Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

Le robot, lui, ne ment pas

L’honnêteté et la transparence sont des qualités essentielles aux yeux des recruteurs. Aussi, les candidats qui mentent sur leur CV risquent gros s’ils sont démasqués. 47% des directeurs généraux déclarent avoir déjà écarté un profil parce que le CV n’était pas conforme à la réalité, révèle un sondage mené par le cabinet de recrutement Robert Half.

 

 

Les DG et managers masculins sont les plus stricts : 51% n’hésitent pas à exclure un candidat après avoir découvert un mensonge dans son CV, tandis que les femmes ne sont que 41%. En Ile-de-France, les recruteurs sont aussi nettement moins conciliants avec ces petits arrangements avec la vérité : 49% des DG et managers écartent systématiquement un CV falsifié, contre 28% en moyenne dans le reste de la France. L’abondance de candidats leur permet sans doute d’être plus sélectifs.

Quels sont les mensonges préférés des candidats ? Rallonger la liste de ses expériences professionnelles est le cas le plus fréquemment rencontré (55%), un chiffre qui monte à 67% pour la province.

 

Mentir sur son salaire n’est pas si courant que cela

Les candidats sont aussi très enclins à s’inventer des diplômes et des qualifications (52%). C’est en Ile-de-France que l’on trouve le taux le plus élevé de contrevenants (55%) alors que la moyenne nationale n’est que de 33%. Un pari risqué car il est très facile pour un recruteur de vérifier ces points.

Lire l’article entier sur bfmbusiness.bfmtv.com

 


 

Top 10 des mots les plus utilisés sur les profils LinkedIn

Si vous avez choisi de mettre à jour votre profil LinkedIn en valorisant vos expériences, vos spécialisations et compétences à travers des mots-clés qui vous différencieront, cet article est fait pour vous !

 

En effet, LinkedIn vient tout juste de révéler la liste des termes, ces fameux « Buzzwords », les plus utilisés sur les profils de ses membres.

En France, c’est le terme « Spécialisé » qui arrive de nouveau en tête, suivi d’« Expert » et « Expérimenté » qui remontent tous deux dans le classement. Les pro du « Leadership » et le grand « Passionné » viennent compléter les 5 premières places de ce palmarès.

 

Top 10 des « Buzzwords » les plus répandus en France

1- Spécialisé
2- Expert
3- Expérimenté
4- Passionné
5- Leadership
6- Innovant
7- Qualifié
8- Stratégique
9- Créatif
10- Motivé

Lire l’article entier sur marqueemployeur.net

 


 

Plus d’un tiers des emplois automatisés en 2030

Plus d’un tiers des emplois risquent de disparaître à l’horizon 2030. C’est la conclusion d’une très vaste étude menée par le cabinet de conseil PWC dans 29 pays et auprès de 200 000 travailleurs. Une révolution qui devrait nous toucher en plusieurs vagues. Ces emplois seraient automatisés, c’est-à-dire en clair qu’ils ne seraient plus tenus par un être humain.

 

Pour autant, PWC l’affirme : « L’automatisation ne conduira pas à un chômage de masse, pas plus que cela ne s’est produit depuis les débuts de la révolution numérique, il y a plusieurs décennies. » On respire. Mais il faut tout de même s’attendre à de grands changements.

 

 

Une transformation en trois vagues

Première étape de cette révolution, « la vague des algorithmes ». Elle a d’ailleurs déjà commencé à déferler. C’est ce qui permet notamment de remplacer un humain dans la banque, pour calculer une ligne de crédit. Elle devrait toucher pleinement le marché du travail en 2020.
Deuxième vague, celle que PWC appelle la « vague d’augmentation ». Avec elle, les drones vont se répandre un peu partout, les robots dans les entrepôts, les véhicules semi-autonomes. Elle nous touchera un peu plus tard, au milieu des années 2020.
La dernière vague, celle de l’autonomie, est pour 2030. C’est celle de l’intelligence artificielle, qui analysera une foule de données, fera des choix et engagera des actions. Les véhicules autonomes se déploieront un peu partout.

[...]

D’une manière générale, les employés dont le niveau d’étude est le moins élevé, notamment les employées femmes, seront les premiers impactés. Alors que dans les fonctions d’encadrement, on aura toujours besoin d’appliquer une réflexion humaine, de concevoir et de superviser des systèmes qui vont reposer sur l’intelligence artificielle.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

Quelles possibilités d’emploi dans la France de Macron ?
Lire sur Kontre Kulture

 

Mentir ou ne pas mentir, telle est la question,
voir sur E&R :

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1899861
    Le 13 février à 13:24 par Aiguiseur de guillotines
    Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

    Ben... il faut avoir 22 ans et 30 ans d’expérience professionnelle

     

    Répondre à ce message

    • #1899950
      Le 13 février à 15:58 par francky
      Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

      Et BAC + 10 tout en parlant à minima 3 langues couramment...

       
    • #1899975
      Le 13 février à 16:41 par Mohammed
      Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

      Hahahaha putain.
      Je me suis poilé en lisant votre commentaire. Malheuresement, vous avez mis en lumière pas cette remarque toute l’absurdité du système.

       
    • #1900226
      Le 13 février à 23:36 par Cap Falcon
      Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

      Et un grand parent qui a vécu les "zeures" les plus sombres, être soit même bi, porter des jeans slims, avoir un frère LGBTQYZ, une soeur qui a fait le casting de ze voice et de la star ac, un père qui ne soit pas un blanc de plus de 40 ans et une mère féministe, antiraciste, antispéciste et antiphallique.

       
  • #1899890
    Le 13 février à 14:13 par Mélomane Malin
    Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

    Il fût un temps ou les entreprises
    sous qualifiaient a l’embauche et surqualifiaient
    a l’emploi. Dit autrement, une entreprise qui avait besoin
    d’un BTS embauchait un bachelier. Et le type avait la charge d’un boulot
    de BTS. ET l’entreprise formait le salarié au diplome de BTS selon
    les règles de fonctionnement de l’entreprise. Et au bout d’un moment l’entreprise disait au salarié
    "tu vas passer ton BTS". BTS que le salarié obtenait du premier coup, fort de l’experience professionnelle
    acquise. De retour dans l’entreprise, le "jeune" BTS se voyait obternir un poste superieur a son BTS..et ainsi de suite.
    encore faut il avoir le gout du risque en reperant (mais les entretiens d’embauches servent a ça) ceux qui sont
    les plus motivés.
    Aujourd’hui, par peur du risque, on surqualifie a l’embauche et on sousqualifie a l’emploi.
    Une entreprise qui a besoin d’un bachelier embauche un BTS...
    du coup, le bachelier gonfle son CV...l’entreprise croit embaucher un BTS pour un emploi du niveau bac,
    alors qu’elle n’embauche qu’un bachelier qui fera un boulot de bachelier et donc qui n’apprendra rien.
    et on arrive dans le monde du paraitre ou tout le monde veut paraitre plus que ce qu’il n’est en realité
    l’entreprise en embauchant plus que ce dont elle a besoin
    le bachelier en pretendant avoir plus que ce qu’il a

     

    Répondre à ce message

  • #1899897
    Le 13 février à 14:29 par L’après Macron
    Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

    Dans un pays où le vrai travail (comprendre, les métiers réellement utiles à la société et donc à l’ensemble des humains qui la composent) a été en grande partie remplacé par des jobs pour individus jetables, interchangeables et corvéables à merci, qui ne servent en dernier lieu que l’idéologie marchande, ce n’est pas que sur son cv que le futur larbin se retrouve contraint de mentir mais bien du début jusqu’à la fin de son contrat :

    - il ment lors de l’entretien d’embauche, quand la situation l’oblige à paraître parfait et à manifester un enthousiasme débordant pour la future tâche qui lui sera confiée, ou, lorsqu’il se dit intéressé et véritablement concerné par les objectifs de son employeur
    - puis il ment tous les jours, à chaque fois qu’il se force à sourire à son employeur, à ses collègues ou à ses clients, à chaque fois qu’il fait semblant d’être content de son sort, à chaque fois qu’il s’efforce d’oublier sa condition d’esclave pour pouvoir continuer à se lever le matin et à se rendre à ce fichu travail pour gagner sa vie
    - au final, il passe son temps à mentir, aux autres et à lui-même, et seule la démission est en mesure de le délivrer, jusqu’à ce que ses conditions de vie précaires l’obligent à devoir aller rejouer au larbin ailleurs

    Triste condition de l’homme moderne, que d’être obligé de s’avilir pour gagner sa vie.

     

    Répondre à ce message

    • #1900229
      Le 13 février à 23:53 par Albin
      Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

      Bonsoir,

      Votre message est profond et reflète trait pour trait une situation professionnelle que j’ai pu vivre.
      J’aimerais ajouter qu’avec une telle situation a vivre au quotidien, l’homme prétendu moderne s’oublie peu a peu pour rentrer dans son rôle.
      Une soumission librement consentie, le pire c’est que cela n’arrive que par lui même.

      Il devient rare de s’épanouir dans le travail a moins d’évoluer de son propre chef.

      Un futur français expatrié qui est sûr d’une chose : qu’il reviendra quand il sera accompli

       
  • #1899898
    Le 13 février à 14:32 par FY !...
    Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

    ..sinistres bfmtv.

     

    Répondre à ce message

  • #1899945
    Le 13 février à 15:54 par sedetiam
    Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

    L’avantage de maîtriser son métier et d’être à son propre compte (tout en négligeant les escroqueries nommées appels d’offres) c’est qu’il n’est plus besoin d’aucun CV. La réalité de ce que vous représentez se jaugeant à l’encaissement de la facture.

     

    Répondre à ce message

  • #1899953
    Le 13 février à 16:14 par Pitchou
    Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

    Si il n’ y avait pas autant de choix en chômeurs, les mêmes recruteurs vous diraient de vous encenser(mentir) dans votre Cv.
    Sans blague !

     

    Répondre à ce message

  • #1899955
    Le 13 février à 16:15 par Desguarde
    Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

    Quand on voit parfois des annonces en infographie où il faut 5 ans minimum d’expérience sur un logiciel qui est sorti il y a 3 ans, faut pas s’étonner non plus que certains se sentent obligés de mentir pour postuler à un post.

     

    Répondre à ce message

    • #1900223
      Le 13 février à 23:25 par sedetiam
      Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

      Joli clin d’oeil : c’est comme ces types qui se revendiquent d’une ancestralité de 6 000 ans quand le bouquin, qui semble reléver de l’époque hellénistique et sur lequel ils appuient leurs suppliques contemporaines, n’est qu’un recueil de mythes antérieurs et disparates : l’on pourrait tout aussi penser que le C.V. est pipé.

       
  • #1900213
    Le 13 février à 22:59 par Cap Falcon
    Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

    Lorsque l’on vient ou on a grandi au soleil, dans l’insouciance, la joie des potes et une ambiance virile. Se retrouver à se vendre dans un entretien d’embauche, en adoptant une attitude de séduction (sauf qu’on ne trempe pas son pinceau à son issue), pour un taf de me... En prenant un métro ou le périph de me... le matin, sous un temps de me...en côtoyant de gens de me... On a vite fait de déchanter.
    Et tout ça pour quoi ? un appart de me.. sortir le soir dans des bars ou des pubs de me... acheter des habits de dandy de m...
    Mais bon, il parait que seuls les hommes des cavernes tiennent ce discours, l’homo conversinus (homme en converse) lui se sent bien dans ce milieu de m...

     

    Répondre à ce message

  • #1900444
    Le 14 février à 11:25 par Georges 4bitbol
    Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

    À faire suivre au rabbin berheim et à Rachida Dati.

     

    Répondre à ce message

  • #1900458
    Le 14 février à 11:39 par John Queneldy
    Pourquoi mentir sur son CV est une mauvaise idée

    Seule solution pour échapper à cet enfer : devenir autonome

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents