Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Première formation "Instinct de Survie" en milieu rural isolé

COMPLET ! INSCRIPTIONS CLOSES !

La formation du 16 et 17 février affiche complet. Nous nous excusons auprès de ceux qui n’ont pu procéder à leur inscription en raison du nombre limité de participants que nous nous imposons pour chaque formation, gage d’un encadrement de qualité.

Pour répondre à cette demande, une nouvelle session vous sera proposée très prochainement !

L’équipe "Instinct de survie"

 

 

Instinct de survie propose une formation unique aux techniques d’autonomie en milieu rural isolé.

Cette formation de deux jours se déroulera dans un splendide mas catalan situé à 30 minutes de Perpignan (possibilité de s’y rendre en voiture ou d’être récupéré à la station SNCF la plus proche).

Encadrés par un biologiste retourné à la terre, les participants à la formation pourront bénéficier des connaissances scientifiques de leur formateur et de sa longue expérience de terrain.

 

Au programme :

1) Techniques de potabilisation de l’eau sur site isolé :

• Solution technologique pour potabiliser de l’eau sur site isolé ou pour améliorer une eau de réseau.

• Différentes étapes de filtration et stérilisation.

• Stockage de l’eau ; traitement de l’eau de pluie.

• Fabrication de boissons « vitalité » type limonade : Kefir fruit et Kombucha. Méthodes et intérêts.

 

2) Installation et gestion de toilettes sèches :

• Matériel et technique.

• Présentation de différents modèles sur les sites.

• L’hygiène, le nettoyage.

• Le compostage.

 

3) Démarrer un petit jardin sur des principes de permaculture :

• Le jardin potager naturel et sans labour avec peu d’eau.

• Mise en place de cultures sur buttes.

• Les composts et les différentes sources de matières organiques.

• Les brises-vent.

 

4) Les légumes « ressources » à prévoir : les cultiver, réaliser les semis d’hiver :

• Les graines et semences.

• Cultures sous abri et extérieures.

 

Date : 16 et 17 février 2013

Repas « tiré du sac » le samedi midi.

Le prix de 240 euros comprend :

  • Le repas du samedi soir et du dimanche midi ainsi que le petit déjeuner et les collations.
  • Couchage dans un grand gîte chauffé au bois (2 chambres grand lit, 9 lits une place).

L’adresse exacte et les horaires de la formation vous seront communiqués lors de l’inscription. Nombre de places limité.

 

 

 



Commentaires désactivés pour cet article



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Excellente initiative, utile et concrète !
    Malheureusement la distance est trop grande en ce qui me concerne.

     

    • Ce n’est pas exactement un remplacement du stage mais une ressource pour se débrouiller en toutes circonstances, la version en ligne d’un livre culte des années 70, à l’identique avec la même présentation, graphisme, illustrations. Ce livre m’a donné envie de me retirer à la campagne. Il s’appelle "Savoir Revivre" (jeu de mots avec le "savoir-vivre") table des matières ici :
      http://savoir-revivre.coerrance.org...


  • C’est une bonne initiative mais c’est trop loin pour la majorité d’entre nous.
    Sera t il possible de faire des sessions de formations plus proche de paris ?
    Merci


  • Dommage j’habite à Perpignan, mais c’est vraiment trop cher pour moi. Je m’étais réjoui à la lecture de l’article jusqu’à l’affichage du prix. C’est peut être la fatalité du pauvre de ne pas avoir d’outils pour survivre.

     

    • Il y a de très bons outils notamment un nombre considérable de bouquins sur la permaculture parfois difficile à trouver et très chers en version papier mais téléchargeables gratuitement sur la toile. Les bouquins de Piero sont aussi une très bonne initiation à un prix abordable. Youtube regorge d’un nombre considérable de vidéo sur la permaculture, le survivalisme... ça c’est pour la théorie. Ensuite il faut se bouger pour passer à la pratique. Certes quant on a rien et sans un rond cela est bien entendu difficile, MAIS il y a toujours quelque chose à faire ! Cela pourrait être de transformer la pelouse improductive de ses parents ou grands-parents en potager, cela pourrait être de passer un deal avec un petit vieux en se proposant de faire un potager dans son jardin à l’abandon, cela pourrait être tout simplement cultiver quelques légumes sur son balcon...les gars vous êtes trop dans une logique du tout ou rien ! Entre la méga BAD sur plusieurs hectares avec éoliennes, centrale hydro-électrique, bétail, forêts...et rien il y a tout un éventail de choix et possibilités ! Débarrassez-vous de cette mentalité dépressive, pessimiste et pleurnicharde et au boulot !


  • Dès que quelq’un acquiert un lopin de terre pour sa BAD il devrait en priorité travailler à la mise en place d’un système producteur de nourriture composé de plantes vivaces notamment d’arbres. Un système bien établi de plantes vivaces pourra produire avec un minimum de dépense énergétique et d’intrants de la nourriture pendant des décennies. En climat tempéré les 3 piliers d’un système producteur de nourriture sont le châtaignier, le noyer et noisetier. 5 ou 6 exemplaires mâtures de chaque essence par membre d’une famille peuvent satisfaire la quasi intégralité des besoins alimentaires de chacun. Bien entendu il ne s’agit pas de manger matin midi et soir uniquement des châtaignes et noix, mais dans le cadre d’une rupture de la normalité ces arbres peuvent sauver des vies ! Les excédents non consommés peuvent servir d’aliment pour les bestiaux, ainsi noix et châtaignes peuvent être transformées en délicieuse viande et graisses de haute valeur nutritionnelle...
    Quant au potager c’est un luxe indispensable. C’est à dire qu’il n’apporte pratiquement rien sur le plan énergétique, par contre apporte diversité et micro-nutriments (vitamine, anti-oxydants, minéraux...) indispensables à la santé physique et mentale. Mais en période de grave crise on ne recherchera pas des salades et des choux mais plutôt des aliments ayant une forte densité nutritionnelle comme les noix, châtaignes, la viande. 500 grammes de noix peuvent donner l’énergie nécessaire pour une journée, 500 grammes et même 1, 2, 3...kilos de chou tu crèves la dalle !

     

    • les poules tu as oublié les poules , un oeuf par poule par jour c’est pas rien , ça nourrit un oeuf t’as pas idée comment ça rempli le ventre alors imagines une dizaine de poules tu as des oeufs pour toi tes voisins et même pour faire de la patée pour les poules elles même et ne parlons même pas des lapins champions toutes catégories de reproduction , avec 4 ou 5 couples t’as une production annuelle de lapereaux c’est dingue fais le compte de combien de lapins par mois t’as besoin pour manger et fais la division de combien de couples t’as besoin et en plus ça bouffe pour pas cher (l’herbe de ton jardin) , par contre concernant ce stage la distance à la limite on pourrais s’arranger en prennant le train mais c’est le prix , c’est intouchable , trop cher , 1.575 francs pour 2 jours oh mais ils sont tombé sur la tête ou quoi ???


  • Les Méridionaux ont été favorisés pour la première formation.
    Un stage sera bientôt organisé en Île de France.

     

  • Bonjour,

    bonne initiative. Etant pas dispo à cette période, ce sera pour une autre fois.

    Mais j’espère que vous allez nous faire une belle vidéo de ce stage enrichissant pour nous épater.