Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

On en voit de toutes les couleurs !

Sur fond de dette publique abyssale, de montée dramatique du chômage, de désindustrialisation et de délocalisations massives, d’immigration non européenne à haut débit, d’insécurité en hausse, de soumission accrue de nos « élites » à l’oligarchie atlanto-bruxelloise, la France continue de glisser inexorablement vers l’abîme.

Et ce gouvernement de gauche de prendre les Français pour de sombres crétins. À l’image hier du ministre du Travail, François Rebsamen, parlant de « vrai succès » pour qualifier le fiasco de la « Conférence sociale », dont la deuxième journée a pourtant été marquée par le boycott de trois syndicats ( CGT, FO Solidaires et la FSU). Centrales syndicales aussi peu représentatives des travailleurs français que ce gouvernement l’est des intérêts de notre peuple.

Pendant ce temps l’UMP se fait seppuku en déballant au grand jour à ses adhérents arnaqués ses haines recuites, les turpitudes des uns ou des autres –du salaire mirobolant de la girouette sarkozyste Geoffroy Didier aux pratiques des Fillon, Juppé en passant par les billets d’avion de Mme Copé.

Hier les médias se félicitaient de ce que le Conseil d’État, arguant de l’entrée en vigueur de la loi du 17 mai 2013 autorisant le mariage des couples homosexuels, ait ordonné aux autorités françaises de délivrer un visa sous 24 heures à un Sénégalais vivant au Maroc, pour qu’il puisse se marier samedi à son conjoint français.

Lors de l’audience mardi, le pourtant très laxiste ministère de l’Intérieur a justifié son refus de visa, mettant en avant des doutes sur « la sincérité de l’union du requérant et de son compagnon », notamment en raison de la différence d’âge (35 ans d’écart) entre les deux hommes. Le ministère de l’Intérieur a évoqué également les « antécédents migratoires » (sic) du jeune Sénégalais. Mais pourquoi s’embarrasser avec ce genre de détails ? Le Conseil d’État est bien décidé à faire plaisir à Pierre Bergé, Najat Vallaud-Belkacem, aux lobbies vivant grassement de la « lutte contre les discriminations », bref à ne pas gâcher la fête planétaire qui s’annonce. A savoir une montée en puissance d’une immigration se justifiant au nom de l’idéologie homosexualiste qui viendra renforcer l’immigration familiale, et autres mariages blancs « traditionnels »…

Une décision qui en toute logique à été certainement saluée par les Femen, alors que neuf d’entre elles, défendues par Me Michaël Ghnassia, comparaissaient devant la justice mercredi pour les profanations commises le 12 février 2013 dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Trois surveillants étaient aussi poursuivis pour violence puisqu’une des Femen a eu une dent cassée. Un autre procès s’ouvrira vendredi pour « exhibition sexuelle » dans l’église de la Madeleine, le 20 décembre 2013. Pour les exactions commises à Notre-Dame, une simple amende 1500 euros a été requise contre elles. Une somme symbolique, manifestant une vraie mansuétude, à comparer avec ce que la « justice » exige des hommes et de femmes qui enfreignent les législations liberticides du type de la loi Fabius-Gassot visant à limiter la liberté d’expression, à museler les « dissidents » à la pensée unique. Pour ne rien dire de la grosse matraque judiciaire qui ne manque jamais de s’abattre avec la plus grande sévérité à l’encontre des nationaux ou nationalistes dans l’exercice de leur militantisme « de rue ».

Toujours dans le cadre de la « lutte contre les discriminations », et ici plus spécifiquement au nom de « l’antiracisme », le Conseil d’État saisi par l’association Maison des Potes (un sous bidule de SOS racisme), le MoDem Sciences Po et David Van der Vlist, a demandé à l’État de publier le décret sur la loi du cv anonyme pour les entreprises de plus de 50 salariés, votée en 2006. Il s’agissait d’une des mesures de cette loi « sur l’égalité des chances » souhaitée par Jacques Chirac. Si l’anonymat des cv a effectivement pour but principal de faciliter l’accès à l’emploi des postulants d’origine non européenne, l’étude commandée par Pole emploi portant sur un millier d’entreprises et menée entre novembre 2009 et novembre 2010 par le Centre de recherche en économie et statistiques (CREST), avait indiqué des résultats pour le moins mitigés. En effet, notait Les Échos le 16 août 2011, il ressortait de celle-ci que « le cv anonyme (…) a tendance à diminuer les chances des candidats issus de l’immigration, avec une chance sur 22 seulement de décrocher un entretien, contre une chance sur 10 lorsque le CV n’est pas anonyme ! Un résultat surprenant, qui pourrait s’expliquer par la difficulté des recruteurs à appréhender certaines lacunes du CV du fait de l’état civil : l’anonymisation empêcherait de relativiser des signaux jugés défavorables, comme un diplôme moins prestigieux. Les chercheurs du CREST avaient au final jugé que « la généralisation du CV anonyme ne semble pas se justifier ».

Le Monde (édition du 5 septembre 2011), notait aussi que « lorsque le cv d’un candidat issu de l’immigration est rendu anonyme, ses probabilités de convocation à un entretien d’embauche sont plus faibles, parce qu’il subit de plein fouet les carences de son parcours professionnel. » Une étude qui démontrait donc l’absence de considérations « racistes » de la part des employeurs-recruteurs. Pour autant, le quotidien indiquait encore que « toutes les études disponibles (en France, mais aussi dans bien d’autres économies occidentales) montrent que la probabilité d’embauche est inférieure de 30% à 40% pour un candidat dont le nom est à consonance étrangère ». Doit-on en déduire que certaines entreprises appliqueraient alors une forme empirique, instinctive, de préférence nationale à l’embauche, basée uniquement sur le patronyme et/ou l’apparence physique ? Plus largement , comme le soulignait hier Élisabeth Lévy sur l’antenne de RTL dans l’émission « On refait le Monde », peut-on légitimement obliger des gens qui ne s’aiment pas à travailler ensemble ? Elle répondait par la négative à cette question. Bref est-il loisible de penser que l’on pourra demain par exemple contraindre un employeur arabe ayant des préjugés à embaucher un employé juif ou vice-versa ?

Bruno Gollnisch a déjà eu l’occasion de pointer le racisme à rebours (inconscient ?) qui anime les partisans du cv anonyme. Pour les grandes consciences du Système UMPS, il faut croire qu’un Français issu de l’immigration serait fatalement un sous-capable qui a besoin d’être aidé par des mesures particulières, puisque sa motivation, ses seuls talents et compétences seraient incapables de le faire accéder au poste auquel il peut prétendre. Une vision paternaliste, post ou néo-colonialiste disent certains, qui passent de plus en plus mal chez leurs (anciens) électeurs…

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #889615
    le 10/07/2014 par redsniper06+x
    On en voit de toutes les couleurs !

    Bruno !.....quand papy fait de la Résistance...................le Maquis applaudit !!!...........


  • #889639
    le 10/07/2014 par idéo
    On en voit de toutes les couleurs !

    Dommage qu’il ne soit pas aussi charismatique que Le Pen car c’est un vrai politicien et bon penseur.

     

  • #889692
    le 10/07/2014 par Jean Mineur
    On en voit de toutes les couleurs !

    " La France continue de glisser inexorablement vers l’abîme " : vous le savez mieux que quiconque , mais vous nous laissez l’opportunité de chercher ceux qui nous poussent dedans !
    Car tout ce que vous mettez en lumière est vérifiable pour chaque sujet , mais derrière il existe une volonté supérieure globale pour en arriver là ! ... Et votre demonstration s’arrête ...mais vous avez raison , ceux qui vont plus loin , ne serait ce que par le raisonnement sont poursuivis et réduits à néant par la police de la pensée . C’est là qu’ils ont gagné leur tour de force et en verrouillant tous les moyens d’expression ont achevé la quadrature du cercle ! Et la soumission même inconsciente est présente à tous les étages de la société .

     

    • #889779
      le 10/07/2014 par Yéti_déporté_au_Benêtland
      On en voit de toutes les couleurs !

      Pour ce qui est de la Caste, le théorème de Madelin s’applique.

      "En politique, entre le complot et la connerie, privilégiez toujours la connerie."

      Pour ce qui est des mandarins du GlobalState, ils ont gagné de toute façon. Le souchien est remplacé. Et il faut des mois et des mois de démonstration pour faire changer un bobo d’avis (utiliser vos mails en mettant une petite argumentation à la fin, renvoyant à un article etc ...).

      Dire que le colon est un mondialiste par essence, est une tautologie ...


  • #889701
    le 10/07/2014 par big boss ground zeroes
    On en voit de toutes les couleurs !

    Le cv anonyme reste une sacré escroquerie car même si y’a pas le nom,prénom,age il y’a les expériences et diplôme,les plus diplômés comme les plus expérimenté sont en règle générale ceux qui ont fait de longues études et ce qui font de longues études ce sont ceux qui ont le cadre ,le soutien familiale,financier donc en règle générale les classes aisées et non populaire même si ont trouve de tout.

    j’ai bien peur que le cv anonyme ne changera donc pas grand chose.

    le corbeau

     

    • #889738
      le 10/07/2014 par Foldingo
      On en voit de toutes les couleurs !

      Bonsoir Big Boss,
      "car même si y’a pas le nom, prénom, âge il y’a les expériences et diplômes, les plus diplômés comme les plus expérimentés"
      Ne leur donnez pas l’idée que le CV anonyme puisse aussi éluder les diplômes et l’expérience acquise. Sinon on aura bientôt une feuille blanche en guise de présentation pour un emploi. Ah, je vois d’ici la lettre de motivation :
      Madame, Monsieur,
      Je postule pour cet emploi... Et, c’est tout !
      En vous remerciant de l’attention que vous porterez à ma candidature, je vous prie de bien vouloir...


    • #889746
      le 10/07/2014 par exil
      On en voit de toutes les couleurs !

      Et pourtant j’en connais des gens qui font des études jusqu’à 35 ans et qui se retrouvent avec rien comme travail au final. Votre serviteur par exemple.


    • #890196
      le 10/07/2014 par voronine
      On en voit de toutes les couleurs !

      C’est une escroquerie parceque il n’est pas nécessaire d’avoir le nom pour savoir très vite à qui on a à faire, des tas de détails , les fautes d’orthographe, les tournures de phrases, les expressions , les formations suivies et les emplois tenus , le temps passé dans ces emplois etc...J’ai connu un patron qui flanquait systématiquement la moitié des CV à la corbeille , au motif qu’il n’aimait pas bosser avec des gens qui n’avaient pas la baraka .Alors, anonyme ou pas, !


    • #890852
      le 11/07/2014 par Antoine
      On en voit de toutes les couleurs !

      Et pourtant j’en connais des gens qui font des études jusqu’à 35 ans et qui se retrouvent avec rien comme travail au final. Votre serviteur par exemple.



      35 ans, c’est plus des études, ça montre que tu ne sais pas ce que tu veux faire. Et l’indécision, c’est toujours rédhibitoire pour un employeur. Soit t’as passé dix ans en taule après le bac, soit t’as redoublé méthodiquement chaque année ou changé trois fois de cursus. Dans ce cas, normal de ne rien trouver...


  • #889710

    Pourquoi Gollnish s’est-il marié avec une Japonaise s’il ne peut pas supporter les extra-européens ?

    Un métis franco-maghrébin a beaucoup plus une tête d’européen qu’un métis franco-japonais.

     

    • #890201
      le 10/07/2014 par voronine
      On en voit de toutes les couleurs !

      L’important c’est :
      - premièrement , à quoi ressemble cette tete !
      - deuxièmement , ce qu’il y a à l’intérieur !


  • #889719
    le 10/07/2014 par Foldingo
    On en voit de toutes les couleurs !

    Blabla sur les CV...
    Je sais que je ne vais pas me faire que des amis, mais bon... Sans être un libre penseur, j’ai malgré tout ma liberté de penser...
    Concernant cette discrimination, quoiqu’il en soit, à un moment ou un autre, il y aura entretien "direct" dans la procédure de recrutement. Ca changera quoi, alors ? (sauf quotas obligatoires, comme les blacks dans les films amérloques).
    Prenons le cas d’un candidat d’orignie algérienne :
    Quand j’étais chef d’entreprise (120 collaborateurs), j’en ai connu des pleurnichards, soumis, câlins aux entretiens, les mêmes qui ensuite devenaient de "vrais" syndicalistes (protégés, revendicatifs,...) et cassaient les couilles à toute l’entreprise. Aujourd’hui, - sauf à un certain niveau s’entend (et dans ce cas, pas de problème) -, prendre un "algérien d’origine" dans une entreprise, c’est comme pour le foot (si vous voyez), un risque d’être emmerdé plus grand qu’avec un français de base (question de culture initiale, de tempérament etc...).
    En revanche, ceux parmi eux employés au black dans les boulots du bâtiment par exemple, qui n’ont dès lors aucune possibilité de la ramener, eh bien, ils bossent et, par obligation, sont corrects. Un comble, non ?
    Ca me rappelle ma jeunesse "algérienne", un de nos amis Kabyle nous disait un proverbe : "Le chacal, tu l’attaches, les poules viennent picorer entre ses pattes et il ne fait rien. Tu le détaches, il bouffe poulailler et se sauve".
    Bref, j’observe que cette situation lamentable est malheureusement à considérer comme "dans l’ordre des choses", mais à qui la faute ?
    Ah oui, j’oubliais, aux Français bien sûr, ceux qui par l’influence du "Terroir" (cf les élucubrations habituelles auxquelles n’échappent pas même un LLP) sont à l’origine de ces mentalités (et sont à l’origine des Merah aussi, et de la mort de l’Archiduc d’Autriche pourquoi-pas, bref à l’origine de tout ce qui ne va pas).).
    Conclusion, "N’est pas Camel Béchick qui veut !"...
    P.S. : Parmi des amis chefs d’entreprise d’origine algérienne (ceux qui relèvent les manches), j’ai pu noter que mon opinion est partagée (sauf si on embauche quelqu’un de la famille, évidemment).


  • #889789
    le 10/07/2014 par bruce
    On en voit de toutes les couleurs !

    Il aurait tord de se priver ! La France est dans la merde jusqu’au cou ! Moi il y a longtemps que je sais que l’on va dans le mur avec Bruxelles et la clique des politiques. Mais les gens qui pleurent à longueur de temps sur les différents forums, ils attendent quoi ? Les gens sont bigleux et cons !! Ils votent un coup PS et un coup UMP ! Maintenant Bruxelles et ses voyous tiennent la France. En à peu près 30 ans, avec l’immigration massive, l’euro, les politiques véreux, les médias aux ordres, le show biz dégénéré, nous en sommes arrivés à ce résultat horrible et terrible. Les gens attendent quoi ? Nous attendons quoi ? Nous allons faire comment ? Le constat est là, mais après ?


  • #889821
    le 10/07/2014 par Francois Desvignes
    On en voit de toutes les couleurs !

    Le Conseil d’Etat espère justifier son poste en aboyant.

    Le gouvernement ne bougera pas d’un centimètre : tant que le Conseil d’Etat aboie, il ne mord pas et aussi longtemps qu’il aboie sur l’anonymat des CV, il n’est pas censeur du gouvernement.

    Car c’est cela l’important ; que le Conseil d’Etat ne dénonce surtout pas le vide gouvernemental.

    Le gouvernenment qui n’a plus de moyens, plus d’electorat, plus de politique, plus de vertu, plus de compétence et aucun projet, n’a plus que l’enfumage pour durer.

    Et le Conseil d’Etat peut aboyer sur l’anonymat des CV pour justifier son poste mais en aucun cas, dénoncer le vide gouvernemental : d’ailleurs, s’il le faisait, avec le regime, il sauterait.

    Ouah ! Ouah !


  • #890076
    le 10/07/2014 par karima tours
    On en voit de toutes les couleurs !

    Bonsoir,
    Je suis francaise d’origine algerienne, BAC+5. Mes parents n’ont jamais pleurniché (ce n’est pas dans leur culture à la base et n’ont jamais mendié quoi que se soit)
    Dans le travail, j’ai toujours été discréte et travailleuse. D’ailleurs, j’ai pu constater (je travaille dans une multinationale) que les personnes issues de l’immigration ont pour bcp le même comportement. Car nous savons qu on nous louperas pas et que nous devons etre des valeurs d’exemple pour que les autres puissent s’en sortir. Soyons aussi lucide, il y a une vision racialiste dans le travail et le cv anonyme ne changeras rien. Néanmoins, j’ai l’espoir en ma generation car pour beaucoup nous avons herité des bons côtés de la culture francaise (droits de l’homme, combattre les injustices, bons sens) et de la culture orientale (famille, partage, solidarité, respect des anciens) De toute facon, quand je vois le monde du tertiaire, c’est pour moi un honneur d’être marginalisée : les femmes jouent de leur charmes et n’hesites plus à coucher pour grimper. les hommes sont effeminés et fond des coup bas de gonzesses !

     

    • #890769
      le 11/07/2014 par Foufou
      On en voit de toutes les couleurs !

      Étant moi-même issu de l’immigration et maghrébine, la solidarité dans mon milieu venait souvent des maghrébins :) une sorte d’entraide que j’ai beaucoup apprécié. Par contre, ma sœur est manager à l’aéroport de Genève : une marocaine a couché avec une immondice, son supérieur et à fait virée une autre fille marocaine. Faut dire que les français d’origines algériennes entre eux sont meilleurs. C’est un constat que je fais...