Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Professeur Didier Raoult – Étude Recovery : Les Marx Brothers font de la science

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci à ER de relayer ces points presse précieux et même vitaux de Raoult !

    Je tire comme enseignement du bilan intermédiaire de Raoult (C’est dans les pays où l’on a mis comme priorité les essais plutôt que le soin) que les populations sont devenues les éléments d’un grand essai.

    Bien sûr médicamenteux, mais surtout d’ingénierie sociale.

    Soupir.

    Force et honneur


  • Déchéance des "occidentaux" : l’Inde qui fait la leçon, avec raison, à l’Angleterre ! En occident tout est saboté par les sionistes, même la science .

     

  • entre Les Marx Brothers et Les Pieds nickelés , y en a eu des tartuffes et des mafieux dans ce milieu médical -
    on se serait encore fait rouler dans la farine si le professeur Raoult avait été discret et on ne pourra jamais assez le remercier -
    malgré que Soral , Dieudo , Hervé Ryssen et d’autres nous ouvraient les yeux , il a fallu qu’ un Raoult avec tout son palmarès médical ( malgré qu’un pouilleux comme Cohen a tenté de se frotter à lui ) intervienne et lui , on ne peut pas le traiter d’antisémite comme les autres ….


  • Le Professeur revient à nouveau sur l’étude « finale » du nombre de morts. Il avait déjà évoqué ça à propos des 2 Zones « très rouges » de l’Ile de France Et de l’Est (Bien entendu, il parle « patients » à sauver et non pas « causes aggravantes du nombre de cas » comme le rassemblement évangélique de Mulhouse).
    A Mulhouse justement, malgré le cinéma « tente de réanimation militaire » et « visite de Macron », il y aura sans doute de quoi dire. On a abandonné délibérément des patients (vieux) à l’Hopital (et je n’évoque pas les EPADH). On a « trié », toi à gauche, toi à droite... J’imagine le « héros » hospitalier responsable dans son couloir distribuant les accès à la vie ou à la mort, comme jadis au temps les plus sombres de l’histoire. Et ça c’est passé en 2020 en France et hélas en Alsace. Dans notre famille Alsacienne, nous n’avons pas été touché Dieu Merci, y compris Mamie de 92 ans, mais je suppose
    que d’autres familles, touchées, réagiront. J’espère que nos défaillants hospitaliers du coin, applaudis, bientôt médaillés, feront preuve d’un peu de tenue en faisant profil bas sans gloriole en attendant que lumière soit faite. On a lu ici qu’il fallait analyser à quel moment nos dirigeants ont agi soit par incompétence soit par malveillance, je n’ose penser qu’une telle appréciation puisse s’appliquer à l’Hopital. Les « trieurs » devront rendre compte !

     

    • Vous vous trompez lourdement dans l’analyse.
      Le fait de trier les patients, en situation de crise, est heureux, du moins nécessaire.
      Le problème, le scandale, survient quand une masse de gens se retrouvent en réanimation alors que c’était évitable avec un peu de bon sens et de sang froid.
      Le problème vient du fait qu’il y a eu un quasi refus institutionnel de soigner les personnes atteintes dans la première phase, avec des antibiotiques pour commencer.
      L’erreur criminelle étant faite il fallait faire des choix, qui étaient une absence de choix, en réalité.


    • @ perplexe : pourquoi trier ? par manque de place ? faux, les hôpitaux publics n’ont jamais été saturés puisqu’on n’a même pas fait appel aux cliniques privées qui sont restées déséspérément vides tout au long de la crise. on n’a donc même pas manqué de lits en réanimation.


    • Ah, Merci Paramesh. Je reste sur ma position. Le Père Plex, 2 solutions, soit il est un « soignant » concerné (donc bien « entouré », « phagocyté » si on veut), soit il fait partie du « million » qui a téléchargé l’application Microsoft Covid, etc...
      Merci aussi de me permettre de vous répondre afin de préciser qu’à lui je ne répondrai pas... Une absence de Monde commun comme dit Dame Lévy...


    • C’est assez incroyable. Où allez-vous chercher tout ceci ?
      Où avez-vous vu que je pouvais être un gogo capable de telecharger cette application ?
      J’affirme depuis mars que la réponse à cette pandémie est délirante. Il est vrai que vous ne pouviez pas le savoir.
      Sur le triage, je vous explique juste que ce n’est pas un problème si la situation l’exige. Et si on place un soignant dans l’obligation de faire un tri, il fait ce tri. Ce n’est pas alors ce médecin là qu’il faut blâmer.
      Et tout ceci n’interdit pas de penser que la gestion du problème a été calamiteuse.
      Je ne suis pas médecin, pour répondre à un commentaire. J’ai toujours été hostile à ce confinement. Je suis toujours allé travailler. Je ne porte pas de masque
      Mais je refuse les analyses binaires.


  • "qui fait ces études ?"

    oulah doucement professeur, terrain miné !


  • Sachant que les Marx Bros. étaient juifs, si ça va pas être taxé d’antisémitiiiiismeu... !

     

  • Que c’est bon d’entendre de la rigueur intellectuelle démontant ce qui n’en relève pas
    Encore une bonne leçon de méthodologie.


  • On intègre les futures descendants des victimes du covid 19.


  • Le Dr House marseillais !


  • Oui en France il faudra faire un décompte macabre, et d’après ce qui remonte ici et là, la mortalité est plus basse chez ceux où le protocole hydroxychloroquine/azithromycine a été utlisé et où il n’y a pas eu de test de nouveaux médicaments (Grèce, Portugal, Algérie, Inde...). La question est à quoi servira t-il puisque les responsables ne rendront jamais de compte.En attendant, puisque le virus circule toujours, une personne contaminée en France ne pourra prétendre à l’hydroxychloroquine puisque ce médicament a été interdit par notre cher Olivier Verreux depuis la publication de l’étude foireuse du Lancet. En tout cas merci au professeur Raoult, un grand chercheur, un grand médecin et un grand humaniste qui a aidé à sauver de nombreuses vies dans beaucoup de pays et à Marseille.


  • quand je pense le nombre de crapules qui ont essayé de lui faire la peau en allant jusqu’à l’interviewer ( Cohen , de Malherbe , Elkrief … ) et d’autres invités sur les plateaux pour l’insulter ( Cymes, Ichou , Duhamel … ) et l’ apothéose avec le pédophile : " Qu’il arrête ! Qu’il ferme sa gueule "
    tout ça pour en arriver à ces terroristes du Lancet , qu’aucun journaliste n’a creusé pour voir si ça tenait la route , alors que c’est leur boulot , ils sont payés et très cher pour vérifier les infos

     

  • On se demande jusqu où ils vont aller. On pourrait dire aussi jusqu à quand on va rester passifs. C est pas compliqué là tout passe. Ca se scandalise, ça s indigne. Mais ça passe tranquille.
    La vaccination forcée et le pucage nous paraissent encore une folie à ce moment précis. Nous n imaginons pas vraiment le projet se réaliser même si on sait que c est dans les tuyaux. Mais... l idée va faire son chemin, se banaliser. La pression de la société sera tellement énorme qu on sera soulagé d’accepter. En se disant que finalement ce n est pas si grave.
    Comme j envie les citoyens américains de pouvoir disposé d un arsenal personnel chez eux tout à coup


  • Les commentaires sur youtube sont désactivés ... bravo Gogol


Commentaires suivants