Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Poutine : "Un mariage, c’est une union entre un homme et une femme"

Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré jeudi qu’un mariage n’était possible qu’entre « un homme et une femme », en apportant son soutien à l’idée de fixer ce principe dans la Constitution russe.

 

« Un mariage, c’est une union entre un homme et une femme », a déclaré M. Poutine, lors d’une rencontre avec un groupe de travail formé par le Kremlin pour plancher sur la réforme constitutionnelle proposée en janvier par le chef d’État russe.

« C’est une bonne idée et elle doit être soutenue. Il nous faut juste réfléchir de quelle manière la formuler et où », a-t-il estimé, après une proposition faite par la députée conservatrice Olga Batalina de fixer, dans la Constitution, que le gouvernement doit soutenir « les valeurs familiales traditionnelles ».

Selon Mme Batalina, la notion de famille est actuellement en danger en raison des tentatives d’introduire de nouveaux termes comme « parent numéro un » et « parent numéro deux ».

« Ce n’est pas une fantaisie, c’est une réalité dans plusieurs pays », s’est alarmée Mme Batalina, qui représente le parti au pouvoir Russie uni à la Douma d’État (chambre basse du parlement) et qui a activement soutenu, dans le passé, la loi interdisant la « propagande homosexuelle » dans le pays.

« En ce qui concerne "parent numéro un", "parent numéro deux" [...], tant que je serai président, nous ne l’aurons pas. Nous aurons "papa" et "maman" », a assuré Vladimir Poutine.

Le maître du Kremlin a créé la surprise en annonçant, en janvier, que la Russie avait besoin d’amender sa Constitution écrite en 1993 et a formé un groupe de travail composé de dizaines de députés et de célébrités russes pour préparer les amendements.

Lors de la rencontre avec le président russe jeudi, les membres de ce groupe ont proposé notamment de fixer dans la Constitution que la Russie était un « État pacificateur » ou encore « pays vainqueur » lors de la Seconde Guerre mondiale.

Pour beaucoup d’analystes, Vladimir Poutine organise avec cette réforme l’après 2024, en se laissant le maximum de portes ouvertes pour préserver son influence, tout en quittant le poste de président puisqu’il ne peut se représenter.

De son côté, M. Poutine affirme que ses récentes propositions de révisions constitutionnelles ne visent pas à « prolonger son pouvoir » dans le pays qu’il pilote depuis 20 ans.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Voilà qui est bien vu politiquement parlant afin d’ancrer une colonne vertébrale dans le marbre et afin de limiter les coups de boutoirs du tout et n’importe quoi : cependant « les valeurs familiales traditionnelles » le sont ici d’un point de vue assez moderne et culturel, la longue Histoire des mariages, de leur pourquoi politiques et sociétaux, ici ou ailleurs, nous en dit bien plus ou différemment que cela.
    Ainsi, sans que je ne porte moi-même de jugement de valeur, qui pourrait dire - pour l’exemple - que la polygamie bien vécue n’est pas une « valeur familiale traditionnelle » ?
    Et autres concepts encore de par le monde...

     

    • @Sedetiam

      La polygamie n’est pas un mariage homo, simple remarque du bon sens traditionnel.
      Autres moeurs et autres valeurs ont toujours existé sur cette planète, il s’agit pour Poutine de dénoncer une dérive envahissante, prostituant le mariage sacré de SA tradition et CELLE de son peuple en l’écrivant dans le marbre afin de ne jamais avoir à argumenter devant les revendicateurs de libertés jusqu’au suicide solitaire qui se transformerait en un merdier génaralisé, rien d’autres.


    • @Sebetiam, charabia incompréhensible. Bien essayé le coup de la polygamie, rien à voir avec l’homosexualité (fin de l’accroissement naturel). Mais de nos jours, tout se vaut.


  • Quel homme ce poutine !

     

  • Tiens ! Du bon sens...J’avais oublié que ça existait.

     

    • @Arthur

      Le pire est que Vlad passe pour un héros en sortant ce genre de déclaration alors qu’il fait simplement preuve de bon sens comme vous le dites. Ce discours devrait être tenu pas n’importe quel homme normalement constitué, président russe ou simple citoyen lambda. Mais pour ça, encore faudrait-il que nous vivions dans un monde "normal".......


    • C’est vrai qu’on est content d’entendre un truc aussi normal. C’est dire qu’on s’habitue quand on vit en asile mondialisé.


    • Un XY se marie avec une XX . il est biologiquement impossible que XY puisse se changer en XX et vice versa .


    • @ tous précédemment,
      La donne étant éminemment politique en terme d’application des concepts, convenons qu’il ne s’agit-là que de « bon sens occidental » dont on connaît les origines culturelles et non d’une vérité parfaitement établie de par le monde : idem pour la normalité ; parce que chez les Moso il en est tout autrement, endroit où règne pourtant la paix et l’harmonie comme jamais nulle part ailleurs. La paix au sens premier où il n’existe pas de mot pour signifier « la guerre », autant que celle des ménages, l’on vous laissera chercher le pourquoi.

      Cependant, pour @Alexis en particulier (et autres intéressés), des embryons XY ou XX ne donneront pas nécessairement un garçon ou une fille car, in fine c’est un régulateur biologique, le gène SOX9 qui décidera si l’embryon deviendra mâle ou femelle pour les Macroniens, homme ou femme pour les autres. Ainsi, un XY associé à une faible activité du gène SOX9, développera une fille et inversement, un XX associé à une forte activité dudit gène, développera un garçon. Ce qui nous permet, sur un autre sujet et avec d’autres paramètres tout aussi complexes, de comprendre le phénomène - ou l’anomalie - « transgenre ». De là à en faire un char de carnaval...

      Au regard de « la normalité » évoquée précédemment, par ici prévaut le concept d’une forme de relation transitive améliorée intégrant XX1, XX2 et XY dans des ensembles séparés mais inclus dans un même et unique groupe polygénique en union libre, ensembles séparés mais préservés de manière équitable et trilatéralement par les cadres offerts par la SCI, ce qui fait râler - de jalousie ? - certains « normaux », comme vous les appelez, les moralistes pudibonds à l’imagination fertile, plus encore. Les Femen, je n’imagine même pas. Mais comme on les emmerde, tous, par dessus le marché, voilà qui redouble le phénomène : mais surtout qui les occupe.
      L’on négligera les relations satellitaires adelphiques (au sens étymologique du terme) mais platoniques qui viennent parfois prêter âme forte à cet ensemble, jusqu’à faire criser Madame Michu. Elle aussi nous l’emmenons à la campagne dans la mesure où elle n’a pas compris que ces relations complémentaires sont le fusible nécessaire à palier les humeurs de XX1 et XX2, lorsqu’elles émanent de concert.

      Rassurez-vous que certains « normaux » se mettent à rêver du concept tandis qu’ils le fantasmaient deux minutes auparavant : c’est dire si c’est un premier pas.


    • Chers camarades, vous avez tout résumé.. la normalité devient rare dans ce monde de fous... Ça me rappelle une phrase tirée d’un film de John Carpenter d’ailleurs (l’Antre de la Folie je crois) : "il y’a, dans ce monde de fous, le sain d’esprit qui est enfermé"


  • "Un mariage, c’est une union entre un homme et une femme"
    Heureusement qu’un chrétien orthodoxe est là pour nous rappeler cette évidence, puisque l’église conciliaire a renoncé à le faire depuis bien longtemps.

     

  • Pas faux mais ici en France les femmes qui veulent se marier ça court pas les rues à part chez les foulardes et les cul bénis je vois pas beaucoup de mariage.

     

    • Peut-être parce que les "foulardes et culs benis" portent les valeurs traditionnelles ? ....


    • "Foulardes" ... "cul béni" ...

      Le genre d’insulte utilisée pour salir les croyants ayant conserves les valeurs familiales et les traditions.

      Vous pouvez nous insulter autant que vous le souhaité, en attendant notre foi nous permet de résister à la décadence ambiante !

      Alhamdulillah ! Dieu soit loué !

      Pour reprendre vos termes péjoratif, j’espère que le peuple suivra l’exemple des "foulardes" et "cul béni " qui se marient, qui ne se sterilise pas par confort, qui assume leur responsabilité et qui honnore l’amour et la famille !


    • Tes femmes n’adhèrent pas au traditionnel. Tu ne peux pas avoir leur valeurs et en même temps avoir celles des autres (celles qui se marient). Tu patauges dans la modernité décadente, tu trouves les femmes qui pataugent avec toi. Rien d’illogique.


    • On est pas obligé d’être un curton ou un barbus pour se marier quand meme si ?


  • C’est tellement évident qu’il n’y a pas besoin de l’inscrire dans la constitution.

     

    • Eh si @coffee shop, il faut l’écrire de nos jours. La famille est attaquée depuis bien longtemps ; Karl Marx en parle à son époque, c’est dire si c’est nouveau. Après , techniquement parlant, faut-il l’inscrire dans la constitution ou un loi organique ? Je laisse ca aux juristes. Mais il faut l’affirmer.


  • Quoi de plus étonnant et de banal que de dire en 2020 ,qu’un mariage se fait entre "un homme et une femme " .On aurait dit ça il y a 40 ans ,tout le monde aurait rigolé .
    La question ne se pose même pas ,mais rien que de devoir le dire est effrayant .
    Cela prouve que le président Poutine est un homme de bon sens ,et un vrai président .


  • Puisqu’en 2024 Poutine ne pourra plus briguer de mandat en Russie comme président, ce serait une véritable aubaine de le voir se présenter aux présidentielles françaises de 2022. Un beau rêve n’est-ce pas ??

     

  • Oulah, d’autres ont été signalés pour moins que ça...

    L’article m’a fait sourire. Ce qui est incroyable, c’est qu’une phrase aussi élémentaire puisse être de nos jour interprétée comme quelque chose de révolutionnaire.


  • Merci Vladimir !

    ( Les élections en France, c’est pour 2022... )



  • les membres de ce groupe ont proposé notamment de fixer dans la Constitution que la Russie était un « État pacificateur » ou encore « pays vainqueur » lors de la Seconde Guerre mondiale.



    Il s’agit de lutter contre le révisionnisme

     

  • C’est qu’en Russie ça rigole pas.. On ne badine pas avec la virilité.
    D’ailleurs, il me semble qu’aucune tarlouze n’a pu être « reçue » au poste suprême de Président sauf au Poste de Police.


  • La Russie sera bien le dernier refuge de la civilisation chrétienne gardienne des valeurs qui ont fondés l eiurope.
    Il y aura bientot 2 mondes . Un monde d hyper violence peuplé d esclaves tarés , déracinés et dirigés par des êtres autoproclamés "superieures"
    , une démocratie a coup de matraque et de ruine morale, et de l autre, un monde libre qui se coupera de toute cette merde sataniste.
    On verra a ce moment qui rêvera de fuir chez l autre.


  • Voilà ce qu’est n’être ni franc maçon, ni mondialiste, pro vie, pro famille, attentif a la survie des siens, de sa culture, de son passé, de son patrimoine, de sa fierté.
    Ce programme est l’opposé radical de celui de la France et de l’UE, gouvernés par des maçons satanistes aux valeurs inversées.


  • Quoi de plus normal d’un président normalement normal ? Un couple c’est à dire un homme et une femme ont pour vocation de s’unir et de procréer via le mariage. Notre ancien président "normal" et progressiste instigateur du mariage homosexuel, avait une vue différente, peut être pour faire plaisir à ses amis de l’industrie de la marchandisation future de bébés. A noter que le terme paire homosexuels serait plus conforme, couple étant réservé à un mâle et une femelle. Ne dit on pas une paire de boeufs, de juments,de brebis etc...En galvaudant les mots on dénature la pensée.


  • Un boulevard pour R. Dati ou C. Vilani.


  • Qu’en pense Pierre Hillard ? :D


  • "Un mariage, c’est une union entre un homme et une femme"
    Une lapalissade très audacieuse.

     

    • Toute la Création fonctionne avec un principe masculin s’associant avec un principe féminin.
      Il suffit de regarder toute la Nature.


    • Ce sont même des propos tout à fait révolutionnaires, camarades ! Ah, sacré Vladimir... Heureusement qu’il est là, celui-là ! Mais il ne faut pas oublier d’où il vient... officier du KGB ! et par conséquent, quelqu’un qui n’aura aucun scrupule pour agir contre les intérêts français, si les intérêts russes sont menacés...

      En bref, un chef d’Etat russe qui agit pour la"rodina, matj Rossiya" (la patrie, notre petite mère la Russie) ! A quand un chef d’Etat français qui agira pour la France ?


  • Poutine le dit lui-même, De Gaulle est son modèle politique. Mais je pense qu’il a compris l’erreur du général qui a été d’avoir laissé trop de pouvoir à ses successeurs pour déconstruire sa politique, et il cherche à graver dans le marbre son influence sur la Russie, en exerçant si ce n’est une influence directe, tout le moins "spirituelle". À voir à quoi ces réformes constitutionnelles vont mener néanmoins.


  • #2389709

    Bravo !!!
    Phrase banale,simple et imprégnée de bon sens mais néanmoins rafraichissante dans le contexte actuel et surtout le marigot "progressiste" dans lequel nos élites satanico-maconiques et cosmopolites nous ont embourbé aujourd’hui !


  • La constitution peut-très bien être un ensemble de règles naturelles assimilables par la majorité, garantissant ainsi une stabilité fonctionnelle pour ses sujets elle peut aussi être une déclaration solennelle de celles-ci
    Pourquoi pas !
    merci M Poutine


  • "De son côté, M. Poutine affirme que ses récentes propositions de révisions constitutionnelles ne visent pas à « prolonger son pouvoir » dans le pays qu’il pilote depuis 20 ans." C’est bien dommage pour son pays et pour la suite géostratégique mondiale. Espérons qu’il ait encore de l’influence après son départ.


Commentaires suivants