Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Prostitution, coprophilie, zoophilie : que font les instagrameuses à Dubaï ?

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

100 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je n’ai pas encore pu regarder la vidéo, notamment avec le son, car je suis à mon boulot, mais juste pour le plaisir, un petit rappel : Betty Autier, la compagne d’un certain Raptor, est une instagrameuse célèbre, et elle aussi aime aller à Dubai.


  • Jusqu’où une femme est-elle prête à aller pour de l’argent ?
    On comprend mieux pourquoi le Capital veut féminiser la société.

    Les 120 Journées (Pasolini) et Eyes Wide Shut (Kubrick) à voir et à revoir.

     

    • On peut se rendre compte que la démocratisation de la pornographie depuis 30 ans,produit ses effets à terme....La banalisation de la violence et de la prostitution qui s’installe comme un mode de fonctionnement des rapports humains dans le monde !


    • @spirit
      C’est très juste. Tout va ensemble ou rien ne va. C’est la loi des extrêmes. On croit qu’ils sont faits pour s’anéantir, ce qui est vrai, mais avant de s’anéantir, il faut qu’ils anéantissent tout ce qui se met en travers de leurs chemins.


    • @spirit,parce que tu crois que la prostitution n’existait pas en France ou en Occident avant l’avènement de la pornographie ???
      Mais les Rome et Babylone antiques comme les Paris ou Londres du XVIIe,XVIIIe ou XIXe siècles n’étaient pour moitié que des gigantesques bordels !!!
      La pornographie,au contraire a fait diminuer les agressions sexuelles/viols et par le même coup la prostitution:le chômeur ou l’étudiant fauché n’ayant plus aujourd’hui vraiment les moyens d’avoir recours à des professionnelles,ni même d’entretenir une femme lors d’une relation suivie,par contre aller sur You Porn,hein...
      PS:il n’y a jamais eu autant de syphilitiques et de vérolé(e)s en Angleterre que pendant la très puritaine époque victorienne.


  • Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon ( Matthieu 6 24 ).

    Quand les dégénérées de l’occident rencontrent les dégénérés de l’orient...ben ça dégénère… !!!

     

  • Je connais un type qui fut rabatteur de beurettes pour les saoudiens. Une de ces fille lui a raconté ce genre d’expérience, elle en est sortie profondément traumatisée (ce qui semble évident). Je ne suis pas étonné. Ces pétro-monarchies sont a rayer du cours de l’histoire.

     

    • Sans compter les blanches retenues dans des harem à bidasses un peu partout dans le monde ( Hervé Ryssen en parle très bien dans ses livres ) ... Ce genre de problèmes se déplace avec les mouvements migratoires, voir notamment les horreurs des GROOMING GANG ( notamment Pakistanais cf Presse Anglaise ) ) subis par les adolescentes sur le territoire britannique !

      Vu ce qui arrive, vas falloir reprendre la maîtrise de nos frontières FISSA !!!


    • « Pétomonarchie » ! Merci ! Je me bidonne tout seul devant l’écran.

      Reste à savoir si les filles et le gars gentillet qui rapportent ces récits ne sont pas strato-trollés façon /b/, ou plutôt /pol/. Non que les perversions sexuelles chez des riches qui s’ennuient n’existent pas, mais que ça tombe systématiquement sur le bédouin scatophile amoureux de ses chameaux fait tiquer. À quatre plaques la nuit, tickets d’avion exclus, on a les moyens d’employer du petit personnel pour régler la logistique et les détails de tuyauterie sans soi-même passer par « un insta ». L’enquête du Youtubeur me rappelle l’histoire, si drôle qu’on désire qu’elle soit vraie, de la gerbille-canon Raggot et du tube en carton : Armageddon ! Si non e vero, e bene trovato comme le disent les cousins.

      De Robert D. Raiford à Robert Redford et sa Proposition indécente, il n’y a pas loin. Un troisième Robert, quant à lui, mettait en garde contre l’« hollywoodisme ». Il a longtemps enseigné « la critique de textes et documents. La critique de textes et documents consiste dans un texte, dans un document quelconque, à discerner, ou à essayer de discerner, le sens et le contre-sens, le vrai et le faux. »




    • Ces pétro-monarchies sont a rayer du cours de l’histoire.




      Des cours et indice boursiers internationaux !! Sans le petro-dollars et l’accord du Quincy signé le jour du massacre des civils de la ville de Dresde (rituel satanique) : qu’est ce que le monde serait ?https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pac...

      Un gigantesque lupanar de l’usure pour banquiers et autres prostitues de la finance internationale tenant en esclavage les peuples de la terre ?


    • @Peter
      Qui dit que la guerre d’Irak n’a pas été déclenché pour forcer l’Arabie Saoudite à renouveler le pacte de Quincy qui fut évidemment renouvelé le 25 avril 2005 sous la présidence de Buch ? En fait, il y a que la merde qui circule comme information pour tout le reste motus et bouche cousue. D’ailleurs dans les pays du golfe, pays soumis, la pornographie n’est pas légale et ceux qui la pratiquent et la consomment, pullulent de par le monde. Et pourquoi cela ne pourrait pas se passer dans ces pays aussi et ce, sans passer par Instagram. Les vendeurs de chair fraiche, ce n’est pas ça qui manque.


    • @vaurien..
      le Pacte de Quincy c’est le petro-dollar vous avez besoin de quoi comme info pour comprendre ce qui est l’évidence même ? Les gardiens de chameaux jouent leur rôle pendant que l’empire americain joue le sien. Pour vous les saoudiens c’est eux les big boss ?

      "chacun son métier, les chameaux seront bien gardées." — Si chacun s’occupe de ses affaires sans se mêler de celles des autres, tout ira pour le mieu pour le dollar.

      Je ne dis pas que les saoudie maudits sont des putes passives.. elles sont actives et ont une petite figuration d’antagonistes... Une petite opposition fonctionnelle fictive... ils n’aiment pas l’occident mais toute leur fortunes sont dans des banques et entreprises occidentales avant bien entendus une éventuelle confiscation... Encore une fois pas besoin d’être sorti de Saint Cyr pour comprendre les parades et la musique militaire...


  • Certainement que ça existe aussi pour les hommes... dans le milieu élitiste gay.

     

  • Que c’est triste et dégoûtant.
    Je ne vais pas repartir dans une diatribe sur la psychologie des femmes, car c’est aussi celle de ces hommes qui interpelle.
    La morale est-elle nécessairement compromise avec l’augmentation significative du pouvoir d’achat, du statut social, et de l’oisiveté qui en découle ? Même s’il y a un paquet d’ordures au bas de l’échelle économico-sociale, ces délires sadiques viennent-ils naturellement et inévitablement à l’esprit lorsqu’on en gravi les échelons ?
    Cela existe aussi chez les rats et d’autres espèces animales, où la cruauté des individus envers les faibles augmente en fonction du pouvoir qu’ils exercent dans le groupe.
    Comme pour les réseaux pédocriminels satanistes et les rituels sacrificiels, auxquels participent également des femmes bien qu’il s’agisse majoritairement d’hommes, c’est tellement loin de nous qu’il est difficile de le comprendre et de l’expliquer
    Sur ce je pars m’exiler quelques jours dans la nature, et prier.
    Jésus, Jeanne, au secours.


  • La décadence implique toujours l’enfoncement dans la matière en général (et ici "les matières" !)

    L’argent du Capital étant de même le symbole du "matériel" par opposition au spirituel, ainsi que le "charnel" qui se doit d’être aussi "charnu" que possible, d’où les préférences anales. La réduction "ad sex-machina" de l’être humain découle bien de la marche du Capital et de sa fameuse baisse du taux de profit :quand le travail seul ne suffit plus ou que les prédateurs en ont assez, il faut attaquer la substance charnelle.
    Aurons-nous un reportage sur "les instagrameuses" 20 après ? On pressent déjà : drogues, dépression, suicides, vive la vie !


  • Pour le Veau d’or, les femmes sont prêtes - a priori - à tout.

    Ce sont aux hommes bien burnés de remettre des limites : privilégier la famille, plutôt que la consommation-consumation.

    Par exemple : monétiser ses vidéos YouTube autour de sa vie de famille, n’est pas vraiment un projet sain.
    Aux hommes (français) d’imposer leurs valeurs.

    Si maman suce le chameau (brûûûûpppp), c’est pas dit que son enfant sera fier d’elle plus tard. Et pour se construire, c’est plutôt malsain non ?


  • Là nous arrivons au bout du bout de la soumission, ou le nom d’homme ou de femme n’a plus aucune signification et aucun sens .Même certains animaux, refusent de se soumettre et se battent jusqu’à la mort pour survivre , pour une cause utile et vitale ,mais certainement pas pour de la perversion .
    Les déchets humains de cet acabit ont la seule chose en commun .Le fric

     

    • Nous n’allons pas faire un cours sur le sujet, mais le bout du bout de ce que vous évoquez est la mort : vous butez la partenaire, soit que vous disjonctiez, soit qu’elle n’ait pas formulé le « safe word » décidé en début de séance* : le reste est pipi de chat (ou excréments de chameau, c’est kif-kif bourricot) ; de la gnognotte en terme de soumission : une paraphilie crade, mais basique.

      *Du temps des tortures « ecclésiastiques » (dirons-nous) il en fut certaines de supprimées du panel car le/la supplicié(e) prenait son pied, ce qui n’etait pas l’objet du délire, mais surtout et pour le coup, considéré comme péché...
      « Prendre son pied », tout comme il est des ascèses qui transcendent : c’est tout le bizarre de la « chimie » humaine de laquelle l’être peut ne pas ressortir indemne : dans tous les cas, transformé ; pour le meilleur ou pour le pire...
      Ainsi donc, si l’oseille est (ou peut être) un élément déclencheur, il est un stade, une bascule où elle n’est plus, ni le carburant, ni le moteur...


  • Rappelons que c’est le même argent qui finance les "savants" de l’islam auquel les barbus et les voilés que l’on croise se réfèrent, des références comme Tariq Ramadan, Daesh, Al Qaida, Emmanuel Macron, Sarkozy, etc.


  • Une édition des 101 journées de Sodome doit tourner à Dubaï...


  • C’est assez pathétique, voila à en gros à quoi ca mène de laisser des gens devenir aussi riche.
    En plus si c’est des bédouins inculte avec des racines nomades, donc sans histoire et avec un ersatz de culture, ca vole pas plus haut que "mange ma merde" ou branle mon chameau", quel pitié...

    A côté de ca la bêtise ambiante en occident et ses bimbos écervelé ne relève même pas le niveau.
    Ces connasses sont tout de même sensé engendrer une partie des enfants qui peupleront nos pays demain non ? Merde alors.

    Et puis instagram, nouvelle filière pour la traite des blanches ?
    J’avais cru comprendre que les jeunes préféraient ce genre d’application à facebouk, planquez vos gosses !

     

    • Non mais faut arrêtez avec les blanches. Il n’y a pas qu’elles. Les Marocaines sont excessivement demandées pour assouvir les besoins des qatari et autres. Va faire un petit tour à Cannes il se passe la même chose. Ils demandent des Maghrébines.


    • Attention, ce que je voulais dire c’est que, comme par hasard, instagram à développé tous les outils qui permettent aux bimbos superficiel d’être visible sur internet.
      C’est grâce à ça que les milliardaires orientaux peuvent repérer de nouvelle fille en Europe et faire tranquillement leurs marché, d’ou la nouvelle filière.
      Mais je suis d’accord que ca ne s’applique pas forcément aux blanches.


  • Et si on demande "Où sont les féministes là ?"
    ...on parie combien qu’elle répondront "Mais euh ... c’est leur corps, elles en font ce qu’elles veulent... D’ABORD !!!" (avec le bon accent de greluche qui va bien).

    Ah oui c’est vrai... "mon corps m’appartient" chuis con j’avais oublié.

    Et donc "la femme" peut le marchander comme un objet et se plaindre ensuite d’être considérée comme une femme objet.... oui d’accord... y a pas à dire c’est "bien pensé" (on s’est compris).
    Sinon en fait tu passes de sale "mâââle macho-facho dominateur blablabla" à "j’te kiffe trop toâââ" suivant le nombre de billets... c’est beau le "progrèèèè"... là aussi y a pas à dire, pour réussir à vendre une arnaque pareil.

    Marlène "chia pas" du coup elle ne pu faire carrière à Dubaï, et se vengea en nous faisant chier nous ici en France, bordel c’est quand la fin de cet époque "de merde" c’est le cas de dire...


  • .. et des filles sans le besoin s’il vous plait.

    au lieu d’utiliser ce cadeau de la nature qu’est leur beauté pour trouver un mec sérieux et avoir des enfants sains, elle préfère se faire chier dessus par des chameaux contre un peu de fric.

    égalitarisme abstrait, porn sur canal, absence du père, interview de Rocco en prime time et peopolisaiton des hardeurs, perte des valeurs morales, destruction de la chrétienneté .. bref, ca n’a pas commencé avec insta ! justice immanente.

    le plus chanceux est le chameau en question. toute une vie de labeur pour se faire branler par le nec plus ultra de la beauté féminine.. réalise t-il au moins sa chance ?

     

    • Heuh, non elles se font defequer dessus par des hommes apparemment, ce qui est pire, et puis je ne pense pas que ce soit bien pour les chameaux mais plutôt une torture hélas, la sexualité des bêtes n’est pas calquée sur la notre, les chameaux ne connaissent pas la branlette et se foutent éperdument de toutes les perversions des hommes, sauf quand ils les subissent, seuls des esprits tordus et malsains peuvent le penser, comment peut on tomber aussi bas...


    • pas grave ! les scatophiles, les sodomites, pédophiles et zoophiles bédouins du désert milliardaires après s’être vautrés dans la luxure et le Haräm comme des porcs, comme des chiens iront faire ensuite leur pèlerin à La Mecque et reviendront après blanc comme neige puisque de facto ils seront devenus des Hajj et pourront ensuite faire leur sermonneur et leur prêcheur à coups de sourates et de hadiths sur le Qu’ran !


    • @LeVérolé,

      Excusez moi de vous apostropher de la sorte... mais il y a une petite coquille... une erreur de ponctuation !

      Je ne voudrais pas jouer l’adjoint de l’inspecteur en chef des polices de caractères mais je suppose que voulant bien faire, faire bien et faire authentique, votre utilisation de l’apostrophe n’est pas à sa place dans ce mot étranger ; votre mauvaise maitrise typographique en l’état ça ressemble à une chiure de mouche si j’ose dire...

      Le sens du message pourrait être phonétiquement difficilement compréhensible à la première lecture par un arabisant !

      Pas la bonne tessiture dirais ma prof de chant en primaire. Acceptez s’il vous plaie la critique : le signe diacritique, croyez en ma bonne foi -constatez le par vous même- à littéralement une lettre de retard !



      Quran




      Quran ("Qor-Ann")

      de rien... mais alors vraiment d’un grammairien amateur à un grammairopobe qui s’ignore peut être, de rien...


  • Puutaaaaain l’horreur.

     

    • Aaaah que de souvenir !
      De souvenirs ,qu’elle pourra remémorer , a son petit noir adopté a une mere porteuse pauvre, dans son loft Parisien, à ses vieux jours
      Kevin Brandon ,veux tu ,que je te raconte, comment je t’ai acheté, pour le noel, 2019 ?
      Parent 1 , moi donc , avant que je change de sexe, pour devenir un homme, j’ai sucé des chameaux, après que des beaux & riches princes (c’est le coté Disney de l’histoire) m’aient déféqué dessus en se masturbant
      , allééééééééé.... fait dodo, demain je te raconterai, comment j’ai trouvé ta maman biologique, sur le BonCoin
      Bonne nuit fais de beaux rêves


  • D’un côté, la nature dégénérée des milliardaires bédouins, ces démons qui occupent les lieux saints de l’Islam et de l’autre ces femelles capables des pires ignominies pour de l’argent. Tous les deux sont de la même engeance. Dans le Coran, la sourate 97 ( le repentir), Dieu parle de ces créatures maléfiques : " Les Bédouins sont les plus forts en mécréance et en hypocrisie, les plus propres à méconnaître les prescriptions qu’Allah a révélées à Son Messager. Et Allah est savant et sage".


  • Je disais justement sur l’article qui traite des frappes françaises et emiratis en Lybie, à un commentaire qui voyait les bedonnants du Golf comme ayant un immense pouvoir d’influence politique, qu’ils n’ont le droit, en réalité que de dépenser leurs argents dans des putes, des bolides, dans l’asservissement d’autres êtres humains, l’alcool, les drogues, les fêtes degénérées ou les yachts et faire servilement ce qu’on leur demande sur le plan geo-politique.
    Certains voulant aider, d’une quelconque façon, les causes plus nobles, ont très mal fini.


  • j’ai eu un témoignage d’un reporter juif qui bossait en Indonésie,il a eu le privilège de travailler avec le fils du président dans une opération secrète à sont insu,bref,comme remerciement le fils du président l’emmena à une 20 ène d’étage sous terre,avec beaucoup de point de contrôles par l’armée,à la fin,tout en bas,grosse teuf,avec toutes les drogues gratuites à volontés et tout ce qu’il possible de pénétrer sexuellement,on y trouvait des imams et autres autorités morales et politiques,tout les principaux chefs de gangs,alors qu’en surface c’est la charia...comme le dit le patron,plus t’en sais plus tu touche,la culture est l’ivresse du pouvoir,etc...

     

    • Vous en dîtes trop ou trop peu...
      Y’a t’il un moyen d’en dévoiler un peu plus ?
      Non pas que je doute mais c’est ce genre d’histoire, selon moi, qui doit finir de convaincre ceux qui pense encore trouver le bien parmis les hommes de pouvoir qui nous gouvernent ( Politiques , Immam, Vatican , Éducation Nationale...)
      Bien à vous


  • Ces filles font ce qu’elles peuvent dans un monde financier impitoyable.
    Je ne leur jette pas la pierre.
    Beaucoup ici ont un prix, mais ils l’ignorent. Ils pensent être des saints, mais n’ont que l’insulte et la damnation à la bouche.
    J’ai, au contraire, beaucoup de compassion pour ces filles.

     

    • "Ces filles font ce qu’elles peuvent dans un monde financier impitoyable.
      Je ne leur jette pas la pierre.
      Beaucoup ici ont un prix, mais ils l’ignorent. Ils pensent être des saints, mais n’ont que l’insulte et la damnation à la bouche.
      J’ai, au contraire, beaucoup de compassion pour ces filles."@Paul.

      Moi je n’en ai aucune car c’est souvent les mêmes en plus qui sont abolitionnistes concernant la prostitution en France et te traiteront de pervers si tu leur demande un jour un rapport anal ou leur avoue que tu es un peu fétichiste sur les bords...
      Les mêmes tartuffes féministes aussi en France (et aussi en Europe du Nord) prêtes à vouer aux gémonies et à taxer d’infâme pervers immoral le célibataire solitaire,le chômeur, dépressif,l’handicapé physique ou le pauvre type marié qui fait chambre à part depuis deux ans qui poussé par la misère sexuelle ou le manque affectif va se taper parfois une escort-girl ici en France ou des professionnelles en Espagne ou à Amsterdam...
      Je signale aussi que (très) peu de prostitué(e)s en Occident acceptent des pratiques immondes ,moralement indignes ou illégales comme la scatophilie,la zoophilie,le SM hard ou encore coucher avec des mineurs.
      Que l’Emirati de la vidéo (mais c’est la même chose au Qatar,au Koweït ou en Arabie Saoudite) indique que beaucoup de filles viennent de Suède ou de Russie ne m’étonne même pas,d’un coté on a en Suède une société malade de son féminisme et de son hypocrisie puritaine,de l’autre une société certes encore traditionnelle mais où les femmes doivent se battre durement pour ne pas être méprisées/reléguées au second plan par une société hyper patriarcale où un homme sur deux est violent et/ou alcoolique.


    • Surement le commentaire le plus chrétien que j’ai lu jusqu’ici. Je suis d’accord... ces filles sont des enfants. Arrogantes mais manipulables et fragiles. Elles ne font que subir un monde qui leur a apprises qu’elles ne valent pas plus que la marque de leur sac à main ou de leurs chaussures.

      Cela étant dit, les saoudiens qu’on peut croiser dans les temples de la consommations font partie des humains les plus vils que j’ai croisés. Ils transpirent l’arrogance et la haine du blanc.


  • " Tu te fais chier dessus ? Bien sur, je suis très ouverte d’esprit ... ! "

    Bon, lui est né Prince Saoudien... Pas ’d bol... !!! Mais elle, elle n’est pas née comme ça quand même ?!!!

    Simone du Bavoir avait raison : " on ne naît pas Femme, on le devient ... ! "

     

    • Non seulement elles se font chier et pisser dessus mais aussi marquer à vie le nom de leurs "seigneurs et maitres",après l’ignominie scatologique,la marque indélébile de la honte gravée à jamais sur leurs chaires pour leur rappeler leurs fautes:ces types sont des pervers narcissiques et des maquereaux occasionnels de la pire espèce,qui mériteraient de finir enchainés dans une fosse à purin entourés de porcs...
      Sans compter que celles qui plaisent vraiment à ces émirs décadents finissent souvent encore plus mal,elles peuvent finir séquestrées et cloitrées à vie là-bas dans des espèces de harems/maisons de débauches privées de ces dromadaires débauchés...


  • J’aime bien Bruno "Le Salé". Il ne spécule pas sur des conneries ; il fait de l’humour avec des faits avérés. Un type bien !


  • Je pense qu’il y a des gens, filles ou garçons, et ce tout temps, prêts à faire tout et n’importe quoi pour de l’argent, ( ou forcés bien sûr, mais on ne parle pas de ceux là ici, esclaves sexuels ), pour les volontaires, poussées par une société basée sur le pouvoir et l’attrait de l’argent et les apparences, et la technologie d’aujourdh’ui, toutes ne sont pas prêtes à aller jusque là heureusement, et tant pis pour elles, l’argent c’est bien, la dignité c’est mieux, et puis , critiquer ces filles c’est critiquer la prostitution non ? Une forme particulièrement odieuse de prostitution, mais la prostitution n’est elle pas toujours odieuse, pour la vendue, et pour l’acheteur d’ailleurs ? Ces hommes aux désirs abjects sont ils des Hommes , encore ? tous ces gens sont plus à plaindre qu’à envier, c’est certain !

     

    • “Ces hommes aux désirs abjects sont ils des Hommes , encore ?"@Athena.
      Arrêtons de tout généraliser par bienpensance et lâcheté imbécile,"ces hommes" ne sont pas n’importe qui et ne sortent pas de nulle part :ce sont des multi-millionnaires issus d’une civilisation (si on peut encore appeler ça comme ça) tribale,archaïque et surtout hypocrite,ces mêmes gens qui interdisent tout à leur propre peuple sous couvert d’une religion despotique et puritaine (en apparence)...
      Quand un Blanc occidental te demandera de dépuceler son neveu,de te chier dessus,de branler son taureau ou son cheval (à défaut de chameau) ou de mettre des poissons morts dans le fion d’un de ses oncles et tout ça dans la même soirée tu m’appelleras...
      L’islam,surtout l’islam rigoriste produit du pervers narcissique et du déséquilibré schizophrène à la pelle,quelle différence entre ce genre de nababs du Golfe et les "migrants" africains,syriens ou afghans qui violent des mamies ou des gamines de douze ans ???
      Une seule,le fric...
      Quand aux femmes occidentales qui acceptent de se soumettre à de telles bassesses qui feraient rougir 99,9% des prostituées professionnelles pour de l’argent,elles ne méritent même pas le qualificatif de truies encore trop humain pour elles...


    • Vous idéalisez trop la beauté interieure, celle du coeur : cependant je ne connais qu’un gars pour mille qui ne se retourne pas sur un cul bien roulé ; et ce gars-là est aveugle.
      Les filles savent cela.
      Les beaux culs sont une denrée rare : aussi coûtent-ils cher ; si ce n’est dans l’instant, c’est sur le long terme.
      Les filles aussi savent cela.
      Aussi que leur proposez-vous de valeureux, de vertueux à se mettre dans le coeur et l’âme sachant que 999 d’entre eux se barreront une fois obtenu l’objet du désir, situé sous leur ceinture ? Cela vaut tout autant pour l’aveugle après reconnaissance palpeuse.
      La tolérance (sur cet aspect de la monétisation de précieuse beauté, car éphémère autant que coûteuse à entretenir) est d’être en capacité de se lever toutes ces « jolies » belettes d’un claquement de doigts et d’un idiome, pui de ne pas le faire si l’on n’a rien d’autre que la bagatelle à leur offrir : là le propos critique serait honnête.
      Car il en va de même, réciproquement, pour les types blindés d’oseille ou réputés : voire même ceux qui rentrent dans les clichés « télévisuels » du moment.
      Aussi n’est-il pas question d’envier ou plaindre celles et ceux qui sont consentants sur le deal : mais de savoir si l’on participe des méthodes ou pas.


  • Satan. La révolution totale est déjà nécessaire.

     

  • Être instagrammeuse au pays de la ministre française du droit des femmes Marlène Schiappa et accpter de se retrouver dans un gang bang de 20 scheiks dont un gamin de 13 ans et un chameau qui vous chie dessus au pays de la charia pour $ 10 000 et un Mars.

    Désolé,
    mais Bruno le Salé est plus crédible qu’une chronique chez la féministe Daphné Burki !

     

  • Tout est bon pour macron et les capitalistes et les féministes tant que le Pib de la France augmente d’ailleurs quand tu te payes un yacht tu peux défiscaliser ce n’est pas pour rien.
    Macron appelle cela la théorie du ruissellement.


  • Je ne comprends pas trop le présentateur de cette vidéo :

    - Les a t’on forcé à faire de la prostitution ?
    - Y a t’il un type de prostitution ( ici clairement argent contre actes sexuels) moins gênant ?
    - Ont-elles été trompées sur ce qui allait se passer ?
    - Ont-elles été forcées à "refaire du chameau ou du chien ou du cacaphilie" ?
    - Etaient-elles mineures ?
    - Les a t’on moins payées que ce à quoi elles avaient donné leur accord ?
    - Estiment-elles qu’elles ne furent pas assez payées ?
    - Vivent-elles dans des pays sans minima sociaux : La Suède est tout de même sensé être un exemple en terme de services sociaux, non ?
    - N’ont-elles pas eu ce qu’elles souhaitaient ( à savoir du fric, blé, pèze ) ?
    - Les pervers avec lesquels elles ont des accords : sont-ils soudainement devenus laids juste avant ces actes ?
    - Leur parents crèvent-ils de faim ? elles-même crevaient-elles de faim avant et durant ces "échanges" ?
    - Avaient-elles peur pour leur sécurité ?

    Il me semble qu’elles voulaient du fric, du pèze, du pognon sans trop travailler :
    bosser à 4000Euros/mois pour avoir 50 000 Euros en un an,
    ou bosser à 1500Euros/mois pour 50 000Euros en 3 ans
    est beaucoup moins intéressant pour elles que faire ces actes pour 50 000Eurs en un Week-end.

    Elles voulaient du fric : elles ont leur fric. Elles peuvent aller vivre une vie de "luxe", et se pavaner en Louboutin.
    Elles ont eu ce qu’elles voulaient : du fric quelque soit les méthodes.
    De quoi, exactement, se plaignent-elles ?

     

    • Sais tu ce que signifie le mot moralité ???
      As tu des enfants, notamment une fille ?
      Le travail éloigne de l’homme trois grands maux, l’envie, le vice, et le besoin (Jean-Jacques Rousseau).
      Tu pourrais peut être postuler, il paraît qu’ils cherchent des sous hommes.


    • As-tu déjà entendu parler de femmes qui préfèrent travailler à l’usine plutôt que de faire de la prostitution, quelque soit les formes de prostitution proposées ?
      Ici, ces femmes ont fait un "choix" par appât du gain.


    • A Compris : vous êtes si bien endoctriné par nos élites corrompues et leur société d’Argent Roi que que vous ne voyez plus le mal que ce genre de pratiques distille dans le reste de la société.

      Aujourd’hui quelques unes sont les putains des rois du Pétrole.
      Quand on y sera habitué, alors demain, toutes les filles le seront. Et les hommes aussi d’ailleurs. Puisque le but n’est pas seulement d’assouvir des fantasmes, mais d’humilier les occidentaux.
      Apparemment vous êtes prêt à cela pour vous même ou votre fille, votre soeur.


    • Labelette : je crois que tu manques d’information.

      Commence à te renseigner sur les réseaux pédophiles : Ces femmes , MAJEURES ont acceptées de faire de la pédophilie sur des gamins de 13/14 ans : .
      Puis tu peux regarder les filles de bonne famille, de la cote d’azur qui se prostituent en cachette de leur propre parents, sans menace physique, pour "amour du luxe".

      Parfois, il faut regarder les choses en face : oui il y a des pervers, et oui il y a des "amoureuses de l’argent".
      Les "amoureuses de l’argent" ont besoin de trouver le chemin de DIEU.
      Les escuser ne les aide pas : elles ont besoin de DIEU, car DIEU seul peut enlever
      les idolâtries qu’elles ont. L’idolatrie : vénérer autre chose que Dieu - Dieu de la Sainteté, de la Purété, du Pardon, de la Miséricorde, Dieu du Cœur Pur. Toute idôlatrie mène tôt ou tard à l’amour de l’argent, puis à la prostitution, et à ce qu’il y a au-dela de la prostitution.

      Maintenant, si tu me dis qu’on les a pédophilé durant leur enfance, ou qu’elles sont menacées si elles refusent : la situation est différente. Ici, on parle de l’appât du gain.


    • Aux pères la morale des commentaires ci-dessus, l’appât du gain (choix établi par ces femmes) est dans la même veine que celui qui est fait par des millions de « travailleurs » qui se lèvent le cul tous les matins pour l’oseille et qui ne vendent au Capital qu’une compétence, à défaut une capacité. Combien d’ailleurs au boulot font « la pute » pour avoir tel ou tel poste, telle augmentation, telle médaille ; « faire la pute », expression valant pour l’homme comme pour la femme.
      Aussi le travail n’est pas une valeur quand il demeure une soumission : seule la saine occupation n’est pas mère de tous les vices : ne mélangeons pas les concepts.
      Une nénette chariée par son frotteur de taulier, moquée par ses collègues ou manipulée par son gus, n’a rien à envier à celles que vous montrez du doigt sous les accusations de pétasses. Et cela peut être demain votre mère, votre fille, votre femme, votre sœur, votre amie : c’est ensuite que l’on juge les bonshommes, héros sabre au clair qui mettent fin à l’infâmie qui ronge les dignités.
      Les plus grands royaumes, empires, réunifications, hôtels particuliers, certains monuments ont été érigés sur des alliances arrangées aux saveurs de coup de quéquettes : que les dulcinées soient volontaires, duplices, exogames ou non.


  • Comme la princesse qatarienne qui s’est fait choper à Londres avec 7 Blancos dans un gangbang qu’elle avait organisé. j’imagine que cela n’était pas le premier.

    https://www.veteranstoday.com/2016/...


  • Tout est bon pour macron et les capitalistes et les féministes tant que le Pib de la France augmente d’ailleurs quand tu te payes un yacht tu peux défiscaliser ce n’est pas pour rien.
    Macron appelle cela la théorie du ruissellement.


  • L’Amour
    n’existe plus.

     

    • Ce mot-là, AMOUR c’est comme le terme antisémite, c’est un mot valise : qui regroupe des désirs aux passions, des attirances aux alliances en passant par les coalitions jusqu’aux associations duplices et/ou exogames, tout type d’arrangement, avant même qu’il ne soit question d’amour INCONDITIONNEL (et pas nécessairement réciproque, sinon ce ne serait pas du jeu).
      Il se trouve que notre époque amalgame (depuis son petit bail) romantisme et aventures romanesques en idéalisant le bazar pour une vaste généralité alors que l’essence du « truc » n’émane que de trois sujets, seuls acteurs de leur inséparabilité alchimique qui relève presque de l’intrication.
      Cet AMOUR, autant que celui INCONDITIONNEL existent peu : parfois ne se trouvent-ils même pas au sein des couples (tels que vous les sous-tendez).
      Aussi, n’allez pas le chercher au sein de paraphilies (monnayées) : vous perdriez votre temps.


  • Manque plus que des combats de gladiateurs dans des fosses et vous aurez une vision de l’avenir radieux que vous réservent les mondialistes.


  • L’actrice x nomi avait évoqué sa vie de recluse domestique dans un harem, en arabie saoudite ; (son témoignage est cependant moins violent que les affres de ces instagrameuses)
    On est comme dans la pornographie, dans le fond : c’est un rapport capital/travail binaire et très dur : les travailleuses du sexe ne descendent plus à la mine comme autrefois, mais c’est tout comme...
    La charia et le rapport aux femmes n’explique pas tout : les gains illimités de ces princes saoudiens créent une sorte de libération de leurs névroses, en les autorisant à exprimer toutes sortes de travers, sans honte ;
    La fin d’une sorte de civilisation, quoi

     

    • Sauf que ces gens-là n’ont jamais connu la civilisation,ils sont passés grâce au pétrole en l’espace de cinquante ans du moyen-âge à la plus complète des décadences,car là à part un clone de Caligula je ne vois pas qui pourrait en matière de décadence et de perversions sexuelles ne serait-ce que les coiffer sur le poteau,à coté d’eux Rocco Siffredi c’est un boy-scout...


    • @Lonewolf

      Exact, est il besoin de rappeler que ces bédouins ( qui sont passé du solex à la Rolex ) ont passé tout le moyen age à chasser les chrétiens pour en faire des esclaves ?

      Comment penser que cette bande d’ éleveurs de chèvres et d’esclavagiste devenu immensément riche grâce au pétrole puisse définir un projet civilisationnel digne de ce nom ?

      Mesdames, n’allez pas à Dubai... !


  • Avant les riches princes pour pouvoir baiser à satiété devaient constituer des harems, infrastructures complexes à gérer et très coûteuses...à titre de comparaison ceux qui ont un hara de chevaux peuvent comprendre cela, et bien avec des femmes c’est bien entendu encore plus sophistiquées. Mais aujourd’hui c’est plus simple et moins coûteux, il suffit de faire venir de la jeunes dégénérées occidentales, de claquer quelques milliers d’euros en billets d’avions, frais de nourritures et "argent de poche" et voilà ! Plus besoin de se casser le fion à loger et prendre soin à vie des femmes...il suffit de faire venir un troupeau...de loger dans un ĥôtel de luxe, d’en profiter le temps de la validité du visa...et voilà !


  • Il faudrait que vous vous réveillez. Il se passe la même chose à Cannes. La plupart des prostituées sont Marocaines car très prisées par les Qatari et d’autres. Ils leur font la même chose, scatophilie etc... Ils les tabassent si elles ne font pas ce qu’ils souhaitent. Ils sont trop puissants pour pouvoir être arrêté.
    Il y a un film qui est sorti au cinéma autour de cela et qui a fait polémique, "Much Loved", Bon biensur en plus soft sans la scatophilie mais qui montre bien la perversion des Saoudiens au Maroc.
    Je pense qu’ils méprisent toutes femmes qui ne sont pas Arabes ( de leur pays je précise ). Ils font aux autres ce qu’ils ne feront jamais aux femmes de leur propre pays.
    Par dégoût pour les unes et par respect pour les autres.


  • Ces filles sans amour-propre prennent des risques terribles. Elles ne sont pas sur leur territoire et peuvent être retenues à tout instant. J’ai lu un fait-divers relaté par le nouvel Obs dans les années 80 ou 90 : deux filles contactées pour assouvir un émir quelque part dans le Golfe se retrouvèrent dans son désert, prises dans une insurrection, l’émir chassé en leur présence. Elles furent toutes les deux fouettées à mort par la faction insurgée, en présence d’un tas de bonshommes. Ils aiment lapider des femmes.
    Il y a aussi le risque d’être filmée avec un mineur, un chameau, couverte d’excréments... La torture, car la fille n’a plus aucun droit une fois piégée. Le chantage qui s’ensuivra, la taule possible, le harem à vie (courte, tant que dure la beauté relative). C’est vraiment beaucoup de risque, en termes financiers, pour une issue incertaine. A ce risque s’ajoute celui de finir en HP, et de voir sa jolie peau d’instagrameuse marquée à vie.


  • Apparemment les rois du pétrole ont trop regardé "Indecent proposal" avec Redford et Demi Moore.

    Et ils ont décidé d’humilier les femmes occidentales. Et les hommes, aussi, car comment de vrais hommes peuvent ils accepter de laisser souiller leurs femmes ?

    Quand ces crimes seront connus, ils crieront un jour vengeance. Et je crains l’arrivée de ce jour.

     

    • @labelette
      Une femme européenne ayant décidé de quitter nos terres pour aller se faire souiller par des dégénérés au milieu du désert ne fait plus partie des nôtres.
      Personne n’ira se battre pour des femmes qui acceptent de se faire chier dessus et d’avoir des rapports avec des chiens ou des chameaux.
      Quand on veut être respecté, il faut être respectable.

      "Ce qui doit tomber, il faut encore le pousser". Nietzsche


  • Suite
    Marquer à vie les gens, comme des bêtes, les rappeler jour et nuit à son souvenir semble être un marqueur d’identité des riches proche-orientaux ou assimilés (comme le & !? ::54f’# ! Pierre Bergé).
    C’est une caractéristique des gens qui n’existent pas, que se faire nommer, que marquer et harceler les autres. Dans les classes de l’EN française, les élèves souvent immigrés obligent l’autorité à les nommer sans arrêt pour les rappeler à l’ordre, empêchant le cours de se faire.
    Pauvres filles. Je pense au renard dans sa cage, qui se battra jusqu’au bout, plutôt que faire le chien-chien. Et elles... N’y a-t-il pas un instinct de SURVIE de la dignité quelque part ? Qui les a brisées ?
    Avoir fait l’esclave volontaire et le savoir, enlève leur charme aux femmes. Dostoïevsky a bien décrit ce processus.


  • Sucer un chameau et se faire chier dessus pour 30000 euros et pourquoi pas se faire fist-fucker par un elephant
    Qu’on ne me raconte pas que l’on puisse oublier, même avec tous les millions, du monde, avoir sucer un chameau, la gueule couverte de merde, devant un parterre de princes saoudien, en train de se branler
    Je te dis pas les années de depression, de flashback, psychanalyse, de cauchemars , de honte de soi et de déchéance chaque fois qu’avec ton argent, tu t’offres un cadeau
    Tient je vais m’offrir le dernier Kontre Kulture, avec l’argent que j’ai gagné honnêtement ,en me faisant chier dessus et en suçant des chameaux
    J’imagine déjà, le plaisir de lire, les premiers mots ou juste d’ouvrir au livreur ,pour recevoir le sesame tant mérité , dans mon peignoir remmené de Dubaï
    Super ce monde
    Faudrait demander, si nos arrière-grand-meres ont sucrés des boucs, pour offrir à grand-papy son beret du dimanche pour aller la messe
    Quelle déchéance il n’y a pas de mots assez sales pour ça

     

    • Je ne voudrais pas faire mon rabat-joie mais au-delà des résistantes, en France, par les temps contemporains qui courent, il faut être vigilant lorsque l’on parle d’arrières-grands-mères*, dont celles qui se trémoussaient dans la France « occupée » et celles qui faisaient ce qu’elles pouvaient avec leurs capacités et talents dans celle dite « libre »...
      Certes, ce ne sont pas elles qui faisaient le « déplacement » initial.

      *On a même connu des arrière-grands-pères...


    • @Sedetiam
      Je vois pas le rapport entre se trémousser en temps de guerre et se faire chier dessus et branler des chameaux, devant des types en robe et en babouches qui se branlent
      Que certaines femmes usent de leurs charmes et corp a toujours existé (Marlene Dietrich,Brigitte Bardot, Romy Schneider, Gina Lollobrigida ) , mais si ta grand-mere ou arrière-grand-mere faisait des trucs aussi sales , je me dis, c’était une précurseuse en la matière
      Peu de femme se faisait chier dessus et branler des chameaux et enfilées des poissons dans le culs des papys , et au-dela de ça même si cela existé on ne faisait pas la promotion de ce genre de vice et celles qui le faisaient ne s’en glorifiés pas et devaient garder ça dans un tout petit cercle d’initiés ,qui eux non plus ne criaient pas ça au grand jour
      Hors aujourd’hui la promotion du vice et la perte de valeurs, principes, morale est devenue un sacerdoce
      Youporn, Milf, Gonzo, Facial, Coprophilie, Sodomie, Fistiniére, Gleeden, Gay-Pride, Chemsex, Zoophilie, Barebacking j’en passe et des Meyer
      Mais je suis peut-être un naif ,mais dans mon temps 70/80, j’ai la cinquantaine, ne serait-ce qu’une fellation ou une sodomie, n’étaient que des choses sexuelles, que pratiquaient seulement les actrices porno ,comme Brigitte Lahaie, peu d’homme avaient expérimentés ce genre d’activité avec leur petite amie
      Mais tu as peut-être un cercle d’ami different du miens, il me semble que l’on est loin du temps de nos grand-mere, non ?
      Salutation camarade


    • @Sedetiam
      Je vois pas le rapport entre se trémousser en temps de guerre et se faire chier dessus et branler des chameaux, devant des types en robe et en babouches qui se branlent
      Que certaines femmes usent de leurs charmes et corp a toujours existé (Marlene Dietrich,Brigitte Bardot, Romy Schneider, Gina Lollobrigida ) , mais si ta grand-mere ou arrière-grand-mere faisait des trucs aussi sales , je me dis, c’était une précurseuse en la matière
      Peu de femme se faisait chier dessus et branler des chameaux et enfilées des poissons dans le culs des papys , et au-dela de ça même si cela existé on ne faisait pas la promotion de ce genre de vice et celles qui le faisaient ne s’en glorifiés pas et devaient garder ça dans un tout petit cercle d’initiés ,qui eux non plus ne criaient pas ça au grand jour
      Hors aujourd’hui la promotion du vice et la perte de valeurs, principes, morale est devenue un sacerdoce
      Youporn, Milf, Gonzo, Facial, Coprophilie, Sodomie, Fistiniére, Gleeden, Gay-Pride, Chemsex, Zoophilie, Barebacking j’en passe et des Meyer
      Mais je suis peut-être un naif ,mais dans mon temps 70/80, j’ai la cinquantaine, ne serait-ce qu’une fellation ou une sodomie, n’étaient que des choses sexuelles, que pratiquaient seulement les actrices porno , peu d’homme avaient expérimentés ce genre d’activité avec leur petite amie
      Mais tu as peut-être un cercle d’ami different du miens, il me semble que l’on est loin du temps de nos grand-mere, non ?
      Salutation camarade


    • @ anarco-nationaliste
      Comment osez-vous critiquer la pensée bien épelée de Sedetiam, pauvre profane !


    • @Charles
      Oh je me permets rien, juste ayant un demi siècle de vie, et un vécu, qui vaut ce qu’il vaut , j’ai jamais vu de jeunes filles dans mon entourage, qui aimaient se faire débourrer dessus de la merde et branler des chameaux ou enfiler des poissons dans les rectums de p’tits amis
      Mais il est vrai que je n’ai aucun amis milliardaire, qui se baladent en robe de nuit en invoquant Dieu a chacune de leurs saloperies
      Alors je te reconnait au moins ça, je suis un pauvre profane


    • @ anarcho-nationaliste,

      Voyez l’ami, vous tutoyez le premier venu comme le fait la jeunesse actuelle (et dépravée selon vous), ce que ne font pas les quinquas que je connais et moins encore ce que je ne connais pas et leurs plus anciens encore.
      Parlant de connaître, comme on vous l’a signifié dans un commentaire, vous manquez de savoirs sur le sujet pour vous prononcer et c’est pour cela que vous ne voyez pas le rapport, au sens strict comme au figuré.
      Mais il n’y a rien de grave à conserver une forme de naïveté synonyme d’innocence.
      Pensez que si la sodomie fut condamnable à la peine de mort, dès l’aube des temps, c’est qu’elle se pratiquait bien avant vos années 80. Au sein de tous les cultes qui privilégiaient la virginité pour le « mariage », elle était monnaie courante : pour tous les chahuteurs « ces culs liés » des temps après, elle compensait l’absence de préservatif et de pilule : quant au mode d’instruction pédérastique... Et cela, comme dirait l’autre, ce n’est qu’un détail de l’histoire. Vous n’avez pas idée... du reste.
      Dans l’ordre, (re)lisez A.S. (qui selon moi reste très soft quant à l’expérience ou la connaissance, pour ne point heurter le lectorat), puis Paucart, Sade : et enfin allez vous « perdre » dans quelques arcanes ou donjons. Vous risquez de ne pas en revenir...
      Quant à se trémousser, c’était un euphémisme : heureusement que les types n’avaient plus leurs casques à pointe, du reste.
      Vous voici donc, en plus des autres qualificatifs que vous vous prêtez, doublé d’un idéaliste. N’en restez pas pour autant dans une forme de déni. Étudiez le sujet sur le terrain : la seule chose qui change de nos jours est la rapidité du déplacement, de l’échange et de la communication : la modernité des « accessoires » aussi ; jamais l’imagination des hommes (et femmes) : ce serait même l’inverse selon moi, tant l’image et prémachée... désormais.


    • @Sedetiam
      Je te tutoie sans méchanceté (loin d’être comme tu dis un jeune- la cinquantaine-), je suis un paysan et chez moi passé un certain age, les paysans, les travailleurs se tutoient cordialement, je n’ai jamais vouvoyé mes semblables au bistrot, ni à la cooperative, encore moins au village, sauf les dames et les anciens, et ça n’est pas une marque de dédain, maintenant ton commentaire se veut philosophique, chez moi on ne philosophe pas sur la sodomie, on rigole et on blague, sans agressivité (ici la sodomie est encore un peu tabou en tout cas chez les quinquas, certes pas pour longtemps et même peut-être très pratiqué chez les jeunes dont tu parles, mais ils ne le crient pas sur les toits ou dans l’intimité)
      Tu remarqueras, que je ne suis pas Soral, je n’ai, ni son intelligence ,ni son savoir ,ni son auditoire, encore moins son phrasé et ses fines analyses (c’est bien pour cela, que je l’écoute et le lis) ,si je t’ai heurté, je m’en excuse, mais on est pas dans un diner mondain et tu n’ais pas un enfant (je présume), on peut donc, je pense, se parler franchement et sans mépris
      J’ai bien l’impression, que vous jouez tous les aristos, les cul bénis (ce n’est point une insulte, juste un constat, on est du peuple ou on est des mondains ?) mais je suis sur que sur le forum (commentaires), les aristos ne doivent pas être pléthore ,vous qui parlez du peuple, des gilets jaunes, des ronds points et des campagnes, venez-y, je te parle pas de la campagne de bobos, non, je te parle de la vrai, celle ou il n’y a rien, des pauvres et des bistrots, des vieux et des paysans (pas des propriétaires), comme l’Ariège, le Comminges, Bourgogne-Franche-Comté, Tarn (enfin pas partout bien-entendu), faudrait que l’on se confronte un peu à la realité, et le peuple , pas tout le monde, mais beaucoup et j’en fais partie, non pas été à Science Po, ni à l’ENA, ici (je te parle de ce que je connais mon patelin, mes amis, mes collègues) aucun n’est allé plus loin que la 3éme ,un ou deux le BAC et encore, beaucoup ont quittés en apprentissage à 16 ans ou en lycée agricole pour certain, donc si tu attends de tout le monde une culture , un savoir comme Soral , tu vas être surpris ,en France peu de gens sont aussi cultivés que lui, c’est malheureusement les bien-fait de l’école républicaine, de la méthode globale de Jospin et pas de l’École Polytechnique
      Voilà l’ami, sans rancune, j’espère
      Tout ça me désespère (coprophilie, zoophilie, etc..) rien de plus , mais je dois être naif


    • @ anarcho-nationaliste,

      Ce que mon propos tentait de (vous) dire, c’est que de l’autre côté du rideau, proche du bois du lit ou du fer de ses barreaux ou autres possibles accroches, se jouent d’autres « jeux » dont vous ne semblez pas avoir idée, qui se trouvent être à l’opposé de ce que nous pourrions qualifier de cul-bénit. Des jeux consentis ou non. C’est à dire légaux ou pas.
      Il n’y a aucune philosophie « là-dedans », au sens où vous l’entendez. Pas plus de morale quelle qu’elle soit : donc l’on ne devrait pas pouvoir juger de la dignité des uns ou des autres ; si c’est le cas, c’est que l’on juge à l’aune de la nôtre ; qui n’est pas nécessairement la loi : dans tous les cas, il n’y en a pas d’universelle.
      Restons dans la loi (française) et à Paris, pour cette aristocratie qu’il vous semble être et revenons à « se trémousser » : vous n’imaginez pas le nombre de belettes, vedettes du moment où inconnues qui se sont faites partouzer par l’occupant dans des lieux de prestige durant la WWII, cependant que d’autres (elles aussi désormais) arrière-grands-mères suçaient des cailloux dans la France (profonde) dite libre : libre pas si longtemps que cela et si l’on compte alors les tondues à l’issue, l’on peut rajouter aux cailloux, le petit lait et plus si affinités : je vous assure que la position du missionnaire et les trucs « à la papa » ne font guère partie du lot.
      Venons-en à d’autres paraphilies, hors la loi : le procès d’Outreau ; vous ne pouvez pas considérer qu’il s’agit de déviances tenant à l’aristocratie parisienne...
      Aussi, revenons à la légalité : l’oseille, la classe sociale peuvent permettre l’élaboration des décors et des lieux, le choix des mets et des vins qui peuvent accompagner les scénarios, certes : cependant que « l’acte » peut tourner au sordide.
      Alors qu’avec deux balles et quatre bricoles, l’on peut tenter le Nirvana si l’on est un esthète tantrique : seulement, dans un cas où l’autre, il n’est nulle question de mondanité ou de normalité. C’est un autre domaine qui échappe au commun des mortels : deviant pour l’un, spirituel pour l’autre : vous pouvez même fusionner les deux.
      Mais, pour vous lire entre les lignes, j’ai peur que vous vous abîmiez à aller chercher ce qui se trouve de l’autre côté de votre normalité, tant votre premier commentaire était déjà marqué par l’effroi : en effet, « l’on n’en revient pas » et l’on n’en sort jamais vraiment indemne : que ce soit en bien ou en mal, occidentalité manichéenne, oblige.

      Aussi, prudence : portez-vous bien.


    • @Sedetiam
      Merci de m’avoir répondu sans mésestime, je ne suis pas un enfant de cœur et j’ai margoulé durant ma jeunesse, mais voir la video de Lounes Darbois sur E&R avec P.de Brague , m’a sidéré, je peux même dire inquiété , terrifié , attristé pour tous ces jeunes, alors celle-ci n’en parlons pas !
      Bref ! tout ça me dépasse .Et non je n’irais pas voir , j’ai une épouse depuis belle lurette et les délires à la papa me suffisent, je dois manquer d’imagination , une position me suffit si je voulais faire de la gym, j’aurais fait gymnaste
      Salutation camarade


  • Ca suce un chameau et ça se laisse déféquer dessus à Dubaï pour quelques billets mais une fois rentrée à Paris, "féminisme" oblige, ça dénonce le mâle blanc du quotidien forcement pervers, harceleur etc...

     

  • Une ex-prostituée de haut niveau, avait raconté que les pires violents, pervers, tordus dans leurs demandes étaient les arabes , et pour peu qu’ils soient milliardaires, c’était l’horreur à supporter. Car eux n’ont pas de raffinement, ils ne sont pas dans la séduction, dans une certaine éducation, ils sont primaires, voire primitifs et un brin tarés. Ensuite, celles qui acceptent ça, font passer l’argent avant leur dignité, leur personne. Tant pis pour elles. Quant à ces rebuts de l’humanité, ils n’ont aucun respect pour eux-mêmes, alors pour les femmes occidentales encore moins. Ils ne respectent pas plus leurs femmes, mais c’est juste leur honneur qu’ils ne veulent pas voir touché. Donc dans ces pays de tarés, et les réseaux pédocriminels de l’occident, le monde court vraiment à sa perte. Il faut espérer qu’un bon déluge moral, sans être coincé pour autant, juste être normal, lavera la terre de cette puanteur à tous les niveaux. Quant à la zoophilie, fléau s’il en est, c’est une monstruosité. Car, dans tous ces comportements de malades mentaux, enfant ou animaux ne sont pas volontaires.

     

    • Vous écrivez : "Tant pis pour elles".

      Non. Elles sont le produit de notre "modernité". Il y a certes une part de cette chiasse qu’on peut leur attribuer ( leur choix ) mais une autre, non négligeable, est liée au fait que, si chacun est, pendant son enfance, le fils de ses parents, il devient aussi,assez rapidement, avec la scolarisation en fait, le fils de son époque. Ces filles-là ont cette malchance d’être née à une époque de chiasse mentale : le post-modernisme répandu et défendu par nos "élites". Pour arriver au produit final : tout s’achète, tout se vend. La prochaine étape ? Des enfants déclarant "Oui, oui, j’étais consentant. Je voulais avoir une relation sexuelle avec cet adulte. Tenez, regardez le contrat : j’ai gagné un paquet de bonbons".
      Ces pauvres filles pensent être "fortes" mentalement et indépendantes, elles sont juste ignorantes au dernier degré et donc manipulables ( et manipulées ) jusqu’au trognon. Elles pensaient que leur beauté réelle ou fabriquée était une chance pour elles, ce sera leur croix...
      Alors, "tant pis pour elles", non. C’est juste à gerber.


    • Moi j’ ai entendu un témoignage très émouvant d une prostituée en Suisse qui racontait que les plus pervers qu elle a eu elle et ses copines étaient les hommes européen et au contraire les nord africain qu’on appelle en France arabe étaient les plus respectueux envers les femmes chacun a son expérience mais y a pas besoin d aller aux Emirats pour ça en France surtout a cannes on a bien vu avec weistein et tant d autres ce qui se passait dans les hôtels de luxe !!!


    • Vous ne comprenez pas !

      Si le système technologique permet et expose tout ça, ce n’est pas pour qu’on s’encule tous dans des grottes en fumant des pétards, mais au contraire pour accroître les comportement déviants et dysfonctionnels (comme le racisme et l’antisémitisme ;), afin de les mettre en lumière et justifier plus de contrôle, de nous amputer de notre nature sauvage en nous transformant en machine (littéralement).

      Voyez-vous plus d’enfants jouer dans les rues et dans les parcs depuis l’affaire Dutroux ? NON !

      Je vous informe que le Projet c’est de vivre dans l’espace, et là, pas de sexe, pas de stupre, pas de défonce, pas de vin, pas de viande, pas d’arme...


    • Kamika : je n’ai fait que rapporter ce qu’elle en a dit.
      Achem : donc toutes les filles de leur âge devraient faire ça si je vous suis bien, vu qu’elles sont nées dans la même modernité. Heureusement que non. Mais c’est vrai que tout dépend aussi de l’éducation qu’on reçoit, de l’enfance qu’on a eue, c’est sûr, car si on n’apprend pas au départ à se respecter, et si on n’est pas aimé, ou maltraité, ou pire, ça donnera sûrement ce genre de filles qui n’ont que leur beauté comme atout, et dont, il est vrai, on a érigé en unique moyen de s’en sortir. Je remplacerais donc le "tant pis pour elle" par « pas de chance pour elles pour la suite » si ça vous fait tant gerber, mais n’empêche qu’aimer l’argent à ce point, c’est quand même pathologique.


  • La dignité d’une pouffiasse européenne acculturée ne s’évalue à presque rien quand on y pense...

    Le paradoxe ultime étant que ces filles hyper-narcissiques - qui ont voué leur existence au paraitre et sacrifié leur âme sur l’autel de la belle apparence - finissent par se faire chier dessus comme de vulgaires latrines, eh ! amusant tout de même.

    Pour relativiser, là c’est moins marrant, on imaginera ce que font nos élites occidentales dans leur somptueuses demeures. Et quand on y pense on se dit que la merde ça reste encore très humain...

     

  • Se faire enculer ou se faire chier dessus, la symbolique est similaire. Il s’agit de te signifier ontologiquement ton infériorité, puis accessoirement de te rappeler ton statut social de marchandise corvéable, c’est à dire d’esclave.

    Satan cherche toujours à commercer puis négocier... en l’occurrence, tu branles un chameau puis tu finis couvert d’une honte excrémentielle. L’odeur doit être insoutenable mais pas autant que la culpabilité et le mépris de soi. On commence ici à entrevoir l’étendue spirituelle de l’argent sur notre monde, et, en effet, ça pue !


  • Ca rappel le témoignage de l’ancien chauffeur de pierre bergé...


  • a ce niveau il convient de parler non plus de déviance mais de perversion
    en fait ces gens là sont animés par une sexualité dont l’unique composante est sadique
    mon plaisir consiste a faire souffrir celui qui s’y plie, le reste je m’en fout

    concernant ceux qui s’y plient, je ne comprends pas mais je ne suis pas omniscient
    j’y voit une aliénation non pas au sexe mais a ce qu’il permet d’obtenir, a commencer par l’argent

    ils n’en ont pas l’exclusivité, si je me réfère a la conférence tenue par R Holeindre, il fut une époque ou, sous nos cieux, se pratiquaient des actes qui n’avaient rien a envier a ceux cités dans cet article, mais il ne faut plus en parler, d’ailleurs il a été arrêté pour ces propos :
    https://bruiter.com/topic/42-51-594...
    sa conférence doit toujours etre en ligne il suffit de la rechercher

    utiliser sa richesse , profiter de la pauvreté, abuser de la faiblesse, chacun ses choix
    aréopage de merde, sans vous le monde serait un enchantement


  • et bien, et après elle viendront faire les féministes en France


  • Voilà un aperçu de la mentalité arabe lorsqu’elle n’est pas contenue par la morale et la raison occidentales : elle s’exprime alors dans toute sa perversité sauvage inhérente. C’est cette même perversion et ce même sadisme que l’on retrouve chez les racailles anti-françaises d’origine maghrébine sévissant sur notre territoire. Le plaisir et la jouissance d’humilier et de faire le mal.


Commentaires suivants