Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qu’en pense l’axe Charlie-Israël ?

L’Iran lance un concours de caricatures sur l’État islamique

Les organisateurs du concours invitent des dessinateurs du monde entier à montrer au grand public les crimes de l’Etat islamique.

L’administration municipale de Téhéran a lancé dimanche un concours international de caricatures consacré aux crimes commis par l’organisation terroriste internationale Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, rapporte le quotidien britannique The Independent.

« De nos jours, tout le monde sur cette planète connait le parasite qu’est l’État islamique et les crimes qu’ils ont commis contre l’humanité, contre l’art et la culture. Les artistes ont désormais le devoir de sensibiliser le grand public en participant à des événements comme celui-ci », a indiqué Mohammad Habibi, secrétaire exécutif du concours, à la chaîne iranienne Press TV.

D’après The Independent, les organisateurs du concours ont retenu 280 des 800 caricatures provenant de plus de 40 pays dont l’Australie, le Brésil, l’Indonésie et la Malaisie. Les dessins seront exposés dans quatre centres culturels de Téhéran. La compétition se déroule à la Maison iranienne de la bande dessinée à Téhéran jusqu’au 31 mai.

 

 

Selon M.Habibi, « de nombreux artistes sont attendus à la compétition mais nombre d’entre eux ont été obligés de se présenter sous pseudonymes pour des raisons de sécurité ».

La Maison de la bande dessinée de Téhéran a déjà organisé des concours de dessins en 2006 et en 2015 en réponse aux publications de caricatures du Prophète Mohammed par le quotidien danois Jyllands-Posten et l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo.

 

 

Créé en 2006 en Irak, le groupe terroriste État islamique (EI, ex-EIIL) a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle. Ce groupe lié à Al-Qaïda, qui compterait près de 30.000 combattants selon la CIA, poursuit son offensive. Plusieurs groupes armés libyens, égyptiens, afghans et nigérians ont rejoint l’EI. En mars 2015, l’EI a revendiqué les attentats qui ont fait des dizaines de morts en Tunisie et au Yémen. Depuis août 2014, une coalition internationale dirigée par les États-Unis effectue des frappes contre les positions des djihadistes de l’EI en Irak et depuis septembre, en Syrie. L’EI retient plusieurs milliers d’otages. Les hostilités ont déjà coûté la vie à des milliers de civils et fait des centaines de milliers de réfugiés.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.