Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Tempête de merde sur Benjamin Griveaux à cause d’une vidéo de masturbation

Deux vidéos dénudées du candidat LREM à la mairie de Paris Benjamin Griveaux circulent sur Twitter et même sur Facebook. Le buzz est énorme, l’ex-ministre se paluche et se filme. En soi, la chose n’est pas grave, mais dans une campagne électorale, ceux qui voulaient sa peau se frottent les mains. Le candidat à la présidentielle 2022, Joachim Son-Forget (JSF) – il vient de se déclarer – serait à l’origine du drame (avec Benalla dans le dos ?), entre autres rumeurs. Ce coup de balance tombe la veille du 14 février, le jour des amoureux. On rappelle que la Saint-Valentin est aussi le souvenir d’un massacre à la sulfateuse le 14 février 1929 à Chicago : le gang rital d’Al Capone a fumé 7 membres du gang concurrent irlandais. Là, c’est le gang de la Macronie qui a morflé.

 

 

Si Griveaux se paluche au réveil, c’est son droit, mais en politique, tous les coups sont permis : tout sera utilisé contre celui qui donne prise à ses ennemis. On imagine déjà la tête des ministres lors du prochain conseil à l’Élysée...
La campagne LREM pour les municipales à Paris est déjà foutue. Il reste Hidalgo, Dati et Federbusch.

 

 

Il y a peu, Griveaux avait sous-entendu que Villani ne s’intéressait pas tellement aux femmes ou que les femmes ne se jetaient pas sur lui. On dirait qu’il a reçu la monnaie de sa pièce.
Pour certains, ce qui arrive à Griveaux est une bénédiction, pour d’autres, c’est une malédiction, car ça déconsidère encore plus la politique aux yeux d’un grand public qui, soyons honnêtes, y croit de moins en moins. L’avantage de la Macronie, c’est qu’elle aura achevé une Ve République déjà mourante sous Chirac, Sarkozy et Hollande, des hommes qui ont de moins en moins l’envergure de la fonction.
L’agonie est un peu longue, à notre goût. Et Fauré qui met des coups de pied dans la fourmilière...

 

 

La déconsidération des membres de la Macronie est telle que sur les réseaux sociaux, on ne pense même plus à faire la morale, on se fout ouvertement de la gueule de Griveaux et de ses amis, car la merde éclabousse tout le camp. Qui n’avait pas besoin de ça.

 

 

Tout le monde en prend plein la gueule pour pas un rond, ça devient limite sauvage. Mais il faut dire que les représentants de la Macronie ont tout fait pour réveiller les Français et leur esprit frondeur.

 

 

Heureusement, il y en a quelques uns qui ont pris la victime en pitié.

 

 

La tempête de merde tombe non seulement un jour de Saint-Valentin, mais aussi, et c’est peut-être calculé, le jour où Griveaux devait dévoiler son plan de campagne pour Paris. Autant dire que c’est mort, personne ne lira son programme. Et chaque mot devient prétexte à faire jaillir des vannes. Le pauvre n’a pas fini d’en chier.

 

 

Pour les ennemis de la Macronie, c’est du pain béni, un cadeau inespéré du ciel. Et on ne montre que le montrable, là...

 

 

Le néolibéral Dominique Reynié tente de prendre de la hauteur et fustige la violence en politique.

 

 

Violence des coups échangés pour déconsidérer un adversaire, d’accord, mais quid de la violence réelle qui s’est abattue et s’abat encore sur les Gilets jaunes et les manifestants anti-réforme des retraites ? Cette violence n’a pas l’air d’intéresser, de scandaliser nos amis libéraux. C’est le cas de la Poirson, qui ne voit que la violence anti-oligarchique.
Les réponses, inévitables, fusent et frappent au plexus de la « secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire » (non, rien à voir avec les trans) :

 

 

 

 

 

 

 

 

« Young leader », « Banque mondiale », les insultes fusent !

Emmanuel Macron a été élu il y a 33 mois par ruse, il n’a pas l’étoffe d’un président de la République, sa gestion (désolés pour le terme) du pays est catastrophique, les Français payent cher leur aveuglement du 7 mai 2017. Et à l’étranger, on est encore plus dur avec notre élu...

 

 

Mais, au fond, qui veut la peau de Roger Rabbit, le lapin du Président ? C’est quand même pas Son-Forget ou Villani qui ont monté la cabale...

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

223 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents