Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Antiterrorisme : Sergueï Lavrov dénonce le concept pervers de "lutte contre l’extrémisme oppressif"

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a violemment dénoncé, le 7 novembre 2018, la manipulation du concept d’antiterrorisme par les Anglo-Saxons.

 

Selon le ministre, le nouveau concept de « lutte contre l’extrémisme oppressif » vise à valider les actions des terroristes lorsqu’ils servent la stratégie anglo-saxonne contre des gouvernements qu’ils qualifient d’« autoritaires ».

M. Lavrov a rappelé que chaque État est responsable selon ses propres lois de la manière dont il lutte contre l’idéologie extrémiste, tandis que la coopération intergouvernementale est soumise à la législation universelle des Nations unies.

Il a souligné que :

« Les auteurs de ce concept [de « lutte contre l’extrémisme oppressif »] sont fondamentalement prêts à justifier les extrémistes et à les exonérer de toute responsabilité pénale ».

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Sergueï Lavrov dénonce l’uniformisation & standardisation de la législation contreterroriste sur le modèle américain.

     

    Répondre à ce message

  • On ferait bien d’écouter Lavrov car, si l’armée devait quelque jour réprimer une insurrection en Seine-Saint-Denis par exemple, on risquerait d’avoir les avions de l’OTAN qui bombardent Paris comme ils l’ont déjà fait à Belgrade, Tripoli et ailleurs.

     

    Répondre à ce message

    • A Antinomas,

      Vous avez complètement raison .
      Les Gaulois seraient dans la même
      situation que les Serbes .
      Qui le comprend ?

       
    • Non la France n’a pas besoin de l’intervention de l’OTAN ! Ses force de répression sont suffisamment puissantes pour réprimer seule les velléités de reprise en main de leur destin par les français ! ET c’est d’ailleurs les corps d’états les plus verrouillés et les plus soumis au système ! L’OTAN n’interviendra que si ces corps d’états prennent le parti du peuple contre les mondialistes nomades qui tiennent le pays , et ça c’est pas demain la veille !!

       
    • Hélas, Anonyme, nous prenons le chemin que vous dites ! Pourtant, si on n’espère pas un sursaut, ce serait que nous sommes déjà morts...

       
    • Une insurrection en Seine-Saint-Denis ?? Vous délirez complètement .
      J’ai vu le jour à Saint-Denis j’ai 38 ans, j’y vis toujours.
      Je cotoie chaque jour les habitants de Seine-Saint-Denis : Stains, Pierrefitte....
      Tout ça pour vous dire que je sais de quoi je parle avant tout propos.
      Au pire vous aurez quelques voitures brûlées par quelques ados engrainés mais aucune insurrection ne viendra des habitants, ils ont d’autres préoccupations que la politique de bas étages, eux savent ce qu’est l’empire et qui est l’empire, ils l’expliquent parfaitement et tout est intelligemment résumé.
      Par contre pour bien connaître cet environnement je peux vous dire que la résistance la plus redoutable viendra de là-bas. Deux visions opposées nous avons, mais moi je sais : j’y suis je vois j’écoute et j’entends.

       
  • #2077697
    Le 8 novembre à 19:04 par liberté égalité PRÉCARITÉ
    Antiterrorisme : Sergueï Lavrov dénonce le concept pervers de "lutte contre (...)

    « le nouveau concept de « lutte contre l’extrémisme oppressif » vise à valider les actions des terroristes »

    c’est plutôt le contraire : on crée un ennemi pour prouver ensuite l’existence de ce concept ("l’extrême-droite"), avec l’appui de la machine médiatique.

    Çà n’empêche pas la machine judiciaire par ailleurs de faire son taf. Or il est vrai que niveau terrorisme, les dits prévenus ne sont pas (souvent) condamnés. Mais souvent relâchés, ou peu "exploités".
    C’est peut-être la preuve qu’ils servent un certain pouvoir effectivement. Mais on travaille d’abord aux idées dans les Loges, ensuite on les appliquent sur le terrain - recherche d’acteurs etc., qui sont par la suite graciés/remerciés.

     

    Répondre à ce message

  • L’ "antiterrorisme" des sionistes est une "antirésistance", une volonté de détruire la Résistance palestinienne et celle de tous ceux qui résistent à la tyrannie sioniste . Sous l’Occupation quand ils fusillaient, les nazis annonçaient qu’ils avaient fusillé des "terroristes", ils n’utilisaient jamais le mot de "résistants" . Pétain non plus, trois fois hélas...

     

    Répondre à ce message

  • Dire ça en tant que ministre russe sans risquer l’incident diplomatique c’est plutôt pas mal !
    Pour ma part, comme je ne suis qu’un rien du tout et que je n’en ai rien à cogner, de toute façon on va tous crever, je dirai plutôt :
    - Que depuis 91 on en est à peu près à 4 millions de civils pulverisés, qu’un bras ou une jambe en Irak, en Libye, en Afghanistan ou chez les paks-paks est un produit du terroir et qu’après presque 30 ans de boucherie, il est même étonnant qu’il n’y ait pas plus de terroristes en circulation.
    Dépité et grâce aux nouvelles technologies l’axe du bien est passé aux drones et arrose à tout va. Pour en créer davantage ! Et quand ils deviennent un peu trop gênants, repentants, pas assez ou trop chargés comme des bourriques, on passe aux " kill list " chaque mardi après-midi comme le faisait le très aimé et respectable Obama.
    Avec un petit rush en fin de mandat bizarrement...
    On peut donc posément user du mot " pervers ". Violemment dénoncé, on aurait plutôt parlé d’ignominie infernale mais il y a la diplomatie et le respect aux pays de pouvoir vendre ses armes je le conçois.

     

    Répondre à ce message

  • eh oui, l’axe du bien passe bien par notre fondement, ce nouvel axis mundi qui fait de nous des enculés de base

     

    Répondre à ce message