Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’amende forfaitaire pour usage de stupéfiants généralisée dès la rentrée

Confronté à la montée du sujet de l’insécurité après plusieurs épisodes de violences, Jean Castex s’est rendu à Nice, samedi 25 juillet, avec les ministres de l’Intérieur et de la Justice. Accompagné de Gérald Darmanin et d’Éric Dupond-Moretti, le Premier ministre a affiché sa détermination à lutter contre l’insécurité, annonçant notamment des mesures de « proximité » pour «  faire cesser les violences du quotidien ».

 

Renforcement de l’action pénale de proximité, amende forfaitaire pour usage de stupéfiants, déploiement de policiers supplémentaires dans les semaines à venir, expérimentation avec la police municipale… Dans un discours d’une quinzaine de minutes, prononcé devant la préfecture, le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures concernant les forces de l’ordre, rappelant que son gouvernement ne tolérerait pas « l’inacceptable ». « La seule loi qui vaille, c’est celle de la loi républicaine et de l’État de droit », a-t-il insisté.

 

Généralisation de la forfaitisation des délits de stupéfiants

Le Premier ministre, qui a fait de la sécurité l’une de ses priorités, a annoncé la généralisation à la rentrée des amendes forfaitaires pour consommation de drogue. Elle doit permettre, selon lui, de « lutter contre les points de vente qui gangrènent les quartiers ».

Cette procédure, une amende forfaitaire de 200 euros, s’applique à toutes les drogues mais vise d’abord les usagers de cannabis. Elle est déjà appliquée dans plusieurs villes de France comme Reims (Marne) ou Rennes. L’amende, si elle est réglée sous quinze jours, est minorée à 150 euros. Au-delà de 45 jours, le contrevenant devra s’acquitter d’une majoration fixée à 450 euros.

La mesure doit aider les forces de l’ordre à « appliquer une sanction sans délai », a affirmé Jean Castex, après avoir déambulé dans le quartier des Moulins, un haut lieu du trafic de drogue à Nice et théâtre de violences depuis plusieurs jours.

[...]

« La justice a trop longtemps été délaissée », a souligné M. Castex, citant le philosophe du XVIIIe siècle Cesare Beccaria : « l’important dans une peine, ce n’est pas sa sévérité, mais sa certitude », or « l’État, faute de moyens suffisants, a laissé s’installer l’incertitude ».

[...]

Dès sa déclaration de politique générale, le 15 juillet, M. Castex avait promis « une réponse ferme et sans complaisance » à des « faits inacceptables qui exaspèrent les Français », évoquant plusieurs épisodes récents. Il avait cité les violences « commises dans les quartiers des Grésilles et de Chenôve à Dijon » – où il s’est rendu une semaine après sa nomination –, « l’attaque ignoble contre un chauffeur de bus à Bayonne, les guets-apens tendus aux représentants des forces de l’ordre et à nos pompiers dans certains quartiers, les trafics en bas des cages d’escaliers, la banalisation de la délinquance du quotidien ».

Lire l’article entier sur lemonde.fr

Le grand mensonge sécuritaire

 






Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2512062
    Le 26 juillet à 21:41 par c’est de la bonne.
    L’amende forfaitaire pour usage de stupéfiants généralisée dès la (...)

    Comme la fameuse amende pour les clients de prostitués ? "Les policiers eux même viennent me voir" me confiait l’une d’entre elles.

    Circulez, y a rien à voir.

     

    Répondre à ce message

  • Franchement, est ce que quelqu’un sur ce site, croit réellement que les délinquants vont payer leurs amendes....mdr...à quoi servent les Services Sociaux alors ??? C’est ahurissant cette méconnaissance de la réalité du quotidien par nos élus !!!

     

    Répondre à ce message

  • La seule manière d’arrêter les racailles, c’est de leur mettre un gilet jaune sur le dos.

     

    Répondre à ce message

  • Comme ça les shiteux avachis ils vont se sentir encore plus rebelles à la society et doubleront leur consommation...
    En fait je pensais que le gouvernement allait bientôt légaliser certaines de ces saloperies afin d’avachir un peu plus encore les veaux, mais en fin de compte il n’est pas urgent pour eux de le faire puisque les Franchouilles sont déjà bien ramollis et tant qu’il y a moyen de les traire de leurs dernières gouttes de lait on ne va pas se gêner !

     

    Répondre à ce message

    • #2512512

      La légalisation n’aura jamais lieu, car beaucoup trop de "grosses légumes" profitent de la situation actuelle, et en vivent très bien !

      Et je ne parle pas des "niveaux inférieurs" du trafic !

      Le teuteu légalisé en vente au bureau de tabac même avec de la taxation en veux-tu en voilà, rapporterait certes un peu de thune à la machine étatique, mais tous les gros parasites de cette machine n’y trouveraient plus leur compte, et les montagnes de cash qu’ils évacuent de ci de là !

      Il y a longtemps que ces gens ont fait leurs calculs (enfin plutôt les ont fait faire par des vrais spécialistes des chiffres qui ensuite leur expliquent l’alpha et l’oméga), donc ils envoient régulièrement un clampin politique faire de l’esbrouffe, comme ce nouveau ravi de la crèche, et d’ici quelques semaines, de toute manière le nouveau confinement reviendra et on en parlera plus !
      Le mauvais théâtre continue....ça fait quoi ....231 ans que ça dure .... ?

      Et ce sera "business as usual" !

      Rappelez-vous du fim Le Guépard : "il faut que tout change, pour que rien ne change" !

      CQFD !

       
  • #2512158

    Ils ne veulent pas surtout pas recruter.
    Là où c’est évidemment ce qu’il faudrait faire, et, comme d’hab’, les malins sortent ... des lapins magiques administratifs de leurs chapeaux.
    La méga-dette, vous comprenez.

    Darmanin, bon à rin.
    Mais il est pas tout seul.
    Le peuple va (encore) devoir ressortir les piques et les décorer de quelques têtes, on dirait.

     

    Répondre à ce message

  • Taxer les consommateurs encore et toujours , mais s’attaquer aux gangs qui s’affrontent et font la loi dans ces quartiers , c’est non !
    Surtout si ça rapporte des voix , bref rien ne change , tout ça c’est juste de la com pour " faire croire que " et nous continueront à subir la mafia , celle d’en haut et celle d’en bas !
    Je note tout de même , habitant près de La Plaine , à Nice , que le quartier des moulins ou je suis passé ce samedi , malgré toute la flicaille présente ( police crs , gendarmerie , municipale ) , est destiné à une future démolition , afin de récupérer les terrains ayant servis à la construction des HLM qui à l’époque ne valait rien , rive gauche du Var ( le fleuve ) avec pour cause principale des nuisances sonores .
    Aujourd’hui , ces terrains ( situés face à l’aéroport ) , valent de l’or et se trouvent entre les travaux faramineux du quartier de " L’arénas " en bord de mer , et ceux de " La plaine " ou le bétonnage bat des records !
    Nice n’a pas d’autre choix que de s’étendre à l’ouest sur la plaine du var , le nord ( Las planas et autre se finissant dans les collines ), et l’est ( vallée du paillon ) étant saturés .
    Un prétexte supplémentaire ces événements , donc pour détruire ce quartier des moulins , dont les habitants ethniques ont déjà commencer à être relogés dans les communes avoisinantes , notamment sur Carros ou les promoteurs dans le quartier des plans , se frottent les mains , au grand regret des habitants .
    Au passage , merci à E&R pour vos infos .

     

    Répondre à ce message

  • #2512197

    L’addiction au drogue quelle soit légale ou pas, n’est fait que pour soumettre une partie de la population.
    Le trésor public n’a pas besoin de juge pénale pour saisir vos compte bancaire,
    en clair : une personne au RSA techniquement est insaisissable , mais si elle travaille quelque heure dans l’année et elle devient saisissable.
    Et de surcroît la banque prend 10% de la somme saisi et 100 euros de frais bancaire.

    Bénéfice pour l’état et les banques.
    Les dealers : c’est la 3eme roue.

     

    Répondre à ce message

  • Ok donc le prix du cannabis va augmenter car il intègrera désormais le coût des amendes. Rho la la, quelle mesure forte de faire appliquer la même loi sur tout le territoire alors que c’est pourtant ce que prétend défendre leur république pour faire sa pub.
    des annonces de mesures aussi puissantes vont hisser la France dans le peloton de tête des pays où il fait bon vivre fiscalement et sanitairement. Merci M. Castex, vous m’avez fait oublier l’effondrement programmé de toute les valeurs morales et culturelles voulues par votre gouvernement. Est-ce que Roselyne Bachelot prévoit de supprimer le c cédille de l’alphabet Français ? Ce serait une seconde mesure forte de votre gouvernement.

     

    Répondre à ce message

  • Réaction tonitruante du gouvernement : taxer, taxer, taxer.
    Là on est sur le cul, quelle efficacité à taxer

     

    Répondre à ce message

  • C’est interdit mais contre 50 euros on ne t’embêtera pas.

    C’est pas la définition du racket ça les gars ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents