Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Créationnisme républicain : pour Mélenchon, la France a 157 ans

Franchement, c’est à se demander si notre Méluche n’est pas en train de débloquer ou de virer parano.

Sa dernière saillie qui, on l’espère, accouchera de rien, est sa lettre à la nouvelle présidente de France Télévisions – la pauvre, elle a sans doute d’autres soucis - lettre dans laquelle notre Castro en mocassins « alerte » sur le contenu « orienté » de l’émission de Stéphane Bern Secrets d’Histoire.

Sans doute M. Mélenchon eût aimé que cette émission, qui a le gros et impardonnable défaut d’être un succès populaire, fût « grand-orientée ».

« Nos critiques portent sur les contenus idéologiques de ces émissions », écrit-il. Mazette, Stéphane Bern délivrerait un discours idéologique ! Certes, notre chevalier de l’Empire britannique aime bien les reines et aussi beaucoup les rois, mais de là à être taxé d’idéologue ! Fallait oser.

Ainsi Mélenchon, qui tient des statistiques très précises – attention ! - affirme que « 60 % de ces émissions sont consacrées exclusivement à des monarques et leurs favorites ». 6 % seulement de ces émissions ont été consacrées à des personnalités ou des lieux liés à la République. Que c’est vilain, tout ça ! On pourrait peut-être suggérer à France Télévisions une émission sur les favorites des présidents de la République, mais cela plaira-t-il à M. Mélenchon ? Rien de moins sûr.

Il a sans doute échappé au sénateur émérite de l’Essonne que l’émission s’intitule, justement, Secrets d’Histoire et que l’Histoire n’a pas commencé en 1792. Si on enlève les quatre ans du régime de Vichy, qui n’était pas la République – on vous l’a dit et répété - la forme de gouvernement de la France, que l’on appelle République, ne comptabilise guère plus au compteur que 157 ans.

Mettons que l’on prenne en compte notre histoire à partir de Gergovie ou d’Alésia (52 av. J.-C., comme on apprenait jadis), cela fait en gros 2 067 années. 156 ans divisés par 2 067 multipliés par 100, cela fait 7,59 %. 7,59%, c’est ce que représente, statistiquement, dans l’histoire de notre pays la République (au passage, Mme Vallaud-Belkacem notera mes efforts pour faire de l’interdisciplinarité dans mon papier).

France Télévisions devrait donc 1,59 % à M. Mélenchon. Tout de même, il ne va pas ratiociner pour si peu !

Lire la suite de l’article sur bvoltaire.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et la France a survécu 1500 ans avec l’ancien régime et a été détruite en 220 ans avec le nouveau...


  • Il est bien comme Valls (voir dernière entrevue ou il justifie son armée de bloggeur propagandastaffel), le PS c’est une maladie à vie, à toujours entretenir la confusion entre la France et la République


  • Merluchon pourrait changer de job...au niveau des compétences transversales je le verrai bien finir humoriste pour antifas !


  • Pour avoir fait et faire encore des recherches sur l’histoire de mes branches familiales à travers les siècles, on se rend vite compte de l’imposture de la période révolutionnaire ,
    l’ancien régime et la renaissance est incomparable les papiers qui nous en témoignent
    donne tord à tout les poncifs républicain qui ferait passer l’avant-revolutionaire pour des periodes primitives,
    exemple en 1690 un laboureur était son propre patron propriétaire de ses terres voir d’animaux de trait, de sa borde (exploitation et ferme) et pouvait jouir d’un certain niveau de vie ainsi que son foyer
    et n’était pas là, à crever sans repos comme beaucoup d’exploitants actuel

    j’incite tout le monde a faire ses propres recherches c’est assez simple l’on remonte assez vite dans les siècles (au moins vers1750 après cela plus ou moins ardu selon les cas et régions)

    il n’y a pas plus explicite pour dégonfler ces baudruches républicaine !


  • #1195252
    le 29/05/2015 par journaleux propagandiste
    Créationnisme républicain : pour Mélenchon, la France a 157 ans

    melenchon, besancenot, rien ne sert de combattre les mafieux qui se disent d’extrême gauche, ils se discréditent tout seul... En plus d’être violent, ils en deviennent dangereux !


  • Merluchon essaie de survivre à l’effondrement de sa maison-mère.... Ce n’est plus qu’une feuille morte que beaucoup piétinent qui songent en s’agitant au bon vieux temps. Un petit artiste qui n’a plus de public...bye bye frère la truelle....


  • Il n’a jamais vraiment servit a quelque chose ce brave homme , mais la il est au summum de son inutilité ..


  • L’Histoire de la vraie France, pas celle des abrutis tardigrades, mais celle de l’avant garde, commence en 1791 quand les Juifs devinrent citoyens Français . Ah Merluche tu as encore des progrès à faire !


  • N’est ce point mélancon l’inventeur du slogan : nous sommes tous des enfants d’immigrés, 1ére, 2éme, 3éme génération, qui fait remonté le peuplement de la France à 75 ans ?


  • "Secrets d’Histoire" c’est un régal pour les yeux, par contre le commentaire c’est "tout le monde il est beau tout le monde il est gentil" . Exemple : La Pompadour est célébrée comme une grande esthète, alors que, s’étant fait acheter par l’Autriche, elle est à l’origine de la désastreuse Guerre de 7 ans ; entre autres exploits elle a nommé à la tête de l’armée le courtisan Soubise, un lâche et un incapable qui allait se faire rosser par l’armée du grand Frédéric à Rossbach, armée pourtant deux fois moins nombreuse... Cette immonde livrait aussi des pucelles au vieux queutard obsédé Louis XV, dans le Parc au cerf... Autre exemple : les deux grandes salopes "Joséphine" et sa fille la reine Hortense sont portées aux nues !... Joséphine qui recevait le Tsar et Wellington à la Malmaison quand l’Empereur déchu était en route pour Sainte Hélène ! La reine Hortense qui écrivait à son fils (un bâtard) le futur Napoléon III que "le même peuple peut se faire prendre deux fois au même lacet" , ignominie qui n’est évidemment pas rapportée dans ce genre d’émission : ça pourrait déranger les digestions de Pépère et de Bobonne .


  • "Secrets d’Histoire", c’est l’Histoire à l’eau de rose, mais c’est esthétiquement superbe . Et le pire des antisémites est bien forcé d’admettre que Stéphane Bern est charmant et sympathique .

     

  • Cette affaire est moins futile qu’elle n’en a l’air. Séphane Bern, tout critiquable qu’il est en effet, levantin filandreux s’insinuant dans salons, antichambres et voitures de maître, mais fort honnête homme et de bonne compagnie (mondain, pour tout dire, qu’on invite volontiers, loin du vieux ronchon), a réalisé des choses qui sont paradoxalement très médiatiques, et d’une certaine manière, qui "crèvent l’écran". Mais pourquoi ? Voilà le problème !

    Cela ne tient pas au talent du réalisateur mais aux sujets qu’il traite : c’est que les "rois et les reines, les "petites marquises", les "favorites" et même les "aristocrates" (les vrais) sont particulièrement ... médiatiques ! La télévision n’est donc pas très républicaine ! Elle est irrésistiblement attirée par l’ancien régime, ses pompes et ses œuvres, pour une question d’audimat ! Horreur !

    Peut-on demander à Stéphane Bern de faire l’apologie d’un chef de bureau, d’un rond-de-cuir obscur, d’un roturier méritant et laborieux, d’un de ceux qui sauvent la France en travaillant nuit et jour au "bien commun" avec l’abnégation d’un Robespierre ? Et d’une intégrité sans faille ! Honnête ! Bon père, bon époux ? Mais on s’en fout ! On veut des belles dames, des beaux messieurs ! Des petits marquis, des petits abbés ! Des signorina ! On veut des bals ! Des entrevues secrètes, des labyrinthes et des rocailles, des ingénues libertines ! Des jets d’eaux ! Des colloques sentimentaux, un grand parc solitaire et glacé ! Des escarpolettes ! Pas très républicaines, les escarpolettes !

    Sortez le fâcheux, le "sénateur" ! Il va tuer l’ambiance ! On préfère Watteau à Guernica, le récit de la bataille de Fontenoy aux "luttes ouvrières" ! Que voulez-vous ! Même les mineurs de fond ne voudraient pas se voir le soir à la télé, tout dégueulasses, sortir de leur trou ! Et on les comprend ! Alors ? Merde ! Fermez le ban ! Vive la reine ! Vive le dauphin ! Dansons la carmagnolette !


  • Il est marrant le titre de l’article.

    Perso je trouve Mélanchon cultivé et intéressant. Mais le souci c’est que dès que ça parle de communisme ou autre il devient complètement partial.
    Je ne comprend pas comment on peut connaitre autant de choses et être à la fois autant sectaire sur certains sujets.

     

  • Autant il se proclame marxiste, autant il nie la quintessence de la philosophie du maitre de Marx Hegel......mais bon on est pas a une contradiction pres de la part gauchos.


  • Aberrant, disons le comme ça. Toujours des postures à la st Just, "rasons le passé, regardons vers le futur de manière autoritaire sans se retourner"... Et les cathédrales, les corporations, la guerre de 100 ans, saint louis, du guesclin et autres épopées fantastiques ?
    On ne peut effacer le fait que la France fut une monarchie pendant plus de mille ans, (même si l’on est pas monarchiste) ; il faut bien qu’il en reste des traces !
    On nous avait fait le coup avec la critique du bouquin de lorant Deutsch, alors que ça, comme l’émission de Bern, ne posent aucun problème de fond.
    De plus, son émission est vraiment bien fichue, sans être trop orientée (quoiqu’en disent les gauchistes aigris anti-traditions).....


  • Confirmation que la gauche est bien l’anti-France, ce n’est pas exagéré de le dire.

     

  • Bah, l’histoire de la Terre n’a pas non plus commencé il y a 6000 ans, et pourtant ....

    blague à part, Secrets d’Histoire c’est de l’émission de bonne compagnie

    rien n’égalera jamais l’indétrônable Henri Guillemin (paix à son âme)

     

    • Bien dit. D’autant plus que, selon Guillemin, la république au sens strict n’aura duré qu’un an, de 1792 à 1793, sauf si on y ajoute l’épisode de la commune de Paris. Le reste de la période allant de la révolution jusqu’à nos jours n’aura été que monarchie constitutionnelle déguisée sous de fausses apparences républicaines.

      L’imposition d’une bi-candidature de fait par les partis politiques "bonnet blanc, blanc bonnet" est très proche du débat monarchiste visant à choisir entre orléanistes, légitimistes et bonapartistes comme prétendants au trône. Et dire que ce débat perdure depuis 1792...


  • Gollnish remet Mélanchon à sa place sur ce sujet :

    https://www.youtube.com/watch?v=iDb...

    A voir absolument, c’est délicieux et à la fois touchant d’honnêteté !


  • #1195549

    Bientôt monsieur va nous dire l’homme descend du singe et la terre est le fruit d’une explosion...



    Heureusement que Dieu nous a créé à son image,et a créé la terre en 7 jours... pour Merluche c’est lucifer qui a du nous couler ça,un jour de diarrhée aigu,après un Mc Do à saint denis, dans les WC public...


  • Et n’oublions pas que tous les ministres de la "république" se vautrent, lorsqu’ils sont en fonction, dans de ravissants hôtels particuliers du 18ème siècle, lambrissés et tapissés délicatement, entre cour et jardin, conçus par ces grands seigneurs pleins de munificence, que nous regrettons car c’étaient de bons garçons au fond, et qui ont embelli le "noble faubourg".

    Ils ont tous de petites armées de domestiques. Et d’ailleurs, même aujourd’hui, comme le disait Huguette Bouchardeau de Mitterrand, "on voit bien que c’est quelqu’un qui n’a jamais fait la vaisselle".


  • La France meurt depuis la pseudo révolution Française du "peuple", en fait fomentée par des voyous apatrides et avide d’argent pour tuer le roi et se pavaner, puis est venue la terreur ce dont jamais notre petit merluchon ne parle,
    avec ses frères satanistes tordus qui ont tués par milliers, puis ont ensuite désarmé le peuple pour mieux en prendre le contrôle, la suite nous la connaissons,
    repentance, honte de soi, altruisme schizophrène, déchristianisation massive et abrutissement des masses,lobbiying pederaste, inversion des valeurs et instauration de la nouvelle religion shoatique pour les uns et laïque pour les autres.

    Non ta France ne me fait absolument pas rever merlu !


  • J’aime beaucoup cette émission de Bern, même si elle est évidemment orientée politiquement et peu objective.
    Stéphane Bern est un royaliste qui ne s’en cache pas, alors que son émission idéalise les monarchies, ça ne me dérange pas, c’est comme si la couleur étant annoncée, le public n’est pas trompé. Et puis, on peut s’en tenir au caractère strictement informatif des émissions en passant outre l’idéologie qu’elle peut véhiculer.
    Quant à Frère Mélenchon, il a parfaitement le droit de vouer un culte à la révolution, il n’a qu’a produire sa propre émission ou il nous expliquera que c’est bien de décapiter des méchants rois mais que la peine de mort c’est mal.


  • Mélenchon est franc-maçon. La franc-maçonnerie souhaite reconstruire le troisième temple (d’où son soutien au sionisme) et instaurer une république universelle (d’où son soutien au gouvernement mondiale). Si l’on souhaite construire une république universelle, cela signifie que n’importe qui doit pouvoir vivre dans cette république, qu’elle fait l’impasse des particularismes des populations autochtones. Donc la race, la culture et la religion ne peuvent plus être un critère de référence pour désigner ce qui est français ou non. Cela induit que n’importe quel étranger puisse venir s’installer en France s’il le souhaite sans avoir besoin de se franciser ou plutôt de s’assimiler vu que dans la conception maçonnique, la France n’a plus de particularisme donc n’importe qui peut être français même s’il ne descend pas du peuple de race française, de culture gréco-latine et de religion catholique (Mélenchon a milité pour que l’on enlève le mot race de la constitution française).
    En fait, la république universelle de la franc-maçonnerie est cosmopolite, c’est la tour de Babel.
    Donc il est nécessaire de faire table rase du passé pour imposer la république universelle et cela se justifie par l’idéologie du progrès qui est le vecteur de la table rase. Les libéraux ainsi que les communistes se réclament du progrès, d’où leur complicité, sur le dos des peuples enraciné et de se qu’il nomme l’extrême-droite.

     

    • Pour corroborer ce que vous dites, je vous suggèrerait de vous renseigner sur l’univers ludo-rolistique de Warhammer 40 000. L’action se passe dans un 41 eme millenaire fictif. En effet, un des personnages s’appelant "L’Empereur de l’Humanité" lors de sa prise de pouvoir suite aux Guerres d’Unification de Terra déclare que la seule vérité admise est la vérité impériale : refus de toute spiritualité, seule les faits séculaires sont officiellement admis ; nivellement plus ou moins réussi des particularismes planétaires, la loi impériale est imposé par le fer et le feu a tout les mondes humains. Mais les évènements ne se déroulent pas totalement comme Il le désire et une part de Chaos s’insinue dans le schmilbklik. Il y a beaucoup de ressamblance avec le "Grand Plan" maçonnique


  • Afficher les commentaires suivants