Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Quels monstres sont-ils pour injecter ça à des enfants ?"

La colère, la lucidité et le courage, dans les mots de cette infirmière.

Cliquez ici pour entendre la révolte qui monte du terrain.

Les fous sont lâchés

 






Alerter

120 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2787864
    Le 16 août à 18:16 par Sioux Snard d’Essin
    "Quels monstres sont-ils pour injecter ça à des enfants ?"

    Lorsqu’on touche aux enfants, les femmes qui en sont encore montrent les dents de leur courage aux hommes qui n’en sont plus.

     

    Répondre à ce message

  • #2787965
    Le 16 août à 20:28 par Goy HaLal
    "Quels monstres sont-ils pour injecter ça à des enfants ?"

    Apparemment, cette vidéo n’est déjà plus disponible (je me disais justement que le contraire m’aurait surpris)...

    Les "réseaux sociaux" censurent vraiment tout ; par exemple :

    - Je n’ai pas de compte "twitter", mais j’y fais parfois un tour pour lire ce que les gens disent : ce qui est pénible, c’est qu’apparemment, les algorithmes de twitter semblent grosso-modo trier les tweets par "ordre de QI croissant" !.. ;)
    => D’abord ce sont tous les tweets "débiles" des "pro-vax" avec leurs slogans de maximum 7 syllabes (e.g. "Le devoir de citoyen" etc) qui s’affichent, puis il faut descendre, descendre, descendre (...) jusqu’à voir "afficher plus de commentaires" : apparement, ceux-là, ça doit être ceux que les algorithmes ont "du mal à classer" : on y retrouve un peu de tout ; puis si on descend, descend (...) descend encore, ENFIN, on tombe sur "Afficher les tweets pouvant inclure du contenu choquant" : ah enfin ! :D => C’est là que se trouvent tous les commentaires raisonnés/argumentés etc...

    - Sur Youtube c’est encore plus "sadique", mais ce n’est absolument pas nouveau : si vous écrivez un commentaire qui ne va pas dans le sens de la doxa, ce dernier est censuré, mais sans que vous en soyez averti : vous voyez votre commentaire apparaître comme si vous l’aviez posté, mais si vous vous déconnectez, effacez vos cookies (et changez éventuellement d’IP), "surprise" : votre commentaire n’apparaît pas ; i.e. il est "invisible pour tout le monde sauf pour vous-même".
    C’est d’ailleurs pour cette raison que ça fait des années que je ne me connecte même plus à Youtube ; mais je dois confesser que récemment, à la lecture des commentaires d’un fanfaron crétin pro-vax se croyant visiblement "détenteur de la Vérité et mieux informé que tout le monde" (désolé pour les pléonasmes) ; j’avoue que j’ai "craqué" : j’ai pas pu m’empêcher de lui répondre pour me "défouler"... Mais comme je m’en doutais, mon commentaire n’est évidemment pas passé malgré mes efforts pour éviter d’y inclure des liens voire certains mots clés : j’ai alors essayé en remettant le commentaire sur "pastebin" ( https://pastebin.com/B4hkygmv écrit très tard la nuit et pas relu : désolé pour les quelques coquilles et fautes de frappe, surtout à la fin) et mettant le lien sur YT, mais ça a évidemment été automatiquement censuré. Bref, grâce aux algorithmes de censure des réseaux sociaux, les mougeons ont l’illusion d’être intelligents...

     

    Répondre à ce message

    • #2787993
      Le 16 août à 21:17 par Goy HaLal
      "Quels monstres sont-ils pour injecter ça à des enfants ?"

      Petite rectification de mon propre commentaire : apparemment, il semblerait que la vidéo soit réapparue*, du moins, j’y a maintenant accès, ce qui n’était pas le cas il y a une paire d’heures...
      (*mais pour combien de temps ?..)

       
    • #2788382

      Bonjour, Goy HaLal
      Votre pastebin est très riche, très intéressant à lire (et voilà un format basique, rudimentaire, solide pour partager l’essentiel). J’y apprends des choses, merci !

       
    • #2788922
      Le 18 août à 03:59 par Goy HaLal
      "Quels monstres sont-ils pour injecter ça à des enfants ?"

      Merci beaucoup, @Fabrice !

      Votre commentaire m’a encouragé à réécrire une version "corrigée et sourcée" de ce Pastebin, mais malheureusement, alors que je m’apprêtais à uploader une version "partielle" (en guise de back-up en cas de "coupure de courant & perte de données" car ça paraît bête mais c’est déjà arrivé par le passé), j’ai été... -devinez quoi- censuré par Pastebin aussi !..



      Pastebin’s SMART filters have detected potentially offensive or questionable content in your paste.
      The content you are trying to publish has been deemed potentially offensive or questionable by our filters, because of this you’re receiving this warning.
      This paste can only be published with the visibility set to "Private".



      ==> il faudra donc que je trouve autre chose...
      Mais en tout cas, ça confirme que la censure est littéralement omniprésente !..

       
  • #2787988
    Le 16 août à 21:04 par algerusalemceleste
    "Quels monstres sont-ils pour injecter ça à des enfants ?"

    "Ayez les femmes et vous aurez le monde" Émile Zola dans Au malheur des hommes.
    Cela fait des siècles que les marchands du temple l’on compris.

     

    Répondre à ce message

  • #2787989

    Que les professionnels de santé ouvrent la bouche ! Beaucoup ont la pétoche ne serait-ce que de corriger le nombre affligeant de conneries déversées par les média.

    Quant à cette infirmière, elle a raison : on ne touche pas aux enfants. Slogan que j’ai déjà entendu aux manifs et plusieurs fois. Ca explique en partie cette levée en masse.

     

    Répondre à ce message

    • #2788197

      C’est aussi pour ça que les manifestants ne se sont pas encore fait matraquer, il y a des femmes et des enfants dans les cortèges. Ils ne leur restent donc plus que le QuiQueQuoiDoncOù ? pour décrédibiliser le mouvement et aussi nous faire passer pour des idiots. J’entends beaucoup que les plus vaccinés sont les "classes supérieures", en même temps quel intérêt de se faire vacciner pour ceux qui n’ont aucun accès aux loisirs, sorties etc.

       
    • #2788682

      @lameute

      Oui j’en ai déjà entendu parler. Le snobisme de la bourgeoisie. Sauf que le plan physiologique, c’est vraiment très con !

       
  • #2788090

    Bonsoir, je suis aussi infirmier. J’ai été le dernier résistant de mon bâtiment. On m’a forcé un peu la main en me mettant la pression (jugement de valeurs, morale etc ...)
    Du coup j’ai fais une 1er injection à contre cœur et la 10 jours plus tard, j’ai des symptômes et en me faisant tester on a pu voir que je suis positif au variant Delta... je n’ai pas été malade durant ces deux dernières années et là je me fais injecter et je tombe malade... J’ai l’impression que ce vaccin a été toxique pour mon organisme.
    En tous cas ça fait du bien de voir qu’il y a encore des résistant !

     

    Répondre à ce message

    • #2789507
      Le 18 août à 19:06 par Goy HaLal
      "Quels monstres sont-ils pour injecter ça à des enfants ?"

      Oui, et comme c’est survenu "seulement 10 jours après la première injection", vous serez sans doute comptabilisé comme "non-vacciné" dans la statistique...
      Oui, le vaccin est "toxique" (principalement en raison de la protéine Spike ; voir notamment mon commentaire [pastebin] plus haut), et Oui, il me semble que le Professeur Raoult avait mentionné un phénomène récurrent où "les vaccinés se choppent le CoViD juste après l’injection"...

      (Mais vu qu’on est considéré comme "vacciné" seulement à partir de "21 jours après la deuxième injection" (ou un truc du genre), c’est "pratique" : on peut ainsi comptabiliser (en tout cas dans "certaines" statistiques) ces cas comme "non-vaccinés"...
      Avec ce système, je pourrais moi aussi inventer un vaccin "statistiquement infaillible" : il suffirait d’injecter aux gens "directement" le "CoViD" :D ... et de les comptabiliser comme "vaccinés" seulement "21 jours après, le temps de faire des anticorps" : ainsi, vous vous chopez le CoViD mais êtes comptabilisés comme "non-vacciné" [et si vous décédez entre-temps, vous êtes comptabilisé comme "décès CoViD non-vacciné"], et seulement après 21 jours [une fois que vous avez fini votre CoViD], vous êtes comptabilisé comme "vacciné" ! :D
      Notez qu’un tel "vaccin" serait a fortiori " statistiquement infaillible", vu que "par définition", les cas (&décès) ne surviendraient que chez les "non-vaccinés", alors que les "vaccinés" bénéficieraient de l’immunité naturelle suite à l’infection CoViD... ;) )

       
  • #2788095
    Le 17 août à 02:54 par Antoninos
    "Quels monstres sont-ils pour injecter ça à des enfants ?"

    Ce médecin de l’hôpital de Rennes tèmoigne qu’ils reçoivent plus de Morts du Vaccin que du covid

    https://twitter.com/BBR_06/status/1...

     

    Répondre à ce message

  • #2788103

    C’est Monsieur Lucien Cerise en personne, dans son dernier papier publié sur E&R, qui a évoqué la possibilité que les médecins issus de telle ou telle communauté plus rebelle que ne le serait la majorité d’entre nous, délivrent de faux certificats de vaccination, afin de protéger les leurs des effets secondaires des injections, indûment appelées "vaccin".

    Très touché par le témoignage de Claire, elle m’incite à mettre les pieds dans le plat, en posant la question : si le personnel soignant, une partie en tout cas, est du côté des opposants à la loi liberticide, pourquoi n’en organise-t-il pas le sabotage complet, en délivrant des certificats bidon, à ceux qui les réclament, et en ont instamment besoin, pour leur travail, ou leurs déplacements ?

     

    Répondre à ce message

  • #2788175

    Lors de l’imposition du torchon sur la gueule aux enfants il y avait à tout casser entre 2 et 5% de parents qui s’y sont opposés. Pour la vaxx je compte large, allez il y en aura 10% tout au plus... et en face 90% d’hystériques qui leur cracheront à la gueule et ne voudront rien entendre,sans compter la hiérarchie scolaire toujours plus SS que les SS, donc les jeux sont déjà faits la plupart des parents n’en ont rien à foutre de leurs gamins.
    Un de mes amis a vaxxé sa fille de 17ans pour qu’elle puisse "faire des choses" ... elle qui reste le cul devant sa télé ou son smartphone à longueur de journées.

     

    Répondre à ce message

  • #2788331

    Je suis rassuré quand je vois qu’il y a encore des femmes qui sont moins stupides que certaines (j’en ai malheureusement un paquet autour de moi). Par contre, comment allons nous faire quand nous voyons tous ces salopards de FDO et militaires qui n’hésitent pas à user de la violence et je pense n’hésiteront pas à nous tirer dessus " s’ils ont des ordres" (la formule magique qui permet de justifier toutes les saloperies). Ils n’en ont rien à foutre de ce qui arrivera à leurs femmes et leurs gosses. Pour l’instant, ils ne pensent qu’à eux-mêmes. C’est d’ailleurs aussi pour cela que macron les a exemptés de vaccination (pour l’instant !), car il connait leur mentalité.

     

    Répondre à ce message

  • #2788927
    Le 18 août à 04:16 par Rocky Siffredo
    "Quels monstres sont-ils pour injecter ça à des enfants ?"

    A ce rythme là , c’est une piqure dans l’année et un système immunitaire complètement HS en peu de temps.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents