Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pschitt ! La vague de cas du variant delta s’effondre dans plusieurs pays

Après des semaines d’envolée incontrôlable sous l’effet du variant delta, plusieurs pays européens affichent depuis quelques jours une chute des contaminations. C’est le cas au Royaume-Uni, mais aussi aux Pays-Bas ou encore de la Tunisie. Rien ne permet encore de l’expliquer.

 

Le Royaume-Uni a-t-il atteint son pic de contaminations de la quatrième vague épidémique, causée par le variant delta ? Après huit semaines de flambée, le pays n’a enregistré "que" 24 950 contaminations lundi. Contre le double une dizaine de jours plus tôt.

Des chiffres d’autant plus étonnants que le Royaume-Uni a levé totalement ses dernières restrictions sanitaires le 19 juillet, avec un mois de retard, mais en pleine envolée épidémique.

 

 

[…]

Le pays a-t-il atteint l’immunité collective ? Ce serait le cas selon les données des autorités sanitaires, qui estiment que près de 100% des Britanniques adultes disposent d’anticorps contre le Sars-Cov-2 - induits par la vaccination ou une précédente infection.

 

 

Selon les modélisations de l’office statistique britannique, pas moins de 87 à 93% de la population des États composant le Royaume-Uni disposeraient d’anticorps contre le Sars-Cov-2.

 

 

Reste que le Royaume-Uni n’est pas le seul pays où la flambée du variant delta s’est traduite par une chute aussi vive des contaminations : on l’observe également aux Pays-Bas et en Tunisie, par exemple. Et dans une moindre mesure au Danemark.

 

 

Si les deux pays européens affichent une couverture vaccinale élevée, ce n’est absolument pas le cas de la Tunisie où la population manifeste pour obtenir des vaccins.

 

 

L’explication est donc, au moins en partie, à chercher ailleurs. 

Les courbes de ces pays peuvent susciter l’espoir. Mais faute de causes identifiées, il est donc trop tôt pour dire si la baisse est amenée à se poursuivre. Ni si, a fortiori, elle se produira également dans l’ensemble des pays touchés par le variant delta. En effet, une telle diminution n’a pas (encore ?) été observée au Portugal ou en Espagne, qui avaient pourtant subi comme les Britanniques une flambée épidémique quasiment simultanée.

Quant à la France, elle affiche un décalage temporel de 4 à 8 semaines avec le Royaume-Uni - et une couverture vaccinale inférieure. Impossible, à ce jour, de dire jusqu’où montera l’envolée des dernières semaines.

Lire l’intégralité de l’article sur ledauphine.com

 

L’arnaque delta, sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • L’erreur, ce serait de croire que nos plus ardents défenseurs du vaccins réaliseront un jour leur erreur. Le problème, c’est que le système trouvera toujours une manière de prolonger l’histoire qui l’arrangera, peu importe les faits.

     

    Répondre à ce message

  • Pour connaître la cause de ces vagues, il faudrait qu’un laboratoire consente à analyser des échantillons de chaque lot de vaccin reçu par un centre de vaccination. Mais aucun laboratoire n’a été missionné pour effectuer ce travail. Nous devons faire confiance aux labos qui gagnent des milliards chaque année en vendant des vaccins.

    J’espère que tous les con-tribu-ables sont conscients qu’ils paieront toutes les factures sanitaires qui enrichissent BigPharma sinon ils se mettront à tout casser quand leur gouvernement respectif nationalisera ou taxera tout ou fraction de leur épargne ou / tout ou fraction de leurs actifs immobiliers.

    Naïfs sont les Gauchistes qui croient que les gouvernements paieront cette facture sanitaire ( en commençant par les aides octroyées à des grandes entreprises depuis plus d’un an ) en augmentant les prélèvements obligatoire auxquels les riches sont assujettis.

    Tous les avocats fiscalistes savent que seuls les riches ont la capacité d’optimiser leur fiscalité voire de ne payer aucun impôt.

    De plus, si les gouvernements augmentent les impôts sur les salaires et les entreprises, beaucoup de petites entreprises feront faillite et beaucoup de salariés deviendront des entrepreneurs informels ou créeront une ferme quasi-autonome. Dans ce cas, les gouvernements taxeront beaucoup moins de contribuables.

     

    Répondre à ce message

  • Des cas déterminés de toute manière avec des tests bidons, non ? Sauf si l’on me dit maintenant que le PCR est effectué dans les règles de l’art, dans le contexte d’un diagnostic et sur des patients avec symptômes. J’ai remarqué depuis quelques temps que les opposants à la propagande d’état (bravo et courage à eux d’ailleurs) utilisent également l’arme du "nombre de contaminations" pour avancer leurs arguments. C’est de bonne guerre. Heureusement, les cas baissent également dans des pays peu vaccinés (la Tunisie apparemment). Autrement, nous pourrions nous poser la question de savoir si nous ne sommes pas de nouveaux face à une manipulation du nombre de cas, afin de démontrer à la populace que la vaccination fonctionne. Moi je ne me réjouirai pas trop vite, car je pense que les mecs qui tiennent le curseur ne sont pas soudainement devenus intègres.

     

    Répondre à ce message

  • #2775344

    a mourir de rire (de mauvaises langues, évidemment....) : Singapour : avec un taux de vaccination de 75%, les vaccinés représentent désormais 74% des contaminations au Covid19

    Le vaccin magique ne sert littéralement à rien mdr

     

    Répondre à ce message

  • Sur Odysee, une personne, qui pense par ailleurs que le vaccin est une solution au covid, nous apprend en détail comment Pfizer rançonne les gouvernements, prenant l’exemple de l’Argentine et d’autres pays d’Amérique latine.
    Pfizer exige des gouvernements, paraît-il, pour continuer d’être le premier profiteur en bourse, des bases militaires, des fonds d’assurance, etc. Et ordonne aux exécutifs de changer les lois en sa faveur, s’asseyant en permanence sur les constitutions. La dame pense que les gouvernements sont bien intentionnés, et qu’ils ont besoin du vaccin, alors ils plient.
    Hélas nous savons que Pfizer soit corrompt soit terrorise. En France, Pfizer est peut-être en train de terroriser en plus de corrompre, s’il est au fait de certains secrets militaires, grâce, en partie, aux vendeurs d’infrastructures et moyens de défense du pays, infiltrés aux plus hauts postes. La France est truffée de bombes potentielles. Il lui faut un chef, un vrai.

     

    Répondre à ce message

  • #2775449

    ah ben le vaccin semble fonctionner dans ces pays où le nombre de cas se casse la gueule !
    Du coup, macron va pouvoir encore plus insister de nous obliger à la vaccination !!!

     

    Répondre à ce message

  • Zut, le variant Delta n’est plus aussi virulent ! Vite, un nouveau variant pour l’automne.
    Au fait, en Suède, que se passe t-il ?

     

    Répondre à ce message

  • Chacun peut remarquer que ce "delta" est la consequence de la vaccination.
    Et n’est meme pas dangereux. Aucun mort, une simple rhinite.
    Et par consequent......l’agenda totalitaire n’a plus aucune connection avec le virus.
    Le genocide est maintenant a l’air libre.
    Et visible.

     

    Répondre à ce message

  • En général, avec l’arrivée du printemps et de l’été, les affections respiratoires régressent tout le temps.... Sauf cette année où on se retrouve avec plein de cas Delta en juin/juillet ?! L’apparition subite de ce variant somme toute peu dangereux ne pourrait-elle pas être mise en rapport direct avec certaines très nombreuses vaccinations ? Qui n’ont réussi qu’à produire un variant faiblard qui, bon gré mal gré, suit son petit bonhomme de chemin pour ne pas finalement réussir à se maintenir du fait des conditions saisonnières peu propices ?

     

    Répondre à ce message

  • #2775627

    Histoire sans fin tout ça ,et puis,de moins en moins je me renseigne sur cette arnaque sanitaire,maintenant je vis ma vie tranquilou en créant des liens avec des gens comme moi et je me laisse plus emmerdé par d’autres qui ont la tête dans le sable et le cul à l’air.
    Bien à vous,pas de panique tout va bien...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents