Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour le chef d’État-Major britannique, la Russie est une "menace plus grande" que Daech

Le chef d’État-Major de l’armée britannique a mis en garde le Royaume-Uni contre la menace posée par la Russie, selon lui « bien plus grande » que celles qui sont posées par certains groupes djihadistes comme l’État islamique.

 

« La Russie aujourd’hui représente indiscutablement une menace bien plus grande pour notre sécurité nationale que les menaces extrémistes islamistes que constituent Al-Qaïda et le groupe État islamique », a déclaré le général Mark Cerleton-Smith, chef de l’État-Major interarmes britannique, dans un entretien au quotidien The Telegraph.

Cette déclaration intervient après une visite en Estonie, où des troupes britanniques sont déployées dans le cadre d’un programme de l’OTAN, à quelques 150 kilomètres de la frontières russe.

« La Russie a montré qu’elle était prête à utiliser la force militaire pour défendre et développer ses propres intérêts nationaux », a-t-il ajouté, soulignant : « Les Russes cherchent à exploiter la vulnérabilité et la faiblesse partout où ils la détectent. »

Il a notamment mis en garde sur les risques « non traditionnels » posés par Moscou, mentionnant la cybercriminalité, la guerre sous-marine ou dans l’espace. À l’inverse, il a estimé que la « menace islamiste » avait « diminué avec la destruction » du groupe État islamique.

Mark Cerleton-Smith avait mené les opérations britanniques pour tenter de retrouver Oussama Ben Laden après les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis. Il a ensuite dirigé l’armée britannique dans la campagne militaire contre l’EI en Irak et en Syrie.

 

« L’OTAN représente le centre de gravité de la sécurité européenne »

Le général a également affirmé qu’il « ne soutiendr[ait] aucune initiative qui diluerait l’efficacité de l’OTAN », en référence au projet de création d’une armée européenne, défendu par le président français Emmanuel Macron.

« L’OTAN représente le centre de gravité de la sécurité européenne », a-t-il souligné, appelant à « renforcer » ses moyens.

Londres a accusé en octobre la Russie d’avoir mené les principales cyberattaques mondiales de ces dernières années, contre le parti démocrate américain, l’Agence mondiale anti-dopage ou encore l’aéroport d’Odessa, en Ukraine. Le ministère britannique des Affaires étrangères a désigné le renseignement militaire russe (GRU) comme responsables de ces attaques qui ont « coûté des millions de livres aux économies nationales ».

Les relations entre Londres et le Kremlin s’étaient déjà dégradées plus tôt cette année, après la tentative d’empoisonnement, en mars à Salisbury dans le sud de l’Angleterre, d’un ancien agent russe avec l’agent innervant Novitchok, imputée par le gouvernement britannique au GRU.

Cette affaire avait donné lieu à la plus grande vague d’expulsions croisées de diplomates depuis la guerre froide. En juillet, deux Britanniques avaient à leur tour été victimes d’une contamination au Novitchok. L’un d’eux était décédé quelques semaines plus tard.

En lien, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’est encore mieux que les perles du baccalauréat.



    des troupes britanniques sont déployées dans le cadre d’un programme de l’OTAN, à quelques 150 kilomètres de la frontières russe



    Non, mais en fait c’est une récompense pour les soldats GB, les côtes de la mer Baltique
    sont mondialement connues pour une villégiature au mois de novembre.



    La Russie a montré qu’elle était prête à utiliser la force militaire pour défendre et développer ses propres intérêts nationaux



    Tu t’rends compte ? Quels salauds ces russes.



    A l’inverse, il a estimé que la « menace islamiste » avait « diminué avec la destruction » du groupe Etat islamique



    C’est pourtant pas faute de l’avoir soutenu. On sent comme un regret.



    Mark Cerleton-Smith avait mené les opérations britanniques pour tenter de retrouver Oussama Ben Laden après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis



    Mission failure. Bon, il a quand même été récompensé en prenant la direction de l’armée britannique, faut pas déconner non plus.



    L’OTAN représente le centre de gravité de la sécurité européenne



    Ah ça pour graviter...ça gravite même jusqu’à 150 bornes des frontières russes.



    Londres a accusé en octobre la Russie d’avoir mené les principales cyberattaques mondiales de ces dernières années




    On a les preuves, mais c’est comme une brosse à dents, ça se partage pas.

    J’aime ce type.

     

    Répondre à ce message

  • « La Russie aujourd’hui représente indiscutablement une menace bien plus grande pour notre sécurité nationale que les menaces extrémistes islamistes que constituent Al-Qaïda et le groupe État islamique »
    Suite de la phrase : "voici notre catalogue : le F35 est notre produit phare. Financement par Goldman-Sachs qui propose un crédit gratuit sur 100 ans. C’est pas cher, c’est casher."

     

    Répondre à ce message

  • Les Russes sont une grande menace. La preuve : ils ont positionné leur immense territoire national à quelques centaines de km de presque toutes les bases US situées hors des USA. Ceci ne peut pas être une coïncidence. Il y a une volonté délibérée.

     

    Répondre à ce message

  • Pour ce qui me concerne, j’ai toujours pensé que la Perfide Albion était l’ennemi de toujours, de tous les peuples continentaux. Les deux denières guerres mondiales sont là pour en attester même si quelques insidieux en ont profité tout autant.
    J’aime d’autant mieux le style rude et bourru du slave que celui guindé, bien éduqué et hautain du british, qui semble tout avoir à cacher. Et puis question sexe, leurs donzelles ne valent pas un coup de cidre... alors qu’à l’est (de la Manche et de la Mer du Nord).
    Il n’y a vraiment que leur humour à la con qui parfois me fait sourire. Tout le reste est à vomir.

     

    Répondre à ce message

  • Faut bien justifier son salaire et inventer des menaces pour obtenir des crédits. Le méchant Russe prêt à envahir l’Europe. Ça fait trembler les assemblées. Hop un coup d’augmentation dans le budget militaire

     

    Répondre à ce message

    • Pas de salaire : la SOLDatesque est à la SOLDe. Et tous ceux du peuple qui pensent que ces gonzes-là vont dans leur sens, se gourent, Charlie terrorisés et Gilets Jaunes du coin, compris. Toute fonction « à la SOLDe de... » protège d’abord sa gamelle (quand bien même elle provient de la poche du con_tribuable) : le reste n’est que littérature de quai de gare qui devrait inciter à vigilance et même méfiance.

       
  • La perfide Albion,

    Toujours aussi mal intentionnée,la perfide Albion
    est devenue incapable de garder son sang froid
    et sa maîtrise diplomatique qui fut grande et habile
    vis à vis de Napoléon et de Guillaume II.
    Londres n’est plus qu’une maison mère des paradis
    fiscaux et des trafics en tous genres .
    N’est elle pas devenue "la vraie putain de Babylone"
    en concurrence avec Tell Aviv sur Seine !

     

    Répondre à ce message

  • #2088275
    Le 26 novembre à 09:26 par The Médiavengers Zionist War
    Pour le chef d’État-Major britannique, la Russie est une "menace plus grande" (...)

    Complètement à l’Ouest le gars... C’est flippant étant donné son grade. Docteur Folamour.

     

    Répondre à ce message

    • Rassurez vous...Nous avons les memes chez nous ! j’en connais un, de "l’armée de Paris", qui s’étonne de voir des officiers français en master d’arabe et n’en comprend pas la finalité….Meme lorsqu’on lui répond qu’en 39 ,il y avait déjà des officiers généraux qui se demandaient pourquoi apprendre l’allemand !

       
  • des soldatesques britanniques, et Otan/Etats-Uniens prets à en découdre avec les Russes et déployées à proximité des frontières de la Russie ... et ce sont les Russes les agresseurs ??? la Russie le danger ??? comme accusations inversives la Perfide Albion peut rivaliser avec Diable ...

     

    Répondre à ce message

  • Être chef d’état-major britannique, et dire d’énormes conneries de ce genre .ils l’ont choisi sur un concours, ou alors serait-ce naturel chez lui .

     

    Répondre à ce message

  • Avec des clowns pareils la Russie s’emparera du Royaume-Unis sans aucun problème.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents