je prends pendant la vaisselle.

     

  • Bof, si vous la faite jouir tous les soirs, jamais votre femme ne vous demandera de faire les poussières ou de passer l’aspirateur. Ok, c’est caricatural, je plaisante !

    Quoique...


  • #318683

    Tout à fait d’accord, c’ est une évidence, ce n’est pas pour rien que les petites filles aiment jouer à la dinette pendant que les p’tits mecs jouent aux petites voitures, c’est génétique c’est tout.


  • Moi je baise avec mon aspirateur, dans quelle catégorie me range-t-on ?
    Et dire que des gars sont payés pour produire des études à la con comme celle-là... Ils n’ont pas autre chose à foutre, c’est dingue...


  • Et ben ... heureusement qu’il existe des chercheurs qui cherchent lol.....en mode survivaliste il sert a quoi ce job ??


  • et la fainéantise ? le traditionnel poil dans la main ? bizarrement personne n’en parle.

    Cette étude parle notamment de tâche dites masculines : faire le jardin, payer les factures, s’occuper de la voiture.
    Pour le dernier cas, c’est pas faux... mais pour les deux autres, c’est loin d’être vrai.

    Ce genre d’étude (sic) est totalement à côté de la plaque et les 7002 réponses, comme souvent, sont bidonnées, réponses fausses, inventées ou exagérées... j’ai fait faire ce genre de questionnaires et croyez moi, si vous prenez au sérieux les résultats c’est que vous croyez vraiment n’importe quoi.

    Vous avez des hommes qui ont "le sang chaud", d’autres moins et je ne vois pas vraiment le rapport avec la vaisselle ou l’aspirateur.

    De là à dire que si on fait le jardin ou on lave la voiture il y a plus de rapports sexuels est une vaste blague.

    A la limite, je veux bien admettre l’adage "changement d’herbage réjouit les veaux", là c’est moins hyprocrite.


Afficher les commentaires suivants